POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 13 Fév - 16:04

Chaque problème a sa solution, si ce n'est pas le cas c'est que le problème est mal posé. Les plus âgés cherchaient des hypothèses qui se rapprochaient le plus au cas de leur cadette. Il était encore plus difficile de définir le souci quand on ne peut l'expliquer soi-même. Bien miss Kreuk tenta de le montrer et d'essayer de se rattraper sur les éléments énoncés par ses interlocuteurs. Mais encore une fois, il était difficile de proposer la bonne solution.

Minerva avait un peu près compris ce qui n'allait pas, mais elle avait besoin de plus de renseignements. Henry reprit en ajoutant quelques notions. Mais ce fut la brunette qui apporta le plus d'éléments.

"On change en dix ans, professeur."

Il aurait plus facile si le contexte était différent. La sorcière reposa sa tasse de thé sur la table au milieu. S'installant un peu plus au fond de son fauteuil. Minerva était fatiguée physiquement, elle ne dormait pas aussi bien qu'elle le voudrait. Elle soupira, pendant ce temps le vieil homme remarqua les mains de Minerva, elles se rétractaient rapidement, comme si elles étaient prises à des spasmes. Il savait que l'animagi se contrôlait plus que l'anormal, mais là, il avait du lui arriver quelque chose de plus grave. Il garda pour lui ses observations et reposa son attention sur Kristin qui parlait d'un autre point qui la tracassait.

"Mais le scorpion n'est pas mon animal de départ. Je réussissais à me changer partiellement en gazelle quand j'ai changé. J'ai tué avec un impardonnable, c'est ça qui m'a changé. Je n'ai pas eu grand mal à terminer ma transformation une fois que je me suis habitué au scorpion. Mais je suis partie aux Pays de Galles pendant un an et à peu près à la moitié du séjour, la difficulté à commencer à apparaître. Le scorpion faisait partit de ma personnalité, il n'y a aucun doute, ou je n'aurais pas eu ce brusque changement. Mais... J'ai une hypothèse qui est un peu folle... Est-il possible de changer deux fois de patronus en deux ans?"
-Tuer ou être sous la menace d'être tué, influx sur la personnalité, mais de là à changer d'animal totem. Cela m'étonne.
-C'est possible dans certains cas, j'ai déjà vu ça. Si l'individu...si vous avez tuez par vengeance ou parce qu'il fallait le faire, le cas c'est lui ou moi je veux dire. L'animal totem peut effectivement changer. Lorsque vous vous transformiez en gazelle vous la teniez ? Je veux dire longtemps ? Pour le patronus, c'est une entité qui vous rappelle un souvenir heureux. Si ce souvenir est différent du premier, oui ça représentation peut changer. Excusez-moi, mais que vous est-il vraiment arrivé au cours de ses deux ans ?
-Oui...ça pourrait expliquer pourquoi vous ne teniez pas la forme scorpion aussi longtemps que vous le voudriez.


Minerva se leva et se dirigea vers la cuisine. Elle mentionna simplement l'envie d'un autre thé chaud. Henry avait prit les devants dans la conversation, alors que de l'interrompre, la sorcière partie et revint avec la théière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 13 Fév - 18:20

    Ce n'était pas juste tuer ou être menacé de mort. Les menaces, elle connaissait, ça ne datait pas d'hier... Tuer, elle l'avait déjà fait auparavant, mais elle n'avait jamais été heureuse de le faire. Son père avait été une histoire de coup de tête mais elle n'avait en rien été soulagé ensuite. Elle s'était même sentit assez vide. Sa culpabilité habituelle avait reprit le dessus lorsqu'elle avait lu dans son journal que c'était sa mère qui l'avait incité, magiquement, d'aller au bout de ses actes. Cela ne l'avait pas empêchée de lui en vouloir de les avoir trahit. Elle et sa mère. Et accessoirement l'Ordre du Phénix. Les fois suivantes, c'était... particulier. A son palmarès, le suivant n'était personne d'autre que son ancien fiancé, Mark. L'homme l'avait retrouvé et c'était avec regret, qu'elle l'avait poussé du troisième étage. Quant à sa belle-mère Eva et son demi-frère William... étant de l'autre côté de la barrière et ayant provoqué sa rencontre avec Mark, le poussant à la mort, ils avaient mérité leur fin. Mais elle n'en avait tiré aucune satisfaction. C'était avec compassion qu'elle avait jeté leurs cendres à tous les trois, tristes mais sachant qu'elle avait fait le bon choix. Il était surprenant de savoir qu'en tant que mangemorte, elle n'avait jamais tué personne d'autre que ces quatre-là qu'elle n'avait jamais été tenu de supprimer. Aucune de ses victimes présumés n'étaient morte.

    Shaé... Avec Shaé, c'était différent. Shaé avait été sa meilleure amie, son soutien à Poudlard, l'avait gardé sur le bonne voie. Shaé, elle aurait donné sa vie pour elle. Mais finalement, il se trouvait que Kristin avait préféré prendre sa vie plutôt que de donner la sienne. Mais il paraissait que Shaé l'avait sciemment provoqué. Le sortilège de la mort, elle ne l'avait jamais jeté de sa vie autrement. Jamais. Pas dans le désir de tuer quelqu'un. De le vouloir vraiment, de l'écraser complétement. Ça avait été un véritable choc pour Kristin. Et ça avait sonné le commencement d'une longue descente aux enfers. Elle ne ressentait plus rien, souhaitait voir les autres souffrir autant que son cœur saignait. Elle avait gardé la nièce de Shaé auprès d'elle et se servait de sa haine pour se défouler et être ignoble. Et elle avait profité de sa toute nouvelle absence de scrupule pour supprimer des agents du ministère qui lui avait causé des ennuis par le passé ou qui se faisait un peu trop fouineur. Le tournant avait été définitif. C'était comme ça qu'elle l'avait vu, ainsi qu'elle l'avait vécu.

    Henry était quelqu'un de réfléchis et... presqu'aussi curieux d'elle. Elle était sûre que la moitié des phrases qu'il lui avait adressé était des questions! Minerva se leva pour aller pour aller chercher du thé. Kristin en profita pour entamer ce thé. Il lui semblait impoli de poursuivre si son ancien professeur n'était pas là.

    "Je n'ai pas tué par colère. Enfin, pas cette fois-ci. Les seuls fois où j'ai attenté à la vie d'autrui, c'était pour des raisons de vengeance, de sécurité, c'était personnel et motivé. Cette fois-ci... j'ai absolument aucune excuse. J'ai réellement voulu tuer Shaé et c'est ce que j'ai fais."

    Kristin leva les yeux sur ses deux ainés :

    "C'était ma meilleure amie. Vous vous en souvenez peut-être professeur, elle était un peu dissipée en cours. C'est la première fois qu'on se disputait aussi violemment. Je suis tombé dans une spiral destructrice."

    Elle n'avait nul besoin d'entrer dans les détails. De toute manière, elle n'en avait aucune envie. Elle avait déjà l'impression d'avoir été trop loin. Ça lui déchirait les cordes vocales d'admettre une chose pareille. Mais la force mentale était un de ses atout et la jeune femme poussa un soupir, prenant du recul sur les évènements.

    "C'était une transformation partielle. Je n'étais pas encore concentrée sur la durée car je n'étais pas entièrement gazelle. Je crois qu'elle me rappelait ma mère. Le scorpion doit être Shaé, mais c'est difficile à croire, son patronus était un faucon..."

    Ce qu'elle avait vécu ces deux dernières années? Elle avait prit le temps de prendre du recul...

    "J'ai tué des agents du ministère et il y a un peu plus d'un an... J'ai appris que la mort de Shaé n'était pas de ma faute. Selon un de ses amis, elle l'aurait fait exprès pour que je cesse d'avoir peur et de me sentir coupable. Ça n'a marché qu'à moitié. J'avais arrêté d'avoir peur... parce que je me sentais coupable. Quand j'ai compris ça... j'ai cessé mes meurtres, ça n'avait plus d'intérêt. J'essaye aujourd'hui de réparer les dégâts que j'ai causé sur mon entourage. Je suis resté loin de Londres un certain temps, pour prendre du recul les évènements, mettre les choses à plat. Je ne redeviendrais jamais celle que j'étais, mais je ne suis plus celle que j'étais devenue."

    Kristin but une gorgée de thé avant de demander :

    "Vous pensez que c'est pour ça que je ne me sens plus scorpion? Parce j'ai évolué depuis?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Dim 17 Fév - 17:03

La jeune femme expliqua clairement le pourquoi du comment. Elle avait traversé tellement d'épreuves volontairement ou non, nul n'aurait pu imaginer cela. Et si c'était une blague elle était de très mauvais goût. Minerva se reposait un peu, mais quand elle entendit les dires de sa cadette, elle se redressa dans son siège.

"[...] Je n'ai pas tué par colère. Enfin, pas cette fois-ci. Les seules fois où j'ai attenté à la vie d'autrui, c'était pour des raisons de vengeance, de sécurité, c'était personnel et motivé. Cette fois-ci... j'ai absolument aucune excuse. J'ai réellement voulu tuer Shaé et c'est ce que j'ai fais. C'était ma meilleure amie. Vous vous en souvenez peut-être professeur, elle était un peu dissipée en cours. C'est la première fois qu'on se disputait aussi violemment. Je suis tombée dans une spirale destructrice. "

Minerva restait sans voix, elle fut à la fois choquée et attristée du parcours de la jeune femme depuis qu'elle avait quitté Poudlard. Autant de morts sur la conscience à son âge, c'est clair que ça ne l'aidera pas sur sa progression psychique et relationnelle. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi, il y avait eu un changement d'animal, d'autant plus que le scorpion et la gazelle n'appartenaient pas à la même classe. Il n'y avait aucun rapport évident. La jeune femme poursuivit son explication.

-''C'était une transformation partielle. Je n'étais pas encore concentrée sur la durée car je n'étais pas entièrement gazelle. Je crois qu'elle me rappelait ma mère. Le scorpion doit être Shaé, mais c'est difficile à croire, son patronus était un faucon...J'ai tué des agents du ministère et il y a un peu plus d'un an... J'ai appris que la mort de Shaé n'était pas de ma faute. Selon un de ses amis, elle l'aurait fait exprès pour que je cesse d'avoir peur et de me sentir coupable. Ça n'a marché qu'à moitié. J'avais arrêté d'avoir peur... parce que je me sentais coupable. Quand j'ai compris ça... j'ai cessé mes meurtres, ça n'avait plus d'intérêt. J'essaye aujourd'hui de réparer les dégâts que j'ai causé sur mon entourage. Je suis restée loin de Londres un certain temps, pour prendre du recul les événements, mettre les choses à plat. Je ne redeviendrais jamais celle que j'étais, mais je ne suis plus celle que j'étais devenue."
-Ravi d'entendre que vous n'avez plus intérêt à tuer.
"Vous pensez que c'est pour ça que je ne me sens plus scorpion? Parce j'ai évolué depuis?"
-Ce qui me chagrine dans tout cela, c'est que vous désirez réparer ce qui s'est produit suite à tous ces meurtres. La logique serait que vous vouliez bannir cette personnalité de votre conscience, pourtant vous restez scorpion. Vous auriez du redevenir une gazelle. Même si vous aviez pris goût à cette vie de vengeance, au fond de vous, vous ne vous acceptez pas.
Elle s'arrêta un instant. Il existera toujours ce dilemme entre votre conscience et votre personnalité, penser et être sont deux choses totalement différentes, tant que vous ne serez pas en accord avec vous-même, vous ne parviendrez pas à maintenir cette métamorphose. Nous pouvons la travailler ensemble, mais elle n'aboutira pas aussi facilement.
-Minerva tout va bien ?
-Oui, je suis juste fatiguée...Mais là n'est pas la question.


Les yeux de Minerva changeaient depuis un plus d'un quart d'heure, ils passaient de l'iris vert habituel à des agates de chat. La sorcière fermait les yeux, mais ne pouvait s'empêcher de secouer la tête de temps à autre, comme si elle cherchait à se défaire de quelque chose. Elle reprit la parole.

-La question est maintenant que nous savons quel est le problème, si vous êtes apte à vous entraîner sur le durée, tout en essayant de faire le point dans votre vie ? Ce n'est pas une question facile, miss Kreuk vous savez. Mais si vous êtes prête on peut réessayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 20 Fév - 11:38

    Pouvait-on dire que Kristin s'était perdue? Ce n'était en tout cas pas l'avis de la jeune femme. Elle avait beaucoup cherché, beaucoup fuit et fait autant d'erreurs. Pourtant, ces derniers temps, il lui semblait avoir trouver un équilibre. Elle était un noyau dur de volonté, de curiosité de sa propre personnalité et piochait dans ce qu'elle avait déjà vécu des transformations psychologiques quand il était nécessaire. Le folie en était une, le sadisme, la douceur, la patiente, en étaient d'autres. Même la culpabilité qui lui avait si longtemps empoisonné la vie ne faisait aujourd'hui que se tenir à sa disposition. Elle avait l'impression d'être tout autant capable de se culpabiliser que de s'en débarrasser. Elle savait être sans scrupule ou compréhensive. Bien sûr, le résultat était loin d'être parfait car les pioches positives, en dehors de la compréhension, la douceur et la patientes, étaient peu nombreuses face aux nombreuses cartes noirs à sa disposition. Pourtant, pour une fois depuis longtemps, Kristin se sentait entière. Cependant, du à ses nombreuses désillusions, elle savait qu'il y avait des chances pour qu'un jour prochain, elle trouve qu'elle avait pris la mauvaise voie, la mauvaise attitude, le mauvais comportement. Aussi, elle ne se reposait pas sur ses lauriers, et continuait encore et toujours à se démener car sa vie était loin d'être parfaite. Son conflit avec Miranda, car elle avait assassinée sa tante, était prenant et même si cela commençait à se calmer, c'était encore loin d'être parfait. Cependant, elle avait bon espoir que dans un avenir plus ou moins proche, la maison soit plus sereine.

    La remarque de Henri aurait du faire baisser les yeux de la jeune femme. Aurait du. Sauf que si elle avait bel et bien une mort sur la conscience avec laquelle la paix s'installait, Kristin assumait ses divagations. Elle n'en avait plus honte car cela avait fait ce qu'elle était devenue. Cela la dérangeait qu'on puisse penser qu'elle avait pris plaisir à tuer. C'était à la fois beaucoup plus et beaucoup moins. Elle ne pouvait nier que sur l'instant, elle avait été prise d'un plaisir pervers à ces meurtres. Mais au fond, ce n'était pas le plus important. Elle n'avait vraiment tué pour tuer, elle avait tué pour se détruire. Elle avait œuvré à sa propre destruction. C'était pourquoi c'était une spiral. Elle ne recherchait pas la souffrance des autres pour la souffrance mais pour se sentir en vie. Tuer était devenue une nécessité pour donner un sens à son existence car tout le reste semblait avoir perdu intérêt et utilité. Elle avait juste chercher à suivre instinctivement. Dieu merci, elle avait eu la présence d'esprit de tuer des gens qui le méritaient plus ou moins. En même temps, puisque c'était sa seule manière de vivre, autant qu'elle serve à quelque chose. Kristin se souvenait de tout cela comme si c'était hier. Au moment-même où elle en parlait, elle le ressentait, ça lui brûlait le cœur et le moindre de ses muscles. Sauf qu'elle avait appris à contrôler cette soif comme elle avait appris, tout au long de sa vie, à maitriser de nombreuses pensées et nombreux instincts. Ça n'en était qu'un de plus mais ça ne retirait pas son caractère dangereux.

    Les paroles de Minerva l'étonnèrent. Au jour où il lui semblait avoir enfin un équilibre, son ancien professeur lui disait qu'elle s'était perdue. C'était assez étrange. Bien sûr qu'elle essayait de réparer ses erreurs. Elle ne laissait pas telles plaies béantes. Sauf qu'elle ne le faisait pas surtout pour elle, elle le faisait également pour Miranda qui avait autant souffert, sinon plus, de la mort de Shaé. Il s'agissait pas seulement de faire la paix avec elle-même, c'était également de stabiliser la fillette, de lui donner une once de la stabilité qu'elle n'avait jamais vécu. Miranda n'avait pas eu une enfance comme les autres et puisque Kristin était responsable d'une partie particulièrement chaotique de sa vie, il lui semblait normale de vouloir contre-balancer ses erreurs. C'était un devoir morale pour elle. Parce qu'elle se préoccupait du bien-être de la fillette et de son futur. Elle ne souhaitait pas que Miranda fasse des erreurs à cause d'elle.

    Mais est-ce que Kristin cherchait à réparer les autres meurtres? Non. Bien sûr, les innocents qu'elle avait tué, notamment les deux fillettes balancé du haut de son sombral l'avait longtemps hanté. Mais aujourd'hui...? Non, plus aujourd'hui. Elle avait que trop vécu d'horreur pour qu'un d'entre elle s'accroche plus à ses yeux qu'une autre. Sa conscience lui semblait en paix. Même quand on parlait de Shaé, quand elle s'y attendait, elle était capable de faire face, son cœur portant une armure refusait de se faire transpercer. Et elle savait que ça ne la blesserait que si ça venait d'un proche, de quelqu'un qu'elle estimait et respectait. Que le professeur McGonagall se trompe autant sur son compte la décevait quelque part. Comme s'il y avait un fossé entre elles deux dont elle était la seule à avoir conscience et la vieille femme ne pourrait jamais combler. faire le point sur sa vie, elle l'avait déjà fait. A l'approche de ses 30 ans, il lui arrivait de plus en plus souvent de regarder derrière elle mais cela ne lui semblait pas être une bonne idée car le chemin serait noir et rouge et que cela ne lui ressemblait pas.

    "Vous ne comprenez pas. Je ne me sens pas coupable. Je n'ai jamais cherché non plus à bannir cette personnalité, je sais que j'en suis incapable. Ce n'est pas la première fois que je me perds, j'ai appris à remonter. Shaé, c'est un cas à part parce qu'il était injustifié. Mais si j'essaye de réparer cette erreur, ce n'est pas seulement pour moi, c'est aussi pour sa nièce, Mira, qui m'a vu l'assassinée. Pour elle, au moins elle, j'ai le devoir d'essayer de me racheter. Ça ne comblera jamais son absence, j'en ai conscience? J'ai moi-même perdue ma mère étant jeune. Mais je sais combien le manque de dialogue peut créer un vide en soi et Miranda n'aura pas à subir ça."

    Kristin se passa une main dans les cheveux en soupirant :

    "Je pourrais jamais redevenir gazelle. Je n'ai plus cette innocence de l'époque. J'ai trop détruit autour de moi et en moi pour retrouver cette innocence. Mais la part sombre que m'offre le scorpion est trop noir pour ce que je deviens. Une part de moi s'y adapte parfaitement mais l'autre ne rentre pas. C'est comme... Essayer de mettre des chaussures, votre pied rentre bien, mais le talon ne passe pas."

    Faire le point sur sa vie... Dire que c'était ce qu'elle avait conseillée à Alex...

    "Les autres meurtres... Je les regrette par la destruction d'une vie qu'ils ont apporté mais je peux pas m'en sentir coupable parce qu'ils étaient nécessaire à ce que je suis aujourd'hui. Et ils le méritaient tous. C'était la seule utilité que je me trouvais à l'époque, tuer des commissaires, des brigadiers... C'était le seul moyen que j'avais trouvé pour survivre et être utile. Aujourd'hui, j'ai arrêté parce que mes motivations n'ont plus lieux d'être. Et le premier pas pour cesser de culpabiliser pour Shaé, c'est cesser de faire des choses qui n'ont plus de sens."

    Et, à vrai dire, elle trouvait qu'elle supportait plutôt bien cette culpabilité. Était-ce parce qu'elle savait que Shaé l'avait voulu? Était-ce parce qu'elle avait supporté ce poids trop d'année pour qu'une seule morte paraisse dérisoire en comparaison? Était-ce une preuve de maturité ou d'inconscience? Pour cette dernière question, Kristin ne pouvait répondre, elle n'avait pas assez de recul pour cela même si elle penchait pour la première réponse. Elle y répondrait dans quelques années.

    "Je suis apte à m'entrainer sur la durée. Voilà longtemps que ma vie n'a pas eu de rebondissement digne de ce nom, donc j'ai pas de métamorphose de personnalité prévue..."

    Petite touche d'humour... Qui ne serait pas forcément au goût de son ancien professeur. Mais quelle importance? Kristin avait grandit. Elle ne s'attendait pas à ce qu'on l'accepte telle qu'elle était. Elle souhaitait juste pouvoir continuer à grandir et apprendre encore. En cela, elle aurait presque eu sa place à Serdaigle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Lun 25 Fév - 21:01

"Vous ne comprenez pas. Je ne me sens pas coupable. Je n'ai jamais cherché non plus à bannir cette personnalité, je sais que j'en suis incapable. Ce n'est pas la première fois que je me perds, j'ai appris à remonter. Shaé, c'est un cas à part parce qu'il était injustifié. Mais si j'essaye de réparer cette erreur, ce n'est pas seulement pour moi, c'est aussi pour sa nièce, Mira, qui m'a vu l'assassinée. Pour elle, au moins elle, j'ai le devoir d'essayer de me racheter. Ça ne comblera jamais son absence, j'en ai conscience? J'ai moi-même perdue ma mère étant jeune. Mais je sais combien le manque de dialogue peut créer un vide en soi et Miranda n'aura pas à subir ça. Je pourrais jamais redevenir gazelle. Je n'ai plus cette innocence de l'époque. J'ai trop détruit autour de moi et en moi pour retrouver cette innocence. Mais la part sombre que m'offre le scorpion est trop noir pour ce que je deviens. Une part de moi s'y adapte parfaitement mais l'autre ne rentre pas. C'est comme... Essayer de mettre des chaussures, votre pied rentre bien, mais le talon ne passe pas. Les autres meurtres... Je les regrette par la destruction d'une vie qu'ils ont apporté mais je peux pas m'en sentir coupable parce qu'ils étaient nécessaire à ce que je suis aujourd'hui. Et ils le méritaient tous. C'était la seule utilité que je me trouvais à l'époque, tuer des commissaires, des brigadiers... C'était le seul moyen que j'avais trouvé pour survivre et être utile. Aujourd'hui, j'ai arrêté parce que mes motivations n'ont plus lieux d'être. Et le premier pas pour cesser de culpabiliser pour Shaé, c'est cesser de faire des choses qui n'ont plus de sens."

Les quelques minutes de réflexion qui furent donner à mesure de ce que les deux plus âgés entendaient furent précieuses. La jeune femme avait changé radicalement de ce que Minerva avait connu. Les gens changent en dix ans, cette phrase resta à l'esprit de l'animagi. Elle resta silencieuse pendant un temps, préférant écouter les paroles de la brunette. Minerva lui proposa alors de l'aider du mieux qu'elle le pouvait sur l'apprentissage que Kristin avait déjà commencé. Aboutir à un résultat, ça serait un bon début.

"Je suis apte à m’entraîner sur la durée. Voilà longtemps que ma vie n'a pas eu de rebondissement digne de ce nom, donc j'ai pas de métamorphose de personnalité prévue..."

Mineva fit la grimace à la pointe d'humour de la jeune fille.

-Ce que nous allons faire, c'est déjà faire le point sur ce que vous savez. Après nous essayerons de vous remettre en situation pour parvenir à la métamorphose en elle-même et enfin à la tenir. Alors dites-moi ce que vous avez retenu de ce que vous avez appris, seule.

L'ancien professeur voulait juste faire le point avec la jeune fille. Elle lui avait expliqué les différences entre la vision animale et humaine, mais comme ce n'était pas le problème de la jeune femme. Reprendre les bases apprises l'aiderait à mieux comprendre le problème de cette dernière.
Minerva termina sa tasse de thé et écouta Kristin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Mer 6 Mar - 21:41

    Kristin avait peut-être plus changé qu'elle ne l'avait imaginé. Ces rapports avec son ancien professeur n'étaient pas ceux qu'elle avait pu imaginer par ce qu'elle avait vécu étant enfant. Aurait-elle jamais penser parler de cette manière au professeur McGonagall lorsqu'elle n'était qu'une élève? Non, jamais, elle ne se serait pas permis. Le changement que Kristin choquait-elle son ancien professeur? Oui, elle avait changé, mais c'était mieux ainsi. Il aurait été dommage qu'elle se soit laisser aller, autrement, elles se seraient retrouvés dans les camps adverses. Le professeur McGonagall n'avait pas idée de ce qu'elle vivait déjà à l'époque, combien elle avait dû se battre pour ne pas plonger, ni ce qu'elle faisait sous les ordres de son père. Quant était-il du dénommé Henry? Les deux sorciers étaient âgés et sages. Elle avait toujours respecté l'avis de son professeur et, même si elle n'avait pas été sa directrice de maison, elle l'avait admiré. Il était surprenant de voir comment ses visions enfantines pouvaient être balayés avec le temps mais à quel point, également, elles restaient ancrés dans les mentalités.

    Les deux sorciers l'écoutèrent attentivement et elle eut la confirmation que son rapport avec le professeur McGonagall était différent aujourd'hui en la voyant grimacer. L'humour de Kristin n'avait visiblement pas l'entière approbation et appréciation de son ancien professeur favoris. L'ancien professeur préféra jouer la sérieux en lui demandant de... tout simplement répéter tout ce qu'elle avait appris en ces deux ans et demi d'apprentissage... Euh... oui, d'accord... En réalité, Kristin avait un peu menti : elle avait bénéficié d'un "maitre" au Japon. Mais la barrière de la langue était difficile à dépasser quand personne autour d'elle ne pouvait traduire et son apprentissage avait été complexe et c'était plus faite sur le visuel au départ que sur le savoir. Surtout du ressenti.

    "Il s'agit d'abord de savoir en quel animal on va se transformer, même si c'est pas obligatoire. L'animal est celui qui apparait lors du patronus. Personnellement, comme j'étais au Japon, j'ai appris par la méditation."

    Assez facile pour elle qui avait l'habitude de ce genre d'exercice par la pratique de l'occlumencie.

    "Il y avait la barrière de la langue, j'ai appris par les images. S'oublier soi-même, se tendre vers l'animal jusqu'à lui appartenir complètement. Je suis désolée, je suis pas très douée pour expliquer ce que j'apprends seule. Quand je me transforme, c'est ça. Je me tends sur le scorpion, je sens chaque membre de son corps et quand j'ouvre les yeux, je suis scorpion. C'est pas quelque chose que j'arrive à expliquer..."

    Qu'est-ce que voulais entendre son ancien professeur, au fond?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk] Jeu 28 Mar - 17:57

Minerva ne savait pas vraiment comment elle allait procéder, en général, elle reprenait soit du début soit elle peaufinait ce qui était commencé. Mais de là à reprendre là où la personne s'était plus ou moins arrêtée et depuis agit en fonction du moment, c'était plus délicat pour l'animagi. Heureusement, elle avait en face d'elle une jeune femme déterminée et apte à rectifier le tir. Ainsi les bases devraient être revues pour mieux repartir sur de bonnes bases. Henry avait fini par disparaître du salon, c'était à croire qu'il était parti faire une promenade sans demander son reste.
La plus âgée craqua son cou avant de reprendre la situation en main. Elle avait demandé à ce que Kristin lui donne les bases de la métamorphose humaine.

"Il s'agit d'abord de savoir en quel animal on va se transformer, même si c'est pas obligatoire. L'animal est celui qui apparaît lors du patronus. Personnellement, comme j'étais au Japon, j'ai appris par la méditation."
-Hum..la méditation, oui c'est possible.
"Il y avait la barrière de la langue, j'ai appris par les images. S'oublier soi-même, se tendre vers l'animal jusqu'à lui appartenir complètement. Je suis désolée, je suis pas très douée pour expliquer ce que j'apprends seule. Quand je me transforme, c'est ça. Je me tends sur le scorpion, je sens chaque membre de son corps et quand j'ouvre les yeux, je suis scorpion. C'est pas quelque chose que j'arrive à expliquer..."
-Ce n'est pas grave, nous allons procéder de cette manière là si vous êtes d'accord.....


Minerva inclina la tête, elle cherchait un moyen plus adéquat à la situation. Elle n'allait pas tout reprendre à zéro ça serait une perte de temps pour la jeune femme et surtout, elle s’ennuierait avant même que cela soit intéressant. La sorcière proposa alors une sorte de défi à Kristin.

-Bien, je vous propose de faire plusieurs essais de métamorphose, ne vous prenez pas la tête essayez. Si cela devient trop difficile ou bien que vous êtes fatiguée, nous ferons des pauses. Je ne veux pas pas vous ennuyez à tout reprendre surtout que vous avez vos bases. Disons qu'il sera sans doute plus simple de procéder ainsi.

La vieille femme marqua une pause. Elle se sentait beaucoup mieux qu'au début de leur arrivée. Comme quoi, il lui fallait plus de calme pour aller mieux, du moins c'était vérifiable pour son propre cas. La sorcière s'assied un peu plus au bord du fauteuil, en prenant soin de ne pas se vautrer lamentablement.
Elle gardait une autre méthode sous le coude, mais la proposa également à la miss. Les deux étaient de bon moyen d'apprendre à maîtriser ses métamorphoses.

-Si vous ne parvenez pas à garder votre animal, nous pourrions également tenter de diviser le travail. Savoir transformer une partie de soi en l'animal est un travail de concentration. Ça vous permettrait d'analyser en gardant votre conscience humaine et peaufiner cette forme de magie. Je l'ai toujours dit, elle n'est pas à la portée de tous. La métamorphose est pratique mais difficile quand elle touche les êtres humains. Ne vous inquiétez pas, vous finirez par y arriver, miss Kreuk. Alors comment voulez-vous procéder : par division ou par essais d'une métamorphose complète ? Dans les deux cas, n'hésitez pas à prendre votre temps.

Minerva mangea un gâteau posé devant elle. Et releva ses yeux émeraudes en direction de la brunette.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Revenir en haut Aller en bas

Question de karma ? [pv Kristin Kreuk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-