POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Lun 13 Oct - 13:14

Le membre 'Magda Grey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 19/10/2012
Parchemins postés : 239



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Anastazia Vodianova


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Mar 28 Oct - 14:17

Comment mieux commencer son année et mieux célébrer son retour à Poudlard qu’avec un cours d’entraînement militaire ? Je vous le demande. Concrètement Anastazia pouvait penser à mille et une autres choses qu’elle aurait préféré faire à cet instant précis. A la place elle faisait les cents pas dans son dortoir tout en observant d’un air désespéré l’uniforme. Un uniforme, pour quelqu’un qui n’était pas à l’aise avec la conformité c’était un comble, elle devait déjà supporter celui de Poudlard c’était suffisant.
Mais elle l’enfila, elle n’avait pas d’autre choix, enfin si mais celui-ci impliquait une retenue, probablement avec Grey ou Lestrange et même elle voyait le danger là-dedans.
Elle mit donc l’uniforme et ça ne fit que confirmer le fait qu’elle ne voulait absolument pas faire l’armée même si elle ne le trouvait pas moche en soi. Pour apporter sa petite touche personnelle elle accrocha autour de son cou un collier que sa mère lui avait offert l’année dernière, et le laissa pendre au-dessus de la veste de treillis. Tout était parfaitement boutonné, repassé, enfilé, il n’y avait aucun problème de ce côté-là, elle ne voulait pas se faire reprendre sur sa tenue.

Après avoir terminé de petit-déjeuner elle se rendit, guillerette, au point de rendez-vous pour la classe et s’affala sur une chaise au dernier rang. Elle n’avait personne avec qui discuté, un an avait suffi pour qu’elle voit partir toutes les personnes qu’elle connaissait, Jellyka, la Gryffondor, Mercurius, et elle était là, la plus vieille du groupe et pourtant pas nécessairement la plus douée.
Quand le professeur Todd entra Anya le détailla, il avait l’air gentil, ils avaient tous l’air gentil. Le seule problème était simplement qu’ils n’étaient pas tous forcément gentils à l’intérieur mais ça la Poufsouffle s’en fichait pas mal, elle partait du principe qu’elle pouvait trouver du bon en tout le monde.
L’ordre vint, pas hurlé mais d’une voix assez ferme et autoritaire pour que tout le monde s’exécute, dont la brune qui dut arrêter de se balancer sur sa chaise pour se lever et continuer à se balancer mais debout.


« Toi, tu ne commences pas à te balancer ! »

Oups. Elle s’arrêta immédiatement et se tint droite, juste le temps qu’il fallait et quand il leur autorisa la position assise elle ne se fit pas prier, elle avait l’impression d’être dans la même position depuis plusieurs heures, ce qui était complètement exagéré.
Les instructions vinrent et  ils se dirigèrent tous vers la ligne de départ.


« A vos marques... prêts... partez ! »

Elle se mit à courir en même temps que tout le monde, le plus vite qu’elle pouvait, c’était drôle cette histoire de course quand même, même si elle ne s’attendait pas à la gagner. Elle s’emmêla les pieds dès le début et manqua de se ratatiner sur le sol mais retrouva son équilibre et put continuer de courir sans problème. Enfin jusqu’à ce qu’ils arrivent au premier mur, elle resta un instant, interdite, devant l’obstacle jusqu’à ce qu’un garçon qu’elle ne connaissait pas lui propose de l’aide pour qu’elle l’aide ensuite en retour. Il ne lui avait pas dit son prénom mais elle insista pour donner le sien.

« Bonjour, moi c’est Anastazia, mais tu peux m’appeler Anya, la plupart des gens font ça, je suis chez Poufsouffle, c’est une maison assez sympa, et toi ? »

Devant le regard noir que lui lança le garçon elle comprit que ça ne lui servirait à rien d’attendre une réponse puisqu’il ne lui en donnerait pas, probablement prenait-il cette course très au sérieux, dans ce cas elle ne devait pas le décevoir et se dépêcher. Elle monta en haut du mur grâce à sa courte échelle et tendit ses deux bras vers lui pour l’aider à grimper à son tour, elle dû tirer très fort et manqua de le laisser retomber à cause du peu de force qu’elle avait dans ses bras mais réussit tout de même à le hisser en haut.

Ils se remirent ensuite à courir et Anya tentait de tenir la distance pour pouvoir lui parler.


« C’est plutôt sympa cette petite course en fait, et puis c’est un joli décor tu ne trouves pas ? Pourquoi tu cours si vite ? Tu n’es pas fatigué ? Parce que moi je le suis, un petit peu. »

Peut-être qu’elle le serait moins si elle cessait de jacasser comme ça. Et lui ne lui répondait toujours pas, il se contentait de courir. C’est donc ce qu’elle fit même si parler toute seule ne la dérangeait pas vraiment. Elle sentait juste qu’elle était un peu à bout de souffle. Le deuxième mur vint et ils s’aidèrent de la même manière, sans qu’Anya l’ouvre cette fois-ci, ça devait être un soulagement pour lui qui devait en avoir marre qu’elle la ramène sans arrêt.
La course se passait plutôt bien puis vint le buisson.
Le garçon s’avança pour lancer son sort en premier, un diffindo qui ne fit même pas trembler la barrière végétale. La Poufsouffle s’avança ensuite, c’était à elle de se lancer, elle ne savait pas si elle réussirait mais au pire si elle se loupait elle pourrait tenir compagnie au garçon pendant le retour.


« Aera. »

C’est le premier sort qui lui était venu à l’esprit. Un air froid et assez fort pour créer un passage au milieu du buisson souffla, pour une fois elle avait réussi à diriger correctement son sort et à avoir un résultat optimal.
Dès qu’elle eut stoppé le sort elle commença à passer le buisson et se retourna vers le garçon dont elle ignorait toujours le nom.


« Passe avec moi c’est peut-être possible. »

Dès qu’elle eut ajouté cette phrase elle parcourut les quelques pas qui lui permirent de passer de l’autre côté du buisson mais ce dernier se refermait derrière elle au fur et à mesure qu’elle s’avançait, le garçon ne put donc pas passer et elle le regarda tenter une dernière manœuvre désespérée avant de rebrousser chemin. Anya continua donc et termina même la course du bon côté, elle allait devoir attendre un peu avant de savoir combien de temps elle avait mis mais elle était confiante, elle n’aurait pas à aller en détention.


Dernière édition par Anastazia Vodianova le Sam 1 Nov - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Mar 28 Oct - 14:17

Le membre 'Anastazia Vodianova' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 29/12/2013
Parchemins postés : 856



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Nash Collins


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Mar 28 Oct - 15:04

Le cours d’entrainement militaire. L’intitulé de ce nouveau cours donnait un petit aperçu quant à son contenu. Contrairement à sa sœur qui ne cessait de se plaindre sur le chemin menant à la salle, Nash était relativement content de l’intégration d’une telle activité dans son programme. Il n’était pas un intellectuel, il préférait la triche à de longues heures passées à lire les lignes d’un grimoire. Là, on allait chercher à développer leurs aptitudes physiques et non leur réflexion. Il y voyait là une opportunité pour lui de démontrer qu’il pouvait être capable de réussir quelque chose sans sa sœur. Il avait toujours été les bras et elle la tête, cela allait peut être lui servir aujourd’hui.

Il fut parmi les derniers à pénétrer à l’intérieur de la salle. Jetant un coup d’œil à ses codisciplies, il remarqua que certains avaient tenté d’apporter quelques modifications à leur uniforme : la veste était entrouverte, les plis du col étaient asymétriques, le pantalon était devenu un pantacourt ou un bermuda. C’était surtout les filles qui s’étaient montrées imaginatives pour le transformer. Lui se contenta de vérifier que le sien était bien ajusté, sous l’œil vigilant de Tyscha, avant que le professeur ne débute sa leçon. Nash tâchait de se montrer attentif, essayant de suivre au mieux le flux de paroles du doyen. Il avait véritablement l’impression d’être une espèce de soldat avec les positions à retenir mais cela ne le dérangeait pas, il s’y pliait.

Fini le blabla, place à la pratique et à une course de quatre kilomètres. Regard de panique de Tyscha qui n’était pas une sportive, loin de là et elle ne semblait pas la seule de la pièce. L’exercice physique semblait en rebuter plus d’un alors que cela réjouissait Collins. Les explications du « Major » étaient claires, Nash s’aligna avec les autres. Les membres des différentes équipes de quidditch semblaient prêts eux aussi à en découdre. Sportifs, ils y voyaient là une occasion de démontrer leur qualité d’endurance, de vitesse et de gestion de l’effort.

Le signal fut donné, aussitôt le Serdaigle s’élança rapidement. On sentait clairement la concurrence entre les différents garçons qui n’avaient qu’une hâte, être le premier à arriver au premier obstacle. La petite montée dès le départ mettait les organismes à mal mais peu importe, Nash était à fond et ne ralentit uniquement lorsque l’obstacle fut à vue pour réfléchir  àal manière de le franchir. Une haie… Il ne pouvait le franchir seul celui-là et proposa à l’élève sur sa droite de lui faire la courte échelle. Se plaquant aussitôt dos contre le mur végétal, il croisa ses doigts pour que l’autre puisse poser son pied ce qu’il fit avant de le hisser. Une fois en haut, l’autre lui attrapa les mains pour le hisser à son tour en haut du mur. L’obstacle franchi, Collins s’empressa de sauter de l’autre côté pour atteindre le prochain : un autre mur. Un signe de main échangé entre eux suffit pour réutiliser la même technique. Nash Collins se montrait coopératif et efficace, une grande première pour lui.

Tout se passait plutôt bien pour lui jusqu’au buisson magique. Le souffle court, l’homme sortit sa baguette magique de la poche intérieure de son uniforme. Il s’empressa de lancer un diffindo, espérant se frayer un passage mais il ne se passa rien contrairement aux sortilèges d’autres. Son partenaire de galère était justement en train de traverser le buisson, l’abandonnant à son sort. Ne voulant pas croire à un échec, il tenta quand même de le franchir se faisant repousser par une branche pourvue de nombreux piquants. Ceux-ci avaient laissés quelques traces légèrement ensanglantées, sur sa pommette droite.  Il venait d’échouer… lamentablement. Nash observa ses collègues franchir l’obstacle avant de se décider à repousser chemin. Il était dégoûté de ne pas pouvoir continuer alors qu’il s’était plutôt bien débrouillé jusque là. Tout ça pour rien… Pestant contre lui mais aussi contre une Poufsouffle qui lui fonça dessus, l’Aigle essaya de faire le chemin inverse le plus rapidement possible  devant faire équipe avec une Blaireau (Kim), pour passer les obstacles avant de pouvoir la distancer sur la dernière ligne droite.

La ligne fut passée dans le mauvais sens. L’Aigle posa de suite ses mains sur ses genoux à la recherche d’un nouveau souffle. Il n’avait aucune idée de son temps et préférait de nouveau manière à ne pas y songer. Il évitait d’ailleurs le regard des autres. Non, le garçon n’était pas fier de sa prestation, loin de là…


Dernière édition par Nash Collins le Mer 29 Oct - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Mar 28 Oct - 15:06

Le membre 'Nash Collins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé PA 2' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Lun 3 Nov - 19:16

Quand on lui dit entraînement militaire, bêtement Malcolm pense : Super, on va apprendre à se battre avec des armes, avec nos baguettes, peut être avec nos poings et franchement, cela serait tellement amusant (parce que le jeune homme ça, cogner les gens). Sauf, qu'il ne serait absolument pas attendu à une putain de course. Non pas qu'il se sentait incapable de courir, sauter, éviter des obstacles ou encore grimper mais, ou était le but de tout ça ? Les mettre en forme pour ensuite ce bagarrer, cela devait être ça, sinon, eh bien il serait gravement déçu. Cependant, quelle flemme l'écrasait de courir bon sang, oh certes se bouger lui avait manqué mais, en réalité, c'était voler sur un balai qui lui manquait réellement, ne pas suer de cette façon aussi … idiote !

Cela dit, il n'avait guère le choix, il aurait certes pu jouer les rebelle et, dire au professeur d'aller se faire voir, pour ensuite se retrouver pendu par les tripes à un arbre de la forêt, enfin peut-être pas pendu mais, aurait subi une belle correction, pour faire exemple, histoire que les autres n'aient pas la même idée. Alors, il ferma sa gueule, faisant comme ses autres charmants camarades, avec de la chance, il finirait peut-être premier (il était assez curieux de voir ce que serait la récompense, sûrement des points). Certains des autres élèves semblaient enthousiasmer de courir, ramper dans la boue et, sauter par-dessus des buissons, d'autres paraissaient beaucoup moins ravies, lui affichait un air totalement détacher. Certes, il trouvait cela idiot, certes il aurait préféré autre chose, toutefois, autant le faire sans pleurnicher n'est ce pas.

Ce ne fut en tout cas guère difficile, 4 km ce n'était pas la mer à boire et à bien y réfléchir, cela rafraîchissait les idées que de courir, Malcolm prit de grandes inspirations d'air frais, même plutôt cool en fait. Le jeune homme ne savait s'il finirait dans l'armée puriste, il ne savait s'il supporterait d'êtres sous les ordres d'un type pour le reste de sa vie. Toutefois, participer à des batailles contre les bourbistes lui plairait assez, se retrouver dans le champ de l'action, donner la mort, risquer sa vie, chevaucher un dragon (non, ça c'était encore du domaine du rêve), enfin, ce n'était peut-être pas le moment de se perdre dans les rêveries. Il ne vit le buisson qu'au dernier moment, jurant, Malcolm réussit à le passé étonnement sans problème. Pas d’égratignure, rien, sauf qu'il était couvert de boue, ce qui n'était pas un problème en soie.

Son cœur battait un peu vite, son souffle était un peu plus court et, de la sueur perlait sur son front, néanmoins, le jeune homme sentait qu'il pourrait aisément refaire le parcoure en sens averse. Cela dit, le serdaigle avait également envie d'une bonne cigarette, comme si l'action de courir avait un peu trop remplie ses poumons d'air sain et, pur. Il n'était pas certain que cela soit autorisé, il en fit désoler, la bonne fumée attendrait.


Dernière édition par Malcolm C. Lewis le Sam 22 Nov - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Lun 3 Nov - 19:16

Le membre 'Malcolm C. Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé PA 2' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 10/03/1981
Âge du joueur : 37
Arrivé sur Poudnoir : 22/08/2014
Parchemins postés : 18



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Thaddeus Todd


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Jeu 27 Nov - 16:21

Les mômes, pour beaucoup, n'avaient pas l'air spécialement contents d'être là. Thaddeus s'en était douté ; la tenue qu'il imposait, déjà, n'était pas faite pour enthousiasmer les foules ; l'heure matinale, ensuite, se prêtait bien plus à la somnolence qu'aux exercices militaires – c'était précisément la raison pour laquelle il avait demandé à avoir cours à cette heure-là, le lundi ; le programme des réjouissances, enfin, devait sembler atrocement cruel à beaucoup de ces gamins peu habitués à tant de rigueur. Sous la nouvelle ère, Poudlard leur avait appris à obéir, à se conformer à des exigences nouvelles, mais ils restaient des adolescents et pour certains d'entre eux, le simple fait de devoir se tenir droit était une torture. Ils devraient s'habituer à cela aussi. On formait des sorciers fiers de ce qu'ils étaient, parés à toute éventualité et prêts à défendre leur statut. Ils ne seraient pas soldats pour la plupart, mais ils devaient se former pour être capables de conserver leur rang ; le peuple des moldus venait de perdre sa suprématie et en était encore sonné, mais qui disait qu'il ne tenterait pas, un jour, de reprendre son ancienne place ? À l'étranger aussi, la menace planait : les pays bourbistes n'attendaient que le moment de s'en prendre à l'Intendance du Seigneur des Ténèbres et de réduire à néant ce peuple victorieux. Pour éviter cela, il fallait des sorciers sans faille, et c'était pour cela qu'on imposait aux jeunes un entraînement militaire. Ce ne serait pas facile, au début ; être militaire, c'était accepter de se contraindre pour obéir à d'autres, pour adopter le comportement attendu, pour ne montrer aucun signe de faiblesse. Cela viendrait, Todd n'en doutait pas.

Contents ou pas, les gamins s'alignèrent sur la ligne de départ, certains clairement anxieux devant l'épreuve qui les attendait. Le major adressa un sourire bienveillant à ceux qui lui semblaient le plus inquiets, avant de donner le signal du départ ; il les regarda prendre le départ, observant ceux qui essayaient déjà de creuser l'écart, ceux qui se ménageaient pour la suite, ceux qui se mettaient en équipe dès le début, autant de stratégies pour terminer la course au mieux. Ils en voulaient, c'était bien. Lorsque les mômes furent hors de vue, le vieux soldat claudiqua jusqu'à sa salle de classe ; il avait donné des ordres aux elfes des cuisines pour que des boissons et une très légère collation soient préparées, et il allait superviser leur mise en place. Deux elfes arrivèrent presque aussitôt avec tout ce qu'il avait demandé : de l'eau, du jus de citrouille, du thé, des fruits secs et des pâtes de fruits, de quoi reprendre quelques forces après une course imprévue. Les créatures dressèrent un buffet sur une table, au fond de la classe, disposant pichets, gobelets, assiettes et théière, avant de s'éclipser en vitesse – un coup de canne était vite arrivé. Thaddeus passa ensuite dans son bureau, attenant à la salle de cours ; un visiteur de marque était attendu pour ce premier cours, et il venait d'arriver, annoncé par un troisième elfe. Après les salutations règlementaires, les deux hommes échangèrent quelques mots, courtois et professionnels ; Todd offrit un verre à son invité, puis, lorsque les premiers élèves furent en vue, il regagna l'extérieur pour les accueillir.

À première vue, la course avait été éprouvante pour certains. Pour une première, Thaddeus n'avait pas été tendre ; la distance n'avait rien d'insurmontable, mais le parcours n'était pas évident et les obstacles compliquaient encore la tâche. Le professeur alla voir chacun des nouveaux arrivants, toujours bienveillant :

-Très bien, Anderson, tu as fait un bon temps... Bien, les amoureux, vous avez été efficaces. Grey, ça va ? Quatre kilomètres, ça ne te fait pas peur... Vodianova, très bien, tu devrais faire quelques étirements... Lewis, toi aussi tu es un sportif, c'est pas un petit parcours comme ça qui va t'inquiéter, hein...

Il fondit ensuite sur deux garçons qui arrivaient, le visage griffé, mais du bon côté de la ligne d'arrivée. Un Serpentard, un Serdaigle.

-Fais voir ta baguette, toi ! aboya-t-il à l'adresse du premier venu, le Serpentard.

Le gamin s'exécuta, et regarda le professeur exécuter un sort de remontée des sortilèges.

-Tu croyais m'avoir comme ça, mon garçon ? J'avais dit UNE seule tentative avec le buisson ! Toi, tu en as fait deux ! Tu te disais, le vieux Todd avec sa patte folle, il pourra pas vérifier... mais la magie, c'est pas fait pour les chiens, mon gamin ! Tu crois que j'avais pas mis des sorts pour savoir qui faisait quoi là-haut ?

Tout en parlant, il avait pris la baguette du Serdaigle et l'avait soumise au même sort.

-Trois tentatives pour toi ! En plus d'être un tricheur, tu es nul... et t'es à Serdaigle ! bravo ! Eh bien, ça fera une petite retenue pour vous deux, pour vous apprendre à suivre les ordres...

Il laissa là les deux fautifs pour aller à la rencontre des derniers arrivants, ceux qui avaient dû rebrousser chemin. La déception se lisait sur leur visage, mais il leur offrit le même sourire qu'à leurs camarades plus chanceux :

-C'est bien, MacFusty, fit-il en tendant la main pour aider la jeune fille à se relever. Faut pas être déçue, tu t'en es bien tirée. C'était que la première fois, hein ! Allez, viens, tu vas boire un coup, et faire quelques étirements pour pas être cassée demain. Collins, viens aussi. Je sais que vous auriez voulu mieux faire, murmura-t-il très sérieusement aux deux élèves,

Il poussa doucement Collins et MacFusty dans le dos pour les faire entrer dans la salle de classe, et les incita à se servir à boire. Les autres suivirent, prirent eux aussi une boisson et un peu à manger pour ceux qui voulaient, à l'exception des deux tricheurs qui restaient un peu à l'écart.

-Allez, reprenez vos places, fit le major après quelques minutes. Vous vous en êtes plutôt bien tirés pour une première course. J'ai vu que certains avaient fait équipe : très bon réflexe ! C'est comme ça qu'ça marche dans l'armée : on laisse pas un copain à la traîne ! On fera d'autres courses, au moins une par semaine, pour vous habituer à vous dépasser. En attendant, vous gagnez chacun dix points pour votre maison - enfin, sauf les deux guignolos qui ont triché, bien sûr.

Il fit un petit signe de tête à Collins et MacFusty qui devaient s'attendre à obtenir moins de points que les autres, avant de reprendre :

-Maintenant, on va passer à un truc un peu moins fatigant. L'entraînement militaire, c'est aussi l'étude de la tactique et de la stratégie. Vous faites bien la différence entre les deux mots, j'espère ? Quelqu'un peut rappeler cette différence ?

Il laissa aux élèves le temps de réfléchir avant d'en interroger un, puis reprit :

-Ouais, voilà. Voilà voilà. Alors pour étudier l'art de la guerre, rien de mieux qu'un spécialiste. Le prof de l'an dernier, c'était Crow, un type qui en connaît un rayon... Vos copains ont eu de la chance de l'avoir, mais vous allez voir que je me suis pas foutu de vous non plus. Pour ce premier cours, je vous ai réservé un invité de prestige, alors j'vous recommande de l'accueillir avec les honneurs dus à son rang – et un beau garde-à-vous pour commencer, d'acc ?

Tout en parlant, il était allé jusqu'à la porte de son bureau, et l'avait ouverte. Les élèves les plus proches l'entendirent dire :

-Je vous en prie, Magistère.

Léon Brom entra dans la salle de classe ; les élèves se levèrent pour l'accueillir, et Todd laissa au Magistère le soin de dire « repos ». Les deux hommes avaient convenu ensemble du déroulement du cours, aussi Todd se permit-il de prendre la parole le premier en présence d'un supérieur :

-J'imagine que vous avez reconnu notre invité, Léon Brom. Vous allez pouvoir lui poser des questions, j'espère que vous vous rendez compte de votre chance. Mais avant ça, c'est le moment de vous distinguer : qui peut présenter monsieur Brom, rappeler quelles fonctions il a occupées et il occupe aujourd'hui, à quelles batailles il a participé ? Un peu de culture, ça fait pas de mal... Allez, j'vous écoute. Et bien sûr, tout le monde prend des notes, hein !

[HJ : Je vous laisse répondre aux questions, interroger Léon si vous le souhaitez (sans l'assommer de questions, histoire d'être cohérents, il intimide quand même un peu) : considérez que Thadd vous interroge dans votre post]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 08/03/2014
Parchemins postés : 250



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Kimeria MacFusty Origins


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Dim 30 Nov - 16:53

C'était difficile d'accepter l'échec, le vivre, et l'assumer, tout ça était assez compliqué à gérer pour la gamine. Les autres avaient réussi, mais jamais elle ne s'était sentie aussi honteuse. Non, elle ne pouvait pas les regarder dans les yeux, ces vainqueurs, eux qui avaient survécu et passé le buisson, là où elle, fille de sorciers, avait échoué lamentablement. C'était cruel comme destin, vraiment cruel, celui d'exposer aux yeux de tous son échec, elle ne le supportait pas, le moral en avait vraiment pris un coup.
La fin du parcours n'avait été qu'un blackout total, elle n'était plus qu'une machine, sans motivation, sans envie, même là, allongée à terre en agonisant, elle n'éprouvait plus la moindre émotion positive. Elle était contente pour Eileen et les autres, mais l'échec était toujours là, elle allait trinquer alors qu'elle s'était donnée à fond. La vie était injuste, la justice, il fallait se la faire soi même.
Elle ne voulait pas regarder les autres, surtout pas Eileen, elle ne voulait pas voir de la honte dans le regard de son amie, pas plus que dans celui du professeur. Trop dur à vivre, un coup moral qui lui la mettait vraiment mal à l'aise, jetée à terre devant tous, la fange de l'humiliation la recouvrant presque. Elle avait beau ne pas être seule dans l'échec, ça restait dur à porter. Baisse la tête ma fille, c'est le seul moyen de supporter ça …

-C'est bien, MacFusty,

Sans vraiment y croire, la gamine releva les yeux, scrutant qui lui parlait à travers sa tignasse blonde délavée. Une main, elle voyait une main tendue vers elle ; et cette voix … c'était … lui ?
Le professeur Todd était là, devant elle, à lui proposer sa main pour la relever, comme si elle n'avait pas échoué, comme si ce qu'elle avait fait était bien. Elle se força à essayer de sourire, prit la main, et se releva. Avant d'avoir droit à de nouveaux compliments.

Faut pas être déçue, tu t'en es bien tirée. C'était que la première fois, hein ! Allez, viens, tu vas boire un coup, et faire quelques étirements pour pas être cassée demain. Collins, viens aussi. Je sais que vous auriez voulu mieux faire,

Il était sérieux, enfin il avait l'air sérieux. C'était assez inattendu de faire preuve de clémence avec les plus mauvais, vraiment. Comme quoi, tout n'était peut être pas à jeter dans ce cours d'entraînement militaire.
Les poussant doucement dans le dos pour les faire entrer en classe, la Poufsouffle retourna à sa place, toujours un peu penaude, déçue d'elle même.
Elle écouta distraitement le professeur, même lorsqu'il leur donna tout de même des points, elle ne put vraiment s'en satisfaire, dommage tout de même.

Le professeur enchaîna sur son cours, la gamine écoutait sans vraiment le faire. Cela la remuait un peu, elle n'était habituée à ça, elle méditait sur la question, le pourquoi de son échec, pourquoi ce sort et pas un autre ? Pourquoi avait elle échoué ? Elle ne comprenait toujours pas et trouvait cela particulièrement injuste, elle n'avait pas démérité pourtant, mais rien à faire, elle restait bloquée sur cet échec particulièrement perturbant.
Elle se leva et se mit au garde à vous lorsqu'on accueillit l'ancien intendant, professeur de magie noire, inquisiteur, et probablement tout une longue suite de titres que la gamine ne connaissait pas par cœur. Elle suivit le mouvement mais ne posa pas de questions, se contentant de faire comme les autres, rester dans le moule, perdue dans ses pensées …

Un seul mot : Pourquoi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 12/01/2014
Parchemins postés : 103



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Jill Witcher


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique Ven 5 Déc - 18:55

Elle était morte, cassée en deux. Pour son frère, ça ne posait absolument pas problème, et pour Isaac, pas vraiment non plus. Mais Jill Witcher, toute joueuse de Quidditch amatrice qu'elle était, n'était elle pas une sportive et il lui fallut quelques minutes pour reprendre son souffle, appréciant tout de même au passage le compliment du professeur, levant une main pour le remercier – un peu tremblante la main, au passage. Il fallait dire que le sport le plus physique auquel Jill participait, c'était plutôt les séances de shopping effrénées sur le Chemin de Traverse, claquant une fortune en un après-midi sans se soucier de rien sinon d'assortir ses chaussures à sa robe, quelque chose qui ne pouvait de toute façon pas avoir sa place ici car si le sens du sport et l'esprit collectif étaient quelque chose de compréhensible pour le professeur Todd, le concept de l'esthétique et celui de la beauté lui semblaient totalement étrangers. Néanmoins elle décida qu'elle l'appréciait, lui, car à défaut d'avoir une matière glamour et sexy – Jill trouvait pour sa part qu'on était très loin du prestige de l'uniforme qu'on pouvait attribuer à ce glaçon de Crow ou même au cousin Mike et oui, elle assumait totalement d'avoir un avis aussi superficiel à propos des dirigeants de la Nation, parce que politique ou pas, ça n'empêchait pas forcément d'être beau gosse – elle jugeait que Todd était plutôt sympathique.

D'ailleurs il les laissa manger, complimenta tout le monde. Elle s'assit et posa la tête contre l'épaule d'Isaac, à coté d'elle, plus ou moins fatiguée, plus ou moins avec l'envie de dormir. Elle aurait rêvé de prendre une douche et tout son cerveau criait « plus jamais ça » mais Todd ne semblait pas de cette avis. Au moins, il avait la bonne idée de leur donner des points...il fallait qu'elle en profite parce qu'elle doutait de pouvoir en gagner de nouveau sur une activité aussi physique, elle serait morte avant d'avoir fini la prochaine course. Mais en attendant, elle pouvait toujours essayer de gagner des points sur la théorie, ce qui motiva sa prise de parole sur la question du prof :

« La stratégie, ça concerne la guerre, ce sont les moyens de gagner la guerre en général...la tactique c'est plutôt le moyen de gagner une bataille, c'est plus concret. »


Pas de points, bon tant pis, mais bon, au moins, il était content, et elle pouvait remercier sa bonne mémoire due à l'année dernière. Un intervenant ? Oh, chouette, surtout si c'était l'Intendant – sexy mais froid et marié – Crow. Mais non, c'était Brom. Elle salua comme les autres, se rassit comme les autres quand le Magistère le demanda. Résumer son parcours ? Oh, pitié, ça allait être long, mais elle se lança quand même, justement pour abréger :

« Hem...monsieur Brom est le Magistère du Royaume-Uni, il dirige les armées du Seigneur des Ténèbres en tant que mangemort. Il a également été le premier intendant de Grande-Bretagne après avoir été professeur de Magie Noire à Poudlard et Inquisiteur. Sans compter qu'il a participé aux affrontements à Poudlard, à Urqhart, Privet Drive, à la prise de Dublin, et à Glasgow, également. »

Comme son père. Comme sa mère. Elle n'en dit rien. Elle n'avait pas de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique

Revenir en haut Aller en bas

Cours 1 : Première approche de l'entraînement physique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-