POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Enterrement de Maleficus || Event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 03/11/2012
Parchemins postés : 847



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Charlyse M. Stuart


MessageSujet: Re: Enterrement de Maleficus || Event Lun 6 Mai - 18:00

Assise à mon bureau, j’écrivais tranquillement dans mon journal intime. Quand j’étais à Poudlard, je n’avais guère de chose à noter mais depuis mon départ de l’école, j’avais retrouvé un certain plaisir à retranscrire mais pensées sur un bout de papier. Ce n’était peut-être pas grand chose et pas aussi bien que de se confier à quelqu’un mais je ne me voyais pas dire tout ce que j’écrivais à Tryan. Même si l’ambiance était bien meilleure depuis que j’avais pris un peu d’assurance, je ne me sentais quand même pas assez proche de lui pour en arriver là. Trois coups furent frappés à la porte avant que mon cousin n’entre dans la pièce. Refermant mon cahier, je me levai pour lui faire face. C’était rare qu’il vienne dans ma chambre et il y avait surement une bonne raison.

Voilà une nouvelle de laquelle tu pourras te réjouir. J'espère que tu as une tenue spéciale pour ce genre d'occasion, au pire, on devrait te trouver ce qu'il faut dans la garde-robe.

Ramassant le journal qui avait jeté sur le lit, je réprimai un cri de surprise en lisant les gros titres. Ce n’était pas du tout une nouvelle à laquelle je m’attendais et je sentis une grande tristesse m’envahir alors que des larmes étaient à la limite d’apparaître. Mais les paroles de Tryan me firent réagir. C’était peut-être un cousin proche mais il ne fallait pas que j’oublie que c’était en partie à cause de lui si j’avais été renié par mes parents.

Ne t’inquiète pas, j’aurais ce qu’il faut.

J’avais répondu sur un ton plus sec que je l’avais voulu à l’origine mais entre cette nouvelle et le fait que Tryan me propose une tenue de sa fiancée, ça faisait beaucoup. Je ne voulais rien d’elle, pour ne pas rappeler de mauvais souvenirs au français. Je me débrouillerais pour avoir ce qu’il faut et être suffisamment élégante pour faire fermer leurs clapets aux membres de ma famille que je ne manquerais pas de croiser …

--------------------------------------------------

Dunrobin Castle … J’étais déjà venue ici par le passé mais là, j’avais du mal à croire que j’y étais revenue de mon plein gré. Jamais je n’aurais cru revenir … Ma robe noire tombait élégamment jusqu’au sol, alors qu’un châle de la même couleur couvrait mes épaules. Mes cheveux étaient tressés de façon plutôt compliqués de façon à dégager mon cou et mon visage. A ma ceinture, un fourreau noir et argent renfermait la baguette d’Anthime qui était désormais ma baguette à temps complet.

Arriver avec les DeSaintClair alors que j’étais une Stuart … Je dois dire que je me doutais que l’accueil ne serait pas forcément bon. Je saluai mon cousin Jérémias d’un signe de tête. Je n’étais pas la bienvenue … Je le sentais rien qu’au regard qu’il venait de me lancer comme à celui de mes parents. Pourtant il me sembla remarquer une hésitation du côté de ma mère, une hésitation qu’elle masqua au mieux mais que je remarquai quand même. Un léger sourire narquois passa sur mes lèvres avant que je reprenne mon visage d’avant, c’était à dire celui qui ne laissait nul place au sentiment. Apprentissage des Stuart, apprentissage de Tryan, je savais maintenant parfaitement en jouer …

On me désigna ma place. Tout au fond … C’était bizarre mais je m’y attendais et je ne m’en offusquai pas, enfin du moins je ne le laissai pas voir. Que je sois encore touchée par la réaction de mon clan me laisser aller à penser que j’aurais aimé pouvoir un jour revenir parmi eux. Mais par ce geste, ils venaient de me donner définitivement un motif pour renier moi aussi ce côté de ma famille. Si je le pouvais, je changerais de nom aussi mais bon, c’était peut-être trop demander …

Tryan refusa sa place pour rester à mes côtés. Je ne dis rien mais j’étais dans un sens, reconnaissante de son attitude. Après tout, je ne devrais rien risquer avec ma famille mais bon les regards avaient été assez compréhensible …

Les discours s’enchainèrent … D’abord celui de Jeremias, puis celui de l’intendant. Je fus surprise de voir qu’il avait fait le déplacement mais dès qu’il commença son discours je compris pourquoi et faillit me mettre à rire. Bizarre de vouloir rire à un tel moment non ? Mais bon l’essentiel fut que j’arrive à me retenir. Le président du parti puriste fit aussi un discours, que je n’écoutai qu’à moitié, en faite j’étais là juste pour faire acte de présence, parce que c’était quand même mon cousin et que malgré ce qui nous avait séparé, j’avais longtemps vécu non loin de lui. Je ne pourrais pas dire franchement que je l’aimais, mais je le respectais au moins un minimum. Et c’était pour ça que j’étais venue …

La personne suivante à monter sur l’estrade fut Ariana Bedan … Je connaissais cette fille juste de vue. Je savais qu’elle était proche de Maleficus mais jusqu’à quel point, ça je n’en avais aucune idée mais son discours et ses pleurs me laissèrent penser qu’elle aurait aimé avoir bien plus mais surement pas à l’enterrer. Je marquai une hésitation … Devais-je … Je n’en savais rien. Alors que je marquais cette hésitation, la main de Tryan se posa sur mon épaule. Levant la tête, je croisai son regard et compris. Il avait raison. Monter dire un mot, c’était provoquer une catastrophe. Or j’étais au dessus de tout ça maintenant, il fallait que je passe à la suite et cet enterrement allait véritablement marquer le début d’une nouvelle vie pour moi.

Un feu d’artifice ? Jetant un regard à Tryan, j’hésitai encore une nouvelle fois avant de sortir ma baguette. Cette fois, j’allais participer … J’aurais peut-être du le faire avec la baguette des Stuart mais je ne l’avais pas prise, estimant qu’elle n’était pas mienne. Je ne me sentais pas assez à l’aise avec contrairement à celle-ci. Voilà Maleficus … J’aurais fait un geste pour toi … même si tu n’as pas daigné m’accorder de chance de ton côté, je te montre que je ne t’en veux pas. Parce qu’après tout, grâce à toi, j’avais quitté Poudlard et j’étais enfin devenue quelqu’un …

Tryan s’éloigna et s’arrêta aux côtés de Rex avant de continuer son chemin. Détournant le regard, je croisai celui de Jeremias. Je n’avais jamais vraiment apprécié mon cousin mais ce dernier semblait déterminé à me faire peur vu son regard. Lui adressant un sourire, je me levai et m’approcha de lui tout en remarquant que Rex avait suivi le mouvement. Il était donc assigné à ma protection, tant mieux. J’avais beau savoir me défendre, je préférais me savoir accompagner pour le moment.

Tu ose venir ici Mickaëla ?

C’était fou comme ce prénom ne m’avait pas manqué … Je ne l’aimais pas, c’était un choix de mon père, un choix pour sa relève mais je l’avais trahi d’après lui. Dans un sens, je ne m’en portais que mieux et c’était peut-être pour ça que je me présentais devant mon cousin avec autant d’assurance.

Maleficus était mon cousin quand même. Il me semblait logique d’être là, même si certaines personnes ne sont pas d’accord.

Je ne lâchai pas son regard. Si auparavant j’aurais baissé les yeux, il n’en fut rien à ce moment là et ce fut lui qui tourna les talons pour s’éloigner. Poussant quand même un soupir de soulagement, je me dirigeai vers la tombe sans m’occuper de mon « garde du corps » je savais qu’il resterait discrètement vers moi au cas où j’ai besoin de lui et je devrais surement le remercier par après, mais bon, chaque chose en son temps. Croisant les bras, je regardais sans un mot. Que dire à un mort ? Que dire à une personne qui refusait d’écouter de son vivant ? Etait-ce vraiment le moment pour essayer ? Peut-être …

Tu ne t’attendais pas à ce que je vienne. Je suis loin d’être une peureuse ou une personne effacée. Tu n’as pas su t’y prendre avec moi, Maleficus. Regarde le chemin que j’ai déjà parcourut en à peine quelques mois et ce n’est que le début. Tu m’as repoussée mais je ne t’en veux pas, non. C’est grâce à toi que je suis ce que je suis. Et tu sais quoi, je t’en remercie !

Pivotant sur mes talons, je repartie, un léger sourire aux lèvres. J’avais eu ce que je voulais et je me sentais plus sereine. Croisant Tryan, il m’annonça que nous partirons quand je serais prête. Il n’avait pas besoin d’en dire plus, il savait qu’il y avait certaines personnes que je devais encore voir, enfin surtout une …

Parcourant les alentours du regard, je vis enfin la personne que j’espérais voir. Elle était seule, mon père n’était pas à ses côtés. C’était ce que je voulais, je ne me sentais pas d’humeur à recevoir encore des remarques de mon paternel. Prenant une grand respiration, je m’avançai vers la femme et m’arrêta à quelques mètres derrière elle.

Mère ?

La femme se retourna et je lui souris doucement. J’avais envie de me jeter dans ses bras mais je savais que ça ne serait pas très bien vu, aussi je me contentai de sourire. La française leva la main et caressa ma joue doucement. C’était un contact qui me manquait et je m’autorisai à prendre sa main avant d’ajouter.

Ne t’inquiète pas pour moi s’il te plaît. Je vais très bien et je crois que c’est même mieux ainsi. Je me sens plus utile maintenant et je pense avoir enfin trouvé un but dans la vie.

Je m’étais naturellement mise à parler en français. Mon accent était bien meilleur que du temps où nous discutions dan ma chambre, en secret sans que mon père le sache. Je lus la surprise dans le regard de ma mère mais aussi un sentiment de fierté, j’étais devenue une femme, et même si j’étais loin d’elle, le fait de parler sa langue maternelle m’en rapprochait un peu. M’approchant doucement, je déposa une bise sur sa joue avant de m’écarter tout en lâchant sa main. Il fallait mieux que je ne reste pas trop longtemps avec elle, ce n’était pas bon pour ma mère qu’elle se fasse voir avec la « traitresse »

Je t’aime ma chérie.

Je ne pus répondre à ses mots … Je l’aimais aussi mais je lui reprochais aussi de n’avoir rien dit et que je me retrouve dans cette situation. Je la regardai une dernière fois avant de me détourner et de partir à la recherche de Tryan. Il était tant pour moi de partir et d’enfin commencer une nouvelle vie. Je me sentais plus légère, même si je savais que le clan serait toujours contre moi, je m’en fichais complètement, je n’avais pas besoin d’eux, juste d’un peu d’aide et Tryan me donnait déjà ce que j’avais besoin donc c’était parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Enterrement de Maleficus || Event Mar 14 Mai - 20:03

END





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enterrement de Maleficus || Event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-