POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

In time every scar becomes a strength (SOLO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: In time every scar becomes a strength (SOLO) Mar 18 Juin - 21:16

En général, dans la vie d'un être humain il y a plusieurs étapes. On commence par être un bébé. En simple, un être qui s'exprime par borborogymes incompréhensibles et qui se contente de manger et dormir...hurler fait aussi parties de sa fonction. On deviens ensuite un enfant. L'utilité de cette étape ? Que sais-je. L'enfance reste un court instant d'innocence et d'imaginaire. L'enfant est libre de toutes contraintes morale ou physique. Il vis dans son monde. L'enfance...un état que chaque humain à un jour souhaité retrouver. Après ça, la plupart deviennent des adolescents "normaux".
L'époque du questionnement existentielle, de la rebéllion pour certains et des premiers amours pour d'autres. L'âge adulte est la suite de ce cycle éternel...
Est-ce-qu'on atteint réellement la plénitude à l'âge adulte ? La certitude d'avoir sa place dans le monde ?
Si oui...Victoria se sentait assez proche de cette état en ce moment. Plusieurs mois étaient passé depuis ça sortie de Poudlard. Elle avait eu le temps de s'établir et de s'adapter à son nouvel environnement. Pour tous dire...elle commençait à apprécier son petit confort. Serait-elle en train de s'adoucir ? Peu probable. Disons qu'elle attendait le bon moment pour prendre son envol.
Quand elle regardait en arrière, dans un passé proche, elle voyait son père. Un homme dont elle s'était considérablement rapproché au fur et à mesure des mois. Puisqu'il avait oublié qui elle était, tout était en soit plus simple. Son père vivait maintenant au Manoir des Swan et s'occupait de la comptabilité de la famille. Au fur et à mesure des mois, Victoria avait découvert un homme très spontané et naturel. Elle avait vu le bon en lui mais elle n'avait jamais poussée l'experience trop loin car elle gardait toujours des réticences fortes à son égards...ce qu'il n'avait pas manquer de remarquer.
"J'ai l'impression que tu ne veux pas t'ouvrir à moi...quelqu'en soit la raison, j'aimerai la connaître." Lui avait-il un jour dit.
Comme d'habitude, elle avait esquivé la question. Depuis...il avait appris ce qui c'était passé. Une coupure de la Gazette lui était tombé entre les mains et il n'avait pas tardé à voir la réalité en face. Ses souvenirs ne lui revinrent pour autant. Cela rendait la transition plus difficile...mais lui aussi il avait finis par s'adapter en décidant de ne pas mentionner ses crimes passés.
Victoria restait parfois quelques jours chez Peter. Un autre apprenti guérrisseur. Les deux étudiants avaient finis par se rapprocher inévitablement. Cela avait pris du temps mais ça s'était installés. Ils s'étaient apprivoisés l'un et l'autre. Elle avait trouvé un certain calme chez lui...derrière son masque compétitif. Mais...elle ne se mentait pas pour autant. Tous deux avaient des opinions différents concernant le sang et cela les sépareraient un jour. De plus...elle ne pouvait pas franchement se permettre de trop s'attacher à lui.
Ce matin-là, Victoria s'était levé tard et s'est, songeant à son passé, qu'elle s'observait dans le miroir. Son corps avait cicatrisé depuis le temps et son esprit aussi. La cicatrice qui barrait son bras avait presque disparu. C'est en voyant ce spectacle que la jeune femme réalisa à quel point, elle avait changé. Le temps l'avait fortifié et l'avait fait grandir.
Comme toujours, elle continuait ses études aux côtés de Gordon...qui semblait se décrépir au fur à mesure des semaines. Ce qui eut le don d'alarmer Victoria. Elle avait la ferme intention de le confronter à ce sujet...
En somme...le bilan se révélait plutot positif. La temps avait suivis son cours et Victoria avait finis par le rattraper. Elle s'était chercher pendant longtemps et finalement, elle s'était trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: In time every scar becomes a strength (SOLO) Ven 21 Juin - 21:48

Chaque apprentissage débute par une experience...

 


Le noir n'était plus sa couleur. Pendant longtemps, elle avait été sombre, grise, noir et mystique. Elle ne l'était plus. Le noir n'était plus sa couleur. Elle avait changé...bien changé. Victoria était méconnaissable depuis quelques mois. Quand elle arpentait les couloirs de Sainte-Mangouste, une assurance nouvelle s'emparait d'elle. L'art de la guérison lui avait ouvert des voies qu'elle n'aurait jamais cru connaître un jour. Dans la vitrine de la librairie sorcière de Fleury & Botts, un éclat blond se refléta de la chevelure de la jeune femme. Le noir n'était plus sa couleur.


Elle se présenta à l'acceuil et demanda pour un manuscrit concernant la l'Occlumencie. C'était un célèbre sorcier qui l'avait écrit plus d'un siècle auparavant. Un certain Julius Eagle. Depuis que Victoria avait tenté ce sortilège sur une de ses patientes, sa baguette la démangeait. A chaque fois qu'elle croisait des sorciers dans la rues, elle ne pouvait s'empêcher de songer que le secrets de leurs pensées étaient pratiquement à porté de mains. Ou plutot de baguette !


Un trésor de connaissances et de secrets...Malheureusement au vue des temps qui couraient plus personne ne pouvait se payer le luxe d'ignorait ne serait-ce que les bases de l'Occlumencie. Le revers de la Légilimencie. Cette partie là interessait moins Victoria mais elle n'en restait pas moins consciente qu'il fallait allier les deux dimensions pour en faire une force.


- Le livre que vous cherchez se trouve au dernier étage. Annonça un jeune homme asiatique.


Il avait une longue chevelure blanche et des yeux d'un rouge sang. Sans doutes un sortilège. Néanmoins, Victoria n'appréciait guère la façon malsaine dont il l'observait. Avec tous les fous qui trainaient par là...elle se méfiait de plus en plus de ceux qui l'entouraient.


- Vous fixez toujours les gens aussi intensément ? Rétorqua Victoria avec une pointe d'humour.


La tête du libraire se pencha légèrement et Victoria remarqua une longue cicatrice qui barrait son coup jusque dans le prolongement du dos sûrement.


- Il en faut peu pour provoquer des réactions chez vous.


- Non...vraiment vous croyez ? Répondit Victoria, toujours avec une pointe d'humour.


- Alors comme ça vous êtes une adepte de la Légilimancie ?


- Simple amateur. Répondit Victoria.


Les sourcils du jeune homme s'élèverent légèrement. Ils étaient fins et ciselés.


- Ah je vois...avez-vous déjà tentez l'experience ?


- Une seule fois. Répondis Victoria. Mais...j'y ait assisté plusieurs fois...


La fascination presque morbide qu'elle avait entretenue pour cet art était palpable. Elle se souvenait encore des moments ou elle avait observée son père en cachette. Un piètre Legilimens certes mais qui connaissait bien les bases de la discipline.


- Et je suppose que vous ne seriez pas contre l'idée de renouveler l'experience...Lâcha le jeune homme d'une voix suave.


Victoria l'observa sans rien dire, tentant de percer le mécanismes et les rouages de son mental derrière cet air de séducteur.


Une joute de regard s'engagea alors entre les deux sorciers. Comme si tous deux hésitaient à faire le premier pas et tentaient de pousser l'autres à le faire d'abords. Un certain magnétisme opéra dans l'air. Victoria ne se rendit même pas compte qu'elle avait levé sa baguette. Ses lèvres prononcèrent le sortilège sans même qu'elle puisse controlé quoi que ce soit. Au dernier moment, elle croisa le regard rouge sang du libraire et puis plus rien.


Une volée de souvenir l'envahir. Elle se retrouvait tantôt actrice tantôt observatrice. Quand à ce qu'elle vis...ce fus particulièrement poignant. Elle se retrouva d'abord au centre d'une dispute entre ce qui semblait être la jeune version du libraire et son paternel.


- Je refuse que mon fils deviennent un simple libraire de pacotille ! Pas après tous le travail que j'ai fournis pour que tu réussisse tes études ! NON ! TU M'ENTENDS ! NON !


Il y eut un éclat de lumière et la voix du jeune libraire retentit.


- Et alors ? C'est encore ma vie. C'est mon choix. Ton accord m'importe...


La jeune version du libraire fis soudain volte face et croisa le regard de Victoria. Il avança et elle recula. L'espace matérielle autour d'eux sembla se déstabiliser au fur et à mesure.


- Voyons voir comment tu t'en sorts...


Avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit une force considérable s'imposa au centre de son esprit. Elle se rappela de ses lectures et tenta de faire le vide dans son esprits. Peine perdue...des souvneirs lui échappait sans cesses et le jeune libraire faisait incursion dans ceux-ci. L'un d'eux en particulier frappa Victoria. Il était tout récents.


Son père était là, secoué de tremblements incessants. A coté de lui, il y avait une vieille coupure de journale et on pouvait lire les gros titres: La famille Swan en deuil. Père en fuite. Mère mysterieusement assassiné. Le rythme cardiaque de la jeune femme s'acccéléra. Cette scène...elle ne tenait pas à la revivre. Elle croisa le regard du libraire. Son regard rouge sang la fixait d'un air indifférent. Victoria ferma les yeux et soupira...laissant la sérénité intérieur l'envahir. Il n'y avait qu'un seul moyen de sortir de cette situation. Sortir de ce souvenir. C'était de l'accepter. Au bout d'un certain temps, elle se sentis arraché à ses souvenirs et repris sa place physique sur terre. Face à elle se tenait toujours le libraire.


- Alors ? Lui demanda-t-il.


- Comment ça alors ? Rétorqua Victoria agacée.


Un léger sourire apparu sur le visage du jeune homme. Il hocha la tête.


- Au fait je m'appel Tiberius Shibaru.


- Victoria Swan.


Ils se quittèrent quelques instants plus tards. Victoria quitta la librairie avec un livre sous la mains. Plus tards dans la soirée lorsqu'elle l'ouvris, elle tomba sur une citation de l'auteur.


"La seul manière de combattre une incursion exterieur dans vos pensées est d'accepter le souvenir ainsi que les émotions qu'il provoque pour pouvoir mieux contrôlé son adversaire." Julius Eagle. Legilimens et Occlumens accomplis.


Elle jeta un coup d'oeil de l'autre côté de la pièce et observa son père, tout en se demandant si elle travaillerait à nouveau avec Tiberius.




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: In time every scar becomes a strength (SOLO) Ven 16 Aoû - 13:01

A man like him, a woman like Victoria.


6, Mangouste Street
London.
Appartement de Peter Jax.


La nuit avait été courte pour les deux amants vivants au 6, Mangouste Street à Londres. Une nuit d'amour passionnée remplis de sensations fraîches et vivifiantes. Victoria s'éveilla au alentours de sept heure trente au côtés de Peter Jax. Il dormait profondément. Il avait l'air paisible...on ne pouvait pas en dire autant pour le Cygne. Pendant toute la nuit, le visage du fameux Tiberius Shibaru l'avait hanté. Elle n'avait pas tenté de recontacter le libraire pour se livrer à de nouvelles experiences mais...actuellement...elle rongeait son freins.

Entre elle et Peter...il y avait ce qu'on pourrait qualifié d'amitié avec bénéfices. Victoria n'était pas prête à verser dans le sentimentale avec des hommes et pourtant elle n'était pas contre une nuit d'amour purement physique de tant à autres. Cela convenait à Peter...ils avaient donc trouver l'accord parfait.  Enfin c'est ce que Victoria croyait...jusqu'à il y a quelques semaines...
FLASH-BACK

Wand & Unicorn Bar.
London (Wizards part).
Il y a quelques semaines


- Tiens...t'as l'air sacrément éméchés toi...

Victoria se tourna vers l'interlocuteur qui lui avait adressé la parole. Qu'elle ne fus pas sa surprise quand elle reconnus Tiberius, le libraire de Fleury & Botts. Ses yeux rouges reluquaient Victoria sans la moindres pudeur. La jeune femme le fixa d'abord étonnée puis se repris.

- Va voir ailleur...Je tiens pas a supporter un blanc-bec dans ton genre pendant tout la soirée.

Tout cela avait été dit sur un ton morne et froid. Victoria n'ajouta pas un mot puis se retourna vers sa bouteille. La bouteille salvatrice. Victoria était  d'une humeur massacrante...pour tout dire...ses derniers temps, elle s'ennuyait. Son boulot ne la passionnait plus autant que cela. Il n'y avait pas assez d'action. Elle s'emmerdait ferme à Sainte Mangouste ! Heureusement...elle avait résisté à ses pulsions suicidaires et anarchiques et n'était pas allé toquer à la porte d'un de ses vieux ennemis pour provoquer une baston mais sa ne saurait tarder. Il fallait qu'elle trouve quelque chose pour canaliser son énergie. Elle avait besoin de se retrouver à nouveau sur le terrain et de se battre...elle était tiraillé entre son souhait de continuer ses études dans l'art de la guérison et son envie d'en découdre ! Pff...que la vie était chiante parfois !

Pour tout dire la seul pincée d'amusement qu'ele avait eu ses denriers temps se trouvait être sa rencontre avec ce libraire. Il avait su la surprendre et l'obliger à réagir...parviendrait-il à réitérer l'exploit ce soir ?

- Décidément t'es d'une humeur de dog Victoria. Répliqua le libraire en s'installant à côté d'elle. Il commanda une bière pression et se mua dans un silence pensif.

L'apprentis guerrisseuse n'ajouta rien et se contenta de le fixer d'un oeil morne. Son apprence physique était vraiment des plus bizarres.

- Métamorphage ?

Elle était bien trop claqué pour formuler des phrases intéléligibles et s'en tint au vocabulaire de base en allant droit au but. Bizarrement...elle n'y avait jamais songé avant mais cela lui aparaissait à présent comme étant très logique. Yeux rouges, cheveux blancs, apparences asiatiques. Le libraire répliqua de sa voix grave:

- Ouais.

Lui aussi ne semblait pas vouloir s'éterniser à papoter.

- Je m'emmerde sévère. Lâcha Victoria comme si s'était une évidence.

Sans même la prévenir...le jeune homme se tourna soudainement, passa une main derrière le coup de Victoria et l'embrassa sauvagement. L'alcool ayant fait son effet, la jeune femme se laissa entrainer. Cet homme avait quelques choses de mysterieux et d'interessant. Victoria n'était pas contre un peu de nouveauté !

Le jeune homme se recula et la regarda. Le regard de Victoria était froid mais une pointe d'amusement perçait dans son regard. La soirée à venir promettait d'être distrayante. Les jeunes adultes quittèrent le bar et s'envolèrent vers d'autres horizons...

En route vers St.Mangouste.
Le lendemain matin.


Une énergie nouvelle s'était emparé de Victoria et cela se voyait à son apparence. Bien qu'elle n'ait pas énormément dormis cette nuit, elle se sentait comme...en accord avec elle même. Un certain libraire n'y était pas pour rien...sa c'était sur.

Sur le chemin...elle eut le malheur de croiser Peter Jax. Ne se doutant en rien que le jeune homme l'avait surpris avec le libraire hier, elle le héla tout naturelemment. D'ailleurs au final cela n'était même pas sensé pauser problème à Jax. Ils n'étaient pas marier non plus...

- Hey Jax ! Viens voir...

Le jeune homme s'approcha. Il avait l'air distant et ses sourcils froncés en disait long sur son état actuel. Victoria fis comme si de rien.

- Je me demande sur quoi je vais tomber aujourd'hui...faites que ce ne soit pas une de ses maladies crades ou le patient finis automatiquement par te dégeuler dessus. Un patient dans le rayons des empoisonnements sa serait pas mal...t'en penses quoi ? Lança Victoria.

- Aucune idée. Répondis Peter d'une voix glacé.

Victoria repéra immédiatement qu'il y avait quelque chose qui allait de travers...

- Laisse moi deviner, c'est encore ton père c'est ça ?

Jax et son père n'était pas...vraiment les meilleurs amis du monde en ce moment. Pour diverses raisons...

- Non. Je t'ai vu hier avec le métamorphage. T'avais l'air de bien t'amusé ! L'annonce sonnait comme un reproche.

- Eh bien...je suis contente de me savoir stalker par mon collègue ! Tu vérifie aussi ce que je bouffe ou bien ? Répondis Victoria d'un ton irrité.

- Non...juste les imbéciles avec qui tu me trompes.

La réponse de Jax eut le don de pousser la discussion a un tout autres niveaux. Victoria cru d'abord avoir mal compris mais non...Jax lui faisait bel et bien une crise de jalousie. Dire qu'elle croyait qu'ils étaient sur la même longueur d'onde.

- Je suis pas ta copine Jax. Les mecs avaient qui je sors c'est pas tes affaires. Répliqua la jeune femme.

- Les mecs avec qui je sors c'est pas tes affaires. singea Jax

Le poing de Victoria vola et on entendis un "Crac" sonore. Cette fois il était allé trop loin...
L'apprentis guérrisseuse ne prêta pas attention au grognement colérique de son collègue.

- Trouve toi une copine et viens pas m'emmerder avec tes crises de jalousie.

Pour tous dire, elle n'en avait plus a rien à faire. Sans un mot, elle continua son chemin jusqu'a St.Mangouste.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In time every scar becomes a strength (SOLO)

Revenir en haut Aller en bas

In time every scar becomes a strength (SOLO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-