POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Mer 19 Sep - 18:21

Hikari monta la volée de marches qui se présentait devant elle et se trouva devant une porte imposante. Cette même porte qui allait peut-être lier sa destinée à Poudlard. Enfin, pour être exacte, plutôt la personne qui se trouvait derrière. Une porte ne pouvait décider du destin, pensa ironiquement la trentenaire. Pour arriver jusqu'ici, elle avait dû monter nombre d'escaliers et traverser une bonne partie du château. D'ailleurs, l'ambiance de celui-ci avait bien changé, ce qui n'était pas étonnant au vu des différents évènements de ces six dernières années. De manière générale, l'ambiance était plus lugubre, où que vous soyez en Grande-Bretagne.
Revenant à ses préoccupations du moment, Hikari inspira profondément deux à trois fois avant de frapper deux coups brefs sur la porte. Si tout se passait bien, elle aurait le poste qu'elle désirait et serait à l'abri du besoin pendant quelques temps. Pas qu'elle soit pauvre, loin de cela d'ailleurs, mais cela faisait un peu plus de deux ans que la jeune femme enchaînait les petits boulots, et elle en avait marre. Depuis son retour du Japon, la chance ne lui avait pas souri une seule fois. D'ailleurs, lui avait-elle souri dans le pays du Soleil Levant ? La trentenaire le pensait jusqu'à son retour en Angleterre. Finalement, la chance lui avait souri juste pour tout lui reprendre quatre ans plus tard. Qu'elle était cruelle !
Une réponse se fit entendre du bureau, affaiblie par l'épaisseur de la porte. Hikari entra et ferma délicatement la porte derrière elle. Une jeune femme lui faisait face. Elle avait l'air d'être encore dans la vingtaine, donc plus jeune que Hikari. Ne se laissant pas démonter, la trentenaire s'approcha du bureau derrière lequel se tenait la Directrice et se présenta :


- Bonjour, Mlle LeeRoy. Je suis enchantée de faire votre connaissance. Je m'appelle Hikari Light. J'ai entendu dire que le poste de professeur en Sortilèges était disponible et je suis donc venue postuler à ce poste. Je m'excuse du désagrément occasionné par cette soudaine visite.

Même si ses mots avaient l'air chaleureux, Hikari employait un ton froid mais poli, comme à son habitude. Toujours debout, elle attendait que la Directrice lui propose de s'asseoir, comme toute personne civilisée le ferait.


Dernière édition par Hikari Light le Jeu 11 Oct - 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Sam 22 Sep - 16:02


Un livre à la main, ses lunettes sur le bout de son nez, debout au devant de sa bibliothèque positionnée sur la mezzanine au dessus de son bureau puis visible depuis le petit hall de cette salle où ses visiteurs entrés, la jeune Inquisitrice était en pleine recherche quand on toqua à sa porte. Surprise d’être ainsi dérangée, elle n’attendait pas de visite à cette heure là. Ordonnant d’entrer, elle leva à peine les yeux pour voir de qui il s’agissait. Elle ne connaissait pas la personne qui entra et elle referma son livre dans un geste agacé et descendit de la bibliothèque après avoir faire ranger son livre. Retirant ses lunettes, elle descendit les marches d’un pas claquant et d’une grâce qui lui était propre. Arrivée en bas des marches, cette femme visiblement plus âgée qu’elle, se présenta.
Frédérique regarda avec attention la jeune japonaise face à elle, la détaillant de la tête au pied. Enfin une autre femme se présentait à Poudlard pour une place au sein de son personnel. Entre les Mangemorts, majoritairement des hommes, qui faisaient leur ronde jour et nuit dans le château, elle ne côtoyait que très peu de femme. Il en était de même quand, dans les rares moments, elle se rendait au Ministère. A croire qu’il y avait plus d’homme que de femme en Angleterre. Elle haussa ainsi un sourire en coin, satisfaite de cette nouvelle jolie plante qui se présentait.


« Miss Light… J’ai pris connaissance de vos références… Vous n’êtes pas sans ignoré des miennes… En effet les Sortilèges avaient été menés par moi-même avant d’avoir une année plutôt chaotique par le professeur qui m’a remplacé… Je ne voudrais pas que cela recommence… En tant que Maitresse des Sortilèges, je suis la mieux placée pour connaitre les difficultés de cette matière que certains juges très proche de la Magie Noire alors que cela n’est pas le cas...
Puis-je savoir ce qui vous a mener jusqu’à Poudlard… ? Les experts dans le maniement de leur baguette seraient tout aussi utiles auprès du Seigneur des Ténèbres… Dites moi comment vous compteriez aborder cette matière auprès de nos élèves… ? »


Contrairement à elle, la Miss LeeRoy ne se montra pas chaleureuse. Elle serait satisfaite d’avoir un nouveau professeur pour cette matière qui lui tenait à cœur mais elle n’était pas du genre à se montrer agréable au premier abord. Elle testait, elle analysait. On ne faisait pas devenir une personne membre à part entière de Poudlard sur un geste de sympathie. Dans ce monde où il fallait faire attention à tout et à tout le monde, elle ne voulait pas se tromper. Indirectement, elle travaillait pour le Lord. Il fallait les meilleurs éléments du pays pour former la future élite.
Ayant eu un ton froid, tout en restant malgré tout poli, avec celle qui sera peut-être sa future patronne, cette dernière ne lui demanda pas de s’assoir, aimant mettre les personnes de ses entretiens dans une position plutôt déstabilisante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Dim 23 Sep - 21:42

Dès que Hikari eut fini sa présentation, l'Inquisitrice fixa ses yeux sur elle, puis pris la parole. Oui, la trentenaire avait entendu parler de Miss LeeRoy. Mais pas de l'année qui suivit sa prise de fonction en tant qu'Inquisitrice et donc de sa démission du poste de professeur en Sortilèges. Tout cela était bon à savoir. Et comment des personnes pouvaient croire que les Sortilèges étaient proches de la Magie Noire ? D'ailleurs, elle-même n'avait pratiquement aucune notion en Magie Noire...
Enfin, son interlocutrice posa des questions. Hikari s'apprêtait à y répondre quand elle se rendit compte que la jeune femme ne l'avait pas invitée à s'asseoir. Posant son regard sur cette dernière, la trentenaire en déduisit qu'elle la mettait à l'épreuve, tout autant en la questionnant qu'en la déstabilisant. S'y étant préparée, la sorcière décida de rester debout tout en répondant à Miss LeeRoy. En effet, celle-ci était encore debout et se mettre assise aurait été un manque total de respect pour sa peut-être future supérieure.


- Comme la plupart des sorciers vivant en Grande-Bretagne, j'ai effectué ma scolarité à Poudlard. Le château a été une maison pour moi. Je l'ai quitté avec regrets. J'ai poursuivi mes études, puis j'ai eu la chance de travailler pendant quelques années avec des chercheurs dans le domaine des Sortilèges, je pense que vous ne l'ignorez pas. En 98, lors de la bataille de Poudlard, j'ai perdu mon père. J'ai alors tout plaqué et je suis partie au Japon, où j'ai également travaillé avec des chercheurs. Mais je pense que vous savez déjà tout cela. Enfin bref, je suis revenue au bercail il y a deux ans. Deux années où je suis passée de job en job. Aujourd'hui, je souhaite trouver un peu de stabilité, ainsi qu'un peu de compagnie. En effet, je me sens seule depuis la mort de mon père, mon seul parent. De plus, j'ai toujours été attiré par l'enseignement.

Hikari fit une pause, reprenant son souffle. Elle avait omis quelques détails sur sa virée au Japon, notamment le fait qu'elle avait vécu en couple. Cela relevait de sa vie privée, il n'était pas nécessaire de l'étaler au grand jour. De toute façon, avec les moyens de renseignement actuels, il était plus que probable que l'Inquisitrice avait eu connaissance de sa vie entière.

- Pour ce qui est d'être auprès du Seigneur des Ténèbres, je soutiens ses idées. Le problème est que j'ai une aversion totale pour la violence. Mais je sais que la guerre est inévitable. D'ailleurs, j'espère qu'elle finira vite et bien. Toute la résistance doit être détruite, en particulier l'Ordre du Phénix. Si jamais je les trouve...

La dernière phrase que la trentenaire avait dite était plus adressée à elle-même qu'à son interlocutrice. Hikari resta plongée dans ses pensées quelques secondes, avant de continuer :

- Et puis, il faut bien qu'une personne forme de nouveaux experts dans le maniement de la baguette, pour que le Lord puisse avoir de plus en plus de Serviteurs. Pour ce qui est de la matière en elle-même, je pense enseigner un sortilège par cours, donc mêler une partie théorique à une partie pratique à chaque fois. La réussite des Sortilèges passe par leur pratique, bien qu'il faille évidemment connaître leur théorie avant de pouvoir les pratiquer. Je pense avoir répondu à toutes vos questions, dites-moi si quelque chose ne vous a pas paru clair.

La britanno-japonaise se tut enfin, s'interrogeant sur ce que l'Inquisitrice allait encore lui demander. Celle-ci n'allait sûrement pas en rester là dans l'entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Mar 25 Sep - 22:19


Elle avait elle aussi posé son regard sur elle, mais la jeune femme ne sentit pas le désarmement qu’elle usait elle-même sur elle. Il fallait dire qu’elle avait la réputation à déshabiller du regard toute jeune femme qui pouvait être à son gout. Comme tous, elle jugeait n’être pas déstabilisée par la position debout lors de son entretien. L’Inquisitrice sentait le sentiment qu’en avait la jeune femme. Elle le sentait, elle le savait. Néanmoins, il n’y avait qu’une personne qui pouvait juger n’être déstabilisée par rien et il était certain que cette personne n’était pas elle. Imprévisible, personne ne pouvait être réellement préparée à un entretien devant la fille de l’Intendant de Grande Bretagne.
La belle Hikari commença ses longues tirades afin de répondre aux questionnements de sa future patronne. Longues et surtout inintéressantes. Elle se moquait bien de sa vie d’avant tant qu’il s’agissait d’une vie à servir le Lord. Elle en était fidèle et ce n’était que ça qui l’intéressait. Ses voyages, sa vie, si rien n’avait de lien avec ses capacités à bien mener le poste qu’elle demandait, elle n’en porterait aucune attention. Au contraire, elle se mit à marcher autour d’elle continuant à l’analyser. Frêle, semblant peu énergiste, elle se demandait jusqu’où pouvait aller ses capacités.


« Soit… soit…
Montrez moi votre baguette… Mettez vous en garde afin que je puisse voir ce qui pourrait en ressortir de vous… Les sorts que nous pouvons lancer relève de l’art… de la finesse… proche de l’élégance… Nous transmettons une certaine noblesse… une certaine grâce… Tel un chef d’orchestre dirigeant ses troupes… Un sort sorti de notre baguette sort de notre être… Seul les grands sorciers parviennent à une communion parfaite avec cela… et leurs sorts en sont que plus précis et impitoyables…
Qui dit Sortilèges dit pratique avancée des sorts… Que diriez-vous d’un petit duel pour analyser vos compétences… ? Vous me dites contre la violence mais un cours de Sortilèges sans pratique de cet art serait une idiotie… »


Tout en parlant, toujours de sa voix calme et posée, elle était revenue face à la jeune femme à qui elle aurait voulu détailler la droiture de sa colonne vertébrale quand elle lancerait un sort, la fluidité de ses mouvements, de son jeu de jambe, de ses bras, de ses mains, de ses doigts. On pouvait lire bien plus dans un geste, surtout en lançant un sort, qu’on ne pouvait l’imaginer. En plus d’avoir été professeur de Sortilèges, Frédérique avait tenté de transmettre une certaine philosophie. Elle voulait voir de quoi il en était de cette jeune femme. Car lancer un sort pour lancer un sort, tout sorcier basique pouvait le faire sans prendre de cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Ven 28 Sep - 22:27

Hikari n'eut point à attendre longtemps la suite de l'entretien. L'Inquisitrice lui demanda de lui montrer sa baguette, ce que fit de suite la trentenaire. Elle la sortit de la poche droite de sa robe verte émeraude. La britanno-japonaise rangeait toujours sa baguette de séquoia de manière à y avoir accès rapidement en cas d'attaque, on n'était jamais assez prudent, surtout avec les temps qui courent. Pendant ce temps, Miss LeeRoy dissertait sur l'art et la manière de jeter un sort et Hikari en fut rassurée, les deux jeunes femmes pensaient de la même manière sur ce sujet. Puis, l'Inquisitrice lui proposa de faire un duel. Bien que Hikari s'attendait à ce que la jeune femme teste ses capacités, elle fut surprise par la manière de le faire.

*Un duel ? Pourquoi pas ?*

Légèrement déstabilisée, la trentenaire précisa, avant d'accepter le duel :

- La pratique des Sortilèges n'est pas violente. Pour moi, la violence est surtout le fait de faire souffrir des personnes sans aucune utilité, pour son propre plaisir. Bref, un duel ne me dérange pas le moins du monde.

Se retournant, Hikari fit quelques pas pour s'éloigner de l'Inquisitrice, puis fit volte-face. Tenant fermement sa baguette dans la main droite, la britanno-japonaise salua son adversaire et se mit en garde. Sa jambe droite était un peu plus en avant que la gauche, tandis que son bras droit était légèrement replié. Son bras gauche pendait le long de son corps, mais Hikari était prête à s'en servir si besoin. La jeune femme était plantée comme un i dans le sol, sans être crispée. Elle attendait patiemment le premier sort, que Miss LeeRoy n'hésiterait pas à lancer. Même si la trentenaire jouait ainsi son poste, elle s'appliqua à effacer tout le stress présent dans son corps pour pouvoir se concentrer sur le duel qui n'allait pas tarder à débuter. Si elle était décontractée, elle n'aurait aucun problème à contrer les sorts de son adversaire, même si celle-ci était très forte. La britanno-japonaise était confiante en cela. Quand à gagner... C'était une autre paire de manche. Son adversaire était quand même un mangemort... De toute façon, la seule chose qui importait était sa manière de jeter des sorts. C'était cela que l'Inquisitrice regarderait pour se décider ou non à lui donner le poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Lun 1 Oct - 21:06


La jeune LeeRoy prit la baguette que lui tendait la Miss Light et l’examina en silence.Il s’agissait d’une baguette de 27 cm, non flexible, dont son bois de séquoia contenant un poil de licorne avait quelques éraflures dues au temps. Elle était parfaitement adaptée pour les Sortilèges et son usure laissait perplexe quand à sa volonté de non violence. Elle trouvait d’autant plus étonnant qu’une jeune femme avec un tel potentiel choisisse de se consacrer à l’enseignement sans penser à offrir ses services au Lord. Il avait besoin de toutes les personnes aptes à maitriser les sorts et à combattre pour lutter aussi bien dans la guerre en Irlande que pour défendre les terres anglaises.
Elle lui rendit sa baguette sans laisser transparaitre aucune expression sur son visage.


« Donc, si je ne tiens compte que de votre définition de la pratique violente des Sortilèges, je devrais me considérer comme tel… Cela sonne pourtant bien je trouve… J’aime appliquer de par ma baguette, la souffrance et voir cette souffrance s’insuffler en l’être auquel je m’applique à torturer… Il y a une part de violence dans les Sortilèges… notamment dans les duels… Voyons cela… »

Frédérique lui avait proposé de constater l’étendu de ses compétences dans un duel. La britano-japonaise ne se laissa pas prier, ce qui était mieux pour elle si elle voulait le poste. Après avoir fait quelques pas pour s’éloigner d’elle, elle la regarde à nouveau de haut en bas, comme on scrutait un élément pour voir si il n’allait pas faillir et s’écrouler. Elle en cherchait les qualités, les défauts et les faiblesses. Car il y avait une faiblesse, au moins une, en chaque être. La sienne n’était pas si évidente, il fallait la connaitre en profondeur pour la découvrir. Mais là, elle ne put que constater à quel point Hikari était confiante. Sans volonté, il était certain qu’un sort échouait. Le duel allait se montrer plaisant.

« Ligne droite… Bon maintien… Il est certain que vous savez gérer votre art et qu’il vous rend confiante… »

A présent cesse de bavardage. Elle était ravie de se dérouiller un peu. Il ne lui arrivait que peu souvent d’utiliser sa baguette pour des duels. Devenue bureaucrate, elle avait peur d’en perdre sa valeur et sa force. Il était temps de remédier à cela et elle allait pouvoir constater si elle avait perdu de son mérite. Comme un sportif avait besoin d’entrainement pour maintenir son niveau et progresser, elle devait penser à s’exercer si elle désirait ne pas être rattrapée voire devancée.
Après l’avoir salué comme il se devait ouvrant ainsi ce duel, la jeune Inquisitrice informula un ELECTRO sans en donner le maximum de puissance qu’elle pourrait y donner. Ce sort était celui qui lui réussissait le mieux. Comme si ce sort électrique caractérisait ce qu’elle était au plus profond. Cela pouvait être tout à fait possible. Elle n’était pas là pour gagner, ou imposer son autorité. Elle n’était pas là pour la faire gagner, et renflouer son égo. Elle ne voulait que la tester et surtout constater ce dont elle pouvait être capable dans la pratique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Jeu 4 Oct - 12:39

- Donc, si je ne tiens compte que de votre définition de la pratique violente des Sortilèges, je devrais me considérer comme tel… Cela sonne pourtant bien je trouve… J’aime appliquer de par ma baguette, la souffrance et voir cette souffrance s’insuffler en l’être auquel je m’applique à torturer… Il y a une part de violence dans les Sortilèges… notamment dans les duels… Voyons cela…

A ces mots, Hikari grimaça. Elle ne partageait pas du tout le même sentiment que l'Inquisitrice sur la souffrance des autres. Mais elle n'en dit rien, ne voulant pas commencer un débat inutile. De toute façon, chacun était libre de ressentir ce qu'il voulait quand il lançait un sortilège. Après avoir commenté la posture de la britanno-japonaise, Miss LeeRoy la salua et entama le duel en lançant le premier sort. La trentenaire s'était préparée mentalement à une attaque, c'est pourquoi, lorsqu'un éclair jaune jaillit de la baguette de son adversaire, sa baguette décrivit rapidement, mais élégamment, un arc de cercle devant elle tandis qu'elle pensait "Protego". Un bouclier magique apparut alors devant Hikari, la protégeant du sortilège de l'Inquisitrice. Cependant, celui-ci était puissant et la britanno-japonaise eut du mal à l'arrêter. Si le sort avait été plus puissant, elle n'aurait sûrement pas réussi à le bloquer. Et bizarrement, la trentenaire avait l'intuition que Miss LeeRoy n'avait pas mis dans ce sortilège toute sa puissance. En effet, Hikari faisait face à une personne forte, très forte. Ne se laissant pas pour autant décourager, la britanno-japonaise répliqua. Elle lança, elle aussi, un sortilège informulé. Elle maîtrisait cet art, et avait ainsi une infime - presque inexistante - chance de surprendre son adversaire. "Stupefix" et un éclair rouge jaillit en direction de l'Inquisitrice. C'était, certes, un sort classique, d'autant plus dans un duel, mais la trentenaire le trouvait pratique. Si ce sortilège réussissait, l'adversaire ne pouvait plus rien faire et le combat était fini. De plus, la victime ne souffrait pas, ce qui arrangeait généralement Hikari. De toutes manières, Miss LeeRoy était capable de bloquer toutes ses attaques, la sorcière ne craignait donc point de lancer n'importe quel sortilège avec toute sa puissance, ce qu'elle fit bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Dim 7 Oct - 15:36


Il était certain que la jeune femme avait de belles maitrises des sortilèges et savait se préparer lors des duels. Elle ne semblait pas aimer la violence, mais elle savait comment agir si un combat devait avoir lieu. Ainsi, elle perçut parfaitement l’envoie du sort de la jeune Inquisitrice et elle parvint à ne pas en être touchée grace à un PROTEGO simple, sans nul doute, classique, bien là l’évidence, mais surtout efficace. Le bouclier magique qui l’entoura n’était pas d’une grande puissance à coté de ce qu’elle pouvait lui envoyer, mais il était suffisant pour le sort qu’elle lui avait administré. Son ELECTRO auquel elle n’avait pas donné pleine puissante était ainsi arrêté et elle ne tarda pas à répliquer par un autre sort informulé. Elle maitrisait assez son art pour user de ce sort de stratagème, comme sa future patronne.
LeeRoy ne tarda pas à reconnaitre ainsi le STUPEFIX qu’elle lui envoyait. Mouvant sa baguette dans le vide, et informulant une formule qu’elle voulait garder bien à elle, formule que lui avait enseigné son mentor, elle réalisa ainsi un BRUMAE. Contrairement aux premières fois où elle avait appris ce sort, cette fois ci, en une fraction de seconde, elle prit la consistance d’un nuage de fumée et évita ainsi sans peine le sortilège qui passa à travers elle, sans la toucher matériellement. Elle reprit consistance presque immédiatement et émit un sourire en coin en ouvrant les yeux pour la dévisager.


« Bienvenue à Poudlard, Professeur Light… Vous trouverez votre bureau à l’arrière de votre salle de classe au 3ème étage… Vous pouvez loger au sein du château... cela est plus commode en semaine…
Avez-vous des questions… ? »


Frédérique s’était déjà retournée pour aller s’assoir à son bureau et valider le dossier de Hikari qui était toujours ouvert. Reprenant ses lunettes, rangeant auprès d’elle sa baguette, elle releva le regard vers elle satisfaite de ce qu’elle avait pu en voir. Elle l’avait testé, même si il s’agissait de peu. Elle avait pu constater de quoi elle était capable, ses compétences, sa force, sa volonté. Elle était ravie de voir les bons éléments qui constituaient cette année l’équipe professorale de Poudlard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini] Jeu 11 Oct - 22:06

Comme attendu, l'Inquisitrice réagit rapidement face au sort lancé par Hikari. Faisant un mouvement complexe de sa baguette dans l'air, elle contra le Stupefix par un sortilège informulé. Son corps se changea en une brume inconsistante, et par conséquent le sort la traversa sans faire effet. Quelques secondes plus tard, Miss LeeRoy se rematérialisait. La trentenaire était ébahie. Elle avait déjà entendu parler de ce sortilège, ou plus exactement de ses effets, mais n'avait jamais assisté à une démonstration. Le voir des ses propres yeux était un honneur pour la jeteuse de sorts. Peu de personnes pouvait se targuer de l'avoir vu, et encore moins d'être capable de s'en servir. En effet, l'apprentissage de ce sort se faisait dans un cercle fermé, n'était pas mangemort qui voulait ! Hikari, toujours impressionnée par cette démonstration de pouvoir, entendit l'Inquisitrice lui dire, un demi-sourire sur les lèvres :

- Bienvenue à Poudlard, Professeur Light… Vous trouverez votre bureau à l’arrière de votre salle de classe au 3ème étage… Vous pouvez loger au sein du château... cela est plus commode en semaine… Avez-vous des questions… ?

La britanno-japonaise fut surprise de cette déclaration. L'entretien était déjà fini ? Petit à petit, la réalité se fraya un chemin au travers de son cerveau. Et soudain, elle réalisa qu'elle avait le poste qu'elle convoitait. Entre temps, Miss LeeRoy s'était remise assise derrière son bureau et avait replacé ses lunettes sur le bout de son nez. Ne laissant pas transparaître son bonheur, Hikari répondit :

- Merci, Mademoiselle l'Inquisitrice. Je logerai au château puisque cela est plus commode, comme vous le dites. Et je n'ai aucune question.

Non, elle n'avait aucune question, enfin pour l'instant. Au pire, la jeune femme saurait toujours retrouvée l'Inquisitrice. Ne voulant pas faire perdre plus de temps à sa supérieure, la trentenaire prit congé :

- Je m'installerai dans quelques jours. Je vous souhaite une bonne fin de journée. Au plaisir de vous revoir bientôt.

Et sur ces mots, la britanno-japonaise quitta le bureau de Miss LeeRoy et redescendit la multitude d'escaliers qui la séparait du rez-de-chaussée. Une fois arrivée hors de l'enceinte de Poudlard, elle transplana chez elle afin de se préparer à son nouveau poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Entretien pour le poste de professeur en Sortilèges [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-