POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|

Cycle III Cours I : sortilèges informulès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Jeu 29 Mai - 17:44

Le membre 'Sara Engels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 29/12/2013
Parchemins postés : 856



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Nash Collins


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Jeu 29 Mai - 17:50

Dernier coup d'œil sur le planning de la journée : défense absolue. Pour une fois, il n'y avait pas de rictus sur le visage du Serdaigle. Oui, il aimait assez cette matière car les élèves avaient souvent l'occasion d'utiliser leur baguette, de bouger un peu et il préférait largement ça à gratter des parchemins à n'en plus pouvoir. Sa sœur n'ayant pas choisi cette matière, le jeune homme s'y rendit seul. N'ayant pas envie de se mêler aux autres et surtout pas au petit fan club de Kane, Collins resta à l'écart et attendit dans le calme l'arrivée du professeur.

Ce dernier finit par faire son apparition et comme les autres, Nash le dévisagea quelques instants avant de baisser les yeux. Finalement Madame Lestrange avait fini par trouver une personne pour leur enseigner cette matière et il devait certainement être compétent vu l'Inquisitrice. De toute manière, Collins ne pouvait se permettre de remettre en question les compétences de cet homme ou de la chef de Poudlard. Repérant d'un coup d'œil la position de Kane, il s'empressa de se placer quelques rangs derrière de manière à pouvoir la scruter durant le cours et l'avoir toujours à l'oeil. Il l'aurait sa vengeance, il se devait d'attendre et attendre le feu vert de sa sœur. Là, elle regrettait ses mots et son geste. Pitoyable cette fille...

Trop occupé à scruter sa cible, Nash en avait oublié de sortir ses affaires et recolla à la réalité en entendant des raclements. Les autres étaient en train de les ranger dans leur sac avant de sortir sa baguette et il fit de même. Tyscha n'était pas là, il se devait d'être un minimum attentif. Là, il n'aurait personne d'autre que lui pour prendre des notes ou s'exécuter. Un exercice pratique : lancer des sortilèges informulés. Ce cours démarrait d'une façon intéressante. Rester encore à se trouver un binôme pour l'exercice.

Ayant peu d'amis, Collins ne pouvait compter sur sa tchat naturelle pour aller au contact des autres et fut sauvé par la demande d'fille de sa maison. Il la reconnut comme étant Georgie Travis. Elle était plus âgée que lui, à lui donc de lui démontrer qu'il avait beau être plus jeune, il était plus compétent qu'elle. Les deux se mirent un peu à l'écart pour ne pas gêner avant de se faire face. La baguette dans le prolongement de la main, Nash attendit que l'autre lui fasse un signe de la tête indiquant qu'elle était prête avant d'attaquer. Collins se concentra sur sa tâche, à savoir attaquer tout en se pinçant les lèvres pour ne pas lâcher l'incantation.


*Bloclang*

Sortilège inoffensif et plutôt bien adapté à la situation présente. Un jet de lumière fila de sa baguette magique touchant sa cible déclenchant aussitôt la levée d'un point de victoire de la part du Serdaigle.


Dernière édition par Nash Collins le Jeu 29 Mai - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Jeu 29 Mai - 17:50

Le membre 'Nash Collins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 30/04/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 29/03/2013
Parchemins postés : 39



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Georgie Travis


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Jeu 29 Mai - 20:03

Quand Georgie sortit de sa salle de cours, elle inspira profondément en posant une main sur son front. Une migraine intense l'assaillait depuis ce matin. La douleur fulgurante faisait battre son sang à ses oreilles. Plus le temps s'écoulait, plus elle avançait vers ses ASPIC. Et plus son état se dégradait. Elle maigrissait, lentement mais sûrement, et ses insomnies grignotaient sournoisement son énergie. Ce qui la faisait tenir ? Le désir de s'en sortir, une bonne fois pour toute. La blonde fit maladroitement tomber ses livres en essayant de jeter un coup d'œil sur son emploi du temps. Bruit sourd, fracas résonnant dans sa boîte crânienne. Son visage se crispa, et l'espace d'un instant, la Serdaigle ne bougea plus, craignant de rendre la douleur plus vive encore. C'était comme si son crâne allait exploser, compressé par une force invisible. Georgie ouvrit doucement une paupière, et pu lire qu'elle devait se rendre en Défense Absolue. Elle fit alors demi-tour et s'engouffra dans les escaliers capricieux.

Le rang était déjà à peu près formé par des petits groupes d'élèves quand la demoiselle arriva. Le professeur franchit alors le seuil de la porte, et les invita à s'installer rapidement. Esseulée au milieu de tous ces gens bavardant entre eux, la Travis resta un instant plantée au milieu de la salle de cours. Elle tourna la tête à droite, et à gauche, puis se protégea la vue du soleil. La photosensibilité manqua de la faire tomber, mais elle se rattrapa à un pupitre inoccupé, le plus discrètement possible. Yeux globuleux et méprisants, chuchotements sournois et moqueurs. Par chance, sa migraine empêchait son agressivité interne de monter, et son regard perdu se posa sur un autre pupitre inoccupé au fond de la classe. Elle s'y assit pendant que le nouveau professeur se présentait, et donnait des consignes quant à son cours. Tout ce que retenu la blonde, c'est qu'il s'appelait Georges. Georges, Georgie, Georgia. Un mouvement à côté d'elle la fit quelque peu sursauter, elle ne s'était pas aperçue de la présence du jeune homme à sa gauche. Elle le reconnut, puisque le groupe de Mary, avec qui elle avait passé la course de balais, semblait ne pas beaucoup l'apprécier. Mais Georgie s'en moquait, elle n'avait rien contre Nash Collins, le jeune homme en question. Mr. Worell débuta alors son cours par un exercice pratique, où il fallait se mettre par deux. D'une voix rauque, elle s'adressa à son voisin :

" - On se met ensemble ? " Il opina du chef, au grand soulagement de la sorcière. Toutefois, elle n'était pas enchantée à l'idée de faire de la pratique, avec la migraine qu'elle subissait, il serait difficile de se concentrer assez pour un sort informulé.

Ils se mirent alors plus en retrait, face à face. La demoiselle tira sa baguette de sa manche droite, et la fit rouler entre ses doigts, puis laissa le soin à Nash de commencer. A sa grande surprise, il parvint à exécuter son sort sans trop de difficultés. Georgie senti sa langue se raidir, puis se coller fermement à son palais. La jeune fille octroya tout de même un petit sourire admiratif à Nash, et attendit que le sortilège se dissipe. Puis, elle décida de jouer la carte de la ruse. Très discrètement, elle murmura " Expelliarmus ", ce qui eut pour effet de propulser la baguette de son adversaire à quelques mètres d'où ils étaient assis. Elle espérait silencieusement que ni son partenaire, ni le professeur n'aient remarqué son entorse à l'exercice.


Dernière édition par Georgie Travis le Jeu 29 Mai - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Jeu 29 Mai - 20:03

Le membre 'Georgie Travis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 08/04/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 14/04/2014
Parchemins postés : 33



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Georges I. Worell


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Mar 10 Juin - 22:45

Il releva l’absence d’un élève. Un dénomé Alexander Gittens à Serdaigle. Il releva la tête et interrogea des élèves de Serdaigle« Votre camarade, Monsieur Bedan, est absent. Quelqu’un a une information à son sujet ? ». Il était possible que l’élève sèche, mais il pouvait aussi être malade. Si c’était le cas, il aurait aimé être mis au courant. Il prit une plume sur le bureau et nota le nom de l’élève et sa classe, pour penser à assurer un suivi de l’absence. Puis il déambula parmi les groupes de travail.
Il passa près d’une gryffondor et d’un serdaigle – Wayland Witcher, celui qui avaient qualifiés ces parents de réacs. Il s’apprêtait à repartir vers d’autres élèves lorsqu’il assista à un sort informulé parfaitement maitrisé. Un fin sourire étira ses lèvres et il leva les yeux vers Miss Engels. Il accompagna sa remarque d’un rire léger.
« Bien. Humiliant, mais le ridicule ne tue pas, il s’en remettra. 5 points à Gryffondor. »
Il se détourna et s’enfonça un peu plus dans la mare d’élèves avant que Miss Travis n’est le temps de jeter son sort. Il observait les élèves, détectant quelques tricheurs à qui il remonta les bretelles sans état d’âme. Il était plutôt satisfait du niveau de la classe. Mais il était aussi très exigeant. Il l’avait toujours été. Envers lui, mais aussi envers les autres. Lorsqu’il se retourna, il aperçut de loin un duo d’élèves – un serpentard et une serdaigle. Son œil droit s’étrécit et ses lèvres se pincèrent. Ce serpentard –Mulciber, d’après son bon souvenir- semblait prendre son cours pour une sympathique rigolade. Un moment propice au flirt peut-être. Georges dirigea sa baguette vers le bouquet de fleurs qui était apparu dans les mains de la Serdaigle. Finite Incantatem. Miss Kane avait eu de la chance que son professeur ne soit pas dans un jour noir, sinon elle se serait trouvée dans un rat ou une chose peu appréciée des demoiselles dans les mains. Elle retrouvait seulement sa baguette. Il se dirigea d’un pas rapide vers le jeune couple, le visage sévère.
« Vous aurez l’obligeance de choisir un autre moment pour effectuer votre parade prénuptial de mâle dominant. »
Son ton était sec. Etait-il devenu aigrie par la force des années de célibat ? Sans doute. Ou alors c’était juste l’idée de ne plus pouvoir faire ce genre de plaisanterie à sa femme qu’il le rendait coléreux. D’autant plus que la Serdaigle avait le désavantage de porter le même prénom que sa défunte femme. Aux yeux de Georges personne ne pouvait soutenir la comparaison de feu Mrs Mary Cressey. Il fusilla les deux élèves du regard, puis pivota sur lui-même faisant face au reste de la classe.
Il vit ce qu’il lui avait échappé dix minutes auparavant. De la tension. Tous semblaient avoir du ressentiment envers un autre. Il était assez curieux d’observer la suite. Que pouvait donner un cours de défense et d’attaque informulées dans une classe d’adolescents troublés par leur hormones et rendus bien plus offensif que la génération précédente par la guerre ? Il ouvrit la bouche, s’apprêtant à prendre la parole. Finalement lassé par le bruit de fond de certains bavardages, il leva à nouveau sa baguette et les frappa d’un sortilège de mutisme. Un sourire satisfait apparut sur son visage lorsque les dernières rumeurs s’éteignirent. Il avait de toute façon prévu de lancer ce sortilège pour les empêcher de tricher. Il pensait juste les avertir auparavant. Mais actuellement, il était plus excédé qu’autre chose et n’avait pas du temps l’intention de se montrer aimable.
« Bien. Vous allez changer d’adversaires en silence. »

C’était peut-être une plaisanterie de mauvais gout, certes. Mais Georges avait ce genre d’humour pourri jusqu’à la moelle, noir, voir cynique. 

dés:
 
Même dès que la dernière fois, mais impossible de tricher, donc un seul dés réussi équivaut à un échec.


Dernière édition par Pr Georges I. Worell le Mar 10 Juin - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/01/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 06/12/2012
Parchemins postés : 170



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Sara Engels


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Mar 10 Juin - 23:37

:bounce: :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Mar 10 Juin - 23:37

Le membre 'Sara Engels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 15/08/2013
Parchemins postés : 1668



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Mary Kane


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Mer 11 Juin - 15:00

On ne pouvait pas reprocher à Llewelyn Mulciber de ne pas être galant. Pas avec elle en tout cas. Il était prévenant, gentil, s’efforçait de lui faire plaisir – ce qui n’était pas dur avec quelqu’un d’aussi conciliant – et d’être attentif. Il ne serait donc jamais venu à l’esprit de Mary de lui reprocher son manque de galanterie. Son manque de subtilité en revanche, c’était une autre histoire. Il avait l’art de se faire remarquer. Elle n’avait jamais compris pourquoi. Probablement parce que c’était un sang-pur et qu’il avait eu l’habitude de pouvoir tout faire sans qu’il n’y ait de conséquence pour lui. Elle se demandait comment il vivrait leur départ de Poudlard. Elle ne savait pas ce que vivre avec Vaas leur réserverait mais elle était certaine qu’ils devraient faire doublement attention à ce qu’ils ferraient. Ici, la seule conséquence qu’avait son geste, c’était de les faire remarquer.

Un bouquet de fleur vraiment ? Bon d’accord, elle aimait les fleurs, ou en tout cas, elle n’avait rien contre mais probablement pas dans le cadre du cours de Défense Absolue. Le rouge lui monta aux joues, et elle regarda autour d’elle un peu embarrassée. Elle avait envie de lui dire « Tu ne peux pas me faire tomber ? Je l’ai fais moi. », et sans état d’âme qui plus est … Mais ce n’était pas le moment d’avoir cette discussion. En attendant, elle ne savait pas quoi faire des dites fleurs, les mettre dans un vase ?

La question ne resta pas sans réponse très longtemps, le professeur Worell ne semblait pas apprécie la galanterie de son compagnon et le fit savoir sèchement, les fusillant du regard et faisant disparaître le malheureux bouquet dans le vide magique. Et encore une fois, contre son grès, Mary était mise en avant sans le vouloir. C’était à en soupirer de désespoir. Et si Mary s’était contenté de prendre le reproche sans broncher, on ne pouvait pas dire que c’était le cas de Llew. D’accord, le coup de « la parade du mâle dominant » était vexante, surtout parce que ça sous-entendait qu’elle était dominée et franchement ce n’était guère agréable, mais on ne répondait pas à un prof. Pour ne pas changer, Le vert et argent n’était pas d’accord avec elle. S’excusant par avance, il se lança dans un petit discours qui allait probablement lui valoir une retenue.

S’approchant de Jill qui se tenait non loin d’elle, elle murmura :

« Tu crois que j’arriverais à le faire réfléchir avant d’agir un jour ? »

Non, probablement pas mais on aimait les gens pour ce qu’ils étaient, pas pour ce qu’on aurait voulu qu’ils soient. Elle n’eut pas l’occasion d’en dire plus qu’un sortilège de mutisme s’abattis sur eux. Comment est-ce qu’elle le sut, en essayant de faire un commentaire à Jill. Jurant intérieurement, elle regarda sa compagne, pas motivée pour un sous pour lui lancer un sort, elle aimait bien Jill, à part quand cette dernière se mettait en tête d’essayer de refaire sa garde-robe, elle n’allait quand-même pas lui lancer un sort.

Entendant un bruit sourd derrière elle, elle se retourna constatant que Llew ne faisait clairement pas preuve de la même galanterie avec Isaac. Mary regarda son amie, leva les yeux au ciel, incapable d’en dire plus à cause du sortilège.

____________________________________


Dernière édition par Mary Kane le Dim 15 Juin - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès Mer 11 Juin - 15:00

Le membre 'Mary Kane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cycle III Cours I : sortilèges informulès

Revenir en haut Aller en bas

Cycle III Cours I : sortilèges informulès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet