POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Light T. Leonheart -> Lincoln Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 13/03/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 27/01/2011
Parchemins postés : 1151



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Light T. Leonheart


MessageSujet: Light T. Leonheart -> Lincoln Crow Dim 19 Mai - 16:59

Cher Lincoln,


Cela fait un moment maintenant que nous ne nous sommes pas croisés, et malgré ce que j'ai pu te dire la dernière fois j'ai été heureuse de te revoir après tout ce temps.
J'espère réellement que tu vas bien.
Tu dois être très pris par ton travail et je ne m'attends pas à recevoir de tes nouvelles, mais je voulais encore une fois te remercier d'être venu.

Prends soin de toi.


Taylor Line Ghelertth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/03/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 27/01/2011
Parchemins postés : 1151



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Light T. Leonheart


MessageSujet: Re: Light T. Leonheart -> Lincoln Crow Dim 30 Mar - 0:38

Glasgow.

Jugson venait d'annoncer la nouvelle et j'allais faire partie du groupe du désespoir. On allait se lancer à l'assaut d'Azkaban. Je profitai de la confusion engendrée par son discours pour me glisser jusqu'à l'endroit où étaient installés les hiboux et écrire peut-être ma dernière lettre à la hâte.
Je n'avais pas vraiment réfléchi à la chose, mais quelque chose au fond de moi, sous cet orgueil paraissant pourtant insurmontable, me soufflait que je pourrais bien tracer sur ce parchemin mes derniers mots à Son intention.
J'étais toujours en colère ce jour là et frustrée de n'avoir reçue aucune réponse de Sa part. Mais ce n'était plus l'important à présent. S'il fallait que je le Lui dise, c'était maintenant ou sans doute jamais.

Je savais juste que je partais pour une mission périlleuse et que nombre de sorciers n'en reviendraient pas. Quant à prédire si j'en ferais partie, seule la Mort pouvait le savoir avec sa fameuse liste.

Je mettais donc ma fierté de côté bien que cela me coûte à un point inimaginable, et je restais un moment la plume dans le vide dans savoir quoi écrire, quoi Lui dire.
Le temps pressant, je me décidai à seulement tracer les lettres et les mots comme ils venaient, simplement, sans artifice.



Cher Lincoln,


Je n'ai pas beaucoup de temps pour t'écrire sans doute cette dernière lettre.
J'ai appris -et malheureusement j'aurais préféré le savoir de tes mots à toi- que tu t'étais finalement marié. La chonouvelle  m'a surprise, aussi déroutée je dois l'avouer : étonnant de ta part quand on te "connaît" un peu. Bref, au moins tu es heureux et c'est le plus important.
J'aurais aimé avoir de tes nouvelles mais je sais que je n'ai aucun droit de prétendre à ça et je pense qu'il est un peu tard pour te le dire.

Je dois malheureusement te laisser...

J'espère réellement te revoir un jour et j mais si cela ne devait pas arriver je veux juste que tu saches que tu comptais comptes réellement à mes yeux, en tant qu'homme, ami et peut-être aimé je sais pas comment formuler ça. Désolée de t'ennuyer avec ces conneries mais il faut que je le fasse maintenant...tout ça pour te dire que tu es quelqu'un de bien au fond, ça je le sais, c'est juste que tu ne le montres pas assez aux gens et c'est dommage. En tout cas merci d'avoir été là...si j'ai encore le courage de faire ça aujourd'hui c'est en grande partie grâce à toi...

Je dois vraiment y aller maintenant. J'aurais voulu te dire tant de choses encore... Et y'en a bien une que j'aimerais dire mais que je sais pas comment...  Désolée.
Si ça a pas le mérite de te faire plaisir, j'espère au moins que ça te fera rire, parce que tu sais très bien que ce genre de truc c'est pas mon...mon "truc" justement : si y'a bien une personne dans ce monde pourri pour lequel j'éprouve des sentiments, je sais pas lesquels, c'est toi...

Voilà, je voulais que tu le saches.

Si on ne se revoit pas, j'aimerais que tu prennes soin de toi, que tu profites de tout ce que la vie peut te donner de bien, d'accord ? Sois heureux, c'est tout ce que je te demande. Sois heureux pour nous deux.


Au revoir, Lincoln.

L.




Les derniers mots m'avaient coûté plus d'énergie que je n'aurais pu l'imaginer. Il était à présent plus que temps de partir, pas le temps de relire ou de regretter, j'attachai le parchemin terminé à la hâte à la patte du hibou et lui donnai en projection l'identité du destinataire en priant pour que la lettre lui parvienne sans encombre.

Pourtant, je regrettais déjà mon aveu alors que le volatile s'éloignait au loin. Aurai-je dû me taire ? De toute manière, il était trop tard. Je l'avais écrit noir sur blanc.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Light T. Leonheart -> Lincoln Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-