POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Entre chien et loup |PV Shepp| terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2013
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Owen Shore


MessageSujet: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Jeu 23 Jan - 22:55

Le métro londonien. Vaste réseau souterrain qui telle une fourmillière grouillait d’activité. Ceux qui se pressent -la plupart, qui s’entassent, qui flânent -touristes et autres personnes ayant prévu trop de temps pour leur trajet te ne trouvant rien de mieux à faire que se trainer dans les couloirs du métro. Ceux qui restent boulot ou mendicité, représentations imprévues qui feront peut-être sourire l’un, peut-être même que quelqu’un s’arrêtera. Pas vraiment pour rester, juste un attardement passager -on peut se le permettre parfois, à voir si on laissera une pièce. Ceux qui arrivent à échapper à la surveillance et y dormiront et ceux qui profitent d’un marché installé dans ce lieu qui ne voit jamais la lumière pour acheter quelques produits frais -ou presque- parce qu’ils n’auront pas le temps d’aller autre part après le boulot. Ceux qui sont bien habillés parce qu’ils vont à une fête mais n’ont pas d’autres solutions que d’utiliser le transport qui en fin de journée ne sent pas toujours la rose, ceux qui lisent, ceux qui écoutent de la musique et ceux qui se sont endormis. Ceux qui regardent ce qu’il y a dans le porte-monnaie qu’ils viennent de piquer -même pas à un touriste, ceux qui se sont trompés de ligne ou de direction, ceux à qui Alzeihmer a fait oublier pourquoi ils sont là, ceux qui regardent les rames en se demandant s’ils oseront sauter un jour mais qui n’oseront jamais. Ceux qui piétinent parce que le métro n’arrive pas et ceux qui viennent de louper le leur.

Longue liste qui n’en finirait jamais et qui faisait oublier aux gens que dans ce réseau souterrain il y avait aussi des endroits que la vie avait quitté. Des stations fantômes parsemées de ci et de là sur le réseau. La plupart restait à l’abandon mais quelques unes étaient encore exploitées d’une manière ou d’une autre par la compagnie et quelques autres, plus rares, avaient été reconverties. Parfois les gens connaissaient la station d’Aldwych utilisée parfois comme lieu de tournage mais personne parmi la foule lambda des citoyens ne connaissaient la station de Brompton Road. Fermée comme bien d’autres à une époque pour manque de fréquentation, elle avait été utilisée pendant la Seconde Guerre Mondiale comme centre de commandement de la défense aérienne.

S’installer là n’était pas le lieu idéal. Certes Owen Shore avait envoyé des hommes jeter un oeil à ce qu’il restait du palais de Whitehall, siège du Ministère de la Défense avant l’attaque des sorciers, et une bonne partie avait été détruite dont celle qui détenait les archives et il semblerait que les sorciers n’aient pas semblé porté une quelconque attention à ce qui subsistait. Mais si les papiers sur ce lieu n’étaient plus, il restait des gens qui en avaient connaissance. Certains étaient morts, quelques autres avaient été “invités” à quitter leu poste mais d’autres avaient choisi de collaborer. Evidemment ils avaient autre chose à penser que cette station de métro reconverti en centre de commandement mais qui sait si un jour cela ne ressortirait pas pour une raison x ou y ?

Bien sûr il était impossible de tout contrôler mais cela faisait tout de même un risque énorme et il allait sans dire qu’Owen n’aimait pas cela. Mais lui et les quelques hommes qu’il avait réunis avait besoin d’une planque et ce au coeur de l’antre de la bête pour être prêt à frapper. des planques il pouvait en trouver, toute la pègre de Londres le faisait bien mais une planque qui lui offrait d’office de l’équipement même si quelques mises au point étaient à faire ça ne courrait pas les rues. Mais l’aspect souterrain avait ses avantages aussi surtout vu que leurs adversaires étaient des sorciers qui, s’il avait bien compris d’après ce que ses hommes lui rapportaient, ne connaissaient pas grand chose au monde moldu et donc n’était pas familier du métro, ils n’avaient sans doute jamais considéré tout ce réseau qui courrait sous leur pied. Tant mieux, le plus longtemps ils garderaient leurs yeux à la surface pensant ainsi pouvoir tout voir, le plus de temps ils gagneraient pour s’organiser.

S’organiser, il avait déjà organisé les lieux, les équipes, leurs missions mais il fallait maintenant s’organiser pour penser à la suite car rester cacher n’était pas le but qu’ils recherchaient. Or malgré les informations qu’il essayait de collecter, il était clair qu’il lui manquait trop d’informations sur ces sorciers. Owen lisait un des rapports de ses hommes. Ils avaient un peu plus de précisions sur les soients disant “méchants sorciers” contre lesquels le gouvernement qui les avait soumis de force voulait prétendument les protéger. Il s’agirait de deux groupes nommés respectivement “La Vague” et “L’Ordre du Phénix”. Et ceux-ci avaient commencé -comme par hasard- à attaquer des villes après que ce gouvernement là ait pris le pouvoir….

Owen était déjà plus que sceptique quant à toute cette histoire de méchants sorciers qui voulaient les attaquer et ces nouveaux éléments ne venaient pas changer son opinion au contraire. Quelque chose lui disait qu’il y avait de la manipulation là-dessous mais… mais si vraiment ces groupes existaient et qu’ils n’étaient réellement pas contre eux, les non-sorciers alors il y avait quelque chose à creuser. Owen en savait trop peu sur les sorciers pour réellement voir ce qu’il pourrait faire de cette information mais savoir qu’au sein même de ces sorciers il y avait des dissensions était bon à savoir.

L’inaction bouffait Owen aussi fut-il presque soulagé quand on entra après quelques coups frappés à la porte et qu’on lui annonça :


“Colonel, un individu suspect a été repéré à tourner dans les environs de l’ancienne entrée de la station.”

Déjà repéré ? Si c’était le cas, Owen était sûr qu’ils auraient déjà eu un groupe de sorciers sur la gueule. Ils ne semblaient pas du genre à faire dans la dentelle ni à prendre les non-sorciers comme eux comme une menace quelconque. Owen avait bien l’intention de leur montrer qu’il n’était jamais bon de sous estimé son adversaire. Ils pouvaient choisir de faire les morts. Mais c’était trop en demander à Owen qui de toute façon savait bien qu’ils ne pourraient pas longtemps jouer à l’autruche. Refermant le dossier il ordonna :

“Amenez-le. Vivant et capable de parler -je veux savoir comment on nous a trouvé- mais qu’il ne voit pas l’installation. C’est peut-être un de ses sorciers alors faites gaffe au moindre de ses gestes.”

Peu après leur arrivée ils s’étaient réunis pour échanger sur ce qu’ils avaient pu comprendre de leur magie et que tout le monde soit informé et se méfie. Visiblement ils avaient besoin d’une baguette en bois pour en faire mais rien n’était moins sûr de la même manière qu’ils ne semblaient pas toujours être obligés de parler. Cette magie semblait pouvoir prendre différentes formes, ils avaient essayé de lister mais il était évident qu’ils leur manquait beaucoup trop d’éléments.


Spoiler:
 


Dernière édition par Owen Shore le Jeu 5 Juin - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Dim 2 Fév - 10:09

Le pays entier était désormais à feu et à sang. Personne n'y échappait. Moldu, hors la loi disposant de pouvoirs magiques, tous étaient traités de la même façon et finissaient très souvent la face contre les pavés, immobile et bien trop silencieux. Le pays était en guerre ou plutôt Lord Voldemort menait ses troupes à la chasse aux moldus, aux traitres et tout autre opposant à son régime qui osait dire non. Personne ne pouvait lui dire non sans subir d'atroces conséquences et il devenait de plus en plus difficile de faire face à ce rouleau compresseur.

Sheppard avait tenté de s'y opposer ses dernières années, il avait pris des vies, provoqué de profondes entailles chez l'ennemi mais au final c'était lui qui en ressortait brisé. L'Ordre du Phénix le rejetait et revenir vers eux était tout aussi risqué que de mettre le pied sur un nid de frelons. En avait-il vraiment l'envie aussi de revenir vers eux ? C'était une grande question. Ces derniers mois, il s'était fait très discret voir même trop discret pour que cela ne soit pas louche. Son statut d'indésirable était même en sursit d'après les grands Politiciens et manipulateurs du Seigneur des Ténèbres tant il se faisait discret. Certains pensaient qu'il avait fini par être blessé mortellement et avait fini par agoniser à un endroit discret. On retrouverait peut être son corps d'ici quelques mois. Ils n'avaient pas vraiment torts car John Sheppard n'avait plus vraiment la vie d'un Indésirable, sensé se montrer, avoir des actes de bravoure bref défier le système et servir de tête d'affiche pour la lutte des Hors la Loi.

Il n'en était rien pour lui. Sheppard se terrait dans des quartiers moldus de Londres, restant rarement plus de trois nuits sur place avant de squatter un autre endroit. La baguette magique était désormais rangée à l'intérieur de son pull à capuche et ne servait qu'une à deux fois dans le mois pour se débarrasser d'une éventuelle menace mais rien d'autre. Il n'était pas question de se faire repérer par se biai et pour ça, il s'interdisait de l'utiliser. Lui, le Sang Pur était devenu un véritable sang de bourbe et un vieille larme bricolée servait désormais d'outil principal. A plusieurs reprises, Sheppard s'était interrogé sur son avenir ici au Royaume Uni et s'était demandé s'il ne valait pas mieux pour lui de revenir dans son pays d'origine car ce n'était pas ou plus sa guerre. Mais pour faire quoi ? Pour construire une autre vie ? Pouvait-il avoir envie d'une autre vie ? Une vie paisible, sans danger où il aurait peut être des enfants. Non, il ne rêvait plus de cela. Sa vie était derrière lui et il aspirait seulement à en emporter le plus possible avec lui avant d'y rester. Il ne se faisait aucune illusion, il allait y rester ici sous la main d'un sorcier mais il espérait juste retarder ce moment et faire le plus mal possible lorsque le moment viendrait.

A force de trainer dans le même quartier, Sheppard avait fini par remarquer quelques mouvements suspects. Les patrouilles de sorciers étaient régulières comme partout même si ceux-ci n'étaient d'une incroyable discrétion. En revanche, il y avait quelques aller retour d'individus vers ce qui semblait être une entrée souterraine. Le quartier avait souffert de la guerre et plusieurs bâtiments étaient dans de bien tristes états et pouvaient s'avérer être de bonnes planques. Personne ne viendrait le chercher dans une ruine car personne ne pensait qu'il pourrait y être. Sur un vieil exemplaire de journal, le Hors la Loi avait pris quelques notes sur ses observations. On y trouvait des surnoms "capuche noire", "Scroutt" ainsi que quelques horaires à côté de ceux-ci. Oui, il avait remarqué que certaines allers-venues étaient régulières ce qu'il trouvait de plus en plus louche. Il devait en savoir davantage, il finit un jour par sortir dans les rues rodant à proximité de cette entrée souterraine marquée d'un "underground". il ne savait pas trop ce qu'était ce lieu mais à voir la grosse grille, elle était condamnée. Impossible de s'éterniser davantage, l'Aigle avait repéré une nouvelle patrouille de sorciers, ceux-ci étaient en contrôler quelques papiers et il était temps pour lui de mettre les voiles. Il reviendrait ce soir... Ce fut le soir de trop...

A des heures très matinales, le phénomène d'allers et venues refit son apparition comme réglé sur du papier à roulette. Eux aussi semblaient avoir remarqué les patrouilles et évitaient les horaires de celles-ci. Pas de doutes, il y avait quelque chose dans ce souterrain mais surtout quelque chose d'organisé. Moldu ? Hors la Loi ? Il n'en avait aucune idée et il se laissait encore plusieurs jours pour tirer cela au clair. Il n'en eut pas le temps. Des craquements se firent entendre l'alertant mais une voix rompit le silence des lieux.


"Mets tes mains en évidence..."

Brusquement plongé dans les lueurs de plusieurs lumières, Sheppard était incapable de percevoir s'il avait affaire aux moldus propriétaire de la demeure dans laquelle ils étaient ou des sorciers. Une chose était sûre, il ne pouvait se permettre de se laisser attraper comme ça. Tête baissée, John ne fit aucun geste réfléchissant à toute vitesse à une issue. Il n'en voyait véritablement qu'une, sauter par la fenêtre mais il devrait surement utilisé la magie pour atténuer sa chute. En aurait-il le temps ? Il n'en savait rien.

"METS TES MAINS EN EVIDENCE !"

Pas de coopération du côté du Hors la loi qui s'était immobilisé depuis sa découverte et avait ses doigts cramponnés au bois de sa baguette, prêt à contrer tout sortilège l'attaquant. D'ailleurs pourquoi eux n'avaient-ils pas attaqué? Qui étaient-ils ? Combien étaient-ils ? Sheppard n'avait aucune réponse à ses questions et il ne les aurait certainement pas avant de se dévoiler. Il y en avait au moins deux voir trois. L'un d'eux se rapprochait centimètre par centimètre et cela devait hâter la réflexion de l'Aigle. Devait-il réagir ? Devait-il se laisser capturer ? Certainement pas... Ce dernier opta pour une autre tactique, laissant l'ennemi se rapprochait de lui réagissant au dernier moment en sortant sa baguette magique et en en plaçant l'extrémité sous la gorge de l'ennemi.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2013
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Owen Shore


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Mar 4 Mar - 8:40

Bien sûr les choses auraient été plus simples si l'intrus s'était rendu gentiment sans faire de difficulté. Comme il aurait été plus simple de discuter ensuite tranquillement de la pluie et du beau temps assis autour d'une table en buvant un thé. Mais Owen n'aimait pas le thé, la pluie et le beau temps il s'en intéressait que lorsqu'il prévoyait des opérations et surtout son rôle n'était pas de prévoir les choses simples, au contraire le but était d'être prêt à affronter toutes les situations. Aussi quand l'homme leva sa baguette personne ne se démonta. La plupart avait leur arme braquée sur lui mais une autre partie se déployait déjà pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres intrus venus avec celui-là. On aurait pu tenter une discussion après tout il était seul et il menaçait juste l'un d'entre eux mais ils connaissaient trop peu les capacités de ces sorciers pour prendre le moindre risque.

Aussi c'est sans un coup de semonce que le coup partit. Oh non pas une balle mais bien une fléchette hypodermique. Outil pour la chasse ils avaient réussis à se procurer quelques munitions et quelques armes à droite à gauche sans attirer l'attention et pas de manière très légale mais quand on est dans la clandestinité à quoi rime encore le mot légal ? Owen aurait préféré se procurer de vrais armes et pas ces pisse-aller mais la procédure était plus longue, plus difficile aussi il fallait bien qu'il rouve quelque chose en attendant pour pas rester les mains vides. Et même si ficher une ou deux balles dans le corps de cet homme lui causait autant de remords qu'Écraser un insecte, il fallait admettre qu'avoir l'homme attaché, désarmé et endormi devant sans avoir eu plus de problème que cela était pas plus mal -et il aurait toujours le temps plus tard si besoin de se défouler sur l'homme si le besoin se'n faisait sentir.;_

En attendant qu'il se réveille, son arme -cette baguette- avait été soigneusement emportée et mise sous clefs ailleurs, tant qu'on n'en savait pas plus, on limitait les risques. L'homme était attaché à une chaise jusqu'au bout des doigts au cas où il n'ait pas forcément besoin de ladite baguette pour faire sa magie. Le mieux aurait été de le bâillonner mais difficile de l'interroger dans ces conditions. A moins qu'il soit capable de communiquer par la pensée mais ce fait ce serait révélé plus un problème qu'une solution.

On eut le temps de l'informer par un rapport qu'aucun autre individu suspect n'avait été repéré avant que le sorcier se réveille. Owen n'avait ni la patience ni l'envie de passer par quatre chemins aussi embraya-t-il tout de suite :


"Si tu ne veux pas avoir d'ennuis -pas plus en tout cas- tu vas me décliner gentiment et surtout rapidement ton identité, les raisons pour lesquelles tu as essayé de t'infiltrer ici et comment tu nous a retrouvés."

Le ton d'Owen était dur. Il avait évidemment pleins d'autres choses à demander mais chaque chose en son temps, trop de paroles et c'était lui qui risquait de se mettre à dévoiler des informations. S'Il avait posé des questions sur le fait qu'il soit seul ou non, il aurait laissé entendre qu'il n'en savait rien alors que là l'homme pouvait toujours avoir un doute sur si ses éventuels coéquipiers avaient été attrapés ou non.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Mar 4 Mar - 11:01

PAN ! Le bruit de la détonation, si faible soit-il, se fit entendre dans cette pièce dans laquelle le silence était le roi du lieu. A peine le temps de cligner des yeux qu'il sentit quelque chose le toucher à l'épaule. Ni une, ni deux, l'Aigle s'empressa de contre-attaquer en prononçant son incantation magique.

"Diffin..."

Destiné à égorger son otage, Sheppard ne put la terminer. En effet, sa cible, militaire de surcroit, venait de le frapper dans un coup de coude dans le ventre avant de dévier sa baguette magique et impossible pour l'ex Serdaigle de répliquer quoique ce soit. Ses muscles ne répondaient plus, plus assez vite pour lui permettre de se défendre.. Le somminifère était en train de se répandre très rapidement en lui grâce au système vasculaire. Destinées à rendre inoffensive des animaux tels que des lions ou des éléphants, ces seringues se révélaient des plus efficaces sur un être humain. Cherchant à résister alors que ses genoux venaient de lâcher, Sheppard tenta de lancer une autre incantation. Son poignet droit fut écrasé par le pied d'un des sbires l'obligeant à relâcher sa baguette magique qui roula lentement sur le parquet poussiéreux. La lutte contre le somminifère dura une dizaine de secondes supplémentaires avant que son corps ne l'oblige à lâcher prise l'emmenant dans un sommeil sans rêve.

Lorsqu'il ouvra de nouveau les yeux, il les referma aussitôt, ébloui par la lumière braquée sur lui. Détournant la tête à la recherche de moins de luminosité, Sheppard revenait lentement à lui et chercha à se protéger les yeux de sa main. Chose qu'il ne put faire étant donné que son poignet était solidement immobilisé tout comme le reste de son bras voir même son corps. Il chercha bien à se libérer de ses liens mais ne fit que les resserrer davantage l'obligeant à stopper tout mouvement. ça, c'était pas un réveil très sympathique... et cette lumière qui l'empêchait de regarder devant lui le gênait aussi fortement. La première pensée du Serdaigle fut qu'il était fichu. Après des années de cavale, il avait fini par se faire attraper par le Ministère de la Magie et il y avait de grandes chances pour qu'il ne soit plus de ce monde dans les prochaines heures. Tête baissée, Sheppard imaginait déjà les grands titres de la gazette des sorciers. Ils étaient parvenu à l'avoir....

Une voix le sortit de ses pensées lugubres. Une forme était présente, faisant dos à cette lumière et rendant impossible pour lui toute identification. Il allait avoir droit à son petit interrogatoire. Comme s'il avait besoin de décliner son identité aux membres du Ministère... et comme s'il allait les aider. Sheppard était un lâche préférant la fuite à la lutte mais ligoté comme il l'était, la fuite n'était même plus envisageable. Ne rester qu'une option à ses yeux, en emporter le plus possible avec lui...

Sa seule réponse fut de cracher sur le côté. ça ne répondait pas à la question et ça risquait de ne pas plaire non plus.


____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2013
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Owen Shore


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Mer 9 Avr - 20:43

L’homme ne serait pas l’un des premiers à tenir tête à Owen. Le problème c’était qu’Owen n’était pas de ceux qui laissaient l’occasion à l’autre longtemps de se foutre de sa gueule. Il ne voulais as parler ? Owen n’avait pas l’intention de prendre des pincettes juste parce que c’était un sorcier. Certes il était sur ses gardes mais à vrai dire il l’était toujours. S’il savait toujours à quoi s’attendre à quoi bon être sur ses gardes ? Un soldat devait savoir prévoir. Dans un univers aussi cadré que l’armée où l’on œuvrait en groupes, il était bon d’être organisé. Mais celui qui était incapable de sortir du cadre quand la situation très clairement n’avait pas été prévue ne faisait pas long feu sur le terrain.

Ils avaient donc d”ores et déjà mis en place une procédure pour interaction avec des sorciers c’est à dire qu’en cas de menace le désarmer et l’immobiliser était la priorité. Après Owen était parfaitement conscient qu’ils leur manquaient encore trop d’informations pour pouvoir prévoir tout ce dont étaient capables ces sorciers mais il fallait faire au plus efficace et ses hommes avaient besoin d’avoir une base solide et concrète. Notamment les plus jeunes souvent, ou ceux qui avaient été le plus perturbés par cette remise en cause complète de la vision qu’ils avaient de leur monde. Ils avaient beau être des hommes entraînés, il y avait des choses à laquelle la vie et l’armée ne les avaient pas préparés. La magie en faisait partie et tous n’avaient pas malheureusement la capacité de retomber aussi facilement sur leurs pieds que pouvait l’avoir Owen entre autres.

Si Owen avait entendu le problème, autant dire qu’il n’était pas allé pleurer sur ceux qui voyaient leur monde s’écrouler et qui en faisait tout un plat. Il n’avait pas été tendre. Il était arrivé et ils les avaient secoué, ses mots avaient été durs. Ceux qui ne le connaissaient pas avaient mal accusés le coup parfois et au début des critiques dures avaient circulé dans son dos. Mais alors que le temps passait et que mine de rien la gestion efficace de cette situation de crise venait apaiser les tensions, ces hommes finirent par convenir qu’Owen avait raison, ils ne pouvaient pas rester là à se lamenter et qu’ils ne pouvaient plus nier l’existence de cette magie alors que désormais les sorciers ne se cachaient plus et qu’ils pouvaient facilement en voir la preuve.

Owen attrapa son pistolet et le pointa vers le genoux du sorcier :


“Je suppose que tu sais ce que c’est ? C’est une arme à feu et si je te tire dans le genoux, sorcier, tu risques de ne pas apprécier, alors je te conseille de répondre et rapidement.”

Le connaissant, le sorcier avait déjà de la chance qu’il n’ait pas d’ores et déjà tiré. Owen n’était pas du genre patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Jeu 10 Avr - 19:02

L'insulte non verbale de l'Aigle fit réagir immédiatement son interlocuteur et il serra instinctivement les dents se préparant à endurer une réponse physique... Celle-ci ne vint pas ou en tout cas pas de suite. L'homme venait de dégainer son arme, ce que les moldus appelaient une arme à feu, le pointant sur son genou et il n'avait pas besoin de schéma pour deviner la suite... Tirant sur ses liens dans un reflexe de fuite, Sheppard ne parvint à rien à part resserrer ses liens. Il ne pourrait pas s'échapper de là et encore moins éviter de se retrouver avec un genou dans un très sale état... Cette arme lançait des petits projectiles. Il en avait eu l'amère expérience en s'enfuyant face à Eccleston, son flanc en portait encore les traces. A si faible distance, il n'osait même pas imaginer l'état de son genou après...C'était comme s'il lançait un bombarda en collant le bout de sa baguette magique contre la peau...

Le rythme cardiaque de l'ex Serdaigle était élevé. Oui, il avait peur pour la suite des événements. Il savait pourtant très bien qu'il était fichu à partir du moment où il était capturé... Levant les yeux vers son interlocuteur, Sheppard croisa son regard l'espace de quelques instants sachant très bien qu'il fallait donner une réponse dans les prochaines secondes.


"Tu gagneras quoi à me blesser le genou ? Je peux déjà pas bouger..."

Tout en baissant les yeux, Sheppard marmonna une insulte qui pouvait être très grossière dans le monde de la magie mais qui serait certainement inconnu de son interlocuteur.

"...et je pourrais encore moins marcher lorsque tu m'exécuteras devant la foule, enfin toi ou ton chef...c'est comme ça que je vais finir, n'est-ce pas ? A moins que ton super Intendant décide de m'enfermer à Azkaban mais ça m'étonnerait... Il est plutôt du genre à aimer les exécutions publiques..."

L'Aigle avait exprimé ses pensées à haute voix quant à son funeste avenir, il se savait perdu et n'avait pas envie de faire plaisir à son interlocuteur. Non, il ne le supplierait pas de l'épargner ou de lui fournir toutes les informations qu'il détenait dès la première intimidation. Oui, il avait peur, voir même très peur pour la suite des événements mais il se savait fichu. La mort risquait de l'accueillir d'ici peu de temps et il retrouverait ses proches et toutes les personnes qui étaient partis avant lui. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était serrer les dents, contracter ses muscles en attendant l'attaque qu'il savait inévitable.

S'il n'avait pas été si certain sur le fait d'être capturer par un agent de l'Intendance ou du Ministère, il aurait peut être pu s'interroger sur la menace d'un pistolet et non d'une baguette magique entre les mains de son bourreau... Sheppard n'était pas reconnu pour être briller par son intelligence ces derniers temps mais plutôt à foncer tête baissée sans trop réfléchir avant de prendre la fuite...

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2013
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Owen Shore


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Jeu 24 Avr - 15:06

Il y avait parois une mince frontière entre la bravoure et la stupidité. Ouvrir la bouche pour ne pas répondre au final était de l’ordre du stupide aux yeux d’Owen. L’autre n’était pas en position de jouer les fanfarons. Sauf… sauf s’il cherchait à gagner du temps… Il était donc réellement possible qu’il y en ait d’autres. Pourquoi n’étaie,t-ils pas encore intervenus ? Ils n’arrivaient pas à localiser leur collègue ou alors ils espéraient inverser les rôles en le faisant parler lui ? Il y avait trop d’inconnues dans la situation et Owen n’aimait pas ça.

En tous les cas il était hors de question de rentrer dans la petite joute verbale du petit malin qui jouait les idiots à pas comprendre pourquoi il le menaçait de lui tirer dans le genoux. Il n’avait pas besoin qu’il soit capable de bouger, en tout cas pas plus que simplement les lèvres. Oen s’apprétait donc à tirer sans aucun état d’âme au contraire si cela pouvait le décider à se mettre à table il en serait ravi. Et il fallait que l’autre comprenne qu’il n’y avait pas de menaces en l’air ici. Cet homme représentait trop de potentiels dangers, s’il ne pouvait le faire parler rapidement, Owen le tuerait. Ce serait sans doute gâcher une mine d’informations mais au moins ce serait plus sûr.

Sauf qu’au moment où il s’apprétait à appuyer sur la gachette sans menaces supplémentaires, l’autre rouvrit la bouche. Avait-il senti qu’il s’apprétait à attaquer ou jouait-il encore la montre ou le plus malin ? Owen était suffisamment méfiant pour que les paroles de l’homme le rende encore plus suspicieux plutôt que de le rassurer. Il ne comprenait pas forcément tout ce qu’il disait mais visiblement tout sorcier qu’il était le gouvernement actuel avec cet Intendant était également son ennemi. Et donc il pensait que eux travaillait pour les sorciers ? Finalement quand on y réfléchissait ce n’était pas si  bizarre que cela vu que le gouvernement sorcier avait repris les institutions moldues à son compte sous ce couvert de “protection”. Owen ne gobait pas un mot de toutes ces paroles de “on fait ami-ami” mais ce n’était pas parce que lui et les hommes qui l’avaient suivi étaient de cet avis que tous les moldus l’étaient. Certains devaient déjà être complètement acquis à la cause de ces sorciers.

Mais alors lui il était qui. Un opposant ? Un de ceux dont le gouvernement prétendait les défendre ? Si on suivait cette logique les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Sauf qu’Owen ne croyait pas à des logiques aussi simples. EN vérité il suspectait encore toute la chose d’être un piège. Un moyen d’en savoir plus sur eux. Donc soit il tuait l’homme là et on n’en parlait plus. Soit il essayait encore de le faire parler par la force brute. Soit il discutait avec lui en lui laissant le bénéfice du doute ou en essayant de retourner son propre piège en lui faisant croire que lui aussi était tout prêt à faire copain copain tout ça parce qu’ils avaient un ennemi commun. Cette solution sans être celle qu’il préférait il fallait l’avouer -trop lent, trop incertain- semblait celle qui avait le plus de chances de marcher. Mais il fallait rester prudent et ne pas trop en révéler, voire révéler des informations erronées histoire de voir ce qu’il en sortirait.


“Parce que tu crois que si on se cache sous terre c’est juste pour avoir le plaisir d’attraper quelques sorciers égarés et les ramener à la surface ? Votre Intendant n’est pas notre ami. Ce n'est pas parce que l'on n'a pas de pouvoirs magiques que l'on va vous manger dans la main juste parce que vous l'avez décidé.”

Oui il ne fallait pas demander à Owen d’être sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Dim 4 Mai - 21:01

Gardant la tête baissée, Sheppard serrait les dents tout en contractant tous les muscles qu'il pouvait et cette dernière n'était pas uniquement responsable du léger tremblement incontrôlable qui agissait ses doigts. L'Aigle avait la trouille, cette peur panique qu'aucun être humain n'est capable de contrôler à moins d'être un surhomme comme pouvait l'être Léon Brom, Lord Voldemort et quelques autres sur-sorciers.

Les secondes défilèrent, toutes plus longues que la précédente. Le coup de feu ne venait pas pourtant Sheppard restait prêt à l'encaisser à tout moment. Son tortionnaire devait certainement s'amuser de le voir ainsi, soumis à sa volonté et surtout à son sadisme. Il faisait durer le moment ce qui était déjà en soit une torture pour l'ex Serdaigle qui ressentait la pression du canon de l'arme sur son genou. La menace était toujours là, prête à être mise à exécution à tout moment. La pression sembla s'accentuer après un long moment pour lui alors que cela n'excéda pas une quinzaine de secondes et la voix rauque de l'homme se fit entendre de nouveau.

Tendu et en situation de stress, Sheppard fit l'impasse sur quelques mots mais l'essentiel fut entendu et il leva les yeux vers son interlocuteur tout en intégrant les données. L'homme avait employé le "votre" pour désigner l'Intendant ainsi que d'autres termes qui semblaient vouloir dire qu'il n'était pas avec le pouvoir en place voir peut être même pas un sorcier du tout. ça, Sheppard ne l'avait pas envisagé quelques minutes plus tôt or cela changeait pas mal de choses. Bien sur, l'homme pouvait le duper, cela pouvait être une stratégie de sa part... Les propos de l'homme continuait de repasser dans la tête du jeune homme qui cherchait à les analyser de nouveau tandis que son regard était comme perdu sur l'arme de cette personne et il finit par y avoir une sorte d'étincelle dans sa petite tête. Cette arme, nom d'un hibou, pourquoi n'y avait-il pas pensé avant ?!! Cette arme, un sorcier du Ministère de la Magie n'oserait jamais avoir entre les mains une arme de moldue ou tout instrument, appareil apparenté à la civilisation moldue... Ce type ne pouvait pas travailler avec l'Intendance. Mais alors si c'était le cas, sur qui, sur quoi venait-il de tomber ?!

Les yeux bleus se détachèrent lentement de l'arme pour se poser sur son interlocuteur mystérieux ou du moins ce qu'il pouvait apercevoir. C'était lui qui était dans la lumière, pas l'autre... A qui avait-il affaire ??? Si cet homme était un moldu, il croyait peut être tenir un des hommes de l'Intendance, un de ses hommes effectuant des patrouilles ou même des meurtres sur les moldus... bon Sheppard ne valait pas beaucoup mieux qu'eux ces derniers temps mais tout était bon pour sauver sa peau... D'autant plus que la curiosité de l'ex Serdaigle était quelque peu intéressée...

Quand à trouver un terrain d'entente, cela risquait d'être compliqué car l'Aigle était toujours ligoté et menacé par cette arme. Sheppard déglutit difficilement, essayant de faire attention à ses mots mais il n'était pas homme capable de manier les verbes de manière à se mettre en avant ou diffuser habillement ses idées d'autant plus sous la menace. Essayant de se calmer, de se reprendre pour que la peur ne soit pas transmise dans sa voix, il prit de nouveau la parole.


"Si l'Intendant n'est pas ton ami, nous avons un point commun alors, Moldu... peut être pouvons-nous en trouver d'autres...."

Il y en avait bien un autre en tête : sans baguette, lui aussi, il ne disposait pas de pouvoirs magiques mais il ne préféra pas l'exprimer.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 09/06/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2013
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Owen Shore


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Jeu 22 Mai - 13:23

Là, tout de suite, Owen avait envie de frapper. Frapper avec violence, sans concession, se lâcher, exploser, sans se retenir. Un peu comme quand il couchait avec une femme. Il était violent, il n'y pouvait rien, c'était dans sa nature. Sa putain de nature de militaire. Le “moldu” comme les autres tocards de sorciers l'appelaient, n'était pas un tendre, loin de là, à vrai dire, il était suffisamment dégueulasse pour être craint par toute race existante sur cette planète. Si les sorciers existaient, y avait-il autre chose dont il aurait dû connaître l'existence physique ? Il en avait sa claque de découvrir de nouvelles choses, souvent affreuses et dangereuses, chaque jour. C'était un quotidien dont il n'avait pas l'habitude. Heureusement, le militaire était un type qui s'adaptait facilement. Il réfléchissait bien plus qu'il ne le laissait paraître, c'était un gars rudement malin, qui agissait avec intelligence et surprise. Il se trompait rarement en fait. Plus il essayait de comprendre l'adversaire, moins l'autre parvenait à lui échapper. Drôle de concept de survie : alors qu'il était la cible des sorciers, il se transformait en un espèce de chasseur aguerri. Que faire d'autre ? Fuir ? C'eut été sous-estimer le sanguinaire Shore.

Dans la sombre pièce où se tenait Owen, rares étaient les éléments meublant le décor. Au final, tout se résumait à une lampe directionnelle dirigée vers l'interrogée, une chaise où ce dernier était ligoté, une où Owen pouvait siéger, et une table, plus loin, où on trouvait quelques armes à feu et une bouteille bien entamée d'alcool fort. Owen tenait son flingue dans sa main droite, il regardait le fils de pute de sorcier d'un oeil mauvais. Les deux étaient violents, assurément, mais l'un portait le flingue, l'autre creusait. Et pour creuser, il s'y mettait avec délectation. Tous les moyens étaient bons, pour le sorcier, afin de gagner du temps. Owen se retourna et attrapa la bouteille. Il en but une grosse gorgée, s'en foutant un peu sur les poils de sa barbe qu'il essuya d'un revers de manche.

L'Intendance et tout ce tas de pourris, Owen les détestait. D'une car c'était des enflures, de deux car ils se pensaient supérieurs. Connards. Shore était un partisan du combat de rue, celui avec pour seule arme son âme et ses poings. Et là... là on lui ligotait les poignées et on lui ordonnait de filer droit. Il fallait être fou pour espérer que le militaire s'exécute. Il avait suivi trop d'ordres directs dans sa vie, désormais il vrillait et donnait un nouveau sens à son existence. Il résistait. Le sorcier semblait assez étonné de voir le lien affectif entre l'Intendance et Shore. Comme quoi, on trouvait l'ennemi de nos ennemis un peu partout. L'Intendance semblait ne pas faire l'unanimité, ça, Owen l'avait bien saisi. Mais il ne savait pas que certains se levaient réellement contre Eux. Enfin, ce sorcier là semblait plus en fuite qu'en combat, mais pour une fois, le militaire n'avait pas envie de chipoter.

-Trouver des points communs avec toi, tocard de sorcier ?

Shore éclata de rire. C'était un type qui n'avait pas froid aux yeux et qui se voulait, volontairement, irrespectueux. On lui avait trop de fois manqué de respect.

-J'déteste l'Intendance. Apparemment toi aussi, c'est bien, ça me prouve que t'es pas totalement con. Maintenant, mon mignon... Il plia ses genou pour se retrouver bien en face de sa victime. Il posa le canon du pistolet sur le genou de Sheppard. Tu vas me dire qui t'es, d'où tu viens, et pourquoi tu fuis comme une putain de lopette ?

Shore le dévisageait. Son visage était dans la pénombre, on ne distinguait pas nettement ses traits, mais on sentait le regard pesant du militaire aguerri, expérimenté, ayant vécu la guerre et côtoyé la mort.

-Parce que tant que je serai pas convaincu, tu pourras crever sur cette chaise, ça m'fera aucun effet. J'attends.

Et il en avait vu des gens crever sur une chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé Ven 23 Mai - 20:35

Ce type lui foutait la trouille. Le peu qu'il pouvait apercevoir, c'était à dire cette main au grain de peau blanche, ce bas de visage ainsi que la silhouette globale ne lui annonçaient rien de bon. Une chose était sure, il ne rigolait pas. La menace de lui exploser le genou était toujours présente, se faisant rappeler régulièrement par une pression sur l'articulation et Sheppard la prenait au sérieux. Ligoté comme il l'était à cette chaise, il était impossible pour lui de se gratter la paume de la main alors de là à esquiver une balle à bout portant... Même un bon sorcier en possession d'une baguette aurait du mal à esquiver à temps.

Tête baissée, Sheppard attendait. Il n'y avait pas à prendre son mal en patience mais plutôt connaître les exigences de son kidnappeur et agir en conséquence de causes. Il n'avait pas les cartes en mains contrairement à l'autre. Ce dernier vint d'ailleurs se placer à son niveau, peut être agacé par l'attitude de l'homme en lui répétant une fois de plus de décliner son identité. Si proche, l'Aigle parvenait à distinguer des traits de visage durs, surement marqués par plusieurs années de galère et de vie difficile. Le reste était habillement dissimulé la pénombre l'empêchant de reconnaître tout visage ou tout élément lui permettant d'en savoir davantage sur le lieu de sa détention.
L'homme semblait le fixer, Sheppard soutient le regard quelques secondes avant de baisser les yeux. Lui n'avait rien à fixer et devait aussi savoir qu'elle était la suite à choisir. Il fallait peser le pour et le contre. Fallait-il lui révéler quelques indices sur son identité, le faire cogiter ou tout simplement la fermer. Il pouvait être à peu près sur de ne pas être tomber sur des sorciers ou des mercenaires à la solde de l'Intendance mais après tout les apparences pouvaient aussi être trompeuses surtout en temps de guerre. Il était solidement attaché à une chaise face à un type armé et peut être y en avait-il d'autres dans la pièce dissimulés dans la pénombre. Sa baguette n'était pas visible et peut être était-elle restée sur le lieu de sa capture. Et une fois son identité révélée, ses hommes pouvaient aussi le livrer aux membres de l'Intendance. Ils ne les apprécient peut être pas mais ils peuvent aimer le contact de l'or des sorciers.

Il y avait donc aussi beaucoup d'inconnu du côté de l'Aigle qui demeurait bien silencieux durant plusieurs minutes. D'ailleurs il ne savait toujours pas quelle attitude adopter et continua donc de cogiter...Il finit par se poser la seule véritable question, celle qui balayat les autres et à laquelle il pouvait se rattacher : qu'avait il réellement à perdre ? Sa propre vie. Il l'avait déjà perdu depuis quelques temps et se contentait de survivre en en emportant un maximum avec lui.

Lorsque Sheppard releva les yeux vers son kidnappeur, il avait pris sa décision et finit par lâcher son nom.


"Sheppard...Je suis John Sheppard."

C'était suffisant pour le moment et le dénommé Sheppard fixait son interlocuteur à la recherche d'indices quant à sa réflexion.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entre chien et loup |PV Shepp| terminé

Revenir en haut Aller en bas

Entre chien et loup |PV Shepp| terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-