POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Dossier Marshall (Ferwright)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Dossier Marshall (Ferwright) Mar 16 Juil - 4:41

Il ne soupirait pas. En réalité, rien de concret ne s'échappait à cet instant du visage de Graham Ferwright occupé à lire un dossier qui allait paraître dans la journée. Ce n'était pas le suivant, et d'ordinaire, le jeune homme ne prenait pas la peine de le faire à l'avance, il préférait découvrir un peu avant pour rester purement objectif sur la situation qui allait venir. Se connaissant, il savait pertinemment que lire avant lui ferait imaginer des choses, mettre en ordre ses idées sur des points complètement abstraits et se faire une image de l'interroger qui n'était pas la même que la réalité. Et puis il fallait avouer que ça emmerdait le commissaire de le faire avant alors qu'il avait le temps entre deux rendez vous. Un peu flemmard, on ne pouvait lui retirer ce défaut et lui même n'aurait pas nié l'être. C'était ainsi avec Graham. Mais cette fois ci était un peu particulière puisque le dossier qui lui avait été confiait demandait un peu plus d'attention. Dieu sait pourquoi mais on lui avait bien précisé de le connaître parfaitement. Il s'exécutait. C'était le travail après tout. Même si ça ne lui plaisait pas particulièrement. Du coup, il avait été obligé de prendre en avance les autres dossiers niveau lecture, ce qui rendait le tout complètement décalé, exaspérant d'avance le jeune homme. Excédé qu'on lui donne ce genre de directive, il regarda un peu en retard pour constater que le rendez vous suivant allait commencer et qu'il n'avait pas encore invité l'interroger à entrer. Encore heureux qu'il ait lu le dossier. Il posa celui qu'il avait sur la pile et sortie celui de la demoiselle à venir. Une élève, encore. Curieusement, Graham avait l'impression de voir beaucoup d'enfant à la commission. Pas qu'il s'en plaigne, en général ceux ci étaient plus effrayés et devenaient facilement coopératif. Ce qui n'était pas le cas de tous les adultes. Mais ça, c'était une autres histoire. Et puis, il savait que tous les gamins qui se présentaient ici n'étaient pas si sympathique que ça. Certains venaient en abordant une suffisance qui faisait soupirer l'américain d'exaspération. Et dans ces moments là, il ne le cachait pas. Certains enfants pouvaient prétendre faire ceci, quand leur sang était de certitude pur, mais les prétendus sang pur – dans l'espoir de l'avoir – ou les sang mêlés trop fiers, c'était énervant. Pourtant, l'ex policier n'était pas du genre à être sec et cassant. Il cherchait avant tout la vérité, sans forcément foncer dans le lard. Sauf peut être quand l'autre s'y mettait, mais ça aussi, c'était une autre affaire.

Il se leva de son bureau pour aller chercher la jeune fille qui attendait dehors. Il lui fit signe de rentrer, referma la porte et reparti s'assoir comme si de rien n'était. Il la salua :

« Bonjour Paige, je suis Graham Ferwright. »


Prenant une plume, il ouvrit le dossier. Il commença à noter quelques petites informations avant de de reprendre à voix haute.

« On va commencer, tu vas répondre à mes questions par oui ou non. Tu es bien Paige Marshall ? Née le 23 juillet 1989 ? A Oxford au Royaume Uni ? Scolarisé à Poudlard en 5ème année ? Nationalité Anglaise ? C'est ta baguette ? Précise moi ton adresse en dehors de Poudlard. »

L'air de rien, Graham prit un chewing gum, commençant à mâcher sans jeter un regard à la demoiselle. Il chercha un information qu'il eut tôt fait de trouver, préférant confirmer qu'il ne se trompait pas sur ce point. Le dossier serait peut être un peu plus long que les autres. Il releva les yeux vers elle.

« Tu prétends au sang pur. Tu sais que c'est très difficile à obtenir sans véritables preuves ? J'espère pour toi que tu as tous les documents qu'il faut et les informations nécessaires. Un mensonge peut couter très cher ici. Si c'est bon, je t'écoute. »


Juste simple prévention. Cela ne faisait ni chaud ni froid au commissaire, il se contentait juste d'annoncer les faits. Il doutait d'ailleurs que la demoiselle puisse l'obtenir ce sang pur, mais qui sait, ce n'était peut être que suppositions et intuitions fausses.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Dossier Marshall (Ferwright) Jeu 25 Juil - 0:26

J'étais en train d'attendre mon tour quand un homme prononça mon nom. Je me leva de ma chaise pour aller jusqu'à son bureau et le rejoigna. Il me fit signe de rentrer puis referma la porte après mon passage et s'installa face à moi. Je le salua :

« Bonjour Mr Ferwright, je suis enchantée de faire votre connaissance. »

Je le vis consulter mon dossier. Il écrivit apparemment certaines choses et commença enfin à me poser des questions auquel je répondis.

« Je m'appelle Paige Marshall. Je suis née le 23 juillet 1989 à Oxford au Royaume Uni. Je suis scolarisée à Poudlard en 5ème année de Serdaigle. Je possède la nationalité anglaise. Je suis bien titulaire de la baguette que je porte. J'habite au 18 Greek Sreet à Londres. »

Je regardais attentivement mon interlocuteur qui ne semblait pas me prêter attention. Il mâchait un chewing-gum et j'avais bizarrement l'impression qu'il avait des doutes sur moi. Mon dossier me semblait tout à fait correct pourtant. Il releva les yeux vers moi et je lui répondis de nouveau.

« Je ne prétends pas vraiment l'avoir, je pense le posséder mais il faut le vérifier. En effet, je sais que c'est difficile de l'obtenir sans preuves. Ma mère m'a déjà mise au courant. Je dispose bien des papiers appropriés et j'ai toutes les informations nécessaires pour notre entretien. Je ne me permettrais jamais de vous mentir car je suis une fille honnête. Je vous dirais ce que vous voulez savoir si vous me le demandez. »

Cela n'avait pas trop affecté le commissaire, il devait être habitué à recevoir des personnes comme moi. Je sentais qu'il était presque certain que je n'obtiendrais pas le sang pur mais j'espérait qu'il se trompe car je n'avais pas envie de m'attirer des problèmes ainsi qu'à ma famille.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Dossier Marshall (Ferwright) Jeu 8 Aoû - 1:43

Le commissaire ne semblait pas du tout présent dans cette pièce, c'était clairement l'image qui ressortait de son expression faciale. Il était là sans l'être et lui même aurait aimé ne pas y être en réalité. Et pourtant, il n'avait guère le choix. Ce n'était pas tant qu'il ne trouvait pas le dossier intéressant ou la demoiselle devant lui sans saveur, mais il avait clairement les idées ailleurs, et sa concentration qui se devait d'être irréprochable partait un peu dans d'autres lieux, même si il y avait toujours ce point d'encrage que représentait son corps. C'était aussi pour ça qu'il était là, avec ce regard certes un peu dans les vapes, mais bien présent. Enfin, en tout cas parfaitement intéressé par le dossier devant lui que par la jeune fille en elle même. Pourtant il faudrait bien qu'il se reporte à ce qu'elle disait. Curieux comme Graham était aujourd'hui d'une humeur tout à fait changeante. Ce qui risquait possiblement d'être éprouvant pour Paige qui ne s'attendait sans doute pas à ça en voyant le commissaire qui allait s'occuper d'elle. D'un regard tout à fait neutre, il écouta vaguement ce qu'elle disait, faisant sur sa conclusion éclater une bulle sonore avant de noter tout ça dans le dossier et de reprendre l'écoute. C'était tellement banale comme situation, que ça en avait finalement quelque chose de passionnant. D'un instant à l'autre, l'américain changeait, et d'un coup, son oeil passablement ennuyé prit une teinte de braise. Il finit de noter un petit truc sur un parchemin et posa la plume, se renfonçant dans son siège. Graham n'avait rien d'un sadique, c'était tout le contraire. Ce qu'il disait, c'était avec sincérité, sans intérêt autre que celui de faire son travail. En dehors de ça, l'homme était clairement ambitieux, mais dans le cadre de la commission du sang, il ne faisait que ce qu'on lui demandait, avec son caractère particulier en prime. Aussi, le mensonge et la tromperie ne faisant pas vraiment parties de ses attribues préférés, il parlait avec une platitude effrayante. Ce n'était en rien des menaces, ni même un moyen pour faire peur à la jeune fille, juste la vérité, pure et dure, sans arrières pensées, si ce n'était celles qui traversaient continuellement le jeune homme pour l'embrouiller.

Son constat était simple, à première vue, elle n'était pas du tout sang pur. En tout cas elle n'en avait pas l'air, et pour avoir rencontré de jeune élève partageant ce sang difficile à obtenir, tous sans exception avaient fait preuve d'une certaine suffisance, sur et certain de posséder la pureté dans leurs veines. Rien à voir avec Paige ici qui ne semblait même pas sur de l'avoir et qui prétendait quand même le vouloir. C'était difficile. Enfin, si au moins elle présentait un sorcier dans sa famille, elle ne risquait pas Azkaban, mais pour le sang pur, cela semblait d'ores et déjà compromis.

« Bien je vois. Tu sais, j'ai bien peur que ta seule conviction ne suffise pas à obtenir le statut du sang pur. Et les preuves à apporter doivent être vraiment complètes et reconnues par le Ministère. Enfin bon, puisque tu sais tout ça, parle moi de ta famille, tes parents, grands parents, etc... essaie de remonter le plus loin possible en m'apportant toutes les preuves nécessaires. Dit moi dans quelles écoles ils ont fait leurs études, ce qu'ils ont fait après, si ils ont participé activement dans la société. Ont-ils eut des reconnaissances et récompenses ? Il faut vraiment que tu fasses le maximum. »

Nullement certain que ce le soit de toute façon, même avec les papiers. Après tout, il pouvait toujours y avoir un sang souillé dans une famille sans qu'il n'en soit soupçonné par les descendants. C'était ça le but de la commission de déterminer les ficelles de l'impureté. Tout simplement.
Le jeune homme continua de mâcher son chewing gum, inlassablement, du même air neutre, attendant avec patience que la demoiselle rassemble ses idées. Évidemment, elle avait bien compris que si il y avait mensonge, ce pourrait être une peine plus sévère que Azkaban.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dossier Marshall (Ferwright)

Revenir en haut Aller en bas

Dossier Marshall (Ferwright)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-