POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Sam 1 Fév - 19:39

[hj ; j'espère que ça te convient et désolée de l'attente ]

Finalement le plus difficile à admettre c'était la situation. Etre en cavale n'était pas de tout repos, bien au contraire. Mais cela permettait d'être plus « libre » d'aller à droite, à gauche. Minerva devait bien l'admettre pour ça. Elle avait prit la décision d'agir d'une manière ou d'une autre pour affronter ses ennemis. Et quoi de mieux que de partir dans un lieu connu et reconnu par le monde magique pour être associer au « berceau de la magie noire ».

Contrairement aux idées reçues les mages noirs ne sont pas originaires du Royaume-Uni, certes bons nombres et les plus marquants sont originaires de ces contrées. Mais, pour l'heure, il était question de l'Albanie. C'était loin et ce n'était pas une mince affaire. La vieille dame travaillait sur cette expédition depuis une semaine déjà, elle avait préféré ne pas en parler autour d'elle de peur que cela ne se fasse pas. Ou que ce soit jugé trop risqué pour pas grand chose au bout du compte. C'est ainsi qu'elle trouva un plan du coin qu'elle souhaitait aller voir. L'Albanie est un petit pays au sud de l'Europe, mais qui regorge de magie, les moldus n'ont jamais réellement su ce détail. Mais les sorciers étaient tous plus ou moins au courant de ce lieu, tout comme la Bulgarie, la magie noire y est tolérée et pratiquée sans risque d'encourir des sanctions judiciaires. Ainsi, Minerva travaillait sur ce voyage, jours et nuits pour trouver une faille. Un sorcier de sa génération ou plus âgé encore qui pourrait l'aider à comprendre « certaines choses ».

On dit bien que pour trouver l'antidote, il faut travailler sur le poison. C'était l'idée qu'avait traversé l'esprit de l'ancienne enseignante de Poudlard. Traiter le mal par le Mal. Une idée qui l'avait submergée alors qu'elle lisait tranquillement la Gazette du Sorcier un matin d'hiver. Une évidence pour elle, mais dangereuse pour les autres. Et puis, ce n'était pas comme si elle voulait apprendre maîtriser la magie noire ? Un point qu'elle ne possédait pas l'envie de faire du mal aux autres, certes, ça pourrait l'aider dans sa bataille pour retrouver la paix entre les habitants du globe, mais elle était bien trop « Gryffondor » pour se plier à cela. Aux risques de se frotter trop près de la magie des ténèbres, elle ne pouvait pas laisser cette occasion passée comme si rien était. Ainsi, elle peaufina les derniers ajustements de son voyage avant de mettre les voiles vers sa prochaine destination.

La sorcière avait décidé de faire deux haltes avant d'arriver dans le village albanais qu'elle avait ciblé. Le premier arrêt fut au nord de l'Italie, où elle retrouva des cousins éloignés, tellement qu'elle ne s'atarda pas avec eux. Juste de quoi se reposer un peu et de repartir comme elle était venue. Le second arrêt fut non loin de la frontière albanaise. Ainsi la vieille dame pouvait voir si les habitants moldus ou sorciers étaient ou non de mèches avec la branche de la magie noire. Minerva s'était vêtue d'un pantalon et d'un pull sombre. C'était étrange de la voir ainsi vêtue quand on connaissait la sorcière d'antan. Mais là, c'était beaucoup plus pratique si elle devait tomber sur de la mauvaise graine. Sa longue cape noire à capuche recouvrit son visage vieilli par le temps. Il ne faisait pas chaud en cette période, c'était tout de même supportable.

Minerva fini par s'infiltrer parmi la foule et ainsi aller d'un point A au point B de son plan. Au cours de la première journée, elle trouva un lieu sûr pour établir son point de chute. Elle y lança ses plus puissants sortilèges de dissimulation et de protection dans toute une zone, la protégeant ainsi des curieux et de ces potentiels ennemis. Le second jour, elle trouva l'équivalent de la boutique de Barjow & Beurk, idéal pour les informations. Arrivée, près de l'entrée elle se lança un sortilège au niveau de son visage afin de dissimuler son identité. À l'intérieur, une poignée d'adolescents qui semblaient hésiter sur un produit. L'un des vendeurs tentait quant à lui de trouver les bons arguments.

La sorcière se surprit à regarder elle-aussi certains produits sur les étagères. Ils semblaient tous avoir une utilité propre. Les grimoires intéressaient bien plus l'animagi. Une voix glaciale la fit sursauter légèrement.

-Que puis-je pour vous, Madame ?
-Je recherche un grimoire précis...mais je doute que vous ayez.

Le petit homme dégarni observa Minerva avec insistance. Elle n'aimait pas ça. La sorcière ne montrait aucune émotion, mais elle risquait gros si le vendeur se doutait de quelque chose. Il insista sur comment rendre service à la vieille dame.

-Il faut m'en dire un peu plus sur vos besoins, Madame.
-Voyez-vous...j'aurai besoin d'un grimoire sur la magie noire, mais qui la « traite réellement » pas un de ces grimoires de pacotilles comme il y en a tant !

Minerva tenta d'être exigeante et surtout connaisseuse dans le domaine afin d'éviter de se trahir aussi rapide. Le sorcier haussa les sourcils et se tourna. Il partit au fond de la boutique pour finalement revenir vers Minerva une dizaine de minutes plus tard.

-Voici deux grimoires qui vous apporteront toutes les réponses à vos questions. J'ai une préférence pour celui de Lyam Narrow, qui explore la magie noire sous toutes ses formes, les conséquences sur les inaptes sont justes sublimement décrites. Quand à celui-ci, vous trouverez le choix d'un grand nombre de sortilèges afin de satisfaire votre curiosité, Madame.

Minerva resta de marbre. Satisfaite d'avoir eu aussi facilement accès à ses informations, elle n'avait pas l'intention de lire en particulier l'un ou l'autre mais au moins elle savait que l'homme devant elle pourrait l'informer sans trop de difficultés. Pour bien faire les choses, elle opta pour prendre les deux grimoires proposés. Ainsi, elle acquiesça et suivit le vendeur jusqu'à la caisse. Une fois réglée, le sorcier l'interpella une dernière fois !

-Madame, excusez-moi, mais vous n'êtes pas du coin ?
-De passage.
-A bientôt dans ce cas.

Ni une ni deux, McGonagall sortit de la boutique et retourna vers sa planque, loin de tous ses curieux. Le lendemain, elle retournerait en ville pour trouver d'autres éléments à son enquête. Prise d'insomnies, le décalage horaire sans doute, la sorcière commença à lire les deux grimoires et s'amusa à pratiquer certains sortilèges. Les plus basiques aux plus redoutables. Elle n'était pas une adepte de ces pratiques, elle fini par s'endormir vers trois heures du matin. Tourmentée par la noirceur des sortilèges et écrits qu'elle avait lu plutôt, elle ne pu se reposer correctement.
Le lendemain alors que les rues étaient désertes, la sorcière plia ses affaires et partie vers l'extérieur de la ville afin d'aller vérifier un élément. Elle se retournait de temps à autre afin de ne pas être suivie. C'était le cas, depuis la dernière ruelle. Depuis quelques minutes, quelqu'un la suivait, la sorcière poursuivit sa route vers un endroit « plus isolé », discrètement sortit sa baguette. Ce n'était peut être rien mais elle préféra prendre ses précautions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Mer 5 Fév - 16:50

« Nous accueillons deux nouveaux prisonniers, Madame Lestrange. Ce sont… »

« Je me fous de savoir qui sont ces gamins. Mettez-les-moi là où il y a de la place et donnez-leur les instructions. Qu’ils commencent immédiatement. »

« Bien Madame Lestrange. »


Le garde tourna les talons et commençait à sortir lorsque sa patronne le reprit en haussant la voix.

« Non attendez. » Bellatrix Lestrange adopta un ton plus vicieux. « Finalement mettez-les dans le block numéro 4. Ils sont déjà dix à dormir là-dedans. »

« Entendu Madame Lestrange. »


« Et rallongez la peine de Monsieur Smith. Qu’il soit torturé une dernière fois avant de quitter le camp. Je m’en chargerai à mon retour. »
Alors qu’elle se levait pour enfiler une cape noire de voyage, on put voir un instant les yeux du Rafleur briller avec une intensité inhabituelle. Il regardait avec désir le corps encore séduisant de Bellatrix Lestrange.

« Vous partez, Madame ? »

«  Une semaine. Sortez ! », cria-t-elle d’un ton sec. Il ne fallut pas plus de cinq secondes pour que le sorcier n’obéisse. Aussitôt dehors, la sorcière ferma d’un coup de baguette les portes de son bureau (qui, soit dit en passant, n’avait plus grand-chose à voir avec l’ère Valverde. Pour faire court, on était passé du somptueux au glauque) et transplana on ne sait où.

~

Qu'est-ce que la politique ? Qu'est-ce que le pouvoir ? A ces deux questions, Bellatrix Lestrange répondrait sans aucun doute que tout acte doit passer par la force. Diriger, c'est avoir un rapport de force en sa faveur. Mais à partir du moment où les forces des Ténèbres avaient effleuré le pouvoir, plus personne ne pouvait résister et lorsque Harry Potter mourut, ce fut déjà trop tard.

La sorcière ne pensait pas comme une politicienne, ça, elle le laissait volontiers à Eris Valverde ou aux autres bureaucrates de son genre. Non, son truc à elle c'était la guerre, la torture et la peur. En bref, tout ce qui pouvait éveiller son plaisir et sa fascination pour le Mal. Quoi de plus beau, en effet, qu'un adversaire qui se tord de douleur contre le sol ? Quoi de plus beau que de sentir une vie s'échapper d'un corps mutilé alors même que l'on tient entre ses mains l'infâme instrument qui la lui a ravit ? Quoi de plus plaisant qu'un Détraqueur offrant son baiser mortel aux pauvres âmes incapables de s'en protéger ? Rien. Mis à part peut-être la joie de servir le Maître suprême de la Magie Noire ici-bas: le Seigneur des Ténèbres.

Beaucoup voyaient le pouvoir étatique de l'Intendance comme un sorte de monolithique cohérent. La réalité était beaucoup plus ineffable, les luttes de pouvoir interne échappant la plupart du temps à tout contrôle, sans compter la puissance quasi-illimitée des Mangemorts qui se faisaient la guerre entre-eux. Voilà comment désigner l'étatisme puriste: un agrégat de forces liées, entremêlées et parfois divergentes.

Et parmi ces luttes fortement sombres, il y avait une sorcière. Pour ainsi dire une revenante. La terrible Bellatrix Lestrange. Et elle avait l'esprit et l'allure d'un fantôme qui se relevait de la tombe dans laquelle on avait voulu l'enterrer. Mais qui pourrait avoir l'audace de vouloir enterrer une Mangemort de son envergure ? La noble Sang Pur gardait son célèbre visage de bourreau assoiffé de chair humaine, ses grands yeux noirs exorbités à l'idée de donner la Mort, ses paupières lourdes, son teint blanchâtre et ses grands cheveux noirs. Elle conservait également une élégance toute naturelle, héritée de ses ancêtres, tandis que la flamme de son regard effrayerait n'importe qui. De retour aux affaires, comme l'on disait vulgairement, la sorcière des Ténèbres attendait, non sans patience ce qui représentait déjà un exploit formidable la connaissant, sa nomination à la tête de l'école Poudlard. Pour l'instant, la direction des trois camps de redressement pour Mineurs rassasiait en partie ses pulsions de violences. Jour après jour, elle s'acharnait sur ses prisonniers avec un fanatisme sans précédent. Car si celui qui lui avait donné cette fonction, l'Intendant, tenait une forme de fanatisme institutionnel, la grande brune abominable étreignait son caractère tempétueux et irascible pour le rejeter avec fureur partout où elle le pouvait. Si bien que lorsqu'on parlait d'elle, on disait qu'un halo de fumée noire l'encerclait sans arrêt.

On retrouve ce sinistre personnage - mais quelle grandeur ! -
en Albanie. Que faisait-elle à cet endroit alors que des fonctions lui incombaient dans sa patrie sorcière ? Eh bien pour tout dire, la Sang Pur tenait à se rendre régulièrement dans ce berceau de la Magie Noire en Europe centrale, et plus particulièrement en la ville de Shköder dans le Nord. Minuscule, le pays acceptait les forces des Ténèbres en son sein depuis la nuit des temps. Dés son arrivée, Bellatrix Lestrange sentit que quelque chose n'allait pas. La Magie laisse toujours des traces et la sorcière ressentit à l'endroit même où elle avait transplanée que des sortilèges de protection avaient été lancés. La lumière de la Magie blanche ne laissait pas le bénéfice du doute à une vieille briscard des anciennes formes de Sorcellerie des ombres comme l'était la Noble Sang Pur. La sorcière, affublée d'une longue cape noire qui masquait son beau visage afin qu'on ne la reconnût pas et désireuse d'en savoir plus sur ces manifestations magiques inhabituelles, se rendit sans tarder dans une célèbre boutique de Magie Noire de la ville. Une des seules d'Albanie. Sans dire bonjour à un minuscule bonhomme chauve, la sorcière pénétra les lieux sans tarder.

L'ambiance, comme chez Barjow et Beurk, était poisseuse. Une atmosphère à en faire tourner la tête d'un scrutoscope ! Si ses sens ne la trompaient pas, la Sang Pur serait amenée à penser que les produits présentés sur les armoires en chêne procuraient chacun une douleur bien particulière. Du bonheur. Elle continua à faire le tour de la boutique sans grande fascination puisqu'elle connaissait la plupart des biens proposés par l'échoppe. Cependant, un de ces objets attira son attention. Au détour d'une allée, elle tomba nez-à-nez avec un miroir bien étrange. Elle ne voyait en effet aucune forme d'elle se refléter sur le carreau bien qu'elle fût en face de la chose. Une Glace à l'ennemi. Des ombres indescriptibles parcouraient la surface du miroir sans que l'on pût déceler un visage particulier. Néanmoins, l'une d'entre elles semblaient devenir de plus en plus nette. Bellatrix s'approcha un peu plus et ses yeux noirs s'écarquillèrent subitement lorsqu'elle comprit ce que représentait cette silhouette informe.


« Apothicaire ! »

Sa forte voix quelque peu masculine résonna si fort dans la boutique que le petit sorcier accourut rapidement.

« Je vais prendre ça. »

Sa main lâcha les Gallions par terre, elle se saisit ensuite de cet objet rare et quitta l'endroit mal famé. Alors qu'elle sortait, une femme au visage étrange pénétra la boutique. Ses vêtements de Moldus la rendaient grossière. La Mangemort masqua un peu plus son identité. Elle venait de comprendre qui était entrée dans cette boutique sans pour autant savoir ce qu'elle venait y chercher. Son précieux Sang Pur ne fit qu'un tour. Une fois dehors, elle attendit que son ennemie ne sorte à son tour dans l'optique de la suivre. Il ne fallait absolument pas gâcher cette chance. Ne pas l'attaquer maintenant. L'excitation était un des défauts majeurs de Bellatrix Lestrange et, par miracle, elle sut se contrôler.

Discrètement et jusqu'au lendemain matin, la Mangemort suivit subrepticement cette silhouette, aidée de sa Glace à l'ennemi si jamais elle perdait sa piste. Au bout d'un moment, alors que les rues étaient désertes, la chasseur ne se cachait plus. Elle devait aller lui parler sinon cela serait trop tard. La proie avait senti sa présence, parfait. Bellatrix tourna à gauche près de la sortie de la ville, là où elle aperçut la dernière fois son ennemie. Avec abnégation, elle lui fit face.

Sa baguette était à portée de main mais étant célèbre pour beaucoup de ses méfaits, elle ne la présenta pas à son adversaire. Était-ce vraiment elle ? Il suffisait de lui demander. Le son qui sortit de sa gorge fut à la fois rauque et violent.


« Qui êtes-vous ? »

Au pire, si c'était une simple Moldue, Bellatrix s'en amuserait et les yeux de sa victime ne reverraient plus jamais le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Dim 9 Fév - 15:23

[hj : Niquel, oh la vilaine Bellatrix, wow j'adore comme tu débutes ton rp, bon faut que j'assure maintenant Wink]


Minerva avait toujours le visage grimé par un sortilège d'apparence. La vieille dame avait bien fait – car même si le pays était encore « libre » de ses actes cela ne devrait plus être une question de temps – puisqu'elle sentait de plus en plus la présence de quelqu'un qui la suivait. Elle serra toujours sa baguette dans sa main, manquerait plus qu'elle lui échappe, tiens.
La sorcière regarda furtivement autour d'elle, décidément personne, est ce un mal pour un bien ? Au moins, il ni aurait aucune victime supplémentaire, ou du renfort pour celui qu'il l'a traque ? Un bon point, elle en était persuadée maintenant. Minerva chercha un endroit, un renfoncement pour mieux prendre à revers son ennemi. Mais rien, il ou elle finirait bien par l'interpeller ?

Cherchant à être le plus naturelle possible, l'ancien professeur conserva sa démarche tranquille ainsi qu'une attitude sereine pour ne pas éveiller les soupçons sur elle. Soudain, elle n'entendit plus de pas derrière elle. Minerva regarda en arrière longuement comme si elle cherchait à voir quelque chose de cacher dans l'ombre.

*Personne*

Murmura la vieille femme. Elle fit la grimace, elle savait qu'il y avait quelqu'un depuis un moment déjà. Et pourtant, personne à l'horizon. Deviendrait-elle parano comme l'était ses plus proches alliés, aujourd'hui à reposer dans leur tombe ? Minerva hésita à se métamorphoser, l'ouïe de son chat était bien plus affûtée que la sienne. Mais c'était bien plus risqué. Car si son adversaire s'était juste arrêté pour mieux voir sa cible ? La sorcière serait tout de suite reconnue, à cause de son célèbre animal totem, que ce soit dans son pays natal ou par de-là les frontières. Hésitante, elle soupira et fini par se retourner dans la direction de départ.

C'est alors qu'elle la vit, debout encapuchonnée. Une sorcière se tenait devant la vieille dame, à quelques mètres à peine. Minerva pencha la tête sur le côté, elle ne parvenait pas à voir son visage d'où elle se tenait. Et elle ne comptait pas se rapprocher d'avantages, oh que non !  

Au contraire, elle recula légèrement afin de se laisser une chance, si le danger deviendrait trop grand. Sans pour autant quitter la nouvelle arrivante des yeux, Minerva resta sur ses gardes. Elle aurait aimé savoir qui se tenait devant elle mais tant que cette dernière cachait son visage dans sa capuche, Minerva ne pourrait pas riposter en bon et du forme. Le sortilège de camouflage fonctionnait bien, la vieille dame le ressentait bien.

« Qui êtes-vous ? »

Cette voix d'outre-tombe. Bellatrix au moins elle savait à qui elle avait faire. De tous ses ennemis, il avait fallut que celle-là la trouve ici ? L'ancienne adjointe avait prit soin de changer son visage, mais si elle répondait tout comme Bellatrix, elle se ferait reconnaître.
Il y avait encore une chance que la mangemorte n'est pas vu la baguette le long de son corps, alors elle passerait pour une moldue.
La mangemorte appréciait la compagnie des moldus, Minerva aurait une chance d'avoir l'avantage durant un court instant en tout cas. Le jeu était fait, si elle ne répondait pas rapidement l'autre allait rentrer dans une folie incontrôlable.

Néanmoins, la mangemorte avait cette stratégie, ce sortilège qui lui était cher, Minerva le connaissait bien depuis quelques années maintenant. Le silence de la sorcière n'aidait pas à se sortir de cette mauvaise passe.

-....

Snober la sang pur n'était pas la meilleure des solutions et au moins la sorcière gagnait encore quelques précieuses minutes afin de calculer un bon angle d'attaque en cas de folie passagère de son interlocutrice. Elle fini par avaler sa salive et dans un murmure à peine perceptible, la vieille dame fini par répondre.

-Combien de temps ?

Depuis quand, l'avait-elle traquée ? Cette la question que se posait à ce moment-là, Minerva. Où avait-elle fait une bourde ? L'apothicaire l'aurait reconnue ? Oui, ça ne pouvait qu'être là-bas que les deux femmes auraient pu se croiser !  Elle fini par se rappeler des artefacts exposés dans la boutique, elle ricana un instant. Pour finalement parler d'une voix distincte pour que la furie l'entende.

-Pourquoi poser la question quand vous connaissez la réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Dim 9 Fév - 16:47

Cette personne avait tout intérêt à répondre rapidement. Très rapidement même. La Sang Pur n'était pas du genre à se déplacer lorsque cela n'en valait pas la peine ou encore moins à se montrer courtoise et patiente.

Tuer la démangeait méchamment.

Si la souffrance de l'autre était la base de toute jouissance pour Bellatrix Lestrange, on ne pouvait omettre le fait que toute sa personnalité fut construite autour de cette notion de douleur. Douleurs psychologiques, douleurs magiques, douleurs physiques... Désormais, la sorcière s'afférait à la vengeance et à la haine. Vaste programme. Et voilà qu'elle eût l'occasion de se défouler sans facilités !


« VOUS ! », hurla-t-elle avec une virulence gargantuesque.

Le son de la voix de la professeur de Métamorphose déchue fut comme un déclencheur. Avec une rapidité fulgurante et inattendue, l'élégante sorcière à la silhouette sombre brandit sa baguette et un trois éclairs violets zébrèrent la ruelle. L'autre vieille fut malgré tout réactive. La lumière et le souffle des maléfices fit que sa jupe gonfla et que son visage se libéra d'un large capuchon masquant son identité, laissant dans le même temps apparaître deux gros yeux globuleux et menaçants. Les choses sérieuses commençaient.

« AHAHAHAHAH ! Mémé sait se défendre. »

Un duel de sorcières, un duel au sommet.

La résistante Minerva McGonagall. Au terme de "résistante", Bellatrix Lestrange préférait celui de "hors-la-loi" ou de "terroriste" voire de "botruc", de "nuisible" ou de "veracrasse". L'Ordre nouveau ayant été instauré, toute forme de rébellion se devait d'être contrôlée et exterminée, ce qui n'était pas pour déplaire à la Mangemort.

Quelques temps plus tôt, le visage de Lord Voldemort apparut aux yeux des Moldus comme celui d'un sorcier protecteur. Le Mal avait certes gangrené depuis longtemps la société des êtres non-magiques, cependant ce dévoilement au grand jour de la communauté auquel appartenait Bellatrix Lestrange résonnait comme un coup de tonnerre dans le ciel de l'Humanité. Cette image ne pouvait être effacée de la mémoire de la Mangemort dont le simple rappel de ces quelques moments engendrait en elle un frémissement palpable. Des papillons gazouillaient dans son estomac, bien qu'imaginer que cela fût un gros python semble plus adéquat à la personnalité de la Mage noire. Un énorme python ou une petite vipère prête à surgir et à mordre. Que son venin empoisonne le Sang impur !

L'inégalité entre les races semblait évidente. Et ce jour-là, la serviteur du Seigneur des Ténèbres, appartenant naturellement aux plus hautes sphères de la construction politique de la Grande-Bretagne magique, faisait face à la représentante des pires éléments indésirables que pouvait compter une société. Les traîtres sont le cancer de toute révolution. Or, la Révolution puriste qui s'accordaient à une prise de conscience mondiale connaissait un sabotage sans précédent par des chiens de bourbistes. Répression, répression et encore répression. Voilà le triptyque désiré par cette puissante sorcière de caractère, et s'ajoutaient évidemment quelques bonus: déportations, tortures, meurtres, peur... sans lesquels la vie n'aurait pas de sens. Cela allait de soi.

Dans ce monde sombre et immense, dans cette obscurité repoussante, Bellatrix Lestrange se fondait totalement.


Spoiler:
 


Dernière édition par Bellatrix B. Lestrange le Ven 14 Fév - 23:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Dim 9 Fév - 16:47

Le membre 'Bellatrix B. Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Ven 14 Fév - 23:55

[hj : désolée pour toute l'attente Mal', je me rattrape de ce pas. Me souvenait plus des règles duel  mdrr]


Minerva regardait sans bouger son interlocutrice. A tout moment la mangemorte pouvait répliquer de façon « dévastatrice », il n'était pas plus aisé de se battre avec quelqu'un que l'on connaît. Non, il était plus difficile de déterminer l'angle d'attaque, lorsque la personnalité n'est aucunement stable. La vieille dame appréciait les bons duellistes, depuis toujours, même s'ils étaient dans le camp adverse. Pour Bellatrix, c'était différent, elle faisait partit de ceux qui n'avaient aucune règle de duel. Les plus dangereux, même pour quelqu'un d'expérimenté. Les identités révélées, les dés étaient maintenant lancés. Prête à contrer toute offensives de l'héritière Black, Minerva leva sa baguette. Car, oui, la mangemorte sera la première à attaquer cela ne fait aucun doute.

« VOUS ! «AHAHAHAHAH ! Mémé sait se défendre. »

Il n'a pas fallu longtemps avant que la vipère ne réplique. Déjà un assaut de sortilèges venaient sur Minerva, elle pu sans grande difficulté les contrer. Néanmoins cela donna le ton au duel qui débutait.
Même si le « Mémé » avait eu pour effet de faire grimacer la sorcière, elle ne se laissa pas marcher dessus et répondit aussitôt par un sortilège.

-Dites-moi, que faites-vous ici, ma chère Bellatrix. Si loin de vos cobayes ?

La vieille dame en profita pour lancer un informulé. Rien que doser la tension entre les deux femmes. Elle sourit quand elle vit la réaction de sa cadette, sûrement surprise par son Tempestas verberum.

-Vous avez perdu votre langue. Je vous croyais plus...indépendante ! Il faut dire que cela remonte vos derniers duels, et non des assauts en communauté...

Minerva cherchait à mettre en colère son ennemie, elle savait qu'il n'était pas difficile de la faire rager. Même si Lestranges était plus dangereuse ainsi, sa stratégie serait rapidement bloquée...Minerva était confiante, à moins d'être confrontée à une nouvelle Bellatrix ?


Score :

Bellatrix : 6pv/4pa
Minerva :    12 pv/4pa


Dernière édition par Minerva R. McGonagall le Sam 22 Fév - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Ven 14 Fév - 23:55

Le membre 'Minerva R. McGonagall' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/01/2012
Parchemins postés : 204



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 11PV
Pr Bellatrix B. Lestrange


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Sam 22 Fév - 15:59

L’autoritarisme représente toujours l’échec de l’autorité. Cette autorité qu’incarnait Bellatrix Lestrange était celle du Mal suprême qui ne s’en cachait pas. Les Ténèbres décomplexés. Mais que se passait-il lorsque le Bien et le Mal se rencontraient ? Dans une société magique autoritariste, au sein d’une ville et d’un pays corrompu jusqu’à la moelle par la Magie Noir, il ne faisait nul doute que la violence qui s’exprimait était d’une rareté incommensurable.
D’où provenait cette violence ? Elle vient toujours d’en-haut. Les pauvres êtres qui, ici-bas, cherchent à renverser le pouvoir sont toujours des malheureux pour lesquels le seul espoir de vaincre l’autoritarisme valait toutes les peines du monde. La poignée de courageux secouait le ventre mou passif face aux attaques de plus en plus virulentes des dirigeants de l’Ordre Nouveau.

La sorcière aimait à se confronter violemment aux Hors-la-loi. La vieille professeur de Métamorphose ne ferait sûrement pas le poids face à la puissance de frappe de la jeune et encore vigoureuse Sang Pur, cependant on ne pouvait nier que la technique de duel et le style de l’Animagus n’avaient rien de ridicules. Au contraire, elle maniait le Grand Art avec une précision sans faille.
La cruauté fourmillait jusqu’au plus profond des entrailles de la fidèle du Seigneur des Ténèbres. A ce moment précis, l’objet de son désir n’était rien d’autre que l’extermination pure et simple de ce terrorisme personnifié par Minerva McGonagall. Elle rêvait de la vaincre, de l’emmener à Azkaban et de la torturer avec malice jusqu’à ce que son corps endolori ne puisse plus tenir la route. Ou pire, l’enfermer à Poudlard et la présenter aux élèves comme une preuve de la supériorité de leur nouvelle Inquisitrice.


« CREEEEVE ! »

C’était le Serpent qui s’en prenait au Lion. La Vipère comptait bien empoisonner son adversaire et la mordre jusqu’au sang. Surprise, Bellatrix Lestrange prit de pleine face l’attaque électrique de McGonagall. Ses membres se raidirent un peu, elle resta cependant impavide. Si son adversaire avait eu l’intention de la mettre en colère, c’était réussi. La Sang Pur était entrée dans une rage folle : ses yeux s’exorbitèrent encore plus et elle serrait les dents avec une force prodigieuse. Elle répliqua aussitôt en lançant deux Avada Kedavra à la suite qui frôlèrent les épaules gauche et droite de l’ancien toutou de Dumbledore. Voilà de quoi donner le ton du duel, la Mort comme décor de rêve. Ces deux éclairs verts zébrèrent la ruelle et vinrent exploser littéralement deux conduits d’eau Moldus. Le liquide se déversa derrière la cible et fit de la zone de combat adverse une véritable mare. Le caractère sifflant de la voix de la Mangemort révélait une Bellatrix Lestrange transportée dans un autre monde.

« Je sens ta peur, traîtresse. Ahahahah. »

L’art de l’improvisation seyait à la sorcière comme celui de la Magie Noire et des forces des Ténèbres. Le talent de la tortionnaire s’exprimait tout particulièrement dans les évènements les plus inattendus. Et celui qu’elle vivait à ce moment correspondait tout à fait à ce genre de duels dans lesquels la nécessité d’innovation ne représentait pas un vain mot. L’imprévisibilité de Bellatrix était sa force. Sa dangerosité n’avait d’égal que son instabilité. Qui pouvait prétendre la connaître assez pour deviner ce qu’elle allait décider de faire ? Personne, rien n’était aussi certain. Elle se lançait par habitude et par passion dans les batailles et les défis, laissant les évènements se dérouler tout en se débattant pour en faire partie et tirer son épingle du jeu, voilà la vision de la vie portée par l’héritière des Black. Une vie précaire, au jour le jour. L’expression de la domination et du pouvoir étaient les seuls éléments qu’appréciait la Mangemort dans le Duel de sorciers. Sans parler de l’Honneur.

Suivirent alors un assaut de quatre sortilèges aquatiques qui furent arrêtés par l’Ecossaise. La sorcière entreprit son affreuse imitation de bébé pleurnichard qu’elle savait utiliser dans les bons moments comme celui-là.


« Mémé va se noyer. »

A suivre. Bellatrix voulait plus que tout garder la face. La vieillarde, épuisée par des années de cavale et de calvaire, serait bientôt par terre.


Dernière édition par Bellatrix B. Lestrange le Sam 22 Fév - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5397



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Sam 22 Fév - 15:59

Le membre 'Bellatrix B. Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 15/07/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2012
Parchemins postés : 268



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Minerva R. McGonagall


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix] Sam 22 Fév - 17:27

Mamie a sa bouée  

__________________________


Le sortilège qu'avait choisi Minerva était peu voire pas utilisé. Elle avait du le voir un jour dans un grimoire, elle doutait que cela fonctionne mais il semblerait que la chance soit avec elle aujourd'hui. Encore plus, contre la mangemorte. C'est peut être elle, le moteur de réussite de l'ancienne adjointe de la célèbre école de magie. Ça serait un comble, mais une anecdote à raconter quand tout sera fini. En espérant que ça se finisse bien et un jour. Moqueuse, la vieille dame, ne pu s'empêcher de sourire et voir « souffrir » son adversaire, elle prenait presque plaisir à cela.

« CREEEEVE ! »

Elle n'était pas si « vieille » pour cet amusement, d'autant plus que la sorcière n'avait pas chercher la vipère. Au contraire, c'est l'autre qui était venue à elle, la traquer, la punir d'avoir survécu depuis la chute de Poudlard, d'avoir survécu depuis cette date. Les jours sans doute comptés pour la Gryffondor, de nature combattante, elle ne tirera pas sa révérence face à cette espèce de mangemorte. L'inconvénient des années passantes étaient certes une fatigue physique qui s'accrochait de jours en jours, mais surtout l'expérience des duels. De part son âge, Minerva avait vécu plusieurs guerres et celle des mangemorts n'était pas la première loin de là.

-C'est tout ce que le pouvoir vous a donné, Bellatrix. Le sang pur n'est donc capable de sortilèges aussi médiocre ? Allons, montrez-moi ce que vous avez dans le ventre.

Il y a un moment dans la vie, où ça fait du bien de dire les choses qu'on refusait de le dire par manque de politesse. Ou par respect ? Aucun respect contre la violence et la folie meurtrière des sorciers vils à dompter les individus par la force ou la torture. Après une nouvelle provocation, Minerva s'attendait à voir tomber le ciel sur sa tête, mais la mangemorte tarda un instant avant de lancer son sortilège.

« Je sens ta peur, traîtresse. Ahahahah. »

Minerva vit alors deux sortilèges verts arriver à grande vitesse dans sa direction, des avada kedavra. Les sortilèges de morts, ça aurait pu faire peur à Minerva si ces derniers n'avaient pas été aussi mal lancé. Les canalisations déversèrent de l'eau ce qui dérangeait énormément la vieille dame. De l'eau autour d'elle, il serait si simple de l'électrocuter après cela ?
Allant jusqu'à risquer de perdre l'équilibre, la vieille dame opta pour se déplacer sur un muret proche d'elle. Légèrement en hauteur, elle n'était plus au contact de l'eau qui continuait à s'écouler sur toute la chaussée.

-Allons, vous utilisez ce sortilège que vous ne maîtrisez pas. Le doloris serait-il passer de mode ? Vous me décevez beaucoup Miss Black. Vous êtes à Poudlard et vous êtes incapable de vous exécuter correctement. Est-IL toujours aussi fier de vous ?

Autrement dit, Minerva associait presque Bellatrix comme être le boulet de Celui-Qu'on-Ne-Prononçait-Le-Nom. La sorcière reprit son équilibre sur son muret et opta pour lancer un sortilège. Soudain, elle s'arrêta nette avant de prononcer la moindre parole. Une autre idée lui traversa l'esprit. Elle se souvint d'un sortilège qu'elle avait lu la veille dans son grimoire de magie noire. Ça pourrait déstabiliser son adversaire et avec un peu de chance, ce dernier serait réussi. Pendant ce laps de temps de réflexion, la mangemorte en profita pour lancer son venin à son adversaire.

« Mémé va se noyer. »

Des sortilèges aquatiques ? Hum ? Curieuse stratégie, la folie dévorait sans doute l'esprit de la mangemorte plus rapidement qu'il ne paraissait. Minerva se souvint de la manipulation du sortilège, elle bougea sa baguette rapidement et dans un murmure elle prononça la formule. Elle eu un doute sur la formule, elle s'arrêta à nouveau et opta pour un sortilège plus simple.

Un long filament orangé sortit de sa baguette. Il brûla la paume de son lanceur, obligeant Minerva à serrer davantage le morceau de bois. Une fois sortit, le sort fila sur sa cible. La vieille dame sentit le sang couler le long de son poignée, devenant presque noir.

Pourtant elle opta pour un Feudeymon mais le fait d'avoir utilisé la veille des sortilèges de magie noire troublèrent l'essence même de sa baguette. L'utilisation de la magie noire pour les non initiés avait un coût. McGonagall secoua la tête, c'était comme si elle se débattait avec elle-même. Le muret instable, elle opta pour descendre sur une surface sèche. Un bref instant concentrée sur sa main, elle n'avait pas vu si son sortilège avait fonctionné.


Score : Bellachoute : 2pv   - Minervouille : 12pv

Spoiler:
 

QU'est ce qu'on fait ? ]


Dernière édition par Minerva R. McGonagall le Sam 22 Fév - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix]

Revenir en haut Aller en bas

Traiter le Mal par le Mal [PV Bellatrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-