POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours II : Transformer tout le corps (cycle III)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Mar 22 Jan - 15:54

On était un vendredi après midi comme les autres. Quatorze heure était l'heure du cours des troisièmes cycle. Juste après le déjeuner, un cours assez calme, car il fallait bien le reconnaitre, la métamorphose n'avait rien d'un cours violent et haletant, du genre magie noire. Bien qu'il y ait une grande partie de pratique, c'était une matière qui demandait rigueur et calme. Sean Forsythe avait passé le plus clair de sa vie à pratiquer cette branche de la magie, qui n'était pas des plus faciles, il fallait bien le reconnaitre. Il savait que pour réussir, il fallait de la pratique et du silence, beaucoup de concentration. Sous ses airs coulants et de tête en l'air, il savait parfaitement qui s'en foutait complétement ou était largué dans la matière. Il essayait d'aider les derniers, obligeait les derniers à bosser, ou en desespoir de cause, puisqu'il savait qu'il ne réussirait pas à intéresser tout le monde, et que les punir n'y changerait rien, il les laissait au fond de la classe, à bavarder entre eux, et a avoir des tôles. Ce n'était pas le problème de Sean s'ils se trompaient, après tout, lui il avait un boulot, et ses examens depuis longtemps. M'en fous qu'ils se plantent, tant qu'ils me laissent tranquille...résultat, il n'était pas trop chiant comme professeur, laissant une relative liberté de mouvement aux élèves, qui en retour faisaient à peu près ce qu'il voulait. En tout cas ils travaillaient, pour la plupart du moins.

Sean arriva dans la salle de classe, comme à son habitude, alors que les élèves venaient d'arriver, saluant les plus motivés, et ceux qu'il aimait bien, rembarrant les autres, luttant un instant pour obtenir le silence général, et l'attention des étudiants :

" Bonjour à tous, bonjour, un peu de silence s'il vous plait...Moins cinquante points à toutes les maisons !"

Le brouahaha joyeux de toutes les conversations de fin de déjeuner retomba. Parfois les élèves ne comprenaient pas bien Sean, qui avait tantôt l'air de planer et d'être laxiste, et tantôt d'être assez dur avec eux. Le professeur s'installa, et fit l'appel. Avant de reprendre :

" Bon, maintenant que cette salle à l'air d'assemblée d'étudiants et non pas d'une basse cours, la menace des moins cinquante points est inutile. Nous allons pouvoir commencer...par un test."

Et là, comme prévu, tout le monde se mit à râler. Sean sourit ; c'était de bonne guerre. Bon, allons y...Il commença à distribuer le test, souriant :

"Je l'ai dit la semaine dernière, je vous le rapelle...tout le monde l'a ? Oui, alors commencez, vous avez un quart d'heure."

Le test était présenté ainsi :


Citation :
Test de Métamorphose

1. Quel furent les métamorphoses réalisées la semaine dernière ? /2,5
2. Donnez les formules et les mouvements de baguette permettant de réaliser lesdites métamorphoses. /2,5
3) De quel type étaient ces métamorphoses ? Justifiez. /5
Spoiler:
 

[/justify]
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2013
Parchemins postés : 1656



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ariana Bedan


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Mar 22 Jan - 22:50

-Tu as vu Ariana ?
-Ouais, elle allait au cours de Méta'.
-Elle m'agace...
-Un problème Emma ?
-T'en mêle pas.


Emma Bedan pouvait être tout aussi stricte, cassante et méchante que l'était sa sœur lorsqu'elle le voulait réellement. Elle avait cette capacité à rendre la situation dérangeante car on la connaissait d'un naturel social et plutôt facile à aborder, mais lorsqu'elle s'énervait, il n'y avait plus rien de logique dans sa façon de se comporter. Elle était cinglante, à l'image de sa sœur, et rares étaient le personne le sachant avant de se faire découper verbalement en deux par la rouge et or. Cette dernière accéléra le pas, et se mis à courir dans les couloirs de l'école de Sorcellerie la plus réputée du Monde afin de retrouver sa sœur jumelle qui était, elle aussi, en train de se pavaner dans le château en quête de la salle de métamorphose. Le problème d'Ariana était son goût pour la solitude et l'envie de passer par des chemins improbables, incroyablement plus longs qu'à l'ordinaire, afin d’éviter le plus de gens possible et de rester un peu seul avant de tomber sur deux saletés de premières années et de leur faire mordre la poussière. Surtout si ils étaient de Poufsouffle. Là, ils avaient tout gagner, manquait plus qu'ils soient roux, voire même chinois, et c'était terminé pour eux, littéralement. Les deux jumelles étaient reconnaissables évidemment par leur physique quasiment identique – bien qu'Emma ait le visage légèrement plus rond que sa sœur – mais aussi par leurs signes de richesses, notamment leurs habits qui valaient une petite fortune. Effectivement, elles ne s'habillaient pas comme tout le monde, elles portaient chacune du sur-mesure taillé pour Poudlard, et uniquement pour Poudlard, avec l'écusson de leur maison respective. C'était, déjà, bien plus classe, et ça les distinguait immédiatement du reste. Nul doute que lorsqu'on avait les plus grandes personnalités - ou presque toutes – de l'Intendance, on pouvait se permettre d'apparaître plus élégant, voire même, c'était conseillé. L'avantage c'était que peu de gens n'étaient pas au courant des liens entre les Bedan et les Mulciber, les Witcher, les Serpens... et au final, on respectait parfois plus les jumelles pour cela que pour elles, en tant qu'élèves. Emma trouvait cela rabaissant, Ariana jubilait à l'idée de penser aux autres strongulots bavant devant les liens de parentés qui étaient les leurs.

-Oh ! Bedan !

Ariana s'arrêta net lorsque son nom retentit dans le couloir du deuxième étage. Un couloir relativement petit, excentré des grands axes de l'école. Elle se retourna lentement, avec ce regard froid, puissant, noir qui représentait sa colère qu'on ose prononcer le nom de sa famille ainsi. Son visage dur se métamorphosa presque lorsqu'elle s’aperçut que c'était sa sœur, qui jouait les dures, qui s'approchait. Elle avait ce visage énervé très typique du personnage qu'Ariana connaissait bien et qui la faisait toujours autant rire. Emma embrassa sa sœur d'un geste rapide, visiblement agacé.

-Un problème Em' ?
-Je vais l'étriper Ariana ! Je vais le tuer !
-Ouais, moi aussi.
-Tu sais même pas de qui je parle ?
-Ça m'empêche pas de vouloir l'étriper !
-Bref... Saul me saoule !
-Bah casse.


Emma s'arrêta net, fixa sa sœur longuement, presque choquée de ce qu'elle venait de dire. Ariana venait de lui dire de casser avec son copain, celui qu'elle avait depuis deux ans. Sérieusement ? Quel culot ! Remarque, venant d'Ariana, ça n'avait rien de réellement étonnant. Elle avait toujours eu ce chic pour dire les choses franchement, de façon nette et précise, sans diverger, sans passer par des formules d'usage. Et c'était ainsi avec tout le monde, ou presque. Ariana savait fayoter quand il le fallait, mais se limitait au strict minimum afin de ne pas regretter sa franchise caractéristique habituelle. Au fond, c'était peut-être Ariana qui était dans le vrai. Rester avec un gars qui fait chier sa copine, ça n'a pas plus de sens que de demander une bonne note au professeur Aldureen après avoir rendu un devoir bourbiste sous le régime de Lord Voldemort. Un peu de bon sens ne faisait jamais de mal parfois, et Ariana était là pour le rappeler à sa sœur bien aimée.

Elles se dirigèrent jusqu'à la salle de cours de métamorphose ou le professeur Forsythe allait donner son deuxième cours. La métamorphose n'avait pas un grand intérêt selon Ariana, cependant, si elle était dispensée à l'école de sorcellerie c'est qu'elle était fondamentale pour l'éducation sorcière. Ainsi, elle se pliait volontiers aux programmes rédigés par le Ministère de la Magie, et ne rechignait pas à rejoindre un cours pareil qui avait son lot d'amusement aussi. Vrai que transformer sa main en pince de homard l'avait faite sourire. Et vrai qu'elle aimait bien les cours pratiques d'ordre générale. D'autant plus que le prof' n'était pas un incompétent, il semblait aimer sa matière, bien qu'enseigner était un tantinet rébarbatif pour lui visiblement, par moment. Ariana n'était pas ce genre d'élève absolument parfaite, modèle et tout ce qui en découle. Elle était plus ce genre d'élève dont on savait qu'elle était travailleuse, assidue, qui semblait tout à fait apte à très bien faire, mais qui pourtant gardait un côté naturel typique. Elle n'était pas toujours à l'écoute des explications, elle avait une allure parfois désinvolte, hautaine, c'était ça, Ariana Bedan, et il semblait que c'était une tendance qui plaisait aux professeurs parfois. Elle considérait que rester droite et à l'écoute dans un cours n'était pas digne d'une sorcière. Car la magie sert à comprendre le monde et à s’imprégner de son imprévisibilité caractéristique, et quoi de mieux que de rester soi-même en toute circonstance pour être au cœur même de la magie ? Cependant, et il fallait le préciser, c'était le genre d'élève hautaine avec les autres, mais très rarement irrespectueuse envers ses professeurs. Nul n'avait eu encore besoin de se plaindre d'elle en cours à son bon souvenir, sauf son professeur de potion lors de sa première année qu'elle avait envoyé chier parce qu'il avait osé crier son nom dans la classe alors qu'elle bavardait. Résultat ? Une semaine d'heures de retenue, mais elle était fière de lui avoir répondu. Il était parti à la fin de l'année, peut-être parce qu'elle avait fait en sorte que le reste de son enseignement soit une catastrophe monumentale ? Elle avait largement les moyens, à la fois relationnel et logistique, de rendre la vie d'un professeur insupportable.

Les élèves pénétrèrent dans la salle, comme à son habitude, Forsythe donna une petite menace qui fit sourire Ariana avant de commencer le cours. Les menaces lui passaient assez souvent au dessus de la tête puisqu'elle ne se sentait pas réellement concernée par tout ceci. Les points des maisons, la coupe... des conneries. Elle s'y était attachée en première, deuxième, troisième années, mais depuis, elle n'y portait plus qu'un regard critique, parfois faussement intéressée. Un devoir surprise pas du tout suprise... parfait. Histoire de bien commencer la journée, y'avait pas mieux. Ariana regarda sa sœur qui soufflait déjà. Pour elle, c'était pas le bon jour.

-T'as appris ?
-Non.


Les autres de la classe avaient l'habitude de voir les deux jumelles assissent l'une à côté de l'autre, ça faisait un effet miroir amusant. Derrière elle, deux autres Serpentards qu'elles connaissaient bien, et juste devant, Laura, leur cousine, à Serpentard. C'était un fait, Emma traînait plus souvent avec des Serpents qu'avec ceux de sa propre maison. Ariana prit sa plume, et commença à rédiger, elle n'avait pas de soucis en métamorphose, mais bien évidemment, n'ayant pas pris le temps de réviser, certains détails lui échapper. Au fond, elle restait une bonne élève, avec une bonne mémoire, et ce qu'elle marqua ne lui semblait pas foncièrement faux même si c'était perfectible.

Sur la feuille de papier il y a écrit:
Test de Métamorphose 

1. Quel furent les métamorphoses réalisées la semaine dernière ? /2,5
La première métamorphose étudiée consistait à métamorphoser sa main en pince de homard. La seconde était le contre-sort permettant de revenir à une main normale. Les deux dernières métamorphoses n'étaient pas réellement nouvelles puisqu'elles étaient simplement informulées et consistaient en la même opération.

2)Donnez les formules et les mouvements de baguette permettant de réaliser lesdites métamorphoses. /2,5
La première métamorphose avait pour formule « locustam marinam manu », la seconde « mano reddita ». Il s'agissait dans ces deux cas de faire le tour de sa main avec sa baguette.
Pour les sortilèges informulés il fallait avant tout visualiser les étapes de la métamorphose.



De quel type étaient ces métamorphoses ? Justifiez. /5
Ces métamorphoses étaient de type « humaines partielles uni-essentielle ». C'est à dire, qu'elles n'étaient vouées qu'à métamorphoser un homme, d'où le terme « d'humaines », qu'une seule et unique partie du corps, choisie par le sorcier, d'où « partielles » et ne considérant qu'une seule et unique essence, ici, l'essence humaine, d'où le terme « d'uni-essentielle ».

Ariana retourna sa feuille et observa la classe. Il u avait quelques énergumènes qui ne semblaient pas travailler, rien d'étonnant. Deux têtes d'ampoule blablataient un roman sur leur copie, Emma était blasée et répondait brièvement, comme sa sœur, aux questions. Quand Laura eut fini, elle se retourna de moitié et adressa un sourire à sa cousine. C'est là qu'elle vit, Maleficus Serpens...

-Oh putain... fit-elle avec envie en chuchotant

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Jeu 24 Jan - 22:02

Cours de métamorphose, cours de métamorphose. Dans la tête de Jellyka il y avait des fleurs, des petits oiseaux et une belle musique entrainante. Ou plus simplement on pouvait dire qu'elle était très contente et ce fut à peine si les deux étages à monter réussirent à faner un peu son sourire éclatant. La métamorphose était la matière préférée de Lily bien que jusqu'à présent elle n'ait pas particulièrement brillé. Mais ce n'était pas cela qui allai l'arrêter. Elle était prête à faire tous les efforts possibles et imaginables pour cette matière. Qu'elle ne soit pas une grande fan du professeur n'influençait en rien sa volonté d'apprendre. Il aurait été puéril de s'arrêter à un tel fait. Ce qu'elle voulait elle, c'était en apprendre plus sur la métamorphose et rien ne l'en empêcherait. Même si le cours arrivait après le repas, il était hors de question de somnoler.

Arrivée dans les dernières, comme d'habitude, elle salua le prof et prit place tout devant. Une chance que les élèves boycottent ces places car c'étaient les préférées de la serdaigle. Surtout dans des cours comme la métamorphose où le professeur leur montrait des gestes bien précis à exécuter. Ceux du fond ne devaient rien voir. Mais sûrement que ceux du fond s'en fichait de voir quoi que ce soit...

A peine avait-elle eu le temps de sortir ses affaires que le cours commençait. Et sympathiquement en plus puisque le professeur annonça un retrait de cinquante points à toutes les maisons. Oh ce fut radical, le silence se fit automatiquement. Jellyka qui n'en avait rien à faire de la coupe des quatre maisons eut envie d'éclater de rire en voyant comment avec ces stupides points les professeurs les menaient par le bout du nez. Elle se retint de rire mais elle ne réussit pas à contenir un grand sourire. Être au premier rang avait aussi ses désavantages. Elle cacha tant bien que mal de cacher son amusement derrière ses longs cheveux à peine coiffés pour changer et attendit que le prof daigne passer à la suite en priant pour qu'il ne remarque pas son sourire et ne prenne cela pour du foutage de gueule. Enfin si elle se foutait de la gueule des élèves mais pas de la sienne. Elle lui était même très reconnaissante pour ce moment de pur bonheur involontaire qu'il lui avait procuré, nul doute qu'avec cela il remontait dans son estime.

Puis vint l'annonce du test avec les râleries habituelles bien qu'il n'y avait rien d'étonnant dans l'annonce de celui-ci vu qu'il avait prévenu au dernier cours qu'il y en aurait un. Jellyka avait révisé évidemment, elle l'aurait fait quand bien même il n'y avait eu aucune chance qu'ils aient la moindre interrogation. Elle lisait même des livres sur la politique internationale, cette matière qu'elle adorait plus que tout évidemment... pour ce que cela lui avait servit, elle aurait mieux fait de finir son ouvrage de J. O. Bayne sur les métamorphoses en crustacés et autres fruits de mer. Un ouvrage qui manquait souvent de sérieux mais qui permettait tout de même d'apprendre quelques petites choses de manière sympathique.

Enfin bon ce n'était pas tout, mais elle avait un devoir auquel elle devait répondre.
Spoiler:
 

Voilà c'était à peu prêt tout. Le professeur avait bien plus parlé pour définir la métamorphose humaine partielle uni-essentielle mais au final cela n'avait été que dans le but que les choses soient bien claires et Jellyka pensait avoir bien résumé la notion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Ven 25 Jan - 23:27

Un lit une place encadré de jolis rideaux de velours jaune moutarde et surmonté d'une couette enfermée dans une housse blanche des plus banales, chevauchée elle-même d'une couverture de décoration, elle, jaune poussin (oui, l'esthétique ne faisait pas nécessairement partie des valeurs de la maison d'Anastazia) et sur laquelle était brodé un blaireau, mascotte de leur maison. Les couvertures étaient ramassées en un gros tas au fond du lit, la petite Poufsouffle étant assise en tailleur au milieu, un paquet de cookies sur les genoux.
Le repas de midi ? Et bien, elle devait l'avoir terminé depuis environ trente minutes.
Pourquoi elle mangeait encore ? Pur gourmandise, assurément son plus grand défaut. Elle ne pouvait pas s'en empêcher et ne cherchait même pas à le faire d'ailleurs.

Elle plongea allégrement la main dans le paquet et retira deux mini cookies qu'elle enfourna dans sa bouche avant de le soupeser. Léger soupir. Il fallait se rendre à l'évidence, son contenu avait au moins diminué de moitié depuis tout à l'heure. Il faudrait bien qu'elle s'arrête un jour. C'est à contrecœur qu'elle reposa le petit paquet en plastique très coloré à ses côtés. Après avoir plongé son cerveau quelques secondes dans le vide le plus total elle fit une petite inspection de la chambre sans bouger d'un poil. Peu d'élèves restaient et ils parlaient tous du cours de métamorphose.
Cours qu'elle avait pris soin de réviser en début de matinée. Cependant avec elle il fallait s'attendre à tout avec sa petite mémoire. Même si elle faisait des efforts pour en atténuer les effets, travailler bien plus dur par exemple.
Tous les élèves ne pouvaient pas avoir des facilités magistrales dans toutes les matières.
Elle, aimait tout particulièrement la botanique et ce qui relevait des créatures magiques, c'est là qu'elle arrivait à retenir le plus de choses.

Elle enfila rapidement sa robe de travail surmontée de ce joli blason qu'elle aimait tant, elle balança son sac à dos sur une épaule avant d'enfiler correctement les bretelles.

*Prête Anya ?*

Se parler à elle-même en utilisant la deuxième personne ? Simplement une habitude.
Juste le temps d'embrasser son chat et de partir. Il serait bientôt quatorze heures.

Elle sortit en trombe du dortoir, s'étalant de tous son long à la fin des escaliers en colimaçon, elle se rattrapa par pur réflexe au pull de quelqu'un. Oups. Elle bafouilla quelques excuses et fit un signe d'excuse avec sa main avant de repartir, toujours en courant. Elle ne voulait pas arriver en retard et faire perdre des points à sa maison, peut-être que la personne qu'elle avait bousculé comprendrait. Ou peut-être pas. Peu importe. Elle n'y pensait déjà plus.
Elle monta les escaliers quatre à quatre en faisant tout de même attention à n'être sur le chemin de personne et surtout, à ne pas dévaler les escaliers, auquel cas elle devrait tout remonter et perdrait d'autant plus de temps.

Arrivée en haut des deux étages et sans encombres, elle marcha - presque - sereinement jusqu'à la salle. Elle s'arrêta juste avant d'entrer pour reprendre un peu son souffle, et après quelques secondes, entra dans la salle et salua le professeur.
Elle s'installa comme à l'accoutumée, seule, derrière un bureau du troisième rang plutôt au milieu pour être en face de celui du professeur et sortit ses parchemins pour prendre des notes.

Un contrôle ? La jaune et noir resta figée quelques secondes, ne se mêlant pas à la foule d'élèves manifestant leur mécontentement à l'aide d'un langage yaourt dont les seules lettres semblaient être des voyelles.
Elle entendit même quelques "Mégnmn m'sieur gnagna juchte". Rien de bien étrange dans une salle de classe, les élèves avaient toujours du mal à se remettre d'un tel choc.
Assurément, elle avait totalement oublié qu'il leur avait dis à la dernière séance mais avait heureusement tenu à réviser un peu au cas où le cours porte sur la même chose ou presque.

Elle fit glisser le test, que le professeur Forsythe déposa au coin supérieur droit de sa table, vers elle pour commencer la lecture des questions.

Bon, il était grand temps de s'y mettre là.


Spoiler:
 

Fini. Elle entremêla ses doigts et posa ses avant-bras sur la table de bois, attendant que le professeur ramasse leur copies. Heureusement que le dernier cours l'avait marquée et qu'elle avait révisé ce terme si compliqué.
Elle laissa sa copie et éloigna ses pensées de ce petit contrôle de connaissances. Elle avait très probablement omis des choses (et n'était, pour tout vous dire, pas du tout au point sur le terme d' "uni-essentielle"). Mais elle ne se prétendait pas infaillible, et encore moins en métamorphose même si c'était une matière fort intéressante.
Anastazia avait hâte de voir ce que le cours comporterait et ce qu'eux, élèves, rencontreraient au détour d'un sort. Parce qu'une pince de homard c'était bien beau, mais pour continuer à intéresser les élèves il faudrait quelque chose de mieux, qui en mette plein la vue. Un truc qui passionne en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 26/12/2012
Parchemins postés : 38



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Nora Beker


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Sam 26 Jan - 21:00

Le cours de métamorphose, Nora avait dormi la moitié durant le dernier cours. Elle avait relu ses notes lors du déjeuné, mais tout n'était pas totalement rentré comme il aurait du être. Mais la Poufsouffle avait quelques bases dans cette matière difficile. Elle mangea alors tranquillement loin des autres de sa classe afin de mieux se concentrer sur le sujet. La brunette sentait une interro sur le sujet. Alors autant se remettre à jour.

Elle mangea, écouta un peu les conversations qui se déroulaient autour, son attention fut alors détournée vers un autre Poufsouffle, il était mignon mais elle ne connaissait pas son nom. Secouant la tête une première fois puis deux, la sorcière relut ses notes. Le déjeuné passa et la miss se dirigea en même temps que les autres au deuxième étage. Elle regarda une dernière fois ses notes et entra pour s'installer à sa place habituelle.

Quelques minutes plus tard, c'était au tour de l'enseignant d'arriver.

" Bonjour à tous, bonjour, un peu de silence s'il vous plait...Moins cinquante points à toutes les maisons !"

Ah bah ça commence bien, cinquante points en moins pour Poufsouffle. Nora se redressa mais n'ajouta rien, au moins avec ça, elle se tiendrait éveillée pour au moins une heure.

" Bon, maintenant que cette salle à l'air d'assemblée d'étudiants et non pas d'une basse cours, la menace des moins cinquante points est inutile. Nous allons pouvoir commencer...par un test."
-Oh non ! Pensa alors la sorcière.

Heureusement qu'elle avait revu ses notes pendant le déjeuné. Bon maintenant si les questions portaient sur certains points elle était mal. Le professeur enchaîna dans sa lancée.

"Je l'ai dit la semaine dernière, je vous le rapelle...tout le monde l'a ? Oui, alors commencez, vous avez un quart d'heure."

Ah ? La Poufsouffle avait du regarder par la fenêtre à ce moment là. Bon, Beker sortit plume, encrier et parchemins et prit note des questions.

Citation :
Test de Métamorphose

1. Quel furent les métamorphoses réalisées la semaine dernière ? /2,5
2. Donnez les formules et les mouvements de baguette permettant de réaliser lesdites métamorphoses. /2,5
3) De quel type étaient ces métamorphoses ? Justifiez. /5

Un quart d'heure, ok. La miss nota rapidement et reprit les questions une à une afin d'y répondre au mieux de ce qu'elle avait retenu entre midi et deux.

Spoiler:
 

Nora se relu, elle avait bien retenu les sorts pendant deux heures lorsqu'elle mangeait. Mais les gestes c'étaient pas ça du tout, elle avait réussi ses sorts pourtant, mais de là à se souvenir ce qu'elle avait fait une semaine après. Pour la dernière question, elle n'était pas sûre, mais le temps fut écoulé. Elle ne pouvait plus rien modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fringerpg.forumgratuit.org/



avatar
Date de naissance du joueur : 10/02/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 72



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Taliesen D. Grimmberg


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Mar 5 Fév - 12:32

La métamorphose, Tal trouvait cette matière assez difficile à maitriser, il avait toujours eu un peu de mal à changer divers choses durant ses années passés, mais malgré tout il s’en sortait pas trop mal en révisant et s’exerçant au maximum afin de ne pas être à la traine ou dernier du classement. Tal n’avait jamais vraiment cherché l’excellence – chose que son grand père exigeait bien évidemment – Il était un élève « normal » si on pouvait dire, il écoutait, attentif, assidu et ne faisait pas vague durant les cours – contrairement à sa chipi de sœur qui ne perdait pas une occasion de se faire remarquer – et même si le cours ne lui plaisait pas, il restait à l’écoute du professeur. Tout était bon à prendre, surtout dans l’époque que nous vivons en ce moment, il faut être bien armé et surtout savoir maitriser ses armes. Et c’était ça le plus important, vous pouvez mettre une baguette magique très puissante dans les mains d’un enfant, il ne serait pas la maitriser sans avoir appris. L’apprentissage voilà ce qui était important et qu’elle était la meilleure façon d’apprendre à ses élèves quant leur faisant une évaluation surprise en guise d’apéritif ? Le lion approuvait cette initiative, mais il était quand même déçu par cette nouvelle, le syndrome de l’élève dira-t-on.

Ce test était composé de trois questions plutôt simple si on avait suivi au minimum le dernier cours, le lion n’aurai sûrement aucune difficulté à répondre à ses trois questions, mais il fallait bien développer ses réponses pour obtenir une note satisfaisante et surtout pour éviter les remontrances de son grand père lorsqu’il rentre au manoir, il était très exigeant le chef du clan Grimmberg avec Taliesen… Il fallait donc qu’il assure ce teste, pas pour faire plaisir à son grand père, non pour lui et pour éviter d’être critiquer de nouveau sur ses notes pendant toutes les vacances d’été. Il plongea donc son regard sur son parchemin et plongea sa plume dans le petit flacon d’encre qui se trouvait au coin de son bureau, il avait un quart d’heure à partir de maintenant.

Spoiler:
 

Le lion eu à peine le temps de mettre son point que le professeur Forsythe ordonnait gentiment leur plume et les parchemins s’envolaient déjà vers son bureau. Taliesen était un peu déçu, il n’avait pas eu le temps de justifier correctement la dernière question, manque de temps. Il posa sa plume et s’étira légèrement afin d’être bien réveiller pour la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-initium.forumgratuit.org/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 04/02/2013
Parchemins postés : 229



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Llewelyn Mulciber


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Jeu 7 Fév - 17:34

La métamorphose. Non seulement Llewelyn trouvait ce cours des plus ennuyants, mais en plus, il n'aimait pas beaucoup le prof. Sean Forsythe planait complétement dans une galaxie fortement éloignée de celle où évoluait le Serpentard. Il ne détestait pas la pratique, ni le cours en lui même. Mais la théorie l'agaçait profondément. Non mais quand même, est-ce que quelqu'un, mis à part des intellos de Serdaigle, trouve que ce cours vaut quelque chose ? A quoi ça servait de transformer sa main en pince de homard ? Bonne question, mais Mulciber n'avait pas la réponse, et pour tout dire, il s'en fichait un peu. La pause déjeuner s'était écoulée lentement, puis il y avait eu une demie heure de révision. Dans le groupe, c'était Clarence le sérieux, qui révisait les cours. Les autres s'en foutaient. Llewelyn le premier, d'ailleurs, ça ne l'intéressait absolument pas. Il ne voulait pas savoir, ne voulait tout simplement pas comprendre cette matière proprement inutile dont a) il se foutait b) dont il ne se servirait sans doute jamais.

Ce n'était pas pour autant que ce n'était pas obligatoire, encore une autre aberration. Fais chier, vraiment, on a de vraies matières à bosser...Maugréant, et d'humeur assez sombre à cause dudit cours, Llewelyn se dirigea vers la salle, écartant de son chemin quelques premières années un peu trop téméraires, et s'installa en compagnie de Bal et Clarence, qui avaient du larguer Simon en route, ou alors il séchait. Il hésita à poser la tête sur le bureau et à faire une sieste, mais à ce moment là Forsythe entra. Bien entendu, comme toujours, il brandit la menace des points, mais qu'est-ce qu'on en avait à foutre ? Llew tenait aux valeurs de Serpentard et à sa maison, mais il se fichait pas mal de gagner la coupe. Il avait des ambitions personnelles propres, et il se foutait du reste.

Par contre il se foutait beaucoup moins des tests. Bon, il n'avait pas appris, autant dire que le résultat, il le connaissait déjà par avance, mais bon, c'était chiant tout de même. Il aurait voulu qu'on lui foute la paix. Mais non. Bon en un quart d'heure, il avait le temps de marquer deux ou trois pauvres trucs. Ce qu'il avait retenu. Autant dire qu'on oublie la théorie, et la pratique...Bon, ça n'irait pas loin. Tant pis.

Spoiler:
 

Evidemment, ça faisait moins long que le roman qu'écrivaient certains mais, ce n'était pas comme si Llewelyn avait espéré une bonne note, la théorie, surtout en métamorphose, ce n'était pas trop son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 03/06/1999
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2011
Parchemins postés : 709



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Leonora Levinson


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Dim 10 Fév - 19:36

Métamorphose. Génial. Je suis ravie, absolument ravie. Comment ça vous n'y croyez pas ? Je vous rassure, moi non plus. Ce n'est pas que je n'aime pas la matière... Si en fait, c'est ça. C'est un minimum intéressant, certes, mais je n'accroche pas. M'enfin bon, ce n'est pas comme si nous avions le choix. Si elle était enseignée, c'est qu'elle était importante, même si à nos yeux d'élèves, elle ne l'était pas. Aujourd'hui, le cours se déroulait juste après le déjeuner. Nous n'avions aucunement le droit de dormir sous prétexte que l'heure y était favorable... Dommage. Une fois que le déjeuner fût avalé, je passais rapidement récupérer mes affaires. La prochaine fois, il faudrait peut être que j'y pense avant. Je courus vers la Salle Commune, pris le matériel nécessaire pour les cours de l'après midi (ou au moins Métamorphose, je crois que j'ai le reste) et en sortit. En me dirigeant vers la salle de cours, je réfléchissais à ce que nous avions fait au cours dernier... Non, je ne m'en souvenais pas réellement. Il faudrait également que je pense à écouter en cours. C'est sûr que ce n'est pas en jouant avec mes cheveux (discrètement, ou un petit peu) que j'allais me souvenir des choses importantes.

Arrivés dans la salle, nous nous installions tous, relativement bruyamment. Pour changer tiens. Néanmoins, la voix du professeur retentit et le silence revint immédiatement. Il avait de bons arguments pour nous faire taire en même temps. Cinquante points en moins pour toutes les maisons... n'importe quoi. Tant pis... Nous les rattraperons bien vite. Nous, je parle des Gryffondor... Les autres, je doute. L'appel fit, il retira finalement les 50 points. Heureusement. Nous étions calmes maintenant. Attendez... un... un test ? Non. Pourquoi fallait-il que cela tombe aujourd'hui ? Pourquoi ? Il l'avait dit la semaine dernière ? Sérieusement ? Je n'en ai aucun souvenir... (bon, d'accord, je ne cherche pas réellement à m'en souvenir. Je saisis le sujet, et me mis à le lire.

Merlin... Comment allais-je répondre à cela moi ? Je soupirais discrètement, et saisis ma plume, jouant avec. Je relevais ma tête, et regardais autour de moi. Des fois que je ne sois pas la seule qui était complètement perdue. Ayant croisé quelques regards, je regardais de nouveau mon parchemin. Il restait du temps, certes, mais... je devais quand même répondre. Allez, c'est possible... Je crois.


Spoiler:
 

C'est ce qu'on appelle rater un devoir. Je savais pertinemment que je n'aurais pas tous les points, mais j'espérais quand même avoir quelques éléments de juste... Avec un peu de chance, ce serait le cas. C'est dans ces moments là que l'on regrette de ne pas avoir été attentive au cours concerné, vraiment. La dernière question avait été plus que bâclée... Mais je ne savais vraiment pas quoi dire d'autre. C'est désolant, vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Mer 27 Mar - 12:55

Sean regarda tranquillement la classe des troisièmes cycles finir son devoir avant de ramasser les copies. Il avait laissé un quart d'heure, ce n'était pas spécialement long, certes, mais le devoir n'était pas spécialement compliqué à faire non plus. L'essentiel était surtout d'avoir appris à son cours, et de pouvoir le recracher, en ayant compris bien sur. Si vous aviez fait ça, c'était facile. Seulement combien d'entre eux l'avaient réellement fait sérieusement ? Sean n'enseignait pas la matière la plus facile. Lui, il aimait ça, mais il admettait volontiers que ça ne pouvait pas plaire à tout le monde. Notre art est un art, justement, et si on adhère pas, eh bien il devient inutile. C'était peut-être ça, le problème. Ils cherchaient absolument à trouver quelque chose d'utile partout. Les jeunes devenaient matérialistes. Vraiment très matérialistes. En tout cas, ils n'ont plus d'intérêt pour tout ce qui ne sert pas à cogner...Sean fut soudain pris de l'envie de dire qu'ils étaient tous devenus cons, et idiots, mais ce n'était pas forcément vrai. Il y en a qui bossent, il y a toujours des étudiants en métamorphose. Il ne fallait pas se décourager.

Forsythe ne se mêlait pas de politique, il constatait juste. Comme il ne se mêlait pas de politique, il ne constatait pas que ce matérialisme des jeunes était plus ou moins coïncidant, bizarrement, avec la montée du purisme. Il ne le voyait pas, et pour tout dire, même s'il l'avait vu, mis à part que le régime était en guerre et privilégiait non plus la formation d'intellectuels mais de soldats, il n'aurait pas eu grand chose à dire. C'était logique pour une guerre. Mais Sean était dans son monde. Il laissait les politiques faire leur travail, vu qu'ils le laissaient faire le sien. Je ne suis pas compétent dans leur domaine, ils le sont. Je suis compétent dans mon domaine, et ils ne le sont pas. Que chacun fasse ce qu'il a faire. Il faisait confiance au régime pour diriger le pays. D'ailleurs, il ne pouvait pas être aussi répressif et s'en prendre autant aux innocents que les hors la loi le disaient, ce régime, sinon, il aurait été inquiété, lui, non ?

Oui, on pouvait dire que Sean planait, mais cela dit, il n'emmerdait personne, et personne ne l'emmerdait non plus. Une vie paisible dans un monde paisible. Sean passait totalement à coté de tous les conflits qui agitaient le monde. Il faisait confiance à ceux qui dirigeaient le pays pour le mener à sa gloire. Voilà. Ca s'arrêtait là. Il formait la peut-être future élite, et puis on lui foutait la paix. Il n'en demandait pas plus. Sean n'était pas dangereux pour qui que ce soit, ne l'avait jamais été, et ne le serait jamais. Il avait son dada, la métamorphose, et ça s'arrêtait bien là.

Il fallait reprendre le cours, à présent. Sean frappa dans ses mains, rappela à l'ordre les retardataires, et inscrivit au tableau : « La métamorphose du corps humain : transformer le corps en totalité. »
Puis il se tourna vers les élèves.

« A présent, qui peut me dire ce qu'il sait sur la métamorphose humaine totale ? Je vous donne des pistes, nous avons travaillé la métamorphose humaine partielle la semaine dernière, partez de là. Pourquoi c'est plus difficile ? Comment peut-on se transformer soi même totalement ? Quelles sont les caractéristiques de cette métamorphose : humaine, oui, intra ou inter-essentielle ? Allez, on commence, j'attribue cinq points pour la meilleure réponse à chacune des questions. »


A présent, restait à écouter les réponses.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III) Ven 5 Avr - 22:10

Les feuilles furent ramassées, Jellyka pensait avoir bien réussi -en même temps ce n'était pas bien compliqué- aussi elle ne se focalisa pas longtemps sur ce devoir qui était d'ores et déjà passé. Un moment son attention bascula vers l’extérieur. Un peu dommage qu'ils soient coincés à l'intérieur un jour où il faisait aussi beau. Oh habituellement Jellyka n'était pas du genre à se plaindre d'aller au cours, au contraire elle avait hâte d'apprendre de nouvelles choses. Mais là elle avait besoin de tester une invention dehors et ce week-end ils annonçaient un temps de merde... elle était tellement impatiente qu'attendre une nouvelle semaine la dégoutait. Surtout qu'elle n'était pas sûre que la semaine prochaine le temps soit plus clément !

Ce fut le claquement dans ses mains du professeur qui la ramena à la réalité, aussi décevante soit-elle. Elle n'avait même pas vu qu'il était revenu à son bureau tiens ! Il se mit à marquer le sujet du cours au tableau et d'un seul coup Jellyka se souvint qu'elle était finalement en cours de métamorphose, son cours préféré, qu'elle allait à priori apprendre pleins de choses et sa déception s'envola bien loin.

Puis vint une série de questions. Jellyka aurait bien répondu immédiatement si à la fin il ne put s'empêcher de leur faire pendre au nez la récompense -encore et toujours- des points. Sérieux ? Pour le coup Jellyka fut refroidie. Ils ont vraiment besoin de ça pour avoir des réponses ? Ils sont désespérés à ce point les profs ? Non sans doute pas mais c'est le système ici. Peut-être même doivent-ils remplir un certain quota de points donnés et enlevés par mois pour qu'on considère qu'ils font bien leur boulot. Maxwell que trente points attribués ce mois ? Vous vous rendez compte que ça fait à peine un point par jour, les élèves vont se décourager ainsi, ce n'est pas bien, donnez plus de points ! Forsythe 253,24 points ce mois-i ? C'est quoi cette histoire c'étaient les soldes ? Vous les bradez vos points maintenant ? Après ça n'aura plus aucun sens, les élèves ne vont même plus avoir l'impression qu'il faut fournir des efforts pour être récompensés, alors désormais vous allez me faire un plaisir d'être moins généreux.

Enfin bref un beau délire qu'elle était en train de se faire toute seule et pendant ce temps personne ne répondait. Aha ! Pas si attractif que cela les points hein ? hein ?! Jellyka mit fin à son délire interne et finit par lever la main. Du coup elle avait un peu oublié les questions avec tout ça mais elle ne combattait pas pour la place de la meilleure réponse donc tant pus si elle loupait quelque chose.


"Eh bien quant à savoir si on est dans de l'inter ou de l'intra-essentielle, je dirais que cela dépend de ce en quoi on va se transformer. Si on est dans de l'humain vers de l'humain ou vers de l'animal , on est dans de l'intra-essentielle ou uni-essentielle comme nous l'avons vu au cours précédent car on va d'une essence vivante vers une essence vivante. Si on se transformait en objet eh bien on irait vers une transformation inter-essentielle vu qu'on passerait d'une essence vivante à une essence matérielle."

Jellyka ne se souvenait pas de toutes les questions mais elle se souvenait qu'il avait demandé en quoi c'était plus difficile. Il avait commencé à l'évoquer au dernier cours, aussi elle avait pensé qu'ils le verraient dans les cours qui venaient mais visiblement il attendait d'eux qu'ils se soient déjà fait une opinion. Jellyka n'aurait pas dit non mais vu combien elle avait galéré sur le dernier devoir à faire en dehors des cours de Politique Internationale, elle avouait qu'elle ne s'était pas trop posée la question. Toutefois comme personne n'enchainait sur sa réponse, elle commença un semblant de réponse :

"Concernant la difficulté, eh bien de base la métamorphose impliquant l'humain est déjà celle qui est la compliquée, demande une grande concentration ne serait-ce que pour une transformation partielle, concentration qui doit donc être plus élevée pour une transformation totale. De plus si on se transforme soit même il y a la question une fois que l'on s'est transformé de revenir à son état originel sans baguette."


Jellyka avait un peu l'impression de dire des banalités mais peut-être au moins que ça ferait réagir d'autres personnes qui rebondiraient sur ça pour compléter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours II : Transformer tout le corps (cycle III)

Revenir en haut Aller en bas

Cours II : Transformer tout le corps (cycle III)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-