POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Autour d'un verre [Emelyne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2012
Parchemins postés : 130



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Eva Sweet


MessageSujet: Autour d'un verre [Emelyne] Lun 21 Jan - 23:41

    Le Chaudron Baveur.
    Les lieux semblaient ne pas vieillir, ne pas changer. Qu'il vente, neige ou pleuve, verglas ou tempête, l'endroit semblait toujours aussi prisé des sorciers. Pour aujourd'hui, ce serait un peu de neige qui décorait le trottoir et avait blanchit, momentanément, sa veste. La nuit était déjà tombé, comme tous les soirs où Eva quittait le bureau des exécuteurs. Crow n'avait aucun scrupule à demander à ses employers de faire des heures supplémentaires mais pour le moment, elle quittait toujours son poste à 18h les mardis soirs. Habituellement, cependant, Eva ne fréquentait pas les bars après le travail. De manière générale, elle se limitait aux week-end où elle ne travaillait pas avec les exécuteurs et seulement un sur deux en tant que brigadière. Cumuler deux emplois d'un coup n'était pas chose facile, surtout quand il fallait rentrer chez elle pour quelques dîners... Parfois, Eva se demandait si Lyna n'avait pas laissé tomber la famille juste à cause de ça et non pas pour une histoire débile de politique. Ça, au moins, elle aurait comprit!

    Mais même si ce n'était pas dans ses habitudes, ça n'empêchait nullement la jeune sang-pure de venir dans ce bar pour boire un verre. Attention, ce n'était pas juste un verre, dans le mode mal de tête au réveil. Non, Eva avait une excellente raison de pénétrer cet endroit. Elle avait juste invité Emelyne à venir boire un verre avec elle pour fêter son admission chez les exécuteurs de nuisibles. Peut-être qu'Eva aurait du être malade que la jeune femme ne soit pas obligé de passer par le stade "apprentissage" pour l'acquérir, mais elle connaissait son expérience et au fond, elle le méritait bien. Eva avait reçu la nouvelle plus tard que prévu. Son entretien était le matin, Eva n'avait eu de ses nouvelles que vers 15h. Mais Emelyn avait toujours milles choses à faire à côté, et la jeune brigadière ne lui en tenait pas rigueur. Une véritable déclaration d'amour quand on connaissait son côté un peu rancunier. La prévenant qu'elle terminait elle-même à 18h, Eva lui avait proposé, par hibou, d'aller boire une verre pour fêter cela au Chaudron Baveur.

    Il était 18h, Eva venait de sortir de son boulot, la tête encore pleine de cette affaire meurtre non élucidée. Elle savait que le cas n'était pas difficile et que d'ici deux jours, elle devrait avoir rendu le dossier, mais c'était un des premiers qu'elle avait à faire presque seule. On aurait dit une sorte de test. Et Eva comptait bien le réussir. Sa cervelle fonctionnait encore quand elle entra dans le bar. Ses yeux balayèrent la salle à la recherche d'une table de libre, mais c'était bien sûr un peu trop demandé à cette heure-ci. La brigadière se dirigea vers le comptoir et héla le barman. Celui-ci lui fit signe d'attendre et la jeune femme eut une énorme envie de l'étriper alors qu'il daignait enfin à s'intéresser à elle et au beau sourire charmeur qu'elle lui offrait.

    "Bonsoir, ce serait pour une table de deux.
    -On est complet, madame, vous voyiez pas?!"

    *Parle-moi encore sur ce ton et je t'arrache la tête avec le plus grand plaisir!*

    -Je suis certaine que vous pouvez trouver le moyen de libérer une table ou deux pour avoir le prestige de deux sang-pures ici, monsieur..."

    L’œil taquin, Eva ne lâchait pas l'homme du regard qui finit par céder et alla virer deux hommes dont les verres étaient certainement aussi vide qu'ils étaient plein. Juste assez pour repartir les poches vides mais avec la sensation d'être enceinte.

    "Celle-ci vous conviendra?
    -Ce sera parfait. Et deux whisky pur feu.
    -C'est comme si c'était fait."

    *Quelle expression idiote*, songea Eva alors qu'elle rejoignait la table désormais libre. Si c'était déjà fait, Eva serait déjà servit! Et ce n'était pas le cas... Un serveur vint débarrasser la table des verres et passer un coup de chiffon en lui assurant que la patron ne devrait pas tarder à la servir. Commander un whisky pur feu n'était pas très prudent puisque Eva reprenait son service dans six heures pour une ronde quatre heures pour Lawson. Mais elle se promit de limiter sa folie à un seul verre d'alcool. Le regard de la ravissante jeune femme, encore élégamment habillé, ses cheveux relevés dans un chignon professionnel mais esthétique, revenait régulièrement vers la porte, guettant l'arrivée de la jeune femme. La porte mit trop de temps à son goût pour s'ouvrir mais cela finit cependant par arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 95



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emelyne Selwyn


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Mer 30 Jan - 17:55

Après avoir passer quelques heures à me détendre et me remettre de mes émotions, je sortis de la bibliothèque d’un air beaucoup plus détendu. Sourire aux lèvres, j’étais enfin contente de moi. Pour une fois ! Si jusqu’à présent, je n’avais fait que faire ce qu’il me passait par la tête, cette fois c’était plus une envie venant de moi, ou plutôt même un besoin. Oui j’avais eu besoin de faire ça pour savoir ce que je valait, pour savoir où j’en étais de ma pauvre vie.

Entrant dans la salle à manger, j’y trouva un Fredrick en train de préparer le thé. J’étais peut-être seule, mais je comptais fêter ma réussite. Enfin je devais retrouver Eva au Chaudron Baveur ce soir après son service mais j’avais encore le temps. En attendant, je m’installais à ma table, dégustant un bon thé avec quelques biscuits.

Malheureusement être seule n’était pas génial pour une fête, et bientôt j’eue fini de boire mon thé dans un silence plus que pesant. Repoussant ma chaise vivement, je me leva d’un bond, faisait tomber cette dernière dans un fracas épouvantable. L’elfe rappliqua rapidement pour voir ce qu’il se passait mais je le chassa d’un simple geste de la main. Avant de commencer à faire les cents pas dans la pièce. Comment pouvais-je occuper mon temps avant de retrouver mon amie au bar …

Me stoppant net devant la cheminée, un sourire passa sur mon visage alors qu’une idée jaillissait dans mon esprit. Pivotant sur mes talons, je sortis de la pièce tout en attrapant ma cape et en saluant l’elfe qui guettait toujours depuis l’entrée de la cuisine. Retournant dans la bibliothèque, je fouilla pendant quelques minutes avant de trouver ce que je désirais. Rangeant l’objet dans ma poche, je transplana vers le local des raffleurs.

Arrivant à quelques mètres de l’entrée, j’accéléra le pas et franchit la porte, saluant quelques hommes que je connaissais à peine. Mon regard parcourut la salle avant de tomber sur la personne que je désirais voir.

Hey Duncan !

M’approchant de lui, je me percha sur la table à côté de lui et me pencha sur le plan qu’il était en train d’observer. Comprenant qu’il était sur une nouvelle affaire, je faillit lui demander ce qu’il en était quand je réalisa que je n’aurais bientôt plus guère de temps pour l’aider avec mon nouvel emploi.

Alors Emelyne que nous vaut ta visite en pleine journée ?
Ma démission !
Tu plaisante ?
Non, je viens d’être acceptée comme exécutrice !
Et bien ! T’a pris du grade alors !
Mouais si on veux, on verra ce que ça donnera, le chef n’a pas l’air commode
Essaie de la fermer un peu si tu veux garder ton job.

Je ne répondis pas à cette phrase, préférant détourner les yeux pour regarder le nombre de raffleurs autour de moi. Je sentais le regard de Duncan qui pesait sur moi, comme s’il attendait que je réponde. Poussant un long soupir, je finis par ajouter.

Bah oui c’est trop tard ! J’ai répondu à Crow et alors ? Ca ne l’a pas empêcher de m’embaucher !
Emelyne ! Tu va finir par t’attirer des ennuis avec ton insolence ! Conseil d’ami, faut gaffe à toi …

Hochant la tête, je descendis de la table et déposa une bise sur sa joue alors que ce dernier me donnait une légère tape sur l’épaule. Il savait parfaitement que malgré ses conseils je ne pourrais pas m’empêcher d’être franche si besoin. Oui il était tout à fait possible que je récolte des ennuis à cause de ça, mais je crois bien que je m’en fichais un peu.

M’éloignant et sortant de l’immeuble qui abritait le sanctuaire des raffleurs, je repensa à ses six mois passés ici. J’avais pas mal appris et surtout j’avais pris conscience que j’étais trop seule et que je me devais d’être un peu plus amicale. Mais bon ça ce n’était pas forcément évident de l’être avec tout le monde …

Transplanant à nouveau, j’apparus dans une petite ruelle à proximité du Chaudron Baveur. Ce lieu avait une grande importance pour moi. Il avait été créer par l’une de mes ancêtres du côté de ma mère et il n’était pas rare que je me demande qui en reprendrait la gestion une fois que mon grand-père ne serait plus de ce monde. Je ne me voyait pas m’enfermer derrière un comptoir, et la seule autre personne, descendante de la famille, était un garçon d’à peine quatorze ans dont j’avais quelque doute sur ses futurs dispositions en terme de caractère fort. Heureusement pour la famille et peut-être malheureusement pour lui, c’était moi qui était chargée de son éducation et je comptais bien l’endurcir un peu.

Poussant la porte du pub familial, je me dirigeai vers le comptoir et me percha sur un siège tout en adressant un grand sourire au barman. Gauthier était là depuis déjà quelques années et s’occupait très bien du bar quand mon grand-père n’était pas présent. L’homme s’approcha immédiatement de moi et je lui fis un clin d’œil avant de lancer.

Alors ? T’a toujours pas craquer ? Mon grand-père a fait fort en te trouvant !
Moi je dirais plutôt que c’est ta venue qui me fait tenir, ma belle

L’homme de presque dix ans mon ainé, avait toujours laisser entendre qu’il avait un faible pour moi et n’hésitait pas à le dire haut et fort, espérant me faire craquer. Mon grand-père n’était pas loin de se laisser séduire mais connaissant mon caractère il évitait de s’en mêler pour que je ne dégaine pas encore une fois ma baguette, laissant l’homme faire un aller simple au cimetière.

Je suis pas là pour toi ce soir, j’ai rendez-vous avec une amie.

Gauthier soupira avant de désigner du menton la seule table où une seule personne était assise. Faisant un dernier sourire au barman, je sauta de mon siège et me dirigea vers la jeune brigadière. Eva avait quatre ans de moins que moi et malgré que je ne m’intéresse guère aux plus jeunes, j’avais rapidement sympathisée avec la jeune femme lors de son arrivée à Poudlard. Il faut dire que mes relations avec Lyna sa sœur ainée était plus que tendue, et j’avais vite remarquer que c’était la même chose entre elles deux. De discussion en discussion, on s’était un peu reconnue l’une dans l’autre même si j’avais un caractère beaucoup plus fougeux que la jeune Sweet.

Me laissant tomber sur la chaise en face d’elle, je repoussa une mèche de ma blonde chevelure, la coinçant derrière l’oreille au moins pour quelques minutes. J’avais toujours eu des cheveux plutôt rebelles et je ne me foulais pas trop pour les dompter vu qu’ils collaient parfaitement avec mon caractère. Enfin bref ! Regardant Eva, je lui souris et hocha la tête en voyant qu’elle avait déjà passer commande de nos boissons.

Salut Eva ! Alors quoi de neuf chez les Sweet ?

Je ne passais pas par la case de comment va la santé, il était facile de voir notre état en étant face à face. Quand à nos états d’âmes, ce n’étais surement pas en ces lieux que nous les échangerions et si jamais, ils entreraient directement dans la discussion sans avoir besoin d’en faire la demande à l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2012
Parchemins postés : 130



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Eva Sweet


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Jeu 31 Jan - 0:37

    Eva attendait depuis quelques minutes quand la porte du Chaudron Baveur s'ouvrit sur son amie. N'étant pas occupé à siroter son verre puisqu'elle n'était pas encore servie, Eva suivit son amie des yeux. Rien ne prédestinait Emelyne et Eva à s'entendre aussi bien, si ce n'était que le sang-pur qui coulait dans leurs veines. Par un heureux hasard, la jeune Serwyn avait reconnut en Eva ce dont manquait cruellement Lyna : des tripes, de la dignité, et de l'intelligence. C'est du moins ce à quoi se plaisait de penser la jeune Eva qui méprisant sa soeur et qui n'hésitait jamais à maudire sa soeur même si les trois quarts de ses accusations pouvaient être infondé ou fausse. Le but n'était pas alors pas de se plaindre de Lyna mais de pouvoir ressortir toute la frustration qu'elle avait à l'égard de Lyna.

    Son amie se dirigea vers le barman. Sachant que le grand-père d'Emelyne gérait le bar, cela n'avait rien d'étonnant qu'elle échange quelques mots avec lui mais cela n’empêchait nullement la jeune brigadière de ne guère apprécié le barman qui était, selon elle, un pervers -au regard qu'il lança à Emy quand elle eut le dos tourné- doublé d'un opportuniste. Puisque le barman lui avait envoyé Emelyne, Eva ne s'occupait plus de lui et c'est avec avec un ravissant sourire sur son innocent visage qu'elle accueillit sa jeune amie et nouvellement promue exécutrice de nuisibles. Au même moment, un serveur leur déposa les deux whisky pur feu qu'elle avait commander. Eva l'ignora complétement, avec la distinction caractéristiques des sang-purs qui ne faisaient même plus attention aux serviteurs.

    La jeune femme s'assit en face d'Eva en la saluant et lui demandant des nouvelles de la famille. Eva haussa les sourcils d'une manière qu'il aurait été inutile qu'elle lève les yeux au ciels, son expression étant parfaitement compréhensible. Pour en achever les effets, la jeune femme répondit avec une pointe d'ironie :

    "Aussi bien que possible!"

    Mais Eva était surtout curieuse de savoir comment s'était passé l'entretien avec Crow. L'homme n'était pas des plus tendre et le caractère farouche et la franchise de son amie avait du plaire, ou pas trop déplaire à son supérieur pour qu'il l'embauche. Eva leva sa coupe à la santé d'Emy et en but une gorgée avant de lui demander :

    "Alors? Comment il t'a cuisiné, Crow?"

    Elle respectait le chef des exécuteurs, il ne fallait pas croire, l'homme était intelligent, autoritaire et fin. Sa perspicacité n'avait d'égal que la manière dont il vous transperçait des yeux. Si Eva pouvait bouillonner de l'intérieur, elle était presque certaine que cet homme devait le savoir rien qu'en la regardant. C'était à la fois déstabilisant et motivant. Eva savait pourquoi Emelyne voulait intégrer l'équipe des exécuteurs et elle s'étonnait que Crow l'est accepté. Il n'était pourtant pas du genre à pousser ses employer à mêler leur vie personnelle à leur vie au bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 95



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emelyne Selwyn


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Sam 2 Fév - 18:21

Aussi bien que possible!

Un sourire passa sur mon visage en voyant la tête de la jeune Sweet. La famille était un sujet plutôt délicat chez eux à cause de la désertion de Lyna. Pour moi ça ne m’avait jamais surprise plus que ça, vu que je n’avais jamais appréciée l’ainée de la famille. Elle avait beau avoir mon âge et avoir été dans la même maison que moi à Poudlard, jamais nous n’avions été proches, enfin sauf pour échanger quelques mots plutôt salés.

Alors? Comment il t'a cuisiné, Crow?

Je me retins de rire à la question d’Eva. Comme d’habitude, elle était toujours aussi directe, je devais déteindre un peu sur elle, ce qui était à la fois bien … et mal. Bah oui ma franchise avait tendance à m’attirer pas mal d’ennuis et ce n’était pas ce que je souhaitais pour la jeune femme. Elle avait du potentiel et il serait dommage de le gâcher avec des erreurs aussi idiotes.

Bah il a commencé comme dans tous les entretiens. En me demandant mes motivations personnelles. Et comme tu le sais, j’ai du me débrouiller pour faire passer ça pour une envie d’avoir une nouvelle expérience professionnelle. Je n’allais pas lui dire franco que j’étais là pour farfouiller dans les dossiers à la recherche de ce que j’avais besoin pour ma quête.

Prenant mon verre, j’en bus une gorgée, savourant la chaleur que le liquide ambré me procurait. Voilà un moment que je n’avais pas bu de whisky pur feu par manque de temps et surtout pour ne pas péter un câble complètement. Je savais que si je me mettais à boire, je ne pourrais pas forcément m’arrêter, surtout si j’en venais à ressasser le passé …

Je dois dire qu’il n’a pas apprécié mes jeux de mots. Enfin disons qu’il m’a remis … gentiment en place. Mais ça a du quand même lui plaire au moins en partie puisqu’il a voulu me faire passer la suite du test.

Buvant encore un coup, je réfléchis à la suite des paroles du directeur des exécuteurs de Nuisibles. Ses questions n’avaient aucun ordre précis, elles étaient faite pour déstabiliser la personne en face et j’avais plusieurs fois faillit me laisser aller à des réponses plus violentes mais un élan de professionnalisme m’avait poussé à répondre le plus correctement possible.

Vu que tu suis la formation, je sais pas si tu auras cette foule de questions mais c’est plutôt … déstabilisant. Et puis … je sais pas … j’ai un doute sur le fait qu’il n’avait pas une idée de la raison de ma demande. Plusieurs questions avaient des orientations personnelles voir même concernaient directement Clovis …

Baissant les yeux sur mon verre, je gardai le silence plusieurs minutes, essayant de chasser les pensées concernant mon fils qui n’en finissaient pas d’envahir mon esprit et qui menaçaient de me faire sombrer dans une profonde détresse.

Eva était pour le moment en formation pour entrer aussi chez les exécuteurs et je ne doutais pas qu’elle allait réussir ça, surtout que j’étais là pour l’aider si besoin. Je n’avais peut-être que quatre ans de plus qu’elle mais j’avais une certaine expérience du terrain. Bon d’accord, j’avais souvent de la chance comme face à Jugson mais je savais aussi que tout ne dépendait pas que de ça.

Je dois dire que j’ai joué la carte de la franchise. Je sais que ça ne plait pas les trois quart du temps, et j’étais limite certaine de ne pas être prise. Mais … je sais pas … j’ai … juste ajouté une phrase à la fin pour conclure l’entretien et là il a dit que j’étais prise. Je dois t’avouer que j’ai encore du mal à y croire …

Relevant la tête, je dévisageai la jeune femme, hésitant à ajouter autre chose mais finalement je préférai me taire et attendre de savoir ce qu’elle pensait de tout ça, vu qu’elle avait déjà eu l’occasion de côtoyer Crow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2012
Parchemins postés : 130



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Eva Sweet


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Lun 4 Fév - 20:06

    Eva était curieuse et franche, elle marchait comme ça. Pourtant elle n'avait pas hésité à jouer de faux-semblants pendant des années, de faire semblant d'adorer sa soeur pour maintenir l'unité familiale aux yeux de tous, mais quand quelqu'un de lui plaisait pas à Poudlard, elle n'hésitait pas à se faire entendre. Au ministère, il fallait ré-apprendre la subtilité mais elle ne pratiquerait pas ce genre d'hypocrisie avec Emelyne. La jeune fille avait l'âge de sa soeur et, à bien des égards, Eva aurait l'avoir à cette place. Au moins Emy était à la hauteur. Emy semblait amusée de sa question et Eva esquissa un sourire. Et bien, Crow ne devait pas l'avoir traumatisé tant que ça pour qu'elle puisse encore s'amuser de l'entretien qu'elle avait eu avec elle. Croisant les jambes, Eva se cala contre le dossier de sa chaise pour écouter son amie.

    Eva était au courant de la raison qui motivait principalement son amie à intégrer les rangs des exécuteurs de nuisibles. La disparition de Clovis la minait et Eva connaissait Emy pour savoir que jamais rien ne l'empêcherait de faire tout ce qui était en son pouvoir pour récupérer son fils. Elle n'aurait pas été étonné d'apprendre qu'après un hypothétique refus de Crow à l'intégrer dans son service, elle soit revenue en catimini quand il aurait été absent de son bureau pour chercher elle-même les dossiers qui les concernait. Cependant, si Emelyne avait cette franchise qui pouvait aisément se confondre avec de l'arrogance, elle savait que Crow ne l'accepterait pas dans son équipe par simple envie personnel. Et elle était curieuse de savoir comment elle avait réussit à convaincre Crow du caractère presque désintéressé de son intérêt pour ce job. Ça devait pas être une mince affaire...

    Et bien sûr, Crow tenant assez au professionnalisme, n'avait pas apprécié les jeux de mots de son ami mais ce n'était guère étonnant. Mais le côté franc de la jeune femme avait du plaire à Crow, ce qui était étonnant de sa part puisqu'il ne tolérait guère qu'on ose lui répondre. Eva n'avait pas encore été rodé aux méthodes d'interrogations usé par les exécuteurs, son travail se limitait, pour le moment aux enquêtes, secteur auquel elle était particulièrement attachée et avait participé à une intervention d'exécuteur. C'était donc toujours intéressant de savoir comment Crow procédait.

    "Ton oncle savait que t'avais rendez-vous avec lui? Il lui en a peut-être touché deux mots...?"

    Eva se demanda vaguement pourquoi Emelyne avait joué la carte de la franchise si elle était certaine qu'avec un comportement pareil elle ne se ferait pas prendre... Mais après tout, ça faisait partie de sa personnalité... Mais si Crow savait pour Clovis, à son avis il n'y avait qu'une raison pour qu'Emy ait été embauché. Garde tes amis près de toi et tes ennemis plus près encore. Si Crow avait accepter qu'Emelyne alors qu'il aurait été plus sage, professionnellement parlant, de la tenir à l'écart de l'affaire des enlèvements d'enfants, c'est parce qu'il voulait l'avoir à l’œil pour pouvoir la surveiller.

    "Et je peux savoir ce que tu lui as dit...?"

    Eva toucha enfin son verre et en but une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 95



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emelyne Selwyn


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Lun 4 Fév - 22:36

Ton oncle savait que t'avais rendez-vous avec lui? Il lui en a peut-être touché deux mots...?

Un sourire passa sur mon visage alors que je reprenais une gorgée de whisky pur feu, laissant donc un léger blanc s’installait dans notre conversation. Je savais que Logan Selwyn était un mangemort très bien vu par pas mal de personne mais je ne voulais pas passer par lui, sachant pertinemment qu’il aurait deviné la raison de ma demande.

Non, il n’était pas au courant. Je connais assez Logan et il me connaît assez pour qu’il tente de m’arrêter dans cette démarche. Il aurait de suite compris la raison de cette demande. J’ai préféré garder le silence et je ne lui annoncerais que plus tard. C’est plus simple.

Et encore … Quand je lui dirais pour sûr qu’il me questionnerait sur les vrai raisons de cette soudaine envie. Ce n’était pas un secret pour lui que je souhaitais retrouver Clovis par tous les moyens et il savait que risquer ma vie à chaque instant n’était pas un problème, loin de là.

Et je peux savoir ce que tu lui as dit...?

Reposant mon verre sur la table, je m’adossai à ma chaise, cherchant avec le plus de précision possible à lui retransmettre ce que j’avais dit. Je ne pouvais pas lui dire ça mot à mot puisque je répondais souvent du tac o tac mais j’allais être le plus précise possible.

Et bien … sa dernière question consistait à savoir si … je pensais avoir le mental pour être exécutrice. J’ai répondu que non avant de me justifier. Tu sais que c’est pas mon truc de justifier mes réponses mais là, j’ai juste dis par quoi je passais, mon parcours professionnel complètement loupé à cause, en partie, de mon fils. Je lui ais même dit que j’étais instable. Bien sûr après ça j’étais sûre qu’il allait me renvoyer d’où je venais.

Croisant les bras sur la table, je m’appuyai sur mes avant-bras et me pencha légèrement avant de sourire à Eva et d’ajouter.

Ensuite j’ai fini en disant que j’étais loin d’être parfaite mais qu’au moins j’étais honnête et fière de l’être. Je sais pas si c’est ça qui l’a décidé mais il a fermé le dossier et m’a demandé de revenir dès demain pour commencer le boulot.

Reprenant mon verre, je le terminai d’un seul coup avant de le reposer sur la table et de me réinstaller plus correctement sur ma chaise. Je devais bien avouer que pour une fois j’étais fière de moi. J’avais réussi l’exploit toute seule sans avoir mon père ou mon oncle derrière pour faire jouer ses relations. Même si j’étais dans ce service pour essayer de glaner les informations dont j’avais besoin pour retrouver ces enfants, pour sur que je tenterais de faire le reste du boulot le mieux possible pour grimper dans l’estime du patron. Parce que je devais bien me l’avouer, il me plaisait beaucoup …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2012
Parchemins postés : 130



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Eva Sweet


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Mer 6 Fév - 0:47

    Eva n'était pas sûre d'approuver la cachotterie de son amie mais elle la comprenait. Comme Emy, Eva préférait faire les choses seules. Bien que ce soit très pratique d'être reconnut à cause de son père ou de son oncle, Eva aimait être reconnut pour elle-même dans le cadre de son boulot. Non pas qu'elle refusait le sang-pur de ses parents et leur notoriété en tant que sang-pur, mais elle cherchait continuellement à se détacher de l'image de sa soeur. Et dans le boulot, elle n'était pas associé à sa famille, donc pas à Lyna. depuis la trahison de cette dernière, Eva cherchait étrangement à se détacher de son nom. Une situation nouvelle, souvent désagréable, mais également qui la poussait à se donner à fond.

    Eva n'était pas du style non plus à critiquer tout autour d'elle, elle se garda bien de le faire rapport au choix de son amie de garder le silence. Elle-même ne parlait pas vraiment de son boulot chez elle. De son job de brigadier certes, mais moi de sa formation d'exécutrice car même si les dossiers dont elle s'occupait n'était pas du style à être secret défense, c'était une habitude qu'elle devait prendre : être discrète sur le métier. Son boulot et sa vie de famille se divisait de plus en plus et si son père n'avait pas été brigadier avant elle et n'était pas dans la politique, ce serait déjà fait depuis bien longtemps.

    De nature assez curieuse, et ne faisant pas dans la dentelle avec les gens qui lui était relativement proche, surtout avec Emelyne qui était très franche, Eva ne cachait pas ces traits de caractère à son amie. Et Emy avait fait preuve d'une sacrée franchise en s'adressant ainsi à Crow. Il était certain qu'après un discours ou un candidat disait presque ne pas être à la hauteur, peu de "patron" les embaucherait. L'embauche d'Emy e devenait que plus mystérieuse et presque incompréhensible. Il était peu probable que le chef des exécuteurs de nuisibles se soit attaché au C.V. de son amie car ils étaient nombreux à vouloir intégré le service, mais seul l'élite des sorciers y avait accès. Et le fait qu'elle est le sang-pur la mettait peut-être dans l'élite puriste, mais pas dans celle de Crow même si ce n'était pas un détail.

    La jeune femme lui dit enfin la phrase qui avait pu faire changer d'avis Crow. Il était vrai que l'honnêteté était une qualité sur laquelle Crow ne crachait surtout dans sa relation avec ses employer. Mais pour Eva, c'était difficile à avaler que l'homme l'est accepté juste à cause de ça. Eva regarda son amie vidé son verre et se caler contre sa chaise. Elle esquissa un sourire. Emy était fière d'elle et il y avait de quoi, mais si Emy lui avait parler de tout ça, c'était également pour avoir l'avis de la jeune Sweet, Eva en était certaine. Elle prit soin de boire une gorgée avant de parler :

    "Je pense qu'il t'a prise en partie pour avoir à l’œil, histoire qu'il puisse veiller sur tes faits vis-à-vis de l'affaire des enlèvements d'enfants... Mais t'es période d'essais?"

    Inquisitrice du regard, Eva but une autre gorgée de son verre qu'elle n'avait pas, elle, encore terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 95



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emelyne Selwyn


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Mar 12 Fév - 0:21

Je pense qu'il t'a prise en partie pour avoir à l’œil, histoire qu'il puisse veiller sur tes faits vis-à-vis de l'affaire des enlèvements d'enfants... Mais t'es période d'essais?

Faisant signe au serveur de venir me resservir, je restai silencieuse en attendant qu’il me remplisse mon verre. Elle n’avait pas tord et cette idée m’avait traversée l’esprit mais j’étais maligne et j’arriverais à m’en sortir d’une façon ou d’une autre. S’il ne me donnait pas les renseignements que je voulais, je frapperais plus haut, voir même bien plus haut …

Quand le serveur repartit, je pris le temps de prendre mon verre entre mes mains et de plonger mon regard dedans. Mes pensées étaient essentiellement tournées vers mon fils qui me manquait plus que tout et même la présence, aux vacances, de Ciel, ne m’aidait pas à combler le vide de la disparition de mon enfant.

J’ai pensé à la même chose que toi Eva. Mais tu vois, pour une fois je m’en fiche. Pour une fois … j’ai envie de faire un effort et de gagner ma place dans ce département.

Portant mon verre à mes lèvres, j’en bus une gorgée avant de le reposer devant moi. J’avais toujours été un peu folle, trop franche et impossible à rester en place mais … j’avais envie de changement … Pourquoi ? Je n’en avais aucune idée pour le moment, mais un jour ou l’autre, j’allais très certainement trouvé.

Pour la période d’essai, je dois avouer qu’il n’en a pas parlé … Surement que oui donc faut que je me tienne à carreau, chose plutôt … difficile pour moi !

Je retins un léger rire en terminant ma phrase. Eva était bien placée pour savoir mon caractère et ma façon d’agir. Déjà à Poudlard j’étais ainsi et c’était l’une des choses qui avait fait que je ne m’étais pas entendue avec sa sœur et que je m’étais rapprochée d’elle.

Et sinon, tu pense quoi de Crow ? Tu … le trouve comment ?

Ma question pouvait semblée simple mais elle était plus complexe qu’elle en avait l’air. Je voulais connaître son avis sur le comportement du directeur des exécuteurs mais aussi savoir ce qu’elle en pensait en tant que personne. Nous avions déjà souvent eu de telles discussions par le passé pour savoir ce que pensait l’autre d’une personne précise et j’espérais qu’elle avait bien compris ma question …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2012
Parchemins postés : 130



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Eva Sweet


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Mar 12 Fév - 22:13

    Emelyne n'était pas idiote. C'était une des qualités de son amie. Bien sûr que son avis n'était pas quelque chose de nouveau pour Emy, elle y avait déjà pensé. Mais la nouvelle exécutrice lui avait demandé ce qu'elle en pensait, donc elle le lui disait. Quitte à répéter ce que pensait Emy. Et si elle le savait, que comptait-elle faire? Emelyne était du genre à se sentir libre de ses mouvements à faire tout ce qu'il fallait pour obtenir ce qu'elle voulait avoir. C'était ainsi, Emy était franche mais Eva allait plus dans la dentelle même si elle n'en pensait pas forcément moins. Eva but une gorgée de son whisky qui commençait à se vider. Elle souhaitait faire un effort pour s'intégrer dans l'équipe? Emy était très têtue, déterminée, Eva le savait et quand elle voulait quelque chose, il valait mieux l'aider que de s'y opposer. D'un autre côté, voir Emy être sage, obéissante et de rentrer dans le droit chemin était quelque chose d'assez surprenant. Mais si elle disait qu'elle allait essayer, c'était qu'elle le ferait.

    "Tu veux réussir à récupérer Clovis en faisant un effort pour t'intégrer au département? Si Crow te refuse l'accès à cette affaire, comme il devrait le faire selon le règlement, tu vas avoir un peu de mal..."

    Eva leva un sourcil inquisiteur avant de finir son verre. L'affaire n'était pas simple. Elle-même avait eu du mal à se retenir face à la menace de Mike, il y a quelques jours, mais elle avait réussit à se retenir. Sa franchise et son honnêteté avaient déjà nettement moins été au goût de Valverde lorsqu'il l'avait interrogé. Mais face à Crow, Eva avait toujours fait preuve de sérieux et de professionnalisme. Il n'avait pas l'habitude de prendre ses employer de haut et ne manquait pas de respect. Il était juste son supérieur et se comportait comme tel. C'était un des haut-gardé du ministère qui attirait le respect de la jeune Eva. A côté de Mulciber, Menroth et compagnie qui ne cessaient de se chamailler sur le plan politique, administratif... Officiellement, ça ne se savait pas. Mais les murs avaient des oreilles et si les rumeurs n'avaient pas de pattes, ça ne l'empêchait nullement de courir les couloirs du ministère. Après 2 ans au ministère, la jeune femme avait déjà eu vent de certains rumeurs et quelques désaccords entre certains départements, certaines personnes... Certains secrétaires étaient même particulièrement bavards.

    La jeune brigadière tourna son verre... vide, en le regardant. Que pensait-elle donc de Crow? Avec un sourire malicieux, elle répondit :

    "En dehors du fait qu'il est assez craquant pour s'attirer les faveurs de la plupart des femmes du 2ème étage du ministère?"

    Eva fit signe à un serveur à qui elle demanda une bierraubeurre. Elle attendit qu'il soit repartit pour reprendre réellement :

    "Au niveau professionnel... c'est un type sérieux et compétent. Tant que t'es utile, il te garde. C'est un vrai bourreau du travail et si t'es pas capable de tenir le rythme, si t'es incapable de te donner à 300%, il te met à la porte. Il est aussi exigeant que le job est passionnant."

    Le serveur revenant pour la servir, Eva attendit patiemment et but une gorgée une fois qu'il eut terminé. Sans plus prêter attention au jeune homme, elle poursuivit :

    "Il est intelligent, ambitieux, malin et il a pas froid aux yeux. Je dirais que parmi tous les haut-gradé du ministère, c'est certainement celui que je respecte le plus. Les autres sont puissants, bons orateurs, influents, fanatiques, ce que tu veux... Mais Crow est bien plus que ça..."

    Eva laissa son verre sur la table et se cala sur le dossier de sa chaise.

    "Il est dangereux."

    Voilà. C'était ce qu'elle pensait sur Crow. Rien de plus ni de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 95



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emelyne Selwyn


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne] Mar 19 Fév - 0:48

Tu veux réussir à récupérer Clovis en faisant un effort pour t'intégrer au département? Si Crow te refuse l'accès à cette affaire, comme il devrait le faire selon le règlement, tu vas avoir un peu de mal...

Un léger sourire apparut sur mes lèvres. Elle avait raison mais devait bien se douter que j’avais plus d’un tour dans mon sac. Haussant les épaules, je chassai ses dires d’un simple geste de la main comme pour lui faire comprendre que ce n’était qu’une broutille. Peut-être allait-elle vouloir en savoir plus et je lui répondrais sans hésiter mais si je pouvais éviter de m’étendre et bien je l’évitais …

En dehors du fait qu'il est assez craquant pour s'attirer les faveurs de la plupart des femmes du 2ème étage du ministère?

Je plongeai le nez dans mon verre pour cacher mon sourire. C’est vrai qu’il avait un charme certain et son attitude désinvolte ne pouvait que faire craquer les femmes. Il était aussi … inaccessible ce qui le rendait encore plus intéressant surtout pour certaines femmes prêtent à tout pour trouver un bon mari. Je n’étais pas ce genre et même s’il me plaisait jamais je ne l’aurais avoué à qui que ce soit …

Au niveau professionnel... c'est un type sérieux et compétent. Tant que t'es utile, il te garde. C'est un vrai bourreau du travail et si t'es pas capable de tenir le rythme, si t'es incapable de te donner à 300%, il te met à la porte. Il est aussi exigeant que le job est passionnant.

Ca je l’avais compris pendant l’entretien. Avait-il vu ma détermination pendant notre … échange de mots ? Il était si perspicace que c’était tout à fait possible, en tout cas je n’avais rien qui m’empêchait d’être au travail nuit et jour s’il le fallait. Et si j’avais dit que je ferais mes preuves, quoiqu’en dise Eva et son raisonnement par rapport à mon caractère, je ferais mon possible pour y arriver.

Il est intelligent, ambitieux, malin et il a pas froid aux yeux. Je dirais que parmi tous les haut-gradé du ministère, c'est certainement celui que je respecte le plus. Les autres sont puissants, bons orateurs, influents, fanatiques, ce que tu veux... Mais Crow est bien plus que ça...

Un homme comme je les aimais … Il ne fallait pas voir mes pensées comme étant arrêter au fait que ce soit un homme et moi une femme et qu’une relation soit possible, non il fallait voir du point de vue travail. Jamais je n’avais respecté un seul supérieur jusqu’à présent et si j’avais réussi mes formations c’était uniquement parce que mon travail était parfait, pas grâce à mon don relationnel.

Il est dangereux.

Haussant un sourcil, je regardai la jeune femme qui s’était appuyée contre le dossier de sa chaise et me fixait de son regard. Jamais je ne l’avais entendu dire qu’une personne était dangereuse. Elle était beaucoup moins violente que moi mais avait un peu la même façon de penser. Pour ça que ces quelques mots me firent hausser un sourcil et la fixer. Si elle avouait ça c’était qu’elle devait avoir raison, sauf que je ne le croirais pas tant que je ne l’aurais pas vu, au risque d’y laisser des plumes …

Te ferait-il peur Eva ?

Prenant une gorgée de ma boisson, je lui lançai un sourire de défi. J’allais lui prouver que moi, je n’avais peur de personne et surtout pas de membre du ministère, tout supérieurs qu’ils pouvaient être …

Ce n’est qu’un homme … Il est mortel comme tout le monde et même s’il est … dangereux, il a ses failles, il suffit juste de les trouver pour les exploiter ensuite …

Reposant mon verre sur la table, je croisai mes bras et les posa pour me pencher en avant vers la demoiselle qui me faisait face. Lui faisant un clin d’œil, je lançai d’un ton qu’elle connaissait bien pour m’avoir maintes fois entendu l’employer.

Crow n’est qu’un défi pour moi, une énigme non résolue que je vais me faire un plaisir de décortiquer pour en trouver la solution …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Autour d'un verre [Emelyne]

Revenir en haut Aller en bas

Autour d'un verre [Emelyne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-