POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 07/05/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 13/04/2014
Parchemins postés : 390



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Sheldon H. Ferguson


MessageSujet: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 18:02

..





COM

SHELDON HAMISH FERGUSON (ft. Peter Capaldi)


» SURNOM(S) : Hm, je sais pas moi. Dans le milieu des politicards, ils se foutent de moi en m'appelant l'homme de Glasgow, et je les emmerde, moi au moins je suis fier de ma ville. Sinon, ceux que je connais bien m'appellent Sheldy.
» NÉ(E) LE : Le 14 Mars 1956...ça me rajeunit pas.
» LIEU DE NAISSANCE : Dans le Gorbal, à Glasgow. Je pensais en sortir, mais faut croire que ta ville te lâche pas si facilement, hein ?
» ÂGE : 50 ans
» DEGRÉ D'ÉTUDE : Concrètement ? Aucun. Mais personne dans ma famille n'en a, alors ça fait rien.
» ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Ecossais, de nationalité écossaise. Britannique ? M'appelle plus jamais l'anglais, je suis pas un putain d'anglais. T'as compris ? Pauvre connard, va.
» SANG CERTIFIÉ COMME : Ca me concerne pas, je suis pas un foutu sorcier. Même si je suppose que les autres connards disent que je suis un sang-de-bourbe. Enfin, ils en savent rien, on a largement du m'oublier depuis le temps que je pratique plus la magie. » BAGUETTE : J'en ai pas – j'en avais une, ouais, mais je l'ai balancée.
» PATRONUS : Putain, mais puisque je vous dis que je ne suis pas un foutu sorcier ! C'est quand même pas possible d'être aussi buté ! Je sais même pas ce qu'est un foutu patronus, alors bon !
» MÉTIER : Alors euh...indépendantiste et nationaliste écossais, parce que je suis supporte pas ces putains d'anglais, et résistant parce que je supporte pas les gouvernements de Londres (parce qu'ils sont anglais, sorciers ou pas) et parce que ledit gouvernement m'a classé nuisible d'office.

( lorsqu'on demande à Sheldon Ferguson de se présenter)



INFORMATIONS GÉNÉRALES




» ÉTAT CIVIL : Marié à Caitlin Harris, une assistante sociale qui essayait d'aider les mêmes gamins que lui, les délinquants de Glasgow, mais pas de la même manière. Ils se sont pas mal écharpés au début, pour finir par se marier. Ils ont quatre grands fils : Robert, Bruce, William et Wallace. Oui, du nom et prénom des deux héros écossais nationaux. Ce qui ne leur a manifestement pas réussi : mis à part Robert, ils ont tous totalement renié leur père et ses convictions pour s'installer ailleurs en Europe, voire dans le monde, vu que Wallace vit en Australie. Il s'entend mieux avec sa fille Banshee, qui a le caractère d'un véritable démon. Héritière de son père, c'est elle qui a le plus de chance de faire de la politique. En tout cas, dans le milieux criminel de Glasgow tout le monde la respecte et la connait déjà.

(extrait du rapport de la procureure Sally McLennane pour une des affaires criminelles où Sheldon était impliqué)

» FAMILLE : Portrait type de la famille d'anciens ouvriers oubliés de Dieu et des services sociaux.

Le père : Edgar Socia. Officiellement chômeur, officieusement chef de gang. Un type violent et particulièrement dur. Il avait commencé par être pompier jusqu'au jour où un accident l'a contraint à arrêter son métier. Il s'est alors lancé dans la délinquance la plus pure et son principal passe-temps a été de faire l'éducation de ses enfants. A coup de ceinture, de coup de poings, de tout. D'absolument tout. Il est mort d'un cancer quand Sheldon avait quinze ans.
La mère : Marilyn Ferguson. Chômeuse professionnelle, vulgaire comme sont toutes les filles de Glasgow, sans aucun doute. Mère démissionnaire plus que larguée par ses enfants et un peu trop occupée à se bourrer d'anti-dépresseurs pour les élever, Sheldon ne lui porte pas plus d'affection qu'à son père. Il estime cependant qu'elle a bien fait de divorcer.
Le frère : Andrew "Makepeace" Ferguson. Tout le monde l'appelle Makepeace parce que, par sa carrure, il impressionne tout le monde. Géant, silencieux, il fait peur, et lorsqu'il entre quelque part, on fait silence sur son passage. Pas très intelligent, cependant, il fait un bon garde du corps, que Sheldon n'hésite pas à utiliser.
Le demi-frère : Marion Socia. Il est le fils d'Edgar et d'une serveuse quelconque d'un bar quelconque. Détestant qu'on l'appelle Marion autant que Sheldon déteste que son second prénom soit Hamish, c'est ni plus ni moins qu'un gangster, un chef de gang comme son père. A la différence de celui-ci, cependant, Marion se révèle être un allié fidèle de Sheldon, car ils ont subi les mêmes violence de la part de celui ci.

(compte rendu d'une des assistantes sociales s'étant occupée du cas de la famille Ferguson)

» AMITIÉ / RIVALITÉ : Il est simple de s'entendre avec Sheldon. Vous pensez comme lui, il est votre ami, sinon vous êtes son ennemi. Il est très populaire dans les quartiers pauvres de Glasgow car il est le seul homme politique - si on le considère comme un homme politique - à s'intéresser au sort de ces quartiers. Les jeunes délinquants qu'il recrute lui vouent un culte total car il est celui qui leur donne un but, l'indépendance de l'Ecosse.

Il déteste les anglais et toute forme de gouvernement qui vient d'eux. Par extension, il déteste donc le gouvernement de l'Intendance. D'autant plus qu'il est sorcier. Sheldon rejette totalement ce monde alors qu'il devrait en faire partie puisqu'il est sang-de-bourbe. Il faut dire que les sang purs comme John Mulciber ont fait du bout de scolarité qu'il a fait à Poudlard un enfer.

Il se méfie des sorciers de la résistance, cependant, il arrive à peu près à s'entendre avec Benjamin Mulciber, notamment à cause de son sens de l'humour. En revanche, il ne supporte pas Alice McLear, moins parce qu'elle l'a plaquée que parce qu'elle l'a exclut du SIP et qu'elle n'a d'autre ambition que son intérêt personnel.




PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Sympathique - pragmatique - intelligent - charismatique - fantasque - plein d'humour
» DÉFAUT(S) :colérique - impatient - autoritaire - dur - violent
» RÉGIME DE TERREUR : Une belle bande de connards. Vous voyez, ils sont anglais, ils essayent de dominer l'Ecosse, et la plupart m'ont pourri la vie quand j'étais gosse. Qu'ils aillent se faire foutre, je crois pas vraiment en Limonkov ni en ses potes, même si je l'aime bien, mais eux, je vais avoir leur peau.
» NÉ MOLDU : Il parait que j'en suis un. Moi je dis que je suis un moldu, comme ils disent, mais bon, je vais pas me détester moi même, hein. J'ai rien contre eux.
» CARACTÈRE :Sheldon est un homme fier de ses racines écossaises, à la voix tonnante et aux colères terribles. Il peut faire reculer le plus hardi - ou le plus fou - des hommes rien qu'en haussant la voix alors que tous les enfants sans exception l'adorent. Il a l'âme d'un leader, entraînant derrière lui nombre de jeunes et de moins jeunes derrière lui. Il est assez cynique et peut paraitre détestable. Pour n'importe qui, c'est un type vulgaire et un peu primaire. Il dissimule derrière son accent de Glasgow et son parler imagé, sincère, et effectivement vulgaire, un esprit tenace et sagace. Fermement convaincu qu'il est sur le bon chemin, il milite activement pour l'indépendance de l'Ecosse et la création d'une république. Il n'est pas réellement raciste avec les anglais mais ne supporte pas qu'on le considère comme un moins que rien parce qu'il vient de la ville la plus déshérité d'Angleterre.

Mais dans le fond c'est un vrai démocrate et c'est un homme épris de justice. Il vient d'un milieu pauvre, il a grandit dans le milieu des magouilles et des criminels de Glasgow - ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle la cité des couteaux - mais c'est sa volonté de s'en sortir qui le guide. Sheldon ne comprend pas d'autres méthodes que la violence pour arriver à ses fins, mais cela ne veut pas dire qu'il ne croit pas en la paix. Mais il croit tellement, à ça et à son rêve nationaliste, qu'il est prêt à tout pour l'accomplir. Ainsi, les criminels de Glasgow, les jeunes paumés et les camés, il en a fait des militants activistes, à la limite du terrorisme. Il leur a donné un but, une volonté : celle de s'en sortir, de renverser le système. Certains crieraient à la manipulation : lui se défend en disant qu'il vaut mieux qu'ils essayent de lutter pour sortir Glasgow de son statut de ville la plus dangereuse d'Europe que de se droguer.

Ce qui prouve que malgré son caractère scandaleux et borderline, il reste un leader habile, capable de mobiliser autour de lui. Intimidant, il est cependant loyal lorsqu'il choisit de s'allier avec quelqu'un et particulièrement rancunier lorsqu'on lui rend pas la pareille.

(Sheldon Ferguson décrit par sa femme, Caitlin Ferguson)




HISTOIRE (15 lignes minimum)


Pour Sheldon Ferguson, la vie commença à Glasgow. Sa connaissance de l'Ecosse aussi. Il nait dans les Gorbals. L'autre coté du fleuve, le mauvais coté de Glasgow, comme le disent les parvenus d'Edimbourg. Les premiers souvenirs de Sheldon sont ceux des haut-fourneaux qui crachaient un feu infernal et des chantiers navals incessants. Mais les chantiers navals se sont arrêtés et les haut-fourneaux ont fermé. Tôt. Sheldon est jeune lorsque l'industrie de Glasgow s'arrête, mais assez vieux pour constater que les amis de son père n'ont plus de boulot et qu'ils passent la journée avec son père, justement, à regarder la télévision en boucle. Du foot, souvent. Soutenant les Rangers ou les Celtics, ça dégénère en bagarre à chaque fin de match. Ca boit de la bière. Sheldon déteste cet appartement qui pue la bière et le tabac. Une odeur de misère, comme il le dit lui même. Le quartier meurt, il le voit. Il le sait. Mais c'est le sentir qui est le plus immonde. Déshérité, à la réputation louche. Les Gorbals, c'est ça. Pourtant, il y est né, dans Florence Street, qui n'existe plus aujourd'hui.  Tout le quartier est devenu un terrain vague. Postindustriel. Post-historique. Post-historique ? Pas tant que ça, rien ne change, à Glasgow. Malgré les rénovations. Du temps de Sheldon Ferguson, le chômage, la came, le crime, ça existait déjà. La violence s'est juste déportée, finalement. Glasgow reste la ville des oubliés de Dieu. Sheldon est un de ceux là.  Premier souvenir de sa famille ? Son père. Edgar Socia, la nuque enfoncée dans son torse massif, de grosses lunettes sur le nez. Une cicatrice lui barre le menton. Vingt-six points de suture. Il aime à clamer que c'est le souvenir d'un deal qui a mal tourné. Sheldon déteste son père. Edgar le lui rend bien. La forme d'affection qu'il préfère est de lui foutre des taloches. Il déteste tout autant sa femme. Sheldon déteste tout autant sa mère. Elle les déteste tous les deux. Mais surtout lui.

Lui parce qu'elle a honte. Et son père aussi. Leur gosse est anormal. Il fait des truc bizarres. Marylyn jure qu'une fois, Sheldon lévitait. Edgar dit que ces des conneries, mais lui aussi trouve ça étrange. Pas Sheldon, mais il n'est qu'un gosse. Curieux, agité, il court dans tous les sens dans les escaliers de leur tour HLM pour fuir l'appartement trop petit. Son père s'obstine à vouloir lui apprendre la vie. Paradoxalement, en voulant le corriger, il fera de Sheldon le nationaliste qu'il est aujourd'hui.  Chef de gang, il pousse Sheldon à la violence. C'était déjà comme ça chez les Highlanders. Voilà en quoi se met à croire le gamin. Tu ne sèmes plus la terreur avec ton clan, mais avec ton gang.

De toute façon même à dix ans, il sait qu'il n'aura jamais de boulot. A Glasgow, la violence est la seule solution. Ici, si tu montres ta faiblesse, tu perds à chaque fois. Sheldon n'est pas pire qu'un autre. Il est aussi vulgaire que les autres gamins de son âge. A seulement dix ans, il sait ce qu'il veut. Etrangement mature, il est bien décidé à se faire respecter. Il a déjà un fort ascendant sur son frère et ses petits camarades. Alors à défaut de réussir à l'école, et d'aller dans une belle école privée – il n'a pas la culture, ni l'argent pour ça – il pourrait peut-être réussir à plaquer ses études tot et avoir son propre gang.  La réussite par la violence, ça lui plaît déjà.

Sauf qu'il y a la lettre. Elle vient d'un endroit qui s'appelle Poudlard et annonce que Sheldon est un sorcier. Ses parents ne sont pas ouverts. Ils ne veulent pas payer, non plus. Ils ne veulent pas le garder non plus, remarque. Tout ce qui est différent est mauvais. Comme on leur assure que l'école est gratuite, parfait. C'est une bonne occasion de se débarrasser du boulet qui leur sert de gamin.  

Cela dit Sheldon ne veut pas non plus être un sorcier. Il est déjà farouchement indépendant. Et son monde est à Glasgow, dans la capitale du chomage et des couteaux. Largué dans ce nouveau monde,  il déteste profondément Poudlard et la sorcellerie. Il ne fait aucun effort en cours, aucun avec les profs, est odieux avec tout le monde. Rebelle mais courageux, son statut de Gryffondor ne l'aide pas, cependant. On lui fait bien sentir qu'il ne vaut rien, on le méprise profondément. Il ne peut pas comprendre les codes d'un type comme John Mulciber et résister face à la masse lui est impossible. Il est seul, et les gangs gagnent toujours. Pourtant, il tiendra quatre ans.

Quatre ans avant de claquer la porte définitivement. Il a quinze ans et lorsqu'il revient chez lui, sa mère a quitté son père. Elle ne veut pas le voir. Lui ne veut pas demander d'aide à Edgar Socia. Alors il prend la tangente et se dire avec son frère. Il a seize ans, son cadet quatorze. L'air plus vieux que son âge, il a un couteau et un flingue. Commence alors une période de délinquance juvénile ou le poste de police et les juges apprennent à connaître Sheldon Ferguson et son gang, les petites frappes qu'ils sont. Finalement, les juges n'en peuvent plus : rien n'a l'air d'avoir d'effet sur lui. La menace de la prison, des amendes, de tout, ne lui fait rien, il continue à trainer, à voler, à attaquer des grand-mères (parce qu'elles ne peuvent pas se défendre ) à trafiquer...alors la solution finale, c'est l'armée.

Une bonne solution pour eux. Une excellente solution pour Sheldon. Cela lui permet d'une part de canaliser sa violence, mais aussi d'apprendre à se servir de plein de choses : comme des armes lourdes, par exemple. Il rencontre là bas de tout : joueurs de cornemuses, mais aussi nationalistes, indépendantistes, à la limite d'être des skinhead. Le milieu pauvre est toujours plus enclin à devenir extrémiste, Sheldon ne fera pas exception à la règle. Libéré de l'armée, il retourne à Glasgow. Envisageant de bosser sérieusement pour la première fois de sa vie, il laisse tomber l'idée en lisant un journal qui lui montre deux chiffres. L'indépendance a de plus en plus de partisans, et la délinquance augmente. Pourquoi ne pas concilier les deux ? C'est manipulateur, oui, mais pas que, car ce n'est pas le fondement premier de l'action de Sheldon Ferguson.  Il connait les gosses des quartiers. Il était l'un deux. Alors il commence à recruter, à leur donner un but, une formation. Il se déplace lui même. La police démissionne ? Pas Sheldon Ferguson. Il n'est pas parfait, il n'est pas héroique, rien de tout ça. Il a décidé de sortir Glasgow de la misère et l'Ecosse du joug anglais. Certains le trouvent fou. Mais il réunit du monde autour de lui. Pas des gens clean, non, rarement. Mais dans la pauvreté on fait abstraction de la violence, du racisme, de l'extémisme, c'est la solidarité qui s'organise. Populaire, Sheldon est encouragé par ses partisans à fonder son propre parti et à se présenter aux élections municipales à Glasgow. Il perd. Mais son mouvement est remarqué par une autre indépendantiste, Alice McLear. Brillante, présentable contrairement à lui – même habillé d'un costume, il reste vulgaire et dur – ils forment une excellente alliance : la politique et l'action, magnifique.

Sauf que bien sur, Sheldon n'en fait toujours qu'à sa tête. Et que pour être élu au parlement écossais, ou entrer au gouvernement, cogner des gens ou les menacer de mort n'est pas réellement la meilleure des solutions. Employé un mercenaire comme Vaas non plus. Même si Sheldy apprécie beaucoup l'espagnol,ce n'est pas le cas de tout le monde, et poser de petites bombinettes n'est pas le meilleur moyen de passer pour un démocrate. Mais bon, au moins c'est drole.

Impitoyablement largué par Alice, avec qu'il avait fini par sortir, Sheldon doit finalement quitter le parti, mis à la porte par McLear. Se refusant à admettre qu'il a commis une quelconque faute, il continue son chemin et reprend son influence sur Glasgow. Jamais élu nul part, il est cependant très écouté.

Détesté par les services sociaux, qui estiment qu'il entraine des gosses dans un combat sans espoir, il finit cependant par en épouser une. Sa femme le rejoindra d'ailleurs dans son combat, mais ses enfants n'apprécieront pas plus que ça le combat de leur père. Mis à part sa fille et un de ses fils, ils ont abandonné le cercle familial.

Sheldon pensait avoir une vie à peu près paisible. Oublier, notamment, son passage à Poudlard et les sorciers, comme on oublie un mauvais rêve. Mais voilà que ses tortionnaires sont désormais au pouvoir. Il est proprement incapable de ne pas contester le gouvernement : d'une part, ils sont anglais, et de plus ils sont sorciers, et puristes. Ce qui l'oblige à les détester. Pour sa part, il pensait mener ce combat tout seul dans son coin. Il n'a en effet pas du tout envie de collaborer avec d'autres sorciers. Mais le fait de laisser McLear avoir une opportunité de participer à un gouvernement d'opposition, le caractère de Jugson et de Benjamin Mulciber ont fini par le décider. Il ira, avec un flingue et en jouant de la cornemuse. Il ira.

Et advienne que pourra, après tout.




QUI EST DERRIÈRE L'ÉCRAN ?



» SURNOM(S) : On m'appelle Tommy la foudre !
» ÂGE : 18 ans
» GARÇON OU FILLE ? : Fille
» COMMENT AS-TU CONNU POUDNOIR ? : Je suis une habituée, un pilier de cb, ce que vous voulez...
» AVIS / SUGGESTIONS ? : L'ECOSSE VAINCRA !
» PARRAINAGE? : Non ça ira Very Happy
» MULTICOMPTE ? : Oui (permission by Rob)
» CODES :


..


Dernière édition par Sheldon H. Ferguson le Jeu 17 Avr - 18:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2013
Parchemins postés : 1668



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Mary Kane


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 18:20

Est-ce que c'est vraiment nécessaire de te dire bienvenue ?

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2013
Parchemins postés : 154



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Wayland Witcher


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 18:25

Oui, ça l'est Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2013
Parchemins postés : 1668



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Mary Kane


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 18:29

Bievenue alors :p

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/03/2014
Parchemins postés : 574



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Eileen A. Anderson


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 22:46

"autant que Sheldon déteste que son second prénom soit Hamish", référence délibérée à Sherlock ?
Sinon ben comme c'est Capaldi en avatar j'aime déjà ce perso.
Re-bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2013
Parchemins postés : 154



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Wayland Witcher


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Dim 13 Avr - 22:58

Tout a fait très chere, parce que Sherlock c'est le BIEN !
Heureuse de rencontrer quelqu'un qui connaisse Capaldi !
(et merci )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/03/2014
Parchemins postés : 574



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Eileen A. Anderson


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Lun 14 Avr - 2:40

Qui connaît Doctor Who (ou The Musketeers ou autre puisque ce monsieur tourne pour le cinéma et la télévision depuis les années 80 tout de même) connaît Capaldi. Je voue un culte depuis ma plus tendre enfance à la culture britannique alors ce genre de séries ne fait que m'ancrer encore plus dans mes obsessions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/06/2011
Parchemins postés : 3607



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Eris L. Valverde


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Lun 14 Avr - 9:42

Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2013
Parchemins postés : 202



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Benjamin Mulciber


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Lun 14 Avr - 17:44

Re bienvenue !

Sheldyyyyyyyyyyyyyyyyyyy *-*

Affection Hug :cheers: ❤  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 07/05/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 13/04/2014
Parchemins postés : 390



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Sheldon H. Ferguson


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre ! Mar 15 Avr - 15:58

Coucou futur chancelier *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre !

Revenir en haut Aller en bas

Sheldon Ferguson || Vive l'Ecosse libre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Adultes
-