POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

[MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Mar 3 Déc - 18:46

Le membre 'Pr Eris L. Valverde' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 08/10/2011
Parchemins postés : 1575



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Lincoln Crow


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Ven 6 Déc - 22:46

Les Irlandais se battaient pour la dernière fois. C'était une sorte de baroud d'honneur exceptionnel. Lincoln Crow lui-même le reconnaissait, ils étaient efficaces et impressionnants. Pourtant on sentait bien cette tension, ce désespoir, on savait pertinemment qu'ils pleuraient de voir leur pays sombrer dans une idéologie dévastatrice, dans une idée qui n'était pas la leur. Au fond, Lincoln les comprenait, il avait vécu ce sentiment d'impuissance lorsque, sous Fudge, sa pensée puriste devait être tut pour ne pas être jugée comme trahison morale. Il avait finalement préféré exprimer sa haine du bourbisme via le meurtre, l'horreur, c'était plus expressif, plus sauvage, plus à son image de l'époque, du garçon singulièrement monstrueux et bestial dans son rapport au monde. Aujourd'hui il avait canalisé son énergie et se concentrait sur un aspect sûrement plus spirituel, porté sur des recherches approfondies en magie noire. Pourtant, sur un champ de bataille, il retrouvait son instinct de tueur averti. Les Irlandais le ressentaient, lui qui assignait des sortilèges de la mort ici et là, faisait chuter nettement les rangs des bourbistes, et semblaient être le second sorcier le plus puissant de la zone, après Lord Voldemort l'indétrônable loin au-dessus de son niveau.

Mais Lincoln fatiguait. La guerre était difficile, la guerre était éprouvante par nature, et elle durait depuis deux ans. Deux ans de galère, de logistiques, de batailles, de raides, de haine, de peines. Au final, ils arrivaient à s'en sentir du bourbier de l'Eire, mais rien n'indiquait que tous en ressortiraient vivant. C'était long, trop long, et Lincoln, bien que doté d'une capacité physique très largement supérieure à la moyenne, commençait à ressentir les effets secondaires des combats. Bien que les médicomages aient été efficaces, ça n'empêchait pas son corps de répondre aux impacts de sortilèges qu'on lui envoyait. Il ne souffrait pas au point de ne plus pouvoir combattre (c'était une faculté chez lui d'être capable de tenir jusqu'à la mort, jusqu'au dernier instant), mais il sentait son corps faiblir considérablement. Lord Voldemort ne s'en préoccupait pas, évidemment, lui était intouchable.

Un nouvel éclair de lumière verte éclaira la salle et percuta une autre victime qui s'écroula à terre devant les regards désabusés de ses camarades qui comprenaient très bien que les prochains sortilèges étaient pour eux et qu'au final... ils ne s'en sortiraient pas. Dommage pour eux, seulement Crow était dénué de toute empathie, et ça se retrouvait dans sa façon d'appréhender le combat qui était à la fois pragmatique et très radicale. Il ne s’apitoyait jamais ni sur son sort ni sur celui des autres, il combattait comme si il n'était bon qu'à cela, et ne se préoccupait pas de savoir si les victimes étaient des hommes, des femmes, des gosses... ce n'était que de la chair animée bonne à être exterminée.

Mais cette chaire là était mauvaise, pourrie, pervertie, contaminée. Elle était bourbiste.

Spoiler:
 

____________________________________





Seul l'agent :geek:surveille les deux côtés de la force

Spoiler:
 


Dernière édition par Lincoln Crow le Ven 6 Déc - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Ven 6 Déc - 22:46

Le membre 'Lincoln Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2011
Parchemins postés : 163



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA7 - Maître des Sortilèges
Ma résistance magique est de: 20PV
Lord Voldemort


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 8:51

Isabella Euron n'avait jamais eut aussi peur de toute sa vie. Ses membres tremblaient comme des feuilles tenaces sur les branchage d'automne secoués par le vent d'hiver qui venait poindre dans la fin de saison.

Elle était la seule femme, la plus précise de tous les irlandais encore debout. La simple chance selon elle, elle fut assez préservée des blessure et elle menait là son premier combat depuis deux semaines. Elle avait pu quelque peu se reposer, ce qui n'était pas le cas des autres forces en présence. Tant mieux pour elle, tant pis pour les autres.

Les traits magiques étaient de moins en moins nourris. Une simple logique : beaucoup de mort, des mangemorts blessés, deux camps qui s'en étaient assez foutu sur la gueule pour des siècle et des siècles qui continuaient, inlassablement à se faire la guerre et à dédoubler de violence et d'envies meurtrières.

Elle regarda Remus partir, il était courageux cet homme d'aller affronter le Seigneur des Ténèbres. Elle doutait d'en être capable quand il serait temps pour elle de se battre face à lui. Elle regardait le vieil homme lancer toute sa puissance alors qu'elle restait à couvers. Une chose lui frappa les yeux, le Lord se jouait de lui, il s'amusait, esquiver ou parer ne lui posait pas le moindre soucis.

Elle reprit part active aux combats, lançant quelques maléfices inutiles pour disperser les mangemorts. Elle entendit les deux mots de mort, une larme coula alors que leur ennemi parlait à Remus. Un flash vert éclaira la pièce, un bruit mat perturba le silence ayant accompagné ce geste. Il transplana, ou utilisa une forme de transfert qu'elle ne connaissait pas. Son visage reptilien face à elle, ses amis se faisant foudroyé par les mangemort après qu'il les aie informé de sa volonté d'en finir.

Le courage sera sa seule arme à présent.

- Lord Voldemort 20PVs/7PA
- Nagini 5PVs/6PA
- John Mulciber 7PVs/4PA
- Lincoln Crow 4PVs/5PA
- Eris Valverde 7PVs/4PA
- Mike Witcher 9PVs/3PA
- James Eccleston 9PVs/4PA

La garde Irlandaise:


PA3/10 PVs :
- Victarion PA3/2PVs
- Euron PA3/ 10PVs

____________________________________




Dernière édition par Lord Voldemort le Lun 9 Déc - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 8:51

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitre des sorts' :

Résultat :
  

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2011
Parchemins postés : 163



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA7 - Maître des Sortilèges
Ma résistance magique est de: 20PV
Lord Voldemort


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 10:07

Tom Jedusor ne concevait pas de se battre ailleur qu'en première ligne quand il était sur le terrain. Il voulait être vu, est regardé, obersvé, anlysé et décortiqué. Pourquoi ? Parce qu'il aimait l'idée d'être le centre du monde, alors quoi de plus normal de commencer par être le centre d'attention. L'idée de faire peur ne pouvait s'accompagner que de sa présence à la vue de tous, sinon il n'était qu'une crainte. Et craindre ou avoir peur sont deux choses délectables, mais singulièrement différentes.

Il n'était pas commode de se montrer tout le temps, pui celà nuisait également à sa tranquilité. Comment tuer à sa guise si on a une foule de journaliste à ses basques. Comment laisser l'espoir naître et ensuite l'enlever si on est tout le temps sur le terrain. Quoi de plus délicieux que de priver d'espoir les gens qui ont oeuvré à le susciter. La punition de la puissance, le fort qui domine le faible, le plus habile qui manipule le plus faible pour se renforer d'avantage. Comment prouver sa force si il n'y a aucun ennemi face à vous ?

Lord Voldemort avait beaucoup tué aujourd'hui déjà, il s'en réjouissait : il n'avait pas perdu la main au fil de ses longues heures de replis à Little Hangleton. Il s'était même considérablement améliorer, faisant preuve d'un génie décuplé par la connaissance acquise au fil de très longues heures de lecture et dimagination. Faire face à ces sorciers là, c'était comme faire face à des moldus : même si ils le désiraient tous du fond de leurs coeur, aucun ne pourrait l'atteindre. Intouchable, invincible, indéniablement supérieur. Chaque action était une démonstration.

Deux irlandais subsistaient, une femme vive d'esprit et un homme grièvement blessé. Soit. Ce serait rigolo. Le Seigneur des Ténèbres avança, ses Mangemorts firent tous un pas en arrière. Comme il se doit. Il fit face à ces deux personnes. Il ne les provoca pas, il n'en eut pas besoin.

La femme le pointa de sa baguette, elle était hésitante, pétrifiée, paralysée par sa peur. L'homme claudiquait non loin, et il formula un bombarda. Il voulait blesser Jedusor au moin par le souffle de l'explosion magique. Puéril. Tom leva la Baguette de Sureau avant même que la magie ne fussent relâchée, il psalmodia trois mots dans une langue morte, inconnue de tous. Un serpent de pierre tenant une amphore entre ses crochets apparu, le maléfce entra dans le vase, Voldemort sourit un instant devant la mine déconfite de son ennemi, une lumière vive jaillit soudain de l'embouchure de l'amphore, le maléfice fut décuplé, sa puissance semblait infinie. L'homme formula un protégo, mais ce fut inutile, la magie se brisa alors que le trait impactait la poitrine de l'homme dans une explosion superbe faisant trembler les murs, ne laissant qu'une giclée de sang en V au sol pour seul cadavre.

Tom Jedusor reprota son attention sur la sorcière, elle était si paniquée qu'elle ne savait plus jeter le moindre sort. Tous échouaient lamentablement. Le Seigneur des Ténèbres s'approcha d'elle, il lui prit sa baguette de sa main, il la regarda souus toutes ses coutures, elle ne pouvait plus bouger, la peur la dominait entièrement. Il lui sussura à l'oreille "N'aie pas peur Isabella, mourir n'est pas douloureux." Il pointa le Bâton de la Mort entre les seins de la femme et formula l'Avada Kedavra à bout portant.

Le Seigneur des Ténèbres n'attendit pas que le cadavre touche le sol pour relâcher une nouvelle fois sa magie. Il fit un grand mouvement circulaire avc une mine concentrée, ses yeux fermés. Quand il laissa entrevoir à nouveau ses pupilles rouges, des grognements se firent entendre alors que les cadaves se relevaient. Il avait appris que le vieux Brom avaient utilisé des inferis ici, pour que les irlandais tuent des irlandais. Jedusor aimait cette idée, alors il décida de la reprendre.

Lord Voldemort fit quelques pas, il formula un contre-enchantement complexe, la formule faisait plusieurs phrases, et un craquement sourd éloigné se fit entendre. Il fit mettre ses mangemorts en cercle, chacun touchant l'épaule de son voisin. Il toucha l'un d'eux, alors que les inferis s'accrochaient au jambes des serviteurs, ils transplanèrent à l'intérieur même du Ministère, acte interdit par une magie protectrice qu'il venait de briser. Il arrivèrent dans la pièce de survie du ministre et de sa garde, effet de surprise garanti.

- Lord Voldemort 20PVs/7PA + 1 Inferius
- Nagini 5PVs/6PA + 1 Inferius
- John Mulciber 7PVs/4PA + 2 Inferi
- Lincoln Crow 4PVs/5PA + 2 Inferi
- Eris Valverde 7PVs/4PA + 2 Inferi
- Mike Witcher 9PVs/3PA + 2 Inferi
- James Eccleston 9PVs/4PA + 2 Inferi

La garde Ministérielle :

Algalon Pa 5/ 12 Pv
Ceunon Pa 5/ 14 Pv
Ephraim Pa 5/ 16 Pv
Ministre la Magie Irlandais Pa 4/ 12 Pvs

____________________________________




Dernière édition par Lord Voldemort le Lun 9 Déc - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 10:07

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/06/2011
Parchemins postés : 3607



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Eris L. Valverde


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 14:51

Enfin, ils en avaient terminé avec les irlandais de bas niveau. Le Ministère tombait presque officiellement. Les renforts allaient investir les lieux dans quelques minutes. Des ultimes combats, quelques morts de ci de là. La fuite était le plus conseillé. Mais Brom avait sûrement du déjà prendre les mesures nécessaires et bloquer toute forme de communication corporelle qui favoriserait la lâche fuite des membres du Ministère Irlandais encore présents alors que tout était perdu.
Ce n'était pas là la préoccupation de Lord Voldemort ni celle de ceux qui l'accompagnaient. Car rapidement, le Mage-Noir les mena vers l'endroit le plus sécurisé du lieu. Etrange ironie que de rentrer avec autant de facilité au coeur de l'endroit censé justement empêcher toute intrusion qui pourrait être menée avec la plus grande des forces. Mais il ne restait officiellement plus que cet imbécile de Ministre, qui devait se mordre les doigts d'avoir tenté de tuer Léon Brom, deux années auparavant. Ou peut-être un ultime soubresaut de courage, qui ne le mènerait nulle part ailleurs que dans la tombe.
Quoiqu'il en soit, les choses s'étaient passées à une rapidité folle, laissant aux Mangemorts la possibilité de reprendre quelques forces. Des inferis les avaient rejoint, afin de parer aux éventuelles menaces et autres coups que risquaient de se prendre les Serviteurs de Lord Voldemort.
Une fois que le Ministre serait mort, l'Irlande tomberait officiellement. Les bannières de l'Intendance flotteraient, les rues seraient envahies. Un immense chaos précéderait l'ordre et il faudrait alors vite être réactif et ne pas se poser sur de quelconques lauriers. Car le moment serait bien trop beau pour que les Hors-la-lois et les autres bourbistes qui suivent Jugson et sa petite troupe se taisent et ne fassent rien. Contrairement à ce que beaucoup pensaient alors, personne n'était à la fin de quelque chose. C'était le début d'un nouveau monde. Et le coche n'attendrait pas les retardataires.

Valverde cessa d'utiliser la magie commune à tous les sorciers et privilégia la magie runique. Une autre tactique du vieil homme, qui considérait toujours qu'un sorcier lambda n'était pas toujours en mesure de reconnaître la magie runique, encore moins de sévir contre elle. Beaucoup la prendre pour des sortilèges informulés, tandis que Valverde s'appliquerait en réalité à utiliser une forme de magie rare mais dévastatrice quand elle est bien utilisée.
Une onde d'air s'échappa des mains du vieil homme. Des bruits d'os brisés se firent entendre. Plusieurs côtes de cassées et sûrement des plus douloureuse et des plus importantes pour l'organisme. Le Ministre irlandais grinça des dents, mais s'il se trouvait là, justement à ce moment précis, c'était bien parce qu'il faisait parti de l'élite militaire et que la douleur n'était pour lui une terrible soeur avec qui il fallait savoir composer. Mais il se trouvait, hélas pour lui, que face à lui étaient des hommes bien plus capables de souffrir que d'aimer, et que la douleur était bien pire qu'une soeur manipulatrice, c'était une reine, une impératrice des moeurs et de sens terriblement meurtrière.

Ils ne voulaient pas comprendre. Ils ne voulaient pas douter, car on leur avait appris à ne pas le faire. Tant de masques mettaient en puissance le visage terrifiant et charismatique de Lord Voldemort. Mais eux qu'étaient-ils? N'était-ils pas certains de se diriger vers la mort. Ne faisaient-ils preuve d'un ultime acte d'héroïsme? Car après tout, qui viendrait sauver Monsieur le Ministre de la Magie d'Irlande, alors qu'il restait plus que cette pièce, cette minuscule salle à ne pas être sous le pouvoir du Purisme et de Voldemort. Alors, certes, pourrait-on dire que tant qu'il y avait de la fidélilité, il y avait de l'espoir. Valverde le croyait, sinon jamais n'aurait-il autant sacrifié de sa vie pour la Sorcellerie, le Purisme et Voldemort. Et sans nuls doutes ces irlandais le croyaient aussi, car c'était certain qu'ils avaient eux aussi tant sacrifié. Ils étaient donc similaires. A un point impressionemment vrai, car seule la conception du monde différenciait leurs esprits. Mangemorts et Bourbistes.
Mais Valverde ne s'en rendait pas compte. Tout ce qu'il voyait, c'était cette chaire à détruire, cette race esclave et basse du sang moldu et du bourbisme. Il ne s'en rendrait jamais compte. C'était tant mieux pour les Puristes, car un homme avec une telle intelligence et une telle culture du côté des bourbiste aurait été une grande menace. Mais le défaut de Valverde restait sa haine. Cette froideur que beaucoup voyaient comme une force si ce n'était une caractéristique du vieil homme, restait son point faible. Une armure difficile à porter, qui protégeait bien mais qui avait fini par se fondre sur l'épiderme. Valverde était intouchable moralement, mais à quel prix? C'était là le paradoxe. Chez lui, plus la haine était devenue grande plus elle avait été en danger. Car on écrase plus facilement l'araignée quand celle-ci est bien visible, plus grosse que ses congénères et à la portée de tous. La haine de Valverde était cette immense araignée, qui était entrée dans un trou béant causé par la perte de l'Amour et qui y avait tissé sa toile. Le trou n'avait été plus que toiles, fils entremêlés.
Mais le trou n'avait pas disparu. Et l'araignée était toujours là, toujours aussi grosse, toujours aussi vulnérable, toujours aussi seule.

Mais tout le monde ignorait son existence, jusqu'à Valverde lui-même qui ne pensait que par le calme et la froideur. La mesure, le calcul perpétuel sur les choses à faire et à ne pas faire. Perfectionnisme quelque fois raillant et difficile à entendre, il restait bel et bien présent. L'intelligence de Valverde n'avait rien de quelque chose d'exceptionnel ni de prétentieux. Mais elle l'avait sauvé de bien des choses. Du moins, évidemment, en apparence. Car en réalité, la Haine manipulait cet esprit finement travaillé, au point de le rendre totalement soumis à la détestation et à la violence froide.
Ceux qui en payaient le prix étaient devant le Mangemort Politicien. Et Merlin savait qu'il ne s'arrêterait pas d'éliminer les ennemis de la Sorcellerie et de la Pureté du Sang tant qu'il serait en vie.

Spoiler:
 


Dernière édition par Pr Eris L. Valverde le Mer 11 Déc - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 14:51

Le membre 'Pr Eris L. Valverde' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 08/10/2011
Parchemins postés : 1575



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Lincoln Crow


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin Lun 9 Déc - 19:28

On pouvait au moins dire une chose de cette bataille : c'est qu'elle fut mémorable. On ne pouvait ni dire que le Seigneur des Ténèbres avait failli, ni même que les Irlandais excellaient dans leur baroud d'honneur. Remarque qu'il aurait été assez faux de dire qu'ils se débrouillaient mal. Ils étaient simplement dépassés par les événements, et ne parviendraient jamais à renverser la tendance pour la simple et bonne raison que le Seigneur des Ténèbres faisait partie du cortège de la mort. On pouvait, jusqu'à il y a quelques heures, douter de la présence, voire de l'existence, du Seigneur des Ténèbres. On aurait pu le juger hors du temps, comme un être sans préoccupation humaine. Vrai qu'il semblait inatteignable, considérablement placé au-dessus du reste. Certains se refusaient la vérité, pensaient encore qu'il était potentiellement en défaite. Mais comment leur faire confiance ? Ils ont tué le seul espoir qu'ils possédaient, ils ont tué le Christ. Alors, ici, sur le champ de bataille qu'était devenu le Ministère de la Magie Anglais ne restait qu'une espèce de masse informe de débris, des corps mutilés, des entrailles, des baguettes brisées, et un groupe d'hommes vêtus de noir présider par l'être le plus affreux que la race humaine ait connu. Chaque mangemort avançait plus ou moins vite, certains, comme Crow, étaient en première ligne, déblayaient le chemin à coup de sortilèges surpuissants comme l'Avada Kedavra.

Lord Voldemort eut le privilège d'achever le dernier rempart entre son camp et le Ministre de la Magie Anglais, l'ultime cible de cette longue guerre de deux ans. Il fit mettre ses mangermorts en cercle, chacun touchant l'épaule d'un autre, et les inferis prirent forme après avoir cité une formulation complexe que Lincoln n'essaya même pas d'écouter, et encore moins de comprendre. C'était de la très haute magie, et c'était surtout une magie qui ne l'intéressait pas. La nécromancie était une espèce de catégorie sans réel intérêt à ses yeux. Il comprenait qu'on s'y intéresse, qu'on y trouve son compte, et qu'elle pouvait être utile, mais pour lui, la magie ne se limitait pas à cela, et il y avait bien plus important à explorer. Ils transplanèrent alors, effet surprise grandiloquent dans la salle de survie du Ministre de la Magie. Lincoln Crow n'attendit pas plus de temps, alors que la fumée noire lui donnait naissance dans l'espace, il pointa sa baguette sur un garde du corps qu'il coucha à jamais d'un sortilège de la mort. C'était ici que tout s'achèverait. Que ce soit la fin de la l'Irlande, ou celle du Seigneur des Ténèbres, ou celle de Crow. Ici, et nul part ailleurs. Ici, sur le champ de bataille. Ici, là où il était lui-même.

Spoiler:
 

____________________________________





Seul l'agent :geek:surveille les deux côtés de la force

Spoiler:
 


Dernière édition par Lincoln Crow le Lun 9 Déc - 20:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin

Revenir en haut Aller en bas

[MJ] L'Aube Puriste Partie 2 : La Chute de Dublin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-