POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

L'évènement de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: L'évènement de Noël Mar 18 Déc - 21:00


Gazette du Sorcier, 17 Décembre 2004, 21h

-Allez Joe ! Faut que les tirages aillent plus vite ! On a pas le temps là !
-Ouais ouais Patron, mais là c'est chaud !
-Si vous pouvez plus suivre la cadence les enfants, ça va pas du tout ! Allez ! Allez !


Branle-bas de combat au bastion de la presse sorcière. Alors que les journalistes s'activaient en tout sens, couraient d'un point à un autre de l'open-space, que le patron gueulait sur à peu près n'important qui, on pouvait voir les rédacteurs en panique avec leurs articles entre inachevés. Là-bas, une femme avait fait tomber les trois tasses de café, et la secrétaire d'à côté croulait sous les hiboux et autres patronus. En somme, c'était l'ébullition complètement à la Gazette du Sorcier et ce n'était pas pour plaire au grand manitou de l'étage de la presse quotidienne, un certain Matthias De Gaune. Son père était français, sa mère anglaise, il était totalement bilingue et n'avait aucun soucis avec sa double personnalité. C'était un puriste convaincu, ayant été élevé avec les principes puristes par son père... sa mère avait été passablement effacée là-dedans. Elle ne pouvait au fond, rien refuser à son mari. Aujourd'hui, Matthias était un homme d'âge mûr, la quarantaine à tout casser, et il était à un poste durement acquis et Ô combien convoité. Tous ces rapaces, il les avait eu, tous ! Sans exception. Lui il avait raflé le poste avec brio, les autres s'étaient écrasés comme les vulgaires sorciers qu'ils étaient.

-M'sieur. On a du nouveau !
-Ah ! Putain ! Enfin ! Quoi donc ?
-Lenglais est revenu avec les photos, et on a un article de prêt !
-OUI ! C'est ça que j'aime ! Allez, dépêchez-vous, je veux ce tirage pour demain matin, six heures tapantes ! Et loupez pas les affiches pour les quartiers sorciers !
-On est dessus Patron !


Est-ce que la pression allait redescendre ? Non ! Bien sûr que non, elle n'allait faire que monter, monter, monter car au fond, c'était ça le boulot à la Gazette : on attend que l'événement arrive pour se laisser submerger et paniquer toute la nuit. Encore une nuit blanche longue et difficile en prévision pensait déjà De Gaune. Il sortit de son bureau rapidement, suivant son assistant qui était venu l'avertir des nouveautés de tirage. Il se précipita vers deux de ses meilleurs rédacteurs.

-Les articles ? Le reporter ?
-Joey n'est pas rentré encore patron, on est dessus.
-Bon, dépêchez.


Il bougea. Il était d'une rapidité exemplaire. Cette capacité à bouger sans cesse et à prendre conscience d’extrêmement tout ce qui se tramait dans le bureau de la Gazette lui avait valu bien des mérites, notamment celui de Rédacteur en chef. On lui apporta quelques rapports de tirage, inutile. Il les balança pour la plupart à la poubelle avant même de les avoir lu. Zapper le boulot de ses employés c'était son dada, et il n'avait aucun scrupule à le faire. On ne le détestait pas pour autant, on le trouvait juste horriblement chiant, pointilleux, psychorigide, et un peu trop sur les nerfs. Sinon, c'était un chic type, plein de bonne volonté. Derrière ça, Matthias restait un homme pervers. Il aimait les femmes, probablement trop, et c'était son vice. Il le savait, et il vivait avec, un peu trop avec. Qui donc irait soupçonner le Rédacteur en Chef le plus talentueux de l'histoire de la Gazette du Sorcier d'harceler les secrétaires et de les assassiner après quelques prémisses ? Personne... évidemment.

-Bon, ça en est où ?
-C'est chaud Patron.
-Nan sans déconner, c'est chaud.


Quels bouffons ces deux là. Ils n'étaient jamais au taquet, toujours un train de retard... à croire qu'ils le faisaient exprès. Et puis cette manie de toujours fonctionner en duo commençait à courir sur le haricot de De Gaune. Il allait les séparer pour leur apprendre le métier. Ouais c'était une bonne idée. Ou alors il leur donnerait congé... congé définitif. A voir. Toujours est-il qu'il fit une mine désespérée avant de passer à autre chose, ça devait aller vite, dans neuf heures, les parutions, et ça ne devait pas louper, pas avec un aussi gros titre.

-JOEY EST ARRIVE ! ON A L'ARTICLE !

Et voilà comment la Gazette allait encore s'imposer comme le journal hebdomadaire le plus efficace de l'Intendance. Diantre que c'était bon de se sentir supérieur.

Poudlard, 18 Décembre 2004, 8h

Les élèves de l'école de sorcellerie se levaient petit à petit en ce beau matin – un peu nuageux tout de même – de Décembre. Noël approchait à grands pas, et mieux encore, c'était bientôt les vacances. L'occasion de faire la fête pour certain, de voir la famille pour d’autres, et pour tous, de s'éclater suffisamment pour reprendre les cours au taquet en Janvier et passer les examens en Juin... oui, les BUSE et les ASPIC étaient dans toutes les têtes des cinquièmes et des septièmes années qui n'avaient pas le droit à l'erreur. Enfin, cette dernière semaine de cours étaient relativement cool, il n'y avait pas de contrôle à l'horizon, et on commençait déjà à entendre les Septièmes Années faire les soirées dans les salles communes le soir, une fois les professeurs bien couchés.

Les étudiants descendirent par groupe, ou seul, en couple, ou pas du tout, jusqu'à la Grande Salle. L'unique salle où toutes les classes, dans leurs intégralités, étaient réunies. Depuis l'avènement du Lord, la marque des ténèbres flottaient dans le faux ciel, laissant planer un instant, l'idée de la domination du Lord. Mais, juste un instant n'est-ce pas ? Tandis que les deux tiers gardaient la tête dans le derrière durant leur petit déjeuner, une partie des élèves avaient la notion « d'actualités ». Alors lorque le journal de la Gazette leur tomba sous les yeux, ils n'en crurent pas leurs yeux... c'était même invraisemblable. Un Serpentard – dont la mine s'élargit devant l'annonce jusqu'à en faire tomber sa tartine dans le chocolat chaud – se leva d'un seul coup et gueula à ses potes de la même maison, avertissant les autres maisons par la même occasion.

-LISEZ LE JOURNAL BANDE DE STRONGULOTS!

Immédiatement, et comme un effet de foule incontrôlable, tous les élèves sans exception lâchèrent leur déjeuner pour se précipiter sur la Gazette. Le titre était évocateur, et ça allait faire le buzz. Un silence complet se fit, quelques craquement de biscotte par-ci par-là se faisant, somme toute, assez discrets. Soudainement, sans que l'on comprenne vraiment pourquoi, l'école tout entière se regarda. Les Serpentards et les Gryffondors, les Poufsouffles et les Serdaigles, et ce fut dans un enthousiasme général que la salle éclata en ovation, en cris et en joie. Cela faisait bien longtemps que l'on avait pas vu une telle joie de vivre à Poudlard et pour une fois, aucun professeur présent dans la salle ne leva le petit doigt. Non, ils laissèrent les élèves savourer l'instant, car c'était un peu leur cadeau de Noël.

Un garçon entra un peu en retard, les cheveux mouillés, visiblement sortant de la douche. Il rejoignit sa table, et ses amis lui tendirent le journal qu'il s'empressa de lire...

Spoiler:
 
Décidément, ces vacances s'annonçaient vraiment exceptionnelles...

Spoiler:
 

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'évènement de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives
-