POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Le calme avant la tempête [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 23/02/2012
Parchemins postés : 1286



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
John Mulciber


MessageSujet: Le calme avant la tempête [Alex] Lun 25 Mar - 15:31

Le plaisir de la chasse.

Cette sensation était indescriptible. Et les hors-la-loi ne la comprenaient pas. Comment auraient-ils pu la comprendre, eux ? Ils étaient chassés en permanence. Parfois ils essayaient d'inverser la tendance, mais ça ne marchait pas. Ils ne comprenaient rien. Ils n'étaient pas des chasseurs, ce n'était pas naturel chez eux. Il fallait de l'instinct pour ça. Il fallait aimer ça, aimer chasser. Être un prédateur n'était pas une chose facile quand ça ne vous amusait pas. Il fallait laisser exploser la part de violence qui existait dans chaque personne pour être bon dans la chasse. Il fallait faire taire la raison, laisser l'animal gonfler, hurler, et finalement se transformer en bête sauvage pour détruire et mordre. On ne pouvait pas mener une chasse avec sa conscience. C'était vraiment une affaire d'instinct. Et la tendance ne pouvait pas être renversée.

John Mulciber avait toujours été le chasseur, et rien ne pouvait l’inquiéter de ce point de vue là. Tout le monde le traquait un jour où l'autre, mais la plupart de ceux qui s'étaient essayé à cette chasse étaient morts. Je les ai tués, tous, et je recommencerai encore si on recommence à me prendre en chasse. Tu n'as pas peur de tomber sur un vrai chasseur ? Non. Si un jour ça arrive, ce sera juste plus amusant. John les voyait, tous, se prendre pour des prédateurs, mais il n'en fallait pas beaucoup pour les transformer en victimes, en proie. Le plus marrant pour le Ministre, c'était de voir leurs yeux changer. Lorsqu'ils comprenaient que les roles s'étaient inversés, les gens devenaient...amusants. Oui, c'était le bon mot. John s'amusait de tout. Ses yeux, le noir et le vert, souriaient, amusés du monde et de sa folie, amusés de tuer et de détruire. John était mauvais, foncièrement fou, il n'était pas heureux. Mais il souriait de son sourire de barge, et il mourrait avec son sourire sanglant.

John Mulciber était un salaud, mais c'était un rôle qu'il s'était attribué lui-même. C'est un pari, une position honnête. Je ne trompe personne, et personne ne me trompe. Je suis l'ennemi de tout le monde et tout le monde est mon ennemi. C'est simple, c'est carré. Quel meilleur rôle que celui du méchant, du prédateur, de celui qui est toujours là, dans l'ombre, qui attend et qui va bondir, parce qu'il se fout de tout, et qu'il considère que la fin justifie les moyens ? John Mulciber était cet homme là. Il était prêt à tout pour le purisme. Prêt à tout pour détruire ses ennemis. Il n'avait pas d'honneur, pas de morale, juste de la volonté, et le fait qu'il appréciait le travail bien fait.

Parfois il faisait des erreurs, il se plantait de chemin, mais toujours en croyant bien faire. Alors on le reprenait, et il changeait de voie pour repartir dans la bonne direction, pour accomplir la gloire et la grandeur des sorciers. Pour servir le Maitre. Aujourd'hui, par exemple, il revenait du siège du Parti Puriste Anglais. Il s'était entretenu avec Witcher du partenariat entre le ministère et le PPA pour l'éducation des jeunes puristes, et il repartait pour le Ministère, fumant une cigarette. Il avait envoyé se faire foutre ses gardes du corps. Pas besoin d'eux. Je me défends tout seul.

Et c'est là qu'il s'était aperçu, fumant sa cigarette en marchant, qu'on le suivait. Il mit quelques minutes à comprendre qui, zigzaguant et observant les passants du coin de l'oeil. Bon. Une femme. Pas recherchée, il ne la remettait pas. Cela dit, je ne connais pas tous les résistants...ça devait en être une. Potentiellement. Lui était reconnaissable, avec ses cheveux qui commençaient à grisonner, sa carrure musclée mais sèche, ses cigarillo, son nez cassé et ses yeux pairs. John savait que la résistance lui en voulait, il n'était même pas étonné.

Il tourna dans une rue, au hasard, une impasse, tant mieux. Et il se retourna pour faire face à la femme, baguette en main, qui arrivait, bien sur. John sourit, tirant sur son cigarillo, avançant vers elle.

"Vous n'êtes pas discrète...vous voulez quoi ?"

Qui traquait qui ? Bonne question.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Mer 3 Avr - 21:53

Alex était encore loin d'être bonne au combat magique mais son entrainement continuait. Parfois Shaun venait l'aider. Avec Kristin c'était un autre entrainement qui était en cours et Alex était loin d'être prête aussi elle espérait qu'elle n'aurait pas à utiliser l'occlumencie dans les mois à venir car comme Kristin l'avait prévenue, il fallait du temps pour réellement maitriser cet art. Mais bon au moins elle avait un peu plus d'expérience maintenant que lorsqu'elle s'était faite complétement écraser en un instant par cet homme, Tryan de SaintClair.

Cela n'empêchait pas qu'elle était encore loin d'avoir un niveau qui lui permette de tenir tête à un tel homme. Ou à un autre prénommé John Mulciber, actuel ministre de la Magie. Ou à un grand nombre de sorciers ou de sorcières qui se trouvaient appartenir à la catégorie que l'on nommait si rapidement et si facilement "ennemi". Mais si à l'instant, son attention se focalisait sur John Mulciber plus que sur un autre, c'était parce qu'elle avait accepté une mission qui consistait tout simplement à filer l'homme. Enfin tout simplement c'était vite dit... Alex n'avait aucune expérience dans le domaine. Même si elle savait se fondre dans la foule pour ne pas être contrôlée, ce n'était pas du tout la même chose. Dur de passer inaperçue quand vous ne deviez pas lâcher les bottes d'un homme qui devait être constamment sur ses gardes surtout dans un lieu aussi fréquenté que le Chemin de Traverse.

Alors pourquoi avait-elle accepté ? Justement parce qu'elle elle pouvait s'y balader à peu près comme elle voulait sur le Chemin de Traverse. Officiellement elle était morte, Alex Carroll, elle, n'existait nulle part dans les papiers du ministère. Charlie Eston la sang de bourbe était morte, une de moins pour eux. Sauf qu'en vérité, elle était belle et bien vivante et qu'elle profitait du fait qu'elle ne soit pas recherchée pour accomplir cette mission. Elle était résistante à un moment il fallait assumer ses choix. Alex trouvait qu'elle se l'était bien trop coulée ces quelques dernières années, à présent c'était fini. Certes elle était mère, elle tenait rester vivante pour s'occuper de sa puce mais si elle ne se bougeait pas comment pouvait elle espérer offrir un meilleur avenir à sa fille ? Évidemment ses actions à elle ne changeraient pas grand chose mais si tout le monde pensait comme cela alors jamais ils n'avanceraient. Alex préférait faire partie des petites choses qui en s'accumulant peuvent éventuellement en produire des grosses.

Elle était donc parfaitement consciente de ses limites et elle se surprit même à être si calme quand il fut clair que l'homme l'avait repérée, avait réussi à l'attirer dans une ruelle à l'écart et s'adressait à elle le plus naturellement du monde. Il avait une bonne tête le ministre. Oh il avait l'air quelque part un peu usé mais justement cet air tranquille, ce sourire venait comme dire que la vie pouvait lui faire toutes les crasses possibles, il arriverait à rester lui-même droit et fier.

Sauf qu'Alex n'avait pas le temps pour la compassion. Elle devait arrêter de trop voir les gens comme des hommes et devait s'habituer à les mettre dans des cases "alliés", "ennemis". Elle avait dû mal mais c'était ainsi. Et en l'occurrence la case pour cet homme était "ennemi" et elle pouvait sans hésiter là par contre lui rajouter une étiquette "dangereux". Et comme le principe n'était pas de mourir ici, elle n'eut aucun remord à sortir sa baguette et à informuler un expulso. Il les avait éloigner de la populace, tant mieux, elle pouvait attaquer sans crainte. A moins qu'il n'ait quelques gorilles dans le coin prêt à intervenir qui allait lui tomber dessus dans une fraction de seconde -ce qui n'aurait pas été étonnant au vu de sa position.

Mais comme visiblement ce n'était pas le cas et que son sort avait touché l'homme, Alex se permit de répondre :


"Je le craignais un peu... de ne pas être discrète j'entends bien. Quand à ce que je veux... eh bien à la base je ne voulais pas vous attaquer mais j'ai peur que de toute façon vous ne me laissiez pas repartir alors je me permets de prendre l'initiative."

Alex ne ressentait pas spécialement le besoin de lui répondre. Cela ne changerait rien à la suite des évènements mais cela lui permettait de conserver son calme. Elle l'était alors autant le rester. Concentrée, elle devait se rappeler l'entrainement, c'était le moment de voir si elle avait réellement progressé ou non. Certes elle aurait préféré éviter cette immersion dans la réalité de la chose un peu trop précoce dont elle risquait de ne pas sortir en bon état -si elle en réchappait tout court- mais maintenant qu'elle était dans les ennuis jusqu'au cou, elle n'avait plus qu'à faire de son mieux pour qu'ils ne deviennent pas la corde qui signerait son arrêt de mort.

Spoiler:
 


Dernière édition par Alex Carroll le Ven 5 Avr - 0:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Mer 3 Avr - 21:53

Le membre 'Alex Carroll' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 23/02/2012
Parchemins postés : 1286



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
John Mulciber


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Jeu 4 Avr - 10:06

Dans la vie, il fallait avoir de l'audace. John Mulciber considérait que c'était le principe numéro un qui réglait la vie, les combats, la politique, bref, à peu près tout. On en subissait les conséquences, c'était vrai, mais ça n'avait pas grande importance. On n'arrive à vivre que si on admet qu'on va mourir. John n'était pas un homme heureux, car la perspective de la mort, même s'il l'acceptait, n'avait pas grand chose de joyeux à cause de son inéluctabilité. Mais il s'amusait. Je vais mourir, tôt ou tard, alors que je perde ou que je gagne, que quelqu'un me fasse tomber, ça n'a pas d'importance. On ne pouvait gagner que si on admettait la possibilité qu'on allait perdre, qu'on se prendrait des coups. On ne pouvait gagner que si on se disait que ça n'avait pas d'importance. John souriait toujours, et il sourit lorsqu'il se prit l'expulso.

Il ne l'avait pas prévu. Tu vieillis, John Mulciber. Sans doute. John avait traversé toute sa vie en se battant, et au sommet de sa gloire, il avait été l'un des meilleurs duellistes qui soient. Mais il avait vieilli, et son passage à la politique le faisait baisser. Il était moins sur ses gardes, et peut-être trop sur de lui. Un jour où l'autre, ça le tuerait, mais il ne faisait rien pour l'empêcher. Même ainsi, il restait l'un des meilleurs combattants du régime. On ne change pas les bonnes habitudes, non. John n'avait pas peur, il pouvait vaincre, il en était capable. Ce n'était qu'une gamine. Une simple gamine. Oui, il pouvait perdre, c'est vrai. Mais il pouvait aussi gagner. On ne savait pas à l'avance. L'unique moyen était de se battre. Dans un combat, on ne connaissait pas la fin, juste le moyen. Et le moyen, John Mulciber l'avait toujours utilisé.

Et il était toujours là. Personne ne m'a eu, pas encore. Pourtant, John aurait bien aimé voir ça. Il n'avait jamais rien su faire d'autre que se battre. Pourquoi ? Pour aller plus loin, bien sur, pour défier la mort. Mais ça l'épuisait. Mulciber aurait adoré être en paix, et qu'on le laisse, qu'il n'aie plus rien à faire, plus rien à dire. Mais ça n'arrivait jamais. Il y avait toujours un ennemi de plus sur la route, alors il se relevait, encore et toujours, et il se battait. Personne ne se dressera sur ma route, personne ne doit le faire s'il n'est pas capable de me battre. John ne tolérait pas qu'on l'arrête. Qu'on essaye de le faire. Il voulait la paix, qu'on le laisse, mais ça n'arrivait pas.

Le jour où ça arrivera, c'est qu'on m'aura tué. John Mulciber courrait après la mort, il ne la craignait pas. Il était épuisé de se battre, et le seul moyen de s'arrêter serait d'être vaincu. Alors il continuait. Il cherchait celui qui le tuerait. Est-ce que serait cette fille, là ? Il se demanda cela un instant, se relevant sans encore trop de difficulté malgré les contusions que sa chute et l'expulsion lui avait causé. Il se mit alors à rire, tranquillement :

"En effet, c'est bien tenté...et audacieux, je l'avoue. Vous avez du mérite, mais ça ne suffira pas, je crois."

Il leva sa baguette, et informula avec un léger sourire le malleorum titanis. Encore une fois, l'ombre et le vent se rassemblèrent, faisant apparaitre avec un léger grondement le marteau gigantesque de Chronos, maitre d'un des Panthéons démoniques, qui s'abattit sans aucune pitié sur la jeune femme, la projetant à terre et lui causant des blessures assez sévères. John s'approcha légèrement d'elle, baguette en main :

"Laissez moi deviner... Résistante, hein, et on vous a ordonné de me suivre ? Vous venez d'où ? De la Vague, de l'Ordre du Phénix ? Ou vous êtes une simple indépendante sans nom ?"


Ca ne changerait rien de toute façon, il la tuerait s'il le pouvait. John Mulciber n'avait jamais eu l'habitude d'être clément. Pas avec ses ennemis, en tout cas.

Spoiler:
 


Dernière édition par John Mulciber le Dim 7 Avr - 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Jeu 4 Avr - 10:06

Le membre 'John Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Ven 12 Avr - 8:24

L'homme se releva. Certes le coup avait été porté mais on sentait que l'homme en avait vu d'autres. Contrairement à Alex, lui il devait avoir l'habitude de telles expériences et de l'expérience justement aussi il devait en avoir. De par sa position, de par son parcours, de par le fait aussi qu'il soit plus âgé qu'elle. Pas l'âge d'être son père tout de même. Mais pas loin. Quasi le double de sa vie en fait. Peut-être même le double de sa vie en fait. Elle ne connaissait pas l'âge du Ministre de la Magie, vous l'excuserez, mais elle savait qu'il avait tendance à faire plus vieux que son âge. En même temps occuper cette position ne devait pas être aisé. Alex n'allait pas le plaindre. D'une part elle n'était pas en position de le plaindre et d'autre part plaindre les gens n'était pas quelque chose qu'elle faisait. Plaindre, prendre pitié... cela n'avait jamais apporté du bon à qui que ce soit si ce n'est à celui qui plaignait. Ce sentiment de supériorité que l'on a quand on écrase l'autre sous son pied tout en lui souriant gentiment pour le rassurer ou en faisant une mine inquiète qui dit "je te comprends". Détestable.

Plus qu'à plaindre, elle trouvait cet homme en train de rire tranquillement devant elle sympathique. Alex ne se changerait pas. Elle avait de quoi lui en vouloir à cet homme, à ce qu'il représentait, à ce pour quoi il œuvrait. Et certainement une partie d'elle-même lui en voulait. Mais elle n'arrivait pas à voir les choses seulement derrière des filtres de haines, de rancœur. Mettre des pancartes "Salaud" à tous les ennemi c'était pratique, plus facile d'attaquer le premier venu dans ce cas-là. Le problème d'Alex c'était qu'à défaut d'accepter, elle comprenait. Elle comprenait que l'on puisse être un John Mulciber et considérer ce que l'on faisait comme juste là où elle ne voyait qu'une grosse connerie. Aussi oui elle l'attaquait parce qu'elle défendait sa vision des choses. Mais elle n'attaquait pas un salaud parmi tant d'autres. Elle attaquait John Mulciber qui en cet instant paraissait à ses yeux un homme que l'on pouvait considérer comme sympathique. Pas étonnant qu'il soit populaire aux yeux des gens.


"En effet, c'est bien tenté...et audacieux, je l'avoue. Vous avez du mérite, mais ça ne suffira pas, je crois."

Alex eut une moue qui disait "je crois aussi" alors qu'elle voyait arriver sur elle ce sort qu'elle n'avait encore jamais vu auparavant. Le marteau si grand qu'elle ne voyait pas comment l'éviter la cueillit comme le pied du footballeur fauche aisément le ballon. Toutefois elle n'était pas aussi aérodynamique que l'objet et heureusement pour elle, elle retrouva rapidement le contact avec le sol. Rapidement mais douloureusement.


"Laissez moi deviner... Résistante, hein, et on vous a ordonné de me suivre ? Vous venez d'où ? De la Vague, de l'Ordre du Phénix ? Ou vous êtes une simple indépendante sans nom ?"

Alex essaya de se redresser mais d'un seul coup tout se mit à tourner alors qu'une douleur lui vrillait la tête. Merde pas la tête. Elle espérait que ce n'était pas trop grave. Elle aurait voulu attaquer l'homme pour l'éloigner mais elle savait qu'elle en était incapable à cet instant T. Si elle pouvait gagner un peu de temps, le temps que les choses autour d'elle se remettent à leur place. Le sol sous elle de préférence parce que là c'était limite à en vomir. A moins que ce soit aussi le coup à la tête qui faisait cet effet.

"Résistante ? Qui vous dit que je n'ai pas simplement pour hobby de prendre les Ministres de la Magie anglais en filature ? Évidemment il n'y en a qu'un donc je suis désolée que présentement cela tombe sur vous."

Un goût de sang monta à la bouche de la jeune femme alors que son sourire se faisait un peu plus dur.

"Blague à part, j'ai certes un nom mais il ne vous dira rien, je le crains. Quant à d'où je viens, il est évident que je ne vais pas vous le dire aussi facilement mais ça je pense que vous le saviez, vous devez avoir l'habitude de telles situations, non ?"


Et l'habitude de les résoudre, elle le craignait bien. Elle ne devait pas le lui en laisser l'occasion. Elle réussit à se remettre accroupie au moins. Elle ne se sentait pas encore de se relever ; en plus de la tête toutes les parties de son corps qui avaient cognées contre le sol lors de atterrissage forcé criaient leur mécontentement vis à vis de ce mauvais traitement. Il y avait du dégâts alors que l'homme se tenait encore parfaitement droit et opérationnel face à elle.

Alors elle tenta d'informuler un stupefix mais dans son état elle ne réussit pas à se concentrer pour réussir ce sort pourtant pas si difficile. Elle ne savait pas ce qui allait se passer, mais elle savait qu'elle était dans la merde.


Dernière édition par Alex Carroll le Dim 14 Avr - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Ven 12 Avr - 8:24

Le membre 'Alex Carroll' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 23/02/2012
Parchemins postés : 1286



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
John Mulciber


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Dim 14 Avr - 19:50

John Mulciber avait toujours eu un faible pour les combats brouillons, pour l'improvisation. On disait qu'il n'était pas net, et qu'il était fou. C'était sans doute vrai. Il n'avait jamais recherché l'académisme, jamais recherché à être dans les règles, même si ça lui faisait faire des erreurs. Il n'était pas classable dans une catégorie. En fait, il détestait les catégories, mis à part "moi" et "les autres". Ce n'était pas qu'il était égoiste, juste qu'il avait conscience qu'il n'était qu'un homme et que parmi les autres, certains lui voudraient du mal. Nous sommes faits pour être ennemis, faits pour nous battre, ça n'a rien de personnel.

John n'en voulait pas spécialement à Alex Caroll. Elle comme lui, ils faisaient ce qu'ils avaient à faire. Ca ennuyait un peu Mulciber, sur un point. Cogner les femmes n'était pas son trip, franchement pas. Ca plaisait à Walter Yaxley, son cousin, mais le Ministre adhérait moyennement à ça. Dire que Walt est un meurtrier bruta et immonde foutrait les boules à n'importe quel meurtrier brutal et immonde. John avait un minimum de respect pour les femmes, si on exclut Greta Crabbe et Roxane Mulciber, mais ces deux là étaient des trainées, pas vraiment les représentantes de la gente féminine. Marciana en était une. Les femmes et les mères sont peut-être les dernières choses qui me font parfois croire en Dieu. C'était dur de passer outre. Laisse passer l'innocence, John. Laisse les femmes en dehors de nos problèmes. Le monde des mangemorts, et le monde des puristes, était surtout un monde d'hommes. John s'y était habitué et ne s'en plaignait pas. La seule femme d'un peu d'influence dans le régime, c'était LeeRoy, qui faisait tache par son manque d'autorité sur Poudlard. On en oubliait parfois qu'elle était mangemorte. Et elle a beau être la favorite de Brom, elle fait progressivement couler son école.

Mais peu importait. Le cas présent était simple, si simple. Alex Carroll était une femme, oui-da, ça ne faisait aucun doute. Mais c'était aussi une terroriste, et pour ça, John ne pouvait pas la laisser partir. Ce serait tellement plus simple si on avait pas besoin d'être ennemi. Rien de personnel là dedans. John ne détestait pas cette femme. En fait, il ne la connaissait pas. Ce que je sais ? C'est qu'elle est une ennemie du régime. Ca s'arrêtait là, c'était suffisant pour se battre. Puis bon, elle n'était pas mauvaise en combat. Pas trop. Ni en humour. D'ailleurs. Dans d'autres circonstances, ça aurait pu tourner autrement. Mais non.

J'aimais bien Thomas. C'est dommage qu'il aie trahi. Pour autant, ce n'était pas pour ça que John ne le tuerait pas. Il se foutait pas mal des gens, au final. Lorsqu'il frappait, il ne frappait pas un homme ou une femme, il frappait le bourbisme. Il les anéantirait tous. C'était la seule façon de gagner. Détruire les gens parce qu'ils servent les idées. Pas détruire pour détruire.

Ca n'empêchait pas de s'amuser un peu.

"Ah. Ca tombe bien, mon hobby à moi, c'est de détruire les résistants comme vous."

Sauf que bon, il était quand même un peu atteint. Dur de viser, dur de ne pas manquer la cible, et le sort de John, un osteoclaste, ne fit que frôler la mystérieuse inconnue. Oh, allons, John Mulciber, un peu plus de coeur, ou on en finira jamais. John sourit :

"Cela dit une capture serait plus profitable...vous nous parlerez de tous vos petits secrets, hm ?"



Dernière édition par John Mulciber le Lun 15 Avr - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Dim 14 Avr - 19:50

Le membre 'John Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 14/10/2012
Parchemins postés : 315



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Alex Carroll


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex] Lun 15 Avr - 15:53

Alex ne se sentait pas du tout dans le même état que lorsqu'elle avait combattu contre De SaintClair, l'homme qui s'en était pris à sa fille. Il n'y avait eu aucune considération en ce moment-là de l'autre. Elle avait voulu détruire, elle avait été désespérée. Certes la présence de sa fille changeait beaucoup de choses. Mais malgré tout sa situation avait beau être une nouvelle cause perdue, le combat avait beau être tout aussi réel, avec des enjeux non négligeables, des coups qui n'étaient pas là que pour s'entrainer comme avec Kristin. Ils étaient tous deux sérieux dans ce combat et pourtant Alex avait une impression de calme. Était-ce parce qu'elle ne ressentait pas cette haine viscérale, ce désespoir qui vous faisait perdre pied ? Était-ce à cause de ces quelques phrases échangées entre deux coups. Phrases pour gagner du temps, phrases pour jauger, phrases pour défier...

"Ah. Ça tombe bien, mon hobby à moi, c'est de détruire les résistants comme vous."


Phrases pour ne rien dire, phrases pour enfoncer le clou. Alex eut un sourire ironique mais quelque peu crispé par la douleur aussi. Mais phrases qui rendait ce duel peut-être plus humain. Et plus absurde à la fois. Bientôt on se taperait sur la gueule en buvant le thé. Mais Alex était du genre à s'amuser en imaginant de telles choses aussi elle poursuivait.

Enfin elle poursuivrait tant qu'elle serait en état de le faire. Heureusement l'homme loupa son sort. Était-ce dû également à l'attaque qu'il s'était pris précédemment ? Ou à se dire que ça allait être une victoire facile, il ne s'était pas assez concentré ? Alex ne le saurait jamais.


"Cela dit une capture serait plus profitable...vous nous parlerez de tous vos petits secrets, hm ?"

S'il y avait bien une chose qu'Alex ne voulait pas c'était ça, la capture. Ils savaient venir à bout de personnes plus coriaces qu'elle à l'évidence. Plus coriaces, plus résistantes aussi. Elle était loin d'être un élément majeur de la résistance mais malgré tout il y avait sa fille, Kristin, Shaun et Miranda ainsi que le lieux où ils vivaient, et la Vague... Pour l'Ordre du Phénix Alex ne s'inquiétait pas trop. Qu'ils essayent de la faire parler là dessus et elle crevait purement et simplement. Alex chassait cette éventualité bien loin de son esprit. Mais et si... et si c'était la seule solution pour ne pas nuire aux autres ?

Non elle ne pouvait pas baisser les bras si facilement. Ce n'était pas fini ! Alex se releva complétement -certes à l'aide du mur qui se trouvait derrière elle mais elle se releva. Avec toute la force de sa détermination, elle envoya un nouveau stupéfix. Qui partit cette fois mais qui passa à côté de l'homme. Bien c'était quoi le deal là ? Un combat d'aveugle ou de saoul ? Enfin Alex ne se permit pas trop de faire de l'humour même intérieurement. Avec ce nouveau sort qu'elle loupait, elle s'enfonçait de plus en plus dans cette merde.


"J'aimerais bien vous dire que je ne suis pas très bavarde mais avec toutes ces amabilités que j'ai bien daigné sortir jusqu'à présent j'ai bien peur de ne plus être très crédible. Mais... disons qu'il y a des sujets sur lesquels j'aime moins m'étendre."

Un sucre dans votre thé ? Et avec ça vous prendriez bien un petit gâteau ?

...

Ca devait être le coup sur la tête, elle commençait à penser n'importe quoi. Ses paroles elle ressemblait encore à quelque chose... pendant combien de temps ? Quant à sa fonctionnalité "lancer des sorts" il semblait bien qu'elle déconnait depuis déjà quelques minutes maintenant...


Dernière édition par Alex Carroll le Lun 15 Avr - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Alex]

Revenir en haut Aller en bas

Le calme avant la tempête [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-