POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours n°1 : Théorie militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Dim 27 Oct - 19:52

Le membre 'Llewelyn Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2013
Parchemins postés : 1656



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ariana Bedan


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Dim 27 Oct - 19:55

I'm a banana I'm banana I'm Banana, look at me, MOVE

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Dim 27 Oct - 19:55

Le membre 'Ariana Bedan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 28/08/2012
Parchemins postés : 647



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jellyka Rose


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Dim 27 Oct - 20:02

Jellyka était un peu partie dans ses idées tordues mais alors que le professeur recommençait à parler, elle se focalisa tout de suite sur ses paroles. Pas tellement qu’en bonne serdaigle elle avait tendance à bien écouter, non une fois qu’elle était partie dans sa rêverie au contraire elle avait un peu tendance à se réveiller dix ans plus tard en se rendant compte qu’il lui manquait un bout du cours. Non c’était simplement qu’elle commençait à se prendre d’un réel intérêt pour la matière, en tout cas pour la stratégie. C’était finalement de la réflexion, des théories qu’il fallait élaborer en prenant en compte différents facteurs puis qu’il fallait mettre en œuvre sans que ça cafouille, pas le droit à l’erreur. C’était quelque chose qu’elle connaissait sous une autre forme et elle aimait beaucoup cette gymnastique mentale.

Le professeur… non ça faisait bizarre d’appeler l’homme comme cela, elle allait continuer à penser “Général”. Elle n’était pas non plus habituée à cette appellation mais quelque part ça collait quand même mieux à l’attitude et aux expressions de l’homme. Donc le professeur commentait les réponses des élèves. Voir où ça marchait, là où ça ne collait pas, voir en fait les choses se construire petit à petit c’était fascinant. Elle en oublia même de critiquer une centimilième fois le système de point de l’école.

Le petit intermède remontrance au couple -elle n’avait même pas remarqué la chose trop absorbée par l’endroit, lui arracha un sourire amusé qu’elle tenta tant bien que mal de réduire. Envoyer des nuisibles, c’était pas mal. Il entendait sûrement des créatures magiques, c’était courant qu’on en trouve et disons que c’était aussi là une utilité que le gouvernement leurs avait trouvé. Mais un instant elle se dit qu’on appelait aussi nuisible parfois les résistants. Après tout plutôt que de les laisser en prison ou de les exécuter, un petit impérium pour les forcer à obéir et hop en première ligne. En plus ça pourrait faire hésiter l’adversaire à attaquer s’il voyait parmi les combattants en face des anciens alliés voir même des frères, des pères, des mères, ses enfants… Mais après si l’ennemi en profitait pour les récupérer…

-Penser à inclure un ordre les obligeant à se suicider s’ils sont amenés d’une manière ou d’une autre à être séparés de l’armée.-

Jellyka finit de gribouiller cette phrase sur une page de son carnet. Elle venait de le faire entre deux notes sur ce que disait le professeur -qui était plus à retenir qu’à écrire à vrai dire- elle n‘avait pu s’empêcher de noter son idée. Envisager de mener des personnes à une mort certaine ne lui faisait ni froid ni chaud. C’était comme avoir besoin d’un cobaye pour certaines expériences -nécessaire. Or elle n’en avait actuellement pas pour les recherches qu’elle menait si ce n’était quelques animaux qui ne s’étaient pas vendus et qui devenaient trop vieux qu’elle récupérait à la Ménagerie Magique. Le propriétaire ne lui demandait jamais ce qu’elle en faisait, il lui semblait qu’elle avait dû lui dire que c’était pour s’entrainer pour le cours de métamorphose. Pas totalement faux quelque part, ça avait un rapport avec la métamorphose.

Et ces hors la loi qu’elle envoyait en pensée au casse pipe n’était qu’une petite partie de la partie immergée de l’iceberg qu’était l’esprit de Lily. Sa fascination pour la magie et plus globalement pour les réalisations qu’elle pouvait faire avec faisait que pour elle il était évident que la fin justifiait les moyens. La magie était quelque chose qui dépassait les hommes, pourquoi devait-on se préoccuper si quelques uns devaient trouver la mort. Ce n’était même pas un sacrifice à ses yeux, juste un ingrédient de la potion, elle ne les considérait même pas en tant que personne humaine. Juste un chiffre dans l’équation.

Les rectifications finies, l’homme passa à la suite. Bien évidemment que tout n’était jamais parfait, c’était ce qui faisait que l’on pouvait aller toujours plus loin, beaucoup plus loin. Ses yeux devaient briller d’excitation mais ça il n’y aurait sans doute personne pour le remarquer. Vrai qu’elle avait l’habitude de s’isoler encore plus quand elle travaillait sur ses idées car elle savait qu’elle pouvait partir loin mais là elle était déjà partie. Trop tard pour arrêter de le char, on avait piqué son attention, elle ne lâcherait plus. Mais qui irait prêter à la petite Lily, la gentille Lily ? Personne très certainement.

Savoir s’adapter, improviser pour corriger le tir. Jellyka avait envie de pouvoir tout tester tout de suite. Elle ne serait sans doute jamais une reine en stratégie car elle partait toujours sur quelque chose de nouveau et si la nouveauté avait du bon elle avait aussi ses désavantages. On avait besoin d’une base sinon on partait droit dans le mur. Mais se lancer et devoir faire ensuite avec ce que l’on avait… oui ça lui donnait des fourmis dans les doigts.

Et alors comme s’il pouvait y avoir une bonne étoile en ce monde, Lincoln Crow annonça de la pratique. Jellyka ne s’était pas vraiment attendue à cela et en fut enchantée. Communiquer avec les autres, Lily n’y voyait pas de soucis, elle n’était pas très sociale mais elle avait généralement quand même un bon contact avec les gens. Et elle en eut une nouvelle fois la preuve. Alors qu’elle se demandait bien avec qui elle allait pouvoir se mettre en groupe c’est quelqu’un qui l’aborda. Première fois que l’on venait comme cela vers elle. Une jeune fille de Serdaigle comme elle. Nom inconnu tout de même, on parle de Jelyka ici. La fille sembla ravie que Lilyaccepte. Un peu étonnée -pourquoi voulait-elle donc qu’elle refuse ? Jellyka entreprit de se tourner vers les autres groupes qui c’étaient former pour voir la stratégie à adopter.

Fallait-il s’étonner que ce fut le groupe composé du nouveau Serdaigle -il avait un nom connu mais là ça lui échappait, Ariana et Llew qui donne la stratégie ? Jellyka ne pensait pas, sa voisine acquiesça fortement de la tête comme en admiration devant le gars qui avait parlé, c’était pas un Mulciber, ni un Bedan c’était… Oh et laisse tomber. Jellyka se retint de lever les yeux aux ciel, elle ne voyait pas commun on pouvait baver comme cela devant autrui et entreprit de considérer sa troupe maintenant que la stratégie était posée.

Ça aurait été marrant de s’amuser, elle avait quelques-unes de ses boules qui diffusent de la fumée qui réfléchissent les personnes. De quoi faire croire qu’ils étaient plus que vingt. C’était marrant à imaginer mais inutile. D’abord ça ne marcherait qu’une fois, c’était juste un effet de surprise et de pression psychologique -va savoir en plus si les images qu’ils avaient été réalistes au point d’intégrer certains schémas de ressentis. De plus pour un peu que le vent ne soit pas dans la bonne direction ou que ça soit mal utilisé et vos propres trouves se retrouvaient avec une visibilité réduite.

C’est donc sans d’autres cérémonies qu’elle envoya au signal ses troupes -pardon leur troupe, la béta- selon le schéma qu’on leur avait indiqué sur la troupe qui tenait le flanc droit.


“Dis tu savais pour Wayland et Ariana ? C’est bien Ariana ?”

Jellyka secoua la tête. Qu’est-ce que ça la concernait les histoires de coeurs, de culs ou tout ce que vous voulez des autres ? Elle était absorbée par autre chose : elle ne perdait pas une miette de ce qu’il se passait devant elle. Leur avancée était comme pour les autres troupes un succès. Elles ne perdirent aucun de leurs hommes mais cela n’allait pas durer ou alors l’homme avait truqué les choses, pas possible autrement mais ça elle doutait qu’il l’ait fait même pour ménager ses élèves. Surtout pas pour ménager ses élèves. Elle voyait les sorts filer entre les deux camps. Il devait y avoir moyen de faire plus efficace. Sans vraiment s’en rendre compte, elle se mit à parler à sa binôme :

“Dis tu penses pas qu’il y aurait moyen de faire un truc. Pas là c’est trop tard, on arrive au corps à corps mais imagine, quand tes troupes sont encore à distance : plutôt que des traits qui partent ainsi et dont j’ai l’impression qu’un bon pourcentage -pas encore bien estimé lequel- se perd sur des hommes déjà touchés ou dans le vide, il faudrait essayer de concentrer les choses. Tu vois comme quand on forme une barrière : une sorte de trait continu qui regrouperait l’attaque de plusieurs personnes comme plusieurs personnes peuvent contribuer à la formation d’une barrière. Tu obtiens une attaque continue, tu vises droit devant ainsi tu ne mobilises que la première ligne -à voir pour créer un relai tout de même et comme ça l’arrière de ta troupe peut par exemple maintenir un bouclier. Le bouclier c’est encore à réfléchir, il risque d’être rapidement affaibli du fait de l’interférence avec le sort d’attaque mais ça doit pouvoir se faire. Et comme ça tu te garantis des pertes faibles et de gros dégâts sur les troupes adverses avant même d’être arrivée au corps à corps, tu vois ?”


Jellyka leva les yeux des troupes et du schéma de son idée qu’elle avait dessiné sans même y penser et regarda sa binôme qui la considérait avec un air entre l’incompréhension et cette expression qui dit “elle est folle”. Jellyka lui adressa un sourire sympathique en disant :

“Nan tu vois pas. Laisse tomber.”


Jellyka rangea son carnet. Elle avait hâte de voir ce que la riposte allait donner. Pour l’instant aucune troupe de leur côté ne semblait à la ramasse. Et si l’une d’elle venait à s’affaiblir ? Cela ferait une faille dans leur formation.

“Il faudrait des balais. A disposition pas loin. Pour ne perdre l’avantage nulle part, quand une troupe commence à s’affaiblir on peut envoyer facilement et rapidement des troupes ailleurs et sur un balai à condition de bien savoir voler on est plus difficile à viser. Carrément une troupe volante pourrait être pas mal en fait. Dur de garder la vigilance et sur terre et dans les airs si soit même on n’a pas de troupes volante.”

D’où lui venait cette idée elle qui ne volait jamais, qui détestait cette simple idée. Elle ne savait pas. Elle parlait autant pour elle-même que pour emmerder un peu sa binôme mine de rien qui ne savait plus où se mettre à cause de Jellyka et de ses idées tordues. Et quoi elle n’avait pas le droit de se faire ses films ? Au moins elle savait réfléchir et produire quelque chose que ça soit intelligent ou non une fois sortie de ses livres. Jellyka était un peu énervée, elle avait déjà suffisemment l’impression qu’elle était une sorte de poule avec des dents avec ses idées et ses rêves de magie, elle ne voyait là aucun problème. Mais qu’on lui rappeller qu’on ne lui laisserait sans doute jamais accomplir ce qu’elle voulait justement parce qu’elle était à la marge l’énervait.

Spoiler:
 


Dernière édition par Jellyka Rose le Mar 5 Nov - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Dim 27 Oct - 20:02

Le membre 'Jellyka Rose' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 02/02/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/05/2013
Parchemins postés : 255



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Tally Youngbloung


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Lun 28 Oct - 14:00

Tally n’aimait pas la politique, et encore moins la stratégie militaire. Toute personne dotée de logique ou même de bons yeux l’aurait remarquée. Elle n’était pas à l’aise, elle se sentait trop à l’étroit. Ça n’avait jamais été une fille à mettre sur le terrain une baguette à la main, ni d’ailleurs derrière un bureau... En fait Tally était le genre de fille qu’on ne casait nulle part, le genre de fille un peu paumée qui allait de ca de la, ne sachant pas vraiment ou était sa place. Peut-être que sa mère avait raison, peut-être qu’elle ne réussirait pas dans la vie. Du moment qu’elle avait une bonne bouteille à ses côtés, ça devrais aller non ?

Plusieurs personnes prirent la parole, et Tally n’y prêta pas une oreille attentive, se résumant mentalement tous les propos de Crow. C’était déjà assez compliquer de suivre, mais alors si on faisait une question réponse autant qu’elle prenne une aspirine et se mette au lit en attendant qu’un T tombe du ciel.

-Vous vous êtes déjà tapé l'affiche tout seul Monsieur Wichter avec votre demoiselle, Miss Bedan. Cessez de roucouler dans ce cours, ou je risquerai de faire en sorte que vous et votre amie n'ayez plus envie de vous voir un jour. Clair?

Très intéressant. Déjà qu’elle avait du mal à suivre, alors si ils commençaient à parler de la vie privé de chacun, on n’allait pas s’en sortir. Non mais sérieusement, elle ne voyait pas bien ce que ça apportait au cours. En même temps le général n’était pas prof. Donc ce n’était pas un cours en soi. Oh et puis mince, il faisait ce qu’il voulait après tout.

-Envoyer un contingent au casse-pipe est une idée bien fine cependant. Il va de soi que l’on n’envoie jamais un contingent de sorciers au suicide. On envoie des nuisibles. Mais je crois qu'ici personne n'aura pensé qu'envoyer de véritables sorciers aurait été logique. Bien. Dix points pour Serdaigle, il y a du potentiel dans cette conception du champ de bataille.

Il indiqua quelque chose d’un mouvement de baguette. Et Tally sut se mettre sur la demi-pointe de pied pour apercevoir ce qu’il tentait de montrer.

-Vous oubliez cependant que l'intérieur de l'Irlande est occupé par les Irlandais. Une armée entière ne passerait pas inaperçue, et il est à peu près évident que la direction militaire de Sligo réagira en conséquence.

Personne ne bougea. Aucune réaction. Ils étaient tous là, immobiles.

-Sachez qu'une stratégie n'est jamais parfaite. Il faut savoir faire des sacrifices et il faut surtout savoir improviser – tout en réfléchissant évidemment – afin de s'adapter à la situation. Bien, la théorie était assez rébarbative, nous allons finalement faire de la pratique aujourd'hui, même si ce n'était pas prévu.

Et merde. Ca l’arrangeait bien, d’écouter sans rien dire, les gens arrivaient bien à trouver des stratégies pour elle. Ecouter, c’était peut-être la seule chose qu’elle savait faire. Tant pis, elle allait devoir trouver quelque chose à faire, ou à dire.

-Bien, faîtes des groupes de deux, ou trois, comme vous voulez. Pas tout seul par contre. Vous allez prendre le contrôle d'un contingent puriste et le diriger jusqu'à la victoire, si vous en êtes capable. N'oubliez pas de communiquer avec l’autre régiment, une victoire se base également sur la communication. Vous pouvez choisir vous-même la stratégie à suivre, je dirigerai l'armée bourbiste. Tous les contingents débarquent ici, et vous disposez d'un contingent de nuisibles.

C’était quoi déjà un contingent ? Aucune idée. Ainsi il fallait trouer une stratégie, quelqu’un le ferait pour elle, et puis quitte à se mettre en groupe, elle avait déjà son binôme. Elle s’avancer Mia inconsciemment :

-J’ai lâché quand il a parlé de Bedan et toi ?
- J’ai tout écouté, mais je t’avoue que je n’ai pas tout pigé.
-On fait des groupes et on choisit une stratégie.


La rouquine qui venait de s’inviter dans leur groupe était inconnue pour Tally, mais soit. Une fille qui écoutait n’était pas de refus. Ils se rendirent compte que le nouveau était en train de parler. En y pensant quel ide de venir en Angleterre par les temps qui couraient. Quoique l’Angleterre c’était un beau pays quand on connaissait des coins sympas. Bref, ne nous dispersons pas.

« On peut les attaquer en tenaille. Leur groupe là-bas, sur la gauche, et puis les autres sur la droite. Et nous on les chope de front. »

Les filles se regardèrent.

-Compris cette fois
-Ça me va
-Cool
.

Tally ne voyait pas vraiment la partie cool du truc, mais c’était tant mieux si tout le monde était d’accord. La rouquine fit le signal à leur troupe qu’y partie aussitôt là où on le leur avait dit. Tally était plutôt contente, après réflexion, de cette stratégie, pas bête le nouveau.

Spoiler:
 


Dernière édition par Tally Youngbloung le Sam 22 Fév - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire Lun 28 Oct - 14:00

Le membre 'Tally Youngbloung' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours n°1 : Théorie militaire

Revenir en haut Aller en bas

Cours n°1 : Théorie militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-