POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Dossier Selwyn L. (Aileas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Dossier Selwyn L. (Aileas) Ven 17 Mai - 15:47

Aileas était assise sur son bureau sur lequel il y avait rarement grand chose. Une fois qu’elle avait mémorisé un dossier, il reprenait sa place dans l’armoire, seul autre meuble de la pièce avec le tabouret de piano devant le bureau et la chaise qui lui faisait face de l’autre côté de ce même bureau. Si il y avait bien un encrier et une plume, quelques tâches d’encre à côté auxquelles Aileas donnait parfois vie en y voyant des créatures assez spéciales qui n’auraient sans doute jamais pu vivre au vu de leur morphologie trop difforme. Les papiers roses sur lesquels il fallait inscrire le statut du sang étaient rangés dans le premier tiroir, le seul qui ait jamais contenu quoique ce soit depuis qu’elle avait investit ce bureau. Puis il y avait deux petits bouts de papier.

Il n’y avait rien de personnel dans cette pièce et en même temps tout était propre à elle. il aurait fallu la connaître parfaitement bien pour le comprendre mais même Billy qui avait vécu avec elle depuis qu’elle avait quinze ans trouvait la manière dont elle avait organisé les lieux bien trop sobre par rapport à ce qu’il avait l’habitude de voir au château et cela lui semblait bizarre. Il n’y avait rien de bizarre là-dedans pour Aileas, elle agissait de la même manière, seulement il n’y avait pas la même atmosphère chez elle, qu’ici au Ministère, elle ne pouvait donc pas appliquer les mêmes règles sans quoi elle détruirait tout.

Aileas reposa le dossier de la personne qu’elle allait rencontrer dans quelques secondes. Une dernière relecture pour être sûre qu’elle ne se souvenait pas de certains éléments de travers. Elle se leva ensuite non sans remarquer que son tabouret était baissé au max... elle se mettrait donc à genoux ainsi elle serait à la bonne hauteur, pas de soucis, elle n’avait pas le temps de le lever maintenant, c’était l’heure. Elle alla donc ouvrir et laissa entrer l’homme sans mot dire puis retourna à sa place derrière le bureau.


“Vous êtes bien monsieur Logan Selwyn ? Né le 12 mars 1960 en Écosse ? Responsable du service de sécurité d'Azkaban et Mangemort ? Et donc prétendant au Sang Pur ?”

Aileas lui donna le temps de répondre à ces questions qui ne posaient jamais de problème à personne. Si une personne en serait venue à avoir des difficultés à répondre à cela, tout commissaire du sang qui se respectait se serait posé des questions à vrai dire.

“Choisissez l’un de ces deux papiers.”

Les deux étaient vierges de toute inscription mais la question qui allait suivre et la manière dont les choses allaient être abordées seraient sensiblement différentes selon s’il choisissait celui de gauche ou de droite. Une personne qui ne se posait pas de questions ne percevraient sans doute pas la subtilité mais Aileas n'était pas là pour que l'autre se pose des questions, elle était là pour que l'on réponde aux siennes... dans l'intérêt de l'autre plus que du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 07/05/2013
Parchemins postés : 32



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Logan Selwyn


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Sam 18 Mai - 14:55

Aileas d'Huntingdon ♦ Logan Selwyn

D
ebout devant la fenêtre, je regardais la pluie qui tombait sans discontinu sur la vitre, donnant des allures fantomatiques aux arbres dans le parc. Un mauvais temps pour une mauvaise journée … Cette dernière avait très mal commencé ce matin avec le renvoi d’un agent de la sécurité qui avait voulu faire son grand devant un prisonnier. Le prisonnier avait profité d’un moment d’inadvertance de ce dernier pour essayer de s’emparer de sa baguette. Heureusement que j’étais passé à cet instant sinon on aurait eu de gros problèmes sur les bras. Et je n’avais pas besoin de ça en ce moment. La prison était pas mal pleine et la fuite d’un seul prisonnier était un risque que je me refusais de courir tant que j’étais responsable de la sécurité.

Pivotant sur mes talons, je m’avançai vers la cheminée et regarda les photos qui trônaient dessus et surtout celle où j’étais avec mon jumeau et ma sœur. Thesa avait à peine dix-sept ans et nous trois ans de plus. C’était l’époque de l’insouciance, une époque qui s’était terminée l’année suivante quand Thesa avait disparue pour rejoindre son compagnon, un sang impur et engendrer une descendance que notre famille ne pouvait tolérer.

Le gamin avait deux ans quand j’avais levé ma baguette contre lui. C’était une erreur de la nature, une erreur que je devais supprimer avant qu’il ne devienne assez grand pour comprendre la réalité des choses et qu’il s’oppose à sa famille. Grayson s’était occupé de l’homme et ensuite il ne restait que notre sœur. Mais cette dernière refusait d‘entendre raison mais alors qu’elle jetait un sort sur mon frère, ce fut moi qui lui donna la mort. Pour défendre mon frère, pour défendre l’héritier de la famille, pour défendre le futur des Selwyn …

Difficile de penser à ça alors que la famille tombait en miette … Emelyne, la fille de mon frère combattait en Irlande avec une férocité qui me faisait dire qu’elle finirait par en mourir, Clovis, son fils, avait disparu, enlevé par je ne sais quel groupe qui s’acharnait à s’en prendre aux enfants de sang-pur et Ciel, le dernier membre de la famille, était à peine digne de tenir une baguette. Etait-il un sang-pur ? On n’avait pas de certitude pour le moment mais je me faisais un devoir d’en savoir plus pour être certain que nous avions bien fait de le laisser porter ce nom.

Un plop sonore se fit entendre derrière moi. Me retournant je me retrouvai face à mon elfe de maison qui tenait ma cape. J’avais rendez-vous au département de l’Ordre Nouveau pour la fameuse commission du sang. J’avais trouvé bizarre de ne pas être encore passé alors que ma nièce y était déjà allé mais vu le travail que j’avais eu jusqu’à présent, c’était limite aussi bien. Prenant la cape, je la fixai sur mes épaules avant de récupérer les papiers que me tendait l’elfe. Le saluant d’un signe de tête, je me retournai vers la cheminée et utilisa la poudre de cheminette pour rejoindre rapidement le ministère.

Prenant la direction du niveau dix, je me présentai au bureau de la secrétaire en attendant de voir la commissaire au sang. Aileas d'Huntingdon … C’était son nom … Une sang-pur dont je connaissais le nom mais que je n’avais jamais eu l’occasion de rencontrer. Maintenant ce serait chose faite … Suivant la jeune femme qui venait de m’ouvrir la porte, je pris place sur le siège qu’elle me désignait.

Vous êtes bien monsieur Logan Selwyn ? Né le 12 mars 1960 en Écosse ? Responsable du service de sécurité d'Azkaban et Mangemort ? Et donc prétendant au Sang Pur ?

Ecoutant la jeune femme, je pris rapidement le temps de l’observer en silence avant de regarder la pièce. Je n’étais pas pressé. Ce n’était peut-être pas son cas et c’était pour cela que je notai rapidement dans un coin de ma tête la disposition des meubles, l’aménagement de l’espace et notre emplacement. Mon métier était pour moi une façon de vivre, une façon d’exister et j’utilisais mes facultés d’analyse quelque soit le lieu où je me trouvais.

C’est exact miss Huntingdon.

Je lui lançai un regard sans expression, celui que j’avais tout les jours à mon travail, dans la rue et avec des personnes que je ne connaissais pas. Les regards chaleureux étaient plutôt rares et les dernières personnes à les avoir vus étaient Emelyne et Clovis, c’est à dire les membres de ma propre famille.

Choisissez l’un de ces deux papiers.

Mon regard se posa sur les deux petites fiches avant de revenir sur la jeune femme. Sa façon de gérer une commission du sang était loin d’être ordinaire mais ça ne me dérangeait pas tant qu’elle faisait bien son boulot. Silencieusement, je désignai le papier de gauche et attendis la suite des questions qui ne manqueraient pas de venir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Mer 22 Mai - 23:40

L'homme parcourut un instant les lieu des yeux. Cherchait-il quelque chose de particulier ? Aileas doutait qu'il le trouve ici vu le peu de chose qu'il y avait. Enfin bon l'homme n'était pas un gosse, s'il avait besoin de quelque chose, il demanderait et s'il ne le faisait pas c'est que cela n'était pas important et que donc elle n'avait pas à s'intéresser à cela. Elle se consacra donc à la réponse de l'homme. Pas besoin de concentration en vérité pour écouter la courte et simple réponse de l'homme. Surtout que l’ouïe était un sens avec lequel elle conservait depuis aussi longtemps qu’elle puisse s’en souvenir, une affinité particulière. Même sans réellement écouter, si elle se concentrait, elle pouvait quasiment réentendre mot pour mot ce qui s’était dit. Comme si une part de son cerveau conservait tout ces mots dans un but qu’elle-même ne pouvait pas comprendre mais que son être poursuivait cependant. Et pas tous les mots. Ceux qu’elle lisait lui laissaient très peu d’impressions. Mais elle avait plus de facilité à comprendre les mots qu’elle lisait que ceux qu’elle entendait. La raison de tout cela se trouverait-elle donc là-dedans ?

Aileas se reposait de temps à autre la question, entre deux autres interrogations souvent sans aucun rapport. Mais là ce n’était pas le moment aussi ces pensées partir s’endormir dans un coin de son esprit, prêtes à ressortir si l’envie lui prenait, laissant la place à des pensées beaucoup plus pratiques et en lien avec la situation du moment. Il avait donc choisit le papier de gauche pour lui, celui à sa droite à elle donc... Etait-il gaucher ? Aileas aurait pensé qu’assez naturellement il se serait dirigé vers la droite comme bien des gens. Avait-il songé à cela ? Sans doute que non, il ne s’agissait que de choisir un bout de papier... Aucun piège là-dessous mais les gens semblaient toujours penser qu’il y avait derrière ses manières de faire des éléments cachés qu’ils devaient à tout prix deviner pour bien répondre.

Rien de tout cela. EN l’occurrence par exemple, elle avait juste envie de poser les choses différemment. Mais plutôt que de ne se baser que sur son envie à elle, elle avait préféré que les choses se face de manière un peu plus aléatoire pour être sure que ses attentes ne viennent pas trop interférer dans ce qui allait réellement se passer. Déjà qu’elle se rendait bien compte qu’en choisissant le papier qu’elle pensait qui avait le plus de chance d’être choisit comme porteur de la question qu’elle souhaitait poser, elle n’avait pas totalement joué le jeu. Toutefois c’était intéressant de voir du coup comment les choses finissaient effectivement par prendre une autre direction.

Et puisque c’était ce papier là qu’il avait choisit, elle demanda assez simplement :


“En quoi êtes-vous un Sang-Pur ?”

Même sous cette forme, la question était intéressante aussi finalement quand on y repensait. Parce que la réponse pouvait avoir bien des aspects et que tous les aborder était très certainement impossible, encore plus dans le cas d’un homme comme Logan Selwyn chez qui très certainement la pureté du sang n’était pas qu’une affaire d’ancêtres... c’était en tout cas l’impression qu’Aileas avait. Restait plus qu’à voir si cela se confirmait ou s’il allait lui amener des nouvelles surprises encore... en bien ou en mal. Aileas s’attendait toujours à ce que tout arrive. Et c'était justement le fait que tout pouvait arriver que le monde était si intéressant. Même si l'homme avait un dossier irréprochable, il était là, devant ses yeux, alors autant qu'elle voit justement par elle-même ce qu'il en était. Et que cet homme ne se soit pas déplacé juste histoire de dire qu'il était venu. Si c'était ça la commission du sang alors Aileas n'était pas commissaire. Aileas ne ferait pas durer les choses si elles n'avaient pas à durer. Mais tant qu'elle avait des choses à demander, elle le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 07/05/2013
Parchemins postés : 32



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Logan Selwyn


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Mer 29 Mai - 22:30

Aileas d'Huntingdon ♦ Logan Selwyn

C
hoisir un bout de papier lors d’une commission du sang était quelque chose de bizarre mais la jeune femme en face de moi n’était-elle pas elle même particulière ? Je n’avais pas mis longtemps à me rendre compte qu’elle était assise d’une bien curieuse façon sur un simple tabouret et que son regard, bien que professionnel, dégageait une aura des plus particulières. Nous nous serions rencontrés à l’extérieur, dans un contexte personnel que je me serais empressé d’utiliser ma curiosité pour en savoir plus sur la rouquine. J’aurais utilisé tous les moyens possibles, charme, drague, vantardise, sérieux pour la faire faiblir, parce que c’était ça, toute femme avait une faiblesse, il fallait juste la trouver et savoir l’exploiter.

Les femmes n’étaient pas les seules à avoir des faiblesses, les hommes aussi mais nous étions plus enclin à essayer de les dissimuler aux yeux des autres et encore aucune femme ne pouvait dire avec franchise avoir trouvé la mienne. Parce que j’en avais une, c’était sûr mais elle était bien dissimulée et je ne comptais pas la dévoiler.

Pourquoi avoir choisi le papier de gauche plutôt que celui de droite ? Je n’avais pas réfléchis et tendu ma main gauche vers le papier de son côté. J’étais gaucher comme quasiment tous les Selwyn. Une … « marque de fabrique », une façon de prouver que nous étions bien des Selwyn. Emelyne était gauchère, Clovis aussi. Pour Ciel … Je n’avais pas encore pris le temps de regarder. C’était un Selwyn, c’était certain mais je ne m’étais pas encore penché sur son éducation, ce qui ne saurait tarder …

En quoi êtes-vous un Sang-Pur ?

Un léger sourire passa sur mes lèvres. Sourire qui s’effaça rapidement pour que mon visage reprenne son aspect impersonnel. Une question qui aurait surement déstabilisé si elle avait été posé à un jeune mais elle savait parfaitement que j’étais loin d’avoir la mentalité d’un gamin, que j’étais un homme avec du vécu, un passé déjà chargé, voir même beaucoup plus que le sien, parce qu’elle était jeune la commissaire.

La question étant plutôt : Quelle est la définition d’un sang pur ? Vous ne pensez pas miss Huntingdon ?

Je la fixai droit dans les yeux en silence, essayant de savoir si elle était sous le charme ou pas. Oh pas que je veuille la draguer loin de là, mais je sentais qu’elle était très intéressante et que toute discussion avec elle pourrait apporter son lot de surprise et surement un intérêt tout autre sur les réponses qu’elle pourrait donner sur des sujets plus différents les uns que les autres.

Si on regarde par rapport à mes ancêtres, à mes cousins et autres membres de ma famille, nous nous marions entre sang pur depuis tellement de générations que j’ai perdu le compte des siècles d’existence de la famille Selwyn. Donc je suis un sang-pur.

Marquant un arrêt, je repensai au futur de cette même famille. Clovis était porté disparu et Ciel … disons que j’avais quelques doutes sur sa possibilité de perpétrer le nom. Oh ce n’était que des soupçons mais ces derniers étaient rarement faux. Je n’étais pas encore trop vieux pour avoir un autre descendant mais est-ce que j’avais seulement envie de retrouver une femme pour assurer le futur ? L’envie n’était pas là, mais le futur des Selwyn en dépendait et j’y pensais plus sérieusement de jour en jour.

Mais la pureté du sang se définit aussi par une façon de penser, une façon de vivre, une façon d’exister. Un concept que les sang-mêlé et autres impurs sont dans l’incapacité de comprendre ne serait-ce qu’un minimum. Un concept que les sang-pur se doivent d’embrasser avec bonheur sous peine de finir traitre à leurs sangs, sous peine d’être exclu de la société. Parce que tout ça n’est que politique et valeur du sang. Mais si nous sommes encore ici, vous et moi, c’est que nous avons une chose en commun, et je crois que c’est justement ce sang pur et cette facette qui fait de nous, des êtres dignes de vivre.

Adossé à ma chaise, les mains tranquillement posé sur mes genoux, j’avais répondu ça sur un ton simple et sans fioriture. Je n’étais pas du genre à m’étendre dans des discours fins et inutiles mais j’avais quand même un certain niveau de connaissance même si je ne le montrais pas, préférant l’action à la parlotte. Mais aujourd’hui je devais prouver ma valeur, comme tous ceux qui étaient passés avant moi. Une simple formalité ? Logiquement oui, mais on n’était pas à l’abri d’un piège ou d’un problème qui pouvait changer complètement une existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Mer 5 Juin - 16:58

Aileas attendit la réponse. Qui fut une question. Mais l’un pouvait parfaitement être l’autre. En l’occurrence pour Aileas ce n’était pas le cas. Il reposait juste une question et apparemment il pensait même reposer sa question. Ce n’était pas le cas. Il passait d’un point de vue personnel à une définition générale. Or il suffisait d’ouvrir un dictionnaire pour voir que les définitions générales étaient souvent bien pauvres. Certes l’on pouvait trouver des traits communs à tous les Sangs-purs certainement et en commençant aussi bêtement qu’évidemment par leur lignée d’ancêtres purement sorciers justement. Et c’est ce que l’homme lui sortit. Oui il avait donné cette définition si pauvre de la pureté de Sang. Non pas qu’Aileas se permettait de dénigrer toutes ces personnes qui avaient entretenus ce sang pour arriver à l’homme qu’était Logan Selwyn. Mais justement son statut de sang ne pouvait décider seul de qui il était.

Toutefois avant de juger de sa réponse Aileas attendit. Parce qu’elle doutait qu’un homme comme Logan Selwyn puisse être de ceux qui s’assoient bien tranquillement sur le boulot fait par ses ancêtres. Si c’était le cas, cela aurait été bien decevant que de voir qu’un homme comme cela puisse atteindre une telle position sans même avoir considéré ce que c’était que le purisme. Mais à la manière dont il avait formulé le début de sa réponse, Aileas se doutait qu’il y allait avoir une suite, certainement plus intéressante que l’exposer de ce qu’elle avait pu voir par ailleurs dans le dossier de l’homme.

Et la suite vint. L’homme semblait vouloir poursuivre dans sa volonté de décrire quelque chose de général -qu’il appliquait ensuite à lui-même certes. C’était quelque chose d’assez étrange comme manière de fonctionner. Intéressant. Mais Aileas n’était pas là pour se trouver des sujets d’intérêts mais pour juger du statut d’une personne qui lui s’appliquait à décrire un concept. pouvait-elle se contenter de cela ? Aileas savait bien que non. Parce que cela voulait dire qu’elle se limitait à quelque chose qui au fond ne la satisfaisait pas. Et Aileas était incapable de cela. Si elle en voulait plus, elle en demandait plus, tout simplement, sans critique, sans impatience.


“Êtes-vous un concept monsieur Selwyn ? A vrai dire je considère aussi que la pureté de sang se définit par une façon de penser, de vivre etc. Toutefois ne serait-il pas dommage que je mette derrière ces mots qui -vous me l’accorderez- restent finalement très larges ma vision des choses qui ne sera forcément pas exactement la votre. Or je suis là pour juger de vous et pas de ce que moi je pense. Finalement je ne veux pas connaître ce que nous avons en commun. Il vaut mieux et il est certain qu’il y a un partage de certaines valeurs mais je ne suis pas là pour faire de la théorie sur le purisme aussi pouvez-vous préciser votre idée d’une manière plus personnelle ?”

C’était vraiment une question. Il avait parfaitement le droit de dire oui ou non. Aileas ne posait pas de questions si l’autre n’avait pas le droit de réponse. Elle ferait juste avec cette réponse qui lui serait donnée. S’il fallait continuer à creuser plus, elle creuserait plus, si elle n’était pas satisfaite, elle ne serait pas satisfaite, si la réponse lui convenait, elle s’arrêterait là. Tout simplement. Et au final il aurait un papier rose avec un statut de sang indiqué dessus, voilà tout. Elle faisait son boulot comme elle pensait qu’elle avait à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 29/10/1981
Âge du joueur : 36
Arrivé sur Poudnoir : 07/05/2013
Parchemins postés : 32



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Logan Selwyn


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Mer 12 Juin - 11:41


Aileas d'Huntingdon ♦ Logan Selwyn

E

tes-vous un concept monsieur Selwyn ? A vrai dire je considère aussi que la pureté de sang se définit par une façon de penser, de vivre etc. Toutefois ne serait-il pas dommage que je mette derrière ces mots qui -vous me l’accorderez- restent finalement très larges ma vision des choses qui ne sera forcément pas exactement la votre. Or je suis là pour juger de vous et pas de ce que moi je pense. Finalement je ne veux pas connaître ce que nous avons en commun. Il vaut mieux et il est certain qu’il y a un partage de certaines valeurs mais je ne suis pas là pour faire de la théorie sur le purisme aussi pouvez-vous préciser votre idée d’une manière plus personnelle ?  
 
Un léger sourire passa sur mes lèvres en entendant les mots de la jeune femme. J’étais tombée sur une commissaire du sang qui faisait son travail correctement, pas un de ceux qui se laissent embobiner par quelques phrases bien tournées. Dans un sens, ça ne m’étonnait guère. C’était Valverde lui-même qui avait recruté ses commissaires et je doutais qu’il prenne n’importe qui.

A la base, nous sommes tous des concepts. Ce qui fait de nous ce que nous sommes, c’est ce que nous faisons de notre vie. Il est vrai que certains trouvent suffisant d’avoir un beau nom de famille de sang-pur et que cela fait tout mais il n’en ait rien du tout …

M’arrêtant un instant, je cherchai les mots qui pourraient expliquer au mieux ce que je voulais dire par là. Elle n’était pas bête, loin de là, mais je n’avais guère envie de devoir partir dans des explications longues et difficiles alors que j’avais du travail qui m’attendait.
 
Depuis mon enfance, on me bassine avec la pureté du sang mais en plus d’un nom, j’ai tout fait pour me faire ma place dans ce monde. J’ai servi le purisme et je continue de le servir afin que le monde soit le meilleur possible. Est-ce que je le verrais un jour ? J’en doute, je serais surement mort avant mais pas sans m’être battu pour une cause que je trouve juste.
 
Me penchant en avant pour m’appuyer sur mes avant-bras posés sur les genoux, je lui adressai un regard sombre et simple. Je ne cherchais pas à l’intimider comme je le faisais souvent avec mes interlocuteurs, non là je voulais juste lui faire comprendre que je ne portais pas que le nom de sang-pur mais que je le vivais tous les jours.
 
Je pense sang-pur, je marche sang-pur, je vis sang-pur. Je ne suis qu’un maillon de la chaine qui permet au purisme de vivre et si un maillon casse, les autres doivent se débrouiller pour le remplacer en étant encore plus fort. Vous êtes seule juge ici et mon analyse ne vous satisfera peut-être pas, mais je n’irais pas plus loin.
 
Me rappuyant contre le dossier de ma chaise, je ne quittais pas la jeune femme des yeux. C’était la première fois que je parlais autant. J’étais un homme silencieux et taciturne habituellement et je venais à me demander si Valverde n’était pas derrière le fait que je passe avec cette commissaire précisément. Il savait mon aversion pour les discussions sans fin et devait vouloir juger de mon calme et de ma façon de gérer tout cela. Je ferais de mon mieux, mais je n’étais pas réputé pour rester immobile très longtemps …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas) Sam 15 Juin - 11:07

Pendant un instant Aileas crut qu’il allait poursuivre dans son idée sans répondre à sa demande. Non pas que toutes ces réflexions sur cette idée de concept et tout ce que cela pouvait amener derrière ne soit pas intéressante, loin de là mais cela ne changeait rien au fait qu’Aileas n’était pas là pour cela et qu’elle considérait donc que ce n’était pas la réponse qu’elle attendait. Et elle ne le pousserait pas jusqu’à ce qu’il dise ce qu’elle attendait ou -sans se conformait à ce qu’elle pouvait attendre comme réponse- qu’il dise quelque chose de satisfaisant en tout cas. Si de lui même il n’atteignait pas cela, elle ne ferait pas le travail à sa place sans quoi tout cela n’avait plus aucun sens.

Mais son discours se mit à changer et Aileas sentit qu’enfin il abordait quelque chose de plus recevable comme réponse, quelque chose sur lequel réellement elle pourrait se faire une opinion justifiée par autre chose que des suppositions et des remplissages de trous de ce qu’il ne disait pas. Qu’il sous-entendait sûrement et pensait tout aussi certainement mais Aileas n’était pas censée avoir à user de légélimencie pour obtenir les réponses qu’elle voulait.

Le regard de l’homme était déterminé, Aileas ne baissa pas les yeux. Tout d’abord parce qu’elle ne trouvait rien de gênant ou d’intimidant dans cette manière d’être fixée et aussi parce qu’elle appréciait ce que ce regard voulait transmettre. L’homme percevait-il en retour une même détermination chez la jeune femme ou n’avait-il qu’une impression de vide que la jeune femme par son impassibilité transmettait souvent ? Aileas ne se posa même pas la question. Alors qu’il entamait ce qui semblait être la fin de ce qui avait été une longue réponse, Aileas prit dans le premier tiroir un des papiers roses et le remplit, lâchant sans s’en soucier une nouvelle tâche d’encre sur le bureau. Un instant une question n’acquit dans l’esprit de la jeune femme : si elle faisait une tâche d’encre à chaque commission qu’elle faisait en combien de temps aurait-elle recouvert la surface de ce bureau ? Bien sûr il fallait prendre en compte le fait que toutes les tâches n’auraient pas forcément la même taille et que certaines tomberaient sur d’anciennes...

Aileas balaya d’un geste de la main virtuel ce questionnement, elle n’était pas là pour ça et si elle s’embarquait là-dedans elle n’était pas prête d’avoir fini or l’homme attendait sûrement qu’elle lui tende le papier. Qu’il désire poursuivre ou non n’était pas quelque chose qui lui revenait de décider. Mais Aileas en l’occurrence avait pris sa décision, elle ne ressentait réellement pas le besoin de poursuivre. Jetant un dernier coup d’oeil au papier rose pour vérifier qu’elle avait tout bien rempli comme il le fallait, elle le tendit à l’homme qui s’était de nouveau reculé au fond de son siège. Tout de même quelle position inconfortable que celle que demandait de prendre ces chaises... elle ne comprenait pas comment ils pouvaient s’y trouver si à l’aise.

“Voilà le papier qui certifie de la pureté de votre sang.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dossier Selwyn L. (Aileas)

Revenir en haut Aller en bas

Dossier Selwyn L. (Aileas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-