POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Aide à la construction d'une fiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 13/08/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/08/2014
Parchemins postés : 328


Maître du Jeu


MessageSujet: Aide à la construction d'une fiche Mer 12 Nov - 18:08

Ceci est un exemple de fiche à destination des nouveaux joueurs. Cette fiche a été créée par le Staff de Poudnoir à titre d’exemple. Nous avons repris les pires clichés existants, non pas pour nous moquer, parce que nous avons tous fait des erreurs, mais bien pour vous montrer et vous expliquer le type de fiche à ne pas faire sur ce forum.

NB : Ce topic >>Elèves : aide au jeu et à la construction du personnage<< est également à vôtre disposition pour vous faciliter la vie.

Citation :
..




© copyright

PRÉNOMS NOM (ft. nom de la star)


    » SURNOM(S) :  Ami, Miko, Kimie, Kim» NÉ(E) LE :  23 février 1993» LIEU DE NAISSANCE : Japon» ÂGE :  11 ans» ANNÉE À POUDLARD : 1ère» ORIGINE(S) & NATIONALITÉ : Suédo-Japonaise» SANG CERTIFIÉ COMME : Pur» BAGUETTE : 25 Cm, plume de phénix, en bois de cerisier du Japon.» ANIMAL DE COMPAGNIE : Un Boa.» PATRONUS : Une mite



Qu’est-ce qui ne va pas ?

Premièrement, l’avatar. Non, votre personnage n’a pas l’air d’avoir 11 ans sur cette photo ! Certains forums demandent à ce que l’on prenne un avatar de cinq ans plus jeune ou plus âgé que l’âge donné à notre personnage, nous ne le faisons pas, mais il faut tout de même un minimum de cohérence. On ne prend pas une actrice de 23 ans pour incarner une enfant de 11.

Ensuite, parlons de la nationalité. Vous voulez que votre personnage ne soit pas anglais, c’est un choix, mais pourquoi « Suédo-Japonaise », pas besoin d’aller chercher des associations improbables. N’oubliez pas que même si vous êtes sorcier, vous êtes sur le territoire de l’Intendance, et il y a plus de chance que votre personnage soit Gallois, Irlandais, Ecossais, Indien ou Pakistanais que Japonais.

Ensuite, comme beaucoup, vous désirez un sang-pur. Sachez qu’un sang-pur se mérite. Il faut passer en commission de sang et arriver à convaincre et prouver que vous êtes d’une famille sang-pur. De même n’oubliez pas que les sangs-purs ne sont qu’une infime partie de la population sorcière et qu’il est bien plus courant d’être sang-mêlé. Par conséquent, si c’est votre premier personnage, à moins que ça ne soit indispensable, privilégiez un sang-mêlé.
En ce qui concerne la baguette, n’oubliez pas de bien lire le règlement. Les plumes de phénix sont interdites, plein d’autres animaux et composants sont disponibles.

Parlons des animaux de compagnie. Votre personnage ne pourra pas avoir un Boa. Poudlard n’est pas une ménagerie et dans la lettre que tous les élèves reçoivent à leur inscription, il est clairement marqué que seuls les crapauds, chats, rats, et hiboux/chouettes, sont autorisés. De plus réfléchissez bien à l’utilité que pourra avoir cet anirmal, ça ne sert à rien d’en avoir un si c’est pour ne jamais le mentionner dans vos rps.

En ce qui concerne le Patronus, vous pouvez choisir ce que vous désirez tant qu’il n’est pas pris par un autre joueur, n’oubliez pas qu’il reflète la personnalité de votre personnage. Soyez donc cohérent. Un personnage gentil et plein de compassion n’aura pas une veuve noire en Patronus.



INFORMATIONS GÉNÉRALES





» FAMILLE : Les parents d'Amiko, Lars et Bichoko sont morts. Le père a été tué par la mère d'Amiko. Une fois que celle-ci voulut tuer sa fille, le sort fut renvoyé contre elle, et elle mourut, laissant la petite fille orpheline. Depuis ce triste jour, elle vit chez son oncle et sa tante, Marilyn et Peter Howard, résidant tous les deux en Angleterre. Ni gentils, ni méchants, ils ne s'occupaient simplement pas d'elle, trop occupés par leur trois enfants. Les deux cousines d'Amiko la détestaient pour sa beauté et son intelligence, la maltraitant et l'obligeant à devenir leur servante. Quant à son cousin, s'il était gentil avec elle, ce n'était pas tout à fait par pure amitié, et la jeune fille se rendit vite compte qu'il y avait quelque chose en plus.
» AMITIÉ / RIVALITÉ : Amiko n'a pas beaucoup d'amis, la plupart des enfants de son âge ne comprennent pas son intelligence et sa maturité, et l'envient. Son seul ami, c'est son voisin moldu, Erik, avec qui elle sort jouer dès qu'elle en a l'occasion. C'est son meilleur ami, et elle lui a déjà montré quelques-uns de ses pouvoirs.

Qu’est-ce qui cloche ?

Votre personnage est Suédo-Japonais. Pourquoi et surtout comment a-t-elle réussi à avoir de la famille en Angleterre dont le nom de famille serait « Howard » ? Ça commence à devenir tiré par les cheveux.

Ensuite, bien entendu, votre personnage peut avoir une histoire tragique, mais il ne faut jamais exagérer sous peine de devenir très Mary Sue. Le côté, « Mes parents sont morts et mon oncle et ma tante me maltraitent » fai tout de même très « Potterlike ». Ce n’est pas fort crédible, et ça n’arrive pas tous les jours. Pour être intéressant, vos personnages n’ont pas besoin d’avoir subi tous les malheurs du monde. Si vous voulez faire souffrir vos personnages, ne vous tracassez pas, on vous donnera toutes les occasions qu’il faut InRp. Ça n’en sera que plus intéressant !

Autre remarque, comme dit plus haut, votre personnage est un sang-pur (et cette remarque serait valable si vous étiez un sang-mêlé, elle a simplement plus de force ici). Votre personnage vit dans le régime instauré par Voldemort depuis maintenant presque dix ans. Il est très peu probable, avec le lavage de cerveau qu’on fait subir à toute la population, qu’il veuille ou puisse fréquenter des nés-moldus et des moldus. Il considère ceux-ci comme ses inférieurs, les craint ou les méprise, mais à 11 ans, votre personnage n’a clairement pas eu le temps de se faire une opinion contraire à moins de vivre dans une famille bourbiste.


PERSONNALITÉ



» QUALITÉ(S) : Belle, tolérante, rusée, loyale.
» DÉFAUT(S) : Médisante, paresseuse, vindicative, renfermée.
» RÉGIME DE TERREUR : Amiko déteste ce régime de terreur et elle se battra pour qu'il disparaisse à jamais !
» NÉ MOLDU : Tout les hommes naissent libres et égaux en droits. Alors pourquoi faudrait-il faire des différences ?
» AMBITIONS : Amiko veut devenir Auror pour se battre contre la dictature. D'abord obtenir ses buses et aspics avec de bonnes notes puis passer les tests de sélection. Ensuite elle est prête à donner sa vie s'il faut pour ses idées !
» CARACTÈRE : Amiko est une petite fille très heureuse de vivre même si la vie n'a pas toujours été rose pour elle. Elle est souvent très joyeuse et aime beaucoup chanter et jouer de la guitare. Elle est très douée pour la musique et a déjà composé plusieurs chansons. Mais c'est aussi quelqu'un de très déterminé qui arrive toujours à ses fins. Si elle ne vous aime pas alors votre vie pourra devenir un enfer ! Elle est très franche et dit toujours ce qu'elle pense. Côté école Amiko est une bonne élève qui aime lire des grimoires de magie pour s'améliorer. Elle est assez douée en magie et aime beaucoup sa baguette qui est comme une amie pour elle. Amiko a souvent un comportement autiste, en effet elle n'aime pas trop qu'on l'oblige à faire des choses et elle préfère rester dans sa chambre pour lire et jouer de la guitare.

Qu’est-ce qui cloche ?

On ne le dira jamais assez, « belle », n’est pas une qualité ! Faites la différence entre une qualité, un défaut, et un aspect du personnage. Ce sont des choses différentes.

Votre personnage est contre le régime de la terreur. Ici aussi, n’oubliez pas la cohérence. Comme dit au dessus, votre personnage vit presque depuis sa naissance dans un régime dictatorial. Il a été formaté à approuver ce régime. Il faut de solides raisons pour qu’il soit contre. Pensez toujours à être cohérent avec votre histoire, mais aussi l’âge et le caractère de votre personnage. Par exemple, citer la déclaration des droits de l’homme, c’est bien, mais à 11 ans, il y a peu de chances que votre personnage la connaisse.

Autre souci, si vous avez lu le contexte attentivement, vous saurez que les Aurors n’existent plus. Ils ont été remplacés. Ceux qui ont fait une carrière d’Auror sont extrêmement mal vus. Un enfant puriste ne serait pas encouragé dans cette carrière à moins qu’il ne veuille l’exercer à l’étranger, auquel cas, sa venue à Poudlard serait un peu inutile.

Parlons du caractère du personnage. C’est un aspect important qu’il ne faut pas bâcler. C’est ce qui nous permettra de vous répartir si vous faites un élève ou de mieux cerner votre personnage et juger votre cohérence en lisant l’histoire si vous faites un adulte. N’oubliez pas de toujours être en accord avec les qualités et défauts que vous avez attribués à votre personnage. Si votre personnage est paresseux, il est fort peu probable que du jour au lendemain, il se mette à lire ses livres de cours avec enthousiasme. De plus, si vous choisissez une pathologie telle que l’autisme par exemple, il ne vous suffit pas de nous planter deux phrases tout droit sorties de Wikipédia. Vous devez comprendre la pathologie et surtout en jouer, et non pas deux Rps plus tard, oublier que vous avez un personnage autiste. Ne surchargez pas inutilement votre personnage et attribuez-lui des caractéristiques que vous trouverez utiles mais surtout que vous jouerez.

Autre détail, votre personnage ne peut pas être un petit génie de la magie, en particulier à 11 ans. C’est quelque chose qui se verra InRp, sans compter qu’à son âge, il est improbable qu’elle ait déjà lancé un sort si ce n’est par inadvertance et sans baguette.


HISTOIRE (15 lignes minimum)


   Amiko descendit du train, de son habituel pas lent et majestueux, bien consciente que tous les regards s'étaient tournés vers elle. Elle en avait l'habitude ; ç'avait toujours été comme ça. Il faut dire que la Suédo-Japonaise n'avait pas un physique banal, surtout pour une fillette de onze ans. Des jambes interminables, parfaitement mises en valeur par un collant noir et des bottes de même teinte. Un corps parfait, à la poitrine déjà avantageuse. Une démarche de reine orientale. Mais tout cela n'était rien à côté de son visage... Rien n'était comparable à la beauté et à la sérénité qui émanaient de ce visage, sinon un lever de soleil sur la muraille de Chine, et encore. Certaines filles blêmirent en voyant sa peau au grain diaphane, son nez finement retroussé, son regard vairon pétillant d'intelligence...

   Amiko ne s'était pas occupée de sa valise ; un garçon de dix-sept ans, insigne de préfet brillant sur sa poitrine, avait imploré la petite fille de le laisser la porter, et elle lui avait accordé cette grâce. Elle descendit donc très à son aise, et le quai de la gare de Pré-au-Lard sembla se figer. Un pied, une jambe, une cuisse... le délicieux spectacle avait suspendu le temps. Une grosse voix s'éleva, pour mourir aussitôt en voyant la Belle.

   -Les première ann... par Merlin !

   Amiko offrit un sourire au géant, et il fallut un plein jerrican de vinaigre pour le ranimer. L'oeil bleu de le fillette s'était teinté de jaune sous l'effet de l'inquiétude- comme toujours depuis cette terrible nuit...

   Amiko n'avait que six ans lorsque ses parents étaient morts sous ses yeux. Son père était quelque chose comme l'ambassadeur de Lord Voldemort en Suède : un homme indispensable, que le Lord appelait d'ailleurs « son bras droit ». Le mage noir appréciait autant la puissance de l'homme que son aptitude à parler Fourchelang- don qu'il avait légué à sa fille- et il lui confiait les moindres détails de ses projets.

   La mère d’Amiko, en revanche, était une Auror japonaise qui tâchait d'infiltrer le milieu Mangemort scandinave. Elle avait épousé Lars Kristiansøn pour mener à bien cette mission, et, le soir de Noël 1990, elle venait de recevoir l'ordre ultime de sa hiérarchie :

   « Agent Maïté : râpez la carotte et ajoutez de la vinaigrette. »

   Effondrée, Bichoko, dans sa chambre, relisait le message ; la traduction était claire, il fallait qu'elle tue son mari, mais aussi sa petite fille qui avait hérité de tous les pouvoirs du Mangemort. La Japonaise pleura longuement, mais lorsqu'elle quitta la chambre, sa résolution était prise : elle obéirait, pour le bien de l'humanité
.
   Lars était dans le salon du manoir, et il jouait avec sa fille. La voix de Bichoko retentit, un éclair de lumière verte traversa le salon, et Lars s'effondra, tué sur le coup. La petite fille se mit à pleurer, mais d'une voix mélodieuse qui ressemblait au chant du phénix, et sa mère tourna sa baguette vers elle...

   Le sort mortel rebondit sur le visage parfait de l'enfant, sans faire de cicatrice, et tua raide la mère meurtrière. Amiko pleura tellement cette nuit-là que son oeil gauche vira au bleu, comme déteint par les larmes...

   La petite fille fut envoyée chez son oncle en Angleterre, où un véritable calvaire commença. Elle qui avait été choyée, se retrouva en butte aux persécutions de ses cousins ; l'aînée se servait d'elle comme bonne, lui faisant cirer ses chaussures et le parquet de sa chambre ; la cadette s'amusait à la battre et à lui administrer des douches froides. Seul son cousin se montrait gentil avec elle, mais sa gentillesse devint bientôt trop proche pour mériter ce nom...

   C'est donc avec soulagement qu’Amiko avait reçu sa lettre pour Poudlard ; au moins, elle allait quitter le château, et avec de la chance elle ne serait pas dans la même maison que ses trois cousins ; elle descendait par sa mère de Salazar Serdaigle, et avait donc de bonnes chances d'aller à Gryffondor. Elle n'était pas censée connaître ce détail ; mais elle avait un jour entendu son oncle en parler à sa tante, tandis qu'elle arpentait la maison sous sa forme de mite. Car Amiko était un Animagus non déclaré, depuis l'âge de huit ans, et elle voletait régulièrement un peu partout pour se sentir plus libre... Et elle avait donc entendu le secret de son ascendance... elle avait pour ancêtre le célèbre Ka-Kaocho, illustre mage japonais descendant de Salazar Serdaigle... Evitant de justesse un tir d'insecticide, la gamine avait regagné sa soupente, pensive, et elle avait pleuré toutes les larmes de son corps de rêve, ce qui avait eu pour principal effet de faire pourrir un peu plus la paille où elle dormait...

   Elle repensait à tout cela tandis qu'elle s'avançait dans les couloirs du château de son pas somptueux, dans un roulement de hanches splendide sans être vulgaire. Les autres élèves se tenaient deux pas derrière, en signe de respect, et aucun ne parlait ; tous contemplaient avidement la pure beauté qui émanait de l'Animagus.

   Un silence de cathédrale se fit dans la grande salle lorsqu’Amiko y pénétra, et Bellatrix Lestrange lui adressa un signe amical ; elle était en excellents termes avec l’Inquisitrice de Poudlard, qui admirait son intelligence vive.

   Enfin, une vieille sorcière appela son nom. La jeune fille s'avança gracieusement vers le tabouret, et coiffa la guenille. Une voix lui parla alors :

   -Alors... où vais-je te...

   Puis plus rien. Le Choixpeau magique, peu habitué à tant de beauté et d'intelligence, s'était évanoui, fait inédit qui laissa les professeurs perplexes. Son oeil gauche jaunissant d'inquiétude, Amiko observa leurs vaines tentatives pour ranimer le Choixpeau, et finit par se frayer timidement un chemin vers le malheureux chapeau. D'un baiser de ses lèvres pulpeuses, elle ranima le Choixpeau, et les enseignants reconnurent immédiatement chez elle une puissance magique hors du commun.


Qu’est-ce qui ne va pas ?

Ici encore une fois, il faut bien lire le contexte. Les Préfets n’existent plus depuis belle lurette, ils ont été remplacés, à vous de trouver par quoi Wink

La référence à Hagrid aurait pu être sympathique s’il n’était pas un fugitif recherché par l’Intendance. Il est donc probablement n’importe où sauf à Poudlard.

Tout le monde aime les personnages puissants. Néanmoins, il faut nuancer. Tout d’abord, il est beaucoup intéressant de rendre votre personnage puissant InRP, ensuite, tout le monde ne peut pas être le bras droit du Seigneur des Ténèbres en deux coups de baguette. Dans le cas de Poudnoir, celui-ci est déjà joué, mais en plus, sur n’importe quel forum, ce genre de position se gagne et n’est pas octroyée par le biais d’une fiche. Si l’idée de l’ambassadeur n’est pas impossible, celle de bras droit l'est en revanche totalement.

Parlons du Fourchelang. C’est don extrême rare et héréditaire. La famille du Seigneur des Ténèbres est une des rares à l’avoir. Il faudrait un dossier en béton pour justifier cette capacité chez votre personnage. De même, pensez toujours à quoi ça peut vous servir dans le cadre des Rps que vous allez faire. Il y a peu d’intérêt à ce qu’une enfant de 11 ans parle le Fourchelang, on ne croise pas des serpents tous les jours à Poudlard.

N’oubliez jamais que vous ne pouvez pas être Harry Potter N°2. Il n’y en a qu’un, et dans ce cadre-ci, il est mort. Evitez les histoires trop similaires à celle du héros de J.K.Rowling. N’oubliez pas également qu’il y a des services sociaux, même chez les sorciers, chargés de s’assurer de la protection des enfants et de leur acclimatation dans leur nouvelle famille.

Votre œil gauche vite au bleu. Pourquoi ? A quoi ça sert dans l’histoire ? Si vous souhaitez un personnage aux yeux vairons, trouvez simplement un avatar correspondant, ça sera plus simple.

Autre détail, Salazar Serdaigle n’existe pas. Rowana Serdaigle n’a pas eu de descendance, et la seule que Salazar Serpentard a, c’est Tom Jesudor. Sans compter qu’il est fort improbable que cette association vous envoie directement à Gryffondor. C’est votre caractère qui déterminera la maison dans laquelle vous irez. Plus vous le détaillez, plus vous êtes précis, plus il y a de chance que vous tombiez dans la maison que vous désirez.

Aucun élève ne peut être Animagus. Le cas de James, Sirius et Peter est extrêmement rare et dangereux. Eux-même n’y sont pas arrivsé sans effort, et seulement au bout de longues années d’étude. On ne peut pas le devenir sans l’utilisation d’une baguette, et à huit ans, votre personnage n’en possède pas. Ici aussi, le mot d’ordre reste : cohérence. Même parmi les adultes, ils sont rares à posséder cette capacité. Si sur certains forums, tout est permis, ce genre de chose, est ici, accordé avec parcimonie.

Si votre personnage veut avoir une relation avec un personnage déjà préexistant, comme ici Bellatrix, il faut contacter le joueur par MP, et voir ce qu’il est possible de faire. Vous ne pouvez pas jouer de vous-même le personnage d’un autre sans lui demander son accord. Sans compter que vu le caractère de Bellatrix Lestrange, il est fort peu probable qu’elle ait des relations amicales avec qui que ce soit.

A noter que tout comme Hagrid, MacGonagall est une fugitive recherchée.

Pour finir

La cohérence dans votre fiche doit être le maître mot. Tout le monde a été un débutant, et personne ne vous regardera de haut pour ça. Si vous ne comprenez pas quelque chose, si vous avez un problème, n’oubliez jamais que l’équipe administrative, les membres, la CB, la section Questions, sont là pour vous. Il ne faut pas hésiter à poser des questions, même celles qui paraissent stupides. Les seules questions stupides sont celles qu’on ne pose pas.

On espère que cet exemple de fiche vous aura été utile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aide à la construction d'une fiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Plume à Papote :: Flood & Co
-