POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Mer 23 Jan - 23:55

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 0:02

    Nicci-Rose était un cas désespéré en ce qui concernait la magie noire. La sorcière ne comprenait pas comment on pouvait utiliser les sortilèges impardonnables. Comment les élèves pouvaient-ils comprendre que faire le mal était inutile et mauvais s'ils l'apprenaient en classe? Nicci-Rose était contre ce genre de pratique. Bien sûr, le professeur faisait ce qu'on lui demandait de faire pour les élèves mais ça ne l'empêchait nullement de réprouver ce genre de pratique. Peut-être était-ce pour qu'ils soient capable de se défendre face à des Hors-La-Loi? Ou attaquer dans le cadre d'une possible intervention en Irlande comme il l'avait été supposé le mois dernier? Attaquer, défendre... A quoi cela pouvait-il bien mener? La mort n'apportait que des douleurs, et des vengeances. Ne valait-il pas mieux discuter une bonne fois pour toute avec les Irlandais? Mr. Valverde avait beau dire que c'était pour se protéger, un mois après son discours, Nicci avait perdu tout l’enthousiasme qu'elle avait pu, alors, avoir. D'accord, le gouvernement avait peut-être besoin d'eux, pour protéger la sorcellerie, les sorciers, et tout le reste. Mais Nicci refusait de croire qu'il puisse exister des gens assez méchants pour vouloir la mort de la magie. Pas en défendant le droit aux moldus d'user de la magie, ça n'avait pas de sens... Nicci-Rose s'arrêta net dans ces pensées. Qu'est-ce qui lui prenait à être arrogante comme ça? Pour qui se prenait-elle à juger les actions du gouvernement? Peut-être était-ce réellement nécessaire après tout. Certaines personnes tombaient trop bas pour être rattrapés... Mais comment était-il possible de les juger sans avoir discuté avec avant? Peut-être était-il possible qu'il y ait un immense malentendu...?

    Nicci-Rose laissa tomber ces débats idéologiques internes pour écouter le professeur qui s'était, pour une fois, abstenu de tout commentaire sur son échec. Elle était vraiment lamentable, c'était l'impression que lui donnait l'attitude du professeur Maxwell à son égard. Pourtant, Nicci-Rose pouvait être extrêmement têtue et avait une idéologie bien ancré en elle-même. Il y avait bien d'autres moyens de se défendre autre qu'en torturant quelqu'un à le faire hurler! Et au fond, elle n'était pas mécontente d'avoir louper son sort, elle détesterait d'être la cause de souffrances.

    Nicci s'intéressa donc à ce que disait le professeur. Elle eut des sueurs froides en comprenant qu'il y avait des chances pour que le professeur leur demande d'exécuter les trois sortilèges impardonnables. L'impérium n'avait rien à envier au sortilège Doloris en terme de magie destructrices. En contrôlant quelqu'un, on pouvait lui faire les pires choses. Cependant, contrairement au Doloris, le sortilège était manipulable. Ainsi au lieu de se faire arracher les entrailles comme elle soupçonnait Yakovsky de le faire après sa démonstration du Doloris, elle pourrait très bien la laisser immobile ou la faire danser, sauter, croasser. Bref, rien de bien méchant. La nature du sortilège n'était pas bon mais on pouvait éviter de lui faire faire de mauvaises choses.

    Rasséréné par l'idée qu'elle pouvait au moins éviter de faire du mal, la sorcière se retroussa mentalement les manches. Se concentrant sur la grenouille, elle agita sa baguette :

    "Impero!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 0:02

Le membre 'Nicci-Rose Benett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 86



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Nastasya G. Grimmberg


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 0:04

Avant d'intervenir ainsi Miss Grimmberg, il vous aurait fallu définir ce que vous appeliez intelligence. Si vous appelez vivre être intelligent, alors quel sens pour 'vivant' ? Plus que de jouer sur les mots miss, il s'agit là de comprendre que l'Imperium une volonté sur une plus faible, l'intelligence n'est point liée à ce sortilège. Mais si vous tenez à parler d'intelligence en Serdaigle que vous êtes, vous vous devez connaître le sens réel, qui à mon sens est défini par la compréhension de son existence et la conscience de son être, et je ne pense pas qu'un botruc ou une bête en soit pourvu. Sans jouer sur les mots, toute créature vivante peut être soumise à l'Imperium. Mais toutes ne sont pas intelligente, vous saisissez la nuance miss Grimmberg ?

Le professeur Maxwell ou comment remettre en place une élève de façon simple et précise … J’aurais pu débattre encore des heures sur un tel sujet mais je doutais que le professeur ait la patience pour. Nous n’étions pas là pour donner notre point de vue mais apprendre et fermer notre gueule, chose que j’avais énormément de mal à faire, surtout ces derniers temps …

Oui professeur, c’est parfaitement compris …

Pas la peine d’en ajouter plus. Baissant la tête, je jouais le rôle de la parfaite élève prise en faute et réalisant qu’elle aurait mieux fait de se taire alors qu’intérieurement je bouillais littéralement … Je devais me contrôler sous peine de me faire remarquer et ce n’était définitivement pas ce que je désirais.

Passant à la pratique, je m’échoua lamentablement sur le doloris. Il était un peu logique que je me refuse à pratiquer un tel sortilège après l’avoir subit soi-même quelques mois auparavant. Le souvenir était encore bien présent dans ma mémoire tout comme la souffrance que l’on endurait tout au long de la pratique.

Je pense que la classe a compris votre impressionnante maîtrise du sortilège doloris monsieur Yakovsky, inutile d'en faire profiter tout le premier étage.

Le cri de la bestiole résonnait dans ma tête, me secouant de l’intérieur. Lançant un regard sombre au gryffondor, je me demandais s’il aurait oser le lancer sur moi si j’avais résisté plus longtemps lors de notre face à face. Fermant les yeux quelques secondes, je tenta de retrouver le calme alors que le professeur passait déjà au sortilège suivant. Si l’impero était plus difficile à lancer, il était quand même bien moins dangereux du moins selon l’utilisation qu’en faisait le jeteur du sort.

Impero !

Prenant ma baguette, j’avais jeter si vite le sort que je n’avais guère eu le temps de me concentrer. A vrai dire, je m’en fichais complètement de réussir ou non ces quelques sortilèges, je n’avais pas prévu de les utiliser dans l’avenir. Non pas le moindre du monde ! Et si habituellement, j’avais toujours à cœur de tout réussir, ce n’étais plus le cas, ou du moins j’avais décidé d’avoir des priorités et les impardonnables n’en faisaient pas partie …

Reposant ma baguette sèchement sur la table, je croisa à nouveau mes bras et jeta un regard autour de moi. Si les deux gryffondor avaient réussit le doloris ce n’était pas le cas de l’imperium. Ca me rassurait quand même, je ne voulais pas passer pour une nulle alors que j’avais surtout une baisse de forme physique et mentale et qu’en d’autres occasions, je me serais fait un plaisir à au moins réussir l’un des sorts …


Dernière édition par Nastasya G. Grimmberg le Jeu 24 Jan - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 0:04

Le membre 'Nastasya G. Grimmberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 12/11/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 31/12/2012
Parchemins postés : 72



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Mary Eccleston


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 11:54

Après que le professeur eut donné ses instructions, Mary considéra sa blatte en se mordant les lèvres, se demandant quel comportement adopter pour la suite du cours. Devait-elle vraiment poursuivre ses efforts comme elle l'avait fait pour le Doloris ? Elle avait envie d'être bonne élève, avait envie de bien faire son travail, mais le simple fait d'avoir consciemment essayé de torturer un être vivant quelques minutes auparavant lui tordait encore les entrailles. Elle avait essayé, vraiment essayé... L'espace d'une minute, elle était devenue l'élève que Poudlard voulait avoir. L'élève qui exécutait sans questionner.
La jeune fille eut une torsion de bouche, soupira, trifouilla ses cheveux et se mit à regarder autour d'elle pour voir ce que les autres faisaient.

Ce fut avec un haussement de sourcils surpris qu'elle constata que H - qui, lui, avait essayé de lancer le sort, bien qu'un doute initial sur le sujet eut été ridicule - avait échoué. Voilà au moins un maléfice qu'il n'infligerait pas aux élèves de quatrième année... Mary jeta un oeil à sa blatte, fantasmant brièvement sur l'idée de la faire sauter dans la gorge du Gryffondor sus-nommé par Impérium, puis reporta son attention sur les autres.
Personne ne semblait s'en sortir avec panache. Nastasya avait également échoué, ce qui décrocha à Mary un sourire intérieur. Elle avait dû le faire exprès. Elle espérait, du moins, qu'elle l'avait fait exprès, qu'elle n'avait pas eu sa faiblesse.
Ses yeux revinrent se poser sur sa blatte.

- Impero.

L'éclair magique atteignit l'animal. Rien ne se passa. Encore une fois, Mary sourit intérieurement, tout en dégainant à nouveau sa face d'élève contrite.
Il était facile de désobéir, au fond. Facile et presque... soulageant.


Dernière édition par Mary Eccleston le Lun 28 Jan - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Jeu 24 Jan - 11:54

Le membre 'Mary Eccleston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 02/03/1942
Âge du joueur : 75
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2012
Parchemins postés : 60



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Samuel I. Maxwell


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Mer 30 Jan - 0:34

Si le doloris était un sortilège abordable, l'imperium était de loin plus complexe.
Comme tous les impardonnables, il fallait un certain potentiel magique, mais plus encore, il fallait vouloir dominer et manipuler, et il était difficilement concevable qu'un élève de cinquième année ou moins puisse le lancer, contrairement au doloris qui était, avec de l'entraînement et une affinité, totalement maîtrisable.
Et il ne fut pas étonnant qu'aucun élève ici ne le réussisse, car si cela avait été le cas, cela pouvait indiquer que le professeur Maxwell serait aussi tombé dans le panneau, et que l'élève était doué, très doué.

Ce coup ci, même les bons élèves en magie noire comme Yakovsky ou Engels échouèrent, sans vraiment comprendre. Il arrivait que parfois certains sorts n'étaient pas adaptés au lanceur, c'était souvent le cas d'un type de magie, et aussi restrictif soit il, la magie noire pouvait en faire partie, mais l'enseignement était ce qu'il était.
Aussi l'enseignant passa dans les rangs et constata les échecs de tous, dommage, il aurait aimé avoir un prodige de la magie noire, fusse t'il une ordure, le vieux professeur aurait été heureux d'avoir ce genre d'élève dans sa classe, ne serait ce que par fierté.
Mais non, dommage, cela serait peut être pour une autre fois.

Reprenant sa place devant l'assemblée, le professeur leva la main, et on fit silence pour écouter le sage parler.

« A ce que j'ai pu constater, personne n'a pu lancer l'imperium. C'est tout à fait compréhensible, il aurait été étonnant que l'un d'entre vous révèle une puissance magique suffisante pour, à cet âge, exercer un contrôle total sur une personne. »

Le professeur se tut, regardant particulièrement Yakovsky et Engels qui devaient se demander si le doloris était lui aussi synonyme de puissance, et la réponse était bien évidemment oui, mais on n'était pas dans le même domaine, ce qui rendait la comparaison totalement obsolète.

« Pas de point pour cette manipulation ci donc ... »

Venait alors le sujet le plus délicat. Et tous devaient soit l'attendre, soit le redouter, l'heure du dernier impardonnable.

« Le dernier sortilège que je vais vous demander d'effectuer, n'est pas le plus sûr. »

La classe trembla en grande partie à cette annonce.

« Certains sorciers ont perdu leur pouvoir en essayant de le lancer. D'autres en sont morts mes enfants … aussi, vous n'êtes pas obligés de le lancer, et je comprendrais votre réticence à l'exécuter, je ne vous jugerais pas si vous ne voulez pas l'essayer, c'est au contraire faire plus preuve de sagesse que d'audace.

Le sortilège de mort, a pour formule : Avada Kedavra. À la moindre lueur magique verte qui pourrait se produire si l'un d'entre vous venait à le réussir … je vous demanderais de ne pas vous affoler, et de rester calme.

Que ceux qui veulent l'exécuter lèvent la main, je m'approcherais d'eux pour qu'ils essayent de le réaliser. Les autres restez calmes. »


Le professeur se tut un moment, laissant les élèves réfléchir si oui ou non, ils allaient exécuter ce sort.

« Bien … qui souhaite tenter le sortilège de mort ? »

Le silence régna un instant, si un élève osait lever la main pour le tenter, le professeur s'approcherait, et tous regarderait la manipulation, mais la peur de l'échec, et surtout l'ombre de la mort, en effrayait plus d'un. Mais Maxwell ne faisait pas d'illusions, et il avait déjà le nom de ceux qui, sans hésitations ou presque, allaient tenter ce sort.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/01/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 170



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Sara Engels


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Mer 30 Jan - 0:46

Ce cours était l'un des meilleurs pour la matière magie noire, il n'y avait là aucun doute. Sara s'éclatait, trouvait ça particulièrement instructif et se fichait bien de l'avis des autres sur toutes questions de morale, d'éthique et autres truc bien chiant qui n'avaient aucun intérêt à être énoncé. En tout cas pas par les élève. Le prof lui le faisait parce que c'était son métier, mais mettre en garde était une chose, surveiller constamment que les élèves n'en ferait pas usage en était une autre. La jeune Gryffondor ne prétendait pas vouloir les utiliser dans la vraie vie, bien qu'après réflexion, il était quand même très tentant de lancer un doloris sur quelqu'un. L'imperium avait aussi un intérêt fort sympathique, le problème c'est qu'il était bien plus compliqué à contrôler, ce qui était en un sens quand même con. Et d'un autre côté... bah... tout le monde ne pouvait savoir utiliser facilement les sorts impardonnables. Il fallait pas non plus déconner. Bon, Sara avait eu un sacré coup de chance pour le doloris (ou alors une vrai volonté d'infliger la douleur, ce qui était plus logique), mais pour le second, nada, rien, une étincelle puis pof, ça avait bien merdé. Tant pis. De toute personne n'avait réussi dans la salle. Et il n'y avait pas eu de bonus de point, tant pis aussi, c'était bien le dernier intérêt de la jeune demoiselle. Elle aimait sa maison mais ... bref.

Lorsque le professeur annonça enfin la suite, oui il y eut des murmures dans la salle, oui des tremblements. Il y avait là des raisons de moquerie aux yeux de Sara, mais elle s'abstint. Après tout, c'est vrai que l'idée de lancer le sort de mort pouvait réfuter les gens, faire peur. Ce n'était pas le cas de Sara, mais pour le coup celle ci comprenait que c'était pas la joie de tout le monde. D'ailleurs, ce n'était pas non plus celle de la Gryffondor parce qu'elle n'était pas celle pouvant affirmer avoir tuer quelqu'un. Elle ne disait pas ne pas le faire un jour, mais pour l'instant...

Elle leva pourtant la main lorsque le prof demanda qui voulait jouer avec la mort. Oui elle leva la main, il n'y avait là pas vraiment de quoi s'étonner, on finissait par connaitre la jeune fille. Elle même ne s'étonnait pas elle même à lever le bras pour tenter ce qui semblait mal parti. L'idée, c'était de savoir si actuellement, à l'heure actuelle et dans son état d'esprit, elle était capable de tuer. Le professeur approcha, tous les yeux se tournèrent vers elle. C'était bien le dernier des soucis de Sara ça. Le jour où le regard des autres la perturberait, il pleuvrait des chocogrenouille.

Elle prit une petite respiration, point sa baguette sur la grenouille, plongea son regard dessus et prononça distinctement :


"Avada Kedavra !"

Sa baguette n'émis aucune lumière, pas une seule. Pas de vert, rien. Bon, elle n'était pas encore prête pour tuer quelqu'un. Pour la faire souffrir par contre oui. Allez savoir ce qui était le mieux. Ou le pire...


Dernière édition par Sara Engels le Mer 30 Jan - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables Mer 30 Jan - 0:46

Le membre 'Sara Engels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitre des sorts' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables

Revenir en haut Aller en bas

Cours 2 Cycle 2 : Les Impardonnables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-