POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La vie en rose (Ombrage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: La vie en rose (Ombrage) Mar 28 Mai - 18:10

Tissard et Brodette. Ce magasin au nom pas très attrayant ne se situait pas directement sur le Chemin de Traverse. A vrai dire il n’avait pas besoin de cela pour avoir des clients. EN effet comme les autres magasins de la rue, Tissard et Brodette était un magasin de luxe. Certes il y avait toute une branche de prêt à porter mais attention c’était de la marque pas comme chez Madame Guipure où tout un chacun pouvait s’y rendre, même les Sangs de Bourbes avant qu’ils ne deviennent person non grata aux Royaumes Unis. Mais pour ceux qui le voulaient, il était possible aussi de se faire faire des tenues sur mesure, dans les meilleures étoffes que l’on puisse trouver, le tout confectionné par des couturières de renom.

C’était là qu’Aileas se trouvait. Elle n’avait nullement l’intention d’acheter quoi que ce soit mais même si cela se voyait personne ne la mettait à la porte. Si elle avait été n’importe qui, cela aurait été fait sûrement même avant qu’elle ne fasse trois pas dans le magasin. Malheureusement pour les vendeuses qui étaient de fines connaisseuses aussi, même si elles n’avaient sans doute aucune idée de qui était la jeune fille, il était évident par ses habits qu’elle était issue d’une bonne famille.

Toutefois au bout d’un moment à observer le plus discrètement possible cette étrange jeune fille qui semblait regarder chaque personne qui entrait et qui sortait, une vendeuse s’approcha, son sourire le plus aimable aux lèvres, et demanda avec le plus de courtoisie possible :


“Vous attendez quelqu’un mademoiselle ?”

Aileas quitta des yeux la femme qui venait d’entrer dans le magasin et répondit :

“Je ne sais pas encore.”

Il y eut un moment de flottement pendant lequel la vendeuse chercha quelque chose à dire. Elle pensait que la jeune fille venait de se moquer d’elle. Mais non elle semblait si sérieuse. Décontenancée la femme préféra laisser la jeune fille tranquille, elle finirait bien par partir.

Et effectivement Aileas était sérieuse. Elle avait finit là par hasard. Elle avait finit plus tôt aujourd’hui sa dernière commission ayant été annulée. Elle avait décidé de se balader un peu et son sujet d’observation aujourd’hui avait été les gens. Et ce qui ressortait c’était qu’ils étaient quasiment tous habillés en noir. Etonnant qu’il y ait tant de couleurs possibles, une infinité en fait et qu’ils arrivent à se retrouver tous si bien assortis. Et avec tout ce noir et surtout le peu de temps qu’elle les voyait, elle était incapable de voir leur couleur. C’était d’un ennui.

Puis elle était arrivée devant la devanture de ce magasin, si brillante, si luxueuse qui présentait des habits flamboyants. A l’évidence les personnes qui en entraient et en sortaient ne devaient pas tous être vêtus de noir. Aileas était entrée et depuis elle regardait ces gens. Le problème c’était qu’il n’y en avait pas beaucoup. Et la majorité restait vêtu de noir. Malgré tout elle ne bougeait pas. Attendait-elle quelqu’un comme cette dame venait de lui demander ? Peut-être.

Aileas en était-là de ses considérations quand la petite sonnerie annonçant l’entrée d’un nouveau client se fit entendre. Cette femme qui venait d’entrer, Aileas la connaissait. A vrai dire rares devaient être les personnes qui ne devaient pas la reconnaitre et la reconnaitre. Car de la couleur chez celle-là il y en avait. Une au moins. Le rose. Pourquoi le rose ? Aileas n’arrivait pas à dire si cela lui correspondait ou non. Une partie de son esprit lui disait que oui à l’évidence c’était tout indiqué, une autre lui disait à l’inverse que non c’était la plus grosse absurdité qu’il n’avait jamais vu. Etonnant.

La jeune fille attendit patiemment que les vendeuses se soient enquis des désirs de madame Ombrage et se soient finalement éloignées pour s’approcher et demander de but en blanc :


“Pourquoi le rose ?”

Aileas ne précisa rien quant à la tenue. Ce n’était pas tant le choix vestimentaire qui l’intéressait que le choix de la couleur. Peut-être pourrait-elle y voir plus clair ainsi. Enfin... si la sorcière lui répondait.


Dernière édition par Aileas d'Huntingdon le Lun 10 Juin - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Jeu 6 Juin - 18:24

Une journée de pluie se profilait aujourd'hui. Pourtant, dans le ciel sombre, pas une goutte ne tombait. Ce fut sous un préhaut que quatre grands hommes jouaient au jeu d'échecs version sorcier. Deux étaient bruns, petits et assez jeunes. Les autres étaient blonds, grands et vieux. Une dame vêtue de rose, qui était sa couleur favorite, les regardait patiemment, histoire de passer le temps. C'était Dolores Ombrage. La pauvre femme avait été destitué de son poste pour cause de service sous un gouvernement bourbiste. C'était une honte ! Mais il paraissait que ce Ministère soit autant radical que le mage qui le dirigeait dorénavant. La montre que portait la sorcière crapaud bippa quatorze heures. Il était temps qu'elle change d'endroit et qu'elle aille faire quelques emplettes. Elle se rendit chez Tissard et Brodette. Elle transplana par cheminette et se retrouva devant le magasin de luxe. Ce fut l'un des plus beau du quartier. Dans un soupir, elle entra paisiblement. Seule à la caisse, elle acheta une nouvelle paire de chaussures talonnées. Elle paya et se permis de se diriger vers la sortie. Mais c'est là qu'une femme vint l'en empêcher et lui demander pourquoi elle portait du rose. La sorcière n'était pas de bonne humeur, sa réputation au ministère était tombée au plus bas... Dans un ton de lassitude et de tristesse, elle répondit :

« Disons qu'il est préférable de voir la vie en rose ces temps-ci... »

Puis elle continua vers la porte avant de se retourner une nouvelle fois.

« Puis-je connaître votre identité ? »
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Lun 10 Juin - 15:56

La sorcière se tourna vers elle et prit le temps de lui répondre. Pour voir la vie en rose ? Aileas comprenait le sens de cette expression mais ne voyait pas ce qu'elle venait faire-là. Si c'était juste pour jouer sur le mot, cela n'avait pas grand intérêt. Mais non, à son air, elle avait l'air réellement de penser que ce qu'elle disait était une réponse à la question de la jeune fille. Mais comment pouvait-elle associer cette couleur à un moment particulier de sa vie en l'occurrence les temps présents qui ne semblaient pas lui convenir à quelque chose qui -si Aileas ne se trompait pas- était justement antérieur à ces moments ? Et puis non même sans ça, prendre les expressions à la lettre, c'était quelque chose que même elle ne faisait pas...

Sauf que pendant qu'elle réfléchissait, la femme avait commencé à s'éloigner. Aileas pensait qu'il allait être trop tard pour la retenir quand la femme se retourna d'elle-même et lui demanda son identité. Son identité ? Pas son nom ? Aileas se doutait que c'était en vérité ce que voulait la femme mais elle ne pouvait se permettre de réinterpréter comme elle le voulait les paroles de la femme. Déjà qu'elle ne comprenait pas toujours alors si en plus elle mettait des mots différents derrière ceux prononcés par les personnes, ça n'allait pas aller.


"Aileas d'Huntingdon, écossaise, née le 6 avril 1982, Sang Pure et commissaire de Sang..."


Aileas hésita mais se décida à ne pas préciser qu'elle était de sexe féminin tout de même, si vraiment c'était son identité qu'elle souhaitait, elle devait tout de même réussir à deviner cet élément-là sans l'aide d'Aileas.

Puis avant qu'elle reparte, Aileas décida de revenir sur cette question qui était loin d'être réglée à son goût. A vrai dire embêter la femme qui ne semblait pas nécessairement de bonne humeur n'était très certainement pas une bonne idée, mais Aileas n'avait absolument pas conscience de cela, ce qui lui importait se trouvait loin des considérations sociales qu'elle n'envisageait même pas la plupart du temps, elle allait là où elle pensait devoir aller et là elle pensait qu'elle ne pouvait pas se satisfaire de cette réponse alors elle ne s'en satisfaisait pas.


"Je doute que le simple fait d'apprécier et de s'entourer de rose ne change réellement grand chose..."

Après en y repensant elle n'avait rien fait concrètement pour vérifier cela et peut-être qu'un jour il faudrait qu'elle se penche durablement sur la question mais elle était d'ores et déjà très sceptique.


"... du coup il n'y a vraiment aucune réelle raison derrière cette couleur ?"

Si c'était le cas, Aileas n'en serait pas réellement étonnée, elle voyait tant de gens faire des choses sans qu'elles aient réellement de sens pour eux... Mais tout de même, prendre autant de temps à se construire un univers qui reposait sur du... vide ? Aileas avait dû mal à le concevoir même si elle l'observait régulièrement. Trop absurde pour qu'elle arrive à l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Dim 23 Juin - 14:41

La sorcière crapaud croisa ses ses doigts et les ramena à son bas-ventre. Un petit sourire naïf s'affichait péniblement sur son visage âcre au cou inexistant. La jeune femme annonça son identité et Dolores ne cessa de sourire. Peut être cette fille serait une future amie du ministère. Enfin tout était perdu pour Ombrage. Elle avait perdu son titre à la RCCM et semblait ne plus vouloir vivre de son propre salaire de fonctionnaire servile du ministre. Son apparition dans le magasin était temporaire et visiblement peu souhaitée. Tout le monde la regardait de haut et ne paraissait pas l'apprécier...

Cette jeune fille était commissaire du sang... Qu'importe ! Elle voulait savoir pourquoi l'ancienne sous secrétaire d'Etat se tenait toujours en rose. Elle lui avait répondu qu'il fallait mieux voir la vie en rose en ce moment. Eh oui ! Son renvoi du ministère l'avait complètement détruite... Cependant cela ne suffit alors pas. Elle dût se justifier en citant sa propre grand mère.

« J'avais l'habitude de me promener le dimanche avec ma grand mère. Celle-ci voulait toujours que je m'habille en rose pour lui plaire et c'était pareil pour mon grand père dieu ait son âme. Enfin, il semble que ces deux-là ne soit pas bien connus au ministère et pourtant... »


Dolores voulut alors continuer sa belle harangue mais quelqu'un doué d'attentions malsaines commença à parler de bien piètre façon à la vendeuse. Il sortit sa baguette et menaça cette dernière.


La sorcière en rose leva les mains tendit qu'elle orientait son regard insistant vers son interlocutrice pour savoir ce qu'elles allaient faire...
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Mar 2 Juil - 21:25

.Aileas se demanda un moment si et comment la femme allait lui répondre. Elle n’était pas stupide, elle voyait bien que les gens n’avaient bien souvent pas envie de répondre à ses questions, certains le lui faisaient comprendre, certains trouvaient des excuses pour changer la conversation ou pour ne pas répondre enfin d’autres répondaient comme ça histoire de se débarrasser de cette “corvée”. Malgré tout elle posait tout de même les questions. Parce que si elle avait envie de la poser, elle la posait. Ce n’était pas sa faute si les personnes en face répondaient, si elles n’avaient pas envie, Aileas ne voyait pas de soucis à ce qu’elles ne répondent pas. Évidemment, elle du coup n’aurait pas la réponse mais ça c’était son problème, elle n’en aurait pas eu non plus si elle n’avait pas demandé alors qu’est-ce qu’elle perdait ?

La femme croisa ses bras. Signe de défiance ? Visiblement non car sans la moindre hésitation, elle entreprit de répondre. Réponse qu’Aileas ne comprenait pas plus. Qu’est-ce que les autres pouvaient bien avoir à faire dans quelque chose qui la concernait ? La jeune fille ne comprenait pas bien comment les autres fonctionnaient. Mais en l’occurrence peut-être ne comprit elle pas tout simplement parce que la femme ne finit pas sa réponse. Etait-elle en train de réfléchir à la suite ? Apparemment non. La femme lui jetait des regards insistants comme si elle attendait quelque chose de sa part. Quoi ? Qu’est-ce qu’il se passait pour que d’un seul coup il y ait cette interruption dans laquelle elle semblait devoir avoir sa place. Puis pourquoi ce décroisement de bras ?

Aileas se décida enfin à regarder ce qu’il se passait autour d’elle et comprit qu’on attendait d’elle également qu’elle lève les mains sans quoi la vendeuse qui était menacée par une baguette risquait d’avoir des ennuis. Et en quoi cela la concernait ? Elle n’était même pas cliente. Mais il était vrai qu’elle était dans le magasin. Mais elle n’avait pas envie de lever les mains, ce qu’elle avait envie c’était d’avoir la fin de la réponse puisque pour une fois on lui en donnait une. Alors autant se débarrasser de cette gêne et revenir où elles en étaient.

Aileas leva donc les mains mais sa baguette à la main. Et un ostéoclaste partit frappant l’homme au poignet, l’obligeant à lâcher sa baguette. Se retournant de nouveau vers la femme, elle espérait que celle-ci reviendrait à leur discussion mais elle craignait qu’il n’en soit pas ainsi, tout le monde dans le magasin se mit à s’agiter, certains sortant en courant, d’autres en essayant d’intercepter l’homme qui cherchait à fuir désormais.


Dernière édition par Aileas d'Huntingdon le Mar 2 Juil - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Mar 2 Juil - 21:25

Le membre 'Aileas d'Huntingdon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Jeu 4 Juil - 19:31

Cet homme aux yeux verts perçants, à la moustache imposante et comparable à celle d'un vieil écossais commençait à vouloir les restes de la caissière aux cheveux roux. N'ayant visiblement plus d'argent, il s'énerva grandement et menaça cette dernière. Dolores tourna le dos à son interlocutrice et leva les mains en l'air. Elle ne pensait qu'à une chose se protéger elle et la femme avec qui elle parlait. Néanmoins, il parut qu'elle fut plus rapide que la sorcière crapaud puisqu'elle avait déjà saisit sa baguette et lancé un sort qui désarma son adversaire. Avec une impolitesse sans pareille, l'individu doué d'intentions tout à fait malsaines bouscula Ombrage qui vint heurter un rayon de chaussures. Il ouvrit violemment la porte et sortit dans l'immensité de monde qui s'était tout à coup inséminée dans les ruelles sombres du Chemin de Traverse. Dolores fit une moue méprisable et se releva. Elle était rouge de rage. Elle lâcha ses affaires d'un rose clair et descendit sans la moindre grâce les marches du magasin. Elle sortit et vérifia d'abord à droite où un petit groupe de personnes marchaient silencieusement vers l'ancien magasin de Mme Guipure. Tandis qu'à gauche c'était une foule affolée qui affrontait le regard du voleur.


  Ombrage marcha avec rapidité vers l'homme qui hésitait désormais à tourner à droite ou continuer vers une avenue aux couleurs assez froides. Il ne prit même pas le temps de réfléchir que la sorcière Crapaud hurla un sort...

 « Stupéfix ! »



  La lumière rouge intense qui était sortie de la baguette de l'ancienne Sous secrétaire d'Etat l'aveugla pendant quelques instants sans savoir si elle avait réussi son sortilège...


Dernière édition par Dolores Ombrage le Mer 17 Juil - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Ven 5 Juil - 20:58

Le membre 'Dolores Ombrage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 15/01/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Aileas d'Huntingdon


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Mar 16 Juil - 19:58

La femme n’aurait pu dans tous les cas répondre à Aileas puisque dans le mouvement de foule Dolores Ombrage fut renversée. Le temps qu’AIleas fasse un pas dans sa direction, la femme s’était déjà relevée et abandonnant toutes ses affaires elle partit à la suite de l’homme. Étonnant comme une personne avec un physique aussi trapu puisse se déplacer aussi vite. Comme quoi quand on veut, on peut. Aileas la suivit avec moins d’empressement. A quoi bon, elle retrouva sans soucis Dolores Ombrage et l’homme dont la progression avait été bloquée par la foule qui commençait à paniquer ne sachant pas vraiment ce qu’il se passait.

La femme en rose tenta de l’intercepter avec un stupéfix mais un passant qui tentait de s’éloigner de l’homme en venant dans leur direction se retrouva pétrifié à la place de l’homme. Le braqueur pas très doué se retourna quand il entendit le bruit du corps qui chutait et relevant les yeux sur Aileas -sans doute pensait-il que c’était elle qui avait lancé le sort- et eut un sourire narquois.

Aileas se demanda un très bref instant pourquoi sourire dans une telle situation mais il y avait des choses qu’elle ne comprendraient jamais. A vrai dire toute cette histoire commençait à lui sembler inutile. Elle n’était franchement pas vene pour cela. Certes elle s’était retrouvée là au hasard à la base mais elle savait que ce n’était pas pour courir après cet homme. Aileas leva sa baguette, c’était le dernier sort qu’elle jetterait contre l’homme. Il y avait une police magique et elle ne manquait pas sur le Chemin de Traverse. Vu comme l’homme n’était pas discret et l’attroupement, elle ne tarderait pas tarder à débarquer et ils n’auraient aucun soucis à l’attraper. Si tout le monde s’occupait à faire le travail des autres, ils n’allaient pas s’en sortir. Peut-être même cela ne faisait que compliquer les choses. Les forces de l’ordre devaient avoir des procédures qu’à agir comme cela elles risquaient de mettre à mal.

S’il n’y avait eu personne pour s’occuper de lui, alors oui il aurait sans doute mieux valu agir plutôt que de laisser l’homme partir mais là elles avaient en quelque sorte signalé le criminel, le reste ne leur appartenait pas et comme Aileas ne voyait pas l’intérêt de tout cela, elle ne poursuivrait pas plus loin.


“Absumo.”

Le sort partit et toucha l’homme. La course qu’il avait repris se ralentit lentement jusqu’à ce qu’il se laisse tomber à terre d’épuisement. Avec ce sort, il ne devrait même plus avoir le moral pour croire qu’il pouvait s’en sortir.


Dernière édition par Aileas d'Huntingdon le Mar 16 Juil - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage) Mar 16 Juil - 19:58

Le membre 'Aileas d'Huntingdon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La vie en rose (Ombrage)

Revenir en haut Aller en bas

La vie en rose (Ombrage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-