POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin) Ven 5 Déc - 1:14

C'était une belle journée de décembre, le soleil brillait, apportant sa chaleur réchauffant ainsi la terre et, ses habitants. Les oiseaux chantaient, tandis que sorciers et, moldus, s'occupaient de diverses façons, heureux de passer des heures paisibles … En fait non, il faisait froid comme la mort, un vent impitoyable rendait l'air encore plus glacial et, le soleil ne risquait guère de faire son apparition au travers le lourd manteau de nuage d'un gris de cendres. Les sorciers pouvaient cependant avoir une journée tranquille, cela dépendant de quel côté ils se trouvaient tandis que les moldus, eh bien, les moldus vivaient tant bien que mal dans ce monde cruel.

Quoiqu'il en soit, en voilà un à qui tout cela importait peut, Malcolm en avait cure des autres, du temps, du fait que le vent le balayait, après tous ses vêtements étaient épais et, ses bottes en cuir (non pas de dragons mais, d'une autre bête dont il avait oublié le nom), couvrait parfaitement ses pieds. Au début, le jeune homme n'avait pas vraiment eu idée de s'approcher autant de la forêt, pourtant il s'y trouvait presque désormais. Il était furieusement tenté d'y entrer, comme il était très réticent de le faire, des pensées contradictoires qui l'avait tout bonnement poussé à s'asseoir par terre, à la lisière de la forêt.

Des bruits étranges en sortaient, des ombres glissaient entre les arbres, c'était à la fois fascinant et, flippant, le serdaigle n'arrivait à choisir entre les deux (trop de contradiction dans sa tête, décidément). Alors, il resta là, juste observant, puis au bout d'un moment il fouilla dans son sac, à la recherche d'une plume, de l'encre, du papier. Il le tarda pas à faire un dessin de ce qu'il aimait le plus au monde, cela était une façon agréable de passer le temps, ici au moins, personne ne viendrait regarder par-dessus son épaule. C'était bien un truc qu'il détestait, qu'on regarde ce qu'il faisait et, qu'ont face des commentaires dessus, positif ou négatif d'ailleurs, cela importait peut, cela l'agaçait.

Concentrer sur son dessin, Malcolm finit par oublier le monde extérieur, c'était une des rares pauses de l'après-midi, il savait qu'il avait du travail à faire, il préférait être là. Oh, l'adolescent se doutait qu'il ne serait pas le seul à vouloir faire autre chose que d'avoir le nez plonger dans les cours, même si ceux-ci étaient fort passionnant cela dit, ils étaient des adolescents et, avaient besoin de souffler. Parfois, l'idée de souffler pour de bon traversait l'esprit du jeune sorcier, juste arrêter là et, commencer sa vie cependant, l'image de son père dans son cher magico-Bus lui coupait toute envie d'arrêter ses études. Il n'avait pas envie de finir comme ça, avait des ambitions bien plus grandes que de conduire un satané bus bringuebalant.

En attendant, son dessin fut fini en un rien de temps, lançant un sort mineur (qu'il avait trouvé dans un vieux grimoire), le dessin s'anima et, la créature sembla voler dans un ciel blanc neige. Un sourire étira les lèvres de Malcolm, qui aurait pu regarder le dragon voler pendant des heures mais, reprenant son sérieux, préféra ranger son œuvre dans son vieux sac miteux. Il sortit un vieux livre de celui-ci, un de ces livres de cour justement, traitant de la magie noire. Même s'il ressentait le besoin d'une pause, afin d'empêcher sa tête d'exploser, le serdaigle appréciait le plaisir simple d'en apprendre plus sur la magie, le chapitre qu'il ouvra traita de la création d'horcruxe.

Il savait pertinemment que ce ne serait pas demain la veille qu'il serait en mesure d'en crée néanmoins, cela l'intéressait, au moins la théorie (la pratique ne viendrait peut-être jamais d'ailleurs, aller savoir). Il se plongea donc dans la lecture, plissant légèrement les yeux (un jour arriverait ou il capitulerait et, se procurerait des lunettes de vus), se coupant une fois de plus de la réalité. C'était si instructif, autant les textes que les images, d'une précision extrême (certaines, pouvant largement en choquer plus d'un). Toutefois, Malcolm n'en fut pas perturbé plus que ça, après tout, à l'époque où ils vivaient, des choses ignobles il était amené à en voir pratiquement tous les jours, n'est ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin) Dim 7 Déc - 16:37



"A la lisière d'un monde inconnu"
Malcolm & Daenia


Le froid était mordant et la salle commune de Griffondor était pleine à craquer. Les élèves préféraient, et de loin, rester dans le confort et la chaleur de leurs pénates plutôt que de partir en exploration à l’extérieur dans ce froid polaire. Daenia était installée dans un fauteuil confortable et caressait d’un air distrait Angus, son chat Angora, éternel compagnon de ses années d’études. Elle était dans ses pensées, ressassant sans relâche les événements sombres qui avaient eu lieu au sein de l’école. Elle était une sang mêlée et elle en était fière.

Elle se souvenait encore de son passage devant la commission du sang. Les milles questions qui lui avaient été posées, sur ses ancêtres sorciers, des justificatifs à n’en plus finir. Ce n’était pas un moment particulièrement agréable, loin s’en fallait. Et pourtant, le recensement des sorciers et de la nature de leur sang était une obligation. Cela montrait bien le grand cas qu’on faisait des moldus et des sorciers qui en étaient issus. Daenia trouvait que c’était une absurdité de juger quelqu’un sur sa famille et son ascendance.

Ainsi, elle continuait de caresser Angus qui ronronnait sur ses genoux en écoutant d’un oreille distraite ses collègue Griffondor discuter ou jouer à des jeux de société, type échec sorciers. Elle soupira. Elle s’ennuyait un peu, elle qui d’ordinaire était si enjouée. Peut-être le temps y était-il pour quelque chose. Après tout, il faisait vraiment mauvais, le ciel était bas et on avait l’impression que l’hiver ne finirait jamais. Elle adressa un sourire à une amie à elle et finit par décider à se lever.

Expliquant qu’elle allait faire un tour dehors, on la regarda avec des yeux ronds, comme si elle avait dit une énormité. Elle se contenta de hausser les épaules et de remonter au dortoir pour prendre sa cape qui la protégerait du froid. Elle fit signe à la grosse dame qui lui ouvrit la porte de la salle commune et elle sortit, Angus sur ses talons. Les couloirs étaient relativement animés mais les élèves allaient pour la plupart le regard sur leurs pieds, préférant ne pas croiser celui des terribles préfets.

Daenia sortit dans le parc de Poudlard et elle s’y promena un moment, le regard perdu vers l’orée de la forêt au loin. Angus sembla décider qu’il faisait bien trop froid pour lui et il disparut, sans doute était-il retourné en direction de la cheminée de la salle commune ou encore dans la Grande Salle où le dîner ne tarderait pas à être servi. Daenia n’avait pas faim outre mesure et elle préférait rester dehors où le froid lui mordait les joues et les rosissait.

Ses pas la menèrent sans qu’elle s’en rende compte vraiment près de l’orée de la forêt interdite. Comme son nom l’indiquait, les élèves n’avaient pas le droit d’y aller mais ils étaient nombreux à braver l’interdit pour tenter de paraître brave. Daenia se souvenait d’une incursion dans les bois qui lui avait causé des frayeurs nocturnes à n’en plus finir. Elle marchait d’un pas lent et soudain, son regard tomba sur une forme humaine, proche des arbres qui semblait assise. Se rapprochant de l’ombre, elle le reconnut. Malcolm. C’était un Serdaigle qui avait son âge. Ils avaient dansés ensemble lors du bal d’Halloween et elle était partagée entre l’agacement et l’attirance.

Elle resta parfaitement silencieuse, se rapprochant dans son dos et jetant un coup d’œil par-dessus son épaule. Il était en train de dessiner un magnifique dragon qui s’anima après un léger sort. Puis, il sortit un livre et se mit à bouquiner. Daenia finit par révéler sa présence :

Malcolm. Tu avais besoin de t’isoler avec ce temps magnifique ?

Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: Re: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin) Sam 13 Déc - 0:14

Il sursauta lorsqu'il entendit une voix derrière lui, une voix féminine d'ailleurs. Se retournant promptement, Malcolm vit qu'il s'agissait de Daenia, une jeune femme de son âge, appartement à la maison Gryffondor. Le jeune homme l'appréciait, eh bien, pour être plus précis, elle faisait partie de ces gens qu'il n'ignorait pas totalement (car, certains, était tout bonnement inexistant pour l'adolescent). Le jeune homme fit un léger sourire, referma son grimoire de magie noire, le rangea vite fait dans son vieux sac puis se releva rapidement, faisant craquer ses genoux au passage. Qu'est-ce qu'elle foutait dehors par un temps pareil était un vrai mystère mais, peut-être n'était elle comme lui, peut-être que le temps plus que maussade ne la dérangeait pas plus que cela. Quoi qu'il en soit, le jeune homme répondit d'une voix rauque :

« Ouai, me suis dit que ce serait agréable de prendre l'air et, me suis dit que l'orée de la forêt était un endroit aussi bien qu'un autre pour aller se détendre. Hummm et toi, qu'est-ce qui t'a donné envie de braver l'hiver ? »

Ceci dit, le jeune homme jeta à nouveau un coup d'oeil entre les arbres, jurant y avoir vu quelque chose bouger. Ce n'était pas complètement impossible, curieux il décida de s'approcher un peu plus, n'ignorant cependant pas le fait que sa camarade devait parler. Ils pouvaient bien faire les deux, parler et marcher, observer les créatures hantant la forêt interdite, il se demanda si les centaures se trouvaient encore dans les parages. Son attention quitta brusquement la forêt pour se porter sur les montagnes au-delà du lac noir, des dragons devaient s'y cacher, cette obsession des dragons prenait énormément de place dans son esprit. Au bout d'un moment, l'adolescent cessa de regarder partout, sans mot dire, revenant à la réalité et donc à Daenia. La communication n'était pas le fort de Malcolm, loin de là, tenir une conversation était un exploit pour lui, bien que cela lui arrivât quelquefois. La gryffondor était l'une de ces rares personnes avec qui discuter ne représentait pas une épreuve, enfin pas trop en tout cas. Soudainement, il lança :

« Tu as déjà été dans la forêt ? Je n'ai pas souvenu y avoir foutu les pieds personnellement, pourtant c'est un putain d'endroit intrigant, tu crois pas ? »

Distraitement, le serdaigle sorti son paquet de clopes, en sorti une cigarette puis l'alluma à l'aide de sa baguette, un geste qu'il répétait de nombreuses fois lors d'une journée. Il tendit le petit paquet vers Daenia, ne se rappelant plus si celle-ci fumait ou non, ce n'était pas comme s'il la forçait de toute façon. D'un coup le vent se fit plus fort, plus froid et, porteur de légers flocons de neige. Malcolm aimait la neige, trouvant assez satisfaisant de s'y plonger entièrement, un plaisir datant de son enfance. Instinctivement, l'adolescent resserra sa cape contre lui, frissonnant un peu, de la fumé sortant de sa bouche tandis qu'il soufflait sur ses mains afin de les réchauffer. Coinçant sa cigarette entre ses dents, il fouilla dans ses poches pour en ressortir ses gants en cuir, les enfilant avec hâte. Ceux-ci servaient généralement pour le quiddicth mais, ils pouvaient tout aussi bien servir contre le froid. Des son de voix se firent entendre d'un coup, lointain, certainement d'autres élèves ayant décidé que le froid et la neige n'étaient pas un obstacle pour pointer son nez dehors. S'ils venaient jusqu'à eux d'eux, ils pourraient alors se lancer dans une expédition de groupes dans la forêt, à coup sur cela pourrait être très fun, n'est ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin) Lun 2 Fév - 0:14



"A la lisière d'un monde inconnu"
Malcolm & Daenia


Visiblement, elle l’avait surpris, ce qui n’était pas son intention première. Le garçon était en pleine lecture et ne l’avait visiblement pas entendu arriver. Pourtant, Daenia n’avait pas spécialement pris de précautions pour l’approcher. Elle était certes alerte mais le jeune homme avait dû être bien absorbé par sa lecture pour ne pas l’entendre. Il lui adressa un léger sourire qui lui fit une drôle de sensation dans l’estomac et elle le lui rendit poliment. Il rangea rapidement son livre, comme s’il ne tenait pas à ce qu’elle sache de quoi il traitait. Elle n’y prêta pas attention pour le moment, après tout il pouvait bien lire ce qu’il voulait, cela ne la regardait pas. Il se releva et lui répondit de sa voix rauque qui avait certainement dû souffrir du froid ambiant. Elle haussa les épaules en réponse à sa question. A dire vrai, elle ne savait pas trop ce qui l’avait poussé à sortir. Elle répondit toutefois :

J’avais besoin de prendre l’air aussi, je suppose. Et puis, la salle commune est bien trop peuplée pour moi pour le moment. J’ai besoin de moments de solitude. Je pense que tu peux comprendre cela, non ?

Elle lui adressa un sourire complice. Oui, Malcolm était loin d’être un garçon sociable et il comprendrait certainement ce qu’elle voulait dire par là. Il était connu pour être assez taciturne et solitaire, cherchant volontairement des moments où nul ne venait l’importuner. Elle avait noué un rapport assez ambigu avec lui. Le détaillant du regard, elle remarqua qu’il semblait obnubilé par les arbres de la forêt interdite, continuant de les contempler malgré la présence de la jeune fille. Etait-elle à ce point inintéressante ? Non, finalement, il reporta son attention sur elle, comme s’il sortait d’un rêve. Un peu intriguée, elle suivit des yeux la direction qu’il avait observée pendant un moment. Elle jura avoir vu quelque chose bouger mais cela avait été trop rapide pour qu’elle en soit absolument sûre. Qu’importe. Et soudain, Malcolm lui demanda de but en blanc si elle avait déjà été dans la forêt interdite. Elle secoua la tête.

Deux fois je crois. Mais je n’en garde pas un très bon souvenir, je t’avoue… C’est clair que c’est intriguant mais c’est aussi un endroit dangereux. Il y a des centaures, je crois en avoir aperçu un une fois.

Daenia entendit du bruit au loin, sûrement des élèves qui sortaient. Elle n’avait pas spécialement envie d’être entourée de gamins bruyants qui jouaient dans la neige. Elle contempla un bref instant la forêt interdite. Les Griffondor étaient connus pour être courageux, voire même franchement casse-cou. Et Daenia ne faisait pas exception à la règle. Etait-ce pour impressionner Malcolm qu’elle se lança ?

Ca te dit qu’on aille faire un tour là-bas ?

Avant de recevoir sa réponse, elle commença à se diriger vers l’orée de la forêt d’un pas plus assuré qu’elle ne l’était réellement.  

Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: Re: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin) Lun 16 Mar - 19:22

Il la suivit sans se poser plus de questions. Cela le démangeait depuis un certain temps d'aller explorer la forêt alors, en compagnie de Daenia pourquoi pas. La jeune femme ne semblait pas dénué de courage, ni de débrouillardise, de ce fait pourrait elle faire une excellente compagnie pour ainsi braver le danger parmi les arbres. En un rien de temps, les deux jeunes gens se retrouvèrent devant la forêt et, ils continuèrent ainsi leur chemin. Le silence qui tomba soudainement sur eux fut troublant mais, également apaisant, Malcolm eu le sensation d'être encore plus coupé du monde.

Le jeune homme savait que des créatures mortelles vivaient dans les profondeur des bois, il en avait jamais vu, juste aperçu de loin quelques fois. C'était la curiosité qui le poussait à venir jusqu'ici, l'envie de découvrir les mystères de la forêt, il était pratiquement certain que d'ancestrale magies se cachaient dans ces lieux. Cela dit, même s'il se trompait lourdement, le plaisir de découvrir resterait intacte, parfois un rien faisait plaisir à Malcolm, les voyages fabuleux ainsi que les grandes découvertes, seraient peut être pour plus tard.

Alors, qu'ils continuaient à s'enfoncer de plus en plus, Malcolm cru revoir des ombres entres les arbres, quelques chose d'étrange bouger. De loin, l'animal (du moins en conclu-t-il que c'était un animal, cela pouvait très bien être aussi un centaure ou tout simplement quelqu'un de perdu, peut importe), semblait de grande taille mais, ne faisait pourtant aucun bruit en ce déplacent, une sorte de fantôme ? Il décida d'aller y voir de plus près, lançant tout de même un regard à la jeune femme. Il murmura :

« Tu n'es pas obliger de me suivre si tu ne le veux pas, enfin je dis ça, c'est moi qui t’aie suivie en premier lieu. Peut être nous encourons de graves ennuies …. Ce qui est assez excitant en fait ! »

Il fit un léger sourire puis, se lança dans la traque de l'ombre étrange. Si l'un des professeurs de Poudlard tombait sur eux, ils auraient plus que de graves ennuis, Malcolm avait déjà goutté à leurs fameuses punitions. C'était douloureux le plus souvent, cruel et pervers, ce qui l'empêchait pas de vouloir en faire qu’a sa tête lorsqu'il le décidait. Il était encore un adolescent dans l'école de magie, il n'était pas encore un adulte responsable, de ce fait s'octroyait il le droit de faire encore des conneries.

Quoiqu'il en soit, Malcolm fit son possible pour faire le moins de bruit en marchant, ne voulant pas surprendre d'autres bêtes veillant dans le coin néanmoins, sa baguette était en main, le bout éclairer pour voir ou ils foutaient les pieds. Manquerait plus qu'il se cassent un membre ou se fassent choper par ils ne savaient quoi, passer par l’infirmerie de l'école n'étant jamais très joyeux. Il n'avait pas prévu en tout cas, au début de la journée, de se retrouver dans une telle situation cependant, cela rendait la journée tout de suite beaucoup plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin)

Revenir en haut Aller en bas

À la lisière d'un monde inconnue (Pv Daenia Tywin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-