POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Augustus O'Connell (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 10/03/1969
Âge du joueur : 49
Arrivé sur Poudnoir : 18/10/2012
Parchemins postés : 32



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Augustus O'Connell


MessageSujet: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:06

..





© copyright
AUGUSTUS O'CONNELL (ft. T.J. Thyne)

    » SURNOM(S) : Aug'
    » NÉ(E) LE : 7 mai 1969
    » LIEU DE NAISSANCE : Hôpital Sainte-Mangouste, Londres
    » ÂGE : Trente-cinq ans, suffit de faire le calcul !
    » DEGRÉ D'ÉTUDE : Cinq ASPIC obtenus sans grande gloire à Poudlard (à l'exception notable de celui de Métamorphose, avec mention Optimal).
    » ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Nationalité britannique. Mère anglaise, père irlandais. L'homme a opté pour la nationalité de son épouse lors de leur mariage, pour des raisons pratiques, et le jeune couple s'est installé au Royaume-Uni. Cole O'Connell, le père d'Augustus, a toujours cultivé ses racines irlandaises et a initié ses enfants aux sports en honneur dans l'île (surtout le football gaélique).Très « proud to be Irish », Augustus envisage parfois de reprendre sa nationalité d'origine, mais les démarches le fatiguent d'avance, d'autant qu'avec la guerre, il n'est pas sûr qu'il existe encore demain une Irlande indépendante.
    » SANG CERTIFIÉ COMME : Mêlé. Mère sorcière, père moldu.
    » BAGUETTE : Bois de tilleul, crin de licorne. 24,5 cm, souple,
    » PATRONUS : Une belette.
    » MÉTIER : Sans profession fixe. A tenté d'entreprendre des études après Poudlard sans rien parvenir à mener à terme. Incapable, visiblement, de se fixer, Augustus O'Connell enchaîne depuis lors les petits boulots et semble avoir flirté avec l'illégalité en certaines occasions. Actuellement employé dans un restaurant du Chemin de Traverse, mais il se pourrait que ça ne dure pas.



INFORMATIONS GÉNÉRALES




» ÉTAT CIVIL : Célibataire, sans enfants, et incapable de la moindre vie amoureuse stable. Collectionneur de liaisons sans lendemain et de déceptions sentimentales. Mentionnons toutefois l'existence de Lizbeth, une Moldue qu'il connaît depuis l'adolescence, confidente-consolatrice-et-un-peu-plus-de-temps-en-temps.
» FAMILLE : Mère décédée accidentellement lorsqu'il avait quatorze ans. Le gamin, sa sœur aînée Erin et son frère cadet Jude ont été élevés par leur père, un sympathique Moldu un peu filou sur les bords. L'homme s'est davantage chargé de faire d'eux « des gamins débrouillards » selon ses termes que des citoyens honnêtes, et il peut se targuer d'avoir réussi son coup, du moins avec les garçons.
Mr O'Connell senior a quitté l'Angleterre pour échapper au régime puriste, et il vit actuellement en Irlande, dans une ferme du centre du pays. Jude, le petit frère d'Augustus, a décidé pour la dixième fois de sa vie de devenir « quelqu'un de bien » ; il travaille depuis peu dans une association d'aide aux victimes de la guerre d'Irlande. Erin, l'aînée, est celle qui a le mieux réussi ; elle est médicomage à l'hôpital magique de Dublin, très occupée par ses activités professionnelles et par sa famille – un mari (sorcier) et trois enfants. Aug' est littéralement dingue de ses deux nièces et de son neveu (trois mioches entre dix et six ans, comment ne pas craquer quand on est soi-même un grand enfant).
Augustus et sa famille s'entendent bien même s'ils se voient peu ; ils se téléphonent régulièrement (l'appartement d'Augustus dans la lointaine banlieue de Londres est équipé d'appareils moldus et de l'électricité).

» AMITIÉ / RIVALITÉ : Peu d'amis en raison d'une vie instable, mais il possède toujours quelques bonnes connaissances en Irlande, et ne serait pas mécontent de reprendre contact avec ses anciens camarades de Poudlard. Dans l'ensemble, Augustus entretient de bonnes relations avec les gens, sauf mauvais coucheurs notoires. Son meilleur ami, son presque frère depuis Poudlard, a quitté le Royaume-Uni pour éviter la commission du sang (évidemment, quand on a la mauvaise idée d'être un sang-de-bourbe) et doit se cacher quelque part dans un pays plus tolérant. Aucune nouvelle depuis des mois. Triste.



PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Loyal : on peut dire ce qu'on voudra, il a des principes et le premier d'entre eux est de ne jamais abandonner un ami. Pour lui, c'est à la vie, à la mort.
Débrouillard : Quand on n'est pas fichu de garder un boulot plus de six mois, il faut bien... Il n'a pas son pareil pour flairer une occasion de gagner trois sous, ou pour dénicher un objet apparemment introuvable.
De bonne compagnie : Aug' a un moral d'acier et aime rire, plaisanter, boire. Même les jours de défaite du Tipperary au football gaélique, c'est dire.
Généreux : Le cœur sur la main, Augustus. Le genre à inviter un sans-abri à venir manger chez lui ou à aller faire les courses de la mamie malade d'en face. Un vrai prince ! Dommage qu'il soit si souvent fauché.

» DÉFAUT(S) : Voleur : Un sens de l'honnêteté très personnel, disons. Aug' résistera difficilement à la tentation d'un joli coup, même si c'est dangereux ou déplacé.
Bagarreur : Que voulez-vous, monsieur le Président, l'alcool, le sang irlandais, tout ça... ça se termine souvent à coups de poing, parfois à coups de sortilèges, lorsqu'on le cherche...
Sournois : ça, c'est ce que disent les esprits chagrins. Lui s'estime simplement discret et prudent. Certaines choses ne peuvent se faire ou se dire en face. Et puis, quand on n'aime pas blesser les gens, on ne dit pas tout ce qu'on pense !
Rancunier : C'est plutôt le brave mec mais si quelqu'un lui fait une crasse, il le laissera crever sur le bord de la route sans arrière-pensée. Peut-être même qu'il rajoutera un bon coup de pied au passage.

» RÉGIME DE TERREUR : Très mauvais pour le business, tout ça. Impossible de faire des affaires tranquillement avec tous ces fouineurs partout. Plus sérieusement, Aug' hait le régime actuel qu'il considère comme criminel et immoral. Il se tait car il est prudent et a besoin de travailler, mais si ça ne tenait qu'à lui, il y a longtemps que le Ministère aurait flambé avec tous les serviteurs du Lord dedans.
» NÉ MOLDU : Molduphilie caractérisée chez Augustus, fils d'un Moldu et vivant à la Moldue. Lui, c'est plutôt ces timbrés consanguins de sang-pur qui lui inspirent de la méfiance. Les nés-moldus, il a beau chercher, il ne voit pas où est le problème...
» CARACTÈRE : « Vous ne semblez pas vous rendre compte de la gravité de la situation »... Cette phrase-là, Aug' l'a entendue des centaines de fois dans sa vie. C'est vrai qu'il semble avoir du mal à prendre la mesure de certaines situations. Non qu'il soit idiot, mais quand on le voit sourire ou qu'on l'entend plaisanter dans certaines circonstances, le doute est permis... Il met un point d'honneur à affronter les difficultés avec le sourire, comme si les événements ne l'atteignaient pas. Ça peut faire je-m'en-foutiste ou irrespectueux, mais c'est comme ça. Même lors de l'enterrement de sa mère, il a choqué tout le monde par son absence apparente d'émotions, et les gens se sont demandé s'il n'était pas un peu simplet, s'il comprenait bien ce qui arrivait... Oh oui, il comprenait, et il était même malheureux comme un chien, mais il n'allait tout de même pas donner le spectacle de son chagrin à tout le monde... Il a une certaine idée de la pudeur et s'y tient, quitte à passer pour un type bizarre ou sans cœur.
Bizarre, vous avez dit bizarre ? C'est souvent le premier mot qui vient pour le décrire. Il est à la fois sorcier et Moldu, empruntant à chaque catégorie ce qui lui semble bon, mais cela fait de lui un personnage sans véritables repères. Son rêve ? Pas la levée du secret magique, il ne se fait pas d'illusions, mais un monde dans lequel sorciers et Moldus pourraient vivre en bonne intelligence. Inutile de dire qu'avec ce Lord V... (car Augustus fait mine de prononcer le nom, d'un air bravache, avant de se raviser, un sourire narquois aux lèvres) et ses serviteurs, ce n'est pas demain la veille. Que crèvent ces chiens, et on pourra enfin vivre en paix.




HISTOIRE (15 lignes minimum)


Jamais vu un endroit aussi triste que ce cimetière de la banlieue ouvrière de Londres. On aurait eu du mal à faire plus sinistre que ce champ de tombes plus ou moins entretenues, cerné d'immeubles de briques rouge sombre, le tout sous un ciel gris incapable de se décider à faire tomber la pluie. C'était là, dans l'allée 48, sous une pierre blanche toujours reluisante et sous un rosier toujours luxuriant, que reposait Lizbeth O'Connell, prématurément décédée à l'âge de quarante-huit ans. Lorsqu'on s'attardait devant la tombe – mais qui avait envie de s'attarder dans un cimetière de banlieue ? - on avait l'impression troublante que la photographie en noir et blanc, dans le médaillon, bougeait et vous adressait un sourire, tant elle semblait pleine de vie.

La tombe de Lizbeth était l'une des mieux entretenues du cimetière. Mrs Gordon, l'ancienne voisine des O'Connell, une vieille folle aux chats à moitié allumée, y passait tous les jours en allant voir son défunt mari, quelques allées plus loin. Elle arrosait ce fameux petit rosier toujours vert, en se demandant comment il pouvait si bien résister aux intempéries et fleurir en toute saison. Elle arrangeait les plaques en racontant à cette pauvre Lizbeth les dernières nouvelles du quartier. Et, de temps à autre, elle croisait là Augustus, l'un des trois enfants de la défunte, qu'elle trouvait souvent fixant la photographie de sa mère d'un air absent. Il s'était un peu assagi depuis l'époque où il cassait les vitres des appartements voisins en jouant au football avec ses copains, et heureusement. Gamin, il était infernal. Pas méchant, mais le genre à tout ravager sur son passage. Un cœur d'or, mais jamais en retard d'une sottise. Un gamin, en somme.

Le passage par la pension lui avait fait du bien. Les trois enfants O'Connell avaient passé des années dans un obscur pensionnat dont personne n'avait jamais retenu le nom, chose rare dans un quartier ouvrier où les gamins fréquentaient le collège du coin. Mrs Gordon ne l'avait jamais dit, mais elle le pensait si fort que les parents O'Connell avaient dû l'entendre : cela faisait des vacances, lorsque les deux garçons étaient à l'école. La fille, passait encore, mais ses frères étaient des fléaux. Remuants, bruyants, turbulents, menant une petite bande de garnements aussi épouvantables qu'eux...

Elle s'en était voulu d'avoir pensé cela et de les avoir si souvent grondés, lorsque leur mère était morte subitement, un jour glacial de décembre. Juste avant Noël, pauvre femme. Elle avait été percutée par une voiture, et était morte comme ça, en pleine rue. On avait ramené les trois gamins de leur pensionnat pour l'enterrement, et Mrs Gordon s'était dit que cela ne devrait pas être permis de perdre sa mère à dix jours de Noël. Elle s'était un peu radoucie à partir de ce moment, et leur avait même confectionné le Christmas pudding que Lizbeth aurait certainement cuisiné pour Noël.

Ce pauvre Mr O'Connell avait fait de son mieux, après la mort de son épouse, pour tenir la maison, mais un homme seul, ce n'est pas vraiment ce qu'on fait de mieux, n'est-ce pas... D'autant qu'il devait travailler comme un fou pour payer l'école de ses trois enfants. Il faisait toutes sortes de petits boulots, mais il n'avait pas renoncé à envoyer les gamins dans cette école. Tout le monde lui avait conseillé de les mettre au collège du quartier, ce serait moins prestigieux mais plus économique, mais il n'avait jamais voulu... « Elle n'aurait pas été d'accord », répondait-il en faisant référence, sans la nommer, à sa femme. Il était resté quelques années encore dans l'appartement familial, puis, lorsqu'il s'était trouvé seul dans ce logement trop grand, il avait quitté le quartier. Puis il avait quitté le pays. Il envoyait de temps à autre une carte postale d'Irlande, pour remercier Mrs Gordon d'entretenir la tombe de son épouse, lui souhaiter la bonne année ou ce genre de choses. Deux de ses enfants vivaient eux aussi en Irlande. Seul Augustus était resté en Angleterre, et venait parfois au cimetière, sur la tombe de sa mère. Que venait-il faire ? On n'osait dire qu'il se recueillait ; il avait l'air tout sauf recueilli, lorsque, le sourire en coin, il fixait, de longs moments durant, la tombe. Mrs Gordon l'avait observé une fois ; il était resté immobile, la casquette sur la tête, l'air distrait. Il n'avait pas vraiment l'air de rendre un respectueux hommage à sa défunte mère, mais d'être arrivé là par hasard. Au bout d'un moment, il s'était assis sur le coin de la tombe et avait allumé une cigarette ; Mrs Gordon, choquée par ce comportement, s'était approchée à toute allure pour rappeler à l'ordre le garnement :


-Augustus ! Tu crois que ce sont des manières ? Tu crois que ta maman serait contente de te voir ?

Le sourire qu'il lui avait adressé lui avait retourné les entrailles. Jamais encore elle n'avait vu cette expression de tristesse sur son visage. D'habitude, il avait toujours l'air de se moquer du tiers comme du quart, mais ce jour-là, il n'avait pas pu dissimuler sa peine et son amertume lorsqu'il avait répondu :

-Oui, madame Gordon, je crois qu'elle serait contente de me voir, si elle pouvait.


Mrs Gordon avait presque eu envie de s'asseoir près de lui et de lui demander une cigarette. C'est vrai que cette pauvre Lizbeth aurait sans doute été contente de revoir son gamin, même s'il était évident qu'il était devenu un petit voyou – de toute façon, depuis qu'il était tout marmot, Mrs Gordon aurait parié sa culotte qu'il allait en devenir un. La boucle était bouclée, comme on disait...



QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?




    » SURNOM(S) : Jimmy
    » ÂGE : Information confidentielle
    » GARÇON OU FILLE ? : Fille
    » COMMENT AS-TU CONNU POUDNOIR ? : (un TOP-SITE ? Un ami ?)
    » AVIS / SUGGESTIONS ? : Non
    » PARRAINAGE? : Non^^
    » MULTICOMPTE ? : Oui
    » CODES :


..


Dernière édition par Augustus O'Connell le Dim 21 Oct - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 23/02/2012
Parchemins postés : 1286



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
John Mulciber


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:18

Re bienvenue Jimmy ! (jreserve un rp avec Gawain d'avance entre Irlandais on se comprends xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:24

Re-bienvenue fiston :heart;

Bon courage pour la fin de ta fiche Wink

Les codes sont bons.

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:30

Re-bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:31

Re-bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 13:46

Re-bienvenue! Excellent choix d'avatar au passage^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 14:03

Hellcome Jimmy Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/06/2011
Parchemins postés : 3607



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Eris L. Valverde


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 18:34

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/03/1969
Âge du joueur : 49
Arrivé sur Poudnoir : 18/10/2012
Parchemins postés : 32



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Augustus O'Connell


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 22:03

Merci à tous !

J'ai édité et ajouté la partie manquante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours) Dim 21 Oct - 22:22

Tu es validé
Et tu obtiens un 10/3 pour tes stats Wink

Je te passe les rappels !

Bon jeu !

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Augustus O'Connell (en cours)

Revenir en haut Aller en bas

Augustus O'Connell (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Adultes
-