POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La folie au détriment du courage || En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 104



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Hildegarde M. Madne


MessageSujet: La folie au détriment du courage || En cours Dim 12 Jan - 22:02

..





© Le-Fou-Chapelier
HILDEGARDE MYRTHLE MADNE (ft. France Conroy)

    » SURNOM(S) : Aucun
    » NÉ(E) LE : 21 Janvier 1946
    » LIEU DE NAISSANCE : Hôpital Sainte-Mangouste, Londres
    » ÂGE : 65 ans
    » DEGRÉ D'ÉTUDE : BUSEs et ASPICs, Doctorat de Sciences de l’Alchimie à l’Université Magique de Genève
    » ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Anglaises
    » SANG CERTIFIÉ COMME : Mêlé
    » BAGUETTE : Bois de lierre, plume de phénix, trente-trois centimètres
    » PATRONUS : Une perruche
    » MÉTIER : Hildegarde est à l'origine Maître des Potions à l'Intendance du Royaume-Uni. Longtemps sous la direction de Ruth Alexieva, elle a été chargée notamment de faire de nombreuses recherches sur l'Alchimie et la Pierre Philosophale. Les potions sont pour elles une passion dévorante. Elle passe la majeur partie de son temps à chercher de nouvelles choses, des nouveaux ingrédients. Mais sa quête du secret de l'Alchimie fait d'elle une personne à la limite de la folie, qui a tant voyagé jusqu'aux frontières du rationnel qu'elle a du mal à faire désormais la part des choses. Il lui faut quelque chose à faire, tout le temps. Eviter de voir le temps qui passe, trouver le secret d'une vie éternelle. Hildegarde est donc dévorée par la science et la recherche. Elle a postulé et a été acceptée comme Professeur de Potions Magiques à Poudlard et Directrice de la maison Serdaigle. Mais ce retour à Poudlard montre une volonté de la vieille femme de s’isoler dans sa folie dévorante. Les élèves de Poudlard ne sont qu’au début de leurs peines. De quoi réjouir l'Inquisitrice, une vieille amie d'Hildegarde...


INFORMATIONS GÉNÉRALES



» ÉTAT CIVIL : Veuve. Elle a tué son mari.
» FAMILLE : Dixie Madne, née McDin — Mère d’Hildegarde. Elle était à l’origine une simple serveuse aux Trois Balais, respectable et honnête. Elle est rapidement devenue corrompue et dépressive, notamment avec sa rencontre avec Arth, le père de ses six enfants. Des grossesses successives et des déceptions face à une vie qu’elle ne voulait pas l’ont transformée en une droguée alcoolique, prête à tout pour avoir sa dose de stupéfiants quotidienne. Elle est morte internée à Sainte-Mangouste, après avoir tenté de tuer sa dernière fille, Mellin.

Arth Madne — Roturier devenu dirigeant d’entreprise, il est sûrement l’homme le plus bête au monde. Avide d’argent et de pouvoir, il a toujours cherché à détruire grassement toutes celles et ceux qui se sont trouvés sur son chemin. Débauché, il n’a jamais prêté attention à ses deux fils et ses quatre filles. Hildegarde n’a jamais réussi à le haïr, bien qu’il eût été le pire père que l’on pût trouver sur terre. Il est actuellement toujours vivant.

Erya Madne — Fille aînée des Madne, c’est une fille introvertie et complètement rangée vers elle-même. Elle n’a jamais supporté la misère dans laquelle ses parents l’ont forcé à plonger et a préféré se couper du monde. Hildegarde ignore tout de ce qu’est devenue sa grande sœur.

Kevin Madne — Second enfant et premier garçon de la famille. Il a rapidement suivi les exactions de son père et est mort d’une overdose lors d’une soirée bien trop arrosée et dangereuse. Hildegarde voit en lui le père qu’elle n’a jamais pu avoir et éprouve une fascination pour l’alchimie depuis le jour de sa mort.

Dhiew Madne — Quatrième enfant des Madne, elle est arrivée après Hildegarde. Cette dernière a toujours affectionné sa petite sœur et les deux femmes ont actuellement un lien très fort. Elle est sûrement celle qui a le mieux tourné dans toute cette famille, devenant une personne simple et gentille.

Seth Madne — Jeune garçon. Il est devenu joueur de Quidditch dans une équipe locale. Hildegarde le trouve débile et effacé. Elle a sûrement raison, puisque le futur le prouvera sûrement.

Mellin Madne — Dernière des Madne. C’est une petite fille discrète, qui a failli mourir à l’âge de deux mois sur un coup de colère de sa mère. Elle a été placée en centre pour enfants avant que l’on ne découvre son statut de Cracmole. Elle vit parmi les moldus, et est devenue caissière dans un supermarché. Hildegarde n’a pas aucun contact avec elle.

La famille Madne est une famille déchirée par la drogue et l’ambition. Les déceptions sont devenues rapidement coutume dans la piètre maison familiale. Chaque enfant devait trouver la quelle façon était la mieux de s’en sortir. Certains suivirent le chemin des parents, d’autres se cachèrent. Hildegarde devint folle à force de trop fermer son cœur aux menaces extérieures. Elle se réfugia dans la science, dans la tentative sans cesse de se surpasser et de surpasser les autres. Profondément marquée par la misère de sa famille, elle a toujours cherché à vivre dans l’argent afin de ne jamais revivre ce qu’elle avait déjà vécu.
Le Purisme prône l’union par la famille et la Communauté. Hildegarde n’a aucune famille et n’en aura jamais. Elle n’a ni connu ses grands-parents ni ses oncles et tantes. Elle ne sait actuellement rien d’eux, si ce n’est que tous ont voulu se couper de ses parents au vu de la débauche et de la misère sociale dans laquelle ils tombaient tous. On peut dire que cette famille fut à la base de tout ce qu’est Hildegarde. Déconstruite, en dehors des réalités, extrême, Hildegarde ressemble bien plus à ses congénères qu’elle ne le pense. Elle souffre d’un véritable manque de clairvoyance sur sa propre personne, pensant être la différence même de ce que furent ses parents.
Les Madne représentent l’échec social. Ils n’ont jamais réussi à mettre en avant leurs qualités et sont tombés rapidement dans la misère et la facilité.
» AMITIÉ / RIVALITÉ : Hildegarde, dès son entrée à Poudlard, a cherché à rivaliser avec les meilleurs de son année. Et même plus. Elle a toujours été à la quête de l’excellence. Brillante, elle l’était mais ne s’en est pas rendu compte assez tôt. A la quête de la perfection, elle n’a jamais réussi à se contenter de qui elle était, de prendre confiance en elle et d’écouter son cœur. Elle n’a jamais eu de véritables amitiés puisqu’étant soit jalouse des autres, soit jalousée par les autres. Incapable de construire de sincères relations, Hildegarde est bien trop psychologiquement instable pour être une personne que l’on aime rencontrer tous les jours. Elle reste toutefois une personne polie, cordiale et chaleureuse, étant très tactile et semblant très proches des gens. Il est donc dur de parler de rivalités, puisque peu comprennent qui il est réellement et quelles sont ses intentions.



PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Chaleureuse, douce, respectueuse, intelligente, souriante, charismatique, élégante, ouverte d’esprit.
» DÉFAUT(S) : Colérique, instable, hypocrite, nerveuse, manque de confiance en elle, désordonnée.
» RÉGIME DE TERREUR : Elle est complètement en dehors de ces réalités ci. Elle peut présenter des caractéristiques d’opportunistes et est donc satisfaite d’avoir un travail et un salaire. Pour le reste, ce n’est pas son problème. Un gouvernement est en place et c’est tant mieux. Elle a, quant à elle, des choses à faire quotidiennement qui ne regardent pas la politique ni Voldemort. Ils ont tous bien d’autres à faire que s’occuper d’elle.
» NÉ MOLDU : Hildegarde s’étonne parfois à s’emporter contre eux. Sans doutes une manipulation réussie du régime. Elle a une profonde colère en elle et s’identifie très vite aux minorités. Toutefois, elle ne se rend guère compte de qui elle est et de ce qu’elle a vécu. De cette manière, elle attaque les minorités comme elle s’attaque elle-même, n’arrivant pas à faire le deuil d’une enfance détruite et passée dans la misère. Au fond, elle n’a rien contre eux, mais ne le sait pas vraiment. Si la société a chuté à cause des Nés-moldus, c’est sûrement donc à cause d’eux que sa famille est aussi tombée dans la misère.
» CARACTÈRE : C’est là une personnalité bien complexe. De prime abord, Hildegarde semble facile d’accès. Son allure excentrique va de paire avec une voix douce et calme. On sent, à l’entendre parler, une grande culture et une connaissance sans bornes du genre humain. A l’écoute des autres, elle peut sembler très chaleureuse et prête à tout pour aider l’autre. C’est là son premier grand défaut. Elle a trop appris à vivre pour les autres ou contre les autres que pour elle-même. Toute son allure, sa façon d’être et de penser ne se sont composées qu’envers ou contre les autres. Hildegarde n’a jamais appris à se connaître, se confortant dans un paraître qui devenu avec le temps un être. Elle se croit être une personne qu’elle a créée de toute pièce afin d’échapper à la misère de sa famille. Dédoublement de la personnalité ? Pas encore. Elle n’est pas suffisamment allée dans les extrêmes pour l’être. Mais nous pouvons dire qu’Hildegarde s’ignore totalement, et qu’elle est entrée dans une spirale de méconnaissance psychologique qui la mène peu à peu vers la folie.
Brillante, elle a toujours cherché à être meilleure que les autres car jamais récompensée pour le travail qu’elle offrait. Ses parents ne l’ont jamais soutenu et pourtant, il y a toujours eu de quoi le faire. De cette manière, Hildegarde s’est forgée une culture impressionnante qu’elle ignore posséder. Bien plus intelligente que la plupart des personnes qui ont travaillé avec elle, elle est capable de bien des prouesses de l’esprit en peu de secondes. Mais cette intelligence a toujours contrasté avec cette volonté de constamment vouloir dépasser les limites. Et trop s’affranchir est aussi mauvais que ne pas le faire du tout. Hildegarde commence à en payer les prix, cherchant à occuper son temps avec de nouvelles découvertes et de nouvelles recherches. Sa venue à Poudlard en est la preuve. Elle compte bien se servir du régime de terreur qui y est instauré pour faire des recherches au niveau des Potions et de l’Alchimie. Elle n’a jamais été cruelle, mais est capable de partir très loin en quelques secondes. Colérique, elle est facilement fâchée et peut dire ou faire des choses totalement irrationnelles qui trahissent un total manque de contrôle de sa propre personne.
Il est bien rapide de parler de folie. On peut parler d’excentricité qui fait d’Hildegarde une personne originale que l’on ne croise pas tous les jours. Sa façon de s’habiller contrastant avec la plupart de celle des autres Sorciers, elle est une personne que l’on remarque au premier coup d’œil. Mais la véritable folie se cache là où elle n’a jamais appris à connaître la personne qu’elle a toujours été. De cette manière, deux identités restent en suspend. Celle qu’elle est véritablement est un spectre méconnu, qui l’accompagne à n’importe quel moment de sa journée. Une ombre qui la suit, au détour d’un couloir et qui s’en va quand elle croit vouloir la regarder dans les yeux.



HISTOIRE (15 lignes minimum)


Hildegarde est née le 21 Janvier 1946 à huit heures quarante à l’Hôpital Sainte-Mangouste de Londres. C’est sûrement là le plus prestigieux titre que l’on pût trouver à donner à cette naissance totalement imprévue et non voulue de sa mère Dixie. Troisième enfant des Madne, Hildegarde est née indésirée dans une famille perdue par la débauche et la drogue.
Fille de Jeremy McDin, commerçant au Chemin de Traverse en matériel d’entretiens de balais magiques, Dixie est devenue au bout de quelques années Serveuse aux Trois-Balais. Un boulot calme et bien placé, qui lui assurait une vie tranquille à Pré-au-lard. Lorsqu’elle a rencontré Arth, elle est tombée sous le charme d’un aventurier qu’elle n’a jamais pu être. On ne sait pas véritablement qui a entraîné l’autre, toujours est-il que huit ans plus tard et au bout du troisième enfant, la famille vivait dans une misère totale.
Hildegarde a grandi au milieu de l’alcool et la drogue. Les soirées chez les Madne étaient soit consacrées aux fêtes, soit aux disputes conjugales. Pourtant nourrisson, elle est restée en dehors des considérations de ses parents, souffrant à des moments de manque de lait ou de nourriture adaptée pour son âge. Les choses n’ont jamais été équilibrées pour sa mère qui se surpassait en câlins et en soins durant de longs moments avant d’abandonner complètement ses enfants et de disparaître du domicile familial. Hildegarde a donc vu ses premiers jours dans le déséquilibre et l’incertain. Bébé, son inconscient s’est construit une carapace interne. Elle ne pleurait que très peu, semblant observer dubitativement tout ce qu’il se passait devant ses yeux.
Elle a toujours été proche de son grand frère, bien trop souvent sorti à fuir la maison. Il se lia avec leur père une fois l’adolescence arrivée, ce qui les éloigna tous les deux. Hildegarde se prit d’une véritable affection pour sa petite sœur, née six ans après elle. Très mature pour son âge, elle s’attacha à devenir une mère pour elle, sans nuls doutes celle qu’elle-même n’avait jamais eue.

Elle resta toutes ces années enfermée dans sa chambre minuscule, à s’imaginer une autre qu’elle était. Un soir était-elle une star, un autre une grande aventurière prête à tout pour braver les risques du monde. Un univers se construisait sous ses yeux, totalement autre que la vie qu’elle affrontait tous les jours. Certains avaient fait le choix d’entrer un combat à mains nus avec cette misérable vie que leur offraient ses parents. Elle, elle se coupait. Légitimement ou non, s’en rendait compte ou non, elle restait ainsi faite et partait dans un imaginaire qui n’appartenait qu’à elle.
C’est dans cet état d’esprit qu’elle entra à Poudlard en 1957. Elle y fit ses premiers pas dans la maison Serdaigle. Brillante et intelligente, elle l’était de toute évidence. La folie qui s’installerait bien des années plus tard ne se voyait guère. Car en arrivant au cœur de la célèbre Ecole de Sorcellerie, Hildegarde pensa se découvrir. Extravagante, populaire, intelligente, elle était devenue la chef d’un petit groupe de monde. Des capacités de dirigeante étaient bien la dernière chose dont se doutait la jeune fille. Elle n’en fut cependant pas dérangée, trouvant la situation amusante.
Mais rapidement elle se rendit compte qu’elle n’était pas la seule à pouvoir être la meilleure. Longtemps cachée, longtemps mise devant sa propre image sans aucune autre concourence ni contact avec l’extérieur, Hildegarde découvrit l’Autre en même temps qu’elle se découvrait elle-même. Et autant dire que les choses ne furent pas des plus délicates. Une quête de perfection perpétuelle vit naissance, et la jeune Serdaigle fit tout son possible pour aller au-delà de ses propres limites.
En troisième année, elle prit Arithmancie et Etudes des Runes dans ses options. Elle obtint aussi des cours d’expérimentation avec le professeur Slughorn, qui lui fit découvrir avec rigueur et passion l’art des potions magiques. Elle continua à s’entourer de beaucoup de personnes, tentant de prouver à tous qu’elle était toujours la meilleure dans tous les domaines. Mais l’arrivée de l’adolescence, la découverte de soi et de l’autre fit qu’elle se retrouva de plus en plus seule. Si bien qu’arrivée à ses ASPICs, elle ne passait ses journées qu’avec elle-même. Hildegarde redécouvrit son imagination, ce qui ne se fit pour la mieux servir. Tout au contraire, puisque presque devenue adulte, la Serdaigle devenait une menace pour elle-même tant elle se coupait d’une réalité qu’elle n’avait jamais réussi à dompter. Pendant toutes ces années de scolarité, elle comprit que son avenir se faisait dans les potions. Elle voulait créer un autre monde par la science, confectionner un univers rien qu’à elle. Et dès qu’elle prenait du temps pour préparer des potions, elle oubliait complètement son propre réel. Elle avait toujours réussi à devenir autre à partir du moment où un chaudron et des ingrédients se retrouvaient sous sa main.

C’est donc pour cette raison qu’elle fit le choix de faire des études en Potions Magiques en 1964, et plus particulièrement dans des branches abstraites et moins scolaires. Elle prit la direction de la Suisse, faisant ainsi le choix de couper tous liens avec ses parents. Vivant de petits travaux de serveuse ou de surveillante dans des écoles Magiques, elle suivit durant douze années les cours de l’Université Magique de Genève. On ne sait que peu de choses parmi ces premières années. Mais elle découvrit tout de même l’art complexe des potions et entra dans ses premiers moments de folie. Elle épousa un homme qu’elle avait rencontré par hasard, qu’elle tua deux années plus tard grâce à des potions. Elle avait fait le fin choix de prendre un alcoolique notoire, dont la mort n’étonna personne et ne rendit triste que sa propre femme insatisfaite de voir certains effets de la potion qu’elle s’attendait à voir ne pas se passer.
Dès 1976, elle dispensa des cours d’Histoire des Potions Magiques à la même Université avant de se voir confiée toute la branche concernant les magies occultes en Potions. Ainsi, dès 1982, elle était devenue une personne plus qu’importante au cœur de l’Université de Genève. Brillante et intelligente, elle publia différents traités et mémoires de recherche qui prouvèrent ses compétences dans cette complexe branche des Potions. Elle enseigna comme remplaçante quelques mois à l’Ecole Magique de Suisse, avant de tout quitter de revenir en Angleterre dès 1993.
Elle fut embauchée à l’Université Magique de Londres, enseignant de nouveau l’histoire des Potions. Elle travailla quelques années sur l’Alchimie, avant de voir son travail coupé par une nouvelle guerre qui entra. Hildegarde a toujours eu un côté opportuniste, cherchant la meilleure situation pour devenir la meilleure. Elle fut alors vue dans des milieux puristes influents, prenant position pour Lord Voldemort tout en évitant de se mêler de toute question politique.

La guerre fut gagnée. Elle décida alors de se joindre à un groupe de recherche au cœur de l’Université Magique de Londres qui visait à fournir au Ministère de la Magie Anglais le maximum de ressources en potions servant aux interrogations. Elle était notamment chargée de confectionner des potions toujours plus puissantes et plus utiles. C’est donc de cette manière qu’elle intégra l’Intendance du Royaume-Uni, quittant toute branche de l’enseignement. Elle y travailla notamment sur l’alchimie, afin de pouvoir transformer des matériaux en or et vice versa.
Hildegarde vit en dehors de toute réalité quant à la dictature. Elle peut être considérée comme ces fous qui vivent reclus dans un monde qu’ils se sont construits eux-mêmes et qui n’agissent pas face aux horreurs du monde. Tout au contraire, ils y contribuent. En dirigeant son propre petit royaume, Hildegarde a dépassé ses propres limites tout en s’imposant des frontières vis-à-vis de la réalité. Elle est devenue un monstre silencieux, prête à tout pour découvrir quelque chose de nouveau quoiqu’en coutât son action. A la recherche de la perfection, elle serait prête à tout détruire afin d’atteindre son but. Il est évident qu’elle n’en a nullement les moyens. Aussi finira-t-elle un jour par s’autodétruire. Car plus elle tentera les limites de l’homme, plus elle cohabitera avec la mort. La folie est un chemin oublié, où la logique de l’un n’est pas celle de l’autre. Mais souvent elle est substitution à autre chose. Au courage manquant à une heure essentielle de la vie. Au courage de se battre contre le noir de sa propre personne. Au courage de se comprendre, d’aller au-delà des facilités de la vie. Hildegarde n’a pas réussi à avoir le courage de s’affranchir de son passé et de sa misère. Un autre chemin s’est ouvert pour elle. Un chemin qu’elle croit bien tracé, tout à fait sûr et menant à la bonne direction. Mais voilà bien longtemps qu’elle a quitté l’immense route de l’humanité. Exil rationnel que payeront les élèves de Poudlard.


QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?




    » SURNOM(S) : Riris, Erichou, Chou, le vioque, vieille carne, et j’en passe !
    » ÂGE : 19 ans… et bientôt 20 ! 
    » GARÇON OU FILLE ? : Bonne question!
    » COMMENT AS-TU CONNU POUDNOIR ? : Bonne question également !
    » AVIS / SUGGESTIONS ? : Je ne vois toujours pas la statue en l’honneur d’Eris… Rolling Eyes
    » PARRAINAGE? : Par Robi, encore et toujours. Je vous en supplie !
    » MULTICOMPTE ? : DC autorisé par Robichoubidou.
    » CODES :


[size=11]..



Dernière édition par Hildegarde M. Madne le Mar 14 Jan - 21:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 20/10/2013
Parchemins postés : 2092



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 13PV
Ruth U. Alexïeva


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Dim 12 Jan - 22:07

Bienvenue à vous ma chère, ravie de vous savoir parmis nous.

PS : Je suis FAN de ta banière !

____________________________________


“How do you move on? You move on when you finally understands that there is no turning back.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Dim 12 Jan - 22:14

Cruelle diablesse !

Réservons un bon accueil à une si charmante ... mégère ? Créature ? Chose ...

Bon courage pour la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Dim 12 Jan - 22:30

COPIIIIIINE.

Bonsoir ma chère. Bienvenue ici. Bonne continuation. Terminé. Repos.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 104



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Hildegarde M. Madne


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Dim 12 Jan - 22:34

Vos complaisances me touchent, mes chers agneaux.

Grand merci, Platt. Nous nous recroiserons avec toujours autant d'affectivité dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Benjamin Mulciber


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Lun 13 Jan - 8:53

Hildie :cheers:

Re bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 104



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Hildegarde M. Madne


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Lun 13 Jan - 12:15

Merci à vous, très cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Lun 13 Jan - 15:16

Rebienvenue collègue !
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 104



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Hildegarde M. Madne


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Mar 14 Jan - 21:49

Merci à vous, monsieur le Cow-Boy!

Fiche terminée!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours Mar 14 Jan - 22:45

Il a free, il a tout compris

Je te valide avec le plus grand des plaisir, hâte de voir ce perso à l'oeuvre Wink

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La folie au détriment du courage || En cours

Revenir en haut Aller en bas

La folie au détriment du courage || En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Adultes
-