POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Entre réalité et jugement [Pv' Tally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 08/03/2014
Parchemins postés : 250



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Kimeria MacFusty Origins


MessageSujet: Entre réalité et jugement [Pv' Tally] Dim 16 Mar - 15:13

Il ne s'était fallu que quelques mois pour le château devienne méconnaissable. L'éphémère règne de Platt avait laissé place à un chaos chapeauté par l'Intendance. Kimmy l'avait tout de suite vu à son arrivée en ces lieux qu'elle avait espéré ne jamais revoir.
Encadrée par deux gardes de l'intendance, elle était revenue durant le repas dans la grande salle de la veille. Les portes s'étaient ouvertes, on l'avait laissé entrer alors que les gardes étaient restés à l'entrée. Seule, face à des centaines de regards braqués sur elle, elle avait rougi, baissé les yeux, et avait marché jusqu'à la table des Poufsouffles où on ne l'avait pas salué. S'asseyant vers celles qu'elle croyait être ses amies, elle leur murmura un 'bonjour comment ça va ?' qui n'avait pas trouvé d'écho autre qu'un mutisme insultant qui l'avait plongé dans une vague de solitude.
Elle se serait bien passée de ce retour, mais son directeur de maison devait avoir pensé que ménager l'entrée n'était pas nécessaire, il s'était trompé.
Elle avait alors attrapé une assiette et des couverts pour se servir à manger, toujours en baissant les yeux et en évitant de croiser le regard des autres élèves, comme si cela aurait pu la tuer en quelques fractions de seconde, pire qu'une gorgone, l'élève de Poudlard pouvait détruire une vie en un regard si on l'accompagnait d'une rumeur mauvaise. Kimmy le savait, elle faisait profil bas.
Plus loin, elle entendit les murmures de deux élèves de sa propre maison, élèves qui se questionnaient sur son retour. L'un d'eux commença à parler de trahison de sa famille, spécifiant qu'elle aurait trahi. Le couteau dérapa de l'assiette.
Alors qu'elle avait tenté de couper son poulet, la fourchette n'avait pas maintenu la cuisse et le couteau avait glissé, tandis qu'elle resserrait son emprise sur le couvert d'argenture. Ces propos l'avaient choqué, on pensait vraiment ça d'elle ? Après tout, on ne la connaissait pas tant que ça … une des anciennes amies de Kim se pencha vers eux pour leur expliquer qu'elle avait contracté la dragoncelle il y a peu, d'où son absence. Une des autres présentes s'exclama qu'elle ne pourrait pas supporter d'avoir le teint vert et le visage détruit, qu'elle ne l'approcherait pas par peur de la contamination … pourtant elle était là, signe que tout c'était arrangé. Mais non, on lui tourna le dos.

Les filles se levèrent, ne lui adressant que quelques regards hautains alors qu'elle n'avait pas fini de manger. Elle baissa encore plus la tête, seule, abandonnée dans la jungle de Poudlard. Ce qu'elle avait pris comme une bénédiction de pouvoir rester avec les dragons l'avait totalement coupé du reste du monde, monde qui lui tournait le dos à cet instant.
Parfois, les élèves des autres maisons se retournaient pour regarder la fille aux cheveux clairs, celle qui était revenue d'on ne sait trop où, on ne sait trop comment. Pourquoi ne pouvaient ils pas s'occuper que de leur affaire ? Kim leur en voulait, terriblement, mais elle n'avait pas la force ni le courage pour le crier, elle préférait de loin la honte que les regards insistants. Au fond, elle espérait secrètement que cela ne durerait pas, mais on était à Poudlard, le château lui se souvient, il n'oublie pas.

La blonde resta parmi les derniers à table ce soir là, ne souhaitant pas spécialement être accompagnée. On la jugeait trop pour qu'elle l'accepte, mais elle ne pouvait s'en défendre, trop timide pour cela, alors elle s'écrasait. Elle descendit jusqu'à la salle commune, tapotant comme d'habitude sur le bon tonneau de vinaigre avant de rentrer dans l'endroit en regardant ses pieds. Ne pas croiser leur regard, ne rien faire, avancer, c'est tout.
La petite pouffy monta jusque dans son dortoir, elle commença à défaire ses valises qu'on avait apporté jusque là. Visiblement, on avait laissé son lit en état, mais les autres n'avaient guère pris soin de ses affaires et en avait fait un petit tas … comme pour lui spécifier qu'elle n'était plus une membre de ce groupe.
Elle avait le cœur lourd, ses yeux piquaient, la tristesse et le sentiment d'abandon se faisaient bien plus présents qu'avant. Alors elle décida de quitter la pièce, bougeant dans une autre chambre de cinquième année où les harpies vicieuses ne seraient pas. Déplaçant sa valise et ses affaires, elle s'installa dans un lit disponible. Elle espérait qu'on ne lui dirait rien, et puis, c'était peut être mieux pour elle de ne pas vivre avec les lâcheuses.
Ainsi elle déballa tout son petit bordel de greluche, ses vêtements soigneusement pliés, ses petits bijoux, quelques photos par ci par là, les bouquins de cours qu'elle n'avait guère envie d'ouvrir, et bien d'autres babioles qui n'intéressaient bien qu'elle.

Une fois qu'elle fut installée, elle regarda les autres dortoirs, visiblement, il n'y avait personne ici, cela l'arrangeait, la solitude lui faisait du bien au fond, elle pouvait enfin souffler, et ne plus sentir tous ces regards la soulageait grandement.
Elle se posa ensuite sur son lit, allongée, le dos appuyé contre son polochon, soufflant à la fois de soulagement et d'exaspération. La jeune fille hésita à écrire une lettre à ses parents pour lui spécifier qu'elle était bien arrivé, mais le terme bien ne lui paraissait pas approprié alors elle se rétracta, essayant de penser à autre chose.
Tournant la tête, elle observa un moment ses affaires avant de repérer quelque chose qui lui remonterait certainement le morale. Se levant, elle alla chercher la petite figurine qu'elle avait apporté avec elle. Son oncle lui avait expliqué que c'était ce genre de figurine animée qu'on avait donné aux champions du dernier tournois des trois sorciers, cela l'avait beaucoup amusé de l'apprendre, elle était quelque part elle aussi une championne finalement … elle avait ensuite appris qu'il n'y avait pas eu de noir des Hébrides au tournois, dragon que représentait sa figurine, cela l'amusa un peu de penser qu'elle aussi aurait peut être pu assister aux combats des champions contre les dragons.

À nouveau sur son lit, la figurine entre ses mains se tortilla légèrement, déployant tranquillement ses ailes de chauve-souris avant de se déplacer dans la main de la jeune fille pour grimper sur son doigt tendu. Elle caressa de son autre main le dos de l'objet, avant de gratter le cou de ce dernier.
Kimmy sentit ensuite le besoin de lui parler, sachant pertinemment qu'il ne pourrait pas lui répondre, c'était plus un besoin qu'autre chose pour elle.

« Y'a bien que toi pour m'écouter et me comprendre ici.»

La créature gazouilla avant de s'envoler et de piailler de sa petite voix légère et pareil à un bruit de stylo.

« Retour à la case départ pour moi … toi tu peux voler, tu peux t'amuser, tu es libre. Moi je suis enfermée dans une école … je serais tellement mieux si j'étais restée à la maison.»

La bestiole piailla avant de se poser sur sa table de nuit, maîtrisant son atterrissage qui aurait pu renverser sa lampe de chevet.

« Ça me manque déjà …»

Tendant la main, le petit animal grimpa sur son bras, jouant avec le tissu en se dandinant dessus en avançant.

« En plus il faut reprendre les cours … ça ne m'avait pas manqué Poudlard … surtout pas ses habitants.»

Lançant le bras, elle fit s'envoler la bébête essaya de cracher du feu, mais rien ne sortit, il ne s'agissait que d'une figurine, pas d'un vrai animal. Son vol se faisait plus rapide, plus maîtrisé, à l'image des vrais noirs des Hébrides qui se révélaient être particulièrement agressif envers ceux qu'ils ne connaissaient pas.
Kimmy soupira en regardant son jouet.

« Non, ça ne m'avait pas manqué du tout.»

Elle avait beau se dire qu'elle devait faire contre mauvaise fortune bon cœur, cela l’oppressait de se savoir seule en milieu hostile. Elle, ce qu'elle aimait, c'était l'archipel, elle était bien plus à l'aise avec les dragons, quoi que parfois insouciante, qu'avec les êtres humains. Le retour à la vie civilisée se faisait dur pour elle … un peu trop à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Entre réalité et jugement [Pv' Tally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-