POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mar 29 Jan - 22:44

Voilà une semaine que Minerva était revenue mal au point de son duel avec son ennemi juré : Eris Valverde. Ils s'étaient combattus côté moldu pendant un duel. Tous les deux avaient subit de lourdes blessures, leur ego surtout. Minerva avait quand elle souffert pendant des heures après le duel, contrairement à son ennemi, elle n'avait pas la possibilité de panser ses blessures à Sainte Mangouste.

La sorcière était revenue tant bien que mal jusqu'au Quartier Général de Big Ben. Elle parvint à transplaner jusqu'en haut, dans la zone d'accès. Pour finalement passer inaperçue aux yeux de ses comparses. Du moins, c'est ce qu'elle croyait. Elle souffrait en silence, déçue d'avoir du fuir de la sorte et surtout ne pas avoir atteint les objectifs qu'elle s'était fixée. Pourtant sa colère et sa haine étaient grandes cet après-midi là. Mais celle de son ennemi fut bien plus dévastatrice. Il avait survécu pour accroître le purisme. Donc pas définition, il se devait de mettre un terme à tout ce qui gravitait autour. Minerva ayant du sang moldu dans les veines de faisait pas exception. Le plus dur pour la sorcière était l'impact de sa souffrance sur sa métamorphose. Elle ne parvenait plus à rester aussi longtemps métamorphoser qu'elle le voudrait. Pire ça lui lançait d'affreuses migraines. La capacité de Minerva à canaliser tout ce qui pouvait venir de l'extérieur l'avait terriblement épuisé depuis cette dernière rencontre.

Ce que la vieille dame avait besoin était de se ressourcer. Elle devait quitter Londres pendant un temps et de retrouver sa pérennité d'esprit. Loin de toutes ses traques, attaques et violences gratuites envers les hors la loi. Minerva connaissait un lieu auquel elle serait en toute sécurité. Dans un coin perdu, dans son village natale. La sorcière tremblait toujours autant depuis maintenant dix jours. De nombreux hors la loi, mettaient au point une stratégie pour désorganiser le gouvernement actuel. L'animagi préféra prévenir de son absence pendant quelques temps. Les raisons étaient évidentes pour ceux qui parvenaient à lire dans son esprit voire dans sa manière de faire et d'agir ces derniers jours.

Elle n'indiqua pas vraiment sa destination mais donna une idée du lieu où elle se trouvait. Pour qu'au cas où on puisse la retrouver. La vieille dame mit sa capuche et descendit les marches de la Tour de Londres. Une fois arrivée en bas, le brouillard s'était levé tôt et durerai sans doute toute la journée. C'était une merveilleuse occasion pour la vieille dame de transplaner dès à présent jusqu'à Aberdeen. Elle scruta une dernière fois les environs et disparu dans un nuage de poussière. Elle sentit toutefois un picotement dans le bras, mais le laps de temps était trop court pour s'arrêter entre deux « pop ». C'est quand elle réapparu dans un jardin caché par les arbres, qu'elle se rendit compte.

-Miss Kreuk, mais que faites-vous ici ?

Minerva surtout intriguée de la manière dont la jeune femme avait transplané sans lâcher son ancien professeur.

Alors qu'une lueur provenant de l'intérieur de la maison s'alluma. Minvera resta figée et attentive aux réponses de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 30 Jan - 10:18

    Kristin avait finis par se décider. Après près d'un mois de tergiversions, la jeune femme s'était enfin bougé. Elle aurait pu demander à Shaun de jouer les messagers, ça aurait été très simple, mais Kristin n'était pas certaine que ce soit particulièrement judicieux. D'abord parce qu'elle avait dit à Shaun qu'elle n'avait pas besoin de lui et ensuite parce que Kristin souhaitait se présenter elle-même à son ancien professeur de métamorphose. Elle ignorait ce que le professeur McGonagall pensait d'elle et comment elle prendrait sa demande d'aide. Il valait mieux qu'elle se bouge elle-même pour demander elle-même l'aide de son ancien professeur.

    Kristin n'aimait pas Ron Weasley. Il n'y avait pas plus vrai. Jalousie, mépris, antipathie, déception, rancune... Peu importe la raison qu'on lui attribuait, la réponse était toujours la même. Kristin ne l'aimait pas. Il avait trop mal fait les choses, trop précipitamment, avec trop d'arrogance et trop d'échecs pour qu'elle lui accorde la moindre estime. N'aurait-il pas été Ron Weasley, elle l'aurait soupçonné de traitrise. Ce qui n'était pas impossible, car le polynectar, ça existait! Ayant été la seule à s'opposer clairement à Ron Weasley, elle avait déçue de savoir que le professeur McGonagall comme d'autres adultes comme Kingsley ou le professeur Slugorn, avaient suivit le meilleur ami du défunt Harry Potter. Qu'il est pu être un bon sorcier, la jeune femme n'en doutait nullement. Qu'il le fut encore, sans doute. Mais qu'il soit leader de l'Ordre du Phénix, Kristin le refusait. Peu importait quel organisation il avait créé, ce n'était pas l'Ordre du Phénix qu'elle avait connu.

    Kristin n'était jamais entré dans Big Ben, d'où l'utilisation de Shaun pour y entrer. A vrai dire, elle ignorait si elle pouvait pénétrer les lieux sans faire parti de l'Ordre et ne comptait pas tenter un jour sa chance. A son humble avis, ce lieu était le pire endroit pour faire un QG de la résistance. La jeune sorcière ne rentra pas. Sens de la fierté, rancune ou peur, appelez ça comme vous voulez mais elle ne rentrerait pas. Soupirant, la jeune femme attendit non loin que son ancien professeur pointe le bout de son nez. Ça pouvait durer longtemps, elle en avait conscience. Et ça dura longtemps. Kristin s'était assise non loin de là. Le brouillard qui régnait dans la ville était aussi désespérant que frustrant.

    Après près de trois heures d'attentes dans le froid, quelqu'un en sortit mais Kristin, quand elle s'approcha mine de rien, la personne avait disparut dans le brouillard. De toute manière, il était trop petit pour être son ancienne prof. Alors que Kristin faisait demi-tour pour rejoindre son banc sur lequel elle se les gelait depuis trois heures, une autre silhouette sortit de la tour. Kristin se figea une seconde en reconnaissant et comprenant qu'il s'agissait cette fois-ci bel et bien de Minerva McGonagall. Souhaitant lui parler, c'était quand même un peu pour ça qu'elle était là, Kristin tenta d'attirer son attention en posant sa main sur son bras.

    Kristin comprit une seconde trop tard que l'ancienne enseignante transplanait. Une seconde plus tard, le brouillard londonien avait disparu, les laissant sous le couvert des arbres dans un jardin. Kristin expira profondément, elle ne s'était pas attendu à transplaner, ça surprenait. Bien évidemment, le professeur McGonagall s'était rendu compte de la présence de Kristin et s'en étonnait. La jeune femme regarda l'animagus avec attention. Voilà longtemps qu'elle ne l'avait pas revu, elle avait quelque peu vieillit depuis mais rien de très marquant. En revanche, la membre de l'Ordre l'avait reconnu immédiatement. Était-ce grâce aux jolis portraits qu'il y avait sur les affiches de recherche terroristes? Kristin ne put s'empêcher de sourire, un demi-sourire malicieux.

    "J'avoue être partagée professeur, entre l'envie de vous dire le bonheur de vous voir en forme ou de vous répondre que je n'en ai pas la moindre idée."

    Et bien sûr, en lui répondant cela, Kristin venait de lui dire ces deux pensées. Plus besoin de se torturer les méninges. Wouh, génial! Bon, bref, passons... Kristin regarda autour d'elle, repoussant ses courtes mèches. Elle ignorait complétement où elle était, mais ça, le professeur ne tarderait certainement à le lui dire... La jeune femme s'inspecta pour voir si elle avait tout en place mais elle était toujours habillée en moldue avec sa veste, son jean gris et ses bottes bleu nuit. Kristin releva la tête pour regarder son ancienne enseignante :

    "Je sais pas pourquoi je suis ici, c'est vous qui avez transplané, c'est à vous de me dire ce que vous faites ici..."

    Kristin esquissa un demi-sourire énigmatique et jeta un coup d'oeil vers la maison où la lumière s'était allumée. Le transplanage était-il soumis un enchantement servant de sonnette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Ven 1 Fév - 23:30

Le visage fatigué de la sorcière observait celui de la jeune femme. Elle se demandait vraiment pourquoi, la miss l'avait agrippé pour la suivre. Et surtout, comment avait-elle fait pour ne pas lâcher Minerva. Même si le transplanage était un moyen bien pratique pour les sorciers, il donnait mal au cœur à bon nombre sorciers. Même si ces derniers étaient préparés à ce voyage, alors quand on ne se rendait pas compte qu'en quelques secondes on avait transplané c'était encore plus étrange pour l'un ou l'autre protagoniste.

Minerva inclina la tête, le silence était de rigueur. Les interrogations de l'ancien professeur restait rarement sans réponse. D'ailleurs elle ne le tolérait pas, si besoin elle reformulait la question, mais pour ce cas là, nul besoin.

Alors que les deux femmes s'expliquaient, une lumière et une fenêtre s'ouvrit discrètement derrière elles. Le transplanage de McGonagall avait signalé sa présence à l'hôte de la maison. Pourtant l'individu ne sortit point, laissant son amie réglé le problème avant d'aller le voir.

C'est à ce moment-là que miss Kreuk daigna répondre à l'animagi.

"J'avoue être partagée professeur, entre l'envie de vous dire le bonheur de vous voir en forme ou de vous répondre que je n'en ai pas la moindre idée."
-C'est gentil...Pourquoi m'avoir ne pas m'avoir appelé avant que je ne transplane, miss ?


Minerva regarda en direction de la maison, le volet qu'elle avait entendu s'ouvrir se referma aussitôt. L'homme que l'ancien professeur allait voir aurait pu l'aider à reprendre confiance en elle suite à son duel. Mais il n'en était pas question, de confier ce contretemps à la jeune femme et encore moins risquer de dévoiler la faiblesse que rencontrait la sorcière. Elle soupira, toujours la tête penchée sur le côté. Le temps n'avait pas fait vieillir son interlocutrice qui resplendissait malgré le fait qu'elle soit devenue elle aussi : hors-la-loi.

"Je sais pas pourquoi je suis ici, c'est vous qui avez transplané, c'est à vous de me dire ce que vous faites ici..."
-Je...Je rendais visite à un ami.


Le professeur parvenait à contrôler ses tremblements. Elle changea rapidement de sujet avant que le silence retombe.

-Que me voulez-vous miss Kreuk ? Tout va bien?

Même si la sorcière n'était pas en état pour elle, elle l'était toujours pour ses anciens élèves.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Dim 3 Fév - 20:01

    Kristin arrivait peut-être pas réellement au bon moment pour son professeur. Celle-ci semblait quelque peu agitée et nerveuse. Kristin jeta un coup d'oeil vers la maison, mais personne ne semblait décider à en sortir. Au moins, la jeune femme était tranquille, momentanément de ce côté-là. Elle se tourna vers la vieille femme qui ne paraissait pas prendre la situation avec autant de légèreté que Kristin. Cette dernière ignorait où elle était, mais ne s'en inquiétait pas trop, il était assez peu probable que Minerva McGonagall, une des sorcières les plus proche de Dumbledore soit volontairement une traitresse. Pour être régulièrement dans des situations bizarres et/ou ambigüe, Kristin comprenait que son ancien professeur ne soit pas spécialement encline à parler de la pluie du beau temps.

    "Je savais pas que vous alliez transplaner, professeur... Mais heureusement que je me suis pas contenter de vous appelez, j'aurais été un peu idiote de parler à du vide..."

    Kristin pinça les lèvres du genre "ca aurait été balot". La jeune femme n'était pas censé savoir que sa prof allait quitter Londres pour aller elle-ne-savait-où. Il fallait croire qu'elle arrivait à pic, il aurait été un peu idiot d'arriver quelques minutes après... Quoi qu'étant arrivé avec trois heures d'avance sur le départ de Minerva, Kristin n'aurait pas été à quelques minutes près... Cependant, l'ancienne mangemorte ne tombait pas vraiment très bien. L'ancienne sous-directrice de Poudlard allait rendre visite à quelqu'un quand elle avait essayer d'attirer son attention. Un "ami" soit-disant. Si ça, ça ne signifiait pas qu'elle espérait garder le secret sur cet ami, Kristin voulait bien qu'un dragon mange sa main! Kristin leva un sourcil, ne cachant nullement qu'elle n'était pas dupe quand à la tentative de son ancien professeur de détourner la conversation et de taire l'identité de son ami mystérieux. Ce n'était pas au singe qu'on apprenait à faire la grimace, pour avoir été mangemorte, Kristin connaissait les subtilités de tels manoeuvres, et elle se vantait -ou pas- de sa curiosité qui n'avait guère de limite. Minerva n'arriverait pas à la semer en lui demandant comment elle allait alors qu'elle venait elle-même d'écourter ces émouvantes retrouvailles pour savoir ce que Kristin faisait ici.

    "C'est une question que je pourrais vous retourner, professeur... Mais comme je suis polie et que j'ai des principes, je préfères vous inviter à poursuivre cette conversation au chaud."

    Voilà, donc ça, c'était fait. Mais Kristin n'allait pas attendre d'essuyer un refus, du genre "j'ai tout mon temps" ou "revenez demain".

    "J'ai besoin de votre aide, mais ça ne pourra pas se résoudre en 10 secondes. Et je vous rappelle qu'on en février et il fait vraiment froid..."

    Et ça, elle pouvait le lui garantir pour être rester trois plombes à l'attendre dehors..


Dernière édition par Kristin Kreuk le Lun 4 Fév - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Dim 3 Fév - 22:01

Minerva avait sans doute le regard vif, mais elle n'aimait pas être surveillée, elle avait passé l'âge. Pourtant, elle savait que si la jeune femme l'avait agrippée de la sorte c'était pour une raison qui la concernait et pas pour surveiller les faits et gestes de l'ancien professeur. Toutefois, pour s'en assurer, Minerva resta en retrait, observant de temps en temps la porte d'entrée de la maisonnette.
Le vent commençait à se lever pour les deux femmes ne bougeaient pas d'un poil, ce qu'elles voulaient c'est savoir ce que l'autre avait derrière la tête à ce moment précis.

"Je savais pas que vous alliez transplaner, professeur... Mais heureusement que je me suis pas contenter de vous appelez, j'aurais été un peu idiote de parler à du vide..."
-Oui...je suppose que vous avez bien fait d'agir ainsi. Heureusement que je vais d'un point à un autre et pas de halte, je vous aurai sans doute perdue en route. Vous ne m'avez toujours pas répondu miss Kreuk.


L'animagi regarda encore une fois aussi subtilement que possible en direction de la maison. Mais pas assez à première vue, la curiosité de la jeune femme était bien grande que pensait la vieille dame.

"C'est une question que je pourrais vous retourner, professeur... Mais comme je suis polie et que j'ai des principes, je préfères vous inviter à poursuivre cette conversation au chaud. J'ai besoin de votre aide, mais ça ne pourra pas se résoudre en 10 secondes. Et je vous rappelle qu'on en février et il fait vraiment froid..."

Minerva inclina la tête de l'autre côté. Comme si elle cherchait quoi dire. Elle se mordit les lèvres. En même temps, elle était dehors qu'au moment où elle avait transplané. Si la miss attendait que le professeur sort, elle aurait pu attendre toute la journée ou plus encore. Ce fut à contre-coeur que l'animagi s'inclina.

La sorcière ferma les yeux, ça pourrait passer pour une prise au piège, mais en réalité, la sorcière prévenait son ami qu'elle arrivait avec une amie. Le danger n'était donc plus aussi omniprésent. L'inconnu ouvrit alors ses volets quand il reçu le message et invita les deux sorcières à entrer.

-Je m'en voudrais de vous rendre malade surtout en cette saison. Je verrai ce que je peux faire pour vous aider autour d'une boisson chaude.

La vieille dame ouvrit la marche jusqu'à la maison. Elle salua le sorcier qui baguette en poche surveillait le comportement de la jeune femme. Il ne parlait pas beaucoup, mais était très serviable et avenant.

-Bonjour Minerva, tu ne m'as pas dis que tu venais accompagnée. Mademoiselle, prenez place. Vous voulez boire quelques choses, Mesdames ?
-Bonjour Henry. C'est une amie, j'aurai du te prévenir excuse-moi.


Le vieil homme fit un clin d'oeil. Il observa la jeune femme, intrigué par sa venue. Il connaissait Minerva depuis des années, pourtant elle restait un véritable mystère à ses yeux.

-Je te prendrai bien un thé si tu en as ?
-Un thé et pour vous, mademoiselle ?


Henry attendit un peu avant de repartir dans la cuisine. Minerva en profita pour poser une question à la brunette.

-Alors en quoi puis-je vous aider, miss Kreuk?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Lun 4 Fév - 3:07

    Miss Kreuk. C'était un terme qui n'avait pas été utilisé à son égard depuis longtemps. Mangemorte. Kristin. Kreuk tout court. Mais "Miss Kreuk" était un terme qu'elle n'avait pas entendu depuis l'époque où elle était mangemorte et, de manière moins négative, quand elle était à l'époque. Ce terme ne pouvait guère venir de quelqu'un d'autre qu'un de ses anciens collègues et professeurs. Sauf qu'elle n'avait jamais pensé revoir ces professeurs. Un terme si négatif prenait un ton étrangement... disons moins négatif... presque neutre... Mais le professeur McGonagall, qu'elle n'avait jamais pu pensé à elle sous un autre nominatif, avait cependant raison. En cas de halte, Kristin se serait retrouvé au milieu de nul part et réussir à s'accrocher en plein transplanage n'était pas facile. Elle avait eu une sorte de tournis à l'arrivée mais vite calmer par sa prise de repères en les prenant autour d'elle.

    Si Kristin avait survécu à son passé de mangemorte tout en maintenant ses principes et son implication dans l'Ordre du Phénix, même si c'était caché, ce n'était pas seulement parce qu'elle s'estimait, aujourd'hui, la meilleure occlumens d'Angleterre, c'était parce qu'elle avait été capable de courber l'échine, de jouer de subtilité et forcer la main des gens qui l'entouraient sans que ceux-ci ne s'en rendent compte. Elle culpabilisait quelque peu d'en avoir recours contre son ancien professeur mais ça avait été plus fort qu'elle. La vieille femme avait tenté, grossièrement, de détourner la conversation, Kristin n'avait pu résister à l'envie de lui montrer qu'elle était plus douée qu'elle et regrettait quelque peu cet excès. Cependant, pour ce qui était de la boisson chaude, Kristin n'en demandait pas tant...

    La jeune résistante suivit son ancien professeur. Malgré le fait qu'elle est grandit depuis leur dernière rencontre, sa prédécesseur au poste de prof de métamorphose l'impressionnait toujours un peu. Comme quoi l'autorité naturelle qu'elle posait à toute une classe d'élève ne dépendait pas seulement de l'âge de ses jeunes gens, et donc de leur naïveté et de leur impressionnabilité. Le professeur McGonagall avait cet autorité naturelle, une sorte de charisme, elle s'imposait naturellement...

    L'homme qui habitait dans la maison leur ouvrit et se révéla être serviable et porter le classique nom de "Henry". Kristin se permit de reprendre son ancien professeur. Après une vie de mensonge, la jeune femme tenait à la franchise, l'honnêteté et, dans le monde dans lequel on vivait aujourd'hui, la vérité.

    "Ne lui en tenez pas rigueur, c'est moi qui suis venu à l'improviste..."

    La jeune femme qu'avait connu Minerva McGonagall ne connaissait pas l'alcool. Ça n'avait pas empêché Kristin de verser dans l'alcool après l'échec de la résistance pendant la révolte de Londres. Aujourd'hui, elle avait largement remonté la pente mais se laissait souvent tenter par le whisky. Cependant, cela lui semblait déplacer de demander de l'alcool dans la maison d'un ami de son ancien professeur qui semblait être assez vieux pour être son grand-père. Un verre d'eau aurait été la deuxième option mais le thé de McGonagall l'intriguait et elle se laissa tenter :

    "Et bien, on va dire la même chose, ce sera très bien, merci."

    Peut-être était-ce parce qu'elle voulait rapidement se débarrasser d'elle, mais la vieille femme se tourna vers elle pour lui demander quel était son problème alors que "Henry" venait à peine de quitter le hall pour se rendre -elle le supposait pour préparer du thé- dans la cuisine. Avait-elle oublié que Kristin lui avait dit que ça ne se réglerait pas en dix secondes? La jeune femme ouvrit la bouche puis la referma. Elle n'avait pas vraiment réfléchis à la manière dont elle aborderait le problème avec son professeur.

    "Heu... je vous montre, ce sera plus simple..."

    Kristin expira profondément et ferma les yeux pour se concentrer sur sa métamorphose en scorpion. Entièrement scorpion... Laisser son être tendre vers cette métamorphose en un autre être, vers un animal qui la correspondait... Sauf qu'elle était obligé de se forcer car, comme toujours, elle ne sentait pas cet osmose qu'elle était censé ressentir. Quand elle rouvrit les yeux, elle voyait les pieds de son professeur en face d'elle. Elle ne força pas plus longtemps à tenir sa transformation et lâcha ce qu'elle appelait l'élastique. Elle se retrouva à terre, allongé, redevenu humaine. Elle se releva, passant sa main sur ses vêtements, effaçant d'éventuelles poussières.

    "Je suis dans l'incapacité complète de tenir ma forme plus de 30 secondes. Et je sais que vous êtes animagus. Peut-être que vous pourriez m'aider à comprendre ce qui ne va pas et à progresser..."

    Cela dit, elle trouvait qu'elle ne s'était pas si mal débrouillé pour avoir évolué seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mar 5 Fév - 23:16

Minerva avait été prise de court quand elle s'était rendue compte qu'elle n'avait pas voyagé seule. Si elle s'était attendue à cela, elle aurait prit soin de ne pas mélangée ses contacts aux autres. Non pas qu'elle est un problème avec cela, mais l'animagi toujours été secrète sur sa vie. Outre que ce que l'on devine d'elle. Mais bon, aujourd'hui fera abstraction aux autres jours. La sorcière s'était résiliée pour ne pas dire obligée à faire entrée la jeune femme dans la bâtisse. Minerva n'avait pas tout dit comme si elle cherchait à minimiser le pourquoi de sa propre venue dans ce lieu. Préférant "noyer le poisson" et se concentrer sur le souci de sa cadette.


"Et bien, on va dire la même chose, ce sera très bien, merci."
-Parfait, je vous fais ça te ce pas mesdames.


Une fois que la "commande" fut passée le vieil homme se dirigea dans la cuisine afin de préparer de quoi réchauffer ses invitées. Il prit son temps exprès pour les laisser discuter à leur guise. Il reviendrait sûrement au cours de la conversation. Et espérait juste qu'elles ne s'arrêtent pas pour l'observer. Henry ne portait que rarement son intention aux choses autour de lui, et la visite de cette inconnue ne ferait pas exception.

"Heu... je vous montre, ce sera plus simple..."

Minerva recula un peu plus dans son fauteuil. Elle inclina la tête se demandant ce que sa cadette allait lui montrer. Elle fut alors surprise de comprendre que son ancienne élève avait suivi son apprentissage pour devenir animagi. La jeune femme prit soin de se concentrer à sa manière avant de se changer en son animal totem. Le professeur s'étonna d'ailleurs de voir un minuscule scorpion bougé sur le sol, la vieille femme était totalement immobile. Elle cherchait à savoir ce qui n'allait pas chez miss Kreuk. La métamorphose en elle même était rapide la plupart du temps, le challenge était de la tenir le plus longtemps possible. Ainsi, la brunette reprit sa forme humaine assise à même le sol. La miss se releva et se frotta pour faire tomber la poussière. Elle expliqua son problème.

"Je suis dans l'incapacité complète de tenir ma forme plus de 30 secondes. Et je sais que vous êtes animagus. Peut-être que vous pourriez m'aider à comprendre ce qui ne va pas et à progresser..."
-C'est déjà bien trente secondes. J'aimerai vous posez une question, si je puis me permettre. Qui vous a aidé lors de votre apprentissage ? Je veux dire, quelque soit l'âge, il faut toujours être encadré. Qui s'est chargé de vous ? Et pourquoi ne pas aller le voir directement ?


La vieille femme avait posé la question, mais elle se doutait que si la jeune femme était venue à sa rencontre, c'est qu'elle avait peut être débuté seule. Ni vu ni connu, Henry déposa les tasses de thé sur la table et repartie dans sa cuisine chercher le reste. Pendant ce laps de temps, Minerva qui avait laissé un blanc pour la réponse enchaîna sans forcément écouter ce que Kristin lui avait répondu.

-La métamorphose humaine en animal est un concept de l'esprit. Pour faire simple, je vais imager ce concept. Si vous avez des questions n'hésitez pas à m'interrompre. Alors voilà, la métamorphose est un changement de vision. La conscience humaine s'adapte rapidement à son environnement. Prenez ce salon par exemple, nous sommes assises au centre, des meubles autour de nous et une grande bibliothèque au fond. Et bien, pour des êtres humains un meuble ne peut faire du mal, hormis s'il est manipulé ça va de soi. Nous arrivons à...anticiper un événement. Si quelque chose tombe on a le réflexe de le laisser tomber, ou de l'éviter. C'est un apprentissage que vous avez eu depuis votre enfance. La deuxième vision étant celle de l'animal, en l'occurence le votre est particulièrement petit, minuscule dans un environnement. Le mien n'est guère plus imposant je vous l'avoue.

Minerva fit une pause, cherchant comment amener l'éventuel souci de la jeune femme. Elle espérait que c'était ça, sinon la miss devra lui expliquer.

-Bon, pour résumer votre vision humaine a été façonné depuis votre naissance. La vision animale se fait dans un laps de temps très court, c'est le principal handicap de l'apprentissage. Savoir se réadapter en quelques secondes. Reprenons cette pièce, quand vous faites vingt centimètres, elle vous parait immense, ça vous destabilise. C'est comme votre arrivée à Poudlard, tous les élèves entrant pour la première fois dans la Grande Salle se sentent minuscule quand il lève la tête vers le plafond. C'est la même chose quand vous vous retrouvez en scorpion. Il faut vous laisser le temps....J'ai remarqué que vous fermiez les yeux, c'est excellent, ça conditionne bien plus pour la concentration. Mais ça vous destabilise car quand le scorpion les réouvre, il est perdu, destabilisé et incapable de se concentré pour se maintenir. Est ce que vous me suivez jusqu'ici ?

Henry était revenu et s'était installé silencieux, il écoutait la leçon mais ne pu s'empêcher d'ouvrir la bouche.

-Son souci est peut être tout autre, Minerva.

Henry parla d'une voix grave. On sentait dans sa voix qu'il était inquiet. Il savait que son amie lui avait demandé de passer parce qu'elle rencontrait elle-même une difficulté. Elle lui avait brièvement expliquée que s'était suite à un duel. Mais cela faisait des années qu'il n'avait pas vu autant de fatigue sur le visage de l'ancienne directrice des Gryffondor. Il se tourna vers la brunette et lui posa la question directement.

-Ce que dis Minerva est exact, je ne peux qu'approuver son explication. C'est moi qu'il l'ait...formée sur ce terrain. Est ce vraiment un problème de consciences ?

Minerva regarda le vieil homme – il devait avoir quelques années de plus qu'elle pas plus – c'est vrai qu'elle n'avait pas vraiment attendu la réponse de la jeune femme avant de partir dans son explication. Cela devait faire une quarantaine d'années que l'ancien professeur était passée par là. Depuis, elle tenait des journées entières sur ses quatre pattes. Elle se tût pour laisser la jeune femme parler tranquillement. Pendant ce temps, elle bu quelques gorgées du thé chaud.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 6 Fév - 10:41

    Kristin avait toujours bien aimé le professeur McGonagall. C'est elle qui lui avait transmis l'amour de la métamorphose. Kristin n'aurait jamais imaginé, cependant, qu'elle prendrait sa suite, elle qui s'était senti destiné à devenir guérisseuse. Cependant, ça s'était passé ainsi, sitôt le professeur McGonagall en fuite, on lui avait demandé d'intégrer Poudlard en tant que professeur de métamorphose. Place qu'avait approuvé Seifer à l'époque, alors leader de l'Ordre du Phénix. Cela trahissait à la fois l'incapacité des puristes à garder des sorciers compétent à leur porté mais également la confiance qu'avait eu la maitre en ces talents de métamorphoses. Elle savait qu'elle avait également été choisit parce qu'elle était capable d'amadouer les élèves, de "se les mettre dans la poche". Le professeur McGonagall était animagus. C'était une capacité qui avait attiré l'admiration de Kristin, comme celle de beaucoup d'autres élèves mais elle n'aurait jamais imaginé, un jour qu'elle en deviendrait un ou, tout du moins, qu'elle essayerait à le devenir. L'idée l'avait effleuré quand elle était encore à Poudlard; Ou disons plutôt que le sujet l'avait intéressé. Certains livres qu'elle avait chez elle venaient directement de la bibliothèque de Poudlard qu'elle n'avait pas rapporté puisqu'elle avait quitté Poudlard précipitamment, ignorant les appels répétés du Seigneur des Ténèbres sur sa peau qui avait tenté de l'appeler. Elle avait juste suivit Shaé. C'était là-bas qu'elle avait entamé son apprentissage. Essai assez chaotique car il était difficile d'étudier la chose quand on devait attaquer d'une main et soigner de l'autre. Elle avait réussit de nombreuses métamorphoses partielles en gazelle à l'époque mais, avec la mort de Shaé, son patronus s'était modifié... et sa transformation également. Elle avait du reprendre presque depuis le départ. Sa transformation en scorpion n'avait pourtant pas difficile à atteindre. Mais son voyage au pays de galles qui, assez tranquille, aurait du lui permettre de s'améliorer avait empiré les choses. Elle n'avait pas progressé d'un pouce depuis près d'un an...

    Kristin avait beau être "flatté" du compliment de son professeur, elle avait tout-à-fait conscience qu'il en serait autrement si elle savait que Kristin était censé être à la fin de sa formation... Qui s'était chargé de son apprentissage? Euh... Elle-même. Ou les livres qu'elle avait à disposition. Ainsi que des souvenirs de ses études. Bref, elle avait fait avec les moyens du bord quoi... Mais ça, le professeur McGonagall l'ignorait; Kristin se demandait pourquoi elle n'avait pas fait appel à l'enseignante plus tôt mais se rappela rapidement qu'à son retour du Japon, elle cherchait plus à noyer sa culpabilité dans la mort qu'à avancer son apprentissage et au pays de Galles, Shaun aurait été suspicieux si elle avait demandé à disparaitre pour rechercher la vieille femme. Elle n'aurait pas pu se permettre de quitter son poste de médecin. Voilà pourquoi en près de deux ans et demi, elle n'avait jamais fait la démarche consistant à s'attacher au devenir de son ancien professeur de métamorphose.

    "Je n'ai pas de référent en la matière, j'ai appris seule."

    Ce qui rendait ces lacunes particulièrement béante. Elle savait dès le départ que ce genre d'apprentissage était risqué car seul, on avait vite fait de faire des erreurs, de prendre la mauvaise voie et si c'était le cas, il était difficile de s'en ressortir. Parfois même impossible. Elle avait donc été particulièrement minutieuse dans ses exercices, dans son apprentissage. Mais au vu des difficultés qu'elle avait à présent, il semblait qu'elle n'avait pas fait assez attention et qu'elle avait prise une mauvaise voie.

    La jeune femme alla s'assoir à côté de son ancien professeur, écoutant ce qu'elle avait à lui dire. Elle se reconnaissait dans cette manière d'expliquer les choses car c'est une manière qu'elle avait elle-même appliqué pour ses élèves quand elle enseignait à Poudlard. En même temps, ça la ramenait quelques années en arrière. Cette histoire de vision humain et vision animale lui était familière. Certainement parce que le sujet avait du être effleuré ou touché dans les livres qu'elle avait étudié chez elle sur le sujet. Peut-être, car, en effet, tout cela lui parlait et elle hochait la tête à intervalles réguliers, suivant le fils que le professeur McGonagall déroulait pour elle. Était-il possible que son incapacité à conserver son apparence de scorpion fut parce qu'elle n'avait pas accordé assez d'attention à ce point-là? Et si c'était le cas, comment pouvait-elle y remédier?

    Kristin hocha la tête à la question du professeur McGonagall. Oui, elle suivait. Elle n'était pas bien sûre de savoir où tout cela la menait mais elle suivait. C'est à ce moment-là que Henry revint... avec le thé. L'homme émit l'hypothèse que son problème ne venait peut-être pas de cela. Il s'adressa directement à elle pour lui demander si c'était vraiment un problème de conscience.

    "De conscience? C'est-à-dire? Vous voulez de vision animal/humaine? Je sais pas..."

    Sinon, ayant identifié le problème, elle y aurait déjà palier. Malheureusement, elle se trouvait dans l'incompréhension complète. Elle mentait en disant qu'elle n'avait pas progressé en un an. Disons plutôt qu'elle exagérait. Il était vrai qu'elle se transformait de plus en plus vite. Elle était passé de une à deux heure de concentration à, aujourd'hui, une demi-heure, vingts minutes. Et elle y arrivait de plus en plus vite. C'était l'instant de transformation qui ne changeait nullement. Là, elle n'avait pas eu grand mal à se transformer, guère plus d'une à deux minutes, mais c'était parce qu'elle avait passé plusieurs heures seule, sereine sur son banc bien qu'ayant un peu froid. Elle avait même faillit s'endormir, mais il faisait trop froid pour ça. Une fois qu'elle s'était transformé une fois et qu'elle s'était mise en condition, elle se transformait plus rapidement quand elle le faisait plusieurs fois de suite.

    "Ça fait près d'un an que je n'ai pas progressé. Je me transforme plus vite mais mon temps de métamorphose ne bouge pas. J'ai dit trente secondes tout-à-l'heure, mais le temps exact c'est 20, je me suis moi-même chronométré entre le moment où je me sens devenir scorpion et le moment où je rouvre les yeux en étant humaine."

    Kristin ne touchait pas à son thé. Pas pour l'instant. Elle l'avait prit pour tester, mais elle avait autre chose à penser qu'à y gouter. Croisant ses doigts sur ses genoux, la jeune femme poursuivit :

    "Moi, j'appelle ça l'élastique. C'est une image. C'est à dire que vous prenez un élastique normal, c'est ma forme humaine et quand je me transforme, c'est comme si on tirait dessus. Et mon élastique lâche, craque, ce que vous voulez, au bout de 20 secondes. Normalement, je devrais avoir plus de facilité à force de pratique de garder ma forme mais ça devient presque plus difficile. Généralement, les 20 secondes, je les tiens pas, je crois. C'est juste mon record, c'est tout... C'est comme si le scorpion... Non, comme si une partie de moi ne voulait pas être scorpion et me forçait à redevenir humaine. C'est censé refléter ma personnalité, mon moi intérieur, mais je m'y sens de moins en moins bien. Je ne comprends pas où j'ai fauté, où je me suis trompé..."

    Il y avait bien une possibilité mais ça lui semblait bien trop gros. Il aurait été simple de vérifier, mais Kristin avait trop de crainte pour vérifier elle-même. Voilà pourquoi elle faisait appel au professeur McGonagall, elle espérait sincèrement qu'elle pourrait l'aider, qu'il y avait une raison logique à cette difficulté. C'était bien plus crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Sam 9 Fév - 17:48

Minerva était partie dans ses explications comme elle faisait toujours. Son passé de professeur avait bien plus d'impact dans sa manière de réfléchir et d'agir en conséquence, qu'il n'y paraît. Dommage pour elle, qu'elle est été obligé de fuir l'établissement, même si la sorcière avait son caractère. Et pas des moindres, c'était l'avis des élèves et de ses collègues, elle restait néanmoins un professeur respecté et qui parvenait à intéresser ses élèves. La métamorphose n'est pas une matière facile et qui « parle » aux gens en général, il fallait donc user d'exemples continuellement pour les attirer. Aujourd'hui, elle avait besoin de conseils pour son propre souci. Mais cela ne l'empêchait pas d'être à l'écoute d'une jeune apprentie en la matière. Certes, elle aurait préférée être prévenue autrement, mais ce qui est fait est fait. Elle l'avait donc invitée miss Kreuk à venir avec elle chez un ami.

A partir de là, l'ancienne élève expliqua et montra son problème à Minerva. Ainsi une explication, du moins la plus logique vint à l'esprit de la sorcière. Elle tenta d'imager le concept. Henry était revenu et avait prit part à la conversation. Il avait suggéré que le problème pourrait être autre. Et au lieu de partir sur une seule idée. Il aurait été plus judicieux de demander le ressenti de la jeune sorcière. Cette dernière avait été silencieuse et lorsque se fut son tour de parler, elle hésita puis se confiant à ces deux aînés.

"Je n'ai pas de référent en la matière, j'ai appris seule."
-C'est dangereux comme initiative, mademoiselle. Vous avez du vous en rendre compte.


Le sorcier avait coupé volontairement la parole à Minerva, il voulait laissé la jeune femme s'exprimer.

"De conscience? C'est-à-dire? Vous voulez dire de vision animale/humaine? Je sais pas...Ça fait près d'un an que je n'ai pas progressé. Je me transforme plus vite mais mon temps de métamorphose ne bouge pas. J'ai dit trente secondes tout-à-l'heure, mais le temps exact c'est 20, je me suis moi-même chronométré entre le moment où je me sens devenir scorpion et le moment où je rouvre les yeux en étant humaine. Moi, j'appelle ça l'élastique. C'est une image. C'est à dire que vous prenez un élastique normal, c'est ma forme humaine et quand je me transforme, c'est comme si on tirait dessus. Et mon élastique lâche, craque, ce que vous voulez, au bout de 20 secondes. Normalement, je devrais avoir plus de facilité à force de pratique de garder ma forme mais ça devient presque plus difficile. Généralement, les 20 secondes, je les tiens pas, je crois. C'est juste mon record, c'est tout... C'est comme si le scorpion... Non, comme si une partie de moi ne voulait pas être scorpion et me forçait à redevenir humaine. C'est censé refléter ma personnalité, mon moi intérieur, mais je m'y sens de moins en moins bien. Je ne comprends pas où j'ai fauté, où je me suis trompé..."

Minerva regarda le vieil homme. Il lui avait coupé la parole une fois, c'était comme si elle lui disait « c'est bon je peux continuer ». Le silence entre eux était de mise. Finalement la sorcière reprit la parole.

-C'est peut être une idée, mais se pourrait-il que le scorpion ne soit votre animal totem de base ? Je n'ai pas le souvenir de votre personnalité depuis votre scolarité, mais il ne me semble pas que vous soyez une personne froide, distante et surtout à attaquer par derrière si j'ose dire ?
-Hypothèse intéressante, si le scorpion n'est pas votre animal de base, celui qui correspond trait pour trait à votre personnalité, c'est normal que votre....conscience humaine ne le tolère pas aussi longtemps que vous le souhaiteriez. C'est comme un corps étranger dans votre organisme, votre corps cherche à s'en débarrassé le plus vite possible.


Oui, ça pourrait être ça, malheureusement les deux plus anciens pouvaient exposer plusieurs théories, le principal indice était le ressenti de la jeune femme. Et ne pouvant pas être à sa place littéralement, ils ne pouvaient que supposer et espérer trouver le bon problème. Après, bien sûr des solutions seront soumises pour parvenir à la métamorphose complète et tenante de l'ancienne étudiante de Poudlard.


[hj : désolée c'est court, je me rattrape au prochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Dim 10 Fév - 12:46

    "C'est dangereux comme initiative, mademoiselle. Vous avez du vous en rendre compte."

    Kristin hocha la tête. Bien sûr que c'était dangereux mais où trouvez un animagus qui puisse l'aider? Au Japon, les révolutionnaires avec qui elle s'était lié comprenait un loup-garou, un vampire, et des sorciers lambdas, aucun animagus en vue. Et elle n'avait eu spécialement le loisir de demander de l'aide depuis. De toute manière, de retour du Japon, elle avait voulu que personne ne soit au courant qu'elle était revenu pour profiter de la création de l'Ordre de Weasley pour leur coller ses meurtres sur le dos. Non vraiment, elle n'avait pas eu le temps ni l'envie de rechercher un possible référent en la matière. Et puis, il lui avait semblé être suffisamment doué en la matière pour se permettre de s'en passe si elle redoublait d'attention.

    La jeune femme tenta d'expliquer son problème à son ancien professeur et celui qui était, semblait-il, l'ancien référent en la matière de celle-ci. Son souci était simple, son absence totale de progression et son devoir de redoubler d'efforts pour ne pas limite régresser. A la fin de son exposé, la jeune femme regarda ses deux interlocuteurs qui s'échangèrent un regard. Kristin fut frappé de voir une telle complicité entre eux. Un instant elle se vit à place de Minerva et Shaun à la place d'Henry. Les mêmes regards, les mêmes attentes, la compréhension d'un seul coup d'oeil. Peut-être était-elle proche de Shaun en fait, pour avoir une telle communication avec lui. Peut-être que ce qui comptait c'était la qualité de la communication et non pas ce qui était dit...

    Minerva finit par lui proposer une hypothèse qui s'approchait de la sienne. Mais elle baissa les yeux quand elle s'aventura à savoir quelle personnalité, elle avait eu à l'école. Non, en effet, elle n'avait pas eu ce genre de mentalité à Poudlard, mais elle avait finit par le devenir, en partie au moins. Kristin n'eut pas le temps de répondre, car le temps de pause qu'elle marqua pour répondre servit à Henry pour mettre son grain de sel. Il soutint l'idée de son ancienne élève -de ce que Kristin avait compris c'était lui avait aidé McGonagall à devenir animagus- en supposant que si ça n'avait nul lien avec son apprentissage, mais plus avec son osmose avec l'animal en question. Kristin leva les yeux vers Minerva et affirma, la voix blanche :

    "On change en dix ans, professeur."

    Et quel changement! La fille douce et timide était passé par divers stades, l'alcool après la révolte de Londres, la vengeance et la méchanceté après que la mort ait fait irruption dans sa vie, et la méfiance faisait partie intégrante de sa personnalité autant que son besoin de faire confiance aux gens.

    "Mais le scorpion n'est pas mon animal de départ. Je réussissais à me changer partiellement en gazelle quand j'ai changé. J'ai tué avec un impardonnable, c'est ça qui m'a changé. Je n'ai pas eu grand mal à terminer ma transformation une fois que je me suis habitué au scorpion. Mais je suis partit au pays de galles pendant un an et à peu près à la moitié du séjour, la difficulté à commencer à apparaitre. Le scorpion faisait partit de ma personnalité, il n'y a aucun doute, ou je n'aurait pas eu ce brusque changement. Mais... J'ai une hypothèse qui est un peu folle... Est-il possible de changer deux fois de patronus en deux ans?"

    Son regard inquiet passa de l'un à l'autre de ses interlocuteurs. Son hypothèse était sans conteste réfutable. Les changements de patronus survenait en cas de changement profond de la personnalité de quelqu'un, quelque chose qui bouleversait leur vie. En l'occurrence, rien n'avait bouleversé sa vie récemment. Certes, elle avait calmé ses tendances destructrices mais il ne lui semblait pas que la gazelle serait, aujourd'hui, adapté à sa personnalité. Elle n'était pas douce, aimable, innocente et inoffensive. Ou partiellement et pas que. Mais qu'allait donc en penser le professeur McGonagall?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Revenir en haut Aller en bas

Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-