POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 14/01/2014
Parchemins postés : 12



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Naesala Gamp


MessageSujet: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:00

La vie est toujours simple lorsque l'on est riche, intelligent, passablement célèbre et surtout parfaitement dénué du sens pratique de la bonne conduite. Gamp ne trouvait donc fondamentalement rien compliqué, ni en magie ni ailleurs. Certains disaient que c'était un génie, lui n'était pas d'accord. Un voyant est-il génial parce qu'il voit ? Non. Un homme intelligent n'est donc pas génial parce qu'il réfléchit. Un homme génial est quelqu'un qui arrive à faire ce pour quoi il n'est pas fait.

Ceci étant certain chez Naesala, il fallait encore ajouter un détail. Ce qu'il considérait évident ne l'était généralement pas pour les autres. Ce qui faisait de lui le pire connard exigent que cette terre aie jamais chié. Imaginez Einstein qui rabrouerait le premier mec qui lui dirait qu'il n'a pas compris sa théorie, imaginez un homme de lettre crachant à la figure d'un analphabète. Tel était le revers de la médaille dorée de Naesala Gamp. Sa toute intelligence n'avait eut pour unique écho que sa solitude la plus profonde qu'il dissimulait à la vue de tous par l'extravagance et la célébrité.

Quoi de plus risible qu'un homme à la fois connu et irrémédiablement seul ?

Et quoi de mieux pour remédier à la solitude que de se présenter devant la marmaille puriste pour en faire des gens passablement compétents dans un domaine aussi abstrait que puissant comme la métamorphose. Il l'enseignerait dans la classe qu'occupait jadis Minerva McGonagall. Il l'avait aménagée afin qu'elle corresponde mieux à ses désirs. La taille lui suffisait amplement, c'est le mobilier qui varia. Fini les immenses cages remplies de bestioles transformables ou transformées. Il y avait de larges armoires de bois fermées. Elles étaient parfaitement dénuées de vitre et avaient la fâcheuse tendance à vous frapper si vous n'aviez rien à chercher en elle. Gamp avait également aménagé un porte-manteau qui lui enlevait sa veste et son chapeau quand il passait à sa portée. Il aimait ces petits sortilèges inutiles pour égayer ses matinées.

Aujourd'hui il reprenait les cours pour la première fois, il fit entrer les troisièmes cycles en ouvrant la porte au loin de sa baguette magique. Il la rangea dans sa canne sans se presser alors que les élèves s'installaient face à cet homme, vêtu richement. Costume de coupe sorcière, trois pièces de soie noires finement brodés, sur une chemise de lin blanche immaculée. Les lunettes bleutées de Gamp posées sur son nez, surplombant un sourire enjoué. Il tenait sa canne-baguette dans sa main gauche, prêt à sortir son instrument magique de la main droite. Il se racla la gorge quand les jeunes gens furent assis, trouvant le calme assez simplement.


Bienvenue à vous, chers détenteurs de BUSE en Métamorphose.

Fini les profs incultes, fini les siestes spirituelles lors de ce cours. Fini la touchette unilatérale de la médiocrité, fini la banalité la plus affligeante. Vous êtes au niveau des ASPIC et moi, Naesala Gamp, ne tolérerai que l'excellence.

Parlons peu parlons bien. Vous êtes des incultes car personne n'a pris le soin de vous montrer ce qu'est l'art de la Transfiguration. Pour la rouquine au quotient intellectuelle de mulet du troisième rang je précise que la transfiguration est la nomenclature première de la métamorphose. On peut également appeler cette pratique Grand Art, en comparaison avec les Grand Œuvre qui évoque la science alchimique depuis plusieurs siècles.

Nous allons tabler le travail de redressement de votre niveau en un quadrimestre sur la pratique la plus intense possible. Mais pour ce faire j'ai besoin de jauger votre niveau. Qui m'a l'air de tout droit plonger dans le gouffre abyssal et méprisable du désintérêt profonde et de l'incompétence la plus totale.


Gamp enfouit sa main dans sa veste et en sortit une pipe de bois peinte avec de l'argent. Il la mit à ses lèvres, dégaina sa baguette de sa canne et alluma la bouffarde sans la moindre gêne. Il prit une première grande bouffée et sortit deux ronds de sa bouche en cul de poule.

Vous avez tous quartier libre pour une démonstration de ce que vous savez faire. Impressionnez moi. Je veux pas du rat en verre à pied, je veux du sensationnel, du talent, de la curiosité. Bref une démonstration de votre plus beau sortilège de transfiguration. Tout ce dont vous pourriez avoir besoin se trouve dans une de mes armoires, il suffit de chercher. Allez-y.

HRP : Lancez trois dés de votre niveau, 1 réussi c'est un sortilège assez mochement exécuté, 2 réussis est un résultat satisfaisant, 3 réussis c'est parfait et pas un seul de bon c'est la catastrophe à la Neville !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 04/02/2013
Parchemins postés : 229



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Llewelyn Mulciber


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:12

Je ne suis pas mort, je continue. Prétentieux, peut-être. Mis à l'écart, il l'était indubitablement et la compagnie la plus fréquente qu'il avait, en dehors de Mary, c'était le fichu langue-de-plomb sans nom, gras, chauve, bref franchement bizarre avec ses petits yeux jaunatres. Bon ils n'étaient peut-être pas si jaunes que ça, mais ça amusait Llewelyn de le penser. Il ne riait pas de grand chose en ce moment, alors il fallait bien qu'il se détende un peu et qu'il s'amuse...même si le sujet ne valait pas tant la peine de rire que ça. En plus ce type se révelait particulièrement ennuyant. Il ne disait rien. Dans les premiers temps il s'était dit qu'il pourrait en tirer quelque chose, mais le Serpentard avec vite déchanter, c'était à se demander s'il possédait une langue, ce qui était le propre de son métier, Llew voulait bien le reconnaître. Mais tout de même qu'est-ce que c'est emmerdant. Qu'il aie ou non révélé qu'il sortait avec Mary Kane ne changeait finalement pas grand chose car dans tous les cas, se voir en étant en permanence suivi par deux abrutis, certes muets, mais franchement dérangeants, n'était pas si facile. Llew soupçonnait aussi que cela aie en partie agacé Sara, ce qu'il pouvait comprendre plus qu'aisément. Peut-être aurait-il pu corrompre un peu Way ou Jill – même s'il ne tenait pas spécialement à lui parler en ce moment vu ses relations avec Isaac – pour qu'ils influencent leur grand-mère et qu'elle retire les surveillances. Mais d'une part il n'avait pas envie non plus de parler à Wayland de ce qu'il se passait, vu que cela semblait le déranger. C'est bien quand c'est simple, oui. Pourtant il ne voyait pas vraiment Way comme un ennemi, contrairement au reste du monde qui l'entourait : simplement le Serpentard savait bien qu'il ne le soutiendrait pas contre Ariana, même s'il le soupçonnait de ne pas approuver la violence, d'où qu'elle vienne. Way n'était pas un type violent. Il arrivait à obtenir ce qu'il voulait et à s'exprimer d'une autre manière. Manque de pot, moi, je n'en connais pas d'autre.

Poudlard l'intéressait peu, en ce moment. Résultat de sa mise à l'écart, sans doute, ou simplement du fait que Llewelyn s'en allait en Juin. Il se demandait ce qu'il pourrait bien faire après, car avec ce qu'il faisait, toutes les portes commençaient à se fermer. Son père lui avait écrit, fou de rage, pour lui dire qu'il n'avait même pas pu assister à l'enterrement de son frère, Larry, parce que John le lui avait interdit. Pour cette histoire, cela semblait assez logique à Llewelyn, qui doutait très sincèrement que quiconque étant affilié à celui qu'on disait commanditaire de l'assassinat de Lawrence Mulciber, à savoir son frère, Benjamin, soit le bienvenu à cet enterrement. Pour sa part il vivait ce meurtre avec un étrange détachement : bien sur, c'était mal pour le purisme et c'était triste pour son oncle mais...il n'arrivait pas à éprouver autre chose qu'une certaine indifférence. Cela venait sans doute de ses propres problèmes, qui lui semblaient plus importants. Puis du fait que Larry était vieux. La dernière lettre de son père, en revanche, était probablement due à lui, ce qu'il ne niait pas. Tout aussi furieux, Edward décrivait que le conseil d'administration de la MGT essayait peu à peu de l'écarter alors qu'il était le PDG de l'entreprise. Il n'était actionnaire majoritaire qu'avec une très courte majorité, John possédant 40 % des parts et le reste se distribuant entre cousins et frères. Et tous se liguaient contre Teddy pour donner le poste de PDG à John. Exclu de mon propre héritage...elle est belle la vie. Il ne répondit pas à son père.

De toute façon il fallait qu'il aille en métamorphose. Foutue matière. Assez bizarrement, il y avait obtenu un optimal – Llewelyn ne savait pas d'où sortait cette note, mis à part d'un pétard surprise. Il n'avait pas envie d'aller là bas, d'abord parce qu'il ne s'intéressait pas à la métamorphose, ensuite parce que normalement, c'était une fichue option non obligatoire, et que les choses non obligatoires, il n'y allait pas. Sauf qu'il s'était fait un peu avoir sur ce coup là, vu que Mary l'avait convaincu d'y aller. Pourquoi l'avait-il écouté ? Ah, oui, c'est vrai, elle est plus raisonnable que moi.

Il devait détester être raisonnable parce que là, il s'ennuyait. Llewelyn jeta un œil des plus blasés au professeur de métamorphose qui se lança dans un pitch sur le niveau pitoyable et son niveau excellent à lui. Parait qu'il est célèbre. Problème, Llewelyn n'avait jamais entendu parler de Gamp – preuve qu'il n'écoutait pas dans ce cours, son illustre ancêtre lui était encore plus inconnu. A quoi ça sert d'être célèbre si on te connait pas ? Il laissa dévider le discours...

Oh, quartier libre ? Chouette. Enfin façon de parler, parce que là, il devait avoir l'air aussi enthousiaste qu'un parpaing mort. Il se dirigea vers ladite armoire...tiens, un crâne. Bonne idée. Il se souvenait de ce sort qui permettait de transformer les os en cristal, qui devait s'orner d'or si on réussissait...Autant tenter ça, ça impressionnerait peut-être le prof, ça avait bien marché sur l'examinateur. Il tapota le crâne du bout de sa baguette, et prononça le sort : les os devinrent peu à peu transparents, s'ornant de pierres noires à la place des yeux. Le crâne était serti d'or : résultat parfait donc. Llewelyn se rassit et regarda les autres : pas mal se débrouillaient bien. Mais aucun mieux que lui. Dans vos gueules, les minables...puisque tout le monde le haissait, il leur rendait la pareille.

Spoiler:
 


Dernière édition par Llewelyn Mulciber le Ven 7 Fév - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:12

Le membre 'Llewelyn Mulciber' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2013
Parchemins postés : 154



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Wayland Witcher


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:15

Métaorphose, matière ennuyante s'il en était. Oui, Wayland l'avouait sans fard, il se fichait complétement de cette manière qui ne l'intéressait pas plus que ça, et malgré le fait qu'il avait eu Effort Exceptionnel à ses BUSEs il avait bien été tenté de ne pas y aller. Pour tout dire, la note qu'il avait eu, il soupçonnait – voire même il savait – qu'on lui avait donné. Les américains notaient à la va comme je te pousse, c'est à dire n'importe comment, et lui ne demandait pas mieux. Oh, il ne devait pas être si mauvais que ça, mais bon, ça ne l'intéressait pas plus que ça. Wayland était pourtant quelqu'un de curieux et s'il pouvait apprendre quelque chose, il n'hésitait pas à se pointer en cours. Cela dit, lorsqu'il avait compris qu'il n'était pas obligé d'aller en métamorphose, il s'était rapidement dit qu'eh bien non, il n'irait pas. Manque de chance, ses parents n'avaient pas oublié, eux qu'il s'était barré six mois en séchant les cours avec son ex. Ca le dégoutait de se sentir épié comme cela, mais ses géniteurs avaient prévu le coup : partisan du moindre effort, Way ne serait carrément pas allé en cours s'il avait pu le faire. Mais comme Malone Witcher Sr semblait bien décidé à ce que tous ses enfants suivent un parcours complet et brillant – pour les deux, son ainé avait de sérieux doutes – il avait écrit pour l'obliger à y aller. Wayland avait râlé, s'attirant les railleries d'Ariana qui apparemment semblait renoncer à l'option – tant pis pour elle elle ne serait pas brillante dans l'art de transformer une souris en tabatière – mais finalement s'était exécuté, de très mauvaise grâce pour faire bonne mesure et marquer le coup.

Ainsi il s'était inscrit en parfait fumiste et se foutait parfaitement de qui était le nouveau titulaire de la chaire de professeur de métamorphose. Cependant, lorsqu'il apprit que c'était Naesala Gamp, sa motivation devint un chouilla plus attentive et plus présente. Gamp, pour lui, c'était le mec qui avait révolutionné l'automobile moldue pour en faire un concept plus sorcier et donc plus intéressant. Pour un mec qui comme Wayland adorait la route, cela représentait quelque chose de grand. Il arriva donc en cours en ignorant totalement qui était l'illustre ancêtre du prof, et donc encore plus ce que ce dernier avait pu écrire ou produire comme théories, fussent-elles aussi importantes que les lois de Gamp sur la métamorphose. Il s'installa donc en fond de classe sans rien dire, sans rien penser, attendant avec une certaine lassitude de voir le prof et que tout cela se termine. L'estime qu'il avait pour l'inventeur ne déteindrait pas forcément sur celle qu'il aurait ou non pour le professeur et ce ne fut pas le cas en effet.

Wayland était un égocentrique, il se foutait de tout et de tout le monde et souvent de blesser les autres. Ou plus exactement il disait ce qu'il pensait être la vérité absolue, puisque c'était lui qui la disait, sans réfléchir au fait que les autres pourraient mal le prendre. Assez curieusement, il détestait ce travers chez les autres. Il n'en dit rien, cependant, il ne supporterait pas longtemps ce type. Son esprit se tournait déjà vers le futur, car bientôt, il allait rentrer dans la vie active...il faudrait trouver un boulot, puisqu'apparement, en dépit des capacités bien supérieures à celles de son père que Way possédait – du moins le croyait-il – ce dernier ne semblait pas décidé à lui laisser la gestion de l'entreprise familiale.

Bon...transformer des choses...oui mais quoi en quoi ? Oh, il savait. Fouillant dans l'armoire, il finit par extraire une boite à musique. Tournant les pages du manuel, il finit par découvrir ce qu'il cherchait et tapota l'engin : une petite voiture automate apparut à la place. Seul défaut, elle semblait s'évertuer à produire un air de Celestina Moldubec. Wayland sourit avec amusement : ce n'était pas parfait, mais au moins, c'était drôle.


Dernière édition par Wayland Witcher le Dim 9 Fév - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:15

Le membre 'Wayland Witcher' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 103



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jill Witcher


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:16

Jill Witcher n'aimait pas spécialement la métamorphose, mais elle ne détestait pas non plus cette matière. En fait, cela faisait partie des disciplines qui l'indifféraient profondément. Mais comme elle n'avait pas vraiment le choix de ce qu'elle ferait après Poudlard, étant donné que personne ne voulait lui laisser ledit choix de ce qu'elle allait faire. Comme écrire semblait désespérement peine perdue et que son père venait brillamment de se rappeler à leur bon souvenir, de très mauvaise grâce, elle avait décidé de y aller. Cela dit, il y avait aussi une part de curiosité chez Jill qui la poussait à aller un peu partout tout le temps. D'une, voir la tête d'un nouveau prof et savoir si on elle pouvait en tirer quelques rumeurs la tentait bien, de deux, elle suivait les histoires de ses petits camarades avec assiduité, histoire de paraître méchante lorsqu'il le fallait. En réalité, elle ne l'était pas tant que ça, mais il fallait bien le paraître, aussi s'arrangeait-elle pour alimenter cette image. Les gens ne pensaient pas, ils s'arrêtaient à l'apparence ; aussi, si elle avait l'air d'une pétasse on la prenait comme telle et l'on ne cherchait pas à voir plus loin. Cela avait toujours amusé Jill de constater cela, au mieux. Et au pire cela la désolait franchement, car elle en tirait un mépris total pour les gens et ce qu'ils vivaient. Ils ne pensaient pas. Assez curieusement, elle était arrivée à la même conclusion que son cousin Mike Witcher par d'autres moyens, sans même savoir qu'elle avait la même opinion que lui sur ceux qui l'entouraient. Elle savait comment les gens pensaient, et comment ils pensaient qu'elle pensait. Superficialité quand tu nous tiens.

C'était à son sens du même tonneau qu'aller en cours de métamorphose pour se faire les ongles, comme s'apprêtait à le faire Olga. Jill préféra laisser tomber et rejoignit son frère, Garry, pour se rendre au cours. Ils furent bientôt rejoint par Wayland, et finalement le cours commença de manière ronflante. Naesala Gamp ? Oui, elle devait avoir entendu parler de lui, mais comme elle disait, si il n'avait pas posé pour le sourire le plus charmeur de Sorcière Hebdo, sa prétendue célébrité n'avait rien d'intéressant...comment ça c'était purement stupide comme manière de voir ? Et alors ? Elle n'avait pas le droit de voir de beaux mecs, elle, le fait de lorgner sur quelqu'un était réservé aux hommes ? Jill détestait cette manière machiste de faire les choses, pourtant ultra prégnante dans la société puriste. Cependant, bonne fille de bonne famille, elle laissait passer et se taisait. Quel autre choix avait-elle ? Elle avait vite compris que la seule forme d'intelligence qu'elle pourrait exercer serait celle de l'ombre, à moins de devenir une Bellatrix Lestrange quelconque, mais ce n'était pas glamour, il fallait bien le dire.

Le professeur était certes pas mal, mais il surjouait. Réellement. Une bonne mise en scène, selon Jill, était celle qui ne se voyait pas. Le mépris à gros traits, comme Gamp, l'indifférait réellement. C'était le mépris sans intelligence exercé partout et par tout le monde, par le commun – car oui, même des sangs purs pouvaient être communs selon elle. La vraie intelligence passait par la subtilité, celle qui faisait s'interroger les gens. Est-ce qu'elle me vanne ou qu'elle se fout de moi pour de vrai ? Voilà à quoi Jill Witcher pensait lorsqu'elle sortait ses fameuses répliques si célèbres pour leur acidité ravageuse.

Elle était bien décidée à ne plus se préoccuper du prof lorsque celui ci se décida à faire en sorte qu'ils fassent de la pratique. Oh, pitié, non. Elle n'était pas bonne en pratique. Juste parce qu'elle ne savait pas quoi faire, en général...bon...finalement, elle opta pour transformer un vrai oiseau en statue, un bon compromis puisqu'elle connaissait bien le sortilège. Le résultat fut satisfaisant : malgré tout, par endroit, une ou deux plumes réelles restaient encore. Elle se désinteressa de tout, et comme tout le monde bougeait un peu, discuta avec ses voisins. Elle observa les couples, amusée, et lança à voix basse à Mary alors qu'elle la croisait :

« C'est pas bien de draguer pendant les cours, miss Kane... » Voyant qu'elle la regardait d'un air interloqué, elle sourit et s'éloigna en souriant : « Je plaisante, enfin. Il m'arrive de ne pas être méchante, ça doit être mon jour de bonté... »

Elle ne détestait ni Mary ni Llewelyn, se foutait éperduement des problèmes qu'ils avaient. Elle n'était pas grand monde pour juger, et Ariana le faisait très bien à sa place. La violence brute, Jill ne trouvait pas ça original. Ni glamour.

Décidée à ne pas rester à sa place, elle choisit ensuite de saluer Isaac, qui ne s'en tirait pas trop mal non plus, souriant gentiment :

« T'as l'air d'aller mieux, tout de même, même avec les cicatrices...on t'a dit que ce genre de blessures plaisaient aux filles ? »


Est-ce qu'elle le draguait ? Pas du tout. Ce n'aurait pas été glamour.


Dernière édition par Jill Witcher le Mar 11 Fév - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 15:16

Le membre 'Jill Witcher' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 16:54

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine …

Le regard vif, le lion rouge attendait devant la porte. Pour une fois, il était à l'heure et mieux valait s'en souvenir. Un miracle s'il en était. Mais H n'était pas là de gaieté de cœur, en témoignait le mot qu'il avait gentiment laissé au professeur de métamorphose pour expliquer les raisons de sa présence ici. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il serait parti étudié le coté obscur avec Dark Crow pour aller taper sur des sangs-de-bourbe séparatistes … ah le pouvoir du sabre rouge se voulait toujours aussi attrayant !
Mais la métamorphose franchement, que pouvait on faire de plus chiant ? Politique internationale … mais encore ? Ah bah ça devait être tout. Le lion ignorait totalement quelle pouvait être l'utilité de la magie de métamorphose en duel. Qui savait, peut être y en avait il un ? Mêlée à de la magie noire en plus ? Nan c'était peut être trop en demander.
Entrant machinalement dans la salle, le Gryffondor remarqua la tête blasée de Mini-Mulciber, le pauvre vieux semblait surmotivé à l'idée d'être là. Haussant les sourcils, H lui dit alors sur un ton tout à fait compatissant :

« Tiens, toi aussi on t'a traîné ici ...»

Sauf que H n'était pas tenu par les couilles lui. Et oui, il était libre de ses mouvements et de ses choix, encore qu'en ce moment il était plutôt adepte du 'démerdez vous sans moi', mais c'était la mauvaise semaine dirons nous. ( semaine qui durait depuis déjà un mois, m'voyez ).
Bref, la métamorphose n'était pas ce que H adorait le plus, même si le professeur Forsythe l'avait timidement encouragé dans cette voie, elle n'était pas vraiment faite pour lui, trop complexe et tordue pour son esprit de simplet.
Se posant sur sa chaise, il s'affala sur sa table, écoutant vaguement l’énergumène qui servait de prof, encore un nouveau visiblement … décidément ils en changeaient comme de slips ici.

Bienvenue à vous, chers détenteurs de BUSE en Métamorphose.

Fini les profs incultes, fini les siestes spirituelles lors de ce cours. Fini la touchette unilatérale de la médiocrité, fini la banalité la plus affligeante. Vous êtes au niveau des ASPIC et moi, Naesala Gamp, ne tolérerai que l'excellence.


Le lion releva la tête. Quoi ? Fini la touchette ?! Enfin un type qui allait leur apprendre des trucs utiles. H n'était peut être pas l'excellence, ni le fin du fin, mais si on l'intéressait, il pouvait rapidement devenir un bon élément … en pratique tout du moins, la théorie n'étant pas vraiment son truc à lui.
Tendant l'oreille, il devint de suite plus attentif à ce langage crûment choisi, mais tellement adapté à son auditoire.

color=#6633cc]Parlons peu parlons bien. Vous êtes des incultes car personne n'a pris le soin de vous montrer ce qu'est l'art de la Transfiguration. Pour la rouquine au quotient intellectuelle de mulet du troisième rang je précise que la transfiguration est la nomenclature première de la métamorphose. On peut également appeler cette pratique Grand Art, en comparaison avec les Grand Œuvre qui évoque la science alchimique depuis plusieurs siècles.

Nous allons tabler le travail de redressement de votre niveau en un quadrimestre sur la pratique la plus intense possible. Mais pour ce faire j'ai besoin de jauger votre niveau. Qui m'a l'air de tout droit plonger dans le gouffre abyssal et méprisable du désintérêt profonde et de l'incompétence la plus totale.[/color]

Et encore, c'était peu dire, H ne connaissait pas de sort véritablement utile en terme de métamorphose, c'était à se demander ce qu'il foutait là, vraiment.

Vous avez tous quartier libre pour une démonstration de ce que vous savez faire. Impressionnez moi. Je veux pas du rat en verre à pied, je veux du sensationnel, du talent, de la curiosité. Bref une démonstration de votre plus beau sortilège de transfiguration. Tout ce dont vous pourriez avoir besoin se trouve dans une de mes armoires, il suffit de chercher. Allez-y.

Enfin quartier libre … oui mais pour quoi ? H ne savait pas quoi faire. À part transformer une souris en tabatière, c'était tout ce qu'il connaissait au domaine. Comment il avait obtenu son O en métamorphose ? Personne ne le savait, un oldup totale.
Ignorant totalement ce qu'il fallait faire et surtout comment le faire, le lion se leva pour aller farfouiller dans les armoires, ayant inconsciemment oublié l'idée selon laquelle il aurait pu finir empalé par un porte-manteau. Au dessus de lui, c'était le soleil !
Dépité, il trouva là une vieille tabatière qui n'avait pas du servir depuis des lustres, et alors ?
La chopant, il la posa sur sa table, commença à la triturer dans tous les sens avant de poser sa baguette dessus et de la changer en quelque chose d'un peu plus joli.
D'un coup sec, il tapa sur la tabatière qui, dans un couinement, se transforma en souris … non pas verte mais grise métallisée. Il avait changé la couleur et la texture de la bestiole, mais rien d'exceptionnel en soi.
Déçu de ne pas avoir pu faire sortir des clous de la souris, il fit autre chose pour éviter qu'elle ne se ballade partout. Attendant que le prof vienne voir, il lui improvisa un petit parc à joué sur sa table plantant des mini-ensis reliés par des chaînes de cantanae pour éviter qu'elle ne se barre.

Et oui, il n'était pas le meilleur élément en métamorphose, tant pis pour le prof Gamp.


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Lun 3 Fév - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 16:54

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève doué' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2013
Parchemins postés : 1668



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Mary Kane


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction Lun 3 Fév - 17:44

Janvier avait laissé derrière lui 2005 et entamé 2006 sur les chapeaux de roue. L'arrivée de la nouvelle année avait apporté son lit de changement et avec elle l'arrivée d'un nouveau professeur de Métamorphose. D'après les murmures qu'elle avait entendus dans les couloirs, il était plutôt connu mais Mary n'en avait cure. Elle était impatiente d'avoir un professeur compétent. Au cours des derniers mois, il avait eu droit à plusieurs remplaçant assez effacé ou médiocre. Elle avait l'affreuse impression qu'au lieu de progresser, elle avait tout simplement régressé.
 
Le cours n'était pas obligatoire mais elle s'y était tout de même inscrite, invitant Llewelyn à faire de même sans vraiment lui dire pourquoi. Sa conversation avec le professeur Madne l'obsédait. Il y avait une partie de vérité dans les propos qu'elle lui avait tenus. Mary ne pouvait pas le nier, peu importe à quel point elle l'aurait voulu. Elle était en danger à Poudlard et il faudrait un jour envisager de partir. N'étais-ce que parce qu'Ariana était tout à fait capable de mettre ses menaces à exécution. Alors elle prenait le plus de cours possible pour en apprendre le plus possible. Elle ne savait pas encore ce qu'elle ferrait si elle partait de Poudlard. Elle pouvait toujours retourner en France, quoique, la perspective ne l'enchantait pas réellement. Elle avait tellement voulu quitter sa terre d'exil, ce n'était pas pour y retourner après un an. Non, elle terminerait son année à Poudlard puis elle aviserait. Peut-être resterait-elle, elle pouvait tout aussi bien prendre des cours à domicile. Ca n'avait rien d'étrange, certains élèves étaient scolarisé à domicile quand ils en avaient les moyens.
 
De tout ça, elle n'avait dit mot à personne gardant encore une fois son secret bien caché. Elle avait simplement demandé à Llew de venir avec elle, invoquant les études et il l'avait accompagné sans faire d'histoire. Elle avait du passer pour une rabat-joie et il avait du se dire qu'elle correspondait parfaitement au cliché de la Serdaigle studieuse mais qu'importait. Mary n'était pas vraiment portée sur l'étude. Elle aimait lire mais uniquement ce qui l'intéressait, et elle pouvait se relever très médiocre dans une matière si celle ci n'arrivait pas à lui donner envie de l'étudier. Elle comptait souvent sur sa bonne mémoire et c'était souvent ce qui l'avait sauvé lors de certains examens. A Poudlard, c'était différent, avec l'ère Valverde, étudier avait été un peu près la seule activité permise pendant des mois. Elle avait donc du s'y plier comme les autres, avec plus ou moins de bonne volonté. Après tout, elle avait du retard dans certaines matières et de l'avance dans d'autre, le cursus à Beauxbâton n'étant pas tout à fait le même qu'à Poudlard.
 
C'est pourquoi elle se trouvait en classe aujourd'hui, à écouter leur nouveau professeur se lamenter sur leur niveau en métamorphose. Elle ne pouvait pas le contredire avec les professeurs qu'ils avaient eu depuis le début d'année, il était possible qu'ils soient tous douloureusement en retard sur le programme. Ce qu'elle aimait dans la métamorphose c'était le côté pratique du cours. Contrairement à un cours comme celui de Politique Internationale, ils avaient l'opportunité de s'exercer. Depuis qu'on leur avait interdit d'utiliser la magie en dehors des heures de cours, c'était un plaisir de pouvoir utiliser sa baguette. Il leur demanda de faire preuve d'imagination et de transformer quelque chose pour lui montrer leur niveau. Mary réfléchit au différent sort qu'elle avait appris. Il voulait du spectaculaire quand elle préférait les démonstrations simple et efficace. Elle se dirigea vers l'armoire de leur professeur, comme les autres élèves sans avoir d'idée précise derrière la tête.
 
L'armoire regorgeait d'objet en tout genre. Elle fouilla dedans distraitement jusqu'à ce qu'elle tombe sur une tasse joliment ouvragée sur laquelle était dessinée de petites ailes. Elle eut un déclic et se dirigea avec la tasse vers sa place pour essayer son sort. Il avait dit qu'il voulait du spectaculaire et elle n’était pas certaine d'être douée pour ça néanmoins elle essaya. Elle métamorphosa la tasse en clé d'argent aux ailes volante. Plutôt que d'en faire un seul objet, elle fit plusieurs petites clés ce qui était plus difficile à réalisé. Le résultat n'était pas trop mauvais, la texture de la clé était plus que correcte mais certaines avaient des ailes en mauvais état. Ca ne les empêchait pas de voler sagement dans la pièce. Ce n'était pas parfait mais tant pis, elle n'était pas spécialement dans son assiette aujourd'hui. L'important n'était pas de briller mais d'apprendre. Elle s’assit regardant autour d'elle comment les autres s'en sortait.

Llew bien mieux que le reste. Mieux qu'elle en réalité. Mary en aurait été presque jalouse. C'était elle qui avait voulu venir et lui qui avait râler. Voilà qu'il faisait mieux qu'elle. Sans même se forcer. Elle commençait à le connaître un peu -elle n'aurait jamais prétendu bien le connaître après aussi peu de temps - et elle savait qu'il y mettait toute la mauvaise volonté possible. Elle le regarda, une lueur amusée dansant dans ses yeux, sachant que c'était elle la fautive sur ce coup là. Dans la classe, tandis que les métamorphose se faisaient, les un et les autres circulaient, échangeant quelques mots. Elle passa près de lui sous prétexte d'admirer son travail et murmura :

"Ne râle pas, j'ai mes raisons pour te traîner ici. Je me ferrais pardonner plus tard."


Pendant qu'elle parlait à Llew. Mary fut interpellée par Jill. C'était la première fois qu'elle lui adressait la parole depuis l'épisode à Pré au Lard. Elle se retourna vers elle un peu surprise, non pas par sa remarque mais, qu'elle lui parle. Si on exceptait sa timidité et ses réactions parfois inappropriées pour quelqu'un de son âge, Mary restait quelqu'un de très gentil et amical. L'absence d'Ariana au cours de Métamorphose, rendait l'ambiance bien moins pesante et elle se sentait plus détendue malgré les soucis qui lui occupaient l'esprit. Une fois passé l'étonnement, la remarque la fit rire. Ca faisait du bien par moment d'être simplement une adolescente de son âge. De son coté, elle n'avait rien contre la soeur de Wayland. Elle avait souvent entendu les filles de son dortoir la dénigré parce qu’elle était, selon les bruits de couloir, une vraie pétase. Mary n'y avait jamais prêté attention, on disait bien pire à son sujet. Et puis, c'était la soeur de Wayland, elle ne jugeait pas sans savoir. Profitant de l'agitation que provoquaient les métamorphoses dans la classe, elle déplaça son sac et sa création imparfaite auprès de Llew. Elle ne s'essayait jamais à coté de lui en cours mais après tout pourquoi pas. C'était elle qui l'avait forcé à revenir. Jetant un œil à Jill, devant elle qui parlait avec Isaac, elle rit de nouveau et tapota sur son épaule discrètement avant de dire l'air de rien. 

"Eh bien, apparemment, ya pas que moi qui ne suis pas discrète pour draguer."

Mary avait parlé à voix basse et Isaac n'avait pas du l'entendre. Llew était sa cible de prédilection quand il s'agissait de taquiner quelqu'un. Il serrait heureux qu'elle trouve une nouvelle cible.


 

____________________________________


Dernière édition par Mary Kane le Jeu 13 Fév - 20:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction

Revenir en haut Aller en bas

Cycle III cours 1 : remise à niveau et introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-