POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Toujours sur la brèche ( Mj )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Lun 3 Mar - 16:26

Les talons de la sorcière faisaient un petit bruit régulier tout en frappant contre les dalles qui pavaient le Chemin de Traverse. Ploc. Ploc. Ploc. Ploc. Ploc. Elle ne cherchait pas à se cacher, au contraire, elle marchait avec puissance au milieu de la rue afin que tout le monde puisse bien la contempler. Elle ne regardait personne, si bien que tout le monde la regardait. Chacun ici la craignait. Normal, elle était sa préférée. Ses vêtements noirs mettaient son corps parfaitement en valeur et ses longs cheveux bruns et bouclés en toile d’araignée tombaient élégamment sur ses fines épaules. Les plis de sa longue robe en dentelle voletaient dans ses chevilles au rythme de ses pas. La Mangemorte avait un regard dur et des paupières lourdes. Tout le monde la saluait sans que jamais elle ne réponde. Ils ne sont rien et je suis tout, pensait-elle sans avoir totalement tort. Sa marche était une danse, une danse funeste.

« Bonjour Mme Lestrange. »

Un petit commerçant de la célèbre rue sorcière avait osé s’approcher un peu plus que les autres de Bellatrix Lestrange. La fameuse partisane des Ténèbres s’arrêta et tourna la tête vers un vieil homme à lunettes dont les yeux exorbités paraissaient craintifs.

« Quoi ? »

La voix de la femme avait été d’un froid polaire.

« Tu sous-entends que je devrais passer une bonne journée parce que tu me l’as souhaitée, Filius ? »

On vit le teint du petit homme courbé prendre une couleur blanchâtre. Il bafouilla et entrelaça ses deux mains faiblardes entre elles, les entremêlant avant de les démêler de nouveaux avec des gestes frénétiques. Une goutte de sueur perlait à son front. La Mangemorte s’était avancée, imperturbable. Elle le jaugeait du plus haut de sa personne dédaigneuse. Et pourtant, elle n’avait pas à en faire des tonnes. Absolument tout chez elle ne laissait aucune place à l’irrespect.

« Non non non euh… Mme Lestrange. Je… »

Elle souffla, avec son horrible voix aigue d’enfant malade. Et tout alla très vite. Un BANG sonore éclata, une lumière aveuglante suivit. Il fallut à peine quelques secondes pour que le vieux sorcier se retrouve dans les airs, la tête à l’envers tandis que la sinistre sorcière balançait ses cheveux dans tous les sens, vibrant de plaisir. Une nouvelle onomatopée et le commerçant touchait le sol violemment. Ce fut avec un sourire en coin satisfait que la Sang Pur quitta les lieux, de retour de Gringott’s où elle avait à faire, jouant de ses formes généreuses dans une démarche sensuelle.

A l’époque, toute son assurance cachait une blessure très profonde. Laquelle était due à la volonté du Seigneur des Ténèbres de laisser Bellatrix Lestrange de côté durant la Guerre d’Irlande. On ne pouvait nier que le Maître avait été autant clément qu’il pouvait l’être, et que sa Mangemort préférée avait commis de graves erreurs face au bourbiste Sheppard. Mais de là à sacrifier une baguette si précieuse et si guerrière que celle de sa chérie pendant une période aussi belliciste ! La Magie cachait parfaitement les nombreux cernes et la fatigue mentale de la sorcière. Arrivée au bout de la célèbre avenue, elle transplana vers le 12, Square Grimmaurd.

Entre deux maisons de Moldues défraichies par le temps, se trouvait un endroit magiquement protégé par une illustre sorcellerie. La Sang Pur s’avança vers une porte éclatante de noir et donna un coup de baguette sur une poignée d’argent en forme de serpent. En entrant dans sa noble demeure redorée par sa présence et par l’ardent nettoyage qu’avaient effectué les deux nouveaux elfes de la « Maîtresse », Bellatrix se rendit compte qu’une missive spéciale bouillonnait sur le porte-parapluie en forme de jambe de Troll. De ses mains encore gantées, elle l’ouvrit et la lut avec une attention particulière. Quelque chose d’anormal se produisait à Azkaban. Mais qui était chargé de la sécurité de cette foutue prison, nom d’un Moldu ! Aussitôt, elle se précipita dans une pièce adjacente afin d’enfiler une tenue de combat confortable et de cacher une deuxième baguette, dérobée lors de la Bataille de Poudlard, dans une de ses bottes en cuir de dragon. Elle ne porterait pas de masque, comme le font la plupart des Mangemorts. Avec Eris Valverde et anciennement Severus Rogue, Bellatrix Lestrange était une des rares privilégiées à ne pas avoir à se déguiser en Mangemort. Ensuite, elle avala rapidement une solution de Force qui accrut considérablement sa puissance magique et ses capacités de résistance. Enfin prête, elle se déroba par la cheminée dans un rire démoniaque.


« Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ! »

~

Au loin, un horizon. Non, pas d’horizon, aucune perspective. Le regard qui transperçait le nuage de fumée magique avec ces deux gros yeux noirs ne pouvait parvenir à saisir ce qui se profilait au loin à cause de la brume presque indécente qui s’était abattue sur les eaux tourmentées de la Mer du Nord. Cette brume à couper au couteau masquait une silhouette lugubre qui s’élevait dans ce paysage sinistre. Une sorte de fort : Azkaban, la prison magique. La forme sorcière, pas liquide mais pas tout à fait gazeuse non plus, voletait au-dessus des vagues et de l’écume. Elle caressait l’eau de temps en temps mais la seule possibilité pour elle était d’atterrir sur le rocher. Là où elle avait, jadis, été emprisonnée par l’implacable juge Croupton Senior. Ce souvenir à jamais gravé dans sa mémoire agitée revenait sans arrêt, et c’était particulièrement vrai lorsque la silhouette austère et lugubre de son ancien bagne se dessina nettement face à elle. La nuit, et rien d’autre. Elle se souvenait soudainement que, dans les cellules, le jour ne paraissait jamais venir. Les Détraqueurs. Ils se multipliaient depuis la conquête du pouvoir par le Seigneur des Ténèbres, agressant ça et là quelques Moldus se trouvant sur leur chemin.

Le froid glacial et ce brouillard persistant amenaient une ambiance spéciale et funeste à souhait. Le bloc de fumée noire traversa la brume et vint se fracasser avec fracas contre  le dur sol caillouteux de la prison, devant la porte d’entrée. Il y avait du monde, mais on sentait que Rookwod, Dolohov, Alexïeva et les autres venaient juste d’arriver. La matière magique se développa et prit peu à peu la forme d’une sorcière aux paupières lourdes et à l’aspect hautain. Bellatrix était là. Son visage émacié retrouvait toute sa blancheur en ce lieu sordide, elle conservait cependant une beauté indéniable et dominait les autres serviteurs du Mal de sa personne élancée – certes aidée par les talons de ses bottes. Sa baguette à la main, elle observa rapidement autour d’elle. Elle eut une moue dégoûtée suivie d’un léger frisson lorsqu’elle regarda la tour triangulaire qui s’élevait au-dessus d’elle, grouillante d’activité et de sorcellerie.


« Où sont ces saloperies de monstres ? », murmura-t-elle férocement pour parler évidemment des capes noires, les Détraqueurs.

Deux gardes demeuraient par terre. A la vue du corps mutilé de l'un, on pouvait rapidement comprendre que la Mort l'avait emporté. L'autre paraissait seulement stupefixé. Il reçut immédiatement quelques sortilèges - dont un Enervatum - afin qu’il se réveille le plus vite possible. Non pas que la sorcière eut besoin d’aide pour le combat (car combat il y aurait) mais plutôt d’informations. Ils se relevèrent doucement, très très doucement et on ne peut plus douloureusement, et firent face à celle qui prendrait les rennes de l’opération, comme elle en avait l’habitude dans les moments imprévus.

« Qui sont-ils ? Dis-moi ! Qui a fait ça ? », hurla-t-elle avec rage en pointant du doigt son collègue estropié.

Elle avait déjà une petite idée de la question. La tension déjà palpable au sein de la bâtisse ne représentait rien par rapport à la peur que les pauvres âmes qui avaient imaginées conquérir Azkaban allaient ressentir devant le groupe armé des forces du Mal. De retour pour la première fois depuis son héroïque évasion, la Mangemort éprouvait une folle envie de meurtre. Enragée comme jamais, la sorcière était entrée dans une crise de démence qui n’arrangerait sans doute rien au sort des futurs prisonniers. Restait à connaître leur identité précise.

« On dégomme ces veracrasses et en priorité ceux qui dirigent les Patronus. Les Détraqueurs feront leur sale boulot après. »

Un sourire se dessina sur le visage pâle de la tueuse.
La terrible Bellatrix Lestrange était assoiffée, assoiffée de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Dim 9 Mar - 14:31

Le message tourna rapidement, et bientôt, les fumées noires des divers transplanages percèrent à travers la brume d'Azkaban. Il était temps pour les serviteurs du Lord de briller sans lui.
Un certains nombre de ses fidèles n'avait pas été appelé à Dublin, il n'avait pas souhaité s'entourer de l'ensemble de ses fidèles, sans le savoir, cela lui serait bénéfique.
Rapidement, les fidèles de Voldemort se reconnurent. Dolohov et Rookwood étaient déjà là, suivi d'un petit groupe de serviteurs des ténèbres, ils allaient monter à l'assaut de la porte principale quand deux autres mangemorts arrivèrent. Ils reconnurent facilement Bellatrix qui, à l'instar de tous les autres, ne portait pas de masque, et Alexieva, une jeunette qu'il ne considérait que peu, son jeune âge n'aillant pas fait d'elle une des plus anciennes serviteurs du Lord.
Ils ne saluèrent pas les deux arrivées alors que Bellatrix s'attachait à râler à houspiller les présents. Elle réveilla un garde présent à sa manière avant de l'interroger rapidement sur un ton condescendant.

« Qui sont-ils ? Dis-moi ! Qui a fait ça ? »

Ce dernier, un peu désorienté, répondit d'une voix timide, choquée de voir l'ancienne lieutenant de Voldemort en personne.

Killian Jones : C'est … c'est la Vague … ils sont là ! Et l'Ordre du Phénix aussi ! Ils sont montés vers la tour.

Il ne l'avait pas encore vu, mais son camarade avait été tué, sans doute par un sortilège, visiblement, on avait pas plaisanté sur les moyens. Peut être l'avait on oublié lui ? Difficile à dire.
C'est alors que Bellatrix décida de prendre les rennes de l'attaque, toujours très sûre d'elle, trop peut être.

« On dégomme ces veracrasses et en priorité ceux qui dirigent les Patronus. Les Détraqueurs feront leur sale boulot après. »

C'était dit avec une telle autorité, que les serviteurs bougèrent, cependant Dolohov se permit une intervention derrière son masque et répondit à sa collègue assez froidement :

Antonin Dolohov : Tu n'es plus la préférée du Maître Bella, ne nous donne pas d'ordres !

Rookwood ne dit rien, se murant dans son silence. Dolohov fit ensuite signe aux serviteurs de bouger. Tous savaient que Dolohov était un client, sorcier très puissant, il avait déjà vaincu Fol-Oeil à la bataille des mystères et sa réputation de grand duelliste n'était plus à faire, aussi, il était tout autant en droit d'exiger que Bellatrix qui avait perdu son trône.

Antonin Dolohov : Allez, on y va, Wilkes et MacNair sont déjà dans le bureau du directeur, ils vont pas tarder à rappliquer.

Le groupe fit alors mouvement vers l'entrée et tomba face à face avec les membres de l'ordre du Phénix amassés là. Certaines têtes ne leur étaient pas inconnues. Aussitôt, les membres de l'Ordre se mirent en formation pour stopper l'avancée des ennemis. Si les résistants étaient plus nombreux, ce n'était qu'une question de temps.
Kingsley accompagné de Tonks lancèrent deux maléfices de stupéfixion qui furent bloquer par Dolohov et Rookwood, visiblement il n'y avait pas de place pour la parlotte ici.
L'heure était à la bataille !

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 20/10/2013
Parchemins postés : 2092



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 13PV
Ruth U. Alexïeva


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Ven 14 Mar - 19:55

Ruth était jeune, très jeune si on la comparait à la vieille génération des fidèles du Seigneur des Ténèbres. Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom, avait toujours su maintenir un certain équilibre dans son entourage. L’ancienne génération de ses fidèles étaient toujours là servant, combattant à ses côtés. Loin de s’en tenir à ça, il avait toujours su renouveler ses rangs. S’assurant que lorsque les anciens ne sauraient plus le supporter, d’autres auraient déjà fais leur preuve. Tant que maintenant, ils travaillaient ensemble sous ses ordres. Comme dans tout les groupes, surtout un aussi vaste que le leur, il y avait des frictions. Certains dont l’intérêt seul étaient le prestige, d’autres plus fanatiques, des mangemorts plus effacés. Il faut de tout pour faire un monde comme il fallait de tout chez ceux qui servaient Voldemort. Les tensions étaient donc inévitables, certains d’entres eux se détestant cordialement. Il n’était pas rare que des conflits éclatent. Jamais devant le Lord, aucun d’entre eux n’auraient osé, et celui-ci aurait réglé le problème sans attendre et de manière expéditive. Non tout ça se déroulait en coulisse, loin des yeux du Seigneur des Ténèbres, de manière discrète. Ca la faisait soupirer parfois.

Elle évitait les conflits avec ceux qui étaient désormais ses collègues. Ce n’était pas constructif et ne menait à rien. Elle comprenait que des gens comme John et Eris Valverde ne s’entendent pas, parce que leur façon de faire était différente, qu’ils n’avaient pas toujours la même vision des choses. Les deux hommes avaient toujours eu l’intelligence, malgré leur différent, de savoir mettre leur querelle de côté lorsqu’il fallait travailler ensemble pour le bien du purisme. Il n’en était pas de même pour tout le monde. En particulier ceux qui cherchaient les faveurs du Lord, pour une raison ou pour une autre. Il semblait dangereux à la jeune femme de se faire trop remarquer par le Seigneur des Ténèbres. Oh bien sûr l’honneur était grand, et qui n’aurait pas voulu l’être mais le risque aussi. On déçoit bien plus vite en étant sous les feux des projecteurs qu’en retrait de ceux-ci.  C’est pourquoi sa voix claqua dans l’air, dur et sévère pour la première fois depuis longtemps :

« Et personne ne serra plus le préféré du maître si nous échouons ici parce que nous sommes incapables de mettre nos égos de côté Antonin. » Son ton se radoucit, elle n’avait jamais provoqué un conflit inutilement, de plus, elle n’avait rien contre Dolohov et elle savait combien Bellatrix Lestrange pouvait se montrer intraitable vis-à-vis des autres. « Sans compter qu’elle a raison. Ce n’est pas un ordre, simplement du bon sens. Tu voudrais qu’on perde l’avantage des Détraqueurs simplement parce qu’on laisse ces imbéciles de l’Ordre et de la Vague faire des Pantronus ? »

Sans attendre sa réponse et sachant qu’elle avait raison, elle s’avança dans la masse quand le groupe fit mouvement vers l’entrée. Qu’importait leur conflit à tous quand on se trouvait face à l’ennemi ? Ils étaient beaucoup et elle reconnu plusieurs têtes. Les Weasleys, elle se souvenait des deux jumeaux, elle les avait côtoyé durant le tournois des Trois Sorciers alors qu’elle passait sa dernière année à Poudlard. De même, il était impossible de ne pas reconnaître Shacklebolt, Londubat ou Lovegood. L’heure n’était pas aux salutations et les premiers sorts fusèrent sans qu’on ait besoin de se présenter bien heureusement, ceux-ci furent bloqués par Rookwood et Dolohov. Après un rapide calcul, elle constata qu’ils étaient clairement en infériorité numérique. Tant pis, ils ne pouvaient rien y faire à part espérer que des renforts arriveraient bientôt. Elle voulu lancer son premier sort cherchant Hestia Jones du regard mais dans la précipitation, elle fut bousculer par un Serviteur des Ténèbres dont elle ne connaissait pas le nom et rata son sort, elle lui lança un regard noir pour l’oublier une seconde plus tard. Elle n’avait pas le temps pour ça. La bataille avait commencé, les sorts fusant de toute part et c’est tout naturellement qu’elle se retrouve en face de Nymphadora Tonks, et dire que les gens trouvaient son nom de famille bizarre… Bellatrix n’était pas loin, elle l’avait vu quelques secondes avant et elle l’appela un sourire amusé aux lèvres :

« Bellatrix, je crois qu’il y a matière à t’amuser ici. »

Spoiler:
 

____________________________________


“How do you move on? You move on when you finally understands that there is no turning back.”


Dernière édition par Ruth U. Alexïeva le Dim 16 Mar - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Ven 14 Mar - 19:55

Le membre 'Ruth U. Alexïeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Sam 15 Mar - 17:41

Une certaine atmosphère pesait dans les cieux d’Azkaban. De gros nuages noires menaçaient la bâtisse et ceux qui s’y trouvaient actuellement. La brume impénétrable couvrait toujours les eaux glacées de la Mer du Nord, épargnant étonnamment le rocher qui soutenait la célèbre prison. Quelques serviteurs des Ténèbres arrivèrent encore lorsque Bellatrix Lestrange interrogeait violemment celui qui avait échoué dans son rôle de gardien. Le fait que Kilian Jones, le garde réveillé par la Mangemort, bafouillait du fait du caractère impressionnant de son interlocutrice était particulièrement visible. Rien d’étonnant à cela. Ses petites lèvres rouges sang, ses paupières lourdes, sa peau blanche, sa beauté froide, ses grands cheveux noirs en toile d’araignée, son corps élancé… Quiconque croisait un jour le regard de cette guerrière sauvage s’en souvenait à jamais.

La Vague… l’Ordre du Phénix… A ces mots, Bellatrix serra un peu plus les dents. Beaucoup des grosses pompes du terrorisme de Potter devaient sans aucun doute se débattre dans l’enfer d’Azkaban. Shacklebot, les traîtres Weasley et Jugson, Londubat, Lovegood… Tous ces noms aussi infects les uns que les autres. La Mangemort se retourna et fit face à Dolohov.


« Tu n'es plus la préférée du Maître Bella, ne nous donne pas d'ordres ! »

Comment ? Ce cloporte osait s’adresser à la grande Lestrange de cette manière ? Sans sourciller, une flamme dans les yeux, la Mangemort cracha par terre et, avec une rapidité fulgurante s’avança vers le serviteur de Voldemort pour lui coller une droite bien placée. Elle gronda de sa voix tonitruante et brutale, quasi-masculine.

« Ferme-la Dolohov ! Recommence et je te casse les os ! »

Les autres partisans des forces du Mal ne dirent rien, ils baissèrent seulement les yeux, craignant un conflit entre deux éminents serviteurs du Seigneur des Ténèbres. Elle n’entendit pas l’intervention de Ruth Alexïeva, faisant comme d’habitude la sourde oreille à ce que disent toute personne qui ne serait pas elle-même ou Voldemort. Tous les Mangemorts la jouaient perso, évidemment. Chacune cherchait la faveur de leur seul et unique Maître commun. Quiconque dirait le contraire serait un menteur. Dans le cercle proche de Vous-Savez-Qui, la modestie n’existait pas. Ils s’engouffrèrent alors dans la Tour avec pour seul objectif la capture du maximum de leaders de la résistance.

Le face à face fut direct. Les salauds étaient là, presque tous rassemblés en petits groupes entre les murs froids d’Azkaban. La bataille commença aussitôt. Les sortilèges fusèrent de partout. Bellatrix bloqua l’un d’entre eux alors qu’il se dirigeait vers, les évènements faisaient que, sa camarade de duel Alexïeva.


« Fais gaffe, merde ! »

Soudain, ce fut le choc. Les yeux de Lestrange s’exorbitèrent subitement. Elle connaissait désormais sa cible principale… Nymphadora Tonks. La traîtresse de la famille, la honte de la lignée au Sang Pur des Black. La seule descendante d’Andromeda Black portait le nom d’un Moldu, mais cela ne lui avait pas suffit. Nièce de la Mangemort, celle qui comptait dans l’Ordre bourbiste du Phénix grâce à son statut d’ex-Auror s’était tristement mariée avec un loup-garou. Beurk ! Bellatrix Lestrange secoua sa baguette et s’écria :

« Tu… es… à MOI ! »

Une petite croix violette se dessina sur l’épaule de sa proie puis, avec une vitesse fulgurante, le corps de Tonks s’éleva dans les airs pour se fracasser contre un mur. Un maléfice de Magie Noire, un maléfice empoisonné. Le choc lui fit non seulement perdre de la force, mais le venin qui s’écoulait désormais dans les veines de la Métamorphomage allait sans aucun doute avoir raison du reste de sa vie… La sorcière avait promis à son Maître quelques années auparavant qu’elle exterminerait les mauvaises branches de sa famille, voilà qui achèverait le travail. Le rire tonitruant de Bellatrix Lestrange qui résonna bruyamment dans l’entrée brisa le peu d’espoir qui restait dans le cœur de ses adversaires.

Les Hors-la-loi faisaient désormais face à une Bellatrix Lestrange déchaînée.


Spoiler:
 


Dernière édition par Bellatrix B. Lestrange le Dim 16 Mar - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Sam 15 Mar - 17:41

Le membre 'Bellatrix B. Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Sorcier Supérieur' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Sorcier Adulte' :

#2 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 08/03/2014
Parchemins postés : 250



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Kimeria MacFusty Origins


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Mar 18 Mar - 23:40

Les forces des ténèbres intervenaient, plaçant une épée de Damoclès au dessus de la tête des résistants. La pression serait constante, très présente, pour tous les présents, il n'y avait rien de plus certain qu'une lutte acharnée entre les deux partis. Les mangemorts, depuis leur succès, étaient en proie à une lutte interne permanente, l'orgueil de la victoire, l'envie de plaire au maître.
Voilà pourquoi les places étaient chères, surtout celle de bras droit, le Seigneur des Ténèbres était en manque d'un exécutant direct car depuis Scofiled la place n'avait jamais été vraiment prise. Et quel mangemort ne voulait pas plaire à son seigneur et maître ?
D'où les propos de Dolohov qui avait défié Bellatrix, tombée dans l'oubli depuis sa déchéance, une descente aux enfers qui allait peut être prendre fin ici.
Et puis l'ancienne lieutenant décida d'envoyer une gifle à l'homme qui avait tué le très célèbre Alastor Maugrey. Il y eut un moment de flottement avant que chacun règle ses comptes et que le groupe parte en direction de la tour.

Le groupe tombe donc sur les divers résistants présents pour l'attaque de la prison. À la fois surpris et déterminé, vous vous lancez à l'assaut de la masse d'individus qui se dresse devant vous.
Évidemment, les anciens fidèles de Voldemort ont une certaine expérience du combat et se considèrent naturellement supérieurs aux plus jeunes d'entre eux. Après une première attaque rapide de la part de Ruth, vous vous trouvez en situation de combat et dans la panique, vous vous organisez comme vous pouvez, chacun ciblant une personne et l'attaquant.
Naturellement, Bellatrix s'en prend à sa nièce, Tonks, qui fait alors équipe avec une ancienne auror, Hestia Jones. Ainsi, c'est un duel en deux contre deux cent pour cent féminin qui semble s'installer.
Bella arrive à lancer un sort à Tonks qui plie légèrement sous le choc avant d'envoyer un électro particulièrement puissant sur sa tante, la défiant du regard sans un mot alors que dans ses yeux se reflétait une nette envie de vengeance. Hestia Jones, elle, rate son sort qui part se perdre plus loin dans la brume.

L'endroit se transforme rapidement en un champ de bataille improvisé, un peu à l'image de la bataille du département des mystères.
Dolohov et Rookwood, en équipe, font face Shacklebolt et Elphias Dodge, deux des plus anciens collaborateurs de Dumbledore. Après un rapide échange de sorts, les deux mangemorts prennent l'avantage, la spéciale Dolohov percutant violemment le chef du gouvernement en exil alors que Rookwood envoyait un sort de magie noire sur Dodge qui ne peut pas le parer et subit donc les effets, son corps vieillit par le temps ne tenant plus aussi bien le choc.
Pour le reste, les sorts partent et fusent, dans toutes les directions, si bien qu'il faut faire attention pour ne pas blesser un de ses alliés.

Le temps presse, et alors que l'Ordre du Phénix tente de gagner du temps, les renforts des ténèbres arrivent. Un mangemort à la tête d'un petit groupe de serviteur fait son entrée, son masque, vous le connaissez, surtout toi Bella … il distribue ses ordres avant d'agiter les bras, baguette en main, il s'approche du duo Ruth-Bellatrix et s'adresse à vous, envoyant un sort dans le tas qui est paré par Elphias Dodge. Sans se présenter, il se place entre vous deux, ignorant quasi Ruth.

Rabastan Lestrange : Tu as donc retrouver la mauvaise graine à éliminer Bella …

Prêt à combattre, il ne semble pas décidé à aller ailleurs pour le moment. Le combat commence à se préciser, les ténèbres arrivent, il n'y aura pas de quartier !

Hrp:
 


Dernière édition par Kimeria MacFusty le Ven 21 Mar - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Mar 18 Mar - 23:40

Le membre 'Kimeria MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Sorcier Supérieur' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Sorcier Adulte' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Sorcier Supérieur' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Sorcier Dangereux' :

#4 Résultat :


--------------------------------

#5 'Sorcier Adulte' :

#5 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Sam 22 Mar - 11:37

"Sors-tu du gouffre noir ou descends-tu des astres ?
Le Destin charmé suit tes jupons comme un chien ;
Tu sèmes au hasard la joie et les désastres,
Et tu gouvernes tout et ne réponds de rien.

Tu marches sur des morts, Beauté, dont tu te moques ;
De tes bijoux l'Horreur n'est pas le moins charmant,
Et le Meurtre, parmi tes plus chères breloques,
Sur ton ventre orgueilleux danse amoureusement."

Baudelaire.


Vous sentez la Mort ?

Les murs glacés de la prison pour sorcières et sorciers d'Azkaban empestaient une odeur de pourriture et de mort. Croiser un prisonnier équivalait à croiser un cadavre. Aussi appelés "vivants en phase terminale". Quant à ceux qui avaient succombé pour de bon, ils rejoignaient la liste des victimes des Détraqueurs, de la faim, du froid, de la torture et de la fatigue. Leurs corps gisaient sous terre, plus exactement sous le rocher qui mettait en exergue cette sombre bâtisse que tous les Hors-la-loi du monde magique craignaient. Azkaban. Azkaban. Azkaban. Si Bellatrix ne fût pas en plein combat, le nom terrible de la prison lui résonnerait dans la tête comme un sinistre souvenir, comme un fantôme, une brume de l'esprit qui s'accroche et qui vous consume petit à petit. Comment s'en détacher, comment oublier ? La Mangemort ne pouvait pas. Heureusement, dans le désert froid de sa conscience détraquée, pendant toutes ses années jusqu'à ce beau jour de 1996, une petite flamme brûlait. Quelle était cette flamme exactement ? Elle représentait la plus belle des choses qui puisse arriver à un être aussi pervers que Bellatrix, le plus bel espoir, celui qui l'avait fait tenir. Or il n'y a jamais de flamme sans fumée. L'intuition que son tendre Maître vivait toujours, quelque part caché en attendant son heure. Son retour. Voilà la flamme, mais qu'en était la fumée ? Eh bien ! Le désir de vengeance. Bellatrix Lestrange était une assoiffée de sang. Mais cela, nous l'avons déjà dit.

Les regards des Hors-la-loi reflétaient quelque chose de paradoxal. On sentait à la fois leur immense fatigue, leur dégoût de vivre et d'évoluer dans un monde qu'ils n'avaient pas choisi, qu'ils abhorraient par dessus-tout (et l'expression était euphémistique) et contre lequel ils prirent la décision de résister. Noble mais folle aventure. Leur passion pour Dumbledore renvoyait à celle de la Mangemort pour Voldemort. Cependant, malgré cette lassitude et ces cernes stimulée, l'Ordre du Phénix paraissait transportée dans un autre monde, motivés par des idéaux plus forts qu'eux, plus grands et plus hauts que les simples individus qui les portaient. Touchant. Enfin, presque.

Soudain, la traîtresse Tonks lança un sortilège sur sa tante mal-aimée. L'Electro montrait une certaine puissance, mais aucune ingéniosité. Celle qui fut quelques instants une cible redevint la dominante. Elle gueula à plein poumons, il ne fallait pas l'attaquer, il ne faut jamais attaquer Bellatrix Lestrange.


« JE VAIS TE TUER ET C'EST TOUT CE QUE TU ES CAPABLE DE FAIRE ??? CHIENNE ! »

Alors il fallait une réaction. Et quelle réaction plus naturelle que celle de la haine ? Bellatrix le voulait, oh oui elle le désirait au plus profond de son être. Torturer jusqu'à la Mort.
Ce fut un mouvement de la baguette spontané, tout ce qu'il y avait de plus brut. La main de la sorcière accompagna un mouvement du poignet aussi élégant que rapide. Nul besoin de formuler ce maléfice, elle ne le connaissait que trop bien pour l'avoir utilisé maintes et maintes fois. Sa marque de fabrique, la trace indélébile qu'elle laissait à ses ennemis les plus farouches. Les Londubat devaient sans doute s'en souvenir. Tous, même le petit Gryffondor orphelin, étaient passés sous cette baguette lors de la bataille du Département des Mystères. Bellatrix se rappela, bizarrement, que Potter avait essayé de l'utiliser contre elle. Mais il avait échoué, Potter avait toujours échoué et il ne représentait rien d'autre que le néant.
L'Endoloris faisait effet.


« Voyons combien de temps peut tenir l’immonde Tonks avant de s’effondrer comme un Londubat. »

Ce sinistre sourire dessiné sur les lèvres de Bellatrix Lestrange brillait comme un soleil noir, comme le reflet de la Mort qui accueillerait Nymphadora Tonks entre ses bras. La Mangemort riait, elle riait toujours. Le Duel était un jeu, elle prenait le combat à la légère, comme son joujou charmant avec lequel elle décidait de l'avenir.

Prise dans le feu de l'action, la sorcière n'avait pas remarqué l'arrivée de nouveaux renforts du côté des Ténèbres. Alors que sa nièce se débattait entre les bras d'Hadès, Bellatrix entendit la voix rauque de quelqu'un qu'elle connaissait de longue date. Un autre Mangemort Lestrange allait prendre part à la guerre que se menaient les deux groupes. Rabastan était le frère de Rodolphus, le défunt mari de la princesse morbide. Lui aussi avait participé activement à la torture des Aurors Londubat, ayant ensuite comparu devant le débile Croupton comme sa belle-soeur.

Vers 1981:
 

En un coup d'oeil, Bellatrix Lestrange vit l'état des duels. Rookwood et Dolohov s'en tiraient bien contre Shackelbot et Doge. Même le gardien blessé dominait la Weasley. Tout se déroulait comme prévu, il s'agissait désormais d'être rapide.

Une voix se perdit dans la forteresse encore à conquérir.


« Mais c'est une forcenée ! »


HRP:
 


Dernière édition par Bellatrix B. Lestrange le Sam 22 Mar - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj ) Sam 22 Mar - 11:37

Le membre 'Bellatrix B. Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toujours sur la brèche ( Mj )

Revenir en haut Aller en bas

Toujours sur la brèche ( Mj )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-