POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

All is fair in love and war || James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Dim 21 Juil - 14:48

Le membre 'James Eccleston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/05/2011
Parchemins postés : 2381



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Tom Jugson


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Dim 21 Juil - 15:01

Tant de facilité. Trop peut-être, diraient certains, et Jugson s'accordait à être de leur avis. La mort et la gloire ne devenaient rien d'autre qu'une autre histoire, dramatique, mais si banale. Tom Jugson détestait cette idée. Qu'un assassin soit monté au pinacle lui semblait totalement contre nature. Comme le fait que certains le voient comme un héros. Parce qu'après tout, lui aussi n'était rien de moins qu'un assassin. Ce qu'il serait toujours. Jugson ne faisait rien pour la gloire. Il ne faisait rien pour essayer d'être sauver. Il faisait simplement ce qu'il fallait pour éviter que d'autres gens ne finissent comme lui. Et pour ça, la seule méthode était de se perdre encore un peu plus dans les meurtres...sauf que cette fois, il y avait une raison. Qui était-il pour décider qu'elle était bonne ? Personne, mais c'était l'évidence. Lorsque quelqu'un tuait des milliers de gens il fallait l'arrêter, quitte à tuer elle même cette personne. Un mal pour un bien, même si l'idée était détestable et ne plaisait pas vraiment à Tom au fond. Mais ils ne pouvaient plus se permettre de ne pas être radical. Ils ne pouvaient plus se permettre d'attendre. Il fallait à présent agir, et agir très vite pour que ça fonctionne, en frappant fort.

En rendant la justice. En évitant de faire comme eux. En éliminant ce qui devait être éliminé, ou à défaut, essayer de réduire la folie permanente qui rongeait ces hommes en leur mettant des bâtons dans les roues. Garder le contrôle. Toujours. Ne pas essayer de sauver sa tête, faire ce qu'il devait faire. Jugson fonctionnait comme ça. Peu importait de gagner ou perdre. Il fallait aller jusqu'au bout. C'était encore une fois cette même histoire de gloire ou de mort, mais il n'imposait le death or glory qu'à lui même. Tom n'attendait pas que tout le monde fasse pareil. Il laissait le choix aux gens. Il n'obligerait personne à mourir pour lui. C'était ça la vraie différence avec le régime, c'était le choix. L'absence de choix, Jugson ne pouvait pas le supporter. Il ne combattait pas le purisme. Il était puriste lui même, alors de ça il s'en foutait. Il combattait le fait qu'on décide pour les autres, que le destin soit fixé à l'avance, que la vie des gens ne possède aucune valeur, qu'on choisisse à distance de qui vivrait et qui mourrait.

Et qu'on rende les gens fous. Jugson ne prêta aucune attention au feu qui ravageait la pièce. Il était habitué aux flammes et la fumée ne le dérangea pas trop, d'autant que l'incendie semblait décidé à ravager la cage d'escalier, à présent. Le feu était ravageur. Ce qui lui plaisait, car ravageur était un adjectif qui correspondait assez bien, finalement à Tom Jugson. Lui et son sourire ravageur qui plaisait aux femmes, cette capacité féroce à savoir parler et à être obéi, et enfin cette rage qui semblait ne pas avoir de limite.

Il ne pouvait pas perdre. Enfin, si il pouvait, mais il gardait un avantage sur Eccleston. Lui avait les lettres, pas le mangemort. Et puis que croyait-il, en face ? Qu'il pourrait échapper à la colère des autres ? Non, les mangemorts ne fonctionnaient pas comme ça. Et ça, James devait bien le savoir. Ce qui fit sourire Jugson :

« Mulciber me croira. Valverde me croira. Crow me croira – s'il n'est pas déjà au courant. Oh, personne ne parlera, ce n'est pas dans leur intérêt...mais ta réputation en prendra un sacré coup. Ils ont beau vouloir ma perte, ils savent – au moins pour les plus lucides d'entre eux – que je ne mens pas. Contrairement à vous. »


Curieux comme faire du mal à ce type était jouissif. Peut-être parce qu'il était proprement imbuvable, qui savait ? Oui, il y avait de ça. Eccleston rapellait vaguement à Tom Mike Witcher, et ça ne pouvait pas être un compliment quand on savait que ces deux là se haissaient profondément depuis Poudlard. Sur de lui, Jugson ? Sur de vaincre ? Non. Sur de se battre et de rien lâcher. Il ne cherchait pas à fuir. Pas plus qu'il ne sous-estimait James Eccleston. D'ailleurs il n'eut pas le temps d'éviter le sort du mangemort. Instantanément, par quasi réflexe, il chercha à le contrer, mais le arena ignis se perdit dans la nature et acheva d'enflammer un peu plus la pièce.

La douleur au bras saisit Tom vivement. Dieu, qu'est-ce qu'il avait fait ? Jugson sentit les veines de son bras gonfler au niveau du début du membre métallique, mais s'il avait affreusement mal et commençait à ne plus pouvoir bouger son bras, il n'en montra strictement rien. La prothèse était conçue pour résister à la plupart des assauts magiques, tout du moins pour tenir jusqu'à réparation, mais le temps tournait et il serait compté. Jugson sourit, et fit encore quelques pas en avant.

« Et pourtant je tiens bon...va falloir faire mieux que ça pour gagner, Jimmy. »


A voir combien de temps, mais il ne comptait rester là sans vendre chèrement sa peau.

HRP:
 


Dernière édition par Tom Jugson le Mer 24 Juil - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Dim 21 Juil - 15:01

Le membre 'Tom Jugson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Membre de PN Origins

| Membre de PN Origins
avatar
Date de naissance du joueur : 10/03/1981
Âge du joueur : 37
Arrivé sur Poudnoir : 31/05/2012
Parchemins postés : 1504



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
James Eccleston


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Mer 24 Juil - 11:32

Des mots. Foutaises. Voilà ce qu'était Tom Jugson, finalement : un beau parleur, peut-être aussi un bon sorcier, mais surtout un bonimenteur. Il se payait de mots, et tentait d'inverser la situation en paroles faute de pouvoir le faire en actes. Il était venu à Challenger House de son propre chef, et il allait y subir une défaite – peut-être pire – mais il prétendait qu'il tenait bon. Autosuggestion ? Peut-être. Dans tous les cas, cette affirmation fit sourire James. On ne pouvait pas dire que Jugson tenait si bon que cela. Il venait d'encaisser un maléfice visiblement douloureux, et sa riposte n'avait pas atteint Eccleston. L'éclair était passé quelque part sur sa gauche, et avait frappé le mur derrière lui. Le Directeur de la Justice Magique avait entendu une petite explosion lorsque ce sort avait enflammé, lui aussi, la paroi, mais il ne s'en était pas ému outre mesure. Il se fichait réellement de ce que pourrait devenir cette maison. Si elle brûlait entièrement, il serait contrarié de perdre certains objets qui lui étaient chers, mais c'était tout. La demeure en elle-même ne lui inspirait rien. Il serait peut-être même content de la voir partir en fumée et de pouvoir reconstruire à la place quelque chose de plus petit, de neuf, quelque chose qui ne serait qu'à lui.

Jugson pouvait toujours fanfaronner ; le duel n'avait pas tourné en sa faveur, en dépit de l'effet de surprise. Ce devait d'ailleurs être une déception pour lui. S'imaginait-il, en défonçant la porte de son ancienne maison, qu'il allait être défait par le nouveau maître des lieux ? Car c'était ce qui allait arriver. Eccleston avait déjà entamé ses forces en lui infligeant deux sorts, dont un appartenant à la magie noire ; et il sentait, en levant sa baguette magique, que le Videntrailles qu'il destinait à son adversaire allait le toucher de plein fouet. Il était animé d'une haine farouche, qui faisait bouillonner son sang en lui provoquant des fourmis au bout des doigts. Il avait terriblement envie de torturer ce type, de le faire souffrir tout son saoul, juste pour le plaisir... Et encore, il ignorait que Misha avait fini par trouver refuge auprès de cet homme. S'il l'avait su, il aurait certainement été bien plus cruel, bien plus inventif. Jugson lui avait ôté ce qu'il avait eu de mieux dans sa vie, et il devait le payer.

Jugson, comme prévu, avait été touché par le Videntrailles, et Eccleston regarda, fasciné, les viscères se presser pour jaillir de son corps. Ce devait être atroce, songea-t-il en souriant. Atroce, mais pas mortel, si on y prenait garde : un sort parfait. La victime demeurait pleinement consciente, et profitait du spectacle si inhabituel de ses propres organes en balade. Sans craindre de riposte, le Mangemort s'avança vers Tom, et cueillit sa baguette magique entre deux doigts.


-Tu tiens toujours bon, Jugson ? Parfait.

Il alla jusqu'à un buffet servant de bar, se servit un whisky-glaçons, et en avala une gorgée avant de s'aviser qu'il faudrait peut-être éteindre le feu qui ravageait son salon. Ces formalités réglées, il revint vers son adversaire, qu'il contempla quelques secondes en buvant son whisky. Comme cela faisait du bien de boire un verre tranquillement, après une journée chargée ! Bon, le mec en train de se vider de ses entrailles sur le tapis du salon avait été un imprévu, mais finalement, ce n'était pas désagréable.


-Que disions-nous, déjà, Tommy ? Ah oui, Sheppard. Tu as bien fait de me rappeler cette petite histoire, tu sais. Je n'y pensais plus, mais on n'est jamais trop prudent, n'est-ce pas ?

Il prit une autre gorgée d'alcool, sans attendre de réponse, et se mit à examiner les deux baguettes qu'il tenait en main, la sienne et celle de Jugson. Après quelques instants, il reprit, comparant toujours les deux baguettes :

-Je suppose que Sheppard t'a donné les lettres. Je les veux, et tu n'es pas en position de refuser. Soit tu les as sur toi, et tu me les donnes, tout simplement ; soit tu ne les as pas, et un Accio réglera le problème – mais un Accio sous Imperium, je ne voudrais pas avoir de mauvaises surprises. Alors, Tommy, que faisons-nous ? demanda-t-il gentiment en renversant son verre de whisky juste au-dessus du flanc béant de sa victime, pour voir quel effet feraient quelques gouttes d'alcool sur la blessure.

Spoiler:
 


Dernière édition par James Eccleston le Dim 28 Juil - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Mer 24 Juil - 11:32

Le membre 'James Eccleston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/05/2011
Parchemins postés : 2381



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Tom Jugson


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James Lun 29 Juil - 17:40

Les hommes forts ne se rencontraient jamais. L'on racontait que si cela arrivait, soit ils s'alliaient, soit ils s'entredéchiraient. Reconnaissance des capacités de James Eccleston ? Il y avait de ça. Tom Jugson n'était pas aveugle, et il savait reconnaître lorsqu'il perdait. Pour l'instant il essayait de limiter la casse, mais il savait pertinement qu'il n'y parviendrait pas éternellement. Si ce n'était pas malheureux, tout de même, merde. Réussir à battre John Mulciber pour se heurter à une défaite face à James Eccleston...ou il l'avait sous-estimé, ce dont Tom doutait, car il savait qu'on ne devenait pas mangemort sans posséder un minimum de puissance, ou alors quoi ? Devenait-il, lui, moins puissant ? Ou était-ce la chance ? Tom ne savait pas trop ce qu'il fallait accuser, il s'en foutait pour l'instant à vrai dire, il se concentrait sur le duel – qui tournait définitivement bien à son désavantage. La douleur dans son bras se faisait abominable. Contrer les sorts du directeur du département de la Justice Magique allait devenir difficile, voir impossible, et en tout cas, monstrueusement douloureux s'il devait, et le choix ne s'offrait pas à lui puisque par définition dans un duel on bougeait. Trop lent, qu'il devenait, trop vieux. Mentalement, il se dit que cette fois ça passerait ou ça casserait, mais qu'il fallait qu'il réussisse. Il serra les dents et se prépara à réattaquer, mais l'autre fut plus rapide. Le sort qu'Eccleston lança projeta Jugson en arrière, et il s'étala sur le dos. Au départ, pour être tout à fait honnête, il ne comprit pas ce qu'il venait d'encaisser. La première chose dont Tom prit conscience, c'est quand sa tête heurta violemment le sol – le sol de sa propre maison, toujours – et que d'un coup, son crâne lui fit affreusement mal. Puis vint le fait qu'il avait du sang dans la bouche et qu'il devait s'être mordu la langue. Enfin, vint le reste. La douleur explosa dans toutes le corps de Tom Jugson. Ainsi c'est ce que Light avait du ressentir lorsque Crow lui avait infligé le videntrailles...Un sort proprement immonde. Incapable de bouger, incapable de faire quoi que ce soit, ni même de penser, la douleur devint tellement grande que Jugson ne doutait même plus de mourir. Ce serait sans retour...

Mais non. Il semblait que pour l'instant, ce ne fut pas le cas. Alors il comptait faire quoi, l'autre ? Le maintenir en vie et l'amener à son Maître ? Tom savait qu'un type comme Crow ou comme Mulciber l'aurait fait. Quitte à ne pas sauver leur propre honneur. Personne ne se battait pas idéologie pure, c'était impossible, la part de vengeance prenait toujours le pas sur tout le reste, il fallait un motif personnel pour rentrer dans le jeu de quilles de la mort. Qu'allait faire Eccleston, maintenant ? Le ramener à son Maitre ou rester dans les prévisions de Tom, rester celui que Jugson croyait qu'il était, à savoir un minable qui voulait sauver sa peau ? La douleur revint par vague, encore, tandis qu'il pouvait à peine voir ce qu'il se passait réellement – en fait il préférait ne pas voir du tout. Il préféra écouter en silence.

Ah. Bon. Ils étaient si prévisibles, ceux là...Jugson faillit en sourire mais la bave rougeatre qui traversa ses lèvres l'en dissuada, ce ne serait pas du meilleur effet. Donc il comptait le laisser partir. Comme c'était charmant. Enfin non. Pas tant que ça. Echouer, plus lui filer les lettres, plus mourir en ayant revu le lord...Plus l'impero. Jugson cherchait une solution pour se sortir de là. Mourir ? Il allait le faire de toute façon, si c'était la seule issue, en désespoir de cause, il finirait par l'accepter. Mais s'il pouvait fuir, non plus comme un lâche, mais pour rester en vie et revenir une fois de plus à la charge, il le ferait. Il ne savait pas comment, la douleur était même trop forte pour se rappeller pourquoi, pour avoir un plan, mais une part de lui savait qu'il devait lutter. Qu'il devait continuer. Se battre. Echouer. Recommencer. Combattre. Gagner. Tout n'était qu'une question de temps et d'expérience, une question de chance aussi...Comment s'en sortir ? Il ne le savait pas, mais il allait le faire, et il reviendrait à la charge, et il tuerait ce petit con de sang mêlé, il les tuerait tous. Ce qu'il ne pouvait pas sauver, les gens pour lesquels il était venu il les vengerait. Sheppard avait bien raison de se foutre de lui, il pouvait rire, maintenant. Fier qu'il était, Jugson, tu parles, il ne faisait pas mieux. Mais lui au moins essayait. Au moins, même si ça échouait...

Il fallait qu'il s'en sorte. Puis qu'il revienne. Et alors il le tuerait. Comme il les tueraient tous...car s'il y avait la moindre chance que Tom survive, il ne fallait pas compter sur le fait qu'il se planque. Ce temps là était révolu. Fini depuis longtemps. Il ne parla pas. Il laissa Eccleston dire. Si la brulure de l'alcool fut atroce, Jugson se contenta de serrer les dents...pour l'instant il gagnait du temps, le mangemort n'avait pas intérêt à ce qu'il meure, pas tout de suite. Le principal problème restait l'impero, mais dans l'ensemble, sinon...ça pouvait marcher. Il avait un plan...ce qu'il ne laissa aucunement paraître.

« Je...suppose... » Il cracha du sang, sur le coté. « Que...j'ai...pas le choix... »

L'autre le recousit de manière très sommaire, voire expéditive. Juste histoire qu'il ne soit pas un sac déversant des entrailles devant le Lord, quoiqu'il soit après que celui ci en aie fini avec lui. Puis vint l'impero. Ce n'était pas un sort avec Tom était réellement familier, même s'il le maitrisait. Non, c'était le domaine de John Mulciber, ça. Une saloperie, l'impero, une vieille et immonde saloperie, bien pratique. Tom bouillait intérieurement de rage mais il ne pouvait rien faire. Il s'observa lui même balancer un accio et vit les lettres venir, sans rien pouvoir faire. Mais il continua à se battre. Il forçait sur les résistances, sur cet intrus dans son esprit. C'était comme être enfermé entre quatre murs, ceux ci étant la volonté de James Eccleston. Pour en sortir il fallait trouver une brèche, appuyer, cogner, jusqu'à en faire un trou, puis une sortie. Il fallait soit que l'attention se relâche, soit une volonté personnelle de fer...ou bien les deux. Un moment, il sentit que l'attention de son tortionnaire se tournait vers autre chose, il examinait les lettres, et ne s'occupait plus vraiment de lui. Il aurait été si simple d'obéir, de rester dans cet univers cotonneux ou il ne possédait plus vraiment de volonté propre. Mais Jugson résista. D'immobile, il se mit à serrer les dents. Il lutta pour bouger, pour se libérer de l'emprise, pour faire surgir sa propre volonté, et d'un coup, tout se libéra dans une explosion mentale sidérante...

Jugson se tourna violemment, même si la douleur restait prégnante, et lança à toute volée un sort permettant de créer une épaisse fumée, qui rendrait invisible tout ce qu'il ferait. Sans attendre la réaction du juge, il transplana. Et faillit s'étaler de tout son long, toutes ses blessures rouvertes malgré le fait que cette fois ses organes soient restées à leur place, par terre, dans le hall du QG de Glasgow, n'eut été un homme qu'il heurta de plein fouet. Il releva un regard fiévreux vers le type. Eagle. Bon dieu. Il était sauvé. Là, il sombra. Maintenant il pouvait le faire.

Lorsque Tom Jugson ouvrit les yeux, le jour entrait dans l'infirmerie du qg de la Vague. Combien de temps...

« Tu es là depuis trois jours. Tu as perdu, pas vrai ? »

Eagle semblait répondre à une question muette. Tom ne dit rien. Il n'y avait rien à dire. Le regard du guérisseur n'exprimait pas de reproches, juste un constat. Il ne jugea pas utile de répondre, vraiment pas, il savait déjà ce qu'il s'était passé.

« Tot ou tard on se le fera. Lui et les autres» La foi de Victor Witcher dans la résistance avait quelque chose d'alarmant, mais était assez logique lorsqu'on savait que depuis l'enfance il se faisait martyriser par Mike Witcher. « A propos, Tom, il est arrivé. Et il voudrait te voir...»

Jugson fronça les sourcils. Puis son visage s'éclaira d'un grand sourire.

« Fais le entrer, tu veux. Merci, Eagle. »

L'autre entra au moment où Victor sortait. Le même que dans le souvenir de Tom. Pas changé du tout, et il sourit un peu. Ca faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu. Il s'assit sur son lit tandis que l'autre tirait une chaise :

« Rades' m'a laissé partir plus tôt, si c'est ça que tu veux savoir. Je sais que ce n'était pas prévu, mais dans le fond c'est mieux comme ça. Tu as mauvaise mine. Eagle m'a dit ce que tu avais fait. Je ne pensais pas te retrouver de ce coté de la barrière, Tom, je l'avoue...Qu'est-ce qu'il s'est passé, précisement, là ? »

Jugson raconta. L'autre homme hochait la tête de temps en temps pour marquer sa compréhension. Tom conclut :

« J'ai perdu, donc. Et je n'ai pas pu faire en sorte qu'il arrête de exécuter les gens. Ca a été une sale journée. Mais je suis content que tu sois là. Ils vont détester ça, quand ils l'apprendront. Même trouver ça injuste. Mais comme tu disais...
- Tout est juste dans l'amour et la guerre, oui. »

Exactement, songea Tom. Dans le conflit tout était bon pour parvenir à ses fins. Gagner pour perdre. Et parfois même perdre pour gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: All is fair in love and war || James

Revenir en haut Aller en bas

All is fair in love and war || James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-