POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Alex Carroll, simple mère au foyer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 12:59

..





Alex Carroll, 25 ans
Alex Carroll (ft. Lara Jade)

    » SURNOM(S) : /
    » NÉ(E) LE : 9 janvier 1979
    » LIEU DE NAISSANCE : Un hôpital moldu de Newcastle
    » ÂGE : 25 ans
    » DEGRÉ D'ÉTUDE : A passé ses BUSES et ses ASPICS à Poudlard, pas d’études au-delà
    » ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Anglaise (les deux)
    » SANG CERTIFIÉ COMME : Impur (Sang de bourbe)
    » BAGUETTE : en bois de charme (bois blanc) avec un crin de licorne de 34,6 centimètre de long. La baguette est rigide. Cette baguette là a été achetée lors de sa deuxième année à Poudlard par Alex mais elle possède une autre baguette qu’elle n’utilise plus, achetée par son père sans sa présence d’où une mauvaise cohésion entre la sorcière et la baguette. Cette baguette est en bois de bouleau, 26 centimètre avec un ventricule de dragon à l’intérieur.
    » PATRONUS : Loup de l’arctique
    » MÉTIER : Pigiste pour des journaux sans intérêts moldus (quand elle n’est pas occupée à faire la manche assise sur un trottoir)



INFORMATIONS GÉNÉRALES



» ÉTAT CIVIL : officiellement décédée. Célibataire et mère d’une petite fille de cinq ans
» FAMILLE : Si Alex est décédée, elle l’est également pour ses parents moldus encore bel et bien vivant, à priori. Pour Alex la seule famille qui lui reste est sa fille : Louve, cinq ans, fille de Tom Eclington, décédé dans la bataille de Poudlard.
» AMITIÉ / RIVALITÉ : Comme pour ses parents, Alex est morte aux yeux de ses amis depuis elle n’a pas renoué de liens avec qui que ce soit n’en ayant pas encore vraiment eu l’opportunité à vrai dire.

PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Intelligente, observatrice, empathique, dynamique, patiente
» DÉFAUT(S) : dure (plus par nécessité que par volonté), son visage dévoile assez facilement ses sentiments (mais pas ses intentions), un peu trop directe, bordélique
» RÉGIME DE TERREUR : c’est un régime qu’il faut détruire à tout prix
» NÉ MOLDU : Alex n’a évidemment rien contre les sorciers nés de parents moldus
» CARACTÈRE : Alex sait ce que c’est de tout quitter. Elle va au bout de ses idées, quitte à ne pas toujours se montrer très tendre que ce soit avec elle-même ou avec les autres. Elle sait faire le bon équilibre entre sa patience et son dynamisme mais sa patience semble ne pas s’appliquer à sa langue un peu trop prompte à dire ce qu’elle pense parfois. Mais en même temps son visage se lit tellement comme un livre ouvert (en tout cas pour ses sentiments) que quitte à ce que l’autre sache que vous êtes en colère bah… autant lui cracher tout à la figure, non ? Non… bon d’accord Alex essaye de faire un peu des efforts… parfois… quand elle se dit qu’elle a peut-être plus à gagner si elle se tait mais sinon…

HISTOIRE





Charlie Eston
  • Les premières années

Alex est née dans une famille moldu à Londres le 9 janvier 1979. A cette époque-là elle s’appelait encore Charlie. Charlie Helen Eston. Sa mère est une imminente scientifique, son père un informaticien. Pour Charlie sa vie était tout à fait normal jusqu’à ce qu’elle atteigne ses sept ans. Par un bel après-midi d’été, les pouvoirs de la petite fille se manifestèrent pour la première fois : la petite fille qui refusait catégoriquement de manger les haricots que sa mère lui mettait sous le nez vit soudain le contenu de son assiette disparaitre. Cet évènement ne fut que le premier d’autres qui arrivèrent de temps en temps. Cela fut la cause de la rupture entre Charlie et sa mère. La femme ne pouvait accepter les rares évènements surnaturels qui arrivaient à la petite fille. Le père de l'enfant tenta mainte fois de réconcilier la mère avec sa fille mais la femme rejetait Charlie avec ses pouvoirs.

La mère de Charlie refusa évidemment que la petite aille à Poudlard quand celle-ci reçut la lettre lui annonçant du même coup qu’elle était une sorcière. Charlie, elle, ne donna pas son avis. Elle se refermait sur elle-même, parlait très peu. Bien que les épisodes étranges restent rares, sa mère la confinait le plus possible à la maison de peur que quelqu’un ne découvre que sa fille était une sorte de monstre. La petite suivait d’un regard froid les évènements. Au début elle avait pleuré, elle avait protesté, elle avait cherché à avoir de nouveau l’attention de sa mère puis son cœur s’était fermé.

Son père était devenu de plus en plus absent ne sachant plus comment gérer les évènements. Pourtant ce fut lui qui prit les choses en main, acceptant que la fillette aille à Poudlard contre l’avis de sa mère, s’occupant de toutes les formalités et des différents achats.


Charlie Eston à Poudlard



Charlie et Tom


  • Poudlard

Charlie bénit son père pour sa décision. A Poudlard, elle se fit des amis qui redonnèrent de la couleur à la vie de la jeune fille. La jeune Poufsouffle s’amusait beaucoup et ses amis riaient gentiment de l’ignorance de la jeune fille sur tout ce qui touchait la magie. Charlie connut les années de Poudlard d’Harry Potter mais au début elle ne comprenait pas vraiment tout ce qu’on pouvait dire sur lui de la même manière qu’elle ne comprenait pas bien ce qu’impliquait le retour de Voldemort. Elle n’avait pas été bercée de récits sur ces deux personnages comme ses amis. Mais quand on annonça le retour de Voldemort on commença à annoncer les morts. A commencer par Cedric Diggory. Le jeune homme de Poufsouffle était une figure de leur maison.

Jusqu’à cette année malgré les choses étranges qui avaient déjà pu se passer notamment lors de sa troisième année avec l’ouverture de la Chambre des Secrets, Charlie n’avait jamais considéré le monde des sorciers comme plus dangereux que celui des moldus. Pour elle, entrer à Poudlard lui avait permis d’aller mieux. Ses relations avec sa mère s’étaient détendues : la femme avait eu le temps de se poser pendant l’absence de sa fille, finalement elle avait admis que sa fille n’était pas un monstre et se sentait rassurer de savoir que l’adolescente savait contrôler ses pouvoirs. Charlie quand à elle avait compris ce qu’avait pu ressentir sa mère face à une situation qu’elle ne contrôlait plus même si elle ne lui pardonnait pas.

Mais là le monde des sorciers n’étaient plus juste celui où elle y retrouvait ses amis, où elle jouait, où elle s’amusait. C’était un monde qui s’assombrissait au fil des années. Charlie n’apprit qu’après coup l’existence de l’A.D, elle comprenait bien que la chose ne pouvait pas s’ébruiter mais elle aurait aimé en être. Et il en était de même pour Tom Eclington, son petit ami de gryffondor, qui était un fervent admirateur d’Harry Potter, ferveur que ses parents -qui avaient eu quelques démêlés avec les mangemorts- lui avait transmis.

C’est avec la mort d’Albus Dumbledore que Charlie finit sa scolarité. Bien qu’elle fût attachée à l’école elle n’eut aucun regret à l’avoir quitté en apprenant ce qu’il s’y passait désormais. La jeune fille n’avait pas voulu retourner vivre chez elle, elle ne savait pas ce qu’elle voulait faire plus tard : le monde des sorciers semblaient s’écrouler sous ses yeux, comment pouvait-elle s’imaginer un futur dans toute cette pagaille. Elle s’installa avec son petit ami à Pré au Lard. Même s’ils étaient jeunes, ils auraient souhaité aider à combattre les mangemorts mais sans savoir comment s’y prendre.


« Mort » de Charlie


  • Trois morts, deux naissances

Finalement l’occasion de se battre vint lors de la bataille de Poudlard. Comme un certain nombre d’habitant de Pré au Lard, Tom alla combattre. Charlie se souviendrait toute sa vie du regard profondément déçu que le jeune homme lui avait jeté quand elle avait refusé de l’accompagner mais elle ne le regrettait pas. Car Charlie était enceinte. La vie qui lui poussait dans le ventre lui était chère, elle n’irait pas combattre mais ce combat lui était cher aussi. Elle ne retiendra pas le jeune homme qui partait avec peu de chances de revenir.

La mort d’Harry Potter et de son petit ami furent annoncés en même temps à Charlie. Le regard de la personne qui lui annonçait cela n’avait rien d’amène. Il semblait dire « tu aurais dû être avec nous aussi ! ». Charlie lui avait retourné un regard froid et n’avait pas prononcé un traitre mot. Quelques heures plus tard on trouvera à la place de la maison du couple un vaste brasier. Un cadavre carbonisé fut retrouvé et pour tout le monde il était clair que Charlie s’était suicidée. Par désespoir sûrement et aussi par honte. Le décès de la jeune fille fut déclaré. La jeune sorcière elle-même ignorait le nom de l’innocent qui avait pris sa place dans l’incendie, elle ne le saurait jamais.

La jeune fille trouva refuge dans les rues de Londres. Elle n’utilisait presque plus la magie, elle était une SDF moldu parmi les autres. Sa fille n’acquit début décembre. La jeune sorcière qui vivait sous le simple nom d’Alex appela sa fille Louve. Ce nom lui venait d’une histoire que lui racontait sa mère quand elle était petite. Alex adorait un livre avec une petite fille très joyeuse et dynamique qui s’appelait Louve. Sa mère à l’époque lui disait souvent qu’elle était aussi espiègle que la gamine du livre et lui avait expliqué que Louve était un mot français et lui en avait donné la traduction.


Alex Carroll, SDF


  • Un semblant de nouvelle vie chez les moldus

Pour gagner quelques sous, Alex écrivait des articles pour des journaux moldus souvent sans intérêts. Faits divers, ragots… tant de choses inutiles dont les gens se délectaient alors qu’ils ne comprenaient même pas que leur monde était en train de s’écrouler. La jeune élève férue de travail avait laissé place à une jeune femme passant le plus clair de son temps assise à attendre que l’on veuille bien laisser tomber trois sous dans le gobelet en plastique à ses pieds.

La vie que proposait Alex à sa fille n’était pas belle. La jeune femme avait retrouvé son cœur froid de l’enfance. Elle renvoyait un regard dur aux personnes qui la regardaient assise sur le bord d’un trottoir, la petite sur ses genoux. La vie que proposait Alex à sa fille était dure mais ça la petite semblait le savoir dès sa naissance et était née sourde. Mais la vie que proposait Alex à sa fille était heureuse malgré tout. La petite était devenue le soleil de sa mère et Alex avait bien l’intention de lui montrer que ce n’était pas parce que tout n’était pas rose qu’il fallait déprimer.

Grâce à une association en faveur des sourds, Alex put apprendre la langue des signes et l’apprendre à son tour à sa fille. Mais l’enfant grandissait et Alex ne pouvait être tout le temps à ces côtés. La jeune femme acheta donc un chien, un grand chien qu’elle fit dresser, liquidant quasiment toutes les économies qu’elle mettait de côté. L’homme l’avait regardé de travers quand elle avait demandé qu’il soit dressé à la fois comme un chien de garde et comme un chien d’aveugle mais devant la somme avancée, il avait accepté. Et il fit des merveilles : Sielro était parfait. Alex pouvait lui confier sa fille quelques heures, elle savait qu’elle la retrouverait en parfaite santé. Et s’il devait arriver quelque chose, la petite gardait la bague, offerte par son père à sa mère, devenue portoloin dans une petite bourse pendue à son cou. Seule Alex connaissait la destination de ce portoloin.


Peur




Doutes




Décision




Confirmation


  • L'Ordre du Phénix

Louve avait cinq ans et cela faisait presqu’autant de temps qu’Alex n’avait pas eu de contact prolongé avec le monde magique. Elle arrivait à suivre un peu l’actualité en récupérant des journaux sorciers mais elle était consciente de n’avoir là que la version du gouvernement et que bien des faits manquaient sûrement… Depuis quelques temps, la jeune femme avait élu domicile dans un quartier d’ouvriers de Londres. Les gens ici étaient sympas avec la jeune femme et sa fille. Alex ne souhaitait pas s’attarder trop longtemps au même endroit mais elle se sentait vraiment bien ici et cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas eu une impression de chez soit. L’hiver dernier, le propriétaire de l’épicerie du coin, monsieur John, l’avait surpris en train de dormir avec sa fille dans son entrepôt mais au lieu de la chasser, il avait fait comme s’il n’avait rien vu et le lendemain Alex y trouva deux couvertures.

Sur la place publique on trouvait des toilettes publiques et une petite fontaine dans un angle un peu plus reculé : de quoi se laver tôt le matin quand personne ne regardait… Aussi Alex petit à petit s’était laissé emprisonner par la convivialité du lieu et voilà plus de six mois qu’elle « résidait » ici avec sa fille et Sielro. On était en effet un beau matin de la mi-juillet et la jeune femme faisait ses ablutions matinales avec sa fille. Soudain un bruit d’ailes se fit entendre dans son dos et Alex se dépêcha de se retourner pour empêcher Sielro de courir après le pigeon en aboyant (il adorait ça), il était bien trop tôt pour faire du boucan.

Sauf qu’il n’y avait nul pigeon mais un hibou posé sur un des bancs de la petite place. Alex eut un moment d’hésitation puis se morigéna intérieurement : le fait qu’il y ait un hibou sur la place ne voulait rien dire. Elle était morte, personne ne la recherchait, ce hibou n’avait rien à faire avec elle. La jeune femme se retourna doucement et répondit au sourire interrogateur de sa fille qui avait dû sentir son inquiétude par un sourire. Mais quelques minutes plus tard quand elles eurent fini et qu’elle se retourna de nouveau, le hibou était toujours là et semblait la fixer. Toute la matinée, le hibou ne la lâcha pas des yeux et nulle à part elle ne semblait le voir.

A midi, Alex craqua,. Elle envoya Siélro chasser l’animal. Devant le chien qui fonçait à sa rencontre, le hibou finit par s’envoler mais alors qu’il décollait en urgence un papier qu’Alex n’avait pas vu tomba à terre. La jeune sorcière s’approcha et, tout en félicitant le chien et en le récompensant de quelques caresses, elle se baissa pour ramasser ce qui était visiblement une lettre. C’est en lisant qu’Alex retourna s’assoir auprès de sa fille :


Spoiler:
 

C’était trop beau pour être vrai. Tellement beau qu’Alex y voyait un piège gros comme une montagne. Cela pouvait être un fake pour retrouver toutes les personnes prêtes à rejoindre l’Ordre du Phénix. Qu’arriverait-il si elle signait ?

La jeune femme fourra la lettre dans sa poche et celle-ci y resta plusieurs jours. Alex prit ce temps pour réfléchir et essayer de voir ce que disait le monde magique de ces lettres qui n’avaient pas pu passer inaperçues. Si elle s’était écoutée, elle aurait signé immédiatement, c’était inespérée, sans doute sa dernière chance de pouvoir retourner dans le monde des sorciers et d’entrer dans la résistance. Mais elle ne pouvait pas se montrer irresponsable aussi écouta-t-elle sa patience d’ex-Poufsouffle et prit le temps de se renseigner ; la presse semblait proférer des menaces envers ceux qui signeraient la lettre, des discours officiels blamant ces courriers et nulles informations sur d’éventuelles arrestations en masse, de disparitions soudaines de sorciers…

Alex entra dans l’épicerie de Monsieur Smith, il n’y avait aucun client ce qui l’arrangea. La jeune femme déposa la lettre sur le comptoir et demanda :


« Hey John, tu n’aurais pas un stylo par hasard ? »

Le vieil homme sortit de derrière ses étagères et tout en lui tendant un banal stylo bille lui déclara :

« Salut Alex. Quand est-ce que tu vas te décider à m’en acheter un de stylo plutôt que de toujours venir m’emprunter le mien ? Alors tu as enfin un contrat pour un emploi stable ? »

Alex signa en bas de la feuille puis fourra la feuille dans sa poche. Occupée à sa discussion, elle ne remarqua pas l’étrange lueur que prenait sa main et c’est avec un sourire ironique qu’elle répondit :

« Tant que j’en ai un gratuit je vois pas pourquoi je m’embêterai. A moins que tu sois à un stylo près de la faillite. Et tu disais quoi ? Un contrat ? C’est quoi ça ?

- Alex, tu pourrais mener une vie mieux que celle-là. Tu en es capable, tu es jeune, tu es intelligente et tu sais mener les gens par le bout du nez alors qu’est-ce qui t’empêche de te bouger un peu le cul et te sortir de là une bonne fois pour toute ? Ta fille mérite mieux que ça. D’ailleurs tiens tu lui offriras ce livre, ce sera mieux que d’apprendre à lire sur des journaux qui ont déjà été piétiné par une demi douzaine de personnes… »


Ce qu’Alex appréciait chez le vieil homme c’est qu’il disait ce qu’il pensait mais en toute simplicité. Il n’y mettait aucun jugement de valeur, il savait trop bien qu’il ignorait tout de la vie de la jeune fille.

« Ce qui m’en empêche ? Beaucoup de choses et si peu en même temps… je crois que ce mode de vie me paraît finalement assez simple même s’il n’est pas celui qui offre le plus de confort. Et pour ma fille à défaut de faire du mieux possible je m’assure qu’elle soit heureuse et si un jour elle veut me reprocher quoique ce soit je me plierai à son jugement. »

La jeune femme fit un clin d’œil au marchand, déposa une pièce sur le comptoir « pour le livre » et répondit que ce serait un cadeau de sa mère quand le vieil homme protesta en disant que c’était un cadeau. Une fois sortie, Alex perdit son sourire. En attrapant le livre, elle avait vu sa main et elle avait commencé à s’inquiéter. Est-ce que d’autres pouvaient voir ce scintillement argenté ? Monsieur John visiblement non et elle remarqua vite que sa fille non plus. Elle aurait pu s’inquiéter longuement si, sans qu’elle sache comment, la certitude que seuls les membres de l’Ordre pouvaient voir ce scintillement ne s’était pas imposée à elle.

Peu de temps plus tard elle recevait des nouvelles confirmant qu’elle faisait bien partie désormais de l’Ordre du Phénix :


Spoiler:
 


Louve, cinq ans
  • Et aujourd'hui ?

Alex n’avait plus remis les pieds chez monsieur John, reprenant son sillonnement aléatoire de la ville. Le seul lien qu’elle avait eu avec l’Ordre depuis cette lettre était quand elle avait eu ce flash qui l’informait qu’une certaine Meredith Roseburn les avait trahis et qu’elle était morte… Cette absence de contact faisait qu’Alex se posait plein de questions, sa patience s’épuisait. Elle avait hésité sur le nom à utiliser pour signer finalement elle avait choisi Alex Carroll. Charlie Eston était morte un point c’est tout, inutile de retourner en arrière. Mais du coup ce simple prénom pouvait paraître suspect. Ou était-elle surveillée ? A moins qu’ils aient déjà vérifié qui elle était et que son manque de contact avec le monde magique ou alors la présence de sa fille la rendait à leurs yeux comme une personne incapable de quoi que ce soit ? Tant de raisons se bousculaient dans sa tête. Son rêve semblait s’éloigner de nouveau… Jusqu’à il y avait quelques mois, elle avait commencé à recevoir des signes jusqu’à cette invitation à une rencontre entre hors-la-loi. Son avenir allait sûrement connaître un nouveau départ et ce très prochainement…

Mais pour Alex cette inquiétude ne peut lui faire oublier son quotidien en l’occurrence sa fille, source d’un certain nombre de ses préoccupations. La petite allait bientôt avoir six ans mais en raison de sa surdité elle ne parlait toujours quasiment pas ; son niveau de langage était à la hauteur de celui d’un bébé qui commence à dépasser le stade des premiers mots mais cela n’allait pas plus loin. Mais ça encore Alex s’y attendait, c’était même déjà bien que sa petite puce sache un peu parler. Ce qui inquiétait la jeune femme c’était de savoir quand ses pouvoirs se manifesteraient. Elle ne savait même pas exactement vers qu’elle âge cela pouvait commencer mais il lui semblait bien que c’était six-sept ans… soit bientôt pour sa fille. Hors Alex avait l’habitude de laisser la petite seule avec Sièlro quand elle avait à faire mais comment savoir que la gosse n’allait pas découvrir la magie quand elle ne serait pas là pour tout régler ?


QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?




    » SURNOM(S) : Jelly - La Gelée (visiblement c’est adopté Wink )
    » ÂGE : 20 ans
    » GARÇON OU FILLE ? : Fille
    » COMMENT AS-TU CONNU POUDNOIR ? : Recherche sur Internet d’un fo’ RPG sur Poudlard
    » AVIS / SUGGESTIONS ? : /
    » PARRAINAGE? : /
    » MULTICOMPTE ? : Oui avec Jellyka Calypso Eleonore Rose (droit d'avoir un double compte accordé)
    » CODES :


..



Dernière édition par Alex Carroll le Jeu 25 Oct - 21:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/06/2011
Parchemins postés : 3607



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Eris L. Valverde


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 13:00

Re-bienvenue, future ennemie! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 13:33

Bah re-bienvenue alors Lily!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 17:44

Ah muy bien !

Re-hellcome Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/03/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 01/09/2012
Parchemins postés : 109



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Hikari Light


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 17:46

Re-Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/11/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 11/02/2012
Parchemins postés : 245



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Jackson Gilbert


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 19:58

Re bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 20:49

Excellente fiche !
L'histoire : whoa, j'ai adoré Very Happy

Cependant... un code est faux Razz
Replonge toi dans ce magnifique règlement (dont les quelques fautes vont être corrigées, promis!) !

Re-bienvenue donc !

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 21:05

Merci beaucoup pour vos re-bienvenue Wink

Contente que ça te plaise Cap'tain Smile

Et je crois que contre toute attente je viens de trouver le troisième code sans avoir à relire trois fois le règlement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 21:33

Excellente fiche !

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer... Jeu 25 Oct - 22:01

Les codes sont bons Wink

Tu es donc validée Wink
Tu obtiens un 10/3 en stats

Bon jeu !

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alex Carroll, simple mère au foyer...

Revenir en haut Aller en bas

Alex Carroll, simple mère au foyer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Adultes
-