POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Dim 30 Sep - 19:35

Le jeune gryffondor approuva l'idée du bouclier. Puis il lui confia enfin un peu les idées qu'il avait en tête. Le jeune homme avait de la suite dans les idées et cela offrait de belles possibilités à la jeune fille.

Relier deux personnes c'étaient assez courant mais par les temps qui cours pas toujours très bien vu. On pouvait interpréter la volonté de trouver un nouveau moyen de communiquer entre deux personnes comme celle de passer outre le contrôle des courriers effectués sur les hiboux. Du coup Jellyka pensait qu'il valait mieux partir sur l'idée du ressenti plus innocente mais qui pouvait aussi être très utile. Après la plupart des objets qui permettaient de ressentir l'autre se faisaient par paire et ainsi les deux objets entraient en résonance mais pour le coup faire deux bagues cela donnait vraiment une atmosphère genre fiançailles dont le jeune homme ne voulait probablement pas. Mais pourquoi ne pas se servir d'un objet tout à fait innocent pour en faire quelque chose de moins innocent ? Le principe même de la farce et attrape se montrait comme souvent fort utile.


"C'est bon je viens d'avoir une idée pour l'idée du lien. Cette fois la partie de la bague concernée sera la partie centrale."

Jellyka attrapa son sac, batailla un moment avec la boucle et après un "allez ouvre-toi", la sangle glissa. La jeune fille plongea son bras dans le sac en s'assurant que le jeune homme ne puisse pas voir d'où il était le contenu dudit sac. Car là où aurait dû se trouver les livres, sa RITM, ses parchemins et ses plumes, se trouvaient un trou noir. Lily fouilla puis finit par sortir un petit objet rond. Un Rapeltout.

"Ca c'est ce que tu auras toi. A moins que ce ne soit trop ringard pour coller à ton image, je ne voudrai pas briser le rêve de tes fan... Ce Rapeltout ne fonctionnera pas. OU en tout cas pas comme il le devrait. Ce que je peu faire c'est le trafiquer pour qu'il soit relié au centre de la bague. Celui-ci, si Elizabeth le désire, prendra la même apparence et suivant l'humeur qu'elle voudra te transmettre la fumée à l'intérieur prendra une couleur bien particulière. SI on part sur cela, je t'expliquerai en temps voulu les significations des différentes nuances. Après si vraiment tu le souhaites je peux pousser le sortilège plus loin c'est à dire qu'avec plus de concentration, Elizabeth pourra te transmettre un mot, une phrase ou une image qui se formera dans la fumée. A utiliser avec parcimonie afin de ne pas entrainer une instabilité du sort. Le défaut de ce système est qu'il est unilatéral : comme nous ne sommes pas dans le cas d'objets jumeaux, le lien ne marche que dans un sens, je pourrai ensorceler ce Rapeltout avec le même sort mais alors gare aux interférences. Pour savoir si Elizabeth cherche à t'envoyer quelque chose, inutile de passer ton temps à regarder l'objet ; il deviendra plus chaud de manière à ce que tu le sentes. Et si la bague venait à casser, la fumée à l'intérieur du Rapeltout deviendra noire. Inutile de te dire que je ne compte pas te donner une bague en toc qui se brisera au premier choc."


Ouf Lily prit le temps de respirer un peu en posant le Rapeltout sur la pierre entre elle et le ryffondor. Elle avait vraiment l'impression de noyer le jeune homme sous les informations. Oh elle le savait capable de suivre mais il serait dommage qu'il n'arrive pas à se former une image claire de la chose parce qu'elle speedait trop. Aussi comme auparavant afin de rendre ses propos plus clairs, elle illustra son idée par des croquis. Si elle en avait eu le temps, elle aurait pu ensorceler les dessins pour qu'ils s'animent mais cela se prêtait peu à une illustration de discussion ; il aurait fallu qu'elle dessine d'abord au crayon de bois puis qu'elle repasse soigneusement le dessin afin d'éliminer tous les traits inutiles.

"Si certains de mes choix ne te paraissent pas forcément les meilleurs, n'hésitent pas à demander : sache que chaque particularité du sortilège est pensée et que je ne laisse rien au hasard ou à une simple idée qui me plairait mais sans aucun fondement. Je suis capable de justifier chacun de mes choix aussi si tu veux connaître pourquoi tel ou tel choix, n'hésite pas. SI tout te convient jusque là, je passe à la suite."


La suite, là où à son avis elle devait montrer la plus grande part d'originalité. Le bouclier, le lien, c'était du déjà vu même si Jellyka y apportait de son imagination. Mais là il fallait quelque chose d'unique pour quelqu'un d'unique. La jeune fille comptait bien donner le meilleur d'elle-même et se concentra sur la dernière partie de l'objet : l'anneau. Une forme facile à manipuler mais il ne fallait pas dénaturer la bague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Lun 1 Oct - 22:11

Il ne pensait pas vraiment que ses idées soit possible, mais au visage de l'aigle, on pouvait entendre les rouages de son cerveau en pleine activité. Cette situation fit même sourire le Rouge, décidément cette jeune fille était surprenante et probablement bourré de talent. Peut être qu'un manque de confiance en elle et ses capacités, lui mettait une barrière à son talent. Mais il se promit de la tenir à l’œil pour les temps à venir.

Il hocha simplement la tête alors qu'elle lui parlait de la partie centrale adoptant le lien unissant les deux "âmes". Il ne cherche même pas à regarder ce que cherchait la Bleu et Argent dans son sac, s'amusant plutôt à penser l'ironie de ce choix. La partie centrale d'une bague pouvait souvent être considérée comme l'âme de cette dernière, l'une des parties les plus importante, et le cœur même du bijou, protégeait par tout ce qui l'entourait. Ce qui était en quelque sorte la parfaite représentation, de leur lien qu'il voulait protéger coûte que coûte. La jaune étant le centre de ses attentions et de son désir de protection. Ses yeux s'illuminèrent même d'un éclat bien particuliers, on pouvait même lire les sentiments puissants et sincère qu'il éprouvait pour Elizabeth. Et fort heureusement, à cet instant, seul L'aigle aurait pu être témoin de ce spectacle touchant.

-Je me moque de l'image que je peux renvoyer. Personne ne se préoccupera de cela à part moi. Personne n'en connaitra même l'utilisation, et j'espère qu'il en saura ainsi de ton côté.


Il n'hésita pas un instant à lui faire une menace voilée, car ce qui s'établissait entre eux à ce moment devait rester uniquement ici. Mais il continua à répondre aux explications de Miss Rose.

-Néanmoins l'idée qu'elle puisse me transmettre un mot, une phrase ou une image me plait particulièrement et l'idée que le sort soit unilatéral est préférable. Je m’inquiète bien plus pour elle que pour moi.


Après tout sa réputation qui le précédait était souvent une bonne protection pour les élèves, sauf les plus téméraires, qu'il châtiait rapidement. Comme quoi, il était étrange de voir cet être craint dans l'école entière, montrer autant d'attachement à une élève. Mais tout le monde avait leur propre idées et commentaires sur le sujet que nous ne mentionnerons pas pour le moment.

Au moins il étaient sur la même longueur d'onde quand à la "destination" que prendrait l'objet magique. Dans un tel travail, c'était souvent la partie la plus difficile que de trouver un terrain d'entente, et pour le moment il s'en sortait à merveille.

-Rassure-toi, pour le moment, tu me prouves avec Brio, ce que je pensais déjà de tes capacités. Mais à présent il reste le plus dure.

Il lui lança un petit clin d’œil avec un sourire rassurant. Après tout ils avaient fait le plus gros du travail, même si le plus intense était à venir. D'ailleurs, il ne tarda pas à lui en faire la remarque.

-A présent, il ne reste plus qu'une partie et pas des moindres. Comme dit, tout à l'heure, pour cet enchantement, je souhaiterais quelques choses de plus innocents et beau. Un cadeau qui le soit même dans sa magie.


Lui même ne savait pas quoi, il avait des idées stupide qui lui passait par la tête, comme un magnifique papillon qui sortait de la bague pour tenir compagnie à la Jaune. Ou encore un jeu amusant de Quidditch virtuel. Enfin sur cela le Parch devait avouer, qu'il n'était pas très imaginatif. Il espérait que Miss Rose le soit pour deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Mar 2 Oct - 23:19

Malachy finit par prendre la parole revenant sur ce qu'elle lui avait proposé -approuvant une nouvelle fois- puis l'invitant à passer à la suite. Mais tout d'abord Jellyka tenait à revenir sur ces quelques paroles :

-Je me moque de l'image que je peux renvoyer. Personne ne se préoccupera de cela à part moi. Personne n'en connaitra même l'utilisation, et j'espère qu'il en saura ainsi de ton côté.

Il y avait là très clairement une menace. Mais pour Jellyka il n'y avait rien de plus naturel. Il lui était évident qu'elle ne dirait rien puisqu'elle était la première à penser qu'un objet magique était mieux utilisé si on le gardait secret mais il lui paraissait tout aussi évident que l'on puisse se méfier que ce secret le reste. Aussi pendant qu'il parlait elle reparti dans une fouille de son sac et avant de passer à la suite, elle tendit un papier au jeune homme.

"Ceci est une clause de confidentialité. Celle-là est à mon nom mais si tu m'en fais une, je la signerai, pas de problème. Si je dévoile le secret, le papier se détruira tout simplement. Évidemment le mal sera fait mais au moins tu sauras que ce secret n'en est plus totalement un."


Jellyka posa le papier à côté du Rapeltout avant de poursuivre, les formalités passées. La jeune fille n'avait nulle envie de s'attarder sur ces questions annexes et elle avait balayé le problème de quelques mots sans se soucier de la menace.

Pour la suite elle craignait de ne pas trouver d'idée à son goût mais une nouvelle fois son imagination ne lui fit pas défaut. Les ailes servaient essentiellement à Elizabeth en la protégeant au moins un peu, le centre permettait à Malachy d'avoir des nouvelles de sa bien aimée. Il fallait à présent ce qui reliait les deux. Quelque chose juste pour eux... et c'est en repensant aux groopies que Jellyka eut une idée -comme quoi elles pouvaient être utiles aussi parfois.

En effet en imaginant les deux ensemble, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à ces filles qui ne devaient pas manquer de les épier puis de tout cancaner. Ce qu'ils leur fallaient c'était un espace juste pour eux. Un endroit de tranquillité. Et en même temps il fallait que ce soit plus que cela.

Jellyka prit sa plume une énième fois. Une bulle : sensation de protection, d'isolement. Une bulle à partir d'un cercle pouvait facilement être obtenue. Du coup le sort de protection prendrait plutôt la deuxième forme, celle dynamique, afin de ne pas donner une redondance à l'objet.

Associée à un sortilège de désillusion, la bulle serait invisible. Et en même temps il fallait que cette bulle soit souple : rigide elle générait un éventuel passage et serait découverte, trop fragile elle éclaterait révélant la présence de ceux qui étaient à l'intérieur. Il faudrait qu'elle soit comme de l'huile dans de l'eau : se côtoyer sans pouvoir se mélanger. Ainsi la forme de la bulle contournerait ceux qui l'approcherait n'acceptant que celle qui possédait l'objet et celui qui l'avait offert.

Mais là on n'avait pas cette idée d'innocence, l'effet déjà compliqué à obtenir cumulant plusieurs sort était encore utilitaire. Le plus serait le sort d'illusion associé à la bulle projetant sur sa surface intérieur des images. Jellyka imaginait très bien lesquelles. Le genre de scènes devant lesquelles tu te sentais transportées. Lily imaginait plutôt des éléments naturels mais pas de simples paysages ; cela était trop banal et plaçait les protagonistes comme simples spectateurs. Pour plus d'effets il fallait qu'ils se sentent comme faisant partie intégrante de ce qu'ils voyaient.

Jellyka dessinait donc deux personnages au milieu d'un ciel étoilé, d'un océan lumineux, d'un impressionnant feu d'artifice, d'une mer de nuages... Il n'y avait jamais de haut, de bas. Pas de terre sur laquelle se reposer : les deux petits bonhommes dessinés flottaient dans des univers harmonieux, maitres d'un espace tout à eux. Des images qui vous donnaient le sourire sans que vous sachiez pourquoi, qui vous prenaient le cœur.

Pour pouvoir quelque chose d'aussi complexe, Lily modifia un peu sa bague sur son dessin ; l'anneau était à présent composé de deux anneaux entrelacés ainsi dans l'un elle pourrait inscrire tous les sorts nécessaires à former la bulle et à lui donner ses propriétés, sur l'autre elle travaillerait le sort d'illusion.

Puis elle expliqua tout ce qu'elle venait de dessiner au jeune homme avant de se taire presque étonnée de ce qu'elle venait d'imaginer. Elle ne savait pas si le jeune homme serait sensible à cette idée mais en tout cas elle espérait qu'elle avait réussi à bien décrire la beauté et la particularité de cet univers qu'elle lui proposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Mer 3 Oct - 16:48

Alors qu'il réfléchissait dans son coin à une idée, la Bleu l'interrompit dans sa concentration, pour revenir sur ses paroles, et principalement sa menace feinte. Elle lui tendit même, une feuille qu'il signa, en lisant rapidement els termes du contrats. Même s'il semblait nonchalant dans sa démarche, il n'était surement pas stupide. Peut être avait-il beaucoup de défauts, mais pas celui là, au contraire, il restait toujours méfiant et préventif.

Néanmoins, il regarda avec arrogance l'aigle avant d'ajouter quelques mots:

-Si quiconque apprend notre petit contrat, l’instigateur d'une telle trahison ne pourra être que toi. Jamais Elizabeth ne trahirait ce secret et tu le sais tout autant que moi. Mais soit je ferais une assurance aussi plus tard!

En même temps, le Rouge n'avait pas tord sur le sujet, si leurs mots étaient prononcés, elle était la seul à le savoir et par définition les auraient trahit tout deux. Mais cet épisode conclu, il cherchèrent tous les deux une idée. L'idée su siècle dont personne n'aurait pensé. Une idée originale et unique.

Les secondes s’écoulèrent pendant des minutes, les minutes semblaient durer une éternité, on pouvait entendre les gouttes d'eau s'écoulaient le long des vitres, derniers espoir d'un temps gris, dernières traces de la tempête passée. Il s'aventura à regarder la jeune fille qui plongé dans son imagination ne le remarquer pas. Il pouvait voir chacun de ses rictus, alors que son cerveau carburait, la moindre mimique de son visage lorsqu'elle trouvait une idée, puis l'abandonna pour en trouver une autre, ainsi de suite.

Jusqu'à ce qu'enfin ses yeux s'illuminent d'une lueur de surprise et de joie. Comme tout inventeur ayant trouvé ce qu'il cherchait, Malachy se pencha un peu plus dans sa direction, pour écouter ce qu'elle avait à dire tout aussi curieux qu'un chat. Peut être même oubliant un temps les distances privés de la Bleu. Mais celle-ci s'occupa à gribouiller sur son calepin comme une furie ayant perdre de perdre ses idées comme des papillons s'échappant de son esprit. Laissant Malachy dans une incertitude totale qui le déplaisait. Il n'aimant vraiment pas rester dans l'inconnu, car pour lui cela rimait avec danger. Mais il prit son mal en patience, elle reviendrait à lui bien assez tôt.

Pendant ce temps, il se perdit dans ses rêveries, imaginant la réaction de sa bien aimée, comment réagirait-il à un tel cadeau? Il espérait bien, car même si le cadeau était beau, il y avait beaucoup d'amélioration pour la protéger elle.

Et comme si le temps fila à la vitesse de la lumière, la créatrice lui sauta dessus avec une certaine excitation dans les yeux et dans sa voix. Elle avait trouvé et il devait admettre que c'était une idée excellente. Et autant elle pouvait l'utiliser seul, mais aussi à deux pour profiter d'être ensemble. L'aigle était décidément des plus surprenante, et un bon élément à garder sous son aile. Il la surveillerait d'un œil attentive, et empêcherait que quiconque s'en prenne à elle et la menace. Mais pour toute réponse, il lui fit un sourire radieux que peu de monde eut l'occasion de voir. Radieux et aussi lumineux qu'un ange.

-Je crois que tu peux te mettre à l'ouvrage!

Sa phrase signifiait pas mieux son feu vert quand à cet objet formidable. Objet, ce chef d’œuvre et cadeau. Néanmoins, la jeune fille aurait certainement un prix, mais lequel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Ven 5 Oct - 21:35

Alors que Jellyka attendait la réaction du jeune homme, ses yeux se posèrent sur la clause de confidentialité qu'elle lui avait montré. Attrapant les yeux, elle approcha la feuille. Il l'avait signé ! Une clause de confidentialité ne se signait que par la personne qui devait garder quelque chose secret. Bien sûr Jellyka préférait que le jeune homme n'aille pas crier sur tous les toits qu'elle adorait fabriquer des objets magiques et qu'elle en était largement capable mais lui demander spécifiquement de le garder secret jusqu'à lui faire signer un papier était suspect, comme si elle avait quelque chose à se reprocher. Elle avait compté sur le fait que ne voulant pas ébruiter comment il avait eu connaissance de sa passion, il se serait tu. Maigre assurance mais c'était mieux que rien. Mais voilà qu'il avait signé la clause, croyant sans doute que comme pour un contrat chacun devait garder un exemplaire signé... eh bien elle n'allait pas s'en plaindre.

Jellyka fourra le papier dans le trou noir de son sac alors que Le gryffondor approuvait par une simple phrase pleine d’enthousiasme :


-Je crois que tu peux te mettre à l'ouvrage !

Le jeune homme avait l'air ravi et Jellyka eut l'impression pour une fois que Poudlard n'était pas si terrible. Elle retrouvait presque cette joie qu'elle avait au magasin lorsqu'elle travaillait à l'atelier ou même lorsque, préposée à la caisse, elle rencontrait des clients bien connus et toujours ravis des produits de la maison. Rien que pour cette sensation, Jellyka ne regrettait pas de ne pas avoir envoyer chier le rouge et or.

"Le temps de recevoir le matériel nécessaire je pense qu'il me faudra bien une dizaine de jours pour mettre au point cette bague étant donné que je ne peux y consacrer tout mon temps, il y a les cours, les devoirs et ce cher couvre feu à respecter."

Le gryffondor ne comprendrait sûrement pas pourquoi l'ironie dans ces derniers mots mais Lily ne se préoccupait pas de cela. Ce qui la dérangeait c'était que le jeune homme semblait attendre encore quelque chose de sa part mais elle ne voyait pas quoi... Alors lui revinrent des paroles de son père :

"Ma pauvre fille, heureusement que je ne compte pas sur toi pour faire des affaires parce qu'à l'heure qu'il est nous serions déjà ruinés..."


Effectivement la jeune fille n'avait jamais été douée pour le commerce, elle aimait inventer des objets mais les vendre cela lui passait au-dessus de la tête. La seule raison pour laquelle elle appréciait le magasin c'était les personnes qu'on y croisait et l'ambiance qu'elles y mettaient mais après...

Donc à l'évidence le jeune homme attendait son prix... Jellyka n'avait jamais pris le temps d'écouter son père sur comment fixer le prix d'un objet. Plein de choses rentraient en jeux... beaucoup trop à son goût. En tout cas elle savait en l'ocurrence que rien que la bague avait son coût. Sauf que la bijoutière du quartier était une cliente qui adorait Lily et qui cherchait toujours à offrir à la jeune fille un bijou mais Jellyka peu portée sur l'habits et les accessoires n'en avaient jamais voulu. De plus elle avait travaillé un été chez la vieille femme pour l'aider lors de la convalescence de son fils -un radin contrairement à sa mère- et elle n'avait jamais été payé pour cela. La bague elle pouvait l'avoir gratuite c'est pourquoi elle ne s'était pas posée la question de se faire rembourser au moins cet achat par le gryffondor.

Toutefois il n'était pas anormal de se faire payer pour cette fabrication surtout que la bague était un cadeau ; il aurait bizarre d'offrir quelque chose que l'on aurait eu gratuitement. Mais Lily n'avait pas besoin d'argent, à Poudlard cela ne lui servait à rien. De quoi donc aurait-elle besoin ? Ses pensées se posèrent sur sa retenue. On aurait pu croire la jeune fille traumatisée pour qu'elle y pense aussi souvent mais non, elle s'était bien amusée en vérité. Mais elle avait dû piocher dans sa réserve de friandises qu'elle utilisait pour ses expériences, refaire son stock ne serait pas du luxe.


"Pour ce qui est du prix, ne sois pas autant sur la défensive, cela ne te reviendra pas cher : si possible pourras-tu me faire passer une quinzaine de chocogrenouilles, un paquet de dragées surprise et aussi, pour remplacer celui que je vais utiliser, un Rapeltout ? Si vraiment tu trouves cela trop galère d'acheter tout cela, tu me donneras leur équivalent en argent. Cela te convient ? Ou est-ce que tu as des réclamations ?"

Jellyka commença à ranger les dessins qui commençaient à partir dans tous les sens en attendant la réponse du rouge et or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé] Sam 6 Oct - 12:16

Voilà le contrat était signé dans toutes les formes, que ça soit pour la discrétion que le feu vert pour la création de celui-ci. Étrangement le visage de Miss Rose propagea une vague de bien être et de joie à cette idée. Il lui en fallait peu pour pouvoir la rendre heureuse, mais quand on est plongé dans sa passion, cela est tout à fait normal. Mais quelle passion avait-il lui même, encore cette question qui le hantait sans en avoir la réponse.

-NE t’inquiète pas, prend le temps nécessaire à sa confection, je veux quelques choses de qualité, et non pas une vulgaire babiole fait à la va-vite! Mais je pense pouvoir te faire confiance sur ça!


Après tout, avec l'entrain qu'elle s'était donnée pour trouver toutes ses idées, et ses dessins, si le restent ne suivaient pas, ce serait à y rien comprendre. Mais bon certains élèves l'avaient surpris dans leur médiocrité. Donc peut être que...

Mais la dernière partie du contrat n'était toujours pas réaliser, qu'attendait-elle en échange de ce "trésor", que lui demanderait-elle. Question d'argent sur cela il n'avait aucun problèmes, ses parents lui donnaient déjà l'argent de leur vivant, et il avait économisé une petite fortune. En même temps il n'avait rien à dépenser les parents le faisaient. Donc il gardait tranquillement ce qui équivalait à l'argent de poche. Mais de plus, à présent il avait hérité de la fortune Parch. Il était donc à l'abri de la misère pour un moment à ce niveau. Mais peut être avait -elle une toute autre idée.

Et quand sa réponse lui parvint, il fut pour les rares fois ou cela lui arrive, Surpris. Il manqua même de rater sa réception, alors qu'il se releva sur ses jambes. Il s'attendait à beaucoup de choses mais pas à payer en l'équivalent de bonbons. Était-ce son pêché mignon, on se croirait presque revenir en primaire. Après quelques secondes pour se reprendre, le sourire amusé sur le visage, il lui répondit:

-Il n'y a aucun problèmes pour ça, tu auras probablement plus que tu ne souhaites!

Peut être allait-il la gâtée, mais quand on voit une personne ayant un talent aussi rare que le sien; Il fallait le garder sous son aile. Il ne doutait pas qu'il reviendrait la voir pour d'autres créations... Plus difficile et probablement dangereuse. Après tout il vivait une époque troublée. Et non seulement il lui offrirait ce qu'elle demande, plus qu'elle ne pouvait l'espérait. Mais elle gagnait aussi la protection discrète du Rouge. Ce n'est pas de si tôt que quelqu'un viendrait l'embêter...


[ Fini ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Un cadeau mais encore ? [PV Malachy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-