POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cycle II Cours I : sortilège du bouclier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 08/04/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 14/04/2014
Parchemins postés : 33



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Georges I. Worell


MessageSujet: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Mer 4 Juin - 22:24

Georges Worell, le nouveau professeur de Défense Absolue était appuyé sur le bord du son bureau, en pleine lecture de chapitre 7 d’ Affronter l’ennemi sans visage. Lorsqu’il entendit un raffut devant la porte ouverte de la classe il releva la tête et jeta un coup d’œil à sa montre. Les cadrans ensorcelés lui indiquèrent que l’heure de son premier cours avec les troisièmes, quatrièmes et cinquièmes années avait sonné. Il fit signe à un élève qui passa furtivement la tête par la porte de rentrer dans la salle. Le reste des élèves suivit en file indienne. Il posa le livre sur son bureau, se mit debout correctement et croisa les bras sur son torse. Il fit signe d’une discrète impatience attendant que les élèves s’installent.
Ils avaient pris place dans une salle d’une clarté lumineuse, Georges jugeait que sa matière nécessitait un maximum de lumière, afin que les élèves voient ce qu’ils faisaient correctement. Il avait arrangé la salle à son image, la débarrassant de tous ornements superflus, les murs nus et la décoration sommaire. Les tables étaient arrangées de manière à laisser un grand espace vide dans le fond de la salle pour la partie pratique du cours. Tout était prévu pour être efficace. Il prit la parole d’une voix forte et claire, sa tonalité grave portant sur l’ensemble de la classe. « Bonjour, je suis votre nouveau professeur de Défense Absolue. Respect, assiduité et discipline sont de mises dans cette salle de classe. La matière que je vais vous enseigner pourrait considérablement augmenter vos chances de survie si vous la travaillez sérieusement pendant encore quelques années. » Il entreprit de déambuler dans les allées, un parchemin de noms dans les mains. Il commencer par faire un appel, afin d’assimiler noms et visages rapidement. Il passa devant une petite blondinette de Poufsouffle qu’il avait eu l’occasion de convoquer dans son bureau, il lui adressa un discret sourire.
Une fois l’appel finit, il s’arrêta à nouveau sur l’estrade et se posta face à ses élèves. « Je n’ai pas encore pu juger du niveau acquis les années précédentes. Vous allez me faire une démonstration de l’étendue de vos connaissances dans quelques minutes. Si j’estime que vous êtes trop faible, vous devrez vous remettre à niveau d’ici au prochain cours, par vos propres soins ou avec mon aide si vous le souhaitez. » Il balaya les élèves de son regard asymétrique avec son œil borgne à gauche. Il sortit sa baguette de sa poche arrière, l’agita et devina au bruit de la craie se déplaçant sur le tableau que le programme était en train de s’inscrire au vu et au su de tous les élèves. « Bien, nous commencerons notre premier cours par une évaluation de votre niveau, puis un exercice pratique sur le sortilège du Bouclier. Suivront des cours sur le sortilège de Stupéfaction, les enchantements de protection de base et enfin un cours plus théorique sur l’art de briser un sort pour lequel j’espère pouvoir vous faire profiter de la présence d’un professionnel. » Il fit une nouvelle courte pause, laissant du temps à quelques élèves qui semblaient vouloir prendre en notes le programme.  
« Notre cours sera essentiellement pratique, vous serez donc charger de faire des recherches théoriques sur la théorie avant chaque début de cours afin d’être le plus efficace poli. Je vous déconseille de passer à côté de cette étape, si l’envie m’en prend j’interrogerais l’un d’entre vous au début du cours. J’ai un don pour repérer les fumistes qui ne foutent rien. Vous deux par exemple, au fond. Rangez-moi ce jeu de carte et vous m’écrirez un parchemin d’une trentaine de centimètre me détaillant la manière dont votre Bataille Explosive vous sauvera la vie dans le prochain duel que vous effectuerez. J’espère qu’a défaut d’être discret, vous êtes imaginatif. » Les deux élèves concernés au fond de la salle furent brusquement pris d’une crise de rougissement quand l’ensemble des élèves se tournèrent vers eux un sourire narquois au visage. Ils rangèrent précipitamment le jeu de carte magique en balbutiant des semblants d’excuses que Georges évacua d’un geste de la main. « Trente centimètres, demain sur mon bureau. Bien, à présent vous sortez tous vos baguettes, et vous tentez de m’impressionner. Faites preuve de conviction. »
Il observa les élèves se mettre en mouvement et déambula entre les allées pour juger leur performance. Il vit toutes sortes de sorts et de contre-sorts basiques, effectués dans le vide ou contre le voisin de table. Il aperçut du coin de l’œil un petit malin simuler les traditionnelles révérences qui entamaient un duel dans les formes les plus nobles de ce sport de combat. Il s’approcha de lui et lui dit d’un ton sec et ironique : « Charmant, mais peu convaincant. Votre adversaire aura eu le temps de vous tuer trois fois avant que vous ne leviez votre baguette pour l’attaquer. Vous êtes bien naïf.»




dès:
 


Vous pouvez lancer n'importe quel sortilège, contre sort appris dans une classe antérieure à celle de votre perso ^^ Vous lancez 3 dès de cours correspondant à votre PA.
3 réussis : sort impeccable
2 réussis : sort plutôt réussi
1 réussis : sort plutôt raté, mais au moins votre baguette emet quelque chose
o reussi : sort raté

Si quelqu'un est tenté par une petite dissert' sur l'utilité d'un jeu de bataille explosive lors d'un duel, je vous en prie, faites vous plaisir. Sinon les deux élèves concernés sont des PNJ
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 08/03/2014
Parchemins postés : 250



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Kimeria MacFusty Origins


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Jeu 5 Juin - 0:36

Entre anarchie et démocratie, Poudlard était tiraillée entre les flammes de l'ordre et la liberté de l'anarchie. C'était cette alternance de système qui causait l'équilibre précaire qu'on connaissait aux lieux.
Kimmy n'échappait pas à la règle, elle était là, debout dans ce couloir, prête à rentrer en cours, perdue dans ses pensées. Elle se fit discrète dans les rangs et rentra ensuite dans la salle du professeur Worell, qu'elle avait déjà entrevu un soir.
Elle respectait cet homme et le voyait comme un type bien, malgré ce qu'elle avait pu penser de lui au début. Toutefois, elle avait guère dormi ces derniers temps et se retrouvait bien fatiguée, principalement à cause de ses tracas quotidien. Est ce que cela allait changer ? Mystère, mais elle ferait son possible pour.

Alors elle prit place au milieu de la classe, sur la gauche, comme à son habitude. Elle se tut écouta le professeur parler, se présentant à ceux qui ne le connaissaient pas encore.

« Bonjour, je suis votre nouveau professeur de Défense Absolue. Respect, assiduité et discipline sont de mises dans cette salle de classe. La matière que je vais vous enseigner pourrait considérablement augmenter vos chances de survie si vous la travaillez sérieusement pendant encore quelques années. »

Oui, Kimmy le savait, pour bosser avec les dragons, il fallait savoir se défendre et c'était particulièrement singulier comme défense. Son oncle lui avait à de multiples reprises dit que ça n'était pas à Poudlard qu'elle apprendrait à se défendre correctement, le combat contre ces créatures étant vraiment spécifique et donc qu'elle verrait tout une fois au sein du clan, mais sa sœur lui avait affirmé le contraire. Alors qui croire ? Elle préférait travailler cette matière, dans le doute. Et puis, c'était celle de son directeur de maison, elle devait donc faire des efforts dans ce sens.

Vint ensuite le moment de l'appel et elle ne manqua de noter le sourire du professeur, auquel elle répondit discrètement, non sans rougir et baisser la tête. Elle ne comptait pas spécialement avoir un traitement de faveur, mais peut être que le professeur pourrait l'aider à remonter la pente, qui savait, elle ne croyait pas en elle de base, peut être que lui allait le faire, elle ne savait pas trop.
En tout cas, le labeur de l'énumération des noms se termina relativement rapidement, pour un premier jet. Une fois de retour à son poste, il entama un long monologue :

« Je n’ai pas encore pu juger du niveau acquis les années précédentes. Vous allez me faire une démonstration de l’étendue de vos connaissances dans quelques minutes. Si j’estime que vous êtes trop faible, vous devrez vous remettre à niveau d’ici au prochain cours, par vos propres soins ou avec mon aide si vous le souhaitez. Bien, nous commencerons notre premier cours par une évaluation de votre niveau, puis un exercice pratique sur le sortilège du Bouclier. Suivront des cours sur le sortilège de Stupéfaction, les enchantements de protection de base et enfin un cours plus théorique sur l’art de briser un sort pour lequel j’espère pouvoir vous faire profiter de la présence d’un professionnel. Notre cours sera essentiellement pratique, vous serez donc charger de faire des recherches théoriques sur la théorie avant chaque début de cours afin d’être le plus efficace poli. Je vous déconseille de passer à côté de cette étape, si l’envie m’en prend j’interrogerais l’un d’entre vous au début du cours. J’ai un don pour repérer les fumistes qui ne foutent rien. Vous deux par exemple, au fond. Rangez-moi ce jeu de carte et vous m’écrirez un parchemin d’une trentaine de centimètre me détaillant la manière dont votre Bataille Explosive vous sauvera la vie dans le prochain duel que vous effectuerez. J’espère qu’a défaut d’être discret, vous êtes imaginatif. »

Au moins, ils ne l'avaient pas volé leur punition, c'était bien fait pour eux. Le thème du jour était le sortilège du bouclier. Si elle se souvenait de ça, c'était un sort général pour parer les attaques, souvent utilisé contre les dragons, puisque cela pouvait protéger à la fois des coups de patte et des flammes peu insistantes. Son père lui avait toujours dit qu'à défaut de pouvoir attaquer un dragon, il valait mieux s'en protéger, c'était peut être le moment d'apprendre enfin les bases. Peut être les autres avaient ils déjà vu ce sortilège après la rentrée ? Elle ne savait pas, mais elle n'en connaissait que la formule et la vague utilité qu'on pouvait en avoir, c'était peut être plus que le commun ? Elle ne savait pas trop à vrai dire.

« Trente centimètres, demain sur mon bureau. Bien, à présent vous sortez tous vos baguettes, et vous tentez de m’impressionner. Faites preuve de conviction. »

Faire preuve de conviction ? Ça n'était pas le fort de Kimeria qui était capable de douter de ce qui lui était acquis, aussi curieux que cela pouvait paraître, c'était son caractère, elle n'y pouvait rien, la nature la rattrapait toujours à ce niveau là.
Impressionner la galerie ? Ça n'était pas dans ce domaine là qu'elle excellait la pauvre, bien au contraire, elle était capable de faire de petites choses de manière parfaite, mais faire de grands coups d'éclats impossible.
Alors que le prof déambulait dans les rangs, elle réfléchit à un sort qu'elle pourrait lancer pour 'impressionner' son directeur de maison, mais ne trouva rien qui pouvait entrer dans le cadre de la défense absolue. Elle était parfaitement capable de faire apparaître une bride à dragon, là n'était pas le problème, mais c'était trop spécifique et ça n'avait rien de vraiment étonnant. Elle arrivait aussi à lancer le sortilège de conjonctivite quelque fois, mais là encore il y avait un problème, il lui fallait trouver un partenaire et suffisamment cinglé, ou con, ça marchait aussi, pour accepter de subir l'attaque, autant dire que c'était absolument pas pour elle cet exercice.

Voyant que Georges arrivait, elle prit rapidement une feuille de parchemin qu'elle disposa sur son bureau devant elle. Lorsque le prof regarda attentivement, elle formula un incendio avec peu de volonté. Le résultat fut bien maigre, des étincelles partirent de sa baguette pour atterrir sur le papier et l'enflammer au bout de cinq ou six secondes, mais c'était vraiment moyen, voir raté, aucune flammes, pas de truc vraiment impressionnant, il fallait le dire. Elle avait échoué, elle allait le décevoir et elle ne voulait surtout pas qu'il en soit ainsi. Mais plutôt que de réessayer, elle baissa la tête, afficha une moue affreusement gênée derrière ses cheveux et ne dit plus un mot.
Elle n'était pas combative la miss, elle était plutôt réservée et semblait presque incapable de se relever de cet échec, somme toute pas si important que ça.
Mais non, elle avait lancé un sort qu'elle ne maîtrisait pas vraiment, sans trop réfléchir à une éventuelle affinité, non, elle était trop stressée de vouloir bien faire pour ça, sa bonne volonté la parasitait clairement.

Elle s'en voulut de ne pas avoir lancé un sort qu'elle maîtrisait, fusse t'il d'un tout autre domaine, au moins elle aurait fait bonne figure, même en étant hors sujet, elle devait être la seule de la classe à connaître le sort de bride … mais non, elle avait voulu faire de la défense et s'était plantée en beauté. Ainsi, elle regarda avec un grand regret les flammes dévorer la feuille de papier … elle ne pouvait rien contre les flammes … le faux prophète avait encore entraîné l'échec de l'un d'eux … encore une fois.


Dernière édition par Kimeria MacFusty le Jeu 5 Juin - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Jeu 5 Juin - 0:36

Le membre 'Kimeria MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 12/03/2014
Parchemins postés : 574



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Eileen A. Anderson


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Dim 8 Juin - 17:05

Ces derniers mois à Poudlard avaient été tellement mouvementés qu’Eileen avait presque perdu de vue ce qui était son objectif principal à savoir les cours et l’obtention de ses B.U.S.E.S (car elle comptait bien toutes les avoir). Elle allait depuis quelques semaines en cours mais pas avec la même envie et avait sans arrêt la tête ailleurs, cette fois-ci, elle décida qu’il fallait qu’elle change cela si elle voulait remplir ses objectifs. C’est donc de bonne humeur et déterminée à faire en sorte que ce cours lui soit le plus bénéfique possible qu’elle se rendit au cours de Défense Absolues. Par ailleurs c’était un cours qui plaisait particulièrement à la blonde, apprendre à se défendre était vital et on ne pouvait s’épargner des sorts (parfois considérés à tort comme inutiles) tels que les boucliers personnels ou de zone. Bien sûr elle ne comptait pas ne se servir que de boucliers durant un combat, ce serait particulièrement stupide et très long mais utilisé au bon moment et avec la bonne intensité ça ne faisait pas de mal, que du contraire.

Elle entra avec les premiers élèves, attendant ici depuis dix minutes déjà. Elle fit un sourire à Kimeria. Ou en tout cas elle tourna la tête vers elle, sourire aux lèvres comme à son habitude et alla s’installer au deuxième rang, au milieu, comme d’habitude. Elle se demanda un instant si se mettre à côté de la Poufsouffle était une bonne idée et elle s’arrêta sur l’idée que non, ce serait vraiment un peu too much et puis de toute manière, Regina qui la collait partout ne comprendrait pas. La Serpentard ne voulait cependant pas passer le cours à côté de l’asiatique qui l’étouffait vraiment et réussit à la dernière minute à trouver un voisin de table inconnu au bataillon, Serdaigle d’après son écusson et servit un faux regard d’excuses à Regina qui s’éloignait.
Ne prêtant même pas attention au garçon qui se demandait comment et pourquoi il était à côté d’elle, elle décida plutôt de tourner toute son attention vers son professeur.


« Bonjour, je suis votre nouveau professeur de Défense Absolue. Respect, assiduité et discipline sont de mises dans cette salle de classe. La matière que je vais vous enseigner pourrait considérablement augmenter vos chances de survie si vous la travaillez sérieusement pendant encore quelques années. »

Évidemment, il fallait être stupide pour ne pas le voir. En plus, ce prof changeait, même s’il lui foutait un peu les jetons, le borgne. Enfin elle passa vite au-dessus de ça (en tout cas pour le moment) pour se concentrer sur ses paroles. Après tout c’était ça qui importait en classe non ? Elle laissait les jugements et les ragots pour plus tard, elle trouverait sans aucun doute quelqu’un avec les partager et sinon il y avait Regina.

« Je n’ai pas encore pu juger du niveau acquis les années précédentes. Vous allez me faire une démonstration de l’étendue de vos connaissances dans quelques minutes. Si j’estime que vous êtes trop faible, vous devrez vous remettre à niveau d’ici au prochain cours, par vos propres soins ou avec mon aide si vous le souhaitez. Bien, nous commencerons notre premier cours par une évaluation de votre niveau, puis un exercice pratique sur le sortilège du Bouclier. Suivront des cours sur le sortilège de Stupéfaction, les enchantements de protection de base et enfin un cours plus théorique sur l’art de briser un sort pour lequel j’espère pouvoir vous faire profiter de la présence d’un professionnel. Notre cours sera essentiellement pratique, vous serez donc charger de faire des recherches théoriques sur la théorie avant chaque début de cours afin d’être le plus efficace poli. Je vous déconseille de passer à côté de cette étape, si l’envie m’en prend j’interrogerais l’un d’entre vous au début du cours. J’ai un don pour repérer les fumistes qui ne foutent rien. Bien, à présent vous sortez tous vos baguettes, et vous tentez de m’impressionner. Faites preuve de conviction. »

Bon, le programme avait l’air prometteur même ce n’était que ni plus ni moins ce à quoi elle s’attendait. Sauf la partie sur l’idée de faire venir un professionnel, elle se demandait déjà qui le prof pourrait-il bien faire venir. Elle voulut se rappeler de quelques noms de briseurs de sorts de talent mais rien ne lui vint alors elle laissa tomber pour le moment, plutôt pressée de faire ses preuves et de montrer qu’elle était capable de faire les choses bien, voire même parfaitement. Elle croyait en elle, un peu trop parfois même mais au moins elle n’hésitait pas quand il s’agissait de lancer des sorts pour faire l’étalage de ses connaissances et acquis techniques. Bon la conviction était acquise, il ne lui restait plus qu’arriver à assez se concentrer pour lancer parfaitement un sort.
Au début elle pensa à un sort qu’elle avait repéré dans un de ses bouquins un jour, sauf qu’il était apparemment hors de sa portée et que le but n’était pas non plus de louper un sort parce qu’elle ne l’avait jamais pratiqué. Le professeur Worell l’avait bien précisé : il fallait lancer des sorts appris dans les années précédentes pour montrer notre niveau, pas de place pour la trop grande vantardise et les tentatives désespérées de montrer quel grand sorcier on pouvait être. Bien sûr si Eileen voulait montrer sa maîtrise, elle misait avant tout sur la sécurité et exclut donc le duro de sa gamme de sortilèges même si elle le trouvait fort intéressant.
Restait le sort du bouclier qu’elle avait vu l’année dernière, elle s’apprêta à le lancer quand elle se rendit compte que le faire tester serait un peu compliqué, sauf si le prof voulait lui-même lui lancer un sort pour attester de son efficacité sauf qu’elle n’avait pas envie de se prendre de sort dans la figure si elle ratait. Next donc. Et malgré le fait qu’elle se trouve en cours de défense absolue elle décida de lancer un sort autre que le bouclier.
L’incendio et tout dérivé du feu était hors de propos car elle ne les maîtrisait que très mal, elle attendit que celui qui devait leur enseigner pendant tout le reste de l’année soit à proximité avant de tapoter sur l’épaule de son voisin de table pour qu’il se tourne vers elle. Elle lui demanda de se lever pour lui faire face, ce qu’il fit sans trop savoir pourquoi. On ne refuse pas quelque chose qui paraît inoffensif, surtout quand c’est demandé gentiment et avec le sourire. Elle leva donc sa baguette vers lui et avant qu’il ne puisse lui demander ce qu’elle comptait lui faire elle prononça distinctement :


« Incarcerem ! »

Bon c’était ça ou le maléfice de chauve-furie. Et puis après tout garder ses ennemis emprisonnés loin de soi était une forme de défense comme une autre. Elle venait de lancer sans accroc un sort de quatrième année, de l’année précédente donc. Elle était plutôt satisfaite puisque la corde paraissait solide, en témoignait le garçon qui en avait lâché sa baguette de surprise et qui se dandinait pour essayer de sortir de l’emprise de la corde mais en vain. Elle tira elle-même un peu dessus et regarda son professeur la découper d’un sort. Elle ne voulait pas essayer de lancer un diffindo, se larder et blesser son voisin de table. Finalement elle se disait qu’elle aurait peut-être dû se mettre avec Regina, sauf qu’elle aurait eu le droit au Petrificus Totalus, sort censé demander moins de puissance magique sur le papier mais s’il n’y avait que ça pour qu’elle ferme un peu sa bouche …

Bon, un sort réussi, c’était un bon début de cours.


Dernière édition par Eileen A. Anderson le Dim 8 Juin - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Dim 8 Juin - 17:05

Le membre 'Eileen A. Anderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/10/2008
Parchemins postés : 56


Arbitre


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier Dim 13 Juil - 23:43

Il faisait beau, les derniers cours de l'année se profilaient et dans le château, on voyait plus souvent les élèves courir à la bibliothèque pour réviser leur B.U.S.E.S, leur A.S.P.I.C.S. et examens de fin d'année, que dans le parc pour profiter du soleil. Ça lui faisait moins de travail. Ils étaient bruyants et agaçants les élèves, et souvent, leurs conversations n'avaient absolument rien d'intéressant. Il les préférait sages et silencieux dans les bibliothèques. Au moins, pendant ce temps-là, il pouvait penser à autre chose. Comme ce qu'il allait faire pendant ses vacances. Lui aussi, tel un adolescent, attendait la fin de l'année scolaire avec impatience pour pouvoir partir de Poudlard. Où ? Il ne savait pas encore, mais autant dire que ça serrait partout, il y avait de la plage, des filles, et du soleil. Il fallait juste s'assurer qu'elle était bien puriste comme il fallait, hors de question de coucher avec une bourbiste où d'aller passer ses vacances en pays bourbiste.

En attendant, on faisait passer le temps comme on pouvait en travaillant, surveillant, écrivant des rapports, et dans son cas, transportant un message au directeur des Poufsouffles. Il y avait eu un accident dans sa maison, deux élèves avaient décidé de jouer avec des sorts qui dépassaient leurs compétences et s'étaient tous les deux retrouvés à l'infirmerie où la présence du Professeur Worell était requise. Il entra dans la salle de classe sans frapper, interrompant l cours des seconds Cycle. Provoquant un peu de paniques parmi les plus jeunes, qui le regardaient d'un air inquiet, attendant de voir s'il était porteur d'une mauvaise nouvelle.

"Professeur Worell, vous êtes demandé à l'Infirmerie. Ne vous inquiétez pas, nous prenons en charge vos élèves pour le reste du cours."


Il transmit le message au Directeur des Poufsouffle qui le lu et lui fit un signe de tête approbateur avant de sortir de la salle de classe sans un regard pour ses élèves. Le Brigadier regarda les élèves qui attendaient la suite des événements et ce fut un de ses collègues qui décida de la marche à suivre.

"Le cours est terminé, deux options. Ou vous allez à la bibliothèque travailler, ou vous rentrez dans vos salles communes respectives. Ceux qu'on verra traîner dans les couloirs finiront chez l'Inquisitrice."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cycle II Cours I : sortilège du bouclier

Revenir en haut Aller en bas

Cycle II Cours I : sortilège du bouclier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-