POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Petit problème d'ordre animal [Yakovsky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Petit problème d'ordre animal [Yakovsky] Jeu 15 Aoû - 0:00

C’est dingue comme ce garçon avait l’air paumé. Comme si rien ne lui traversait l’esprit en fait. Il était semblable à un junkie qui encore une fois aurait bien poussé sur la drogue. Mais ça n’inquiétait pas la damoiselle Anya alors tout était parfait. De toute façon, ce n’est pas comme si elle pouvait se permettre le luxe de choisir les personnes avec qui elle voulait traîner puisque de toute manière la plupart des personnes ne voulaient même pas la voir en peinture. Mais elle ne s’en plaignait pas. Elle avait la foi, elle savait que ça changerait, et elle n’était pas pressée. Pas pressée mais elle faisait des repérages dans la salle commune. Parfois elle s’y attardait un moment pour voir s’il y avait des personnes seules avec qui elle aurait pu partager ses bonbons ou simplement pour se faire une petite liste des personnes avec qui il fallait qu’elle force le destin en allant les voir comme ça pour qu’ils deviennent amis. Ce n’était pas tant sa propre solitude qui l’attristait mais celle des autres, ça l’embêtait vraiment et elle voulait tout faire pour y remédier.

Mais là elle était dans la forêt, en sacrément bonne compagnie d’après elle. Elle aimait bien Mercurius, il avait quelque chose à lui et ça faisait plaisir à voir. Alors elle continuait à marcher, pas plus effrayée que ça de ce qui pourrait arriver. Elle avait bien failli se prendre une branche ou deux et quelques racines un peu agressives mais pour le moment elle était entière alors rien ne pouvait l’inquiéter.
Rien ne pouvait l’inquiéter mais on pouvait toujours la surprendre. Et là, elle avait beau tout accepter sans se poser de questions elle eut un moment d’arrêt cérébral. Puis ce même cerveau se mit à tourner, à tourner, à tourner, pour comprendre pourquoi et comment cette phrase était sortie de la bouche du Gryffondor.


« J'apprécie les fruits au sirop. »

Non vraiment elle ne voyait pas ce qui dans ce qu’elle avait raconté avait bien pu déclencher cette chose. Et puis elle en a simplement déduis qu’il en avait marre de l’écouter ou alors que ça lui est venu comme ça, comme une inspiration soudaine et ce n’est pas elle qui le lui reprocherait. Elle était même tentée de lui dire qu’elle aussi aimait ça mais elle n’en eut pas le temps puisque qu’il renchaînait sur une réponse à sa question. Donc il avait parfaitement compris ce qu’elle avait dis, il était juste … original.
Et bien tant mieux, au moins, elle était sûre qu’elle ne risquait pas de s’ennuyer avec lui.

Des gobelins ? Comme à Gringotts ? Probablement plus méchants s’ils buvaient le sang, un peu comme des vampires mais en miniature quoi  … Ouais ça devait être ça.
Des sombrals, des sombrals … non elle n’en avait jamais vu. Elle savait à quoi ça ressemblait grâce aux bouquins sur le sujet mais tous les ans, elle avait beau y mettre toute la volonté du monde elle n’arrivait qu’à voir des calèches qui se mouvaient toutes seules. Mais elle n’allait pas tuer ses parents juste pour voir des créatures magiques. Pas qu’elle n’en soit pas capable, c’est juste que ce n’était pas bien.

Un prof centaure … En voilà une idée qu’elle était bonne ! Pour sûr que ça lui plairait bien. D’ailleurs elle manifesta son accord total avec ses paroles d’un très vif hochement de tête répété plusieurs fois.


« Oh oui ! Ca ce serait chouette ! Et puis on s’amuserait drôlement en cours. En tout cas, ça ne pourrait pas être pire que la politique internationale. Et puis j’suis sûre qu’ils sont très gentils les centaures. Et si je pouvais approcher une licorne aussi, c’est tellement fascinant ! J’aimerais avoir des travaux pratiques dans la forêt, on pourrait regarder les créatures évoluer dans leur milieu naturel sans les enquiquiner. »

Plus elle y repensait plus elle avait envie de faire un peu d’étude des nuisibles dans la forêt interdite. Avec un prof on était à l’abri du danger non ?
Depuis ces presque dix-sept ans qu’elle vivait en collocation avec elle-même, elle devrait savoir que s’aventurer dans ce genre d’endroits est dangereux, même quand elle est accompagnée. Elle devrait sentir le danger ou le truc louche arriver. Mais non, il fallait dire que continuer à avancer sans se soucier de rien, ni du regard de psychopathe de son camarade ni des probables bêbêtes qui pouvaient leur tomber dessus à n’importe quel moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Petit problème d'ordre animal [Yakovsky] Jeu 15 Aoû - 16:00

La discussion peu commune entre deux allumés de première ne pouvait que difficilement aboutir à quelque chose de compréhensible. Et pourtant, les deux semblaient se comprendre. Peut être faisaient ils semblant ? Qui savait, c'était carrément délicat de suivre cet échange décalé, si bien que même le plus grand spécialiste de Sainte-Mangouste n'aurait pas pu trouver de lien entre les propos de l'un, et les propos de l'autre.
En soi, on ne pouvait pas expliquer cette entente soudaine alors qu'ils étaient bien trop différents pour se comprendre.

Un brin de folie devait les unir, et maintenir un semblant d'échange, et encore, c'était à se demander si tout cela ne relevait pas d'un récital classique burlesque, ou de l'absurde, à voir selon les visions. Difficile en tout cas de pouvoir faire le lien entre les pensées de H et la discussion, tant il combattait sur deux fronts que cela devenait vite embrouillé, au risque de parfois sortir une réplique hors contexte car initialement destinée à la pensée plutôt qu'à la parole.
Appelons ça un bug de message box, et l'outil de débogage n'était bien évidemment pas à jour, donc il fallait faire avec. Mais allez expliquer ça à une nana comme Anya … non vraiment, il fallait avoir un grain pour voir que H n'en avait pas. Pire, pour pousser le vice en se promenant dans une forêt dangereuse, seule, et avec pour seule arme qu'une baguette, dont elle devait savoir se servir mais avec maladresse.
Statistiquement, ses chances de survie frôlaient celles d'une victoire d'un bloc de béton dans un cinquante mètres nage libre.

A chacun sa part de folie, mais les deux faisaient la paire. La manie et la démence réunies pour un entretien avec le destin.

« Oh oui ! Ca ce serait chouette ! Et puis on s’amuserait drôlement en cours. En tout cas, ça ne pourrait pas être pire que la politique internationale. Et puis j’suis sûre qu’ils sont très gentils les centaures. Et si je pouvais approcher une licorne aussi, c’est tellement fascinant ! J’aimerais avoir des travaux pratiques dans la forêt, on pourrait regarder les créatures évoluer dans leur milieu naturel sans les enquiquiner. »

Elle avait ajouté ça avec des hochements de tête effrénés, comme les rappeurs moldus dans leur voiture, ou encore comme les petits chiens que l'on trouvait sur les banquettes arrières de ces mêmes voitures. Bref elle était d'accord quoi.

Clair que la PI, c'était bien de la merde ! En tout cas, il était impossible que H, être foncièrement anarchiste et antipolitique, arrivait à s'intéresser à la couleur du caleçon du pape lors de la chute du mur de Merlin. Le mur de Merlin ? Jaja ! Ich bien ein Merliner !
Et comment elle était passé aux licornes elle ? Dinguo la mistinguette !
En tout cas, les licornes avaient tendance à approcher uniquement les jeunes filles niaises, de préférence blondes et à forte poitrine, mais elle, compensait largement de par sa candeur. Limite, la licorne serait passée pour un être impie à coté … quoi que, si elle aimait se faire peloter … et on en arrivait à l'éternel vision salace de la femme qu'entretenait H, et dont il ne pouvait se défaire quand il la regardait en l'imaginant se trémousser sur une musique de gamine en petite tenue. Et bizarrement, bien que cela soit dégueulasse ou proche du smiley nounours, il trouvait ça excitant et sexuellement attirant.
Pauvre petite Anya …

« T'sais, ils sont pas malheureux les scrouts quand on leur file à bouffer, et pis même, je veux dire la forêt c'est cool, mais t'imagines le mec s'il doit surveiller quarante boulets dans un endroit dangereux ? Déjà que d'Urberville a galéré alors qu'on était cinq, alors là moi je pense qu'on aura droit à une org... »

Le lion tourna la tête rapidement.

« T'as entendu ? »

Ses yeux firent rapidement le tour de son environnement, mais rien pour l'instant.

« Sans déc t'as rien entendu ? »

H tira sa baguette avant de passer au crible tout son entourage d'un œil alerte. La miss ne comprenait probablement rien, et ne devait pas avoir entendu ce bruissement de feuillage assez caractéristique d'une bonne grosse emmerde.
S'arrêtant net, essayant de concentrer son ouï sur la zone proche, H fixa un bosquet avec insistance. Ça venait de là, à coup sûr !
Faisant signe à la miss de ne pas bouger, il pointa sa baguette sur la verdure, formulant son sort à voix basse.

Un trait rouge noir, suivi de paillettes, se produisit et fonça dans le tas avant le remuer.
Surpris de voir ceci, le lion se recula d'un pas alors qu'une masse grouillante en sortait et se dirigeait vers un arbre sur le coté. Sans pour autant l'authentifier, H garda sa baguette pointée en direction de la chose.
D'un bond, la bestiole arriva sur le tronc de l'arbre, ses pattes velues foulant l'écorce alors que ses yeux vides étaient naturellement visibles. Ses mandibules claquaient légèrement alors qu'elle s'était immobilisée.
Le lion se retint de balancer un nouveau sort, préférant de loin retenir sa respiration pensant que cela l'aiderait à passer inaperçu.

L'ostéoclaste n'avait pas touché la vicieuse, et elle était là, à les regarder, attendant que quelque chose se passe, alors que le Gryffondor commençait à se dire qu'il était dans la merde.

« Oh pu-tain … »

Doucement, il ne fallait pas réagir de manière violente ou excessive, il fallait juste la laisser se barrer, et ne pas l'attaquer. La grosse araignée pourrait vite les attaquer, mais comme il était à peu près certain qu'elle n'était pas seule, le lion souhaitait ne pas prendre de risques, d'autant plus qu'il avait un boulet à trainer et à sortir de cette situation périlleuse.

« On va reculer gentiment et la laisser rentrer chez elle ok ? Pas de conneries p'tite pouffy … pas de conneries ... »

Il la voyait venir, elle allait forcément lui en faire une. Vouloir un gros câlin ou toucher la bébête, voir même lui faire un bisou ou l'adopter.
C'était de sa faute à elle … si elle avait pas parlé de bestioles … oui, c'était de sa faute à elle !
Léger coup d'oeil en arrière pour H. Pas d'autres araignées, il faudrait penser à déguerpir assez vite, et ne pas s'attarder ici. Il avait beau être un bourrin débile, il savait quand la situation exigeait une retraite, dite stratégique.

Effectuant un petit pas en arrière, il regarda à nouveau la mignonnette … c'était pas le moment, vraiment pas.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Petit problème d'ordre animal [Yakovsky] Jeu 15 Aoû - 16:00

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Petit problème d'ordre animal [Yakovsky]

Revenir en haut Aller en bas

Petit problème d'ordre animal [Yakovsky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-