POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 20/10/2013
Parchemins postés : 2092



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 13PV
Ruth U. Alexïeva


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher Jeu 12 Juin - 18:46


Intendance du Royaume-Uni
Palais de Buckingham, Londres
Bureau de la Directrice des Affaires Moldues
Ruth U. Alexïeva
Directrice du département des Affaires Moldues

Intendance du Royaume-Uni
Bureau de l'Ordre Nouveau, Irlande
Mike F. Witcher
Directeur du département de l’Ordre Nouveau

Mike,

J’espère que ma secrétaire n’a pas l’audace de lire mon courrier. Je serais triste de devoir m’en séparer mais j’imagine que tu dois savoir mieux que moi à quel point il est dur de trouver une secrétaire compétente et pas trop niaise si possible … Quoiqu’il en soit, puritaine ne fait pas partie de ses défauts, je crois que je ne le supporterais pas. Sans comptez que la pauvre ne survivrait pas à la déconvenue si elle savait ce que fait sa patronne dans sa vie privée. Cela dit, j’espère pour toi que ton secrétaire ne lit pas ton courrier non plus, sans quoi il doit avoir de belles surprises.

Si tes raffleurs ont autant d’humour que moi, c’est tant mieux. Tu n’imagines pas comme on peut vite s’ennuyer ici. Depuis que James est partis, l’humeur n’est guère à l’humour, ce n’est pas comme si je pouvais espérer échanger quelques bons mots devant une tasse de café avec Valverde ou Crow. Avec tout le respect que j’ai pour eux, on ne peut pas dire que ça soit les mangemorts les plus drôles que j’ai croisés.

Je suppose que tu ne me croirais pas même si je te disais que la vengeance ne rentre pas dans mes plans ? On se connaît trop bien pour ça j’imagine. Je ne t’étonnerais donc pas si je te dis que je n’éprouve pas la moindre pitié en lisant le récit de ton anniversaire. Après tout, j’ai subis cette soirée toute seule et je n’ai échappé que de peu à tante Marciana qui voulait je cite « Tout savoir sur le mariage et ma robe de mariée ». Je jure que si quelqu’un me parle encore de cette fichue robe, je l’étrangle avec. Je ne dois mon salut qu’à De SaintClair qui se trouvait également à cette soirée. Il entretiendrait une relation avec Amy Yaxley, je te passe les détails, je suis certaine que Sorcière Hebdo en parle mieux que moi. Quoiqu’il en soit, nous nous sommes soutenu dans cette épreuve qu’était cette soirée à la compagnie médiocre avec des bouteilles de vins (J’ai arrêté de les compter passer un moment) dont le goût m’a autant enchanté que la Guinness. Il n'est vraiment pas aussi désagréable que les gens le laissent entendre. Nous ne serrons jamais d'accord politiquement parlant lui et moi, pas si il continue à LUI être aussi farouchement opposé mais ça reste un homme intelligent avec qui on peut passer une soirée agréable.

Quant à ce bal, je n’ai aucune inquiétude à ce sujet, et ne t’inquiète pas, je ne te ferrais pas faux bond, moi. Oui, je l’admets, elle était facile mais elle devait être faite ! Tu reviens en Angleterre ? C’est une bonne nouvelle si c’est le cas. Adieu les barbecues, bonjour la civilisation. Et en effet, peut-être deviens-tu un vrai Anglais ou peut-être est-ce la vieillesse qui te rend casanier, mais je ne m’aventure pas plus loin sur ce sujet ou je risquerais de devoir te rappeler qu’à trente-neuf ans, il n’y a plus qu’un pas vers la quarantaine.

John s’occupera de la famille de Benjamin. Il envisage éventuellement d’épargner Hugh s’il voit qu’il peut en tirer quelque chose. La fibre maternelle que je n’aurais jamais pense que ça pourrait être une bonne chose, mais d’un autre côté, quand l’arbre est pourri, il vaut mieux jeter tous les fruits. Dans toute cette histoire, je n’ai jamais pensé une seule fois à Madison, c’est peut-être cruel de ma part, mais je n’y ai vu que l’impact médiatique négatif et le bourbisme.  Nul doute qu’elle sera heureuse d’être débarrassée de son mari. J’imagine qu’il n’avait rien de probant à dire pour se justifier ? La pauvre tout de même, je ne peux pas imaginer la honte. Qu’il la trompe passe encore, qu’il fasse un enfant dans son dos … Sans vouloir faire de menace quelconque, je pense pouvoir t’assurer que ton sort ne serait guère enviable si tu en venais à me faire un coup pareil.  Salazar merci, nous ne sommes pas nos parents, du moins je l’espère …

Je crois que Ben est fou, je ne vois que cette explication à son changement de camp, et je n’en veux même pas d’autre. Quand je l’ai croisé, il a bien essayé de donner une sois disant justification à son revirement mais les excuses sont bonnes pour les coupables. Quant à John, il fait bien de le craindre, c’est lui qui le connaît le mieux après tout, il lui a tout appris ou presque. Je me suis peut-être mal exprimée dans ma dernière lettre quand je disais que c’était étrange que tu t’inquiètes. J’imagine que je n’ai pas l’habitude qu’on s’inquiète pour moi. La mort ne m’a jamais vraiment effrayée et j’ai tendance à être trop téméraire dans ma façon de me battre je le sais, Logan me l’a souvent reproché. Et bien entendu, je m'inquièterais aussi pour toi s'il devait t'arriver quelque chose ou qu'il t'attaquait, nous sommes amis après tout, et je suis désolé si ma lettre précédente semblait dire le contraire. Quoiqu’il en soit, je pense en effet avoir raison, mais tant qu’à faire, je préfèrerais que ça soit moi qui lui règle son compte. Ne soit pas jaloux, ca sera purement physique après tout.

Affectueusement,


Ruth

PS : Que veux-tu que je réponde à ça ? Tu as gagné, je suis définitivement flattée mais ne pense pas échapper à mon courroux pour autant.

____________________________________


“How do you move on? You move on when you finally understands that there is no turning back.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2012
Parchemins postés : 1364



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Mike F. Witcher


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher Sam 21 Juin - 15:11


Intendance du Royaume-Uni
Bureau de l'Ordre Nouveau, Irlande
Mike F. Witcher
Directeur du département de l’Ordre Nouveau
Intendance du Royaume-Uni
Palais de Buckingham, Londres
Bureau de la Directrice des Affaires Moldues
Ruth U. Alexïeva

Ruth,

A vrai dire, l'engeance des secrétaires m'a toujours parue un peu mystérieuse. Le mien n'a pas l'air d'avoir de vie à part le boulot et le purisme. Je suppose que ce n'est pas une tare et que c'est même un modèle de dévotion, mais parfois il me fait peur...c'est tout de même curieux que ce soit moi qui lui dise de prendre des vacances et pas le contraire. Enfin peu importe. Nous sommes entourés de gens peu amusants, il faut bien le reconnaître...en tout cas les miens ne sont pas dépourvus d'humour, même si je ne comprends pas toujours ce qui les fait rire, c'est sans doute mieux que pas d'humour du tout, contrairement à certains...même si parfois il s'avère que Lincoln peut être drôle dans son genre. Mais je ne suis pas spécialement sur qu'il s'en rende bien compte lui même.

Quant à cette soirée, s'il y avait De SaintClair, je suppose que j'ai bien fait de ne pas y aller. Je suis d'ailleurs surpris de ton opinion sur lui, peut-être l'ai-je mal jugé. Mais la dernière fois que je l'ai vu, il paraissait tellement décidé à me dire que rien de ce que nous faisions, nous autres mangemorts, et moi en particulier puisque j'étais son interlocuteur en l'occurrence, n'était bien, que j'avais envie de lui dire à brûle-pourpoint que je couchais avec un sang mêlé. Cela dit, avec le balai dans le cul qu'il se coltine, cela lui aurait peut-être fait plaisir...même si cette relation avec Amy Yaxley dit le contraire. Evidemment, Edwyn a du mentionné ça, mais la vie du ministère m'intéresse peu en ce moment si elle n'est pas irlandaise.

Comme tu le découvrirais très bientôt puisque tu as décidé de venir. Enfin si tu veux toujours venir avec le vieux presque quarantenaire que je suis – tu es bientôt trentenaire si je ne me trompe, heureusement, sinon ça aurait tout de même fait mauvais effet, comme ces vieux richards qui draguent des minettes pour faire plus jeunes...Enfin j'essaierais de venir la prochaine fois. Si je peux revenir en Angleterre. Normalement, ça devrait être possible, encore faut-il voir avec Lincoln, si ça l'arrange. Mais je reste persuadé que je peux terminer cette mission irlandaise depuis Londres.

Enfin, en ce qui concerne toute cette déplorable affaire, j'avoue que je réserve mon jugement. Comme disait un ancien ami, morte la bête, mort le venin – nous reconnaîtrons Ben dans un de ces derniers moments de lucidité qui faisaient qu'il était autrefois le meilleur d'entre nous – et je dirais que rien de ce qui reste de cette branche n'a l'air bon à sauver, mais après tout ce n'est pas moi qui décide, je peux me tromper. Quant à Malone, non, il n'a pas grand chose à dire pour sa défense. Au moins Madison restera digne, c'est déjà ça de pris.

Pour Benjamin, je ne sais pas trop. Nul doute que le Maitre finira par le faire anéantir, ou l'anéantir lui même. D'ici là, je préfère m'inquièter trop que pas assez, Dieu sait ce qui lui passe par la tête : en tout cas, en temps que futur mari, il semble que j'ai le devoir de te secourir, ce qui ne changera pas grandchose vu que je t'aurais aidé en temps qu'ami aussi, si le besoin se fait sentir. De toute façon, tu sais où me trouver.

Affectueusement,

Mike


PS : Me tarde de voir ce que sera ton courroux....enfin, ça dépendra du type de vengeance, mais là aussi, tu sais où me trouver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 20/10/2013
Parchemins postés : 2092



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 13PV
Ruth U. Alexïeva


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher Mar 24 Juin - 16:53

Intendance du Royaume-Uni
Palais de Buckingham, Londres
Bureau de la Directrice des Affaires Moldues
Ruth U. Alexïeva

Intendance du Royaume-Uni
Bureau de l'Ordre Nouveau, Irlande
Mike F. Witcher
Directeur du département de l'Ordre Nouveau

Mike,

S'il n'y avait que les secrétaires qui étaient un mystère en ce monde, nous serrions bien lotis. À ceux-là, il faut ajouter l'espèce des réceptionnistes et des serveurs dont je n'ai jamais compris le fonctionnement. Ils font partie des gens les plus désagréables que j'ai jamais connus, et eux, n'ont souvent aucun humour. Au moins avec le secrétaire, on peut espérer un peu de dérisions. Le tien à l'air d'être un cas tout à fait particulier mais mieux vaut quelqu'un comme lui que l'incapable que John avait quand il était ministre. Fearbody ou quelque chose du genre, son nom m'échappe, je l'avoue. Quant à ma secrétaire, si elle lit mon courrier en cachette, elle a du être définitivement vexée, mais je n'ai pas senti de différence dans le goût de mon café, j'imagine donc qu'elle n'a rien ouvert. Quoiqu'il faudrait être fou pour tenter de contrarier volontairement son patron mais passons. Je me perds dans mes propres spéculations.

Quant à Crow –je ne pense pas pouvoir un jour l'appeler Lincoln, ne me demande pas pourquoi – je suppose que je n'aurais jamais l'occasion de savoir s'il a de l'humour ou non. Ce n'est pas une homme attaché à la famille comme nous le sommes. On le voit rarement tout comme Karen. Comment va-t-elle ? Je suis étonnée de ne pas avoir entendu parlé d'une grossesse pour le moment. Quoique tu dois être soulagé, imagine-toi seulement grand-père à ton âge. Est-ce que ça ferrait de moi une grand-mère par alliance ? Ça aurait de quoi me donner un coup de vieux.

La vie au Ministère n'a que peu d'intérêt pour moi aussi, par contre, j'admets lire Sorcière Hebdo de temps à autre, c'est comme ça que j'ai découvert l'article commandité par John nous concernant. Chacun ses vices, celui-là est probablement le plus avouable de tous ceux que j'ai. Et Salazar sait que j'en ai beaucoup. En ce qui concerne De SaintClair, je pense pouvoir affirmer que j'ai des arguments que tu n'as pas, propre à rendre toutes conversations dés lors plus agréable, mais peut-être suis-je présomptueuse en parlant ainsi. Cela dit, j'ose espérer que je suis tout aussi agréable pour ma conversation que pour mon physique. Toute fois, la collaboration restant essentielle entre nous, il est normal qu'il essaye de rester en bon terme avec moi et peut-être a-t-il su passer par-delà la marque qui orne mon bras. Et rassure toi, je pense que tu ne risques rien, les hommes n'ont guère l'air de l'intéresser, il a d'ailleurs envoyé paitre un opportun qui m'invitait à danser. Je n'ai donc pas commis d'impair en m'amusant en dehors de ta présence. Qu'auraient dit les vieilles commères si elles m'avaient vue danser en compagnie de quelqu'un d'autre que mon fiancé. Quoiqu'il en soit, peut-être est-il simplement plus conciliant désormais, les années assagissent les gens même si je doute que ses opinions politiques changent réellement un jour, mais tant que maintenant, il a autant besoin de LUI que n'importe qui. Il faudra qu'il apprenne à faire avec.

Je suis contente de voir que tu te souviens à peu près de mon âge, j'aurais en effet trente ans l'an prochain, ca t'évitera donc l'embarras de sortir avec une jeunotte tout juste sortie du berceau. Quoique qu'il me semble que j'étais déjà bien formée, même à dix-huit ans, mais passons ce détail. Je suis sûre que comme tout homme, tu ne dénigres pas la jeunesse.

Benjamin à eu, en son temps, le sens de la formule, mais ici, je ne peux guère t'aider puisque la décision revient à John. Je suis mal placée pour lui suggérer quoique ce soit. Je ne sais pas ce qui passe par la tête de John, pas plus que celle de Benjamin. Fut un temps où j'aurais pu te dire ce qu'il pensait, mais il est désormais un inconnu dont les pensées et les actions me sont étrangères. J'imagine qu'un jour, je saurais lire les tiennes, comme j'ai su lire les siennes, va savoir, tout dépendra de comment se passera notre vie conjugale, même si bien entendu, j'ai toujours su que je pouvais compter sur toi en tant qu'ami, et tu sais que tu peux faire de même. À propos de vie conjugale, j'imagine qu'il faudra choisir une date un jour où l'autre. As-tu une idée ? Je suppose qu'on te harcèle avec ce mariage bien moins que moi, mais il faudra y songer à un moment où un autre. J'en viendrais à espérer qu'on puisse se passer d'une cérémonie, mais ça ruinerait l'image que l'on veut donner, il faudra donc la supporter.

Affectueusement,


Ruth

PS : J'ai toujours su où te trouver pour ce genre de chose même si de façon étonnante, nous n'avons franchi le pas qu'il n'y a peu de temps. J'ai dû être inoubliable cette fois-là pour que tu en redemandes !

____________________________________


“How do you move on? You move on when you finally understands that there is no turning back.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2012
Parchemins postés : 1364



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Mike F. Witcher


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher Mer 20 Aoû - 18:43


Intendance du Royaume-Uni
Anchor Hall, Scarborough
Mike F. Witcher
Directeur du département du Sang et des Lois

Intendance du Royaume-Uni
Palais de Buckingham, Londres
Bureau de la Directrice des Affaires Moldues
Ruth U. Alexïeva

Ruth,

D'abord pardonne mon retard à répondre à cette lettre, la réorganisation de l'Intendance a dévoré le temps que j'avais pour faire autre chose à un point inimaginable, sans parler bien sur de l'Irlande et de ce bal donné par le ministre, une horreur, sa fille est vraiment aussi horrible qu'elle y parait...mais enfin, la bonne nouvelle, c'est que l'Irlande, j'en suis libéré une bonne fois pour toute, ou presque, puisque je n'irais plus qu'un jour par semaine là-bas. Autant dire que je ne suis on ne peut plus content.

Cela dit, dans toutes cette histoire là, j'ai un peu perdu le fil de tous nos discours sur les secrétaires - cela dit, tout le personnel subalterne est comme ça, tu as bien raison de le dire - et bien sur sur De SaintClair. Reste que son comportement m'étonnera toujours, et que je préfererais parfois qu'il soit insensible à tes charmes. Tu noteras qu'il a l'air insensible aux charmes de tout le monde, sauf peut-être de la petite Yaxley, à ce que j'ai entendu dire...Enfin, avec lui, m'est avis qu'on n'entendra pas de sitôt parler mariage, ou naissance, ou quoi que ce soit du genre. Pour Lincoln et Karen, c'est une autre histoire. Je soupçonne Lincoln de ne pas vouloir s'occuper d'un gamin - et même si je n'ai guère l'âge d'être grand-père, je me demande si à l'avenir ça ne sera pas problématique. Même si j'ai autant envie de me faire appeler grand-père que toi "mamie Ruth", je suppose.

Enfin, en ce qui concerne les mariages, peut-être faudrait-il en effet fixer une date pour le notre. Même si l'histoire de Wayland est plus ou moins réglée, j'y reviendrais, cette union ralentira ses projets...enfin, l'idéal serait finalement que j'ai un fils, mais ça, c'est autre chose. En attendant, j'ai parlé avec lui. Je doute qu'il veuille me doubler, mais se placer en héritier, oui. Il mérite une leçon : maintenant que je l'ai privé de ses biens, il va être obligé d'assumer son rôle d'actionnaire, on verra bien s'il tient et s'il trouve ça aussi drôle qu'il le pense...Dans tous les cas j'espère pouvoir compter sur toi, même si ce n'est pas une menace bien méchante, je crois.

Affectueusement,


Mike

PS : Tu me tuerais si je disais que tu as toujours été inoubliable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 20/10/2013
Parchemins postés : 2092



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 13PV
Ruth U. Alexïeva


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher Mer 20 Aoû - 23:34

Hyde Park St n°29,
Londres,
Angleterre,
Ruth U. Alexïeva,
Directrice du Département des Affaires Moldues

Intendance du Royaume-Uni,
Anchor Hall, Scarborough,
Mike F. Witcher,
Directeur du Département du Sang et des Lois

Mike,

Je te pardonne bien volontiers ton retard puisque je ne doute pas que tu feras tout pour te faire pardonner. Trève de plaisanterie, je me doute bien que tu n’as pas toujours le temps d’entretenir notre correspondance, et que tout comme moi, des choses plus importante retienne ton attention. Je suis navrée de ne pas avoir pu venir au bal en Irlande finalement, mais pour une raison que je ne m’explique pas, j’étais vraiment malade. J’ai fini par faire venir le médicomage qui n’a eu aucune utilité comme escompté. Il m’a dit qu’il ne voyait rien d’anormal chez moi, si ce n’était une grosse fatigue et qu’il me conseillait de « lever le pied ». Ridicule, tu en conviendras, comme si on avait le temps. Le Purisme n’attend pas. Quoiqu’il en soit, je t’avoue qu’un instant, j’ai eu peur d’être enceinte, mais en y réfléchissant, c’était tout simplement impossible heureusement.

Je suis contente de savoir que tu pourras désormais gérer l’Irlande de loin. Ca semblait tellement te miner d’y être que c’est une bonne chose. Et puis la création de ton nouveau département va te demander beaucoup d’attention, si bien que j’ai bien peur de te voir encore moins qu’avant au final. Quoique tu me diras que ton bureau n’est pas fort loin du mien. Quant aux secrétaires, et leurs semblables, n’en parlons plus. Qu’ils restent là où ils sont, c'est-à-dire dans l’oubli, et j’en serais fort aise.

Du reste, corrige-moi si je me trompe, mais serais-ce de la jalousie que je perçois lorsque que tu parles de De SaintClair ? A ma connaissance, mes charmes, le laisse plutôt indifférent et il préfère comme tu le dis, nettement ceux de la petite Yaxley. Je pourrais m’en vexer si j’avais eu pour but de lui plaire, mais si j’apprécie converser avec lui, je n’ai pas éprouvé le besoin de le séduire pour autant. Pourtant, tes propos me feront presque souhaiter le contraire. Ne le prend pas mal, je sais qu’il y a foison de femmes qui te trouvent tout à fait à leur goût, et je n’en ai encore tué aucune pour le moment. Admire mon sens de la retenue et des convenances !

Pour revenir à notre famille, je suppose que je peux d’ore et déjà employer le mot « notre » de manière plus personnelle après tout, ce que tu me dis sur Crow ne m’étonnes pas. Je n’arrive pas à le voir en père de famille je dois dire. Quant à Karen, je t’avoue que je me demande à quel point elle a voie au chapitre où non. Tu as des nouvelles d’elle fréquemment ? Il est certain que ni toi, ni moi n’avons l’âge d’être grands-parents, mais l’absence d’héritier direct risque d’être problématique et de laisser la porte ouverte à des dérives comme celle de Wayland en ce moment. Je t’avoue que j’espérais que Crow remplisse avec diligence son devoir de Pater Familia, et nous laisse libre de ne pas devoir remplir cette obligation. Tant qu’il n’y a pas d’enfant de leur côté, j’imagine qu’on risque d’en entendre parler du notre sans fin. Imagine, au sommet de l’état, on inspire la plupart du temps, le respect, la terreur ou la haine, mais les vieilles commères de nos familles respectives trouvent tout de même le temps de nous parler d’enfants et de mariage. En parlant de mariage, en effet, il va falloir fixer une date. As-tu une préférence ? J’ai mes exigences en ce qui concerne la cérémonie, mais je ne doute pas qu’en bon marié, tu me laisseras probablement tout les détails ennuyeux et que tu te contenteras de venir en costume le jour J.

Pour en revenir à Wayland, nul doute qu’il va comprendre à quel point être actionnaire peut-être pesant et ennuyeux. Je reste abasourdie par l’audace d’un gamin de dix-huit ans. Pour qui est-ce qu’il se prend ? Il va sans dire que tu as tout mon soutient en cette affaire. Par contre, tu en dis trop et pas assez, tu te doutes bien que je veux des détails sur l’affaire, je les attends donc sans faute dans ta prochaine lettre !

Affectueusement,


Ruth

PS : Te tuer ? Ce n’est pas mon genre. Je répondrais simplement que si j’étais si inoubliable que ça, tu aurais probablement tenté ta chance avant.

____________________________________


“How do you move on? You move on when you finally understands that there is no turning back.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher

Revenir en haut Aller en bas

Ruth U. Alexïeva - Mike F. Witcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-