POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 86



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Nastasya G. Grimmberg


MessageSujet: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE] Mer 26 Déc - 23:45

Le noir ... le calme ... le silence ... Voilà un moment que j'étais là-dedans ... Combien de temps ? J'étais parfaitement incapbale de le dire, plusieurs minutes, plusieurs heures, voir même plusieurs jours. La notion du temps était complètement abstraite à ce moment là ... J'étais immobile pas par choix mais parce que je ne sentais plus mon corps. A vrai dire j'aurais pu dire que je n'étais même pas sûre d'être encore moi même. Qui étais-je d'ailleurs ? Nastasya Grimmberg ? Oui c'était mon nom ... enfin il me semblait ...

Même si je ne sentais pas mon corps, je pouvais regarder autour de moi. Enfin ... c'était bizarre, je ne me sentais pas bouger mais je voyais ... du noir et aussi un rayon de lumière. D'où venait-il ? Je ne l'avais pas remarquer auparavant ... Devais-je m'en approcher ? J'étais curieuse, ça c'était certain et bientôt je me surpris à tenter de m'approcher.

Des bruits ... Il me semblait entendre des bruits, voir d'autres lumières ... Est-ce que c'était normal ? Après tout ce silence j'avais l'impression d'être au milieu d'une gare tellement le bruit était fort et vif pour mes oreilles ... J'aurais voulu mettre mes mains sur mes oreilles mais j'avais mal ... Tiens c'était nouveau ça ! Pourquoi avais-je mal ? Ah bah oui ! J'avais mener un duel contre un Gryffondor ! Mais ... je croyais que j'étais morte après cette fameuse chute ... Dressant l'oreille, j'écouta les voix qui se faisaient entendre plus distinctement.


Son état est vraiment préoccupant quand même. Elle ne s'est pas réveillée encore. Ca fait dix jours déjà ...
Vu l'état de son corps c'était peut-être aussi bien pour pas qu'elle souffre.
Oui mais avec les médicaments, elle ne devrait pas tarder ...
Tiens voilà son frère !

Le silence se fit à nouveau. Je soupira intérieurement, ça faisait du bien quand même. J'avais rapidement compris qu'ils parlaient de moi et de mon côté je me demandais aussi si j'allais me réveiller ou rester dans ce noir ...

Mais si j'avais mal quand je me rapprochais de la lumière n'était-ce pas parce que je me rapprochais de mon réveil ? Peut-être fallait-il que je tente ma chance ... J'avais envie de revoir Taliesen, j'avais envie de me lever d'aller courir, monter sur mon balai, taper dans un cognard et même revoir ce Gryffondor. Oui j'étais peut-être complètement folle mais je voulais lui prouver que j'étais une coriace et quoi de mieux que de le retrouver rapidement !

La lumière ... Elle était plus forte au fur et à mesure que je m'approchais. Je commençais aussi à sentir la douleur qui irradiait de tout mon corps. Ca faisait mal mais ça me faisait aussi sentir plus vivante que jamais ! J'avais aussi l'impression que quelqu'un me tenait la main ... Mon frère ? J'avais entendu parler de lui quelques minutes avant et je me força à me dire que c'était lui, qu'il était là à mes côtés et que j'allais ouvrir les yeux et le voir, penché sur moi.

Encore un petit effort ! C'était si difficile ... Enfin je sentis comme un déclic en moi et je serra doucement la main de mon ainé avant d'ouvrir légèrement les yeux. La lumière vive m'aveugla et m'obligea à refermer les yeux. J'avais juste eu le temps d'apercevoir Taliesen à côté de moi. Rouvrant doucement les yeux, je tourna la tête légèrement vers lui avant de tenter un petit sourire. Ce n'était pas encore le summum mais c'était un début, le début d'un nouveau départ.


Dernière édition par Nastasya G. Grimmberg le Lun 21 Jan - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/02/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 72



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Taliesen D. Grimmberg


MessageSujet: Re: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE] Sam 12 Jan - 23:49

Cette semaine avait été très étrange pour le lion, la cause ? Sa petite sœur, sa seule vraie famille qui lui restait, se retrouvait dans le coma après une chute dans les célèbres escaliers du château et depuis elle n’avait plus ouvert les yeux. Mais Taliesen n’était pas dupe, l’état grave de sa sœur n’était pas du qu’à sa chute, il s’était passé quelque chose. Nasty avait pris la fâcheuse habitude de s’attirer des ennuis et quand ce n’était pas elle qui les provoquait, il venait à elle comme aimanter pas sa simple présence. Le lion se faisait beaucoup de soucis pour sa sœur, bientôt il sera plus là, personne ne pourra la couvrir, elle risquait d’y laisser la vie si l’incident de l’escalier allait se reproduire et le gryffondor le savait que ce n’était pas la première fois et cela ne sera pas la dernière. Nasty était trop tête brûlée pour s’écraser devant l’élite de Poudlard comme le fait si lâchement son frère qui était censé être courageux. Il avait terriblement honte que ce soit elle qui avait le plus de cran. Elle avait toujours agi comme elle l’entendait sans jamais suivre se préoccuper de ce que les autres pensaient d’elle,

Une semaine s’était court et long à la fois, pour Tal’ s’était plus la deuxième forme. Celle qu’il venait de passer été particulière. Plusieurs de ses amis le soutenaient, d’autre personne se moquaient de sa sœur ou encore ceux qui les rabaissaient tout les deux et leur famille. Le lion n’avait jamais répondu à la provocation et il allait chaque jours durant toute la semaine voir sa sœur toujours inconsciente à l’infirmerie à la fin des cours. Il restait là assis à sur la chaise à côté du lit, il la regardait bras croisé avec gravité, on ne ressentait pas la tristesse dans ses yeux, mais elle était bien là enfoui au plus profond de son cœur. Une carapace qui n’avait pas cédé malgré l’horrible vision de sa petite sœur inconsciente qui hantait son esprit jour et nuit.
Dix jours s’étaient écoulé depuis l’incident et l’état de la cadette des Grimmberg ne s’était pas amélioré, tout le monde semblaient septique la possibilité que la jeune fille se réveille un jour, mais le lion n’écoutait pas, il connaissait sa sœur, elle n’allait pas se laisser bouffer par la mort aussi facilement c’était une battante elle ne pouvait mourir que très vieille après une vie rempli d’aventure et de danger, pas à si jeune. Elle ne pouvait pas et elle n’avait pas le droit de toute façon.

C’était donc avec le même état d’esprit qu’il s’était rendu au chevet de sa sœur. Il attendait comme toujours, cette fois-ci il avait pris de la lecture, un livre sur la métamorphose – il avait un devoir à rendre pour le lendemain – et il jetait régulièrement des coups d’œil sur le visage de sa sœur pour voir si elle donnait un signe de vie. Les bonnes choses arrivent toujours aux personnes patientes. Nasty avait entre ouvert légèrement les yeux et bougeait avec difficulté ses doigts. Le lion n’avait pas tout de suite remarquait que sa sœur s’était réveillé, ce n’était que quelque seconde plus tard qu’il s’en était rendu compte. II posa son livre sur le lit et attrapa la main de sa sœur, la serrant entre les siennes, il déposa un baiser sur ses doigts et lui posa enfin son regard dans le sienne, il lui rendit son sourire. Il avait du mal se contenir et fit un gros effort pour ne pas laisser apparaitre l’extrême soulagement de la voir vivante. Le silence qui était de mise dans l’infirmerie s’était donc bien installé entre eux, ils se contentaient de se regarder les yeux dans les yeux, ils n’avaient pas vraiment besoin de mot pour communiquer, après tout ils sont plus proche que les autres le pensent. L’ainé décida de casser la glace en premier.


Tu sais que tu nous as fait une sacrée frayeur ?

Avec une petite pointe d’ironie dans la voix, il resserra la main de sa sœur et lui accorda un petit sourire de coin sous son regard.

Oui, tu as gagné. J’étais terriblement inquiet.

Il était rare que le lion se livre aussi facilement, même à sœur chérie, la carapace s’était peut-être fissurée finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-initium.forumgratuit.org/



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 86



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Nastasya G. Grimmberg


MessageSujet: Re: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE] Lun 14 Jan - 12:42

Quand Taliesen me prit la main et déposa un baiser dessus, je compris qu’il s’était inquiété. Ca ne se voyait pas sur son visage, le Gryffondor était plutôt doué pour cacher ses sentiments, mais je n’étais pas sa sœur pour rien, je le connaissais mieux que personne. Malgré les trois ans qui nous séparait, nous avions toujours été très proche et même encore plus à partir de la disparition de nos parents. Même si nos grands-parents étaient sympas, on savait pertinemment que nous n’étions pas les petits-enfants sang-pur qu’ils auraient voulu. C’était ce qui avait fait que nous nous étions rapprochés, ne comptant que l’un sur l’autre sans espérer une quelconque aide de la famille.

Tu sais que tu nous as fait une sacrée frayeur ?

Je ne le quittais pas des yeux. C’était la première personne que je voyais depuis plus de dix jours et c’était la personne la plus importante pour moi donc je voulais en profiter. Ecoutant sa phrase avec attention, je resserrai ma main dans la sienne tout en me posant la question sur le combien de personne englobait le « nous ». Ca ne devait pas être un chiffre immense, vu mon caractère rageur et peste avec la plupart des élèves de Poudlard.

Oui, tu as gagné. J’étais terriblement inquiet.

Mon léger sourire s’élargit pour devenir plus prononcé, à la limite du rire. Mais je me retenais sachant que le rire serait trop douloureux pour mon corps que se remettait tout juste en marche correctement.

C’était pas le but Lies …

Lui lâchant la main, je tentai de me redresser légèrement dans le lit, grimaçant en sentant la douleur qui irradiait de tout mon corps. C’était supportable mais après tout le temps où je n’avais rien senti, ça me faisait comprendre que j’étais bien vivante. J’arrivai à prendre une position un peu plus assise et regarda mon frère avec gravité.

Je crois que j’ai été trop loin là, tu crois pas ? Il va falloir que je fasse plus attention à l’avenir …

Pendant le duel, je n’avais vu que ma fierté mais maintenant je savais que j’avais aussi été inconsciente de lui tenir tête. Ok il n’avait pas le droit d’agir ainsi mais le régime actuel avait tendance à pousser les jeunes à se surpasser les uns les autres au lieu de s’entraider.

Quittant mon frère du regard pendant quelques minutes, je vis une enveloppe sur la table à côté et la pris. L’ouvrant doucement, je parcourus le mot du regard avant de sourire. Mary Eccleston … Une Serdaigle d’une année mon ainée. Une jeune fille que j’appréciais particulièrement. Sa lettre était emplie de douceur et d’inquiétude qui me réchauffait le cœur. La chocogrenouille était aussi sur la table de nuit et j’en profiterais plus tard quand je serais seule mais en attendant je devais plutôt me concentrer sur mon frère qui me regardait d’un air curieux.

C’est une lettre d’une amie qui s’inquiétait pour moi. Et je … je déteste cette façon d’être … Devoir se battre encore et toujours …

J’avais baissé la tête et le ton après la déclaration sur mon amie. Le régime actuel n’était pas pour nous aider à nous sentir bien et aujourd’hui dans l’état que j’étais, c’était encore là que je le réalisais le mieux. Pourquoi devions-nous nous battre entre nous, parce que nous n’avions pas la même pureté de sang, parce que nous n’avions pas la même façon de penser. Plus que tout, c’était ça qui m’horripilait. Peut-être que ce duel et ces quelques jours ici m’avait permis d’ouvrir les yeux sur ma véritable présence dans ce monde, sur mon destin et donc la voie que je devais suivre. Relevant la tête à nouveau, je plongeai mon regard dans celui de mon frère et ajouta toujours à voix basse.

Doit-on résister ou subir ? Je ne sais plus où j’en suis … Aide-moi à y voir plus clair Lies …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/02/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 72



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Taliesen D. Grimmberg


MessageSujet: Re: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE] Sam 19 Jan - 13:54

Revoir un sourire illuminer le visage de sa sœur, était réconfortant pour Tal qui s’était terriblement inquiéter de la voir dans un telle état, le visage et le corps sans vie. Elle était bien éveillé et n’avait quasiment aucune séquelle apparente de son accident, cela ne voulait pas dire par contre que rien n’avait été touché à l’intérieur, la preuve quand sa sœur avait tenté un exercice des plus périlleux après dix jours de coma qui avait été provoquer par une sacré chute. Sa sœur avait essayé de se redresser, au début le lion avait bien cru qu’elle n’allait pas y arriver, mais c’était une battante et ce n’était sûrement pas quelque douleur qui allaient la faire replonger, le jeune homme s’inquiétait beaucoup trop..
Un petit silence s’était installé naturellement depuis quelques minutes, ils avaient être très proche et tenir énormément à l’un et à l’autre, mais au niveau de la communication ils n’arrivaient pas toujours à parler sans avoir des blancs dans leur conversation, comme s’ils cherchaient à ne pas blesser l’autre, c’était très bizarre pour le lion qui avait pris l’habitude d’agir ainsi et il le regrettait. S’ils arrivaient à se parler plus et avec plus de franchise peut-être qu’il aurait pu éviter cet incident qui n’avait rien d’un hasard pour le jeune homme. Il était venu à ses oreilles que sa sœur s’était battu en duel contre l’un des élèves plus prétentieux, mais aussi intouchable, Mercurius dit « H ». Il était dans la même maison que lui et il devait le supporter sa soit disant supériorité en permanence dans la salle commune, c’était ça de faire parti de l’élite de l’école. Le lion ne l’avait jamais apprécié et ne l’appréciera jamais encore moins après ce qu’il avait fait à sa sœur, même si ce genre d’évènement était courant au sein de l’école, c’était Nasty, malgré qu’elle aurait du se plier face à H, chose que le jeune homme aurait fait, il était fier d’elle de s’être montrer plus courageuse qu’il ne l’aurait été dans la même situation.

Je crois que j’ai été trop loin là, tu crois pas ? Il va falloir que je fasse plus attention à l’avenir …

Il n’avait pas répondu, mais il était d’accord. D’après les témoins de la scène, Nasty avait été plusieurs fois mise en difficulté au bord de la rupture, mais elle était toujours consciente, sauf qu’à chaque fois que le ténébreux lion la mettait au tapis elle se relevait toujours, ne voulant pas céder une victoire facile pour ce prétentieux de H. Elle aurait peut-être dû s’arrêter avant d’avoir de gros soucis, mais d’un autre côté elle avait eu raison de lui tenir tête comme la fait. Le lion se sentait terriblement honteux devant le courage et la détermination que sa sœur avait fait preuve, lui il était aveuglé par son désir de réussir à s’intégrer, mais elle avait compris que leur sang leur fermait beaucoup de porte et les limités.

C’est une lettre d’une amie qui s’inquiétait pour moi. Et je … je déteste cette façon d’être … Devoir se battre encore et toujours …

Il lui avait répondu par un sourire quelque peu forcé, car l’heure n’était pas aux sourires et aux grandes embrassades. Sa sœur avait essayé subtilement et habillements détendre un l’atmosphère qui s’était alourdit dans l’infirmerie, et un autre silence s’était installé entre eux. Qui allait le dire, qui allait avoir le courage de poser cette fameuse question ?

]Doit-on résister ou subir ? Je ne sais plus où j’en suis … Aide-moi à y voir plus clair Lies …

Une nouvelle fois la sœur du jeune homme s’était montré plus rapide. L’aider ? Comment pouvait-il l’aider alors que lui-même ne savait pas quoi penser tout ça. Il était tout aussi perdu que l’aiglon, il aurait pu laisser faire les choses et continuer son petit bonhomme de chemin dans ce régime actuel qui lui entrouvrait quelque porte plutôt intéressante, mais faisait-il le bon choix ? Il ne le savait pas, il devait réfléchir et surtout en discuter plus calmement avec sa sœur dans un endroit disons moins exposer. Il avait posé un de ses doigts sur ses lèvres et avait posé son regard dans celui de l’aiglon.

On n’y peut rien, on doit juste subir et prier pour trouver notre place dans ce monde… »

Il avait pris la même tonalité de voix que sa sœur et lui avait gratifié d’un bref clin d’œil. Dans le langage codé des enfants Grimmberg cela voulait dire « Chut, pas ici » Ils avaient été obligé de mettre en place ce genre chose surtout pour tromper la vigilance de leur tuteur quand ils étaient plus jeune, pour qu’ils puissent parler de choses dites « tabous » au sein du manoir, comme de leur parents ou de la famille de leur père par exemple.
Il se leva de son tabouret et déposa un baiser sur le front de sa cadette, en profitant pour lui chuchoter quelques mots.

Tu as besoin de repos, je ne veux pas te ramener à la maison pendant les vacances avec l’aide d’un siège magique, grand-mère me tuerai.

Il lui redéposa un baiser sur le front et la regarda une derrière fois en avant de partir. Une fois la porte de l’infirmerie passait, le lion passa son regard autour de lui, il va devoir sortir de sa réserve et devenir un peu plus comme sa sœur, essayer de se battre pour vivre libre, mais comment faire pour trouver cette conviction ? Il soupira et prit le chemin de la tour des Gryffondors d’un pas plus lent et incertain, tout comme son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-initium.forumgratuit.org/



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 86



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Nastasya G. Grimmberg


MessageSujet: Re: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE] Lun 21 Jan - 13:13

Je détecta une lueur d’espoir dans le regard de mon ainé, une lueur qui me disait que j’avais eu raison de lui poser cette question. Le regardant me faire signe de me taire, je hocha la tête doucement avant de lui adresse un léger sourire. Ce signe me rappelait les moments de complicité que nous échangions au manoir Grimmberg, pour pouvoir parler de nos parents, voir même échanger quelques mots en russe, langue que notre père nous avait appris avant qu’il ne disparaisse.

On n’y peut rien, on doit juste subir et prier pour trouver notre place dans ce monde…

Subir et prier … Taliesen savait pertinemment que ce n’était pas mon genre, il n’y avait qu’à voir ce que le fait de me retrouver face à un violent me faisait faire … Non ce n’était pas du tout mon style de me taire et mon frère en étant bien conscient. C’était la raison de son signe. On aurait surement l’occasion d’en reparler plus tard, voir même c’est moi qui le pousserais à en parler s’il évitait la discussion mais ça m’étonnerait bien.

Le souvenir d’un autre mal me revint en mémoire … Lors de notre commission du sang, j’avais eu la prétention de répondre à cet adulte, ce sang-pur imbu de sa personne et la réponse avait été exactement au niveau du purisme. Il avait fait sortir mon frère avant de me lancer un doloris qui m’avait jeter au sol, serrant les dents sous la douleur. Maintenant je pouvais dire que la douleur me connaissait mais je me refusais à la subir sans rien dire. Nous aussi nous étions des sorciers même si de sang-mélés.

Tu as besoin de repos, je ne veux pas te ramener à la maison pendant les vacances avec l’aide d’un siège magique, grand-mère me tuerai.

Le geste de tendresse de mon ainé, me tira un nouveau sourire. Il était rare qu’il agisse ainsi mais quelques jours avant le duel, je lui avais fait part de ce que le commissaire m’avait fait subir. Il m’avait fait promettre de ne rien dire mais nous étions trop complice avec mon frère pour que je me taise. J’avais vu le rouge et or serrait les poings et les dents alors que j’essayais de le calmer en disant que ce n’était rien. Je pense que ça plus le résultat de ce duel nous avait donné pas mal à réfléchir.

Ne t’inquiète pas Lies, je serais bientôt debout, tu peux compter sur moi !

J’étais une battante et même si je me sentais faible du point de vue physique et magique, j’avais l’impression de grandir beaucoup plus psychologiquement. Oui j’avais de quoi réfléchir et les prochains jours de repos serait d’une grande aide pour préparer la suite des évènements parce qu’il était certain que je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin.

Prenant papier et crayon, je décida d’utiliser mon temps libre pour répondre à Mary. Il fallait que je la rassure et surtout que je lui dise que j’avais besoin de la voir. Oh elle pouvait passer me voir à l’infirmerie maintenant que j’allais mieux mais il allait falloir aussi que nous ayons une conversation plus sérieuse sur … je ne savais pas quel mot mettre sur ce que je ressentais pour la Serdaigle mais je comptais bien trouver. Je détestais les énigmes sans réponse. Et c’en était une tout comme le fait de réaliser que je ne soutenais peut-être pas le bon camps. Il allait falloir aussi que je trouve des réponses à ça et ce n’était très certainement pas à Poudlard que je trouverais …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas

Non je ne regrette rien ... [Taliesen][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-