POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 20:42

..





JACK M. LANGSDALE (ft. MATHIEU AMALRIC)

    » SURNOM(S) : Matt' (pour Matthew, son deuxième prénom), mais il est peu usité, peu de gens étant assez proche pour se permettre ce genre de familiarité. Jack n'est en fait pas son réel prénom : il a été débaptisé par sa mère lorsqu'il était encore enfant. Seul son oncle utilise son vrai prénom.
    » NÉ(E) LE : 3 juin 1968
    » LIEU DE NAISSANCE : Paris XVIe arrondissement, France.
    » ÂGE : 36 ans
    » DEGRÉ D'ÉTUDE : BUSES à Beauxbâtons et ASPICS à Poudlard.
    » ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Né Français, obtient la nationalité britannique par droit de sang l'année suivant sa naissance.
    » SANG CERTIFIÉ COMME : Sang Pur
    » BAGUETTE : La baguette actuelle de Jack est la troisième, et vient de chez Ollivander : les deux précédentes ont volées en éclat au début de sa scolarité, lorsqu'il n'arrivait pas à maîtriser sa puissance magique. Elle mesure 20 centimètres, taillée en bois d'if. Légèrement souple, elle est d'une belle couleur orangée et recèle plusieurs crins de licorne.
    » PATRONUS : Gibbon.
    » MÉTIER : Jack travaille au Ministère, au Département de la coopération magique internationale. Il était auparavant une Langue-de-Plomb (de 1998 à 2001), mais il a quitté le service après avoir effectué des expériences relatives à la mort de sa femme. Il est notable qu'il n'ait pas été exécuté, comme toute Langue-de-Plomb demandant à quitter le service sous le règne des Mangemorts : il ne doit sa vie qu'aux manigances de son oncle Ilhem, personnage très influent au sein de l'institution. Il fut d'abord transféré au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus, moisissant d'inactivité avec ses deux autres collègues. Il obtint par miracle sa mutation dans la coopération magique 20 mois plus tard, lorsque le poste du chargé des relations françaises se libéra. Il occupe donc cette fonction depuis le 1er septembre 2002.



INFORMATIONS GÉNÉRALES




» ÉTAT CIVIL : Veuf. Jack était marié à une Moldue, il y a plus de cinq ans. Il a évité de peu une sanction définitive en cédant le cadavre de sa femme au Département des Mystères afin de mener des expériences, auxquelles il a participé. Il est sans enfant et désormais célibataire.
» FAMILLE :
    Lancelot, son frère de 5 ans son ainé. Lancelot a un parcours un peu particulier : il a rejoint Beauxbâtons lorsqu’il avait 15 ans pour passer ses BUSES, étant éduqué par un percepteur à partir de ses 10 ans. Cette décision vient de son père et de son snobisme légendaire, mais il semblerait que ce soit Lancelot qui ait demandé cette faveur, ne voulant laisser son petit frère seul avec ses deux parents, en proie à des évènements magiques peu agréables. Il a donc passé ses BUSES en France, puis a rejoint Poudlard pour ses ASPICS, donnant ainsi l’occasion à son père de revenir en Angleterre retrouver sa famille et à sa mère d’abandonner son plus jeune fils. Ses ASPICS en poche, Lancelot s’est fait embauché dans une société de balais où il conçoit les sortilèges. Il a d’ailleurs participé à la conception de l'Éclair de Feu, bien que ce ne soit que pour le freinage de l’engin. Les deux frères n’ont pas du tout le même caractère : Lancelot tient plus de son père, d'un tempérament calme et réfléchi, mais se montre plus ouvert et communicatif que lui.
    Alvin Langsdale, le père de Jack, est né en 1942, 8 ans après son frère Ilhem. Il rencontra sa future femme pendant un voyage linguistique en France et ils se marièrent un an plus tard avec le consentement des deux familles. Le manoir Langsdale étant déjà occupé par Ilhem et sa famille, c’est-à-dire sa femme et ses deux fils, ainsi que par son frère Owen et son grand-père, il s’installa dans la maison des Bermondet. Il occupa ainsi avec sa femme le troisième et le deuxième étage de la maison, alors que ses beaux-parents se contentaient du premier, le rez-de-chaussée réservé aux invités.
    Alvin a fait toutes ses études à Poudlard, dans la maison Serdaigle, puis intégra la Justice Magique en France. Matthew n'a pas tissés de liens fort avec son père, qu'ils soient haineux ou fraternels. Son père a placé tous ses espoirs dans Lancelot, déléguant à son fils aîné la tâche de discipliner son jeune frère. Il eut quelques prétentions pour le hisser dans un statut plus adéquat à son sang, mais il abandonna vite la tâche devant le caractère de l'enfant, devenu odieux envers ses géniteurs. Alvin s'impliqua donc tout particulièrement dans l'éducation de Lancelot, faisait preuve d'une rigueur sèche et sévère, sans toutefois se montrer cruel ou froid : il tenait à faire de son fils son digne héritier, un rejeton Langsdale pur et honorable. Une fois revenu en Angleterre, il délaissa son rôle de pater familias et se rapprocha beaucoup plus de ses frères avec qui il passa le plus clair de son temps. Il mis toute son énergie dans son travail.
    Catherine Bermondet n’a pas eu une vie palpitante. Elle a, certes, obtenu ce qu’elle voulait, c'est-à-dire un retour deux siècles en arrière avec des « jours » de visite et des réceptions à n’en plus finir, mais sans plus. Fille unique, elle est habituée au confort et à l’attention de ses proches. En bref, c’est une fille gâtée. Romanesque comme Emma Bovary, rêvant à l’aventure et à un amant chevalier, elle ne fut pourtant pas aussi malheureuse que son héroïne littéraire. Elle était très éprise d’Alvin lorsqu’elle le rencontra, puis cette passion se transforma peu à peu en tendre affection, mâtinée d'admiration. Catherine n’a jamais eu une quelconque activité professionnelle, mis à part quelques mois comme perceptrice dans une famille de sorciers aisés, préférant s’occuper de ses relations mondaines. Elle n’eut pas trop de mal à quitter la France, et se fondit à merveille dans la famille Langsdale d'Angleterre, dont l'organisation familiale aristocratique était si semblable à ses prétentions. Elle s'occupa peu de ses fils, Lancelot étant devenu la propriété de son mari, et vouant à Jack une rancoeur et un mépris particulièrement marqués. Une fois son fils aîné devenu adulte, elle se rapprocha un peu plus de lui, fière de le voir devenu un véritable gentleman. En vieillissant, elle devenue plus mélancolique et silencieuse, pour des raisons inconnues.


» AMITIÉ / RIVALITÉ :
    Tom Langsdale demeure la personne la plus proche de Jack. Son oncle est peu à peu devenu son confident et son ami le plus proche, supplantant Lancelot. Ce rapprochement se fit progressivement alors que Jack étudiait à Poudlard, avant que l'attachement ne devienne définitif et absolu lorsque Tom lui sauva la vie en le cachant de la mafia russe sorcière. Jack disparu pendant trois ans, durant lesquels son oncle s'efforça de le reconstruire mentalement. Jack a ainsi trouvé une sorte de seconde famille auprès de son oncle et de sa famille, qu'il chérit tout particulièrement.

    Baptiste Carrière et Julie Emystadt sont ses deux amis d'enfance. Jack les a rencontré à Beauxbâtons et le petit trio devint vite inséparable. Ce fut un véritablement déchirement lorsqu'il retourna en Angleterre : ils avaient régné sur l'école pendant cinq ans comme les garnements les plus intrépides. La prime adolescence de Jack ne fut qu'une longue escapade endiablée dans les bâtiments de l'institution, commettant les frasques les plus tordues mais, ingénieusement, les moins cruelles et révélatrices d'un certain tact. Ils devinrent ainsi les vedettes toutes générations confondues, autant auprès des élèves que des professeurs, bien qu'une certaine lassitude se fasse sentir du côté du corps professoral. Aujourd'hui encore, Jack reste très proche de ses amis : aussitôt sorti de Poudlard, ils ont entrepris un tour de l'Europe de l'est, puis Jack vint s'installer en France pendant 6 ans (de 1991 à 1997). Il revient souvent dans son pays natal afin de rendre visite à sa fratrie d'adoption et s'occuper de leurs enfants, dont il est le parrain.

    Il serait trop long de détailler tous les membres de la famille avec lesquels il entretient (ou laisse pourrir) des relations exécrables. Mis à part son frère et son oncle Tom, la mésentente fut en effet totale avec le reste de sa famille. Il hait tout particulièrement les enfants d'Ilhem (avec qui il entretient fort peu de rapports si ce n'est quelques cordialités polaires et ironiques), notamment son fils Kyle et son petit fils Curtis : ceux-ci récoltèrent une dent et quelques cotées cassées lors de la dernière visite de Jack en décembre 2000. Son animosité n'est pas moindre envers ses oncles, mais plus glaciale et distante, sécrétée par diverses marques de mépris qui ont jalonnées toute sa vie. Il témoigne de même une indifférence froide envers les rejetons et épouses de ces-derniers. Il ne connait pour ainsi dire pas ses grands-parents, Archibald et Hilda, jalousement gardés par la secte Langsdale, qui protège soigneusement les racines de tout contact avec le rejet pourri de l'arbre.

    Notons également l'existence de Seth Connors, dont il fit connaissance à Poudlard. On ne peut dire qu'ils étaient amis : le lien qui existait entre eux semblait bien plus motivé et entretenu par Jack que par son "camarade". Seth faisait partie de ces Serpentards populaires, malgré l'aura malsaine qui flottait autour d'eux. Ces élèves qui affichaient 20 ans au lieu de 15. Seth sembla finalement s’intéresser à lui pour l’intégrer chez les futurs Mangemorts ou du moins pour s'en servir une fois sa scolarité finie. Jack était (est encore) assez impressionnable, et il se laissa entraîner dans des considérations ténébreuses sous son influence. Il fini malgré tout par couper les ponts alors qu'il entrait dans sa dernière année. Il n'a plus eu de contact avec lui depuis lors, mais a parfois recroisé ses amis dans les couloirs du Ministère ou sur des affiches de propagande.


PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Attentionné, (trop) franc, persistant et solide (nous définirons ces termes en fonction de son esprit : face à l'adversité et à la fatalité qui l'accable tout au long de sa vie, Jack s'est toujours relevé -pour l'instant), avec un certain sens de l'humour (acide, sombre ou douteux selon l'occasion).
» DÉFAUT(S) : Cynique, sarcastique, buté, négatif, lunatique et violent. Il est de toute manière difficile de faire une liste exhaustive des défauts et qualités : de manière générale, toute qualité poussée à l’extrême devient un défaut et tout défaut présent sous forme de trace devient une qualité. Jack est certainement comme tout le monde : son caractère présente un peu de tout selon les situations. L'existence de certains traits ne peut d'ailleurs être affirmée, puisqu'ils ne se présentent que dans certaines circonstances particulières : ainsi le courage ne peut réellement se révéler qu'au cours d'une situation inattendue, que Jack n'a pas encore eu l'opportunité de vivre.
» RÉGIME DE TERREUR : La famille Langsdale semble pas prendre position dans ce conflit. Certains rejetons auraient, paraît-il, grossi le rang des Mangemorts, mais les chefs de famille gardent une distance prudente, selon l'idée que toute prise de position ou opinion politique est mauvaise pour les affaires. Abreuvés de rêves d'aristocratie pure et aux intérêts supérieurs aux bas affrontements politiques, ils mènent pourtant leurs affaires avec des hauts dignitaires de la nouvelle dictature. Ayant rompu tôt avec Seth, Jack n'a donc pas été fortement exposé à l'influence des Mangemorts, mis à part au Ministère. Elle ne fut alors pas particulièrement agréable, et Jack garde une crainte assez marquée à l'égard de ces sombres personnages. De manière générale, Jack s'efforce de rester en-dehors de ces affaires. Mais il est bien difficile moralement de devoir promouvoir des règlementations racistes envers des gouvernements étrangers. Tom, de son côté, se rapproche de plus en plus des résistants, et sa progressive prise de position transparaît peu à peu dans ses articles. Jack est donc actuellement déchiré entre sa bonne et naïve sensibilité, et la conscience qu'il est déjà surveillé à l'intérieur du Ministère.
» NÉ MOLDU : Jack a travaillé sur la magie, sa transmission et les "Sang-de-Bourbes" lorsqu'il était Langue-de-Plomb. Le rapport de ses recherches fit le tour du Département et semble encore faire l'objet de recherche. Ayant été marié à une Moldue, Jack se montre tolérant à leur égard, bien que le mystère de l'apparition de la magie dans des veines "profanes" le questionne encore. Il était auparavant très fier de son sang pur et cette attitude ressurgit quelques fois, excitée par la propagande de la dictature. Son travail à la coopération ne l'oblige plus à devoir exprimer son opinion : il se contente d'exposer la doctrine du régime. Il arrive, pour l'instant, à faire illusion, ses sentiments étant encore brouillés.
» CARACTÈRE : Comme échappatoire face à sa relation chaotique avec ses parents, Jack devint tout d'abord un enfant violent et colérique, avant de comprendre que cette attitude était plus lassante que réellement perturbante. Il cultiva donc avec beaucoup de soin un comportement proprement odieux, usant d'une franchise poussée à l'extrême, mâtinée d'une insolence rare. Rusé, il travailla à ce que chacune de ses phrases soit une gifle pour ses géniteurs. Cette culture de l'expression demeure encore, bien qu'aujourd'hui il use plus de sarcasmes acérés et de remarques sardoniques.
Jack est assez lunatique. Lorsqu'il est d'humeur égale, il se montre assez avenant, relativement sympathique et plutôt poli. Il peut néanmoins changer d'humeur très rapidement se montrer d'une violence verbale et physique effrayante. Rassurez-vous néanmoins si vous assistez ou subissez cette scène : cela n'a rien à voir aux années précédentes, lorsque l'alcool ingurgité en quantités impressionnantes décuplait son excitation nerveuse. Sa propension à s'enflammer de la sorte vient très probable du profond sentiment de sa médiocrité. Rabaissé par ses géniteurs, débaptisé, méprisé, ignoré, Jack a complètement intégré cette idée qu'il était plus qu'ordinaire, c'est-à-dire ennuyeux. Il en a effectivement l'air au premier abord, mais c'est une apparence trompeuse, que peu de gens ont jusqu'à lors dépassé. Preuve en est sa capacité à parler de choses horribles et blessantes avec un ton léger, comme s'il s'agissait de la chose la plus naturelle du monde. Ceci ajouté à sa franchise sans borne, qui ne lui fait discriminer aucune pensée malsaine ou perverse, pourraient faire croire qu'il est un homme facile à lire. Il n'en est rien. Ses plaies sont nombreuses et profondes, et il les protège avec une excessive attention. Tout ce qui sort de sa bouche en face d'un étranger, ou plutôt d'un non initié, à son cœur, est en fait un masque : Jack est toujours en représentation. On ne peut pas dire qu'il soit menteur, puisque ce qu'il déclare est toujours vrai. Il semble simplement faire une liste d'icebergs.



HISTOIRE (15 lignes minimum)


Ce qui frappe tout d'abord, c'est le prénom de Jack, lorsque l'on connait ceux portés dans sa famille : "Jack" est bien ridicule à coté de Lancelot, Archibald, Ilhem ou Allister. Ceci est le fait de sa mère, qui l'a débaptisé lorsqu'il avait 3 ans. Chacun connait le vrai prénom de Jack, mais personne ne l'utilise, mis à part son oncle Tom. Depuis sa tendre enfance Jack se distingue donc de ses pairs, mais d'une manière tout à fait inappropriée : ce patronyme fait penser à un quelconque héros vigoureux et tête brûlé, la mâchoire carrée et le front fier ; l'antithèse de Jack. Lui-même a complètement renié son véritable prénom et ne peut supporter de l'entendre. Il est certainement inutile de souligner le poids psychologique de cette négation de son identité, qu'il a lui-même accepté.
Son enfance ne fut pas heureuse. Sa mère le rejeta très tôt, lorsqu'elle constata que ce deuxième fils ne serait pas plus attaché à elle que Lancelot : l'enfant cherchait désespérément l'attention de son père et de son frère, se détournant vite de sa mère qui l'avait couvert d'attentions. Nous ne pouvons réellement décrypter les raisons de la fracture entre Catherine et son fils, qui sont obscures et peut-être inconnues même d'eux. Il serait plus simple de dire qu'ils n'ont jamais su se comprendre. Cette mésentente fut en tout cas le lit du malheur de Jack. Cette première rupture, d'abord ignorée, le poussa à devenir un enfant bruyant et impatient, réclamant une attention constamment refusée. Son frère, apitoyé, s'efforçait de combler ses manques, mais la sévère surveillance de son père lui refusait de s'attendrir sur "ce petit capricieux". Vers 5 ans, la rupture définitive fut consommée, et Jack devint un petit monstre malsain.
Alors qu'il allait rentrer à Beauxbâtons et qu'il se réjouissait de passer l'année seul en compagnie de son grand-frère, il apprit par hasard que celui-ci allait passer ses ASPICS à Poudlard et que toute sa famille partait pour l'Angleterre, le laissant seul en France. Jack fut profondément marqué parce qu'il ressentait comme une trahison de la part de Lancelot, et il arriva à l'école le cœur plus noir que jamais.

A Beauxbâtons, la première année fut tout autant une torture que les années précédentes : Jack était incapable de se servir de la magie. Sa baguette explosa au premier sort qu'il lança. Les experts contactés sur place diagnostiquèrent une effervescence magique anormalement puissante dans l'enfant, qui l'empêchait de la canaliser pour l'utiliser. Une baguette d'une taille grotesque lui fut offerte, l'épaisseur du bois devant absorber le surplus magique sans céder. Elle tint bon miraculeusement jusqu'à ses BUSES, avant d'éclater comme la précédente pendant son examen de sortilèges. Quelques potions ingurgitées toutes les semaines réussissaient à réduire son potentiel et lui permirent d'obtenir des BUSES médiocres. Moqué de tous, il reporta donc toute son attention dans les frasques qu'il s'appliquait à commettre tous les jours. Les années suivantes furent bien plus douces, accompagnées de Baptiste et Julie : il réussit à vaincre sa rancœur et devint un gamin joyeux et blagueur, d'un sérieux parfois assez surprenant. Ce fut avec tristesse qu'il quitta donc son pays natal et son école, devenue son véritable foyer.

Les retrouvailles avec sa famille, qui avait triplée de volume avec l'ajout de ses oncles et de leurs familles respectives, furent assez étranges mais en tout cas pas chaleureuses. Il semblerait qu'ils l'attendaient avec l'espoir de réparer toutes les fautes et l'incompréhension qui avait régné entre eux. Jack n'attendit cependant pas de voir si on l'accueillait à bras ouverts : il affecta une indifférence et une froideur royale, même envers son frère. Il fut heureux de se réfugier à Poudlard afin de fuir ce second faux foyer où tous chuchotaient sur son passage. Ses problèmes magiques se résolvèrent grâce à un entrainement conséquent mené par son oncle Tom, et à une nouvelle baguette spécialement fabriquée pour lui. Morne et fatigué de son existence aux rebondissants constamment malheureux, Jack se concentra sur ses études. Le fait d'être envoyé à Poufsouffle fut pour lui une condamnation catégorique. Ce qu'on n'avait de cesse de lui répéter depuis des années était bien vrai : il était un morveux affreusement ordinaire et sans talent particulier. Non il était même moins que ça : il devait fournir des efforts incroyables pour réussir à se hisser jusqu'au niveau acceptable qu'on attendait de n'importe quel élève. L'étude devint donc son quotidien. Intérieurement, un relent âcre d'orgueil le poussait à mépriser ses pairs blaireaux, et il ne chercha donc pas à se lier avec ceux qui peuplaient son quotidien. Seth et ses camarades, en revanche, lui semblaient si brillants qu'il les suivait telle une mouche attirée par la lumière. Il failli bien s'y brûler les moignons d'ailes et lorsqu'il sentit qu'il glissait dans des domaines interdits, il eut le salutaire réflexe de retourner à ses grimoires. L'obtention d'un nombre conséquent d'ASPICS fut la seule victoire de son existence. Il maîtrisait désormais parfaitement sa magie.

Sorti de Poudlard, il s'empressa de retrouver ses camarades français. Ensembles ils firent un long voyage dans l'Europe de l'est. Lorsqu'il fut temps de revenir chez lui, la guerre faisait rage, et Harry Potter approchait de sa fin. Par lâcheté ou mépris, Jack ignora superbement les évènements, laissant l'avenir de son pays se décider sans lui. Il retourna un temps en Russie et dans ses ex-satellites, assez pour nouer des amitiés douteuses qu'il retrouva à Londres un an plus tard. La mafia russe étendait peu à peu son emprise sur la capitale et Jack compris que son petit jeu allait se retourner contre lui que trop tard. Il échappa de peu à une "offre que l'on ne peut pas refuser" et demanda l'asile à son oncle Tom, le seul qui lui ait tendu la main depuis son retour en Angleterre. Jack disparu trois ans. A son retour, une amitié sans faille le liait à Tom et il s'était de nouveau rapproché de son frère. Fuyant encore des temps sombres qui l'effrayaient, il revint en France et s'y installa pendant six ans. Il travailla dans une société d'objets magique avec Baptiste et pu enfin gouter à la saveur d'une vie normale. Oublié de la mafia, loin de l'émergence de la dictature du mage noir, Jack s'éveilla aux sentiments honnêtes et naïfs, laissant tomber son sarcasme protecteur.

Pourtant, au fur et à mesure que le temps passait, Jack se sentait irrésistiblement attiré par l'Angleterre. Plus la situation s'aggravait et plus il avait du mal à faire face à sa figure de lâche. Il avait désormais 29 ans, et le sentiment d'avoir fui tous ses problèmes dans une insouciance stérile devenait insupportable. Il avait noyé son adolescence malheureuse dans les excès et s'était forgé une réputation peu glorieuse dans la capitale française. Naïvement (mais pour la dernière fois), il imagina qu'un nouveau départ était possible en retournant à Londres, où il n'avait jamais réellement vécu, trop occupé qu'il était à se cacher en permanence. Il se sépara de nouveaux de ses amis et s'installa dans le Londres moldu, craignant encore de croiser des anciens Serpentards ou mafieux à bonne mémoire. Il travailla à Barjow et Beurk, étudiant les objets qui passaient à la boutique, et par un heureux (ou pas) coup du destin, rencontra sa future femme un mois après son arrivée. Il eut droit à 18 mois de bonheur, avant qu'une machine roulante moldue n'écrase ce qu'il avait chéri sur le macadam. Écrasé par la douleur, le gouffre putride qu'il avait soigneusement tenté de recouvrir ces dernières années l'aspira. Il souffrait tant qu'il failli tenir tête aux hommes venu l’exécuter pour avoir fricoté avec une Moldue. Depuis quelques mois, il avait en effet intégré le Département des Mystères, et ses collègues vinrent lui présenter une autre offre sans possibilité de refus. La mort lui sembla une bénéfique solution, mais le marché qu'ils lui proposèrent était trop séduisant pour le refuser : ses délires pouvaient prendre forme. Pendant six mois il ne vécu plus que pour ses recherches, sans comprendre qu'il s'enfonçait de plus en plus dans la folie et le territoire désormais autorisé de la Magie noire. Jusqu'à ce qu'une ultime expérience lui colle à la face l'odieuse réalité de ses actes. Il ne songea plus qu'à fuir, même en mourant. Par un miracle qu'il ne comprend toujours pas, son oncle Ilhem usa de sa position floue mais influente pour lui permettre de fuir le Département : Jack fut transféré au Comité. Il aurait préféré quitter Londres, l'Angleterre, l'Europe, pour mieux oublier ces abominations, mais l'on désirait le surveiller étroitement afin de s'assurer qu'il ne parle pas.

Depuis quatre ans, Jack et Tom ont donc travaillé à le reconstruire, morceau par morceau. Il a réussi à tuer quelques fantômes et a atteint une certaine maturité : le semblant de sérénité qui l'habite n'est plus un parfait mensonge bariolé de rose, mais un équilibre bien établi entre la reconnaissance de son malheur et la connaissance des bonheurs possibles. Peut-être pourra-t-il enfin commencer à vivre ?

QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?




» SURNOM(S) : Je vous donne mon pseduo : Malgo Smile
» ÂGE : 20 ans
» GARÇON OU FILLE ? : Fille
» COMMENT AS-TU CONNU POUDNOIR ? : Moteur de recherche puis forum de top RPG
» AVIS / SUGGESTIONS ? : Nope
» PARRAINAGE? : Why not ?
» MULTICOMPTE ? : Nope
» CODES :


..


Dernière édition par Jack Langsdale le Ven 11 Jan - 0:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 22:44

Bon alors c'est un peu long ^^'
Je dois encore vérifier la chronologie, l'équivalence des dates et relire pour les fautes ; mais dans l'ensemble c'est terminé !
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 22:47

Bienvenue ici !

Les codes sont bons déjà Wink
L'avatar est aux bonnes dimensions, je lis la fiche demain dans la journée, et si tout me semble correct, je te validerai à la suite de la lecture Smile

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/01/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 24/04/2012
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 13PV
William Avery*


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 22:54

Bienvenue ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 23:09

Merci beaucoup ! Very Happy Pas de problème pour la lecture de la fiche, prenez votre temps.

(omg Sean Connery ! tellement la classe !)


Dernière édition par Jack Langsdale le Jeu 10 Jan - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 23:10

Bienvenue Mister/Miss (suivant si on prend le perso ou la joueuse Razz ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Jeu 10 Jan - 23:38

Merci Smile (ah moi je suis habituée à toujours parler au perso x))
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Ven 11 Jan - 18:40

Tu es donc validé !

Je t'accorde ton poste, car nous n'avons personne dans ce département, mais sache que normalement tout s'obtient par le rp, c'est donc exceptionnel Smile
Tu obtiens un 10/3 pour ton début de jeu Smile

Bon jeu !


    Ce que je ne dois pas oublier de faire :
      ¤ Signer le Serment inviolable.
      ¤ Avoir un avatar aux dimensions demandées : 200*320.
      ¤ Avoir rempli tous les catégories de mon profil.
      ¤ Avoir été validé par les admins et/ou avoir été réparti dans une des maisons de Poudlard.
      ¤ Inscrire mon avatar dans la
      Liste des Avatars pris du forum.
      ¤ Inscrire mon patronus dans la
      Liste des Patronus pris du forum.
      ¤ Inscrire mon nom dans le
      Registre afin de passer devant la Commission du Sang.
      ¤ Adhérer au
      Parti Puriste Anglais afin d'être en règle avec la Justice Magique.
      ¤ Inscrire mes différents personnages dans la
      Liste des Multicomptes si je possède plusieurs comptes sur le forum.
      ¤ Inscrire mon nom dans la
      Liste des Postes Occupés & Libres afin qu’un nouveau membre au personnage adulte ne prenne pas un poste que j’occupais déjà.
      ¤ Inscrire mon nom dans la
      Liste des Postes de Quidditch afin qu’un nouvel élève ne prenne pas un poste que j’occupais déjà.
      ¤ Créer mon programme de cours dans
      L’Administration de Poudlard et réaliser un suivi régulier si je suis professeur ou personnel de l’école.


    Ce que je dois respecter :


    Et pour finir :
      ¤ Prendre du plaisir à venir ici.
      ¤ Ne pas oublier que Poudnoir n'est qu'un jeu !
      ¤ Faire attention à ce que l'on dit et fait sur le forum, le Ministère a des yeux et des oreilles partout...

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé] Ven 11 Jan - 18:53

Ce Jack Langsdale ... quel bel homme !

Bienvenue à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Jack M. Langsdale, le vilain petit canard [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Adultes
-