POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 2 Sep - 17:45

Sean regardait ses fiches d'inscriptions avec l'air offusqué qu'il prenait lorsqu'il était en colère. Il se fout de ma gueule ou quoi, celui ci ? Il s'appelle comment ? Runhart. Christopher Runhart. Bon, il y avait d'ores et déjà un Gryffondor qui se retrouvait classé d'office dans la catégorie des élèves à surveiller pour Sean. Forsythe n'aimait pas qu'on se fiche de lui, et là, il avait grandement l'impression que c'est ce qu'était en train de faire cet élève. Il ne comptait pas laisser passer ça. Vraiment pas. Sean avait une idée très stricte de ce que devait être le respect et la relation entre élève et professeur. Aussi n'hésitait-il pas à distribuer des sanctions.

Mais déjà, il était l'heure de commencer. Le cours des seconds cycle succédait à celui des premiers, juste après la récréation du matin. Sean n'avait pas bougé de sa salle. Il alla ouvrir la porte, faisant entrer ses élèves. Allons-y. Le sujet du jour était intéressant pour Forsythe, car aujourd'hui ils allaient étudier le passage d'une essence animale à une essence matérielle, c'est à dire l'essence d'un objet. Avant cela, les élèves du second cycle n'avait jamais fait de métamorphose inter-essence, autant dire que ça promettait. Mais avant de commencer, Sean avait un petit détail à régler :

"Lequel d'entre vous est Christopher Runhart ? Vous ? Bien, monsieur Runhart, pour votre information, oui, vous êtes obligé de venir en métamorphose. Et si vous êtes de nouveau insolent, c'est vous que je métamorphoserais. Sans doute en paresseux, ça vous irait très bien. Allez vous assoir."

Sean regagna son bureau, sortit ses livres et sa baguette, puis observa ses élèves. Il avait préparé la classe pour qu'il n'y ait rien à sortir. Les souris qu'ils devraient métamorphoser étaient sur leur table, bien attachées. Il reprit, s'appuyant contre son bureau où couinait aussi un spécimen :

"Cette année, nous étudierons la façon de transformer un animal en objet, et vice et versa. Aujourd'hui, vous allez transformer des souris en tabatière. La formule à prononcer sera : Sacculus mutare, accompagné d'un tapotement sur le dos de la souris. Un petit coup suffira. "

Sean fit la démonstration à la classe. Sa souris, blanche, devint une jolie petite tabatière en porcelaine. Puis il tapota de nouveau la souris, informulant le contre sort, et elle redevint un rongeur.

"Nous ferrons la partie théorique plus tard. Vous pouvez commencer."

HRP : vous lancerez le dé cours élève.


Dernière édition par Pr Sean Forsythe le Lun 11 Fév - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 2 Sep - 18:32

-Et donc je lui dis « mec t'es trop con, tu vas te faire choper » et là z'avez ce qu'il me dit ?
-Bah non.
-Il me fait « T'inquiètes, j'attends que ça ! » hahaha ! Trop bête hein ? Hahaha !
-C'est pas contre toi man, mais t'es débile parfois, vraiment...
-T'as pas d'humour ou quoi Lola ?
-Si, si, justement, j'en ai un... un vrai...
-Tu prends cher là Jules haha.
-Pfff, vous comprenez rien...


Le garçon aux cheveux bruns s'éloigna, la cigarette au bec, qu'il laissa tomber un peu plus loin dans l'herbe. Christopher riait aux éclats quant à la scène qui venait de se dérouler, pas tant par la blague de son ami, mais bien parce qu'il semblait débiter qu'elle ne soit pas drôle. Un rire plus nerveux qu'autre chose qui venait du fait que rien n'était drôle... en soi, Christopher menait une belle vie. Il se fichait d'à peu près tout, vivait comme bon lui semblait, rien n'avait d'incidence sur lui, et il était heureux. Sincèrement, heureux. Certes quelques tâches noires venaient parfois foutre le bordel là où il ne fallait pas mais... il restait joyeux quand même. Il avait toujours ce sourire enfantin sur le visage, simple, et criant de sympathie. Il ne visait personne, ne détestait personne, c'était un garçon un peu niais sur les bords, en apparence.

-On va bientôt devoir retourner en cours.
-Ah, j'ai pas envie...
-Moi non plus...
-Reste avec moi, tu veux ?
-Je le veux oui.


Elle l'embrassa timidement avant de se décrocher et de partir, au loin, vers le château. Chris', lui, ne bougea pas, et la regarda s'éloigner un peu plus à chaque pas. Il mit une bonne poignée de minutes à se lever, et à avancer, les mains dans les poches, la tête levée vers les sommets du château, un pas lent et nonchalant l'amenait tranquillement vers son cours de métamorphose, peut-être le cours qu'il aimait le moins. Déjà parce que les profs étaient des connards finis dans cette matière, et parce que ça n'avait pas d'intérêt. Bref, il fit la rencontre que quelques Serdaigles se rendant au même cours, et commença à discuter avec eux, restant légèrement distant.

Poudlard était un véritable labyrinthe, et Christopher préférait rester avec d'autres de sa classe pour se rendre jusqu'aux cours, par peur de se perdre. Oui, même après quatre ans passés dans l'établissement, et entament sa cinquième année, il arrivait encore à se paumer complètement, peut-être était-ce dû au fait qu'il ne faisait attention à rien, ni d'où il allait, ni de l'endroit où il était... bref, accéder au premier étage était assez simple, même si cet étage restait le plus bondé en pleine semaine à Poudlard. En effet, et à cause d'un phénomène mystérieux, la plupart des élèves se retrouvaient bloquer dans cette immense corridor et se rendre jusqu'aux salles de cours pouvaient parfois prendre du temps. Tout le monde pénétra dans celle de Métamorphose, Christopher se rendit au fond de la classe, à gauche, contre le mur, posa son sac derrière sa chaise, et enfoui sa tête entre ses bras, position « j'allonge ma nuit ». Il n'eut pas le temps de rire un peu avec ses voisins de devant que déjà le cours commençait, et déjà, il se faisait appeler par le prof. Il lâcha :

-Ah putain, commence déjà à me chauffer lui.

Que seul ses plus proches camarades purent entendre et se rendit jusque devant le prof. Il lui fit face, normalement, et le fixa dans les yeux. Il n'était pas du genre à baisser la tête, il préférait s'affirmer, c'était plus dur, mais plus gratifiant.

-Chef, oui chef !
Il prit une position militaire, dressa la main jusqu'à sa tête, puis se mit au repos, et tourna les talons jusqu'à regagner sa place et reprendre sa position de cancre attitré. Déjà, il dû prendre sa baguette et transformer une souris en... en quoi déjà ? Bref, il positionna son bout de bois et :

-Sacculus mutare

Bon, la souris passa du stade vivant au stade inutile, parfait, et après ?

-Pffff... Hé ! H ! T'as pas un truc à faire là ? on se fait chier sérieux..

Christopher était encore assez intelligent pour ne pas parler à voix haute et ne permettre qu'à son compère de classe d'entendre... magie des élèves comme dirait l'autre.


Dernière édition par Christopher Runhart le Dim 2 Sep - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 2 Sep - 18:32

Le membre 'Christopher Runhart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Lun 3 Sep - 0:24

Soleil levé ! Pas H.
Ce matin là, c'était du genre méga flemme, grosse loque, efficacité d'un poulpe manchot … nan mais pas un mélange des deux, un poulpe mais sans tentacules … ja, si comprendo ?
Enfin bref, toujours était il qu'aller en cours de métamorphose, c'était pas la joie pour un mec qui en avait rien à foutre, d'autant qu'il avait déjà un mauvais a priori sur le prof.
Sans dèc, il a un truc contre les veracrasses ? C'est bien ces bestioles là, surtout pour faire chier les nanas, non pas que cela soit dans les attributions du lion, juste qu'il avait une certaine idée de comment les emmerder, l'avantage d'être sorti avec un blonde sans doute.

Donc il se leva en traînant, enfilant sa robe, choppant un truc à manger vite fait, prenant un cabas pour mettre le livre inutile du cours, fourreau gobelin avec sa baguette à la ceinture, histoire de se la péter un peu, bah oui, autant faire son boloss.
Passage rapide par la case restauration à la grande salle, et il se dirigea en traînant des pieds en direction de la salle de métamorphose, au deuxième étage, et il entra avec la masse pour se poser à sa place attitrée à ce cours, celle qu'il occupait déjà pas mal de temps … six ans déjà … la table du fond, table à gauche, place dans l'allée, pratique en cas de bataille rangée ou d'évacuation rapide de la salle, aussi pour communiquer avec son entourage, mais le soucis c'était que H était disons … plus grand que les autres, vrai qu'avec deux ans de plus et déjà une morphologie presque d'adulte, il avait légèrement un gabarit au dessus des autres, mais bon, ça il s'en foutait.

Visiblement, on lui avait attribué un nouveau compère de classe qui semblait du genre dormeur, mouais, pas très agréable mais bon, le lion ne put s'empêcher une boutade.

« Table du fond, coté mur ? Excellent choix ! »

Et bizarrement, il se marra tout seul, ce n'était pas comme s'il était connaisseur après tout, non, juste un peu.
Aussitôt le prof débuta son cours une fois la classe installée.

"Lequel d'entre vous est Christopher Runhart ?

Cette question le fit marrer alors qu'il esquissa un sourire en coin, il se dit à lui même.

*Chaud comme il est fiché le gars … *

Vous ? Bien, monsieur Runhart, pour votre information, oui, vous êtes obligé de venir en métamorphose. Et si vous êtes de nouveau insolent, c'est vous que je métamorphoserais. Sans doute en paresseux, ça vous irait très bien. Allez vous assoir."

Et le bonhomme retourna à sa place alors que l'attrapeur des lions avait croisé les bras et c'était bien calé contre le dossier de sa chaise, attendant de voir la suite du cours qui se promettait, chiant mais alors chiant …

"Cette année, nous étudierons la façon de transformer un animal en objet, et vice et versa. Aujourd'hui, vous allez transformer des souris en tabatière. La formule à prononcer sera : Sacculus mutare, accompagné d'un tapotement sur le dos de la souris. Un petit coup suffira. "

Soupire assez sonore de la part de Mercurius mais qui fut couvert par l'agitation des élèves du devant, une souris en tabatière … paye ton utilité roxxor.
Le professeur semblait fier de montrer qu'il pouvait lui même faire d'un truc inutile … un autre truc inutile, ce qui blasa encore plus H.

"Nous ferrons la partie théorique plus tard. Vous pouvez commencer."

Mais comme il avait la flemme de faire l'exercice et qu'il le trouvait inutile, il laissa les autres commencer alors que lui prenait son temps à regarder sa petite souris, qu'il aurait bien éventré d'ailleurs, mais ce n'était qu'un détail, non franchement, c'était pas très fun la métamorphose.
Bizarrement, son voisin avait réussi, pour un branleur, il savait y faire avec les souris, son expérience de petit puceau sans doute, mais si H avait un gros doute, un tox comme lui ça devait lever des nanas, toujours était il que la tabatière lui servirait.

Se préparant à lancer le sort, il fut interpellé par le dit voisin.

-Pffff... Hé ! H ! T'as pas un truc à faire là ? on se fait chier sérieux..

Le lion haussa le sourcil.

« Attends deux secondes, tu vas voir, j'ai un sort bien sympa à tester après ... »

Prenant sa baguette d'ébène, il tapa un coup sec sur le dos de la souris avant de formuler histoire de :

« Sacculus mutare ... »

Au fond, il se foutait bien du résultat.

Grâce à une intervention divine, la souris dans un couinement se transforma douloureusement en tabatière métallique, elle avait moins de gueule que celle du prof, mais étrangement, ce n'était pas étonnant, l'objet devait ressembler à son créateur après tout.
Montrant son résultat à son compère de table, il lui lui dégota une remarque bien sympa.

« Ce cours va t'être utile Chris, t'vas pouvoir ranger tes clopes dans une souris maintenant. »

Et il rit à sa boutade débile.
Alors que le professeur passait pour voir les résultats, il leva la main pour lui demander ( et accessoirement lui montrer qu'il avait réussi )  :

« Professeur, j'ai une question, ça fait quoi si on pète la tabatière ? La souris elle crève ? »

Une fois réponse obtenue, il attrapa un bout de parchemin, et voyant que le prof ne le lâchait pas du regard, même une fois parti, il ne put faire exploser la souris vu qu'elle était transformée … mais du bout de sa baguette, il fit apparaître une grille et posa une croix dans une case.

Il fit glisser la feuille sur la table discrètement à Runhart avant de lui dire en douce :

« Si tu te fais chier et que le prof nous zyeute ... »

A défaut d'avoir du sang de souris partout.

Spoiler:
 


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Lun 3 Sep - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Lun 3 Sep - 0:24

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 16 Sep - 17:03

Comme dans beaucoup de cours, Christopher se contentait d'observer. Il n'écoutait pas le prof, il n'observait pas ses gestes, il n'essayait même de comprendre l'utilité du cours en question, non, Chris' observait la classe. C'était, selon lui, ce qu'il y avait de plus important. En effet, regardez donc cette pimbêche blondasse se recoiffer toutes les cinq minutes et se surprendre elle-même de sa beauté superficielle et inexistante, analysez un peu le comportement du groupe des élèves sérieux, motivés et attentionnés, prêts à devenir de parfaits toutous pour la gloire du Seigneur des Ténèbres, matez, ne serait-ce qu'un instant, les futurs résistants de demain, remplis d'idéaux et d'utopies. Une classe d'élève de cinquième année c'était le troupeau d'animaux le plus amusant à décrypter. Entre ceux se croyants être de vrais cancres mais même pas fichus de répondre au professeur, les autres admirant ceux défiants l'autorité, certains se croyants supérieurs car faisant parti de la brigade Inquisitoriale... on trouve de tout dans une classe de cinquième année, et c'est précisément ce qui donnait envie à Christopher d'observer son environnement, non pas de le comprendre, mais de s'en écarter, et de l'analyser pour essayer, tant bien que mal, de ne pas s'y attacher, de s'en sortir et d'être en marge de cette fourmilière endoctrinée.

Alors que le professeur déambulait dans les rangs, lui aussi observant la classe, mais sous un œil de formateur intransigeant et potentiellement sadique, certains élèves se contentaient d'attendre. La plupart avait réussi le test avec brio – comme Christopher qui ne comprenait toujours pas l'utilité du sortilège – et d’autres ne voulaient tout simplement pas recommencer après un échec cuisant. La particularité de Poudlard c'est que même le pire des cancres participait à la partie pratique. Christopher s'étonnait lui-même de ne pas être réticent, mais pourtant c'était naturel. Il ne se forçait pas à prendre sa baguette et à lancer un sortilège, non, c'était fait sans questionnement, il le faisait... « comme ça ». Peut-être était-ce la nature de son sang, dit « pur » qui l'obligeait ? Ou bien non, car dans ce cas, les sang-mêlé ne seraient pas aussi prompt à la démonstration. Bref, Mercurius, son voisin de table, lui précisa de patienter, apparemment il avait quelques sorts intelligents – aussi appelés fouteurs de merde – à utiliser.

Pendant ce temps, le professeur repassait pas là, H, en tout bon menteur qu'il semblait être, lui posa une question des plus décalées, à laquelle Chris' ne put s'empêcher de sourire. L'idée était bonne : casser la tabatière. C'était un concept qu'il aurait, mine de rien, bien exploité pour en découvrir les conséquences, et pourquoi pas, les résultats.

-Ah putain ouais, pas con, tu crois que je rentre combien de clope là-dedans?

La remarque de rangement de la tabatière de H n'était pas complètement absurde, elle était certes faite pour rire, mais l'idée plaisait assez à Christopher qui se ferait un malin plaisir à l'utiliser. L'école regorgeait de souris en tout genre, des grises, des brunes, des rousses (des putains de souris rousses!) et la formule n'était pas extrêmement compliquée à retenir, ni même à utiliser... ce qui faisait donc une activité inutile et potentiellement amusante à faire pendant qu'il se ferait chier pendant les vacances – à moins qu'il ne se décide à rentrer à la maison, la maison vide, pour ne pas être encadré comme un chien qu'on attache. Ainsi donc, il attendit que le spectacle de Mercurius le magicien commence. En début d'année, Chris' n'était pas très inventif, et pour tout dire, il n'était pas vraiment réveillé des vacances pour mettre le bordel en cours. « Ça viendra » comme il le disait, «  d'ici un mois » et lorsqu'il serait chaud bouillant, gare à vous messieurs, mesdames les membres de l'équipe pédagogique... car il ne s'arrêtera plus. Cette année, il en avait marre, marre de tout, il voulait plus s'abaisser à s'ennuyer jour après jour, il voulait voyager, maintenant, pas demain, alors cette année il irait au bout, il allait tout faire pour partir précipitamment, et si, par malheur, on ne lui accorde pas son renvoi alors il choisirait une autre voie plus complexe, mais néanmoins plus rapide.

Yakovsky lui fit passer un bout de papier tout en lui balançant la petite phrase qui va bien. Chris' regarda brièvement le prof qui était dos tourné, il ouvrit le papier, et éclata de rire, silencieusement.

-Parfait man

Il prit sa plume, et continua le jeu avec satisfaction. C'était une brêle en stratégie, surtout sur un morpion, et encore pire aux échecs et aux dames, mais ça l'amusait, alors bon.

- Tiens

Il lui refila le morceau tout en prenant la précaution d'éviter le regard malveillant du vieux maître de la métamorphose. Quoique « vieux » était peut-être exagéré... bof, aucune importance, maintenant, il n'avait plus qu'à attendre deux choses : la fin du cours, et le bout de papier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 16 Sep - 23:23

Les cours de métamorphose ? BORING !
Et encore, c'était sympathique, H se faisait littéralement chier, pour le dire en langage plus châtié, langage que lui même pratiquait à longueur de temps, et pour être franc, il n'en avait rien à foutre de ce qu'on pouvait lui dire à ce niveau, il était de toute manière une cause perdue, et si un mangemort n'arrivait pas à lui apprendre le respect, qui le pourrait ?
Le gamin respectait qui il voulait, autant dire pas grand monde, mais une fois ce respect acquis, il devenait un allier de poids, pour ne pas dire une baguette sur laquelle on peut compter, fidèle à ses principes, mais point chevaleresque, il avait ce quelque chose d'horripilant qui énervait, mais son coté gamin et pas très fin se révélait parfois sympathique. Son absence de conscience du danger aussi, c'était prouvé, attaqué un molosse géant de trois mètres ne lui faisait pas peur, alors forcément il pouvait se révéler utile en cas de problèmes.

Mais là en cours de métamorphose, il jouait avec sa tabatière, enfin sa souris … enfin sa sourie tabatière, bref le truc qu'il avait fait avec le sort, et bizarrement, il avait bien envie de foutre la merde dans ce cours, pourquoi ? Parce qu'il se faisait chier, et quand il se faisait chier, il faisait des conneries.
Heureusement pour les profs, il en faisait pas deux en même temps, mais elles se suivaient de près en général.

À croire qu'il n'y avait que Chris et lui pour réussir leur sort débile ? Les autres semblaient en grosse galère, très grosse galère, comme si cela paraissait insurmontable alors qu'en fait c'était benêt comme truc, suffisait de prononcer la formule et de taper sur la souris avec la baguette, en quoi c'était compliqué ? Franchement, on apprenait n'importe quoi aux élèves maintenant, c'était d'une débilité affligeante, le lion l'avait toujours dit, au prix d'un certain nombre de retenues d'ailleurs mais bon … c'était pour la bonne cause comme disait l'autre.

-Ah putain ouais, pas con, tu crois que je rentre combien de clope là-dedans?

H haussa les épaules avant de lui répondre à l'arrache.

« Bof j'sais pas, une dizaine de roulées je pense ... »

Il ne fumait pas mais avait un sens de l'utile assez prononcé en dépit du fait que ses préceptes ne paraissaient pas toujours cohérent, le Gryffondor avait un coté pragmatique assez important même s'il n'était pas attaché à l'argent ou aux biens matériels.
Crow lui avait déjà dit que c'était une bonne chose, en même temps, le lion n'avait jamais manqué de rien, donc le soucis n'était pas là, pour lui, il lui suffisait de sortir l'argent pour avoir un truc, et le problème était réglé, pour tout le reste, il y avait l'ostéoclaste ou un coup de poing, deux méthodes radicales, mais qui avaient fait leurs preuves assurément !

Une fois que Chris eut le parchemin, il ne put s'empêcher de se marrer, bah quoi ? Fallait bien faire passer le temps vu que le prof semblait pas dispo pour avancer le cours, du coup bah si ton voisin se fait chier aussi, autant faire passer le temps, sinon, il faudrait encore innover, pour ça, H avait quelques idées, tester des sorts de magie noire sur une gamine devant lui, dans son dos tranquillement, histoire de voir si les bouquins d'Elena disaient vrai et si ça pouvait être utile en duel.

-Parfait man

Et le voisin choppa sa plume pour inscrire un rond dans la case centrale, on pouvait pas dire que les deux étaient des flèches, surtout pour des jeux de stratégie, mais franchement, qu'est ce qu'il pouvait faire d'autre ? Ils allaient pas choper les souris des autres pour les transformer …

Tiens

Attrapant le bout de parchemin, il dit alors.

« Voyons voir … où que c'est que je vais jouer ... »

Il fit mine de se plonger dans une intense réflexion avant de se marrer, saisissant sa plume pour cocher une case sans regarder où en était le prof, il repassa la feuille à Chris en lui disant d'un air dépité.

« On s'fait un peu chier là nan ? »

Retour à l’encéphalogramme plat !

Morpion forever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 21 Oct - 14:37

A vrai dire, Christopher Runhart ne savait pas véritablement comment il s'était mis à fumer. Peut-être était-ce le départ de ses parents il y a plus de quatre ans qui l'avait poussé à aller vers le vice de la société actuelle -enfin, l'un d'entre eux ? Ou peut-être que tout simplement, il en avait eu envie, et comme d'habitude, il n'y avait eu personne pour lui dire « non ne fais pas ça ». Remarquez que même si cette personne avait été là, il lui aurait ris au nez avant de relâcher la fumée juste sous ses yeux. Chris' avait un sens particulier du savoir vivre, il se fichait éperdument des règles, et surtout, de l'autorité. Belle utopie que de penser le gérer. Il était cancre, il était insoumis, il était surtout seul. Qui pouvait prétendre dompter la solitude ? Pas grande monde en effet. Pas même Chris' qui n'avait, d'ailleurs, aucune envie de diriger. C'était une perte de temps selon lui de gouverner. Se prendre la tête pour pas grand chose et devoir endosser des responsabilités sans queue, ni tête. Est-ce que le Seigneur des Ténèbres était embêté par cela ? Assurément que non, ce bougre avait des esclaves à sa botte, alors les responsabilités, il ne les portait pas, il les refilait aux sbires. Technique subtile et intelligente si elle n'était pas égoïste et détestable. Le garçon n'aimait pas le régime, il le trouvait à la fois barbant et oppressant... cependant, il n'aimait pas plus la résistance qu'il trouvait utopiste et hypocrite. Fallait-il être illuminé pour comprendre qu'ils appliqueraient les mêmes lois qu'actuellement sous une autre forme ? Au lieu de punir les bourbistes, ils puniront les puristes, mais l'idée sera la même. Rien ne valait le voyage et l'appartenance à aucun peuple, aucune nation, aucun chef. Il était son propre chef, il vivait sans se soucier des frontières, ou des lois, enfin... un jour il vivrait comme ça. Après Poudlard très certainement, c'était même sûr. Et d'ailleurs, la fin devait arriver rapidement, il n’en pouvait plus de cette vie d'élève soumis et incapable de sortir des sentiers battus.

Il prit la fameuse tabatière, l'ouvrit, et sortant son paquet de clopes roulées, il les rangea à l'intérieur, essayant de voir si ça valait le coup de se trimbaler avec ça... Il en plaça une, deux, trois, et puis dix. Il sourit, c'était pas mal pour une vulgaire souris.

-Dix... ouais, je fais mieux avec mon paquet. Avec un rat on doit pouvoir en mettre plus.

Il reprit son tabac roulé, et rangea le tout dans son paquet qui lui, pouvait en contenir vingt. Il analysa la classe d'un œil sceptique... qu'est-ce qu'on se faisait chier ici. Incroyable. Déjà le prof avait une tête de truand insociable et violemment stupide, et encore pire, il était borné. Il n'avait pas Chris' à la bonne, et ce n'était pas une perte. Le gryffondor ne l'aimait pas non plus. C'était naturel, mais dès l'instant où il était entré dans cette foutue salle, il savait qu'il allait passer une année de merde entre les pupitres et avec un prof détestable au possible. Christopher était un gamin sympa, il était rarement chiant, et était plus quelqu'un d'agréable même si il manquait cruellement de retenue. Cependant, il ne fallait pas venir lui chier dans les bottes non plus. Il savait rendre quand on l'embêtait avec des devoirs, des contrôles, des leçons, des cours inutiles, des retenues, des remarques... il encaissait très bien, et savait rebondir avec aisance jusqu'à vous pourrir la vie suffisamment bien pour que vous ne puissiez plus le voir en peinture. Tandis que les élèves s'agaçaient à réussir leur exercice d'une banalité sans nom, Christopher matait l'extérieur. Il regardait notamment le parc, et plus loin la forêt interdite... est-ce qu'il y avait un mur dans cette forêt ? Au pire, il pouvait partir par là cette nuit et voir si ça menait à quelque chose ?

Certains disaient que la forêt était hanté par des créatures typées étranges... bof, ça ne faisait pas peur à grand monde ces histoires. Loup-garou, harpies, centaures, tout ce tas là, c'était des légendes ? Les manges-choux ne laisseraient pas des nuisibles si près de Poudlard, le nouveau fief du Lord, l’institue chargé de former sa future élite. « Élite »... quel mot. Voilà en partie pourquoi Chris' ne pouvait pas supporter le régime, un régime élitiste, tout comme ses opposants l'étaient. Il y avait d'ailleurs à Poudlard un groupe qui se nommait lui-même « L'élite ». Chris' en riait jusqu'à en pleurer à chaque fois qu'on lui en parlait. Ces imbéciles pensaient être tout simplement les meilleurs, et quand bien même ils l'étaient, ce n'était franchement pas quelque chose d'intéressant que de connaître leurs hauts faits. Chris' s'en fichait éperdument, ça ne l'empêchait pas de vivre, bien au contraire. Il savait que H, le désormais célèbre attrapeur des lions, en faisait partie, ainsi qu'à l'époque un dénommé Gabriel Lestrange. Un autre aussi, un type de Serdaigle, Lola lui en avait parlé vaguement, un type assez con, égoïste, égocentrique, narcissique, imbu de lui-même et puriste jusqu'à la moelle... un gars avec un nom de serpent un peu. Bref, ce groupe faisait rire le gryffondor qui se gaussait aussi de la « Milice du Phénix » les descendants de l'A.D de l'époque... en réalité, le monde de Poudlard n'était qu'une reflet du monde extérieur, et ça donnait d'autant plus envie à Runhart de partir... ce climat commençait à lui prendre sérieusement la tête, et ce n'était pas rien de le dire.

Mercurius lui rendit le papier où le morpion faisait rage. Ce jeu était d'une débilité aberrante, mais restait néanmoins divertissant dans une telle situation. Christopher n'était pas quelqu'un de logique, ou du moins en manquait cruellement, de logique. Ainsi, jouer au morpion relevait plus du hasard que de la stratégie pour lui, et évidemment, lorsqu'il vit la réponse de Mercurius, il comprit immédiatement qu'il s'était une fois de plus fait lyncher. Remarque que ça ne le gênait pas, au contraire, il en était amusé. H était un gars sympa, suffisait juste de pas le faire chier, et il n'avait visiblement aucune raison d'être un connard fini avec vous. Chris' ne prenait généralement la tête à personne, c'était le junkie bien apprécié à Poudlard, notamment car il organisait des soirées et savaient s'opposer un peu à la hiérarchie de Poudlard. A l'époque où le dangereux Scofield passait plus souvent à l'école il avait eu plus d'une fois à faire avec son bureau et sa baguette mais bizarrement, ça n'avait strictement rien changé... et puis, Chris' avait cette façon aussi d'être gentil. C'était pas un don, mais une manière de se comporter qui laissait les gens plus à l'aise avec lui. On se prenait rarement la tête, on déconnait un coup et puis « hasta la vista baby », on s’oubliait un instant. Il marqua un rond dans la case supérieure droite et rendit le papier à H avec un sourire :

-'Foiré tu m'as baisé.

Les deux avaient une manière bien à eux de s'exprimer et aucun ne faisait vraiment attention à ce que l'ensemble de la société pensait de leur vocabulaire. Christopher jeta un regard au prof, un regard insolent, avec un sourire tout aussi insolent, avant d'échanger avec un ami de Serdaigle un regard. L'autre pouffa... décidément, ils savaient rire, tous... mais personne n'avait le cran d'être assez franc pour rire face au prof...

-Un peu qu'on se fait chier. Tiens d'ailleurs...

Il se leva, pris sa plume, la rangea dans son sac, pris ses feuilles, et fit pareil. Il plaça son sac en bandoulière sur son épaule, et rangea sa chaise.

-Moi je me casse, tu viens?

Il n'attendit pas la réponse de l'autre lion, et avec une dégaine des plus banale, les mains dans les poches, il remonta toute la classe sous le regard étonné, choqué, amusé des autres élèves, il fit un signe de la main au professeur, sans le regarder, ouvrit la porte et alors qu'il s'apprêtait à sortir :

-Allez à ciao bonsoir!

Il ferma la porte derrière lui, et sans plus d’affolement que si il avait un escargot à ses trousses, il descendit une à une les marches jusqu'à se retrouver dans le couloir du premier étage. La métamorphose était une matière des plus chiantes, et les matières chiantes ne méritaient pas son attention.

Ni sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 21 Oct - 15:45

Les murs du Château suaient de froideur et d’austérité depuis que les températures étaient devenues automnales. En Ecosse, il faisait rapidement très froid et le Sang Pur connaissait son pays comme sa poche. Le vent frappait de toutes ses forces tout ce qu'il pouvait rencontrer tandis que la pluie balayait de sa puissance les choses les plus stoïques. Maleficus venait tout juste de sortir de son bureau du Premier étage, armé d'une tenue en cuir de dragon afin d'être paré contre le froid - gants et bottes aux ailes d'argent - lorsqu'il entendit un murmure provenant du couloir parallèle à celui de son office. Il s'y dirigea à pas rapides lorsqu'il eut une vision d'horreur. Peeves, l'esprit frappeur de Poudlard qui s'était soit dit en passant calmé depuis l'arrivée du Seigneur des Ténèbres, lançait à des Premières années terrifiés plein de cacahuètes qui retombaient violemment sur ses cibles. Aussitôt, le leader des Jeunesses des Ténèbres sortit sa baguette, et d'un mouvement rapide fit disparaître ces armes qui jonchaient le sol par dizaines.

"PEEVES !"

Avec un sourire pervers et un mot grossier que nous ne relaierons pas ici, le fantôme traversa le mur et disparut. Maleficus fit signe assez fortement aux élèves de décamper et il se retrouva de nouveau seul dans le froid de l'automne. Il souffla d'un air triste et reprit sa marche. Il pensait à ses projets quant à la Réunion au Sommet, se dirigeant vers le cours de Métamorphose des cycles II lorsqu'il tomba nez à nez avec un jeune Gryffondor de Cinquième année. Maleficus le connaissait pour la simple raison qu'il était de Sang Pur et proche de Yakovsky. D'un oeil noir, il regarda sa future proie et lui demanda ce qu'il faisait là. Aucune réponse, ne serait-ce qu'une arrogance proche de celle d'un Serpentard.

"Et bien Runhart, ça va vous valoir un petit tour aux Cachots jusqu'à ce que votre Directeur de Maison ne décide de votre peine. Attendez ici je vous prie."

Cette fois, Maleficus n'était pas sombre. Il était juste cynique et pervers, comme Severus Rogue l'aurait été dans la même situation. Il sortit un parchemin et écrivit quelques mots dessus à l'aide de sa baguette et ensorcela le bout de papier pour qu'il se transforme en avion - ah, l'origami sorcier ! - et se dirige vers la Salle de classe de Métamorphose. C'était le système des notes de service du Ministère de la Magie. D'un coup de tête, il indiqua à l'élève fautif de le suivre.

Vers les Cachots.

La marche était funèbre, on aurait presque pu entendre les sons morbides de la gingras accompagner cette lente descente vers les Enfers. L’atmosphère était glauque au même moment où les torches accrochées aux murs des sous-sols s'éclairèrent d'une lueur verdâtre.


"J'oubliais presque, je retire 10 points à Gryffondor. Voilà qui ne va pas vous aider à remonter vers le positif..."

L'ombre d'un sourire moqueur traversa le visage de l'adulte lorsque les grilles d'une grisâtre et glaciale cellule s'ouvrirent comme par Magie. L'autre entra dedans sans faire trop de bruits par rapport à ce qu'il était capable de produire d'habitude et Maleficus referma la geôle tandis que le loquet de la serrure émettait un petit son significatif.

"Evidemment vous devrez rattraper tous les cours que vous aurez raté, d'ici-là vous pouvez toujours papoter avec Miss Malaria et les rats."

Sans adresser nul regard au nouveau prisonnier, le Sang Pur tourna les talons et remonta vers la lumière. Une fois au Premier étage, il entra après avoir frappé dans la Salle de cours de Métamorphose.

Fier de lui, il déposa les affaires de Christopher Runhart - son sac et sa baguette - au fond de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI Dim 21 Oct - 18:19

    Nicci-Rose n'était une adepte de la complexe matière qu'était la métamorphose. Pourtant, elle n'avait jamais eu aucun mal à savoir d'instinct comment fonctionnait les sortilèges. Enfin, pas particulièrement quoi. Mais qu'on ne lui parle pas de la loi empêchant la création de nourriture par exemple, dont elle ne comprenait pas la logique ou d'équilibre entre la créature et l'objet qu'il devenait. Nicci se contentait à vrai dire de faire ce qu'on lui demandait, et elle y arrivait plutôt bien, du moment qu'on ne lui demandait pas comment elle y arrivait... La jeune fille s'était plutôt levée du bon pied ce matin-là, elle ne se levait jamais du mauvais, vous me direz, avait salué poliment ces camarades de chambres encore là -après 5 ans ici certains s'étaient lassés des moqueries qu'elles aimaient bien envoyé- et était descendu dans la Grande Salle pour manger un morceau. Apercevant Lucy du regard, elle s'arrangea pour manger le plus éloigné d'elle. Non pas qu'elle n'aimait pas sa sœur adoptive, mais cette dernière ne souhaitait pas avoir les même relations qu'elle, ce qui se comprenait aisément, et avait donc choisit de ne plus la côtoyer. C'était à peine si elle s'envoyait des hiboux quand il y avait besoin. Son petit déjeuner fut rapidement avalé, surtout que Marcus l'aida à manger son bacon avec un appétit digne d'un troll.

    Son sac sur l'épaule, ses cheveux détachés glissant ses épaules au gré de ses mouvements de tête, elle avait ensuite quitté les lieux pour grimper à son cours. Elle ignorait comment, mais elle avait réussit à tomber en classe sur les deux même gryffondors à chaque cours. C'est-à-dire que lorsqu'elle arriva en métamorphose, les deux perturbateurs qu'elle croisait un peu partout étaient là. Non pas que c'était étonnant de les croiser, c'est normal, ils étaient dans la même année. Mais après l'irrespect continuel qu'ils montraient aux enseignants, sans compter qu'ils ne semblaient guère s'intéresser à plus d'un tiers des cours qu'ils suivaient, Nicci-Rose se demandaient sincèrement comment ils faisaient pour être encore là et surtout pourquoi ils prenaient la peine de se déplacer. Peut-être que sous leur masque d'apathie et de désinvolture, ils avaient un minimum de sens moral ou de volonté de réussir qui sait...

    La jeune Poufsouffle s'assit dans les premiers rangs, comme d'habitude, sortant ses affaires, attendant que le cours commence. Devant elle une souris attaché qui couinait. Nicci regrettait les cours de métamorphose des premières années. Même si c'était une souris, elle n'aimait pas lui faire peur. AU moins il ne lui était pas demandé de lui arracher les dents ou de la découper vivante, juste de la métamorphoser, la souris ne sentirait rien et n'aurait pas mal... Du moins pas à sa connaissance. Mais peut-être les animaux souffraient-ils des sortilèges qu'on leur infligeaient? Même les simples sortilège de changement de couleur? Allons bon, ce n'était qu'une souris. Assez mignonne d'ailleurs. Nicci la caressa pour la calmer, la souris tenta de la mordre, la poufsouffle ne s'essaya plus à l'exercice.

    Le professeur s'amusa à jouer les gendarmes, comme par hasard à l'un des deux gryffondors trouble-fête avant de commencer son cours. Changer une souris en tabatière. Nicci n'y voyait aucune difficulté majeur. Pour l'instant la pratique, la torture de la théorie viendrait après... La démonstration du professeur l'enthousiasma et, rejetant une mèche de cheveux par-dessus son épaule tandis que Marcus disparaissait dans le dos de son tee-shirt, la jeune file s'y attela comme ses autres camarades de classe. S'éclaircissant la gorge, elle tint fermement sa baguette et d'un geste sûr, tapota la souris en prononçant la formule et... Il ne se passa rien. Nicci haussa un sourcil, interloqué. Sa souris était toujours là, couinant à qui mieux-mieux. Nul doute qu'elle s'était laissée attendrir par sa frimousse car, en fin de compte, quoi que surprise par son échec, la jeune fille était presque contente d'avoir rater. C'est vrai qu'une souris était quand même plus mignon qu'une tabatière...


Dernière édition par Nicci-Rose Benett le Dim 21 Oct - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI

Revenir en haut Aller en bas

Cours I : transformer une souris en tabatière C2 FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-