POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Le créancier [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Lun 29 Avr - 15:25

Le membre 'Nolan Seth' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Sorcier Supérieur' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Elève Connaisseur' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Lun 29 Avr - 20:08

Un plan se devait d'être parfait, sinon, ce n'était qu'une erreur. Une erreur qui pouvait coûter cher, comme toutes les erreurs. Mais là, il n'était pas question que de se planter soi même, il y avait la vie de Lyse en jeu. Elle était encore faible et inexpérimentée, loin de pouvoir faire le poids face à n'importe quel adulte. Il devait lui falloir une dizaine de sorts pour en tuer un, en comptant le fait que ce dernier esquive ou pare. On était loin du combattant idéal, mais elle avait du mordant quand elle voulait, pas besoin de plus pour se démerder une fois dans le feu de l'action. De toute façon, il y avait toujours ce bon vieux Tryan pour rattraper le coup.
Ouais, elle en avait de la chance la môme.
Si bien qu'au fond, elle risquait pas grand chose. Si ce n'était se prendre un sort perdu, ou juste pour payer l'effet de surprise.

Ça, tu l'avais pas prévu mon coco.
Un elfe avait eu la bonne idée de venir faire capoter tout ton plan. Et ouais, les elfes étaient indétectables, et eux pouvaient tout détecter, ou presque. Encore ces putains d'elfes. Les sorciers avaient tendance à trop les sous-estimer, le pourquoi de leur efficacité sans doute. Ils étaient bien plus compétents qu'on ne pouvait l'imaginer, et ça, tu le savais. Pour la simple et bonne raison qu'en bossant au rccm t'avais eu accès à pas mal d'infos sur leur magie sans baguette. C'était bizarre, et difficile à comprendre, mais même si elle était limitée, elle se révélait plus puissante qu'une magie canalisée, d'où une pseudo supériorité en terme de combat.
Mais c'était peureux cette bestiole là.

Une voix venait de retentir. C'était bon, le pigeon arrivait, sans doute avec du renfort, mais pas grave. Ils devaient être trois ou quatre, un jeu d'enfant à deux.
Et ils entrèrent dans le bureau, dont la porte se referma. Et l'elfe venait de se barrer, fermant celui ci, et révélant ton magnifique barda. Bonne idée d'avoir eu les masques, mais là, l'effet de surprise était raté à cause de l'elfe.
Réaction rapide des gardes du corps, l'un essaya de t'avoir avec un tour vieux comme le monde, mais c'était trop facile. Le projectile passa à coté, sans doute parce que tu t'étais décalé légèrement pour arranger ton angle de tir.
En revanche, l'autre gars semblait plus compétent. Il punit Lyse d'un coup de massue magique qui fit claquer, ou plutôt exploser quelque chose. Peut être un os, en tout cas c'était Lyse qui avait mangé vu le bruit, et en plus il écartait le type.
Lui s'était le maillon le fort de l'équipe d'en face. Il allait avoir la bonne surprise d'être tombé sur plus fin que lui.

Alors que le pigeon était protégé par son gorille, t'avais eu la bonne idée de le refroidir à ta manière.
Le commanditaire voulait pas de mort. Il n'avait pas précisé l'état dans lequel les autres devaient se trouver à la fin. Un petit coma ça ne faisait jamais de mal, pas si ça venait de Tryan De SainClair, considérez ça comme un cadeau les gars.
Sans un mot, informulant le sortilège avec une simplicité infantile, t'avais eu aucun mal à te défaire du maillon fort de l'équipe adversaire. Il avait cherché Lyse, mais venait de tomber sur un duelliste en face de lui qui savait gérer deux adversaires en même temps.
Et l'éclair rouge le frappa. Il s'écroula net sous le poids de son corps. Ses yeux grands ouverts, il tenait encore fermement sa baguette. Stupéfixé avec une simplicité débordante par un adversaire déjà occupé.
Seth Nolan ne s'était pas trompé de mercenaires.

À vrai dire, voir le type tombé comme ça, ça jetait un froid.
Même s'ils ne pouvaient pas voir qui allait les lapider avec classe, ils avaient senti que c'était d'un tout autre niveau.
Reprenant une posture décontractée, tu fixas ton adversaire initial avant de faire un adroit moulinet de la baguette, la pointant sur lui. Puis main gauche tendue vers lui, fallait jouer la provoc', le déstabiliser pour donner à Lyse l'ouverture de s'en défaire. Tous les doigts repliés sauf le majeur et l'index, pointés vers lui. Tu les ramènes vers toi rapidement.
Viens là coco. Une invitation à la baston. Oublie la gamine, c'est moi ton adversaire.
Cet acte aurait pu être ponctué d'un 'come on' que les britishs aimaient bien, mais ça aurait été leur révéler l'identité du type qui les plumait. De toute façon, ils devaient en connaître des masses de français qui tâtonnait de la baguette de tel sorte à dégager un adversaire pas mauvais en deux secondes et demi, le temps de se boire un coca et de changer de cape.

L'autre avait la frousse. Face à la démonstration, il pouvait pas faire grand chose. En vrai, même sans visage, t'avais le charisme pour attirer l'attention, à tel point que la miss, même blessée, passait inaperçue.
Vas y Lyse, immobilise le.
Fais toi plaisir. Prouve que ton entraînement n'a pas servi à rien. Fais honneur à ton mentor.

Et si elle ne parvenait pas à ça, tu ferais le boulot toi même. Ça ne te dérangeait absolument t'en refroidir un deuxième, tant que la miss faisait signer le contrat, mais c'était tout de même mieux si elle pouvait le tomber, ça prouverait qu'elle avait tout de même un peu appris.
Dans le monde adulte, c'était la loi de la jungle. Bouffer ou être bouffé. C'était dégueulasse mais c'était comme ça. Et à ce jeu là t'étais pas mauvais garçon.
Fallait qu'elle apprenne. Et puis de toute façon, elle savait qu'avec ton élément de prédilection, refroidir un type, s'était loin d'être un problème pour toi …

Là fallait qu'elle porte ses balls, comme ils disaient. Fallait qu'elle fasse ses preuves.

Hrp:
 


Dernière édition par Tryan De SaintClair le Mar 30 Avr - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Lun 29 Avr - 20:08

Le membre 'Tryan De SaintClair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 03/11/2012
Parchemins postés : 847



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Charlyse M. Stuart


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Mar 30 Avr - 23:48

J’avais peur … Je le ressentais rien qu’au tremblement de ma main et aux battements de mon cœur. Combattre lors d’un entrainement et pendant une mission ce n’était pas du tout la même chose. C’était ce que je pensais à cet instant précis alors que nous attendions l’arrivée de l’homme que nous cherchions. Mais un imprévu arriva, du moins je ne pense pas que Tryan avait pensé à cet elfe de maison. J’avais levé légèrement ma baguette, prête à réagir si je le devais. Mais l’elfe fit son boulot comme si de rien était, enfin à part qu’il était très maladroit ou très stressé par l’arrivée de son maître. Un léger sourire passa sur mes lèvres alors que je compris que nous allions bientôt devoir passer à la phase suivante. Pour Tryan c’était peut-être une mission hyper simple mais pour moi, c’était le moyen de prouver ma valeur et je me devais de donner mon maximum.

Quand la porte s’ouvrit, mon cœur loupa un battement. Si je m’attendais à des hommes en face de moi, je ne pensais pas avoir à faire à des armoires à glace parce que c’était ainsi qu’était les deux gars qui accompagnaient notre homme. La suite fut rapide. Je vis l’un des gardes se dirigeait vers Tryan alors que l’autre pointait déjà sa baguette sur moi. Je n’eue pas le temps de réagir qu’un sort me frappa de plein fouet au visage. J’avais mal et je retins un gémissement. J’avais appris à gérer la douleur grâce à mes nombreux entrainements avec le français mais ce n’était jamais agréable. Je ne pouvais porter ma main à ma bouche à cause du masque mais je savais que c’était mes dents qui avaient reçues. J’aurais voulu partir pour trouver un moyen de me soulager de la douleur mais je devais d’abord finir la mission quoiqu’il arrive.

Reprenant pied dans la réalité, je fus bien contente de voir que Tryan avait pris les choses en main. Un des gars était au sol et le deuxième s’avançait vers lui en me tournant le dos. Je ne devais pas être une menace pour lui vu comme j’avais pris le sort mais ça c’était peu me connaître. Relevant ma baguette, j’utilisai un informulé pour stupéfixer le dernier gars. L’éclair rouge le frappa de dos, le surprenant alors qu’il ne devait pas s’attendre à une attaque de ma part. Il s’effondra au sol alors qu’un sourire passait sur mon visage. Personne ne pouvait le voir mais à moi, il me faisait du bien.

Baguette toujours en main, je m’avançai vers la porte pour bloquer la sortie au dernier homme. Nous avions des choses à faire avant qu’il ne puisse sortir et de toute façon je n’avais guère envie qu’il sorte pour aller prévenir ses autres toutous bien dressés. C’était fou comme avec un simple sort réussi, on prenait goût à une mission … Finalement, peut-être que je n’en voudrais pas trop à Tryan de m’avoir embarqué là-dedans … enfin on verra bien quand ce sera terminé …

Repensant au but de cette mission, je plongeai ma main dans ma poche et en tira le bout de papier. Le tendant à l’homme, je le regardai droit dans les yeux alors que ma baguette était pointée sur lui. Il fallait que je termine le boulot, Tryan avait été très clair là-dessus c’était à moi d’effectuer cette partie de la mission.

Signez ça ! Et ne pensez même pas à refuser ! Vous avez vu ce que nous avons fait de vos gardes. Et ce n’était qu’un échauffement !

D’une voix forte et claire, on ne pouvait pas deviner que c’était la première fois que je faisais ça. Obliger quelqu’un à faire ce qu’il ne voulait pas, ça arrivait souvent chez les sang-pur mais jamais je ne l’avais employé jusqu’à présent. Et aujourd’hui, voilà que je le faisais comme si de rien était, tout ça parce que j’étais cachée derrière un masque. OU alors parce que j’avais changé … Oui c’était plutôt ça je dirais …

Spoiler:
 


Dernière édition par Charlyse M. Stuart le Mer 1 Mai - 23:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Mar 30 Avr - 23:48

Le membre 'Charlyse M. Stuart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Ven 3 Mai - 16:36

Le monde s'effondrait. Sa vie de businessman l'avait amené à connaître des situations en tout genre, mais ça, c'en était trop pour Von Hebertoy. Quand son hôtel ne brûlait pas joyeusement, on se mettait à l'agresser dans son bureau. Dès qu'il franchit la porte de son salon personnel, le monde cessa de lui paraître réaliste et il cessa de comprendre ce qui se passait autour de lui. On avait barré la porte derrière ses deux gardes et lui. Deux individus cagoulés leur voulaient du mal. Mais le Hollandais était incapable de réagir. Alors que chacun tirait sa baguette avec détermination, lui se contentait d'ouvrir la bouche sans pouvoir exprimer le moindre son. Un premier sortilège fusa, mais l'éclair l'empêcha de distinguer le résultat. Son garde du corps le repoussa d'une main ferme, l'obligeant à reculer vers le fond de la pièce. Ce qui dura à peine quelques minutes lui parut être une éternité: un des gardes frappa le plus petit des agresseurs d'un sortilège bien placé. Il fut touché à son tour. Le rayon rouge l'envoya au plancher, définitivement immobilisé. Il ne restait déjà plus qu'un garde, et lui-même fut rapidement dézingué lorsque, se reportant vers le plus aguerri des intrus, il abaissa sa garde contre le deuxième. Un deuxième sortilège de "stupefixion" le neutralisa. Il ne restait alors plus rien de la garde de Von Hebertoy.

Bien sûr, il aurait pu appeler au secours, crier de toutes ses forces, mais il s'en sentait incapable. Surtout, il avait compris qu'un pas de travers lui vaudrait des représailles méchantes. Ses jambes tremblaient, il avait sa baguette à portée de main, mais il ne se voyait pas en mesure d'en faire usage. Alors qu'il restait immobile, ses agresseurs prenaient le contrôle des opérations. On lui barrait définitivement la sortie. Un des intrus se dirigea vers lui. Il paraissait jeune, moins costaud que le deuxième. Le Hollandais était terrifié, il avait peur pour sa vie. On le menaçait avec des baguettes. Le jeune sorcier lui tendit un papier et lui donna un ordre. Von Hebertoy fut étonné d'entendre une voix féminine. Elle lui ordonnait de signer le papier.
Il eut toutes les peines du monde à se concentrer sur le document, tant ses deux visiteurs l'affolaient. Mais il finit par comprendre qu'il s'agissait d'un acte de créance, au nom de Nolan Seth, le sommant de s'acquitter de ses dettes en cédant sa fabrique de chaudrons. Alors c'était la famille Seth qui lui voulait du mal. Il avait eu tort de se réjouir de son extermination, il restait encore des rejetons pour lui exiger des obligations. Les relations avaient toujours été houleuses avec les Seth, depuis cette histoire de dette. Cette vieille rivalité ranima l'esprit de l'homme d'affaires, et il retrouva ses sens.

-Qu'est-ce que c'est que cette ânerie! S'exclama-t-il. Je ne dois rien à Nolan Seth, et je ne vous connais pas. Sortez d'ici ou j'appelle la brigade magique!

Il avait retrouvé un brin de courage, mais sa voix manquait de conviction. Non seulement il devait beaucoup à Nolan Seth, mais il se doutait en plus que la menace de la brigade magique ne serait pas très efficace.





Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Lun 6 Mai - 11:24

La provocation semblait prendre, tout simplement. Le vaincre n'était pas un problème, même en solo, seulement Lyse devait montrer de quoi elle était réellement capable. C'était pour ça qu'elle était là, goûter un peu à l'adrénaline du combat, à la mise en situation. Sentir un stress autre que celui de s'endormir avec quelques bobos, là elle jouait sa vie, tout simplement.
Et elle devait surtout apprendre à te supporter, t'observer, voir comment tu réagissais, comprendre le fonctionnement d'une mécanique complexe.
La ruse prit. Le stupéfix sortit naturellement de la baguette de la gamine, laissant tomber le dernier rempart qui les séparait de la cible.
C'était tout bonnement fini. Le combat avait été rapide, et bien que simplement immobilisés, ils ne représentaient plus une menace.
Lyse venait de mettre le premier pied dans le monde des adultes, bizarrement, ça devait lui plaire.
Va savoir pourquoi, la môme comprenait maintenant la dure réalité. Ce qui arrivait à ceux qui ne prenaient pas gaffe ou qui étaient trop faibles.

Sous ton masque de métal, tu avais simplement esquissé un sourire en coin. Bien joué Charlyse.
C'était peut être pas grand chose pour un adulte lambda, mais pour une gamine qui n'avait pas fini l'école, et qui quelques mois avant n'aurait pas été capable de ça, c'était un bond de géant, elle commençait à prendre confiance en elle, et ça, c'était bien pratique.
Cette montée de confiance la fit agir, ou plutôt réagir. Instinctivement, elle avait bloqué le chemin du retour à la cible, faisant barrage de son maigre corps, mais le fait qu'elle possède une baguette pointée sur lui devait largement suffire, surtout avec la démonstration précédente. Alors qu'elle tendait le papier à signer, tu faisais le ménage derrière vous.
Ramassant les baguettes des deux inanimés, tu les garderais en souvenir, ou tout du moins, dès que Lyse aurait fini avec le type, tu lui refilerais son dû. Ça pouvait toujours servir.
Ces gars là étaient désormais deux poids morts, ou presque. D'un coup de baguette, ils se retrouvèrent ligotés l'un à l'autre. Puis venait un truc que t'avais trouvé pour brouiller les pistes.
À défaut de pouvoir coudre les paupières, un maléfice de glu perpétuelle suffit. Les yeux collés, les mains collés l'une à l'autre, et puis un sortilège d'amnésie. Rien n'était laissé au hasard, du travail de pro.
Maintenant, c'était rangé. Ils n'étaient plus que deux bouts de viande inutiles, posés là dans un coin comme pour faire décoration.

-Qu'est-ce que c'est que cette ânerie! Je ne dois rien à Nolan Seth, et je ne vous connais pas. Sortez d'ici ou j'appelle la brigade magique!

Merde, Lyse devait être en galère. C'était presque risible de voir que l'autre était en train de tenter un bluff. Mais mieux valait fonctionner en équipe, qu'elle ne doive pas tout gérer toute seule, sans quoi elle ferait une bourde, elle devait être en confiance, voilà tout.
Et puis fallait bien agir.
Tu le choppas par le colback, le traîna presque de force jusqu'à son bureau alors qu'il avait la baguette sous la gorge. Le corps peu récalcitrant fut posé dans son fauteuil.
Les deux mains sur la table alors que tu fourrais ta main dans sa poche pour en tirer sa baguette et la jeter au loin dans la pièce.
Jouer le rôle de la brute et du plus mauvais des deux, ça te convenait à merveille, de plus tu n'avais pas à parler, un point positif.
Faisant signe à Lyse d'approcher et de contourner le bureau, tu la laissas venir tranquillement.
Ceci fait, tu pointas l'extrémité de ton arme derrière son crâne, appuyant suffisamment pour lui pencher la tête en avant.
Derrière lui, il ne pouvait pas voir ce qu'il se passait. Pas de glace ou de miroir pour qu'il puisse remarquer le visage de la miss. Tout allait bien.
Tu lui soulevas légèrement le masque, histoire de voir sa blessure. Ça méritait tout de même un petit soin. Ta main gauche plaqua la tête du trouillard contre le bureau. Alors qu'il devait geindre comme une gamine. La baguette se retira de là, et vint se placer au niveau de la bouche de la demoiselle. Un sort informulé de magie blanche, domaine dans lequel tu excellais naturellement, te permis de réparer les dommages, et même de lui rendre les dents plus blanches qu'elle ne les avait jamais eu.
Après quoi, il fallut retourner aux affaires. Tu baissas son masque, et ta main gauche continua de le plaquer face contre le bureau, la baguette se joint à cette étreinte pour se poser au même endroit que précédemment. Ne restait plus qu'à ce que Lyse se montre insistante et lui redonne le truc à signer. Là ça n'allait pas traîner.
Et puis l'employeur avait dit pas de morts, il n'en était rien au niveau des blessures. Au pire, une petite brûlure sur la moitié du torse lui donnerait un aperçu des idées tordues que tu pouvais avoir …

Cette petite sortie valait vraiment le coup, pour Lyse comme pour toi. S'en était presque divertissant.


Hrp:
 


Dernière édition par Tryan De SaintClair le Lun 6 Mai - 11:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Lun 6 Mai - 11:24

Le membre 'Tryan De SaintClair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 03/11/2012
Parchemins postés : 847



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Charlyse M. Stuart


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Jeu 9 Mai - 22:28

Qu'est-ce que c'est que cette ânerie ! Je ne dois rien à Nolan Seth, et je ne vous connais pas. Sortez d'ici ou j'appelle la brigade magique!

Si je fus légèrement déstabilisé par la réponse de l’homme, il ne put pas le voir à cause, ou grâce, à mon masque. Resserrant ma prise sur ma baguette pour ne pas faiblir, je cherchais la suite de l’histoire mais Tryan vola à mon secours. Attrapant l’homme par le col de sa chemise, il l’embarqua jusqu’à son bureau et le força à s’asseoir avant de me faire signe de le rejoindre.

Quant il porta une main à mon masque pour me le relever, je faillis reculer par peur de … bah je ne sais pas, que l’homme puisse me voir … Pour sûr qu’il ne me connaissait pas ! Quoique … Mon père avait longtemps travaillé dans la même branche que ce monsieur et qui sait si je ne l’avais pas déjà rencontré. J’avais bien changé mais je ne voulais prendre aucun risque …

J’étais tellement prise dans le feu de l’action que je ne ressentais presque plus la douleur alors que pourtant elle était toujours là. C’était maintenant que Tryan y faisait attention que je me rendais compte que j’avais vraiment mal. Grimaçant légèrement tout en me demandant à quoi je ressemblais, je laissai le français pointait sa baguette sur moi. Il était plus doué que moi et devait savoir ce qu’il faisait, surtout qu’il voyait l’état de mon visage, chose que moi je ne pouvais voir et c’était peut-être aussi bien ainsi. Ce fut rapide et bientôt je me sentis soulagée alors qu’il rebaissait mon masque. Me concentrant sur la mission, je regardai Tryan puis l’homme. Prenant une grande respiration, je posai le contrat sur la table d’un claquement sec avant de lancer d’une voix forte.

Le spectacle vous a plu ? Vous voulez peut-être participer ? On commence seulement à s’amuser alors vous feriez mieux de signer avant qu’on ne choisisse de faire mumuse avec vous.

C’était moi ça ? Je n’osais pas regarder Tryan par peur de ne pas avoir employé les bons mots. C’était sortit tout seul, comme s’il avait été naturel que j’agisse de cette façon. Etre l’agresseur au lieu de l’agressée, c’était bizarre mais on prenait vite goût, peut-être même un peu trop vite à mon avis mais ça, j’en reparlerais avec mon cousin plus tard. Reportant mon attention sur l’homme, j’attendais qu’il daigne signer pour qu’on puisse quitter la pièce avant que d’autres personnes n’arrivent. On n’était pas à l’abri d’imprévu …



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission] Sam 11 Mai - 18:33

Jamais de sa vie, Arjen Von Hebertoy n'avait été brutalisé de la sorte. La dernière fois qu'on l'avait saisi par le col de cette manière, c'était probablement en première année d'étude à Poudlard. Et encore, on ne lui avait pas écrasé le nez contre son propre bureau. Il protestait, gémissait, pleurait presque. Il était pathétique et en avait conscience, ce qui était pire encore. Mais il ne pouvait rien faire. Alors qu'il avait le visage plaqué contre le bois de son bureau, ses deux agresseurs semblaient manigancer quelque chose dans son dos. Ils ne parlaient pas, mais le Hollandais avait le sentiment d'entendre des mouvements. Pendant ce temps, il s'efforçait de ressasser toutes les solutions possibles pour s'échapper de cette affaire. Mais le cerveau en ébullition, il ne trouvait rien. L'espace d'un instant, il songea à sauter par-dessus le balcon dès que l'occasion se présenterait, il verrait bien ce qui se passerait quelques étages plus bas. Mais ce scénario le tentait très moyennement. En fait, toutes les pistes le ramenaient sans cesse vers une seule issue: signer l'acte.

Il sursauta lorsque la jeune femme s'adressa de nouveau à lui. Elle avait adopté un ton ferme et autoritaire. Elle le menaçait clairement. Mais il y avait quelque chose qui ne collait pas, comme si elle-même ne croyait pas tout à fait en ce qu'elle disait. Von Hebertoy n'était pas un homme très talentueux, mais son métier de businessman l'avait habitué à distinguer les paroles convaincues des bluffeurs débutants. Les négociateurs qui tentaient timidement de vous faire acheter des affaires bidons, il les reconnaissait au premier coup de tympan. Cette gamine, il pouvait la déjouer, il suffirait de quelques paroles bien placées pour qu'elle s'écroule. Mais il y avait l'autre, la bête froide. Et ce genre là, ça ne lui disait rien. Au fond, le Hollandais devait l'admettre, il s'était déjà fait à l'idée depuis longtemps.

-Passez-moi l'acte, dit-il avec un profond goût de cendres dans la bouche.

Il attrapa une plume, la baigna dans l'encre et signa le document officiel. Et c'en était fini de son affaire. Après tout, ça n'avait jamais vraiment fonctionné, mais être dépossédé de cette manière... L'amertume redonna des forces à Von Hebertoy et il se releva de sa chaise avec colère. Il n'avait pas la prétention d'affronter les deux mercenaires, mais il en avait assez d'être bafoué chez lui.

-Vous avez ce que vous voulez! Alors partez, maintenant! Partez!

Il retourna sur sa chaise et s'effondra, prêt à fondre en larmes. Il ne sut pas comment, mais les deux autres étaient partis. Au cas où, il appela sa garde, même s'il se doutait qu'il n'y avait plus rien à espérer.


---

Nolan Seth attendait patiemment dans son bureau. L'optimiste qu'il était ne pouvait douter de la réussite des opérations. L'affaire avait été bien préparée, il avait su frapper aux bonnes adresses. Bientôt, l'entreprise d'Arjen Von Hebertoy deviendrait sa propriété, en toute légalité. L'acte de créance était tout ce qu'il y a de plus conforme. Il récupérerait le commerce du Hollandais et fondrait sa fortune là dessus. Le tout était d'attendre le retour des deux mercenaires.

Deux grosses bourses pleines d'or attendaient la bonne nouvelle avec impatience.




Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le créancier [Mission]

Revenir en haut Aller en bas

Le créancier [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-