POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Dossier Walsh (Yaxley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/06/2012
Parchemins postés : 125



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Rygger Yaxley


MessageSujet: Dossier Walsh (Yaxley) Dim 18 Nov - 18:07

"Je vous en supplie...j'ai une femme et des enfants...je peux pas, je ne peux vraiment pas..."

L'homme pleurait. Il était faible. Il s'appelait Christopher Carson, et le commissaire Rygger Yaxley venait de détruire sa vie. Il observait ce jeune homme brun sans une once de compassion, sans aucun regret. Déjà enchainé, l'homme tendait vers lui des mains suppliantes, le visage baigné de larmes. Rygger le dominait de haut, car Carson était agenouillé. Yaxley soupira. Les sang-de-bourbes étaient si prévisibles. Il se pencha vers lui, et sans une once de pitié, lui dit froidement :

"Il fallait y penser avant de me mentir. Mais ne vous en faites pas. Ils vous rejoindront bientôt, de toute façon, ne vous en faites pas pour ça. Vous aurez peut-être même la même cellule, hm, qu'est-ce que vous en dites ?
- Monstre...vous êtes un monstre...ça vous amuse de détruire des vies ?"

Rygger observa très froidement le né moldu :

"Non, Carson. Je fais ça par bonté. Car personne ne devrait vivre s'il met en danger les autres. Allez, Murdoch, emmenez le."

L'agent de sécurité releva de force Christopher Carson qui pleurait, gémissait, suppliait. Il gémit encore alors qu'on lui faisait la porte :

"Pitié, je vous en supplie ! Pitié ! Pitié ! Pitié !"


Mais il était inutile d'implorer Rygger Yaxley. Il n'avait pas de pitié pour les nés moldus. Il les voyaient comme des rats, et lui comme un dératiseur empechant la peste de se répandre à travers la société puriste. Altea, sa secrétaire était en congé. La porte était restée ouverte, et les convoqués suivants avaient vu Carson se faire emmener. Ca avait jeté un froid. Rygger ouvrit le dossier suivant, et entra dans la salle d'attente :

"Molly Walsh, s'il vous plait."

Une jeune fille se leva et le suivit. Une rouquine. Rygger lut le dossier. Origine irlandaise par le père, à ce qu'il semblait. Bon bon bon.

"Bien mademoiselle Walsh, je suis le commissaire Rygger Yaxley, chargé de votre dossier. Toute tentative de mensonge sera punie très sévérement, suis je clair ?"


Après ce petit avertissement, il commença l'entretien en lui même :

" Alors...interrogeant, Rygger Tywin Yaxley, commissaire du sang. Interrogée, Molly Alexis Walsh, prétendante au sang mêlé. Vous répondrez par oui ou non et corrigerez si je me trompe. Vous êtes bien Molly Alexis Walsh ? De nationalité Britannique ? Vous avez bien 16 ans ? Vous êtes bien née le 22 Novembre 1988 à Notting Hill ? Vous êtes bien en sixième année dans la maison Serdaigle à Poudlard ? Veuillez m'indiquer votre adresse précise. Ceci est bien votre baguette ?"

Il lui montra la baguette que la sécurité avait du lui prendre à l'entrée et continua :

"Alors, parlez moi de votre sang. Donnez moi des informations précise sur vos parents. Vous avez des documents ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Dossier Walsh (Yaxley) Lun 19 Nov - 10:49

    - Promets-moi que tu ne feras pas de vague… promet-le moi !
    - Oui « maman » ! Ça va aller, c’est bon. Ça fait 6 ans que je rabâche cette histoire à qui veut
    l’entendre !


    Cassandra ne cessait de réajuster les vêtements et les cheveux de Molly. Parfaite, il fallait qu’elle soit parfaite. En même temps, le commissaire n’allait pas l’accuser de sang-de-bourbe pour un cheveu mis de travers à ce qu’elle sache… Enfin bon, elle préférait laisser sa tante la tripoter, si ça pouvait la calmer. Molly, d’un naturel stressé, était plus qu’électrifier à force de voir sa tante s’agiter de tous les côtés. La jeune fille ferma les yeux, inspira un bon coup, et se plongea dans ses pensées les plus profondes. Concentrée… il fallait être concentré, là était toute la clé du succès.

    A peine sa tante eut-elle finit de s’occuper de Molly que les deux femmes se dirigèrent vers le ministère. Cassandra préférait être présente, après tout, Molly n’avait que 16 ans. Elle arrivèrent au lieu du rendez-vous deux heures à l’avances, pour être sûre de ne pas louper le moment de sa convocation. Molly se présenta au bureau de la commission, on vérifia longuement si la jeune fille de la photo lui correspondait bien et on lui pria de donner sa baguette. A contre cœur, elle leur donna, espérant la revoir en bon état, ou la revoir tout court.

    On l’invita alors à poursuivre dans un couloir, jusqu’au bureau d’un certain Yaxley et d’attendre devant. Arrivée devant ladite porte, les deux femmes s’assirent et un long silence s’installa. Cassandra était bien trop stressée pour parler et Molly avait besoin de calme pour mettre ses idées au clair. Quoi dire ? Quoi faire ? Yaxley… c’était bien sa veine… décidément, le destin s’acharnait sur elle… D’autres personnes avaient déjà passer leur commission, pour chacun, il n’y avait pas eu grand-chose à dire : les uns étaient des sang-purs, les autres avaient eu de bons commissaires, comme une certaine Silverleaf qui avait souvent était très sympathique… Mais Yaxley… père d’un mangemort… Que demander de mieux pour finir à Azkaban…

    Toujours silencieuse, elle tourna la tête vers un garçon qui semblait terrifié sur sa chaise. Lentement, elle posa sa main sur la sienne et lui sourit quand le garçon tourna la tête vers elle d’un mouvement brusque.

    - Hey ! Ça va ? Tu t’appelles comment ?
    - Non ça va pas… je sens que je vais tout foirer… Je m’appelle Christopher Carson et toi ?
    - Molly Walsh… Tu prétends à quel sang ?

    Mais elle ne reçut jamais sa réponse. Au même moment, un homme, assez âgé, imposant, le regard froid, les cheveux poivre et sel, sortit de son bureau rapidement. Il demanda au dit Christopher d’entrer et le garçon, terrifié, se dirigea vers sa mort. Une fois la porte refermée, Molly déglutit et entreprit de regarder fixement le mur de pierre froid en face d’elle. Calme, il fallait qu’elle se calme, qu’elle reste calme. Cette fois-ci, c’est Cassandra qui prit sa main dans la sienne. Elle ne détourna pas le regard de son mur, de peur de flancher sous le regard paniqué de sa tante. Le temps sembla long à partir de ce moment…

    Enfin, la porte s’ouvrit à la volée et Molly entendit le garçon hurler, suppliant. Elle le vit alors se faire emmener par des gardes et le suivit du regard jusqu’à ce qu’il soit hors de vue. Bon… ça c’était pas bien passé… La jeune fille sentit son cœur frapper avec force contre sa poitrine, elle sentit la main de sa « mère » se refermer avec poigne dans la sienne et enfin, elle entendit son nom énoncé, clairement et froidement. Elle tourna alors le regard vers l’homme et se leva. Sans un dernier coup d’œil pour sa tante, elle s’enfonça dans le bureau, tandis que la porte se refermait derrière elle.

    Le bureau n’était pas très grand ni chichement décoré. Un bureau, une chaise devant, une pile de dossier et quelques armoires, la simplicité même. L’homme ne devait donc pas s’encombrer avec des choses inutiles. Il fallait faire bien, court et précis. Aller droit au but en quelque sorte. Il se présenta rapidement à elle et l’avertit que tout mensonge serait puni… Non sans déconner ? C’était peut-être pour qu’elle était si stressée tiens… Elle hocha la tête d’un air entendu puis acquiesça à chacune de ses questions.

    C’est le 56 rue Pembridge à Notting Hill. Oui, c’est bien ma baguette, bois de poirier, ventricule de dragon pour le cœur et elle mesure 28,9 cm.

    Pour la suite des réjouissances, elle posa calmement le dossier qu’elle avait avec elle devant elle et se mit à parler, tout en montrant les documents qui attestaient ses dires au fur et à mesure : des documents certifiant que sa « mère » était bien éleveuse de dragon, son propre acte de naissance, des documents de Poudlard sur sa mère et sa grand-mère, le certificat de mort de son père et un de ses premiers livres.

    Je suis une sang-mêlée. Mon père était un moldu et ma mère, une sorcière. Mon père, John Walsh, était écrivain. Il est mort à mes 10 ans dans un accident de voiture, fauché par un conducteur saoule. Depuis, je vis avec ma mère et ma grand-mère à Notting Hill. Ma mère, Cassiope Walsh était comédienne et chanteuse. Elle a fait ses études à Serpentard durant ses années à Poudlard et à ses 22 ans, elle s’est mariée à un moldu, ce qui est selon elle la pire erreur de sa vie. Elle donna naissance à ma mère, Cassandra Walsh qui fit ses études à Gryffondor et qui est actuellement éleveuse de dragon. Elle a fait la même bêtise que ma grand-mère, épouser un moldu et durant quelques années, Cassiope et sa fille ne se sont plus revues. A la mort de mon père, ma mère était bien plus soulagée que blessée et ma grand-mère est revenue vers nous.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/06/2012
Parchemins postés : 125



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Rygger Yaxley


MessageSujet: Re: Dossier Walsh (Yaxley) Mer 21 Nov - 10:38

Cette histoire était tout bonnement incompréhensible aux yeux de Rygger; Il y avait un peu trop de Walsh pour être honnête dans cette histoire, et tout était brouillon...ce qui était pour le commissaire, indubitablement le signe que la jeune Molly était manifestement en train de lui mentir. Et Rygger Yaxley détestait qu'on lui mente. Il était ici le représentant de bien des choses qui faisaient que ne pas lui dire la vérité était vraiment une grosse erreur, une erreur qui pouvait causer pas mal de problème. Rydg était ici commissaire du sang, soit représentant de l'Ordre Nouveau et de l'Intendance, le seul habilité à déterminer le sang et donc le destin de la jeune Molly. Il était un Yaxley, donc un sang pur, et par cela même, il était supérieur à la majorité des gens qu'il voyait passer devant lui; Enfin, c'était un fanatique de la pire espèce. Il ne laissait rien passer, et personne n'était plus redoutable que lui lorsqu'il avait décidé que le convoqué mentait.

Rygger notait. Il y eut un blanc, assez long, après la fin du petit discours de la jeune fille. Il dessinait quelque chose. Elle, qui ne le pouvait voir qu'à l'envers, aurait pu l'identifier comme un arbre généalogique fait rapidement. Puis enfin, l'ancien avocat releva la tête et dit :

"Selon vos déclarations, j'ai tracé votre arbre généalogique...je trouve qu'il y a un peu trop de Walsh pour qu'ils soient honnête.. Voici donc ce à quoi j'arrive. Ici, votre grand-mère, Cassiope, et son mari, le moldu X. La, sa fille, Cassandra, votre mère, soit disant. Jusqu'à là, le tout me parait logique...mais votre père s'appelle lui aussi Walsh. Il me parait curieux que votre mère ait trouvé un moldu portant exactement le même nom qu'elle par hasard pur. J'arrive donc à la conclusion que votre père est un membre de la famille de votre grand-mère...sans doute le frère de votre soit disant "mère". Comme les mariages entre frères et sœurs se sont arrêtés vers 1600 pour les familles les moins évoluées des sang purs, je doute que vous me disiez la vérité. D'autant que sur votre acte de naissance, votre mère est référencée comme étant Allyson Walsh, mariée à John Walsh. "

Une lègère pause, ou Rygger srcuta impassible, la jeune fille. Sans lui laisser le temps de répondre, il continua :

"Donc, selon moi. Votre père est bien John Walsh, fils et frère de sorcières. Mais lui n'a pas manifesté de pouvoir, probablement à cause du sang moldu de votre grand-père, qui a causé une dégénérescence et une souillure du sang sorcier de votre grand-mère. Il a épousé une moldue. Ladite moldue est morte après votre naissance, puis votre père est décédé lui aussi. Là votre tante vous a recueilli. C'est ça ?"

C'était d'une idiotie, ce mensonge, et puis si simple à démonter. D'autant que si elle avait dit la vérité dés le départ, elle aurait moins de problème... Certes, son sang était souillé, et n'était donc pas fiable, il mettrait donc une note dans le dossier pour signaler la chose à Valverde, qui jugerait si la commission de sécurité était utile, mais sinon...Rygger secoua la tête, toujours aussi froid :

"Pourquoi mentir ? A partir du moment ou je peux vérifier que votre grand-mère est une sorcière, vous n'aurez pas d'ennuis...Là, vu que vous n'avez dit la vérité, je suis légitiment en droit de considérer que vous êtes peu disposée à aider la commission du sang, et donc réfractaire au régime..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dossier Walsh (Yaxley)

Revenir en haut Aller en bas

Dossier Walsh (Yaxley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique :: La Commission du Sang :: Entretiens déjà réalisés
-