POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Dossier Lewis || Bedan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 08/05/2014
Parchemins postés : 58



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Edwyn Bedan


MessageSujet: Dossier Lewis || Bedan Sam 6 Déc - 17:50

Les mêmes dossiers, la même routine. C'était bizarre de revenir à ce petit bureau bien rangé et bien carré après un concert, ça faisait toujours le même effet à Edwin Bedan. Il regarda le petit bureau en plaqué bois, les dossiers bien rangés. Une fois, un journaliste lui avait dit qu'il avait eu une vie magnifique, que pour ses fans il était un héros, oui, c'était ça, il avait une vie romantique, exaltante. Une vie de merde, oui. Il ne faisait pas ce qu'il voulait, et dans l'ensemble, si ses concerts, ses fans, et même son travail, lui permettaient de fuir. Fuir quoi ? Un monde qu'il ne comprenait que mal et qui le comprenait mal en retour. Si son père l'avait laissé faire ce qu'il voulait, sans doute aurait-il été plus heureux. Il se souvenait avec un brin de nostalgie des concerts qu'il donnait à l'université, quand il chantait The Commitment avec toute la rage qu'il pouvait, et toute la conviction possible, métaphore terrible entre chanson d'amour et paroles puristes. And everything that goes with it, I need honor and love in my life from somebody, who's playin' for keeps, Commitment...

Il était difficile de définir Edwyn Bedan. Il était compliqué de dire ce qu'il était, même si on pouvait dire ce qu'il n'était pas. Il n'était pas, violent, agressif, énervé, fantasque. Dans le fond, malgré des convictions puristes fortes et inébranlables, il restait rien de moins et rien de plus qu'un juriste et si l'intégralité des membres des familles de sangs purs et des gouvernants avaient possédé le même caractère, il était très probable que jamais les puristes n'auraient gagné la moindre bataille. Il n'aimait pas la violence. Paradoxe, elle était ultra-présente dans son quotidien, son métier le voulait. Ed Bedan fermait les yeux. Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Que devenaient les gens qu'il classifiait sang-de-bourbe ? Il n'en savait rien et ne s'en préoccupait pas. Il n'y opposait que l'indifférence. Bien sur, il savait bien qu'il se passait quelque chose pour eux, mais si on lui demandait, il se contentait de hausser les épaules avec surprise, étonné qu'on lui parle de ça. Ce n'est pas mon travail. Cette réponse effrayante témoignait de la déresponsabilisation totale qui existait dans le régime. Edwyn Bedan vivait depuis toujours dans sa bulle de bonne éducation, de musique, de purisme et de connaissances scientifiques (matinées de théories eugénistes, juridiques, et sociales sur le phénomène criminel et bourbistes plus ou moins douteuses) déconnectée du monde, ça c'était un fait, mais la nonchalance avec laquelle il exerçait un métier qui lui donnait le droit et même le devoir de briser la vie des gens était assez immonde. Ce sont des criminels, de toute façon. Ils sont dangereux. Edwyn Bedan était un homme ordinaire, presque banal, parmi les multiples sang purs qu'on trouvait à tous les niveaux de l'Etat. Mais il fallait se méfier. En temps de guerre, c'étaient finalement les hommes ordinaires qui étaient les pires. Les fonctionnaires. Il en était un.

Bon aujourd'hui, il y avait peu de chance qu'il se passe quoi que ce soit avec le cas du jeune Malcolm Lewis qui avait du recevoir ce matin là la lettre de convocation suivante :

Citation :
Edwyn J. Bedan
Commissaire du Sang,
Membre de la Cour de Justice d'Angleterre,
Département du Sang et des Lois,
Intendance du Royaume Uni
Londres

Monsieur Malcolm C. Lewis
Etudiant de la Maison Serdaigle,
Collège Poudlard
Ecosse

Monsieur Lewis,

Vous êtes convoqué le six décembre 2006 à 16h00 à la commission du sang afin de déterminer votre statut du sang. Vous prétendez au statut du sang mêlé, et en conséquence, selon la loi sur le sang de 2006 et le décret d'application s'y référant, vous devrez vous présenter munie des preuves suivantes :
-vos certificats de naissance et de scolarité
-les certificats de naissance, scolarité, travail, et éventuellement du sang de vos ascendants sorciers

Veuillez vous présentez muni de cette convocation au département du Sang et des Lois le jour susmentionné

Cordialement,

Edwyn J. Bedan,
Commissaire du Sang.

Sang mêlé, pas beaucoup d'histoires en perspective. Un cas facile, en plus il est à Serdaigle. Il était lui même passé à Serdaigle, il avait même été préfet de sa maison. Qui plus était, pour peu que Lewis connaisse un peu sa musique, il était parfaitement disposé à être bien disposé envers lui, justement. En attendant, il avait une pause d'une heure entre deux entretiens qu'il occupa à dresser un bilan des résultats des commissions de la semaine pour Witcher, et boucla un dossier concernant un vol à l'étalage minable sur le Chemin de Traverse pour le Magenmagot. Vint ensuite l'heure de faire entrer Lewis. Il ouvrit la porte et appela le convoqué :

« Monsieur Lewis ? »
Un jeune homme brun se leva. « C'est à vous.  Je suis le commissaire Bedan, nous allons commencer, entrez. » Il ferma la porte derrière lui et s'assit à son bureau : « Vous pouvez vous assoir. Café ? » Il en prit lui même un, jetant un œil au dossier et à la baguette qu'on lui avait remise : « Vous prétendez donc au sang mêlé. Je vais vous demander de me fournir les documents demandés dans votre convocation et de me parler de votre famille en essayant d'identifier les membres de celles ci qui étaient moldus si vous les connaissez. »

Après viendrait l'examen de la baguette et puis on approfondirait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan Lun 12 Jan - 23:52

Eh bien, il en avait entendu de belles sur les convocations pour avoir son statut du sang. Certains lui avaient dit que ça se passait bien, d'autres que les commissaires du sang étaient de vrais monstres mais, que c'était nécessaire après tout pour démasquer les sangs bourbes, d'autres n'avaient pas voulu en parler. Malcolm ne savait quoi en pensée, après tout, il avait tous les papiers fournis par son père, comportant même ceux concernant sa chère mère (donner à contrecœur, l'homme aurait certainement préféré les jeter au feu), alors, pourquoi s’inquiéter ?

Pourtant, le jeune homme éprouva une certaine appréhension lorsqu'il se trouva dans la salle d'attente et, si le commissaire était de mauvaise humeur et décida sans raison de le mettre dans la mauvaise case ? Que deviendrait-il s'il était noté comme sang de bourbe ? Serait-il tué ? Envoyer à Azkaban ? Cette idée le fit frémir, les deux possibilités le firent frémir, il ne voulait pas mourir (évidemment) mais, ne voulait pas non plus finir dans une horrible prison à la merci des Détraqueur (un endroit où il ne pourrait lancer un sort de patronus, normal sans baguette), comme c'était effrayant. Or, il avait tous ses papiers, donc pas de raison que cela se déroule mal, c'était juste un mauvais moment à passer.

Il sursauta quand son nom fut prononcer, décidément, il c'était un peut trop plonger dans ses pensées. L'adolescent entra donc dans le bureau, se demandant s'il n'avait pas déjà vu l'homme quelque part mais, n'arrivait à se concentrer assez pour trouver ou. Peu importe, pour le moment, le commissaire n'avait l'air d'un monstre prêt à le dévorer, il lui proposait même un café (qu'il refusa poliment) puis, entra dans le vif du sujet. Essayant de ne pas montrer son stress, l'adolescent fourni tous les papiers, priant les dieux de ne pas en avoir oublié un seul (cela dit, comment ça ce pourrait ? Il les avait classé, ranger, dans une des poches de son sac, les ayant bougés que le matin même), pourtant, son cerveau n'arrêtait de le harceler en lui soufflant que cela se pourrait bien. Heureusement, malgré les pensées parasites, Malcolm n'avait perdu sa voix et, répondit de son ton neutre à l'homme assit en face :

« Je ne connais pas ma famille moldue, tout ce que j'en sais viens de mon père. Il dit que notre sang fut souillé à cause de ma mère, c'est d'elle que viendraient les moldus. Huumm, je suppose que c'est vrai, elle est partie quand j'étais petit ... »

Il fit une pause, pendant un instant, fouillant dans sa mémoire, cherchant la moindre indication sur sa famille moldue, lorsqu'un souvenir lointain l'éclaira soudainement ;

« En fait, je crois me souvenir que c'est la mère, de ma mère, qui est une moldue, je n'en sais pas plus. Je ne l'ai jamais vu et, mon père à couper tous les ponts avec ma mère et, sa famille, donc moi aussi j'ai coupé tout contact, depuis longtemps ... »

Il n'y avait aucun regret dans sa voix, c'était juste comme ça, de plus, cela ne faisait tellement longtemps maintenant que, sa chère mère ne lui manquait plus vraiment. Quoi qu'il en soit, Malcolm espéra que cela suffirait au commissaire, après tout, il c'était tout bonnement contenter de dire la vérité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 08/05/2014
Parchemins postés : 58



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Edwyn Bedan


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan Mer 14 Jan - 12:29

C'était toujours la même histoire et Edwyn Bedan la connaissait bien. Oui, bien sur, je suis sang mêlé, il y a bien des moldus dans ma famille, mais regardez, monsieur le commissaire, nous avons coupé tous les ponts avec eux, ou alors je ne suis pas sang pur mais je ne sais pas qui sont mes ancêtres moldus, c'est une erreur qui remonte à loin, je ne sais pas de qui il s'agit. Vérité ou mensonge ? C'était à Edwyn de le déterminer..malheureusement. Il n'était pas du tout impossible qu'on lui mente. Personne ne voulait aller à Azkaban, mais croire qu'ils pourraient y échapper était stupide. Ce n'est qu'une question de temps. Si ce n'est pas moi, ce sera quelqu'un d'autre. C'est une fatalité. L'Intendance parvenait toujours à détruire ses ennemis, quitte à patienter, gentiment mais surement.

Inutile donc de lutter : quiconque avait vu, et Edwyn était aux premières loges pour le voir, la machine impitoyable du département du Sang et des Lois en marche, ne pouvait pas en douter. Aussi mentir était perdu d'avance. Bedan était de toute façon quelqu'un de minutieux. Toujours poli, jamais méchant, s'il pouvait être un peu psychorigide et agacé de la lenteur de certains – en bon intellectuel imbu de lui même, faire marche arrière pour revenir au rythme de pensées d'abrutis finis, et qui plus est sang mêlés l'agaçait profondément – il était simplement consciencieux. Un fonctionnaire. C'était peut-être pire que les bourreaux. Il faisait ce qu'on lui demandait de faire. Il ne posait pas de questions. Il ne faisait qu'interroger les gens. Il s'en lavait les mains.

Edwyn Bedan nota d'un air attentif tout ce que lui expliqua Malcolm Lewis, examinant dans le même temps les documents que lui avait fourni ce dernier. Il ne semblait pas mentir, il semblait tout simplement ne vraiment pas savoir, un concept étrange aux yeux du commissaire du sang, pour qui la généalogie était une seconde nature. En temps que sang pur, il connaissait parfaitement les origines de sa famille, et ce depuis les premiers membres de la lignée Bedan. Qu'on ne s'intéresse pas un minimum – surtout lorsque c'était une source de souillure potentiellement préjudiciable – à son propre sang lui paraissait une aberration grossière, mais soit. Il n'insista pas et continua à noter.

« Est-ce que vous pouvez me préciser le nom de vos ascendants maternels que vous connaissez ? Nous allons effectuer une petite vérification sur la base des informations que vous nous donnerez. Il s'agit d'identifier si cette branche avec qui votre famille sorcière a rompu n'a pas donné naissance à des nés-moldus. »


Il guettait la réaction traditionnelle du menteur : les premiers signes d'inquiétudes, en somme. Ils réagissent toujours tous de la même manière, cela ne sera pas difficile à voir. Lorsqu'ils mentaient, c'étaient parce qu'ils protégeaient quelqu'un : des cousins, nièces, sang de bourbe, au premier chef. Non, il n'était parano, il l'avait déjà vu. Et alors, quand il envisageait cette hypothèse, les gens paniquaient et se demandaient ce qu'il savait. Mais il ne vit pas grand chose chez Malcolm Lewis, sinon du détachement. Bon. Il nota encore ce que le jeune homme disait.

Puis il continua. Il prit la baguette du jeune homme, que la sécurité avait déposé avec le dossier de Lewis sur son bureau, et la leva à hauteur d'oeil.

« Ceci est bien votre baguette ? Pouvez vous me donner sa composition exacte, s'il vous plait ? »
Méthode classique. Si tu l'as volé, tu ne sais pas de quoi elle est faite. Une fois cela fait, il ne restait plus qu'à demander : « Bien, maintenant, si vous voulez bien lancer un sort, n'importe lequel. »

Il s'agissait là de vérifier s'il pouvait utiliser la magie. Edwyn fit un signe de la main encourageant :

« Allez-y. »

HRP : Pour le dé, c'est le PA1 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2014
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malcolm C. Lewis


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan Jeu 29 Jan - 21:14

L’homme lui demanda des noms, Malcolm du rechercher plus profondément dans sa mémoire, tout en devant décrire sa baguette puis lancé un sort. Tout d’abord, le jeune adolescent préféra donner les noms, de but en blanc sans aucunes émotions dans la voix, autre qu’une légère pointe d’ennuie parce qu’il aurait préféré être ailleurs que son cul assis sur cette chaise de bureau. Magie Mcfly était le nom de la grand-mère maternel, comment il s’en rappelait, il n’en savait rien, parfois la mémoire pouvait stocker de ces trucs, il donna également le nom de sa mère, Sabrina, un nom qui lui était plus familier déjà. Le commissaire devait vérifier s’il mentait, Malcolm s’en doutait, eh bien, qui était assez bête pour mentir à un commissaire du sang ?

Certainement pas lui en tout cas. Il ne savait pas exactement ce que l’homme ferait exactement de ses informations, peut être envoyer ces femmes en prison ou ailleurs, cela lui important peut en réalité. Elles étaient des traitres à leur sang, il n’allait pas faire de sentiments pour elle, s’il aurait été question de son père ou sa tante, alors l’adolescent aurait été bien plus inquiet. Certes, il trouvait son père ennuyeux et, sa tante déranger mais, ils représentaient tout deux sa seule famille. Quoiqu’il en soit, Malcolm décida de ne pas trop se prendre la tête, préférant passer à la suite, c'est-à-dire sa baguette. La voir dans les mains de quelqu’un d’autre le dérangea, heureusement que cela ne dura pas longtemps, néanmoins, il ne montra pas sa gène et, se contenta de décrire exactement le petit objet de bois. Il connaissait la combinaison par cœur, estimant cela important de connaître la combinaison de sa propre baguette plus important que sa propre famille, peut être était ce une erreur.

Ce fut donc sans hésiter qu’il répondit : Bois frêne, écaille de dragon (un vert gallois, il avait demander au vendeur), 27,5 centimètre de long, Malcolm était fier de cette baguette. Le jeune homme du ensuite lancé un sort mineur, sûrement pour vérifier qu’il était un véritable sorcier et, non une espèce d’usurpateur. Malcolm réfléchi de nouveau juste quelques instants, quel genre de sort pourrait il lancé sans se planter ? Finalement, une idée toute simple lui vint, fouillant dans les poches de son manteau, il trouva un morceau de parchemin ou était griffonner un dessin, un dragon encore une fois. C’était un brouillon également, quelques notes de cours pouvaient se faire voir dessus, y jetant un coup d’œil distrait, Malcolm pu voir que ce fut sur un cour de potion. Peut importe en fait, ce n’était guère important. Pointant sa baguette vers le parchemin, il prononça clairement le sol :

« Wingardium Leviosa »

Le parchemin s’éleva doucement dans les airs. Certes, ce n’était guère impressionnant mais, il n’était pas ici pour se la pété, si ? En tout cas, il se demanda ce que serait la suite, pour le moment, ce n’était pas si terrible (en fait, il avait juste stresser pour rien) …


Dernière édition par Malcolm C. Lewis le Jeu 29 Jan - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5341



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan Jeu 29 Jan - 21:14

Le membre 'Malcolm C. Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé PA 1' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 08/05/2014
Parchemins postés : 58



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Edwyn Bedan


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan Ven 6 Fév - 14:38

Edwyn Bedan n'était pas quelqu'un de méchant, il ne détestait personne. En réalité, il ressentait une assez grande indifférence envers son métier. La médiocrité, ça ne m'intéresse pas. La plupart des gens qu'il croisait étaient dans la moyenne. Et la banalité n'intéressait pas Edwyn Bedan, elle était alimentaire, même s'il restait un type consciencieux, puisqu'il avait par nature la mentalité parfaite d'un fonctionnaire. Il était de sang pur, il avait gagné le droit de ne pas les fréquenter, parce que lui n'était pas banal, il était au dessus de la moyenne, et ce même intellectuellement parlant, peu importait ce que les gens disaient. Toujours les mêmes conneries, le même profil, rien de neuf, tout est vieux. Sang mêlé, sans histoire, on ne sait pas trop qui est le moldu à l'origine de la souillure familiale, toujours le même problème, rien à raconter, c'est plat, chiant, c'est la majorité des cas. Bedan n'était pas chiant comme Yaxley, il n'emmerdait pas les gens s'il n'avait rien à dire, et la plupart du temps,  il n'avait rien à dire, même si lui aussi s'ennuyait sacrément pour le coup. L'étude des criminels, la phrénologie, voilà ce qui l'intéressait, et c'était pour cela qu'il était là. Peaufiner son étude sur les nés-moldus.

Il était un juriste, un scientifique – un fumiste – dans l'âme, il voulait toujours démontrer ses théories, mais voilà, il n'était pas arrivé au bon moment, il ne tombait pas sur les bonnes personnes. Les nés-moldus, il ne tombait que rarement dessus, et ses observations restaient trop minimes pour en faire des généralités, son travail perdait donc tout intérêt... La vérité, c'était que les nés-moldus, ils avaient presque tous disparu, éliminés, finis. Il en restait en Irlande, mais on ne lui confiait pas les dossiers irlandais. Je me tape déjà la banalité, je ne me charge pas des bouseux en prime. Witcher connaissait la mentalité de ses troupes, il donnait les dossiers à d'autres excités.

Mais voilà. C'était emmerdant. Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire sur Malcolm Lewis ? Pas grand chose à vrai dire, un gamin lambda, sang mêlé, pas dangereux, qui n'avait rien contre le régime. T'as rien contre le régime ? Il aurait pu le demander, carrément, il connaissait la réponse. Non monsieur, je crois au régime. Il n'avait jamais de problèmes avec la jeunesse. Ce n'était même pas qu'ils savaient qu'il était complètement stupide de répondre que leur plus grand désir était de rejoindre les insurgés, non même pas, c'est qu'ils étaient vraiment puristes. Lavage de cerveau, bonjour, on a tué toute idée de réflexion chez les jeunes, ils se laissent vivre, et ils ne seront plus bons à rien quand il faudra remplacer les hauts fonctionnaires. Une autre histoire, rien à foutre.

Bon, il ne faisait pas beaucoup d'efforts, le Lewis, pour l'aider, mais bon, comme d'habitude, quoi. Il se retint de lever les yeux au ciel et appela sa secrétaire pour qu'elle vérifie tout cela, puis regarda Malcolm exécuter son sort. Il prit quelques notes et sur ce la secrétaire revint pour lui confirmer que tout était véridique. Edwyn prit un formulaire rose et le remplit, avant de le tendre à Malcolm :

« Voici votre certificat du sang. Vous êtes classé sang mêlé. Ne perdez pas ce formulaire, aucun duplicata ne sera fourni. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dossier Lewis || Bedan

Revenir en haut Aller en bas

Dossier Lewis || Bedan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Monde adulte
-