POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Lun 3 Sep - 0:36

    Elle avait senti sa surprise lors du banquet. Elle ne pouvait qu'à peine imaginer ce qu'avait représenté ce moment pour lui : la vision de la femme des bois avec laquelle il avait couché pendant l'été, attablée, calme à la table des professeurs. Elle n'avait rien fait, juste écouté le discours de l'inquisitrice, mangé en parlant avec ses collègues et s'était retirée à la fin de la soirée dans ses quartiers. Mais aujourd'hui, il faudrait bien affronter le passé : elle avait coucher avec Christopher Runhart, gamin qui était à présent son élève.

    Le deuxième cycle avait cours de potions de 8h à 10h ce matin-là. Evy avait rapidement pris son petit déjeuné et était redescendu pour préparer la salle avant l'arrivée des élèves. Sa robe bleu nuit virevoltait dans la salle tandis qu'elle s'affairait pour récupérer ses poisons. Ce serait la première leçon de l'année : les poisons indétectables et elle n'était pas contre un peu de pratique dans ce cours théorique. L'image de Dumbledore était révolue et avec elle sa manière d'enseigner : les risques n'étaient plus maîtrisés et beaucoup de choses étaient tolérés. Cinq minutes avant l'arrivée des élèves, elle ouvrit la porte et disparu à l'intérieur de sa réserve. Elle entendit alors les élèves arriver les uns après les autres et s'installer bruyamment.

    Une fois qu'ils furent tous entrés, elle sortit de son local avec deux poisons supplémentaire et, d'un geste de baguette, claqua la porte, ramenant le silence. En revenant à son bureau, à l'avant de la salle, elle sentit qu'elle passait devant le Gryffonfor mais l'ignora entièrement. Elle déposa délicatement les poisons sur la table et se retourna vers ses élèves.


    Bonjour à tous.

    Une élève désobligeante continua de chuchoter pendant quelques instants, ce qui eut le don d'énerver un peu la potionniste. Elle pointa sa baguette sur elle et lui colla la langue au palais à l'aide d'un sortilège informulé.

    Bien. Je ne supporterais que la discipline et le respect dans ce cours. Je suis le professeur Evy Alienor Green. Nous allons durant cette année scolaire tâcher de comprendre l'art rigoureux des potions. J'ai déjà pu apercevoir que certains dans la classe n'étaient pas des flèches... On verra ce qu'on peut en faire.

    Elle se mit alors à passer dans les rangs, et pointa un à un des élèves de la classe en leur demandant leur nom. A chaque nom, elle retenait une odeur et associait une fiche qu'ils avaient eu à remplir. Au bout de 20 minutes, elle avait fini son tour de classe et elle avait enfin des élèves sous son nez. Elle les imaginait parfaitement, ces masses informes, ces odeurs pour l'instant sans importance. Elle reprit alors la parole.

    C'est une tradition, le premier cours de potion est un cours théorique. Pourtant, je suis plutôt partisane des travaux pratique et il ne sera pas rare que mes cours soit agrémentés d'expériences en tout genre. Nous allons abordés aujourd'hui les poisons indétectables. Qui pourrait m'en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Lun 3 Sep - 19:20

La journée commençait plutôt bien, tout était en ordre, pour une fois, Christopher ne se levait pas trop tard, et il serait largement à l'heure pour le premier cours de la journée (à savoir qu'il avait réussit en moins d'une semaine à louper un cours et à être en retard quatre fois). Il se surprenait lui même à vrai dire, et n'était pas peu fier de sa performance. Jules maintenait que c'était l'absence de joint dans sa vie quotidienne qui le réveillait, mais non, absolument pas, le joint l'aidait à dormir ! Et... ah... mais peut-être qu'il dormait trop à cause de ça ? Hum, quelle question ! Il n'aurait su dire. Le questionnement intérieur que cela provoqua l'occupa pendant une bonne heure lors du déjeuner, tandis qu'il ne parlait à personne. Le matin il n'était pas de bonne humeur, enfin, il ne l'était pas ici, à Poudlard. Savoir qu'encore une journée de cours l'attendait le blasait comme jamais. Il n'avait pas vu Lola et c'était peut-être mieux ainsi. Aujourd'hui... aujourd'hui il avait potion. Dit comme ça c'était anodin, mais pour Chris' ce cours représentait plus une torture mentale qu'autre chose. La matière en elle même, il s'en fichait, assembler des liquides de couleurs différentes, tout faire péter, prendre une colle, c'était pas quelque chose de compliqué ni de chiant, ce cours avait le mérite d'être un peu amusant, nan, ce qui le gênait vraiment, c'était la Prof. Tout aurait été parfait chez elle, enfin, dans son appréhension du cours, si il n'avait couché avec elle il n'y a pas plus d'un mois. Bordel, la surprise qu'il s'était tapée lors du Discours de l'autre pimbêche d'Inquisitrice... bref. Tout ça ne le réjouissait guère, et même si la journée commençait bien, il ne pouvait s'empêcher d'appréhender comme jamais un cours... il imaginait juste la tête de Lola si elle apprenait que... enfin que...

-Que tu as couché avec la prof de potion?

Il leva les yeux, en fermant celui de droite tant la lumière l'aveuglait. Qui c'était lui ?

-Comment tu sais ça toi?

L'autre ne répondit pas, mais restait planté là comme un poteau en pleine avenue. Si le gryffondor s'écoutait intérieurement, il lui aurait déjà sauté à la figure... rien que le fait de le déranger le matin pouvait être un acte de haute trahison, alors ajoutez à ça une révélation à voix haute qu'il aurait voulu garder la plus secrète possible.... Oh ! Et puis merde !

-Je vais te crever connard!

Christopher bondit de son banc, tenta d'accrocher le cou du malheureux, mais tomba dans le vide jusqu'à toucher les dalles de pierre du sol de la Grande Salle. Tout le monde le fixait autour, et même si la lumière l'aveuglait encore un peu, il distinguait à la fois les têtes étonnées de ses compères griffons, de celles dépitées des Serdaigles et des Poufsouffles, et les tête moqueuses des Serpentards. Ah bordel, il avait rêvé ? Pas possible, c'était si réel... Bref, il reprit ses esprits, se releva doucement, fixa les autres, tous, et souffla. Tout ça n'était qu'une vaste connerie. Il prit un pain sur la table et s'éloigna d'un pas nonchalant et profondément saoulé.

Le cours commençait à 8h, il devait donc se dépêcher un minimum... combien de temps était-il resté à terre tout à l'heure ? Putain, qu'est-ce que tout ça pouvait être agaçant à la longue. Voilà en gros son ressenti. Il se prépara grossièrement, sa robe de sorcier le rendait malade tant par sa simplicité que par son look à peu près aussi nuisible qu'un cours de métamorphose, c'est dire. Bref, il redescendit tous les escaliers jusqu'au Hall de l'école de sorcellerie, et pénétra dans les cachots. Là, la moitié de sa classe attendait déjà la permission d'entrer, et finalement, lorsque celle-ci leur fut accordé, Chris' préféra rester un temps dehors, il n'avait pas envie de rentrer, déjà parce qu'il détestait les salles de classe, mais aussi parce qu'il se savait incontrôlable et si il ne lâchait pas une connerie dans les deux heures suivantes quant à la relation qu'il avait eu avec Evy alors il ne se reconnaîtrait pas lui même. Finalement, il fut contraint à entrer quand l'heure sonna à cet effet, il passa devant Evy, il la fixa longuement, mais celle-ci évidemment ne le voyait pas. Le sentait-elle ? Peut-être bien... d'un geste de la main il la salua et :
-Bonjour m'dame

Une « bonjour » qui sonnait clairement comme « Evy faut qu'on cause là ! »... bref, il alla jusqu'à au fond, toujours à gauche contre le mur, et patienta.

-''Pas des flèches'', le mot est faible...

La prof déambula dans les rangs, d'un pas étrangement flippant, et Chris' l'observait, toujours avec un œil d'une curiosité sans limite, et finalement lorsque le cours commença réellement, l'ambiance théorique l'obligea à baisser la tête, à la fourrer entre ses bras, et à attendre que ça passe, car au fond, il n'avait que ça à faire ici, que ce soit avec une conquête en prof, ou pas, il ne ferait qu'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Lun 3 Sep - 22:59

H avait les nerfs ce matin, vraiment les nerfs, pire encore, il était ivre de colère, cours de potion !
Si l'année dernière il n'avait pas hésité à apprécier les cours de potion, cette année, le sentiment était inversé, car le Gryffondor aimait bien le professeur Evans malgré qu'elle soit un peu bizarre, et constater qu'à la rentrée elle n'y était pas l'avait foutu en rogne, à tel point qu'il se ferait une joie de pourrir consciemment le cours de la remplaçante, et ce jusqu'au retour du professeur Evans.
Foi de Gryffondor, c'était à Mandy Evans qu'il devait son intégration dans l'équipe de Quidditch, jusqu'à même son poste de capitaine remplaçant, alors ça n'allait pas être une pétasse directrice de Serpentard qui allait la remplacer, ça non !

Cette Vendetta était purement personnelle, et comme si cela ne suffisait pas, le lion s'était un peu renseigné sur la personne, à ce qu'on disait elle était aveugle et avait un très bon nez, ça n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne perde ses seuls repères, et il avait son plan préparé pour entrer dans la nouvelle catégorie des 'Nuisibles aux cours de potion', du moins, jusqu'à ce que Mandy ne revienne, et il avait bon espoir que ça soit le cas.

Au fond, il l'aimait bien son ancienne directrice de maison, et il s'en rendait compte maintenant, dommage qu'elle ne soit plus là pour le savoir, mais elle aurait mérité des adieux au moins, enfin, elle n'était pas partie, non, elle reviendrait, les bons profs reviennent toujours de toute manière non ?

Après un petit déjeuner, il vérifia qu'il avait ce qu'il faut pour mettre son plan méphistophélique en action, et il traîna des pieds pour arriver à huit heures tapante devant la porte et entrer.
Chris avait pris son habituelle place contre le mûr à gauche, et H décida de prendre la place à coté, sur ce coup là, il aurait bien besoin de l'inventivité de ce drogué pour parvenir à pousser la prof à bout et que le professeur Evans ne revienne.

Le cours commença et lentement mais sûrement, le lion prépara son piéjakon …

Bonjour à tous.

*Genre, fais pas style tu t'intéresses à nous grognasse, sinon t'aurais laissé la place à la personne à qui elle revenait ! *

Bien. Je ne supporterais que la discipline et le respect dans ce cours. Je suis le professeur Evy Alienor Green. Nous allons durant cette année scolaire tâcher de comprendre l'art rigoureux des potions. J'ai déjà pu apercevoir que certains dans la classe n'étaient pas des flèches... On verra ce qu'on peut en faire.

*T'vas voir que les flèches, elles vont te montrer ce qu'elles peuvent faire en potion, tu vas pas être déçue … *

Elle passa dans les rangs pour sans doute s'amuser à reconnaître ses élèves et apprendre un peu qui était qui, alors qu'elle passa vers H et Chris, le premier donna son nom et fit son presque sérieux l'espace d'un instant pour lui laisser le doute.

C'est une tradition, le premier cours de potion est un cours théorique. Pourtant, je suis plutôt partisane des travaux pratique et il ne sera pas rare que mes cours soit agrémentés d'expériences en tout genre. Nous allons abordés aujourd'hui les poisons indétectables. Qui pourrait m'en dire plus ?

Alors qu'une gamine prit la parole, pour répondre à la question devant le professeur, l'attrapeur des lions sortit une petite fiole de son sac, prof de potions, elle allait en bouffer des potions tiens !
Comme elle était aveugle et avait un odorat plus développé, elle aurait pu le sentir faire s'il n'avait pas été au fond de la salle et comme une élève parlait, le lion formula à voix basse son sort, qu'elle n'eut pu entendre.

«  Wingardium Leviosa ... »

La petite fiole vola dans les airs en direction de l'allée centrale, pour s'approcher de le prof, alors qu'un grand silence retentissait puisque l'interrogée avait fini, la fiole se stoppa pour ne pas qu'on l'entende progresser et ni une ni deux pour ne pas faire durer le suspens, le lion prit la parole.

« Moi je pense que les poisons c'est pour les faibles qui arrivent pas à se débarrasser face à face de leurs adversaires, même pour les nuisibles c'est le cas donc par défaut c'est bien la preuve que ... »

Il ne prit pas le soin de terminer sa phrase avant de laisser la fiole tomber au sol devant la professeur, libérant un vaste un relan fétide qui allait lui faire regretter d'avoir un nez pointilleux et sensible et aussi d'avoir volé le poste de Mandy.
Une nappe verdâtre embauma la classe alors que la classe s'agitait, et que la prof de potion aveugle ne pouvait plus rien sentir vu que tout sentait ça, s'il y avait une chose que H savait faire en potion, c'était principalement les potions infâmes et qui sentaient le poisson pourris depuis des semaines, alors qu'il contemplait son œuvre, il s'agita et imita un comportement gêné comme les autres élèves.

*Vengeance pour le professeur Evans ! *

Hrp : j'assume l'intégralité de ce troll en cours et il est volontaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Mar 4 Sep - 23:13

    Elora Jallens, une serdaigle, répondit alors à la question du professeur. Evy se concentrait sur la réponse de son élève. Elle était pertinente, peut-être manquant de certaines informations mais pertinente, ce qui lui valut cinq points pour sa maison. Une odeur pestilentielle avec résonné à ses narines, mais elle avait été trop distraite par la réponse de la jeune fille pour y prendre garde. Pourtant, elle aurait dû.

    Yakovski prit alors la parole sans y être invité. Elle avait d’ores et déjà entendu parler de lui, perturbateur dans l’âme, le gryffondor était un sale gamin qui avait besoin, sans doute, de se sentir exister. Il ‘avait d’ailleurs plus ou moins mise en garde dans le questionnaire qu’il avait dû remplir, cela ne serait pas facile de remplacer le professeur Evans. La jeune femme avait été en plus de ça directrice de la maison du jeune homme, de quoi créer un certain lien.
    Décidément, cette femme avait marqué pas mal d’esprit. Celui de la directrice, celui du perturbateur… Elle ne la connaissait pas et ne la connaîtrait sans doute jamais, la seule chose qu’elle savait c’est qu’elle était partie de son plein gré, laissant derrière elle des gens tournés vers le passé. Mais Evy était plutôt de ceux tourné vers le futur. Elle aurait du mal à se faire sa place, elle ne se la ferait peut-être jamais, soit, peu lui importait. Les gamins du style de Yakovski ne l’intéressaient guère, elle, elle savait où elle allait et pourquoi, c’était tout ce qui lui importait…

    L’odeur pestilentielle qui lui frappa le nez la fit revenir brusquement sur terre. Visiblement, il avait balancé une affreuse potion sur le sol de la classe et tous commencés à s’agiter. Réagissant comme un avare sauvant son or de l’écroulement de sa maison, elle cessa immédiatement de respirer et calmement, d’un geste circulaire le la main, fit disparaître le liquide agressant. Elle se retourna alors vers son bureau, attrapa deux fioles, deux tasses et se dirigea vers le jeune homme d’un pas assuré.

    Elle avait décidé de ne faire participer que les plus courageux mais visiblement, le Gryffondor, avec son beau discours sur la faiblesse se portait volontaire. Elle versa alors les deux flacons dans deux tasses différentes et les posa calmement devant le jeune homme, sans faire attention le moins du monde à Christopher, juste assis à côté de lui.


    Bien. Votre beau discours était touchant Yakovski. Vos actes vous font perdre 50 points à Gryffondor et vous font également gagner un entretien avec l’Inquisitrice, vous commencez fort, je tiens donc à vous gâter. Votre idée de la faiblesse est assez remarquable et peu sans doute se défendre. Mais vous n’êtes pas un faible, vous n’est-ce pas ? Vous êtes même très courageux. Et comme vous semblez déjà tout connaître sur les poisons indétectables pour éviter d’écouter ce que je vous dit, vous allez nous faire une magnifique démonstration de vos talents. Dans l’une des tasses, du simple jus de citrouille, dans l’autre, la même boisson avec du poison. A vous de choisir.




Dernière édition par Pr Evy A. Green le Mer 5 Sep - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Mer 5 Sep - 18:29

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Mer 5 Sep - 19:31

H assumait pleinement son acte hostile envers la prof, qu'il n'appellerait jamais comme tel, car pour lui, elle ne le serait jamais, personne, ne remplaçait Mandy Evans, personne !
Aussi talentueuse soit elle, elle n'aurait rien à lui à lui envier, pas dans la médiation, ni dans la manière de mener à bien son cours, en fait, cette poufiasse allait prendre toute l'année de la part de H, il chercherait constamment à lui mettre des bâtons dans les roues, cela débutait maintenant, il en serait ainsi jusqu'à ce qu'on lui file la prof de potion qu'il voulait, grosso modo, la vie d'Evy deviendrait un enfer, et elle maudirait le fait d'avoir les deuxièmes cycle en cours de potion.

Parole d'honneur, même LeeRoy ne parviendrait pas à coup de doloris à le faire changer d'avis, c'était comme ça et pas autrement, la meilleure solution était qu'on lui interdise les cours de potion, mais pas envisageable dans les faits, ce qu'il ferait ? Il monterait une rébellion contre la directrice des Serpents, et bientôt, il y aurait une armée d'élèves prêtes à se liguer contre elle, H avait de l'influence, sans même le vouloir, et si Chris le rejoignait sur ce point, ils pourraient facilement retourner la classe contre la prof.

Elle s'amusa à jouer avec les flacons, pour apporter tout ça dans deux tasses différentes.
Se posant, elle ajouta avec son air de grognasse :

Bien. Votre beau discours était touchant Yakovski. Vos actes vous font perdre 50 points à Gryffondor et vous font également gagner un entretien avec l’Inquisitrice, vous commencez fort, je tiens donc à vous gâter. Votre idée de la faiblesse est assez remarquable et peu sans doute se défendre. Mais vous n’êtes pas un faible, vous n’est-ce pas ? Vous êtes même très courageux. Et comme vous semblez déjà tout connaître sur les poisons indétectables pour éviter d’écouter ce que je vous dit, vous allez nous faire une magnifique démonstration de vos talents. Dans l’une des tasses, du simple jus de citrouille, dans l’autre, la même boisson avec du poison. A vous de choisir.

Il haussa les épaules avec un air de je-m’en-foutiste qu'il arborait avec la plus grande des indifférences, et ce n'était pas des points perdus, vu qu'il n'aimait pas sa maison, ou une entrevue avec LeeRoy qui lui faisait peur.
Ce n'était pas une aveugle qui allait faire peur, ça non, et encore une usurpatrice, et la combinaison des deux ne lui inspirait que du dédain, non, il n'avait pas envie de l'écouter, et chaque cours, il referait le même cirque, trouvant des crasses pire encore que les précédentes, jusqu'à ce qu'un soir, il se décide à l'attaquer et la provoquer en duel pour lui rétamer la face et régler le problème, chose qu'il envisageait à long terme, juste que là, il n'y pensait pas forcément.

Son idée de la faiblesse ? Bien sûr qu'elle se défendait, cette pauvrette n'avait que le poison pour se défendre, et même pas ses yeux pour pleurer en cas de raclée de la part de H, autant dire qu'elle avait de maigres chances de s'en sortir.
Bien sûr qu'il pouvait argumenter sur son idée de la force et de la faiblesse, il pouvait même lui pondre une dissert' dessus, et c'était étonnant qu'elle ne lui en donne pas d'ailleurs … preuve qu'elle n'était pas si fine et que sortir de son cadre de prof de potion était impossible. Oups, il oubliait, elle était aveugle, elle ne pourrait pas la lire cette dissert', elle en était donc d'autant plus pitoyable, mais ça, il lui ferait remarquer plus tard.

Il ne se pensait pas faible, déjà moins qu'elle, il pouvait en instant se jeter sur elle et lui tordre le cou, ce n'était pas le respect de l'autorité qui l'empêcherait de le faire, et il se pourrait bien qu'un jour, il en ait marre et en vienne là, espérons juste que Crow ne le prenne avant qu'il en arrive là.

La force et le courage ? Rien à voir, elle débloquait cette connasse ou quoi ?
Et puis forcément, elle se ramena avec sa science des poisons, oh pauvrette, n'avait elle rien en dehors de ses potions et de son nez ? Son QI de bubobulbe l'empêchait de répondre à la provocation de la même manière qu'un contrat social normal l'aurait exigé ? Bah nan évidemment, trop compliqué pour un botruc mit à un poste de prof.

Regardant les tasses, la brute répondit à la prof sur un ton sec et violent caractéristique de son état de vendetta désirée contre elle.

« Aucun rapport entre la force et le courage ... »

Et il poursuivit.

« Et qu'est ce qui me dit que vous avez pas foutu du poison dans les deux pour me buter? »

C'était arrogant et ô combien vrai, il avait le niveau d'un cinquième année, et elle pouvait bien le foutre dedans avec un truc de six ou septième année, sortant sa baguette, il la posa sur la première tasse et formula à voix basse :

« Specialis revelio ... »

Il avait vu Serpens et Lestrange l'utiliser pendant l'épreuve des énigmes avec les potions, donc il connaissait un peu ce sort, soi disant qu'il devait donner la composition d'une potion, visiblement ce n'était pas fiable vu qu'il ne trouva rien pour la première.
Continuant son investigation, il lança ce même sortilège sur la deuxième potion, et découvrit qu'il s'agissait d'un jus de citrouille empoisonné, mais rien ne lui disait qu'il n'y en avait pas dans le second.

« Dans la deuxième tasse ya du poison ! »

Alors il se saisit de celle ci et vida le contenu de celle ci sur le sol de la classe de potion.
Un moyen simple de ne pas avoir à boire la première, parce que si elle était sportive, elle devrait comprendre qu'il avait par là éliminé celle qui contenait du poison, donc l'autre devait être le jus de citrouille, mais plus simple, en détruisant le poison et en l'affirmant, il montrait ainsi sa volonté de faire ses preuves, remerciant au passage Serpens et Lestrange pour ce sort, et il espérait que le professeur Evans soit fière de lui.
D'un air mauvais, il demanda à la prof, baguette toujours en main :

« Ça vous va ? »


Hrp : Sort vu irp dans Préparer son avenir avec l'équipe bleue.
Dé1 : révélasort de scarpin sur la tasse 1
Dé2 : de même mais sur la tasse 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Mer 5 Sep - 19:31

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Mar 11 Sep - 17:55

Un cours de potion était habituellement synonyme d'ennui. Enfin, depuis la première année c'était ça. Christopher n'arrivait pas à se concentrer sur du liquide, et encore moins sur des substances, ça ne lui parlait pas, ça lui semblait inutile, et en plus de ça, il n'avait jamais réussi à être en accord avec sa prof'. La dernière, pas Evans, mais l'autre d'encore avant, en avait fait les frais. Mandy Evans était une professeure qui avait laissé totalement indifférent le garçon, il s'en fichait royale de savoir qu'Evy avait pris sa place, il s'en fichait royale de ne pas savoir où était parti son ancienne prof', le seul truc qui l’interpellait actuellement c'était Evy et sa mise en fonction dans l'établissement... comment n'avait-elle pu pas lui dire dans la forêt ? Bordel, ils avaient couché ensemble et elle n'avait rien dit ! IL ne lui en voulait pas, il n'arrivait de toute façon pas à faire la gueule à quelqu'un pour des choses aussi futiles, mais il était pris dans l'incompréhension. Il irait lui parler à la fin de l'heure, à n'en pas douter. Si Evy pensait que Chris' serait gêner de la situation, elle se trompait avec certitude. Il n'avait ni gêne, ni tabou, il aurait pu gueuler dans la classe « Bon, on recouche quand m'dame ? », la moitié de la classe aurait ris en pensant à un foutage de gueule de toute beauté, l'autre moitié n'aurait pas compris, et un petit groupe aurait eu des doutes, et alors ? Lui, l'avis des autres, ça lui passait au dessus de la tête, il vivait sa vie comme il l'entendait, comme son cœur lui dictait, comme ses pensées le guidaient, mais se focaliser sur les autres ? Nada, ça ne servait à rien d'autre qu'à terminer dépendant socialement des abrutis dans le genre des Serpentards et de leurs préjugés à la con. Non, il n'avait pas de problème avec cette nuit-là, mais il savait bien qu'Evy, elle, en avait. En temps que professeure, elle ne pouvait pas se permettre coucher avec son élève, ça, Chris' n'était pas trop con pour ne pas s'en rendre compte, et c'était pour ça qu'il se taisait depuis le début du cours. Il la fixait avec minutie cependant, car même si elle ne pouvait pas le voir, il espérait qu'elle sente ce regard posé sur elle continuellement...

Alors qu'elle posait sa première question et que déjà il fatiguait à l'idée d'avoir cours, Chris' bailla, bruyamment . Tout le monde autour de lui se retourna, tous avec un sourire amusé genre « tu vas foutre la merde hein ? Hein ? Hein ? Dis moi oui hein ? »... bande de moutons. Ces enfoirés n'étaient que des opportunistes. Ils voulaient s'amuser, mais ne voulaient pas prendre de punition, du coup, il attendait qu'un con fasse la mouette pour bien rire tout en ayant l'absolue certitude que la prof, ou le prof, ne retombe pas sur eux. Bande de crevards assoiffés de rire ! Christopher aimait bien sa classe, mais cette ambiance du « t'es un cancre, fous la merde, laisse nous rire et démerde toi ensuite » ça lui foutait en rogne. Il regarda H avec une mine fatiguée, mal réveillée, sans capter réellement ce qui se passait. L'autre gryffondor était concentré sur une nouvelle tâche, il attendit qu'une demoiselle de Serdaigle, une dénommée -si la mémoire de Chris' ne flanchait pas trop- Elora … Elora... Elora-quelque-chose, parle pour lancer un sortilège et faire léviter une fiole. Chris' ouvrit grand les yeux, c'était le genre de truc qui l'amusait au plus haut point ça, les initiatives chevronnées ! Chris' envoya une boulette de papier sur un autre garçon deux rangs plus loin qui tourna la tête vers lui :

-Matte!

Alors, rien qu'avec ce mot, une grosse partie de la classe fixa la fiole avec insistance, c'était comme... comme un aimant des regards, et d'un seul coup, lorsque celle-ci tomba et s'éclata à terre, Chris' éclata de rire. C'était naturel, il ne pouvait réprimer cette envie folle de s’amuser, de rire, et de voir les choses du bon côté, continuellement. Il glissa à H relativement bas pour que ça reste au moins entre les élèves des derniers rangs :

-Man t'es un dieu !

Il continua de rire pendant au moins quinze bonnes minutes, la tête enfouie dans ses bras. La situation était délicieusement exquise, et il ne pouvait que dire « chapeau » à son compère de maison. Alors qu'Evy s'approchait, visiblement agacée, Chris' lui, toujours anéanti de rire, ne se refusa pas un petit sarcasme bien placé :

« Bien. Votre beau discours était touchant Yakovski. Vos actes vous font perdre 50 points à Gryffondor et vous font également gagner un entretien avec l’Inquisitrice... »

-Avouez quand même que c'était fort !

Chris' aimait bien provoquer, encore que, jusqu'à maintenant, et ce dans n'importe quel cours, il restait extrêmement soft et pas trop encombrant. Il se réservait encore quelques petites astuces pour agacer les profs et peut-être subir maintes tortures chez l'Inquisitrice d'ici Décembre. Il se fixait à peu près cinq apparition sur le tableau des retenues par mois, mais il ne commencerait qu'en Octobre très probablement, le temps de rentrer dans le bain et de savoir à quoi s'en tenir, et avec quel prof.

Elle lui posa un problème sur les poisons. H pensait grâce à la magie, Chris' lui pensait par lui-même, et il n'aurait pas pris part à l'exercice tout simplement. Il ne faisait que ce qui lui plaisait, même sous la menace d'une heure de colle, alors si un exercice ne lui plaisait pas, et il savait que cette interrogation ne lui aurait pas plu, il ne le faisait pas, point. Cependant, il ne pouvait qu'approuver le geste de son compère qui utilisa un sortilège de révélation pour détecter le poison. Vache... La fiole tomba à terre sous le geste de Mercurius, et Chris' releva le buste et applaudit des deux mains – toujours avec cet air désinvolte et volontairement provocant.

- Ah ! Là je dis bravo ! Bravo ! Du grand art ! Ça vous en bouche un coin hein Ev... m'dame?

Le l'absuce était volontaire. Il fallait qu'elle comprenne qu'ils n'en resteraient pas là eux-deux, et qu'elle n'aurait pas son soutien sans explication... le cours de potion était déjà une grosse mascarade en soi, alors si en plus il avait une femme avec qui il avait couché en prof', ça n'allait pas le faire. Un instant lui prit l'idée de partir et de ne plus assister au cours, au moins ça résoudrait le problème définitivement, mais il voyait à quel point H était haineux envers elle, et il se doutait pourquoi... et rien que ça l’incitait à rester en cours, au moins pour voir comment ça allait finir... en bien, ou en mal, dans tous les cas, il y aurait de quoi rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Lun 22 Oct - 11:04

    Aller dans les cachots pour suivre le cours de potions avait un avantage, celui de n'avoir pas tout le château à parcourir pour s'y rendre. Inutile de partir 10 minutes en avance, 15 si on prévoyait des bouchons entre la salle de métamorphose et celle de Magie noire. Avec ce cours-ci, 3 minutes suffisaient pour être suffisamment en avance pour paraitre ponctuelle. L'endroit était lugubre comme toujours mais après 5 ans à Poudlard, Nicci s'y était habituée finalement. Pourtant, s'il y avait une chose à laquelle elle ne s'habituerait jamais, c'était préparer ces potions. Pour ce qui était de la préparation d'une potion, globalement, elle n'avait pas de problème. Cependant, il y avait certain ingrédients disons... peu ragoutant qu'elle détestait toucher tels que les araignées mortes, les yeux de scarabées ou du foi de dragon. Sincèrement... non. C'était tout simplement pas possible. Alors, elle faisait à contrecœur, ne pouvant s'empêcher de tirer la grimace au toucher de ces choses molles ou visqueuses qui lui faisaient froid dans le dos quand elle percutait se qu'elle était en train de touché. Des yeux! Vous rendez-vous compte?! Des yeux! Imaginez que ce soit VOS yeux qu'on jette dans une marmite! Mais arrêtons-la les frissons de dégoût, c'est déjà suffisamment difficile pour Nicci, inutile d'en rajouter, n'est-ce pas?

    La jeune sorcière était arrivée relativement à l'heure, et eut le plaisir d'assister à la présentation du professeur Green. Une femme qui promettait de ne pas faire beaucoup d'humour pendant son cours ni de verser particulièrement dans l'indulgence... mais Nicci réservait son jugement à plus tard... ou à jamais. La potionniste choisit, heureusement pour Nicci-Rose, un cours théorique. Pas qu'elle en était fan, mais c'était préférable au final... La poufsouffle sortit donc ses affaires pour noter ce que ses camarades et surtout la prof aurait à dire sur les poison indétectables et, bien sûr, ne lèverait pas la main pour répondre pour l'unique bonne raison que cette fois-ci, même si elle l'avait voulu, elle aurait été incapable d'avancer la moindre réponse correct.

    Nicci-Rose crut rêver un moment en voyant une fiole léviter toute seule à un mètre du sol. Elle comprit de quoi il en retournait en entendant la voix d'un des deux types qui prenaient leurs pieds à mettre le bazar où qu'il passait. Elle aurait que ce fut le cas également en magie noire, mais malheureusement, ils ne semblaient s'en prendre qu'aux cours qu'elle pouvait suivre sans être humiliée.

    *Non, il va quand même pas oser...*


    Et ben si! Ce n'était croyable qu'il ose faire une chose pareille. Et le respect dans tout ça? A quoi jouait-il celui-là? Pourquoi fallait-il encore qu'il se fasse remarquer? Nicci passa cependant rapidement de l'indignation à la compassion. Le gryffondor ne devait pas avoir été éduqué correctement dans sa jeunesse pour se permettre de tels écarts, il était peut-être incapable de se comporter correctement parce qu'on ne le lui avait jamais apprit, qui sait? Nicci pria pour que le professeur Green soit indulgente avec lui... Et fut remplit de respect pour elle en la voyant réagir avec un professionnalisme parfait. Ferme, juste, elle le punissait sans perdre pour autant toute crédibilité en criant comme certains auraient été tenté de le faire. Sincèrement, Nicci-Rose aurait aimé que le gryffondor dont le nom n'arrivait jamais à lui rentrer dans le crâne, se loupe lamentablement. Sincèrement, elle savait également ce désir était tout-à-fait égoïste et s'en voulait. Mais heureusement, ce qu'elle pensait ou désirait, sincèrement ou non, n'avait aucune incidence sur les évènements. Elle ignorait si c'était le cas mais elle et ses autres camarades de classe le regardèrent tester les potions avec sa baguette et renverser un des verres par terre, signe que le liquide restant devait être du simple jus de citrouille tout ce qu'il y avait de plus sain... selon le gryffondor. mais s'était-il trompé? Non, Nicci-Rose ne souhaitait plus qu'il se trompe, vouloir qu'il soit empoisonné si la prof avait l'idée de lui faire boire son choix, n'était pas du tout son style. A vrai dire, elle regardait le professeur Green, inquiète de la suite des évènements. Et puis son copain de lionceau qui faisait des remarques à tout bout de champs. Nicci-Rose comprenait pourquoi ces deux-là ne se quittait pas. Il fallait croire que lui non plus n'avait jamais reçu d'éducation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle Lun 29 Oct - 11:54

    Est-ce que ça lui allait, dans un sens oui... il lui permettait de faire avancer son cours, dans un autre sens non, ce petit péteux ne méritait aucun applaudissement. Elle se laissa quelques minutes avant de répondre, elle n'était pas à sa botte. Avec un geste sec, elle se mit à faire léviter son sac et l'envoya valser en dehors de la salle. Toujours calmement, elle finit par lui dire :

    Ça me va Yakovski. Merci de votre visite, au revoir, à bientôt et n'oubliez pas de prendre rendez-vous avec l'Inquisitrice.

    Pendant qu'elle parlait, elle le fit léviter à son tour et lui claqua la porte au nez un fois qu'il fut sortit. Elle se retourna ensuite vers Christopher. Il était bien décidé à ce qu'ils parlent à la fin de l'heure et il lui fit bien comprendre à grand coup de l'absus. Elle posa alors son regard vide sur lui et fini par lui lancer :

    Mr Runhardt, vous viendrez me voir à la fin de l'heure...

    Elle retourna alors à son bureau et reprit pour toute la classe.

    Bien, "grâce" à Yakovski, vous avez enfin la solution à votre problème. Le révélateur de Scarpin. Quelqu'un d'autre le connaîtrait-il dans la salle ? Nous allons nous entraîner pendant quelques temps à utiliser ce sortilège, vous aurez ensuite des tasses qui contiennent ou non du poison et ce sera à vous de me dire s'il y en a ou pas. Bien, la formule à prononcer est « specialis revelio ». Je ne suis normalement pas censée vous la faire utiliser dans un cours théorique. Vous n'êtes censés que connaître cette petite astuce. Je ne suis pas d'accord avec l'idée, je pense que dans ce cas précis, la maîtrise et l'expérience valent bien mieux que la simple théorie. Prenez donc vos baguettes.

    Après que chacun sembla avoir compris comment maîtriser la gestuelle et l'intonation, elle posa devant chacun d'eux 10 tasses, remplies, ou non, de poisons différents.

    Vous avez chacun 10 tasses que vous devez analyser. Je vais vous donner une demi-heure à compter de maintenant pour découvrir ce que chacune des tasses recèles. A la fin de ces 30 minutes, je vous interrogerait afin que vous fassiez profiter à la classe vos découvertes. Bien, c'est à vous.

    Elle retourna s'assoir à son bureau, calme et sereine. Yakovski lui était déjà sortie de la tête. Elle pensait bien plus à Christopher. A quoi ressemblerait leur conversation ? Serait-il compréhensif ? Voudrait-il poursuivre ? Elle n'en savait strictement rien et elle commençait lentement à regretter son écart de conduite dans la forêt...


HJ : je suis désolée du retard ><
Vous devez utiliser vos dés de cours pour chacun de vos potions Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle

Revenir en haut Aller en bas

Cours I : Poisons indétectables || 2e cycle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-