POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean] Jeu 8 Nov - 12:14

    L’humeur morose des matins de pluie, vous connaissez ? Et bien c’est ce qu’Evy ressentit en ce dimanche matin de Novembre. Voilà bien une semaine qu’il pleuvait sans cesse au château. On ne pouvait pas dire pour autant que la jeune femme était météoropathe, non elle ne faisait pas partie de cette masse qui se plaignait du mauvais temps, espérant toujours un peu plus de soleil. A vrai dire, elle aimait la plus, elle aimait son odeur, ou plutôt ses odeurs. Car elle n’avait jamais la même odeur en fonction de sa température, de son lieu d’origine et du sol où elle s’écrasait en abondance. Non, ce qui la gênait en ce matin, c’était que les trombes d’eaux écossaises recouvrait quelques peu les autres odeurs, comme un voile fin et pourtant bien là.

    Qu’il était ennuyeux de devoir se forcer à sentir et de se rendre compte que beaucoup de fleurs avaient déjà fané leur parfum à cause de l’eau glaciale et du gel du matin. Il fallait donc trouver autre chose à faire et pour une fois, Green avait envie de relation humaine. Chose étrange et inattendu pour la jeune femme, elle pourtant si solitaire et se fichant pas mal des humains l’entourant… peut-être que LeeRoy lui avait donné le goût de la chair humaine, qui sait ? Elle ne prit que très peu de temps à choisir sa cible. Forsythe, le professeur de métamorphose. Un homme charmant, à l’odeur agréable. Un petit nouveau, comme elle. Il avait le contact facile et les deux enseignants avait déjà eu l’occasion de rire ensemble à quelques reprises lors des banquets du soir.

    Qu’il était amusant de voir qu’il était professeur de métamorphose, la matière dans laquelle Evy excellait le moins à cause de son handicap. Elle n’avait jamais été bonne dans ce cours, mais espérait tout de même s’améliorer un jour. Et si c’était Sean qui l’aidait ? L’idée était intéressante… Vêtue d’une élégante robe pêche, quelque peu vaporeuse, et d’escarpins noirs elle entreprit donc sa route en sortant de ses cachots glacials qu’elle aimait tant pour rejoindre les étages. Elle n’avait jamais pu comprendre les élèves ou les collègues qui préféraient de loin la lumière des étages à la noirceur des cachots. Pour elle, tout demeurait sombre, où qu’elle allait et seules les odeurs illuminait son quotidien. Et de ce côté, les cachots étaient bien plus riche. Rien de plus doux que l’odeur de la pierre humide, qui travaille depuis des années, du bois qui vieillit sous l’humidité. Les odeurs sont toujours plus relevées dans un cachot.

    Elle passa devant différents élèves qui la saluèrent. A leur odeur, elle put les identifier et leurs répondre. Elle monta deux étages et gagna l’ultime couloir. Enfin, elle se planta devant la porte du bureau de métamorphose et frappa avec douceur. Elle attendit qu’on lui demande d’entrer et pénétra dans la pièce en refermant la porte. Elle lui fit enfin face et le salua.

    Bonjour Sean. Je fais mon petit contrôle de directrice adjointe. Non, je plaisante. Je venais plutôt discuter, j’espère que je ne vous dérange pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean] Jeu 8 Nov - 17:37

La matinée de Sean était assez chargée. Il n'avait pas de cours durant cette période, mais il s'occupait de corriger des copies de premières années. C'était une année importante, qui déterminait réellement la suite de la scolarité. Celle de Sean, à Serdaigle, s'était admirablement bien passé. Il était un élève globalement sérieux et travailleur, intelligent et vif, surtout en métamorphose. Dumbledore, puis MacGonnagall, s'étaient révélés de bons professeurs. Enfin ça, vaut mieux le garder pour moi. Sean était un sang mêlé tout ce qu'il y avait de plus lambda, un homme tranquille qui ne tenait pas spécialement à avoir des ennuis avec la justice. Il n'avait rien contre le régime, rien contre personne, et avait adheré au PPA, non par croyance, mais pour qu'on le laisse en paix. J'ai déjà mes neveux à gérer. Vu que son frère, Léonard, était allé se faire dévorer lors d'une de ses expéditions de soit disant magico zoologie en Afrique du Sud , Sean était le seul à s'occuper de sa famille, Robert se déplaçant trop souvent pour s'occuper de Paul et d'Amanda. Aussi avait-il moyennement envie de s'attirer les foudres du Ministère. Et après tout, ils ont peut être bien raison. Sean n'avait pas d'avis tranché sur la politique du pays, ça ne l'intéressait pas vraiment, à vrai dire. Son dada, c'était la métamorphose, et le reste, il s'en fichait.

Cela dit, il préférait quand même les sorciers aux moldus, c'était une évidence. Malgré toute l'affection qu'il portait à sa mère, Sean lui avait toujours préféré son père, Hugh, le sorcier. Et puis, c'est vrai tout de même qu'on s'ennuie moins, nous autre, dans la vie courante. Rien que pour faire le ménage, c'était déjà plus facile, tout de même. Sean continua cette réflexion tout en corrigeant ses copies. Il y en avait de bonnes, mais peu. L'art de la métamorphose se perdait peu à peu. C'est triste. Mais je suppose que la théorie intéresse de moins en moins les gens...Sean était naturellement porté sur les études et la connaissance. Quoi de mieux qu'une bibliothèque, ou qu'un bureau plein de livres ? La texture des pages, leur craquement, et toutes les connaissances qu'ils pouvaient renfermer...La connaissance était la chose la plus merveilleuse qui soit au monde.

Avec la métamorphose, bien sur. Sean voyait sa matière comme un art. C'était théorique, abstrait, mais il y avait de la beauté dedans. Nous transformons le monde, non ? C'était poétique. Forsythe était un rêveur, un homme qui aimait vivre. C'était un homme simple, aussi, qui avait une vie simple et se contentait de peu. Une vie réglée comme une horloge. Après les copies, la préparation des cours. Sean continuait son travail, comme il l'avait fait avant la guerre, comme il le ferait après. Ce n'était pas un homme solitaire, il sortait les week-end, retrouvait son frère et ses neveux, les promenaient...

Et puis il sortait le soir. Les bars était le domaine de Sean lorsqu'il ne travaillait pas, non pour y boire, mais pour y faire des rencontres. Les dames le trouvaient gentil, amical. Parfois ça n'allait pas plus loin, parfois oui. Le plaisir de l'aventure, voilà. Passer un moment agréable. Lorsqu'on lui faisait la remarque qu'il ressemblait un peu à Leonard, son frère qu'il avait trouvé si inconséquent, Sean se mettait en colère. Il n'aimait pas qu'on le compare à son frère. Je ne fais de mal à personne moi.

On frappa à la porte. Sean cria d'entrer. La porte s'ouvrit sur Evy Green, sous-directrice de l'école, directrice de Serpentard et professeur de potion. Sean la trouvait jolie et charmante, tout à fait agréable de compagnie, et très intelligente. Il se leva pour l'accueillir, souriant :

" Non non, pas du tout. Je terminais un cours pour les troisièmes cycles sur la transformation totale du corps humain. Mais asseyez vous donc. Vous voulez une tasse de thé ?"

Il attendit la réponse, puis demanda :

"Alors, que me vaut le plaisir de cette visite surprise ?"

Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean] Mar 13 Nov - 21:41

    Le fait d’entendre que sa visite ne le dérangeait pas lui faisait plaisir. Au moins, cette journée ne serait pas une entière perte de temps. S’il était possible de faire connaissance avec un collègue… Il fallait dire qu’Evy et les relations humaines, ça faisait douze. Trop étrange, trop marginale, souvent seule et dans ses pensée, elle avait passé le plus clair de son temps sans le moindre ami, entre deux ingrédients et un chaudron bouillonnant.

    Il lui proposa alors de s’assoir et une tasse de thé. Elle s’exécuta auprès du fauteuil le plus proche et accepta avec plaisir la tasse qu’il lui offrait. Un homme de bon goût, le thé. Evy avait toujours eu plus de mal avec le café. En bonne anglaise, elle ne jurait que par le thé et ne se refusait jamais une bonne tasse. Il lui demanda ensuite ce qu’elle faisait là. Bonne question… Quoi répondre ?

    Lui expliquer clairement son ennui et son envie de faire quelque chose de sa journée pouvait sembler peu sympathique. Lui parler d’une inspection était impossible pour le simple fait qu’elle lui avait bien dit qu’elle rigolait sans compter que l’idée était absolument absurde et stupide. Lui dire qu’elle était arrivée chez lui par hasard ? Complétement hypocrite… Dans toutes ces hypothèses, la bonne vieille vérité était encore la meilleure des choses. Autant clairement affirmer ses idées et ses envies et si ça passait mal… autant dire que ce n’était pas gênant pour une solitaire dans l’âme.

    Je vais être franche avec vous. La pluie détruit toutes les senteurs et peut-être certains collègues vous ont-ils dit que les senteurs étaient toute ma vie. Je me suis dit donc qu’il fallait que je fasse quelque chose de ma journée. C’est un fait, j’ai horreur de perdre mon temps. Je me suis donc souvenu de vous, avec qui j’avais déjà pu sympathiser. Je me suis aussi souvenue de votre matière…

    Fallait-il lui dire ? Arès tout, ce n’était pas une honte. Elle n’avait jamais caché son handicap qu’elle ne considérait pas comme tel. Son père lui avait toujours dit de prendre les cadeaux de la vie avec leurs avantages et leurs inconvénients et ce qu’elle avait toujours fait. Après tout… il n’y avait pas de quoi se lamenter. Elle excellait dans les potions… la métamorphose était ce qui rétablissait la balance, ramenait les choses à leur place, à leur naturel. Elle avait posé ses mains sur le bureau. Elle avait levé les yeux quelques instants, un sourire flottant mystérieusement sur ses lèvres, à peine esquissé. Puis il s’était agrandit, et elle avait baissé la tête avant d’ajouter.

    C’est drôle… votre matière est fascinante… je n’en doute pas. Je n’ai pourtant jamais réussi à en faire quelque chose. Chez moi, comme vous vous en doutez sûrement, tout est un problème de visualisation… Pensez-vous pouvoir m’améliorer à l’aide de vos précieux conseils ? Certains de mes Serpentard m’ont confié que vous étiez pédagogue et bon professeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean]

Revenir en haut Aller en bas

Lorsqu'une potion se métamorphose en filtre d'amour...[Sean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-