POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cycle 2 Cours I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2012
Parchemins postés : 16



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Matsuda Asakura


MessageSujet: Cycle 2 Cours I Lun 3 Sep - 17:14

L'ancienne salle de Défense contre les force du mal avait subi quelques changements assez significatifs : le sol était recouvert d'un magestueux planché, plus de table et de chaises mais des coussins devant des tables basses, les murs était en bois jusq'à mi hauteur d'homme et peint en blanc nacré sur le dessu.

Dans la salle se trouvaient des armures japonaises, elles remplissaient les coins et donnaient la foutue impression d'être constament observé, les mur portait des cadres, animés, d'acte de torture ou de combats acharnés. On voyait également des briseurs de sorts se faire happer par un piège magique de flamme, la photo n'épargant pas le curieux de leur lente agonie.

Des armes enchantées de facture gobelins étaient sous verre dans d'immenses armoires. On pouvait y voir un descriptif des enchantement internes et de leur spécificités. S'ajoutant à tout celà, un tableau noir avec sa craie en suspension. Le petit escalier menant au bureau du professeur avait vu changer sa rampe en une sculture d'un dragon parfaitement ouvragé.

La porte de la classe s'ouvrit pour laisser tous les élèves de deuxième cycle s'installer. Matsuda attendait tranquillement devant la porte de son bureau, sur l'espèce de petit balcon interne dont sa classe était pourvu. Il attendit que les jeunes gens aient trouvé un coussin et une table basse traditionnelle de son pays d'origine pour bouger.

Ce simple geste fit naître le silence. Asakura était habillé d'une veste de kimono très ample et d'un hakama, l'espèce de pantalon-jupe japonais. Il avait à sa ceinture sa baguette, étrangement semblable à un petit katana. Tous ses vêtements étaient d'un bleu foncé proche du noir. Son regard bridé parcourut la salle, et il s'inclina légèrement pour saluer ses élèves.


Bonjour à tous. Je suis honoré de vous connaître enfin. Mon nom est Matsuda Asakura et je serai votre Sensei de Défense Absolue.

Toute acte magique induit un risque. Mesurable, évident ou caché, dissimulé de votre vue et insondable. La défense absolue est le regroupement des Magies qui vont permettre à vous conserver intégrité physique.


Le professeur parlait bien l'anglais mais n'était pas encore parfaitement bilingue, de ce fait, en plus de son accent, les élève devraient s'accoutumer à quelques erreurs de parlé, il se fichait pas mal de la raillerie, il préférait amplement se tromper à ne rien faire de peur de commetre des erreurs.

Vous voyez aux murs des photos qui présentent divers actions. Si vous apprenez correctement les cours, vous ne commettrez pas les erreurs des malheureux faisant face à mon objectif. Prenez cette photo par exemple.

D'un geste d'un vitesse quasiment inhumaine, il dégaina sa baguette et attira vers lui un cadre qu'il agrandit d'un amplificatum bien audible. L'image représentait un sorcier face à trois autres sorciers, il paniquait, il lança un sort, essaya ensuite de paré, mais au final rata tout et fut mis à bas par ses adversaire. Matsuda pointa vers le tableau et la crai se mit en route, elle inscrivit ''Leçon 1 - Sortilèges, maléfices et contre sorts Standards-".

Le premier danger que tout Sorcier dans le monde doit connaître est l'action de ses semblables. Les hommes font beaucoup de dégats entre eux. Vous n'êtes pas sans le savoir, preuve en est de l'Irlande et des terroristes qui sont des grandes actualités rappelant la nécessité de ces connaissances.

Nous allons commencer ce cours par petite interrogation orale. Je veux que l'un de vous me donne différence entre les Sortilèges et les Maléfices, ainsi que différence entre Sortilèges de Protection et Contre-sort. Ces connaissances théorique sont essentielles pour savoir quoi employer...



Hrp : comment marche l'interrogation orale ?

Très simple,

1) vous mettez votre réponse à la question sous spoiler

2) vous lancez un dé entre Pa 1 et 7 de votre choix

3) celui qui sera choisit pour répondre sera celui avec le dé réussi le plus difficile. En cas d'égalité dans la réussite le premier à avoir posté sera choisi, en cas d'égalité dans l'échec, le dé le plus risqué sera récompensé. Et si dans votre nullité vous avez pris le même dé, ce sera le plus rapide aussi !

Je réponds dans trois messages ( car trois inscrits) ou dans quatre-cinq jours si il y a pas le total.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 3 Sep - 22:20

La meilleure des défenses, c'est l'attaque.
C'était dans cette optique que H se rendait aux cours de défense absolue, vrai, si on pétait la gueule à un gars, on avait plus à se défendre contre lui, logique me direz vous, mais bizarrement, les têtes de l'enseignement n'y avait pas songé, et il était plus que de fait public que H était un grand penseur, un sage parmi les singes.

Rentrant dans la classe, il manqua de taper un accident vasculaire cérébral en voyant les changements dans la salle, rien à voir avec ce qu'il avait connu jusque là.
L'habituel sol en pierre se révélait être désormais un parquet en bois, de quoi bien s'amuser avec des sorts de feu un peu bourrin, et ce n'était pas les plus dégueulasses selon H, pas du tout d'ailleurs, il n'y avait pas de tables, pas de chaises, à la place, il y avait des coussins, ce qui supposa une activité proche de la sieste, du moins, la suggestion fut interprétée ainsi par le lion, grand analyste à ses heures perdus.
Il y avait aussi des tables pour prendre le thé, franchement, c'était quoi ce prof en mousse ?
Le tong avait du fumer une bonne demi-douzaine de ses feuilles de thé pour arriver à un bad trip pareil, et H n'en revenait pas, mais c'était bien le bridé qui allait leur enseigner comment se battre, au fond, il était un peu blasé, pas qu'il soit raciste non … il avait juste un peu de mal avec les très étrangers à sa culture, ou son inculture pour être plus juste.
Enfin bref, le jeune élève frôla de peu la mort dans d'atroce souffrance en voyant se décor digne d'une blague de très mauvais goût.

C'était donc avec une moue peu enjouée qu'il pénétra dans les lieux avant de se poser à une table, hésitant à déclencher une bataille de coussin, ou à taper une sieste.
On pouvait le dire, la philosophie du pays du soleil levant lui échappait, il n'aurait pas compris que vivre si près du sol permettait de modifier son centre de gravité et donc un gain d'esquive en duel, mais bon, à vrai dire, il s'en foutait pas mal d'esquiver, vrai, mieux valait encaisser comme un homme et être sûr de toucher après, partager la douleur en somme.

Deux demoiselles, une Serdaigle et une Poufsouffle se mirent vers lui, non pas qu'il les eut invité, juste qu'elles n'avaient pas de place pour avoir une vue correcte sur le chauve-type qui leur servait de prof.
H n'avait qu'une envie, hurler chauve qui peut, et se tirer de là au plus vite …
Le professeur vint rejoindre ses élèves alors qu'il était en … en Pyjama ?! What da fuck ?
C'était d'un dégoût vestimentaire ce truc que le Gryffondor aurait vraiment préféré se barrer en cours de magie noire ou de nuisible, ce cours promettait d'être chiant, mais alors chiant.

Le chauve sourit, et s'inclina devant la classe, ce qui laissa H indifférent ou presque, et il se dit qu'il n'avait pas vraiment l'air très méchant, peut être son air fourbe naturel, bah oui, c'était un bridé donc il était fourbe, non pas que H eut des préjugés, non absolument pas, c'était juste que ses yeux n'inspiraient pas confiance, son crâne lisse non plus d'ailleurs.

Bonjour à tous. Je suis honoré de vous connaître enfin. Mon nom est Matsuda Asakura et je serai votre Sensei de Défense Absolue.

Le lion ne comprit pas la dernière partie de la phrase et s'exclama à voix basse :

« Notre quoi ?! »

La Serdaigle parut agacée par la remarque, et lui rétorqua à voix basse :

« Sensei, ça veut dire professeur en Japonnais ... »

Après une moue boudeuse et l'envie de lui péter la gueule, H aurait préféré les explications du bridé, il aurait pu ainsi dire que ce japonnais était son chauveur … oui avec de la pâte à citrouille ça pouvait être compréhensible.

Toute acte magique induit un risque. Mesurable, évident ou caché, dissimulé de votre vue et insondable. La défense absolue est le regroupement des Magies qui vont permettre à vous conserver intégrité physique.

Même s'il n'y avait rien de drôle, l'attrapeur des Gryffondors se marra.
Lui, ça faisait bien longtemps qu'il ne l'avait plus, vu les doloris de Crow, son accident de quidditch, les bastons qui dégénéraient, franchement, c'était mal barré, si cela n'avait tenu qu'à lui, il aurait ôté sa robe et montré les sutures à son prof pour lui expliquer que lui n'était pas une meurtrissure près, et puis, il pouvait le comprendre lui, visiblement le prof n'avait pas su défendre ses cheveux non plus, il en avait pas un sur le caillou, mais c'était une autre polémique évidemment.

Vous voyez aux murs des photos qui présentent divers actions. Si vous apprenez correctement les cours, vous ne commettrez pas les erreurs des malheureux faisant face à mon objectif. Prenez cette photo par exemple.

Rectification, il savait se défendre, en témoignait la rapidité de son geste, et ce n'était pas comme si personne n'avait eu le temps de caler son geste, qu'il avait déjà le temps de se faire cuir un bol de nouilles et de boire un jus de liane infâme.
Tableau très intéressant de la lapidation d'un boulet qui avait trouvé sa baguette dans une boîte de chocogrenouille … puis il désigna le tableau, on y voyait écrit : Leçon 1 - Sortilèges, maléfices et contre sorts Standards

Le premier danger que tout Sorcier dans le monde doit connaître est l'action de ses semblables. Les hommes font beaucoup de dégats entre eux. Vous n'êtes pas sans le savoir, preuve en est de l'Irlande et des terroristes qui sont des grandes actualités rappelant la nécessité de ces connaissances. 

Nouveau rire étouffé par le lion, les derniers irlandais qu'il avait visité avec les mangemorts et Serpens avaient pris cher, et ne pourraient de toute manière pas s'en souvenir, un cadavre ça n'avait pas de mémoire de toute manière, et puis se battre c'est bien, H se ferait chier s'il n'avait personne sur qui taper.

Nous allons commencer ce cours par petite interrogation orale. Je veux que l'un de vous me donne différence entre les Sortilèges et les Maléfices, ainsi que différence entre Sortilèges de Protection et Contre-sort. Ces connaissances théorique sont essentielles pour savoir quoi employer...

*Oh ça me gonfle ! *

Il n'aimait pas les interrogations orales, mais leva quand même la main, pensant qu'ainsi le prof l'interrogerait et lui foutrait la paix jusqu'à la fin du cours, tactique H, et ce n'était pas comme si après le prof, c'était qui avait le plus d'expérience de combat en temps réel, en plus, il avait un bon exemple de sort/contre-sort, son sort fétiche ...

Spoiler:
 


Hrp : Je tente le PA4, et désolé pour les jeux de mot, plus fort que moi x)
Edit : AHAH ! Va falloir faire Pa 5 pour me dépasser, bon courage les cocos Razz


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Lun 3 Sep - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 3 Sep - 22:20

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2012
Parchemins postés : 16



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Matsuda Asakura


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 10 Sep - 14:22

Sa question laissa quelque peu de marbre l'assemblée face à lui, il ne semblait pas avoir franchement attiré l'enthousiasme avec sa question banale, et si deux serdaigles levèrent vivement la main, c'était d'un geste hautain et dédaigneux très éloigné des valeurs que Mastuda pouvait approcher. Il vit cependant vers le milieu de la salle la main d'un jeune Gryffondor se lever avec une certaine nonchalance, il le regarda un instant, et tendit la main vers lui pour lui donner la parole :

Un maléfice c'est nécessairement chi... euh … dérangeant pour celui qui en est la cible, c'qui est pas le cas pour les sortilèges. Pis un contre-sort est spécifique à un autre sort, comme l'ostéoblaste pour l'ostéoclaste, ça sert juste à annuler l'effet pas à se protéger, alors que le sort de protection, bah il sert à se protéger d'à peu près tout mais c'est pas spécifique quoi.

Le professeur regarda les quelques réactions autour de lui, il semblait pour certain que c'était d'une évidence si certaine qu'ils ne pensèrent même pas à cela, et pour d'autre cela semblait être un pure charabia et ils s'en foutaient copieusement.

Asakura opina du chef en disant :


En gros, la réponse est correcte, bien qu'incomplète par endroit. Un maléfice est un acte magique dirigé par sorcier pour nuire à un autre être humain de quelque façon que ce soit. Un sortilège est quand à lui acte magique qui agit sur un être humain ou sur un objet. Tous les maléfices sont des sortilèges mais tous les sortilèges ne sont pas des maléfices.

Les contre-sorts ont été très bien expliqué par votre collègue, mais il se trompe sur les sortilèges de protections. En effet, si vous connaissez tous de nom le premier sortilège de cette leçon, c'est parce qu'on vous a dit qu'il était le charme le plus efficace car il protège de manière non spécifique. Mais le fait qu'il existe des protections dites universelles ne signifie pas qu'aucune protection soit spécifique. Le Sortilège du Patronus en est un parfait exemple, il agit de façon extrêmement ciblées, tout comme le Riddikulus.

5 points pour Gryffondor pour cette réponse correcte mais incomplète.

Vous pouvez prendre note de tout ceci, y compris des exemples illustratifs.


Asakura, qui tout en parlant s'était avancé entre ses élèves, qui étaient à genou sur leur coussin, fit un tour sur lui même, surveillant ainsi que la prise de note soit terminée, avant de dire :

A présent, rangez vos livres, vos plumes et votre parchemin et sortez vos baguettes. Mettez vous debout deux par deux.

Il y eut un petit brouhaha de déplacement et de frottement de tous le matos qui était remballé, une fois les tables basse vidées, le professeur leva sa baguette et les tables allèrent s'entreposer près des murs, formant des piles parfaites. Il balaya sa classe du regard.

Sauf si vous ne connaissez pas le sortilège que j'ai légèrement évoqué tout à l'heure, vous aurez compris que le premier sujet de notre leçon sera le Charme de Bouclier, plus communément appelé par sa formulation, le Protego.

Miss Richards, venez ici.


La jeune poufsouffle s'avança, un peu gênée et plutôt traqueuse. Le Professeur lui expliqua qu'elle devait lui envoyer un maléfice par deux fois après ses explications. Elle opina du chef et il repirt la parole à haute voix :

Il y a deux écoles quand à la façon de placer ce sortilège défensif. Un professeur puriste vous dirait qu'il faut faire avec votre baguette un tour complet anti-horlogique. Ca marche parfaitement, démonstration.

La jeune fille lança un sort tout pourri et le professeur, faisant décrire la courbe indiqué à son ustensile, fit vivement apparaître le charme sur lequel le maléfice assez mal exécuté éclata. Sans attendre, il reprit :

Par contre, un duelliste vous dira que le geste est aussi long qu'inutile et qu'il suffit de relever vivement son bâton dans le plan frontal, ce qui veut dire que la pointe de votre baguette ne doit ni vous cibler vous, ni cibler votre adversaire. Ce geste est cependant plus dangereux à utiliser si on n'est pas très habile : en effet, des personnes, dirons nous, passablement maladroites se sont déjà retrouvées prisonnières de leurs charme de bouclier, elles ont du le briser pour parvenir à se mouvoir. Mais ça marche aussi très bien.

La poufsouffle lança un deuxième sort très acceptable, que le prof' para avec une désinvolture quasiment insultante vu l'effort consenti par la gamine pour essayer de l'atteindre.

Vous travaillerez par deux, la forme de votre choix, merci de faire des maléfices corrects pour permettre au défenseur d'agir proprement. Toute défense sera ratée devant une attaque ratée. La ligne face à la porte sera celle des attaquent, ceux dos à la porte sont les défenseurs, vous inverserez les rôles tous les trois essais. A mon signal... Hajime !

HRP : Merci d'utiliser les dés de cours appropriés !

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 10 Sep - 20:07

Sans surprises, les quelques élèves qui semblaient motivés à répondre était les intellos de Serdaigle, les têtes à claques que H ne pouvait pas piffrer, et qu'il avait pour habitude d'enfoncer gentiment avec son poing droit, sans regarder, il pouvait dire au toucher l'année et la maison d'un élève, il avait développé un sens du toucher particulièrement efficace et intéressant, et à sa grande surprise, ça ne comptait pas vraiment dans la défense absolue … pourtant le combat sans baguette … la défense … m'voyez ?

Et au lieu d'interroger les singes savants, le professeur interrogea le savant singe.
Il avait l'air assez sceptique de la réponse, mais personne ne daigna ajouter quelque chose, donc ce fut le silence avant que le tong n'explique à la piétaille ce qu'était la défense, H ne prêtant qu'une oreille à tout ça, trop occupé à penser à une éventuelle bataille de coussins.
Le lion n'entendit que la fin de l'explication ou presque …

Le Sortilège du Patronus en est un parfait exemple, il agit de façon extrêmement ciblées, tout comme le Riddikulus.

5 points pour Gryffondor pour cette réponse correcte mais incomplète.

Vous pouvez prendre note de tout ceci, y compris des exemples illustratifs.


Ou pas, il ne prit même pas le soin de noter tout cela, jouant avec sa baguette alors que les deux pétasses à sa table faisaient leur boulot de grattes papier, ne manquait plus que l'apprentissage pour passer sous le bureau et elles auraient fait de bonnes secrétaires, car rien n'était plus efficace qu'un détour chez le patron et une promo canap' pour avoir ce qu'on voulait, primaire mais efficace, et pas besoin de cours de défense absolue après ça.

Et pis à quoi bon se défendre quand on avait déjà éliminé son adversaire direct ? H n'avait pas besoin de ce genre de cours, il le savait, un bon sort de magie noire et c'était réglé, d'ailleurs, s'il y avait de la pratique, il utiliserait exclusivement la magie noire, comme à son habitude, ça n'allait pas être un chauve qui allait l'en empêcher, et pis, le but c'était d'apprendre à se défendre non ? Magie noire comprise.

A présent, rangez vos livres, vos plumes et votre parchemin et sortez vos baguettes. Mettez vous debout deux par deux. 

Blasé, H se leva vu qu'il n'avait rien sorti d'autre que sa baguette, et se retrouva rapidement seul, l'avantage ou l'inconvénient d'être craint, être choisi en dernier, au final, il trouva une gamine qui se dévoua pour finir à l'infirmerie, ne nous voilons pas la face, une troisième année avait peu de chance de s'en sortir face à lui.
Les tables dégagèrent, mais pas les cousins, ce qui incita encore le lion à déclencher une bataille générale, mais il s'y résolut assez vite en regardant la bouille terrifiée de la gamine qui allait lui servir de binôme, pauvre petite bête, encore une qui allait se souvenir de lui.

Le prof continua son speech et demanda à un mollusque couvert de pustules ( ou de boutons, on savait pas trop ), de venir faire la démonstration, une petite Pouffy inutile à peine capable de lancer un flipendo sans se prendre un retour de sort … bah beau ! Il aurait demandé à H de venir que le lion aurait accepté de venir tester une passe avec ce chinois qui avait un petit air de gobelin, le doute était permis.
La première démonstration n'intéressa le lion qu'à moitié, trop occupé à chercher quels sorts chiants il allait envoyer à sa binôme.

Par contre, un duelliste vous dira que le geste est aussi long qu'inutile et qu'il suffit de relever vivement son bâton dans le plan frontal, ce qui veut dire que la pointe de votre baguette ne doit ni vous cibler vous, ni cibler votre adversaire. Ce geste est cependant plus dangereux à utiliser si on n'est pas très habile : en effet, des personnes, dirons nous, passablement maladroites se sont déjà retrouvées prisonnières de leurs charme de bouclier, elles ont du le briser pour parvenir à se mouvoir. Mais ça marche aussi très bien.

H entendit cette phrase et se marra à l'idée de voir un bouffon pris au piège dans son propre protego, peut être que cela lui arriverait d'ailleurs, mais pas de suite, enfin il essayerait, car déjà il se voyait descendre les escaliers enfermé dans sa bulle, des sensations fortes semblaient promises !

Vous travaillerez par deux, la forme de votre choix, merci de faire des maléfices corrects pour permettre au défenseur d'agir proprement. Toute défense sera ratée devant une attaque ratée. La ligne face à la porte sera celle des attaquent, ceux dos à la porte sont les défenseurs, vous inverserez les rôles tous les trois essais. A mon signal... Hajime !

« De quoi ?! »

Le Gryffondor ne comprit pas le dernier mot, et rentra dans le rang d'un air paumé, lui et le chinois ça faisait deux, alors bon, comment pouvait il comprendre quand l'autre ne lui parlait pas en anglais ? Nan mais n'importe quoi ! Ils faisaient tout pour se rendre intéressant ces immigrés, non, vraiment c'était pathétique, alors le lion haussa les épaules quand sa binôme lui dit qu'elle était prête, début de l'exercice somme toute assez simple, même si H n'aimait pas la protection.
Visiblement c'était à lui de se défaire, alors la gamine lui envoya des sortilèges un peu mou, mais qui avait le mérite d'être 'réussi'.

Prenant sa pose désinvolte et hautaine, absence de garde certaine vu qu'il ne savait pas se battre dans les règles de l'art, il formula ses protego sans trop y croire.

*De toute façon, la meilleure défense c'est l'attaque ! *

Ses protegos furent parfaits, rien à redire, à tel point que le dernier de ceux ci renvoya son propre sort à la gamine qui tomba raide à cause de son sort d'immobilisation.
H ayant renvoyé tous les maléfices, il leva la main pour prévenir le prof qu'il avait fini et que la gamine avait un petit soucis.

« Professeur ! J'crois qu'on a un accident de blonde ... »

Évidemment celui ci avait tout vu, mais il tenait tout de même à lui signaler la chose, pas par fierté, juste par soucis pratique


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Lun 10 Sep - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 10 Sep - 20:07

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 10 Sep - 21:26

Comme chaque jour de cours, Christopher attendait que ça se passe. Déjà très ennuyé par l'Histoire de la Magie qui ne l'avait qu'aidé à s'endormir pendant une bonne heure, et aussi à lui donner un devoir, qu'il ne rendrait probablement pas, sur l’œuvre magique internationale au XIIIème siècle... la barbe. Concrètement, qu'est-ce que ce cours venait foutre à Poudlard ? Est-ce qu'au moins UN élève s'intéressait à cette merde en parchemin ? Sérieusement, Chris' avait du mal à croire que ça pouvait exister tant d'inutilité dans une matière. Savoir qui était les Grands de ce monde, il s'en balançait, il n'avait pas pour vocation d'être un dieu de la magie, et il ne le serait jamais, alors pourquoi s'attarder sur ça ? Tant de questions, laissées sans réponse, ça le frustré au plus haut point. Il aurait voulu quitter l'école, vivre par ses propres moyens. En réalité, il doutait d'y parvenir, peut-être cette tache n'était si facile que ça, et peut-être l'idéalisait-il ? Mais qu'importe, si il devait tenter le tout pour le tout, alors il le ferait, il n'avait de limite que sa propre vie, et tant qu'il s'arrêtera à quelques obstacles inutiles, voire même passables, alors il ne pourrait que se mordre les doigts le restant de ses jours. Vivre longtemps mais sans envie n'a pas plus d'intérêt que vivre peu sans avis comme dirait l'autre et son grimoire. Bref, il quittait son cours d'Histoire et se rendait doucement vers celui de Défense Absolue. Dire qu'il allait encore se faire chier était un mensonge, il savait que dans un tel cours, il allait sortir sa baguette et donc s'amuser un temps, soit peu. Il bifurqua par un autre étage pour rendre visite à des amis qui eux, par chance, n'avaient pas cours jusqu'à plus tard dans l'après-midi.

-Yo !
-Qu'est-ce tu fous là ? T'as pas cours mec ?
-Tranquillement, le bridé attendra.
-Paraît qu'il est un peu space.
-Sont tous cons ici de toute façon. Bref, un bédo après ça vous dit ?
-Où ?
-Volière ?
-Nickel, à tout à l'heure.


Il leur fit un signe de main et s'éclipsa par un autre couloir avant de redescendre jusqu'au quatrième étage. C'était un étage à peu près tranquille, surtout en pleine journée où la plupart des élèves étaient en cours, au premier étage, au rez-de-chaussé, ou dans le parc. On disait de la Défense Absolue que ça s’appelait Défense Contre les Forces du Mal, ou DFCM, et que tous les professeurs de cette matière n'avaient jamais pu garder le poste plus d'un an... pourquoi ? Chris' aurait bien voulu savoir. La matière était trop difficile à enseigner ? Ou était-ce les élèves qui étaient ingérables ? De mémoire, Chris' avait encore la palme de l'élève le plus flemmard de l'école. H était un con, un perturbateur, mais il était légèrement travailleur dans certaines matières, Christopher, non. C'était un glandeur fini, un buté, un inutile, et même la classification de « nuisible » lui collerait parfaitement à la peau.

Lorsque la porte s'ouvrit, les élèves entrèrent, lui également, et fila s'installer à sa place de prédilection, après tout, il n'avait pas d'autre choix, le reste de la classe était déjà formaté pour écouter, lui était formaté pour dormir, c'était une différence notoire que certains profs, comme celui d'Histoire notamment, avaient largement saisi. Bref, les tables étaient assez étranges, on aurait dit des tables basses pour prendre l'apéro, mais le gryffondor doutait qu'on lui serve un Pastis pour un cours de défense absolue... ou alors le professeur était un type vraiment extraordinaire, et Chris' aurait été même prêt à participer comme jamais pour l'occasion. Alors ledit professeur descendit de son balcon à la Roméo et Juliette, et le garçon ne pu s'empêcher de rire, un rire discret et provenant du fond de la classe, donc quasiment indétectable. Il regarda son voisin qui était un bon ami à lui, également explosé de rire :

-Chaud le samouraï!

Le professeur s'inclina, Chris' fit de même, le respect des traditions étrangères, il s'en balançait sévère. Il n'avait de respect que pour ce qui l'intéressait, et en l’occurrence, ici, ce n'était pas le cas, ou du moins, pas au sens où lui l'entendait. Le cours commença, et quand ça commençait par la partie théorique, il ne fallait pas s'attendre à voir la tête d'un Runhart dépasser de la masse d'élève. Il prit son tabac à rouler, une feuille, et se plaça derrière sa table basse, où il commença à préparer une cigarette qu'il fumerait en secret probablement plus tard après le joint. Il lui sembla entendre la voix de Mercurius, mais il ne prit pas la peine d'observer, ce que disait l'autre lion, ça ne lui apporterait rien, donc autant laisser les choses se dérouler.

Finalement, le cours passa à la pratique, enfin ! Chris' se releva, prit sa baguette, fixa un ami à lui et ils se placèrent en binôme. L'autre l'averti qu'il ne fallait pas lui tenir rigueur si il frappait.

-Bof, j'm'en fous, tant que tu me casses pas la main droite, on s'en fiche un peu.

Christopher se prépara, et quand l'autre lança son sortilège, il exécuta le sortilège du Protego. Le premier coup fut d'une maîtrise parfaite. Chris' lui même n'en croyait pas sa baguette.

-Putain man ! T'as vu ça ?! Recommence!

L'autre exécuta de nouveau un sortilège potentiellement faible, et de nouveau Christopher le bloqua avec une délicatesse qu'il ne se connaissait pas... étrange tout ça. Il réussissait bizarrement ses sortilèges. D’habitude c'était une brêle, pourquoi, aujourd'hui tout spécialement il devrait être bon ? Un signe du dirlo ou quoi ? Le troisième essai fut semblable aux deux premiers, c'était irréprochable...

-Bordel, qu'est-ce qui m'arrive?

Il se toucha le front pour vérifier qu'il n'était pas fiévreux, mais finalement non... vache, il ne saisissait pas là...


Dernière édition par Christopher Runhart le Lun 10 Sep - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 10 Sep - 21:26

Le membre 'Christopher Runhart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2012
Parchemins postés : 16



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Matsuda Asakura


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 24 Sep - 14:36

Matsuda Asakura prit la peine de regarder chacun de ses élèves s'appliquer à effectuer l'exercice, avec plus ou moins de réussite selon les critères habituels d'affinité élémentaire à l'acte magique et au degré divers de désinvolture auquel l'action était parfois tristement soumise.

Une chose était parfaitement certaine, il y avait des gens dans la classe relativement doué, et c'était sans doute mieux ainsi. On tire plus facilement un groupe vers le haut si des gens réussissent directement les exercices, même si ils ont l'airs de petit fumistes passablement mal élevés.

Alors qu'il était en train de remontrer les deux sortes de gestes à une serdaigle aussi pointilleuse qu'inefficace, Asakura fut interrompu par l'appel du gryffondor qui avait visiblement trop bien réussi ses pratiques, sa cible étant allongée, dans un état assez lamentable, il fit les quelques mètres qui le séparait de la scène, il leva son bâton avec lenteur, il était en trian de regarder ce que la gamine avait, tout laissait croire à un sortilège basique d'immobilisation, mais parfois le cumul faisait des misères.

Il trouva cependant rapidement les causes de l'état, en quelques secondes, et il formula le contre sort adapté afin que la jeune fille retrouve la forme. Elle s'excusa, il la dédaigna du regard sans lui répondre, la faiblesse serait purgée dans sa classe, purge par le vide. Elle venait d'obtenir un zéro pointé pour la partie pratique du cours, et elle ne le savait pas encore.

Les élèves échangèrent leur rôles, pour que tout un chacun aie pratiqué le protego, et une fois la deuxième salve faite, Asakura se positionna au centre de la classe, droit comme un I, et il prit la parole :


Le Charme du Bouclier est une épreuve entière de vos BUSE, ne pas le pratiquer de façon régulière serait donc une erreur de jugement de votre part. Lors de prochaines leçons, vous en aurez besoin, alors révisez le à l'aide de sort mineurs dans le parc à l'occasion.

Nous allons enchaîner directement avec un autre exercice. Le Sort/Contre sort. Peu m'importe l'école de la magie que vous emploierez, je veux que vous utilisiez sur votre partenaire un premier maléfice non douloureux et que vous le leviez par après. J'exige de vous l'emploi d'un contre sortilège spécifique, l'utilisation du Finite incantatem, par exemple, fera perdre quarante points à votre maison. Vous avez tous acheté des grimoires pour ce cours, chacun d'eux renferme des exemples divers et variés. Vous êtes libres de choisir pour ce premier exercice.

Surprenez moi. Vous avez le droit à trois tentatives pour chaque action, ensuite nous échangerons encore une fois les rôles.

Hadjime !



HRP

3dés pour le Maléfice et 3 dés pour le contre sort seront nécessaires pour ce tour. Les trois premiers sont forcément pour le maléfice, si aucun des trois premiers n'est réussi, inutile de tenir compte du reste.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I Lun 24 Sep - 18:08

Le cours pratique n'avait pas été spécialement brillant, autour de H, à part Chris, il n'y avait pas grand monde qui arrivait à gérer parfaitement sa défense, le plus surprenant était que les deux élèves qui avait réussi, était probablement ceux qui n'en avaient strictement rien à foutre.
Et le plus malheureux, c'était que la gamine avec qui le lion avait été mis en binôme n'avait rien fait de mal, juste qu'elle n'avait pas eu de bol de tomber sur LA personne sur laquelle il ne fallait pas tomber, et il était peut être préférable qu'il en soit ainsi, si H avait commencé à l'attaquer, c'était à la morgue qu'elle aurait fini, pauvre petite, à peine sortie des jupons de sa mère qu'elle bouffait déjà le pissenlit par la racine, au fond, il valait mieux s'y prendre tôt.

Le chinois vint libérer la gamine, sans pour autant lui accorder un pardon ou une crédibilité quelconque, ce qui fit marrer H, à tel point qu'une fois que le prof fut un peu plus loin, il la pointa du doigt en se gaussant d'elle d'un : « AHAH ! » digne d'une tête à claque passant sur un tricycle.
Mais le destin semblait s'acharner sur cette petite fille peureuse, en effet, le prof ordonna la reprise de l'attaque, et elle dut donc subir les attaques de son binôme, plus rapide et expérimenté, elle se retrouva dans un premier temps avec un bout de robe et quelques coupures sur elle, puis elle eut droit à une dizaine de seconde de torche humaine avant que l'on vienne l'éteindre, s'en suivit un vol plané à travers la salle, et sans les coussins déjà présents, elle aurait probablement regretté de ne pas avoir séché ce foutu cours.
Deux explications à ce fait, soit H était un élève surdoué qui dépassait le reste des présents, soit elle était nul à chier, l'un dans l'autre, c'était peut être un peu des deux.

Regardant Chris qui avait déjà fini l'entièreté de l'exercice depuis un moment, il haussa les épaules, on devinait assez aisément la blase du ruskov en le regardant bien, on repérait aussi assez vite sa binôme, c'était la seule à être violentée sévèrement, et peut être que justement, elle aurait eu plus de chance avec le professeur qu'avec Mercurius, celui ci n'étant pas vraiment connu pour son sens de la finesse.
Son compère de Gryffondor avait visiblement gérer lui aussi, comme en métamorphose d'ailleurs.
Lui faisant un bref signe, le lion lui dit tout haut alors que les traînards finissaient leur exercice pratique.

« Tain je me fais chier … binôme en mousse quoi … »

Alors il regarda le prof et continua mais plus bas.

« T'en penses quoi du nouveau prof ? Chelou le gars hein ? J'savais pas qu'on venait nous chercher des chinois comme profs ... »

Là encore une fois, la Serdaigle avait furtivement entendu la conversation et ramena son grain de sel.

« Il est japonais pas chinois ... »

Agacé à mort par cette remarque, l'apprenti de Crow lui flanqua sa baguette sous le cou avant de lui dire suffisamment méchamment pour être convaincant :

« Ça te dit tu fermes ta gueule ? »

Après avoir ravalé sa salive, le lion la repoussa pour la laisser fuir en pleine crise de couardise, il maugréa alors tout bas :

« Quelle chiante celle la putain ... »

Le Charme du Bouclier est une épreuve entière de vos BUSE, ne pas le pratiquer de façon régulière serait donc une erreur de jugement de votre part. Lors de prochaines leçons, vous en aurez besoin, alors révisez le à l'aide de sort mineurs dans le parc à l'occasion.

Le tong avait repris sa place de prof et non d'examinateur, et le jeune homme nota sa position droite, comparant celle ci à un balais qu'on lui aurait introduit dans un endroit inapproprié, cette pensée lui ôtant son air benêt pour un encore plus niais tant cela lui semblait et comique et presque plausible … peut être une pratique chinoise à ce qu'il pensait, en attendant, c'était fort drôle et particulièrement vérifiable.
Bah oui, le pantalon large c'était au cas où le balais ne suffirait pas à combler l'entièreté de l'entrée de l'alcôve, et pour pas que ça se remarque et que les élèves ne le notent, son air strict c'était pour la douleur de l'action … tout un art la défense de ses parties sombres … art que semblait maîtriser le chauve.
H et ses théories.

Nous allons enchaîner directement avec un autre exercice. Le Sort/Contre sort. Peu m'importe l'école de la magie que vous emploierez,

*Bien ! *

 je veux que vous utilisiez sur votre partenaire un premier maléfice non douloureux et que vous le leviez par après.

*Pas bien ! *

J'exige de vous l'emploi d'un contre sortilège spécifique, l'utilisation du Finite incantatem, par exemple, fera perdre quarante points à votre maison.

*Bien ! *

Vous avez tous acheté des grimoires pour ce cours, chacun d'eux renferme des exemples divers et variés.

*Pas bien ! *

Vous êtes libres de choisir pour ce premier exercice.

« Bien ! Avec modération ... »

Passant le regard à droite et à gauche il se rendit compte qu'il avait pensé tout haut et n'eut droit qu'à un regard interloqué et critique de son entourage, pas comme s'il en avait quelque chose à foutre m'voyez ?

Surprenez moi. Vous avez le droit à trois tentatives pour chaque action, ensuite nous échangerons encore une fois les rôles.

Soupirant, il passa une main derrière sa tête avant de souffler assez fort, il allait de voir se retaper la bouse en binôme, et cette perspective ne l'encouragea pas à poursuivre l'exercice, aussi, il traîna un peu à se mettre en place, reprenant sa place en bout de rang avec la gamine qui semblait encore plus terrifiée. C'était normal, rien que le fait de parler de sort-contre-sort inspirait à H une douce mélodie, un son particulièrement tendre et qu'il appréciait au delà du possible, le bruit de craquement des os suite à un ostéoclaste, rien de plus jouissif et émerveiller sa journée, ce sort, c'était tout lui, et par malheur, il y avait un contre-sort … autant dire qu'elle allait le bouffer son ostéoclaste, et comme le lion ne maîtrisait pas le contre sort, c'était mal barré pour elle.

Une fois en place, il haussa un sourcil et le prof annonça :

Hadjime !

« A vos souhaits ! »

Mais le bruit des sorts qui fusaient déjà l'empêcha de se faire entendre par le professeur, dire qu'il était le seul à se soucier de l’éternuement de son prof, nan mais les autres étaient que des ingrats, vraiment pas très poli tout ça.
Regardant sa victime désignée, il chercha dans sa tête quelques sorts avec contre-sorts … pas évident tout ça … baguette en main, il verrait bien, mais il était plus que probable qu'il ne les maîtrisait pas tous.

Le résultat était à la hauteur de la motivation de H, presque inexistant, il foira son stupéfix qui ne servit à rien si ce n'est percuter la gamine sans rien faire, son levicorpus la fit juste gicler un peu plus loin comme elle n'était pas lourde, et son sortilège d'engorgement fit juste tomber la robe de la gamine qui se retrouva en petite tenue devant la classe, autant dire que c'était loin d'être brillant pour le Gryffondor qui afficha un air blasé à souhait.
Toute gênée, la petite ne sut pas trop quoi faire, étrangement, H se dévoua pour exécuter le contre-sort pour rendre la taille normale aux fringues avant de maugréer assez haut pour que le prof entende évidemment :

« Pfff ça pue si on a même pas le droit à l'ostéoclaste ... »


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Lun 24 Sep - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cycle 2 Cours I

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2 Cours I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-