POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné Lun 18 Fév - 0:01

Indulgence et bonté. Voila donc les clefs de l'univers de Nicci-Rose Benett ? Le Saint Graal qui permettrait à Anya de devenir enfin comme elle ou de s'en approcher. Et sa petite camarade faisait preuve de tellement d'indulgence que ça en devenait presque effrayant. Laisser tout passer comme ça. Et si elle voyait un mangemort torturer ses parents devant elle, serait-elle toujours aussi indulgente ? La polonaise garda cette question pour elle, ça ne se faisait peut-être pas de poser ce genre de question et elle ne voulait pas mettre Nicci mal à l'aise. N'empêche. Est-ce qu'elle avait réfléchi à ce point qu’elle attendait que ça arrive pour voir sa réaction ? Et puis sa réaction était puérile, ce n'était pas dans ses habitudes de penser au pire, au contraire, elle se secouait toujours pour positiver.
Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur.
Le pessimisme avait été banni de sa tête même s'il lui arrivait de revenir, sournoisement, sans même qu'elle s'en rende compte. Son sourire devenait une arme dont elle se servait toujours. Pour l'éloigner, ce pessimisme.

Anastazia n"avait pas peur de la mort. Enfin pas vraiment. Elle ne voulait juste pas donner la mort. Bien sûr, elle aurait pu penser à la torture que l'on pouvait pratiquer avec des sorts de magie noire. Mais ça ne lui était simplement pas passé par la tête parce que c'était "banal" dans cette matière. On torturait plus qu'on donnait la mort, alors forcément, dès qu'on touchait au repos éternel, ça marquait déjà plus.

Une phrase de la Poufsouffle faillit faire s'étrangler Anya. Des moldus voleurs de magie ? Elle n'allait pas lui dire qu'elle croyait sérieusement à ça ? Les moldus étaient des êtres humains, comme eux, sur ce point elle avait raison. Mais que certains aient des pouvoirs magiques ne signifiait pas qu'ils avaient volé cette magie. C'était absurde. Il avaient tout autant le droit d'exercer la magie que des sangs purs. C'était une telle fermeture d'esprit qu'Anya resta un instant la bouche fermée, en arrêt total après que Nicci eut fini de parler. A la fin de son moment de non-action, elle ne put s'empêcher de répondre à la petite châtain.

Mais. Pourquoi auraient-il volé la magie ? N'ont-ils pas, eux aussi le droit d'être reconnus comme sorciers à part entière ? S'ils ont des pouvoirs magiques, c'est qu'ils les ont mérité, pas lâchement volé. Ce ne serait pas honnête. Et puis comment peut-on voler de la magie ? Est-ce que c'est seulement réalisable ?

Son ton était chargé d'incompréhension. Elle l'avait trouvée si dure. Douce dans sa manière de parler, mais dure quand elle avait dis que certains moldus volaient la magie des sorciers. Anya ne s'était pas énervée, elle ne s'énervait jamais. Elle ne comprenait simplement pas le discours de sa nouvelle amie.

"Je ne vis pas ta vie et tu ne vis pas la mienne, en raison de quoi on se jugerait?"

Là, Ana était obligée de reconnaître qu'elle était en parfait accord avec la jeune-fille. Sauf que ne venait-elle pas de la juger tout à l'heure en disant qu'elle était égoïste ? Inutile d'en rajouter, et puis le pardon faisait partie des vertus qu'il fallait qu'elle intègre non ? Et bien soit. Elle pardonnait. N'en parlait pas trop, toujours pour ne pas la froisser. Et puis elle venait de la contredire sur les moldus-voleurs-de-magie. Alors elle pouvait bien lui passer cette erreur-ci. Anastazia n'aimait pas les préjugés. C'est pour cette raison qu'elle parlait avec tout le monde - ou du moins tous ceux qui voulaient bien lui adresser la parole, peut importe leur réputation ou leur apparence. Juger d'après ces critères était purement superficiel et franchement dommage. Elle ne voulait pas qu'on la juge alors de quel droit se permettrait-elle de juger ? Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.

"Il faut toujours rester indulgent avec ceux qui n'ont pas la chance de discerner le bien du mal."

Donc, elle était indulgente avec elle. Peut-être qu'Anya arriverait à discerner le bien du ma une bonne fois pour toute un jour. Sauf que ces notions dépendaient tant de la personne qui en parlait. La limite n'était pas claire et deux personnes différentes ne la placeraient pas au même endroit. Anastazia jugea donc qu'elle devrait se fier à la limite établit par Nicci-Rose car c'était sûrement celle qui se rapprochait le plus de la vertu.

Pourrais-tu m'apprendre à différencier ce qui est bien de ce qui est mal ?

Voila. C'est son dernier mot Jean-Pierre. Se doutait-elle que la tâche était si ardue que même Nicci ne pourrait pas l’exécuter correctement ? Probablement pas. Elle se contentait juste de demander de l'aide à la personne qu'elle avait toujours attendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné Mer 27 Fév - 13:41

    La mère de Nicci-Rose était une née-moldus. La jeune Benett avait vécut une enfance heureuse avec sa mère. C'est vrai, elle n'avait pas à s'en plaindre. C'était elle qui lui avait transmis sa manière de penser, son désir d'aider les autres, de s'effacer car ces problèmes étaient moindre par rapport aux autres. Mais aujourd'hui, Nicci-Rose avait rayé sa mère de sa vie, et ce, depuis qu'elle était morte et même bien avant. L'annonce de sa mort à Azkaban l'avait un peu secoué mais elle essayait d'éviter d'y penser. Elle savait pourquoi sa mère avait finit à Azkaban, à cause de son sang. Elle se souvenait que ses parents en avaient discutés quand sa mère avait été convoqué au ministère. Sa mère était convaincue qu'en leur parlant, ils se rendraient à l'évidence et saurait qu'elle n'avait volé aucun pouvoir et combien c'était absurde d'imaginer une telle chose. Mais sa mère était revenue satisfaite et quelques jours plus tard, Nicci voyait la brigade l'embarquait pour ne plus jamais la revoir. Aujourd'hui, Nicci-Rose avait honte d'avoir eu une mère moldus car elle savait que ça la rendait impure et probablement traitresse aux yeux de ses camarades. Même si la jeune fille avait beau avoir aimé sa mère, et aurait aimé la croire, il était peu probable qu'elle est pu finir à Azkaban si elle n'avait pas eu tort. Ce qui voudrait dire que le ministère avait raison quand il disait que les pouvoirs qu'avaient les nés-moldus étaient volés. C'était obligatoire. Les gens ne s'amusaient pas à en enfermer d'autres pour le plaisir, on ne faisait une chose que si on en était convaincue. Et il était plus que probable que cette politique anti-moldus existe parce que justement, il y avait des preuves en ce sens. L'ainée des Benett avait du se rendre à l'évidence : sa mère avait du voler ses pouvoirs magiques. A moins que ce soit ses propres parents qui ai volés des pouvoirs pour les donner à sa mère.

    Nicci-Rose en était désolée, mais elle s'était rendue à l'évidence et elle tentait, chaque jour que Dieu faisait, de rattraper l'erreur de son père qui avait épousé cette née-moldus, et le crime de sa mère. Notamment en s'offrant en service aux autres. Disons que c'était une raison de plus d'être entièrement dévouée à ces sorciers qui valaient bien mieux qu'elle. Elle resta donc assez surprise aux réflexions d'Anya. Voilà plusieurs années que ce discours étaient répété par le ministère et pourtant elle semblait considéré comme normal que des moldus ait des pouvoirs magiques naturellement... C'était assez étrange... N'avait-elle rien entendu jusque-là? Où avait-elle vécut pour l'ignorer?

    "Bien sûr que c'est possible. Ma... mère en était une, donc je suis au courant... Ils ne peuvent être reconnus comme des sorciers, c'en sont pas. A ton avis, comment existent les cracmols?"

    Il lui était étrange d'imaginer que sa camarade ne se soit jamais fait une telle réflexion, mais soit, ça aussi elle pouvait le lui apprendre. Oui, lui apprendre. N'était-ce pas ce que venait de lui demander Anastazia? La jeune Benett sourit en coinçant une mèche de cheveux derrière ses oreilles :

    "Oui, bien sûr! S'il y a quelque chose qui te tracasse, dis-le moi, je t'aiderais à savoir quel est le meilleur comportement à adopter. Mais je ne suis pas infaillible tu sais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné Jeu 28 Fév - 20:51

Intolérante ? Non Anya n'aurait pas dis ça. Mais voir comme la petite Poufsouffle était fermée à ce sujet en devenait presque effrayant. Anastazia qui la pensait au dessus de tout et absolument ouverte au maximum, prête à accepter tout le monde et à ne pas leur en vouloir. Mais ... Prendre les né-moldus pour des voleurs de magie. Non. C'était impensable. Bien sûr, elle était compréhensive et leur pardonnait mais elle semblait y croire tellement fort à son histoire ... Si elle avait des notions en biologie, peut-être pourrait-elle espérer contrer son argument sur les cracmols. Mais non seulement elle n'avait pas de connaissances dans cette matière et en plus elle n'avait aucune envie de partir dans une lutte avec Nicci-Rose. Et son discours refroidissait instantanément la jaune et noir. Elle ne la considérait pas comme une ennemie hein. De toute façon, c'était bien simple, Anya n'avait pas d'ennemis. Elle n'avait pas le courage de s'en faire. Et même si des gens l'enquiquinaient, elle ne les considérait pas comme des ennemis, elle trouvait cela futile. Et puis, pardonner les gens, n'était-ce pas ce que venait de lui apprendre la jeune brune ? Et bien c'est ce qu'elle s'efforçait de faire. Peut-être qu'un jour elle se rendrait compte que les né-moldus n'étaient pas néfastes et qu'aucun moldu ne volait de pouvoirs. Elle n'était ni puriste, ni bourbiste, ne souhaitant pas choisir clairement un camp. Mais il est vrai que ses opinions se rapprochaient plus des merlinistes même si elle pensait que se battre n'était pas e meilleur moyen de les défendre. Au contraire, cela ne faisait qu'ajouter de l'incompréhension et de la violence de l’autre côté et ce n'était une guerre sans fin. Elle ne voulait rejoindre aucun camp car ils se montraient tous deux trop violents et ne pensaient que leurs problèmes ne pouvaient être réglés que par la violence. Or Anya ne prônait absolument pas cet état d'esprit bien trop guerrier. Et elle trouvait cette manière de voir le monde en deux partie si horrible qu'elle ne voulait pas y prendre part. Elle pensait simplement que tout le monde avait le droit d'avoir ses propres idées sans pour autant se rattacher à un des deux mouvements dominants, et peut-être même les seuls existants. Parce qu'il existerait toujours un point avec lequel elle ne serait pas d'accord, et de ce fait, elle ne pouvait se rattacher à rien ni personne en particulier pour ce qui était des idées.

Elle se contenta simplement de secouer négativement la tête, signe qu'elle désapprouvait en effet. Et elle était presque déçue. Surtout que Nicci avait une mère né-moldue alors elle était sûrement la mieux placée pour voir qu'ils, que sa mère n'avait volé les pouvoirs de personne. Ni elle, ni ses parents. et puis de toute façon, comment procèderaient-ils ? Le seul moyen serait sûrement d'utiliser la magie or s'ils éprouvent réellement le besoin de le faire c'est qu'il n'en ont pas de magie.
Enfin bon. Anastazia n'avait pas envie de se torturer l'esprit encore. Une fois par soir lui suffisait amplement. C'est donc tout naturellement qu'elle passa à un autre sujet dans sa tête, en l'occurrence, à la deuxième réponse de la jeune fille.

"Oui, bien sûr! S'il y a quelque chose qui te tracasse, dis-le moi, je t'aiderais à savoir quel est le meilleur comportement à adopter. Mais je ne suis pas infaillible tu sais..."

Elle voualit bien la croire sur parole. Elle savait pertinemment que personne n'était infaillible, pas même Nicci. Mais elle savait aussi qu'elle pouvait lui apprendre beaucoup de choses, enfin si on oubliait son opinion sur les né-moldus.
Au moins acceptait-elle de l'aider, et Anya était ravie que quelqu'un prenne son cas assez au sérieux pour l'aider à progresser.

Chouette ! Je suis vraiment très heureuse que tu accepte. Et puis, on est pas obligée d'avoir exactement les mêmes opinions pour que tu m'aides, hein ?

Cette question était bizarre, mais si importante au yeux de la petite Poufsouffle. Et c'était pour cela qu'elle avait tenu à la dire à son interlocutrice. Qu'elle soit assurée que ça n'interfère en rien là dedans était primordiale pour elle. Elle ne pouvait pas se permettre d'avoir une formation parasitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné Lun 18 Mar - 19:46

    Nicci-Rose avait l'habitude qu'on dénigre ses croyances. Les notions de biens et de mal semblaient être assez flou pour ses camarades, mais elle avait l'habitude et tentait de les détourner du mauvais chemin. En revanche, il lui était plus rare de tomber sur quelqu'un qui étaient contre la vérité dispensé par le ministère. Des grands hommes du ministères attestaient de ce fait, les moldus étaient un danger pour la communauté, elle-même avait déjà décidé de passer sa vie au service de ceux qui étaient digne de la magie et de ne jamais se marier pour ne jamais contribuer à contaminer davantage encore la société magique. Aussi, cela l'étonnait de voir la tête que faisait Ania. Celle-ci semblait presque... déçue? Triste? Quelque chose comme ça. Son signe de la tête ne pouvait être trompeur. Ania n'était pas d'accord. Comment était-ce possible? Comment pouvait-on réfuter quelque chose que des sorciers bien plus talentueux qu'elle deux réunit affirmaient? Et leur raisonnement était on-ne-peut-plus logique : si les moldus ne volaient pas la magie, comment expliquer l'existence des cracmols? Mais non, Anastazia n'était aussi logique que Nicci-Rose pensait qu'elle l'était. C'était pourtant tellement évident...

    "Mais si, je t'assure. J'ai vu ma mère le faire. Les moldus volent des pouvoirs aux sorciers, ce qui fait qu'il y est des cracmols. Et puis... le gouvernement le dit, ça ne peut que être vrai."

    La jeune Nicci n'était pas sûre que sa nouvelle est compris de quoi il retournait. Il ne s'agissait pas d'opinions pour la jeune poufsouffle mais de vérité, de bien et de mal et de droit chemin. De manière générale, sur le plan idéologique, si Ania n'était pas d'accord avec Nicci-Rose, il y avait des chances pour qu'elle soit sur la mauvaise pente. Accepter que Nicci l'aide à revenir sur la bonne voie incluait forcément qu'elles ne seraient pas toujours d'accord, sinon la jeune Benett n'avait aucune utilité. Toute la subtilité était là : montrer à Ania quand et où elle se trompait.

    "Ne t'inquiète pas, si tu es sur la mauvaise pente, je te le montrerais..."

    Nicci-Rose regarda autour d'elle à la recherche d'un exemple et ses yeux s'accrochèrent à une jeune fille qui travaillait.

    "Tu vois la fille qui travaille là-bas? Si tu veux être gentille avec elle, à ton avis, qu'est-ce que tu dois faire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné Mar 19 Mar - 16:45

Anya ne croyait pas Nicci-Rose. Elle ne la croyait pas parce qu’elle était persuadée que jamais une personne de la famille de sa mère aurait pu voler de la magie. C’était impossible. Il y avait certes un problème, mais pas à ce niveau-là. Cependant, Nicci semblait bornée et persuadée que c’était le bon chemin à suivre. Et Anya ne se voyait vraiment pas s’accorder avec elle sur ça. Alors oublions les nés-moldus et les cracmols. Elle n’allait tout de même pas se disputer avec elle pour ça. Enfin … pour peu que sa camarade de maison soit capable de se disputer avec quelqu’un. Parce qu’il était vrai que Nicci ne semblait pas vouloir imposer ses opinions par la force. Et serait-elle capable de se battre contre les nés-moldus si on lui demandait ? Tuerait-elle sa mère si ces politiciens trouvaient ceci plus juste ? La dénoncerait-elle ? Et … quoi ? Comment ça ? Elle avait VU sa mère voler de la magie ? Mais comment serait-ce possible ? Si elle l’a fait c’était forcément avant. Et puis. Un fœtus ne peut pas voler de la magie. Des gens sans magie non plus d’ailleurs. Il fallait sûrement de grands pouvoirs pour faire ça. Enfin bon. Heureusement Nicci passait à autre chose. Enfin, c’est ce qu’Anastazia espérait. Ah, une question ! Bon. Il faut peut-être réfléchir … Ou continuer à être spontanée … Oui, en plus elle avait une idée. Et elle ne lui semblait pas trop mauvaise. Avant, elle fixa quand même la jeune fille en question quelques instants. Elle était jolie. Peut-être pourrait-elle la complimenter ... Non. Ça la ferait se dissiper et ce n'était pas une bonne chose.

Je dois ne pas parler fort pour qu’elle puisse se concentrer, comme à la bibliothèque ? Mais je ne lui proposerai pas d’aide. Déjà elle ne semble pas en avoir besoin et en plus si ça se trouve elle est plus âgée que moi et je ne serai qu’un poids. Enfin … il me semble bien. Sauf si c’est à propos des créatures magiques. J’aime beaucoup les créatures magiques ! Et j’crois que je ne suis pas si nulle que ça en étude des nuisibles. Mais pour ça il faudrait que je me souvienne de mes notes …

Digression ? Non, ce n’était pas dans le genre de la petite brune. Elle avait réussi à ramener la question à elle. Cependant, elle espérait ne pas avoir dis trop de bêtises. C’est pourquoi elle ajouta :

Ça va, je n’ai pas dit trop d’âneries ?

Juste pour être sûre … au cas où. De toute façon, si elle disait des bêtises sa camarade lui ferait remarquer. Après tout, c’était son rôle maintenant. Anya était contente que sa « formation » commence dès maintenant. C’était agréable de voir qu’elle la prenait bien au sérieux. Beaucoup de gens l’auraient envoyée dans les roses. En même temps, si Nicci-Rose voulait être gentille, tout ça paraissait plutôt logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné

Revenir en haut Aller en bas

Poufsouffles, friandises et feu de cheminée. Nicci-Abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-