POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Le début de la faim [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 16/10/2011
Parchemins postés : 136



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Josh Eden


MessageSujet: Le début de la faim [PV] Dim 17 Mar - 12:47

Cela fessait bien quelques mois qu’à Poudlard personne n’avait vu le jeune Josh Eden, cette année encore la malchance semblait s’abattre sur lui, en lui infligeant de nouveau une blessure sérieuse lors d’un entrainement de Quidditch. Il avait déjà faillit redoubler sa 6ème année de par ce sport, et beaucoup lui disais qu’il ferait mieux de se concentrer sur ses études plutôt que de passer son temps libre sur un balais, comme par exemple Harry, son camarade de Gryffondor qui lui avait envoyé de nombreuse lettres durant son absence mais qui n’avait malheureusement pas eu l’autorisation de lui rendre visite. Quoique ce ne fut pas très étonnant. Cependant le Quidditch a l’heure d’aujourd’hui était la seul chose qui permettait a Josh de garder le contrôle sur lui-même, c’était la seul chose qu’il aimait, qui lui vidait la tête dans cet époque trouble ou toute espoir semblait réduit à néant. Le Purisme s’étendait de plus en plus, et maintenant que le pays était quasiment sous contrôle, l’Irlande était la cible de Celui-Dont-Ont-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.

Eden était revenu à Poudlard il y avait approximativement une semaine, semaine qui fut d’ailleurs assez chargé entre les cours qu’il avait à rattraper les devoirs que leurs professeurs leurs avaient donné en plus de l’entrainement de Quidditch pour le match de samedi, autant dire que cela n’avait pas été une partit de Poufsouffle. Sachant devoir jouer contre Poufsouffle, une équipe assez effacé sur le terrain de Quidditch et pas a la hauteur de la suprématie des Lions, Josh avait pris la liberté de bâcler quelques peu son entrainement de Quidditch mais fut quand même juger apte à reprendre son poste habituel. Grâce à dieu, il n’avait pas fait une erreur en laissant quelques peu son entrainement de côté, et avait même été avec Sara aka Groslolo un élément clef du match. Les Jaunes n’avaient même pas marquer un seul point, et leurs capitaine leurs avaient surement remonté sévèrement les bretelles, jamais Josh n’avait vu une équipe aussi effacé sur le terrain, avait-il seulement quitté le vestiaire ?

Aujourd’hui était le jours qui suivait celui du match, autrement dit le lendemain. Seul véritable journée de calme que Josh pouvait s’accorder cette semaine, il s’était d’abord assis dans un fauteuil confortable près de la cheminé, silencieux, les yeux rivés vers le feu, les seuls moments où son regards changeait de direction, c’était lorsque les 2ème année chahutait de trop, toujours en train de refaire le match, commenter chaque but chaque faute, chaque déviation de trajectoire, puis de temps à autre un petit malin devait trouver très amusant de faire exploser un pétarabull qui lors de l’explosion laissait comme souvenir de jolie petite bulle de savon rouge et jaune qui venait t’exploser à la figure et te laissait l’agréable sensation d’avoir les yeux qui pique. C’était la raison pour laquelle Josh s’en était aller.

Et c’était a son grand bonheur qu’il avait trouvé un endroit des plus calme, très peu fréquenter, la stèle était une sorte de monument pour ceux qui entretenait les même convictions que Josh, Sorel, Schwimmers, Phéonix, Sheppard, tous cela était des célébrité a Poudlard, bien qu’en faire l’éloge était dangereux et punit, tout le monde avait au moins une fois entendu parler d’eux, et aujourd’hui rare serait ceux qui oserait se lever comme ils l’avaient fait. Assis en tailleurs près du saule pleureur Josh semblait fixer la stèle mais son regard était vide de toute expression, perdu dans ses pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2013
Parchemins postés : 1656



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ariana Bedan


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Mer 20 Mar - 20:27

-Et c'est ainsi, qu'au XIème siècle, l'Europe plonge dans un déclin bourbiste permettant à la société nuisible de prospérer dans le dos des sorciers. A savoir qu'ici nous évoquons le cas de l'Italie, mais qu'il s'est passé la même chose, à quelques degrés près, en Angleterre, et en France. Ariana ?
-On peut donc dire qu'avec une pensée bourbiste, on laisse place à la décadence sorcière?
-Attention à l'importance des mots. Non. Ici, le bourbisme a bien eu pour effet d'arrêter la vigilance naturelle des sorciers envers le monde moldu. C'est toute la nuance. Aujourd'hui c'est encore différent, mais le Professeur Aldureen sera plus à même d'en parler que moi. Enfin, plus de questions ? Ariana ?
-Non professeur.
-Bien, dans ce cas vous pouvez y aller.

La Bedan la plus crainte de l'école se leva lentement, avec une grâce typique du personnage. Elle rangea ses affaires dans son sac qu'elle replaça sur son épaule avant de sortir de la salle, observant le troupeau devant elle. Ariana sortait généralement en dernière, ou en première quand elle était proche de la porte. Ici, elle avait préféré attendre un peu, histoire de constater à quel point la population de Poudlard se détériorait au fur et à mesure. Elle avait salué quelques membres de l’Élite tout à l'heure, mais voilà bien tout. Le reste n'était que neutres, bourbistes, pseudo-rebelles, et futurs indécis de la société magique. Au fond, ils ne présentaient aucune menace, mais le fait qu'ils soient vivants et apprennent les mêmes choses qu'elle (choses qu'elle considérait supérieures et ne devant être vues que par l'élite des sorciers) la rendait folle.

Elle traversa le couloir du quatrième étage avant de regagner un escalier excentré du reste du château et redescendit ainsi jusqu'aux cachots pour y déposer ses affaires. Elle s'octroya une ronde dans les sous-sol du château où elle pouvait régner en maîtresse absolue des lieux. Qui donc, ici, osait la provoquer dans cette partie du domaine ? Plus grand monde. Maintenant qu'elle faisait partie du Cartel de Poudlard, la crème de la crème, l'élite de l’Élite, elle pouvait se permettre d'être exigeante et dominatrice. Remarque qu'elle l'avait toujours été, même avant l'avènement des sangs-purs à Poudlard. Elle n'était pas une adepte de l'association, notamment parce qu'elle n'était pas sociable pour un sous, mais elle devait bien reconnaître que Maleficus et Lestrange avaient fait fort en organisant l’Élite. Et H avait su en tirer bénéfice. Il avait réussi son coup, il n'y avait rien à dire. Ariana respectait presque plus l'audace et le risque que l'attente et le profit. H était peut-être ingrat, il restait le meilleur élève baguette en main de Poudlard, ça méritait qu'on le suive, surtout lorsque ceci allait à la fois dans le sens de la domination, du purisme, et d'Ariana.

-Pas trop tôt.

La seule personne qui pouvait se permettre tant de familiarité avec la Serpentard c'était sa propre sœur jumelle, Emma. Les deux étaient proprement inséparables, et il était rare de les voir loin l'une de l'autre lorsqu'elles n'étaient pas en cours. Emma connaissait bien les cachots elle aussi. De part le fait que sa sœur y passait le plus clair de son temps, mais également car elle s'y sentait à l'aise. Vrai que personne venait faire chier ici bas, et on pouvait y aller à toute heure, sous tous les temps. La Brigade Inquisitoriale passait rarement dans les sous-sol, notamment car ils craignaient les guet-apens, et nul doute que si Ariana avait l'occasion d'en organiser un, elle s'en donnerait à cœur joie. Elle ne détestait pas les membre de la brigade, certains étaient même respectables et descendaient de familles illustres, mais la Brigade en elle-même était la représentation du laxisme purisme intolérable qui se tramait dans la direction de l'établissement. LeeRoy, oui, parfaitement. Elle menait l'école à sa perte en refusant une collaboration avec le Ministère, elle ne voulait pas qu'on pénètre Poudlard. Conneries. Le Ministère et l'Intendance avaient tous les droits sur l'école, et elle, elle ne voulait pas comprendre. La jeune sorcière avait un profond respect pour le parcours de l'inquisitrice, ainsi que pour ses talents magiques, mais elle la méprisait pour l'affront qu'elle faisait au régime et au purisme en supposant un laxisme inacceptable. Elle prônait pourtant être stricte, mais rien n'était fait pour le prouver. Foutaises sur foutaises, Ariana n'aimait pas qu'on se foute de sa gueule.

-Tiens, t'es là toi ? Mais t'es qui?
-C'est ça, moque toi.
-Haha ! Susceptible Emma, susceptible !
-Chut !

Ariana attira sa sœur vers elle et l'enlaça tout en avançant vers le fond des cachots. Elles se ressemblaient, oui, mais pas tant que ça si on avait l'habitude de les différencier. Ariana avait une allure plus imposante, notamment car sa démarche était plus assuré, plus gracieuse tr-s certainement, et car elle était constamment dans un rapport de force avec le reste de la population de Poudlard. Emma, quant à elle, n'était pas pour autant effacée devant sa sœur. Elle voyait les choses différemment, avec plus de recul, et moins de mépris. Elle était peut-être tout aussi horrible que sa sœur, voire pire, quand elle le voulait, mais elle ne laissait rien transparaître et c'était précisément ce qu'adorait Ariana chez elle.

Elles firent un tour puis remontèrent jusqu'au hall avant de croiser leur cousine, Laura, entourée de quelques garçons de Serpentard. Cette dernière était proprement magnifique, une chevelure blonde à en tomber par terre, un regard perçant, et un visage si fin qu'Emma en était parfois jalouse. Les garçons saluèrent les deux jumelles – on ne pouvait pas dire qu'elles laissaient indifférent – et Laura les embrassa.

-Qu'est-ce que vous faîtes aujourd'hui ?
-Rien, on arpente le château, on a pas cours.
-Vous venez au cachot six ce soir ?
-Oui, Zac nous en a parlé.
-Parfait ! J'y serai aussi. Apparemment ils ont tout prévu vis à vis de la brigade.
-Et les profs ?
-Ils descendent jamais aux cachots, et Green ne va pas jusqu'au numéro 6.
-D'accord.
-Tiens au fait, j'ai vu un type à la stèle de la résistance tout à l'heure.
-Un pseudo-rebelle en herbe ?

Laura adressa un sourire amusé à ses cousines tandis qu'elles s'éloignaient déjà en direction du parc. Si il y avait une chose qu'Ariana détestait par dessus tout c'était bel et bien ces imbéciles finis qui pensaient avoir quelque chose à foutre à la stèle. Il n'y avait aucune résistance désormais à Poudlard, c'était fini tout ça. La dernière en liste, l’Élite l'avait écrasé, et plus personne ne se dressait devant les sangs-purs désormais. S'imaginer comme descendant, ou simple successeur des illustres débiles tels que Sheppard, ça tenait de la vantardise, ou de la folie pure. Sheppard était devenu un grand sorcier, on ne pouvait pas le nier, mais il restait un sombre idiot incapable aux yeux des jumelles. Un type qui s'était cru pousser des ailes. Il avait pensé défier l'autorité, il s'était brûlé les ailes, et il croupissait aujourd'hui on ne savait trop où, mais très certainement dans la merde. Elle les méprisait, tous ces gens, notamment car ils n'avaient aucune notion de la pureté du sang et de ce que cela représentait en vérité. Elle était puriste jusqu'au bout des ongles et c'était ce qui faisait sa plus grande force, elle n'avait de foi qu'en ses convictions et n'avait pas peur d'aller plus loin que ce qu'on autorisait habituellement pour faire prospérer ses idées.

-Regarde là-bas.
-C'est qui ? J'arrive pas à voir d'ici.

Inutile de décrire la scène lorsqu'elles arrivèrent à niveau de la stèle et découvrirent Josh Eden. Ariana ne pu s'empêcher de rire, et Emma s'offrit un facepalm des plus magiques. Si il n'y avait pas abus là... un ancien de la Milice du Phénix – ou supposé – qui se croyait assez dingue et résistant pour aller rendre hommage à ses modèles d'antan.

-Mais qui c'est qu'on a là ? Un pauvre lionceau perdu, à la recherche de réponses auprès des illustres résistants de Poudlard.

Le cynisme, elle adorait ça. Tout particulièrement quand il s'agissait de se foutre de la gueule des gens aussi ridicules qu'Eden.

-Peut-être voudrait-il même rejoindre l'Ordre du Phénix.
-Que d'ambitions Eden...
Vaines, je le crains.

Ariana ne se refusa pas un rire, de même qu'Emma.

-Dégage d'ici sale nuisible.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 16/10/2011
Parchemins postés : 136



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Josh Eden


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Jeu 21 Mar - 2:45

Pendant un long moment Josh était resté là, les yeux dénué de toutes expressions rivées sur la stèle, la tête ailleurs, son esprit divaguait à son gré, sur ce qu’il allait manger ce soir, sur son prochain match de Quidditch, sur le devoir de Politique Internationale qu’il avait à rendre qu’il n’avait d’ailleurs toujours pas commencé, sur l’avenir que lui réservait ce monde. Eludant un a un chacun de ces problèmes. S’était sur ce soir, il se ferait une ou deux tranches de roastbeef avec des pommes frites, et surement qu’ils se laisseraient tenter par une île flottante au désert. Quant à son prochain match de Quidditch, aucun soucis à se faire là-dessus, Gryffondor gagnerais haut la main, la compétition était déjà toute tracé et encore cette année Gryffondor conservera son titre. Son devoir, il demandera à son meilleur amis Harry de lui donner un coup de main il était assez doué dans cette matière. L’avenir, rien que cette pensée lui donnait des frissons. Quel avenir y avait-il en ce monde pour ceux qui comme lui se refusait au système. Hors la Loi ? Cette option était suicidaire pour quelqu’un qui n’avait pas eu un entrainement adéquat. Un jeune adulte de 17 ou 18 se levant pratiquement seul contre tous inexpérimenté et encore inconscient de la perversion du monde qui l’entoure, et encore s’il sortait de l’école vivant, non une proie trop facile. Seul quelques privilégiés a Poudlard pouvant prétendre à devenir les meilleurs sorcier, ceux qui soutenait le régime en place, ceux qui rejoignait l’Elite, ou encore ceux qui avait plu à un Mangemort, et qui était devenu son apprenti, voir même les deux en même temps. C’est fou comme se trouvait à cette endroit aidait à réfléchir, c’était comme si ses modèles lui montrait un chemin tous tracé à suivre.

« -Mais qui c'est qu'on a là ? Un pauvre lionceau perdu, à la recherche de réponses auprès des illustres résistants de Poudlard. »

C’était le rire d’Ariana qui avait tiré le jeune Eden de sa rêverie, au fond pas tellement étonné de la trouvé ici, il était reconnu qu’elle fessait partit de l’Elite, c’était comme si le destin l’avait amené à lui. Avec un coup d’œil plus attentif il remarqua également Emma, sa sœur jumelle, ce qui ne rassurait pas totalement Josh car si celle-ci décidait d’ouvrir les hostilités, il se retrouvait seul face à ces deux peste.

« Pas exactement »

C’était cours certes, et pas non plus une défense des plus solide, mais il avait été pris au dépourvus et contraint de répondre rapidement, car il ne souhaitait pas être pris pour cible. En bon Gryffondor, le Lion gardait son calme souriait même, comme si l’arrivé des deux jeunes femmes l’enchantait. Restez assis il gardait la main sur son genoux, cependant prêt à se saisir de sa baguette si jamais il était attaqué.

« -Peut-être voudrait-il même rejoindre l'Ordre du Phénix. »

C’était fou comme leurs réactions avaient été prévu à l’instant même où il avait posé les yeux sur elles, en même temps, ce n’était pas bien compliquer, un Gryffondor a la stèle, surtout lui qui été soupçonner d’avoir fait partit de la Milice du Phéonix, cela laissait émaner quelques soupçons, mais il devait les en écarter, et faire croire en sa rédemption et sa bonne volonté.

« Ce ramassis de Sangs-de-Bourbes et de Traitres à leur Sangs ? Surement pas »

Ponctuant la fin de sa phrase en crachant par terre de dégoût, il se contenta de ricaner de façon moqueuse lorsqu’il qualifiait ces ambitions de veine. Il fut prié de dégager d’ici, étant qualifié de nuisible. De sa bouche bien évidemment il prit cela pour un compliment.

« Pourquoi partir alors que je viens de trouver ce que je cherchais ? »

Son avenir, il l’avait trouvé ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2013
Parchemins postés : 1656



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ariana Bedan


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Dim 31 Mar - 20:38

Ariana Bedan était ce genre de fille qui faisait tourner les têtes de plus d'un garçon dans les couloirs. Elle avait ce chic pour paraître parfaite, bien qu'elle ne le fusse pas, et inaccessible. Elle était probablement l'une des filles de Serpentard les plus convoitée de l'école, et malgré cet attroupement qui se formait lorsqu'elle était dans la salle commune des verts et argents, elle restait seule. Célibataire, fière de l'être, affreusement éloignée du sentiment « d'amour », elle n'en connaissait pas même le sens profond. L'avait-elle déjà ressenti au moins ? Même pas. Ariana Bedan, cette carapace aux émotions continuait son bout de chemin dans la foule de Poudlard, elle menait la danse puriste dans l'école, bien mieux que LeeRoy et ses chiens. Oui, elle n'aimait pas l'Inquisitrice. Elle la respectait en tant que Mangemort, et haute personnalité du régime, mais aller jusqu'à l'apprécier, comme Mulciber ou Valverde ou Brom, c'était bien trop lui demander. Trop molle, trop péteuse, trop niaise, non, elle n'aimait pas la Grande de Poudlard, et c'était presque justifié quand on savait que Bedan faisait partie, avec sa sœur jumelle, du Cartel de H, soit les plus hauts de l’Élite, qui s'étaient jurés de défoncer l'autorité laxiste de LeeRoy. Cela passait par ridiculiser la Brigade Inquisitoriale, mais aussi par le refus d'obéir aux lois de Poudlard, et surtout, par le lynchage régulier des petits faibles du château. Ces faibles là étaient pour la plupart des indéterminés comme Ariana aimait les appeler. Des neutres entre autres, et bien souvent, des bourbistes en herbe. Ces nuisibles cherchaient la merde, réellement, là où ils auraient dû se taire et avancer, en ligne droite, comme les moutons qu'ils devaient être à leur naissance. Oui, Ariana était pour formater la jeunesse, pour qu'elle soit ordonnée, claire, et docile. Au jour d'aujourd'hui, et en partie à cause d'une direction scolaire trop faible, c'était un vrai bordel, une foule indécise, un nuage de fumée impropre. Et ça, ça devait reprendre les rennes des ténèbres ? Diantre que c'était ambitieux.

- « Pas Exactement » ? Explique toi Eden.

La voix d'Ariana était très souvent sèche lorsqu'elle s'adressait à quelqu'un d'autre que ses proches. Elle considérait, comme proches, sa famille, et ses amis. Amis qui se comptaient sur les doigts de la main droite tant ils étaient rares. Elle ne faisait pas d'effort pour en avoir, et à vrai dire, elle ne cherchait pas non plus à faire d'effort. Elle s'en fichait en fait. Préférant la solitude au reste, elle avait toujours considéré que plus l'on était seule, ou peu entourée sentimentalement, plus on était fort et indomptable. Vrai que sans copain, le chantage ne marchait pas. La seule personne pour laquelle Ariana aurait craqué si on lui avait enlevé, c'était Emma.

La stèle de la résistance était un endroit particulièrement ennuyant aux yeux des jumelles. Elles voyaient ici une espèce de pseudo-espoir déplacé et ne comprenaient pas pourquoi la direction n'était pas venu retirer immédiatement ce machin immonde et proprement bourbiste. Oui, voilà encore une démonstration du laxisme de LeeRoy ! Elle qui refusait de lier le Ministère à Poudlard ! Elle qui faisait défaut aux Ténèbres en les empêchant d'entrer au sein même de l'école. C'était précisément ici que les jeunes devaient trouver la volonté de rejoindre le Lord. C'était un cheminement à faire soi-même si la famille n'avait pas été assez intelligente pour initier l'individu. A quoi servait l'Inquisitrice alors si ce n'était pas orienter les jeunes vers le Lord en renforçant la politique scolaire ? A rien.

-Pourtant, tu es un sang-mêlé. Une impureté, un déchet de la société, une sous-merde en d'autres termes.

Elle se pencha doucement, avec une délicatesse et une tenue qu'on ne pouvait pas ne pas admirer. Elle avait été si bien élevée dans la tradition puriste, que même au quotidien, sa tenue, ses gestes, avaient tout de la princesse parfaite. Une robe en soie et un diadème n'auraient aucunement choqué sur Ariana tant elle semblait faite pour cela. Son regard était profond et diablement envoûtant si on comptait s'y plonger aveuglément.

Ce qui agaçait autant Ariana que les bourbistes, les moldus, les neutres, et les laxistes, c'était qu'on ne lui obéisse pas. Elle n'était pas encore assez imbue d'elle-même pour râler quand on lui répondait, mais qu'on n'exécute pas ses ordres c'était... irritant ? Non, frustrant. Elle aurait eu envie de lui arracher l'entrejambe à ce salaud de bourbiste tant il lui sortait par les yeux. IL cherchait hein ? C'était ça en fait. Il la cherchait, elle ? HEIN ? Il voulait qu'Ariana s'énerve et qu'elle s'acharne à lui rendre la vie plus difficile encore que pour un prisonnier d'Azkaban ?

Il allait gagner le gros lot.

Ariana ne se retint pas et décrocha sa baguette de sa veste – soit dit en passant, veste fait sur mesure par un couturier français de renommée internationale – et fit, d'une voix tranquille, délicieuse, mais diablement rapide :

-Aguamenti!

La sortilège s'expulsa de sa baguette et heurta de plein fouet Eden qui se retrouva quelques mètres plus loin, légèrement sonné pour quelque secondes. Ariana le regardait d'un air mauvais, dédaigneux, hautain.

-Tu fais ce que je te dis de faire saleinsecte, ou je t'écrase.

Spoiler:
 

____________________________________



Dernière édition par Ariana Bedan le Dim 31 Mar - 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Dim 31 Mar - 20:38

Le membre 'Ariana Bedan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 16/10/2011
Parchemins postés : 136



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Josh Eden


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Lun 22 Avr - 11:31

« Pas Exactement » ? Explique-toi Eden. »

La question n’avait en elle-même aucun intérêt, la réponse ne serait que mensonge. Pensait-elle vraiment qu’il allait lui répondre qu’il était effectivement venu içi pour méditer au coter de ceux qui ont fait de grande chose, et qu’au fond de lui-même ruisselait l’espoir que bientôt d’autre comme eux lèves leurs baguettes pour combattre l’oppression. Bien sûr que non, il ne le ferait pas, car il souhaitait vivre, et une telle déclaration serait assez pour la lui ôter.

« Je suis venu içi pour chercher des réponses, mais pas auprès de ses … ‘illustre’ résistants comme du temps, non. Je ne me serais pas jeter dans la gueule de loup. Je n’ai pas encore trouver la réponses a mes questions, mais j’ai trouvé la personne qui pourrait y répondre. »

Josh restait calme, il savait que ses interlocuteurs n’était pas des saints a l’écoute de leur prochain, et qu’il n’hésiterait pas a le maltraiter, il en jouirait même de plaisir. Il était prêt a toute éventualité mais au vu des circonstances préférait éviter un combat inutile, autrement dis un combat qu’il ne pourrait pas gagner et scotcherait définitivement l’étiquette de rebelle sur son front. Chose qu’il préférait éviter, inverser même.

« Pourtant, tu es un sang-mêlé. Une impureté, un déchet de la société, une sous-merde en d'autres termes. »

A ces mots la main du lionceau avait tressaillit, réprimant avec force l’envi d’apprendre a Ariana a choisir les mots qu’elle emploi. Depuis longtemp, il lui en voulant, a De Saint Clair, d’être ainsi intervenu pour lui enlever le statut qui lui revenait de droit. Descendant de diverse famille glorieuse au Sang Pur, certes par le régime actuel qualifiait toute de traitre a leurs sangs, il portait ce fardeau avec honte, ayant l’impression d’être celui qui dénigra le nom de ces ancêtres.

« Tu aurais du ouvrir quelques livres d’histoire pour te rendre compte que mon Sang est aussi pur que le tient Bedan »

Sur ces belles paroles il avait surement dût énerver la minette qui rapidement avait dégainer son bâton et fait jaillir de l’eau sur Josh, l’expulsa de deux ou trois mètres, il ne mit guère plus de cinq seconde a reprendre totalement ses esprits. Il aurait dut sortir sa baguette, c’est ce qu’il aurait fait en temp habituel, c’est surement ce qu’elle pensait qu’il aurait fait. Mais il avait d’autre projet pour la suite de cette conversation, et le faire n’aurait eu pour causer que sa cuisante défaite face au sœur Bedan, et l’anéantissement définitif de son projet.

« -Tu fais ce que je te dis de faire sale insecte, ou je t'écrase. »

Arborant un sourire moqueur, comme pour dire, recommence même pas mal, Josh commença a avancer vers elle, les bras écarter, ce qui pouvait être un signe de rédemption, ou alors une provocation, ou encore quelqu’un qui se rendait tous en provoquant son adversaire de continuer.

« M’écraser alors que je souhaitais juste converser ? Quel manque de courtoisie, marchons si tu le veux bien, allons au château, et tu saura ce que je fessait içi »

Sans attendre aucune réponse, Eden avait commencer a marche, il ne regarda pas en arrière, attendant que piquer de curiosité elle le rattrape, espérant qu’elle le fasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2013
Parchemins postés : 1656



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ariana Bedan


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Lun 22 Avr - 20:49

Ariana Bedan détestait les autres. C'était aussi simple et précis que cela, elle ne voulait pas avoir à faire à eux. C'était toute cette fourmilière qui gesticulait sans cesse autour des trois principes sociaux les plus importants à leurs yeux : l'argent, la reconnaissance sociale, et la situation familiale. Eux, n'avaient aucune notion de l'honneur de faire partie de tel ou tel clan. Non. Ils se contentaient de dire « Oh, je suis de telle famille, ça me va bien. ». Certains, même, allaient jusqu'à penser que leur sang n'était pas un critère de dévaluation. Ils s'imaginaient qu'être sang-mêlé n'avait rien de péjoratif tant qu'on les laissait tranquille et qu'il n'avait pas de problème avec ça. Dans l'absolu, il est vrai que dans ce système prétendu puriste, être sang-mêlé nous donnait tout de même droit à de beaux postes. Peut-être pas les plus importants comme Ministre de la Magie ou Intendant du Royaume-Uni. Mais on pouvait librement accéder à la direction d'un département. Oh, il n'y avait pas moins bon exemple que la récente nomination de James Eccleston à la tête du Département de la Justice Magique suite au départ, étrange, de William Avery. Ariana était très sceptique quant à cette manipulation politique qui se déroulait au Niveau 2 du Ministère de la Magie. Non pas qu'elle soupçonnait un coup foireux, non, Avery était un homme suffisamment reconnu pour être à sa place et ne pas en bouger. Non. Ce qui inquiétait plus Ariana c'était son départ volontaire, et la nomination d'Eccleston juste derrière par les Hautes Sphères. Elle appréciait l'ancien Président du Magenmagot à la fois pour son respect profond du Purisme, mais aussi pour son professionnalisme visiblement sans faille. De plus, elle savait de lui qu'il était en très bons termes avec Lincoln Crow, avec Avery évidemment, mais aussi avec Mulciber qui appréciait bien le sang-mêlé. Il se pouvait même que Brom en personne connaisse Eccleston et l'apprécie. Au fond, mieux valait être de son côté – surtout maintenant – et oublier de quel sang il était. Ce genre de sang-mêlé ne dérangeait pas la jeune sorcière du fait qu'ils s'intégraient plus que bien au système puriste et œuvraient pour le faire prospérer. Ce qui gênait plus Bedan c'était tout ce tas de fumiers qui se trimbalaient en exhibant presque leur sang souillé.

Josh Eden ne parvenait pas à saisir ce qu'il était en train de provoquer. Il tentait, vainement, de s'extirper des griffes d'Ariana, mais c'était proprement inutile. Elle avait décidé d'être chiante, et elle le resterait. Capricieuse, oui, c'était son propre, sa raison d'être, sa joie de vivre. Elle détestait les autres, et elle le montrait avec fierté.

-Pourtant, tu es ici Eden. Tu es ici sur un lieu de recueillement des bourbistes. Un lieu faible, et une tombe clandestine. Tu es ici, et tu médites.

Elle replaça lentement une mèche de cheveux.

-Je peux donc aisément en conclure que tu es un bourbiste.

Réaction hâtive ? Loin de là. Ariana était sectaire, très catégorique, et ne laissait généralement pas la place à ce qu'elle ne saisissait pas. Notamment ceci, ce que faisait Eden. Il était sur une tombe bâtie par des résistants. En leur mémoire. Des êtres qui s'étaient explicitement opposés au régime et au Lord Noir. Et lui, ce petit lionceau insupportable se permettait de dire qu'il était venu chercher des réponses, mais qu'il n'était en rien un bourbiste ? Il se foutait de la gueule de qui là ? On pouvait faire le coup à LeeRoy, on pouvait le faire à la Brigade Inquisitoriale tant elle était stupide, mais on ne le ferait pas à Ariana Bedan, membre du Cartel et de l’Élite. Elle le pulvériserait si il n'obéissait pas, et ça, Eden s'en rendait compte petit à petit, elle en était persuadée. Soit il lutterait et s'imposerait alors clairement comme un anti-régime (car on n'attaque pas une représentante de la jeunesse auprès du magenmagot, et encore moins la chef des Jeunesses Puristes sans avoir une idée révolutionnaire derrière la tête), ou alors il se laissait faire et dégageait comme un lapin. Au fond, Ariana préférait la deuxième option. Elle aimait la violence, pire, elle adorait ça, mais elle trouvait ça toujours plus intelligent de persuader quelqu'un de lui obéir. Elle aimait la servitude des autres envers elle, et non l'inverse. Ainsi, si Josh ne divergeait pas, il s'en sortirait bien, voire très bien, et il n'aurait plus à avoir affaire à Ariana Bedan. Dans le cas contraire... les choses allaient se complexifier.

Elle ne pu s'empêcher de rire devant la remarque d'Eden. Ah ! Elle avait touché le point sensible ! Bravo. Elle était plutôt contente d'elle sur le coup. Elle avait piqué le lionceau là où ça faisait mal, et ça ne l'avait pas laisser de marbre. Non. Il avait tressaillit, avant de réprimer sa colère. Elle ne pouvait pas comprendre tout ce qui se tramait dans la tête du garçon, mais elle était au moins certaine qu'il avait une furieuse envie de s'en prendre à elle. Peut-être légèrement masochiste sur les bords, Bedan aimait qu'on lui en veuille. Elle voulait voir chez les autres toute cette haine destinée à sa personne. Une congratulation personnelle en quelques sortes.

-Aussi pur que le mien ? Oh j'en doute Eden. J'en doute car vois-tu, si tu étais aussi pur que moi, ce qui n'est pas le cas, le commissaire du sang, tout comme ce fut le cas pour moi, n'aurait pas eu à douter de tes origines. Il me semble que tu n'es pas fiché comme un véritable sorcier, n'est-ce pas ? Alors c'est que tu es un déchet impur.

Elle lui adressa un sourire moqueur et rabaissant. Il n'y avait pas trente-six solutions possible. Nous étions soit Pur, soit Mêlé, soit Impur. Mais un commissaire ne se trompe jamais. Un commissaire analyse scrupuleusement les arbres généalogiques et sait reconnaître tel nom de telle famille. Ce fut le cas pour Ariana dont l'entretien ne fut qu'une « formalité » selon les dires de Yaxley. Llew Mulciber était tombée sur une cruche de service, demeurée, qui n'avait rien à foutre là, mais il était de toute façon indéniable que son sang était pur. Eden n'avait, semble-t-il pas reçu le même traitement de faveur. Aux yeux de la jeune sorcière, ça ne pouvait signifier qu'une seule et unique mauvaise chose : son impureté. Au fond, même des familles pures peu reconnues comme les Runhart étaient connues de la commission du sang. Et Ariana était suffisamment pointilleuse quant au sang des autres pour connaître les familles pures du pays. Elle n'avait jamais eu vent de la famille Eden, et était assez égocentrique et narcissique pour penser que si elle ne la connaissait pas, c'est qu'elle n'était pas de cette catégorie illustre de la généalogie sorcière.

Il osait lui parler ? A elle ? Il osait lui adresser la parole et lui demander quelque chose comme si elle était son... son « amie » ? Rêvait-elle ? Est-ce qu'Eden était trop stupide pour se rendre compte qu'elle n'en avait rien à foutre de son minois et qu'elle exploserait son visage si il continuait à la pousser à bout ? Au fond, il était à peu près certain qu'Ariana Bedan n'avait pas de limite. Aucune connue du moins, et qu'elle n'hésiterait pas à aller au bout de ses convictions. Elle pourrait mourir pour le purisme, elle pourrait faire bien pire que ce dont on la croyait capable en vérité. Elle attendait simplement l'occasion de le démontrer. Mais on ne rigolait pas avec Ariana Bedan. On se la fermait et on attendait qu'elle explose intérieurement. Une bombe à retardement la gamine. Elle leva sa baguette alors qu'Eden s'éloignait. Elle eut un sourire carnassier avant de prononcer lentement :

-Waddiwasi

Sa baguette avait pointé le sol avant de fuser sur Josh. Une petite pierre pas plus gros qu'une graine avait été projeté à la vitesse d'une balle de fusil moldu et avait fondu sur Eden, lui perforant de part en part l'épaule gauche. Le sang coulait abondamment. Ariana s'avança d'un pas tranquille, amusé, suivie de sa sœur qui se gaussait déjà du sort du gamin. Elle s'avança jusqu'à lui, et lui susurra d'une voix douce, agréable, sensuelle, mais terriblement inquiétante et cassante en y repensant.

-Une sous-merde Eden. Je n'ai pas envie de parler avec toi. Maintenant, cours. Cours ou je te tue sur place. Cours Eden, cours !

Elle poussa en avant et eut un rire dérangé et amusé. Elle jeta un coup d’œil à Emma qui appréciait la scène à sa manière. Elle gardait sa baguette à la main, et observait la réaction de Josh. Courir et vivre. Ou rester et avoir une chance d'y passer. Un choix difficile n'est-il pas ?

Spoiler:
 

____________________________________



Dernière édition par Ariana Bedan le Mer 24 Avr - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Lun 22 Avr - 20:49

Le membre 'Ariana Bedan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 16/10/2011
Parchemins postés : 136



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Josh Eden


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV] Sam 27 Avr - 12:15

Elle ne semblait pas vouloir comprendre, rejetant chaque tentative de lui faire croire en son mensonge, elle semblait bien plus en osmose avec la violence donc chacun a Poudlard savait a quel point elle pouvait en abuser et s’en extasier. Etant venu dans le vaine espoir qu’ont répondent à ces questions il n’en avait gagner que d’autres questions sans gagner aucune réponses. Peut-être qu’une question ne pouvait obtenir de réponses sans avoir répondu a d’autres. De comment gagner la liberté qu’il lui était dû a lui et tous ses autres frères sorcier, il en venait a se demander comment se faire accepter par le régime actuel, en même temps qu’il se demandait comment faire pour le faire tomber. Les questions s’enchainaient et s’emmêlaient entres elles avant de disparaitre en fumé. Et depuis quelques minutes a peine, il n’était plus seul. Cette jeune femme Ariana l’avait rejoint, accompagné de sa sœur, enfin, rejoindre était un bien grand mots lorsqu’ont savait qu’elle avait rapidement levé sa baguette et porté le premier coup, coup de semonce peut-être, histoire de lui faire comprendre qu’il n’avait pas sa place a la stèle, même si il se doutait qu’au fond pour elle il n’avait pas sa place dans cette école tous court. Peu importait, Josh savait qu’il aurait put le faire tomber sans effort, mais n’avait pas répondu a son sortilège.

« Pourtant, tu es ici Eden. Tu es ici sur un lieu de recueillement des bourbistes. Un lieu faible, et une tombe clandestine. Tu es ici, et tu médites. Je peux donc aisément en conclure que tu es un bourbiste. »

Il avait été stupide de se rendre içi, et il le savait, mais pourquoi l’avait-il fait. Il aurait dut se douter que sa présence ne passerait pas inaperçu, et que très rapidement ont lui demanderait de rendre des compte. Il avait vainement essayer de s’expliquer avec maladresse, tentant de semer le doute dans l’esprit de la jeune verte et argent, mais son excuses plate et bidon n’avait nullement convaincu celle-ci, d’ailleurs qui aurait-elle convaincu.

« Oui je suis ici, car c’était le seul moyen que j’ai trouvé pour pouvoir approcher quelqu’un comme toi, et qui accepte de me parler. Dans le simple but de faire comprendre a cette personne que j’étais aussi bourbiste qu’elle, autant dire pas du tout, et également lui faire part de mon désir de servir le Seigneur des Ténèbres. »

Aucun doute que la voie de Josh n’avait pas tremblé même si au fond de lui-même son estomac bouillonnait de haine, il aurait put exploser et aller au suicide immédiatement, balancer un sortilège sur Bedan espérant avoir le temp de pouvoir neutraliser sa sœur avant que celle-çi ne répondent a la provocation et ne puissent l’emmener voir l’inquisitrice ou n’importe quel autre adulte responsable qui serait surement heureux de pouvoir lui faire du mal et le tuer, voir même pire, le transférer a Azkaban, il était certain que cela, il ne le supporterait pas. Voilà pourquoi il avait gardé son calme, préférant se plier a ce qu’ont attendaient de lui, ce que l’ont attendaient d’eux, devenir de bon toutou a la bonne dans Mangemorts et Serviteur des Ténèbres. Il n’était guère enchanter par cette idée, mais il pourrait accepter de faire ce que l’ont attendaient de chaque élèves de ce château pendant un temps du moins, et pas sans arrière penser.

Il suffisait de regarder les élèves de ce château, Malachy, entre autre, était le parfait exemple de ce que pouvait devenir un Gryffondor. Malgré la maison qui lui avait été attribué, ce qui était au départ dans le monde d’aujourd’hui un désavantage car il était bien connu que les Serpentard étaient aujourd’hui la maison la plus apprécié et la plus prisé, car c’était celle de purisme, bref, en adhérant au Purisme, Malachy avait gagné le respect, et même été choisi pour être l’apprenti d’un Mangemort. En clair, seul les élèves suivant cette voie pouvant prétendre a devenir un grand sorcier. Ce que Josh souhaitait, car il avait toujours tenu a l’ambition de devenir le meilleur. De ne pas avoir d’égaux. Et qui mieux qu’eux pouvait faire de lui une machine a tuer. Cette même machine qui se retournerait contre eux lorsque le moment sera venu.

Après s’être extasier sur la pureté de son sang que le commissaire n’avait pas tarder a déceler, sa baguette sembla avoir toujours envie de jouer, giflant l’air dans un sifflement aigu, elle formula un Waddiwazi. Ce fut un petit caillou qui lévita a quelques centimètre du sol, avant d’être projeter a la vitesse de l’éclair sur le Gryffondor, transperça son épaule gauche, il fut emmené a terre par l’impact, un douleur aigu et froide lui parcourant le bras il retint avec difficulté un gémissement rauque remplis de haine, alors qu’il lui lançait un dernier regard noir tandis qu’elle lui ordonnait de courir, un sourire malsain lui déforma le visage, car ce n’était qu’a charge de revanche que le Lion retournait dans sa tribu, le chasse n’avait fait que débuter, et il avait faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le début de la faim [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Le début de la faim [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-