POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Event n°1 : Le carnaval puriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR

avatar
Date de naissance du joueur : 13/08/1990
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 13/08/2014
Parchemins postés : 242


Maître du Jeu


MessageSujet: Event n°1 : Le carnaval puriste Mar 9 Fév - 17:06


   Event n°1 : Le Carnaval Puriste


Le ministère était en fête et de mémoire de sorciers, on n'avait pas souvent vu une telle débauche de luxe, surtout pour un simple carnaval. Dans l'esprit des mangemorts et du Ministère dirigé par Malefoy, gouverner c'était dépenser. Pour impressionner, pour montrer leur puissance, faire étalage de leur pouvoir et surtout profiter de celui-ci si chèrement acquis selon eux. La société puriste méritait de diriger le pays, se disaient-ils. Non seulement parce qu'elle était plus riche et intelligente que les autres, mais aussi plus pure. Et les officiels du gouvernement ignoraient royalement les grondements et la colère qu'on commençait à entendre de la part du peuple, mais également de l'opposition.

Se trouvaient-là, en ce jour de Mardi Gras, tous les membres du gouvernement, suivis de nombre de petites mains, secrétaires et conseillers ayant plus ou moins de pouvoir selon les cas. Hommes de l'ombre ou véritables dirigeants ? En tout cas, tout le gratin de l'Élite sang pur soutenant complaisamment le régime fantoche de Lucius Malefoy était présent, et pour n'oublier personne, les cadres des Forces Puristes, ainsi que quelques membres chanceux du parti avaient également été invités. Invités certes, mais pas sans condescendance pour autant - il fallait bien permettre à la base du parti (terme usé avec un certain mépris par Narcissa Malefoy, qui aurait pu tout aussi bien dire "chair à canon" ou encore "moutons suiveurs" avec le même désintérêt) de s'amuser un peu. Le parti raisonnait, comme toute cette société, un peu comme une bande de grands seigneurs faisant la charité, montrant bien haut leurs gallions, et appelant le reste du monde « nos pauvres » d'un air compassé et entendu.

Pour compléter le tableau, on trouvait également à la soirée quelques parvenus de sang-mêlé – à défaut du sang, l'argent pouvait bien vous acheter une entrée – dirigeant des entreprises influentes, se montrant de-ci de-là. Bien sûr, on pouvait également compter sur la présence de la Gazette du Sorcier et des tabloïds comme Sorcière Hebdo, plus ou moins à la solde du gouvernement ou bien décidés à ne pas se mouiller, pour couvrir l'événement.

Et de fait, on ne pouvait pas en être déçu. Masques magnifiques, costumes brillants d'or, champagne hors de prix et petits fours luxueux se côtoyaient dans l'Atrium du Ministère. On attendait le Ministre de la Magie d'un instant à l'autre, pour convaincre les soutiens du purisme : s'ils donnaient plus d'argent, ils auraient plus de fêtes, le luxe ne s'arrêterait jamais, ils pourraient même remettre leurs enfants à Poudlard, et bien sûr, les merlinistes seraient balayés.

Restait donc à voir, si, en ce jour costumé, les puristes ferraient bas les masques, et montreraient enfin leur vrai visage...


   





   
   crazyoilmachine pour Poudnoir


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 795



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Event n°1 : Le carnaval puriste Mar 16 Fév - 23:33

Le ministère n'était pas au mieux de sa forme. Un observateur moins aguerris aurait peut-être plus de mal qu'elle a le voir, mais après tout observer était son métier. On ne pouvait pas en vouloir à ceux qui n'étaient pas formé de ne pas le voir. Sans compter que s'il allait mal, le ministère de la magie faisait un travail admirable pour le cacher. Tout était fais pour endormir les suspicions, bal, fête démesurée, événements sur événements, somme toute on donnait au peuple -selon l'expression populaire - du pain et du vin en plus des jeux pour mieux l'endormir. Jusqu'à présent, la technique semblait marcher, mais peut-être plus pour longtemps. Dernièrement, les critiques sur la façon dont était administré le ministère pleuvaient, alimentées de bonne grâce par Kingsley et ses acolytes. C'était de bonne guerre puisque le propre d'un camp était de discréditer l'autre. Sans compter qu'il fallait s'y attendre. Les gens étaient indulgents les six premiers mois d'un mandat, il fallait le temps au nouveau ministre de mettre sa politique en place, mais passer ce délai, on attendait des résultats. Or, n'était-ce pas les résultats qui manquaient précisément à l'administration Malefoy ? Six mois après le début de son mandat, le public recevait toujours des nouvelles très floues concernant Poudlard. Oui, l'école serait remise sur pied, mais aucune date précise n'était avancée. Dans son discours de Janvier, Lucius Malefoy avait annoncé qu'il envisageait de donner cours aux élèves au sein du ministère même. Cette déclaration avait suscité beaucoup de scepticisme d'après les derniers renseignements d'Anne. La campagne de dénigrement du ministère commençait à porter ses fruits puisque les gens avaient accueilli la nouvelle sans trop y croire. D'exaspération, un collectif de parents chargé d'occuper les élèves dans cette période creuse, s'était constitué partie civile pour attaquer le ministère et ses promesses fallacieuses. Bien entendu, l'action ne donnerait rien, mais elle avait eu un certain retentissement médiatique puisque même du temps où on avait réclamé la démission de Dumbledore de Poudlard, on n’avait pas été aussi loin.

Le carnaval qui avait lieu aujourd'hui n'était, encore une fois qu'une tentative comme une autre d'endormir des critiques, mais surtout de rassurer les hautes pontes de la société sorcière et les supporters de la campagne de Malefoy qui attendaient, eux aussi, des résultats. Seule ombre sur le tableau, un carnaval merliniste s'était, lui aussi, organisé aujourd'hui de façon tout à fait spontanée et on murmurait que des membres de l'ordre seraient peut-être caché dans la foule. Bien entendu, au nom de la démocratie, on ne pouvait pas empêcher ce carnaval. Au mieux, les autorités pouvaient tenter de le surveiller pour empêcher tout débordement. Et si par hasard, on capturait un membre de l'ordre quelle victoire pour Malefoy, qui pourrait publiquement accuser Kingsley de protéger des hors la loi.

Dans un autre monde, les mangemorts auraient tout simplement pu interdire la manifestation et supprimer l'opposition, mais ça aurait inclus tant d’autres facteurs que la simple force de frappe des sbires du Seigneur des Ténèbres. En premier lieu, un corps unifié et des mangemorts assez oublieux de leurs propres avantages politiques que pour s'unir pour défendre une seule et même cause : la domination sorcière et puriste. Bien entendu, les mangemorts seuls sachant que Voldemort était réduit à l'État de créatures débiles, il était facile de penser que les mangemorts et les puristes voulaient réellement voir une société démocratique mise en place. Après tout, Harry Potter mort, on s'était facilement imaginé que la prise de pouvoir serait rapide, mais également sanglante.

D'un côté de l'autre de l'échiquier, les rois avaient commencé à faire danser leurs pions au rythme d'une marche peut-être funèbre. Dans cette atmosphère, même sans avoir totalement conscience de tout ce qui se tramait, les différents invités de ce carnaval percevaient tout de même que l'atmosphère avait quelque chose de différent aujourd'hui. Chacun avait sortit son plus beau costume et sa plus belle tenue. Dans l’Atrium où se déroulait l’évènement, ce n’était qu’un défilé de couleurs bariolées. Principaux membres des familles sang pur, entrepreneurs, ambassadeurs. L’élite, en quelque sorte était rassemblée ici. Par élite, on parlait ici de l'élite puriste, et non pas intellectuelle. La "meilleure" compagnie, n'était pas toujours celle que l'on choisirait pour elle-même.

Son grand-père avait été invité, mais depuis la mort de sa femme, il sortait peu en public. C'était son fils aîné, Archibald, accompagné de sa femme Esther Parkison et leur deux fils Roland et Peter qu'il revenait l'honneur de représenter la famille. Soulevant son masque, elle salua ses cousins et pris le temps de discuter avec eux avant de circuler un peu dans la salle. Ce n’était pas le genre d’évènement qu’elle privilégiait, mais elle venait de monter en grade et son directeur pensait que ce n’était pas une mauvaise chose qu’elle étende son réseau. Personne dans les employés du ministère n’échappait à l’aspect politique des choses.

Après avoir parlé à quelques personnes, elle se dirigea vers son chef de service. Il discutait avec un mangemort, mais lorsqu’il la vit, il interrompit sa conversation et l’entraina un peu à part.

« Vous savez qu’un carnaval Merliniste à lieu en ce moment même. La police magique est sur place bien entendu, mais il ne serait pas inintéressant que vous alliez y faire un tour d’ici une heure. On ne sait jamais, certains de nos amis seront peut-être sur place.
Bien entendu. »

Avec un sourire attendu, elle retourna aux mondanités, heureuse de savoir qu’elle n’y resterait pas longtemps aujourd’hui. Quoi de mieux qu’une après midi à espionner incognito une manifestation après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Propriétaire du Emerald's ;; Parrain de la pègre

| Propriétaire du Emerald's ;; Parrain de la pègre

avatar
Date de naissance du joueur : 06/03/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 08/09/2015
Parchemins postés : 69



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Joe Emerald


MessageSujet: Re: Event n°1 : Le carnaval puriste Mar 1 Mar - 16:05

« Une heure et on s'en va, pitié.
- Si tu veux, je ne comptes pas rester. Jez travaille sur le carnaval merliniste, de toute façon, et ton frère va être tenté de piquer dans la caisse si on ne fait rien. J'espère bien tomber sur Jeff, aussi, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu.
-MacMillan ? Pas sur qu'il veuille te parler, p'pa. Il est pro-merlinistes à mort, tu vas voir qu'il te dira que tu es un traître.
- Hm ? Ne prête pas ton avis à mes amis, Fenton, merci. Bon allons-y. »

Joseph Emerald était d'une excellente humeur, en ce jour de Carnaval, lorsqu'il transplana au ministère avec son fils aîné. Le tapage médiatique que les merlinistes avaient fait avait porté ses fruits, et les rues devaient être noires de monde. Sentant toujours la possibilité d'une bonne affaire, Joe avait fait installé une buvette sur le parcours des manifestants, et espérait faire d'excellents bénéfices à la fin de la journée. Oh bien sur, il aurait pu envoyer Fenton faire ça – ou même le laisser aller à la manifestation. Après tout, ses garçons étaient plus que majeurs. Mais d'après ses informations, ça risquait franchement de tourner à l'émeute, là dehors, et si Tom était de taille à gérer ça, ce n'était clairement pas le cas de Fenton, pas tout seul, pas sans lui. Il n'était pas trop inquiet pour sa femme ; sous ses airs sympathiques Jezabel était une flic correcte, habituée à gérer ce genre de problématiques.

Pendant ce temps là, le monde puriste dansait. Ah, vous voilà, tous, se dit-il en rentrant au ministère, haute silhouette facilement reconnaissable malgré son masque, quelque peu réalisé dans le style steampunk, imitant des rouages et du métal. Si Londres brûle, arrêterez vous votre fête ? Ils vivaient hors du temps, à la limite de voir le monde, leur monde, s'effondrer, ces gens, et ils s'en foutaient éperdument, d'ailleurs, comme s'ils ne réalisaient pas du tout ce qui leur arrivait. Et bien, si vous vous effondrez, au moins, j'en aurais profité un peu. Joe comptait bien faire payer tout le monde, et il sentait de bonnes affaires en vue au carnaval puriste, d'où le fait qu'il y aie trainé son fils ainé. De toute façon, un jour, il me succédera. Il faudra bien ranger ses idées au placard de temps en temps, s'il veut survivre.

Se procurer des invitations n'avait pas été très compliqué. Il connaissait suffisamment de gens pour qu'on lui en donne, et il était presque une figure incontournable. Il n'était pas vraiment un membre de l'élite puriste, parce qu'il ne venait pas de l'Elite et qu'il n'était pas puriste, mais les gens faisaient des affaires avec lui. On se méfiait de lui, on essayait aussi de l'amadouer. Il serra des mains, faucha une coupe de champagne à un serveur. On lui parlait poliment, mais avec une répugnance à peine dissimulé. Ce sang mêlé ! Ce parvenu ! Comment peut-il survivre, comment peut-il seulement exister ! J'existe par vos bassesses, par vos faiblesses, par votre argent, que vous voulez bien me donner pour cacher ou étouffer vos vices, ou parfois les révéler, pour servir votre guéguerre. J'existe parce qu'on m'écoute. J'existe parce que vous m'avez laissé exister, et maintenant, vous devez faire avec moi. Je suis une sangsue, un requin. On ne se débarrasse pas de moi facilement. C'est tout.

S'il s'était présenté aux élections pour devenir grand électeur, Emerald aurait surement été élu. Du moins se le disait-il. En attendant d'avoir une influence politique certaine, il était écouté des petits commerçants, qui pensaient taxes et impots plus qu'idées, des criminels, de beaucoup de sang mêlés plutôt aisés et ambitieux. Il cultivait un réseau ici, pas forcément avec des gens qu'il aimait, mais qui lui étaient nécessaires.

Après, s'ils se cassaient la gueule, ce n'était pas son problème, lui, il n'était à cette fête que presque par hasard, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 795



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Event n°1 : Le carnaval puriste Jeu 10 Mar - 17:56

Dans ce genre d'évènement, certaines personnes étaient comme des poissons dans l'eau. Dans le monde moldu, Anne faisait partie de ces gens. Depuis son enfance, elle était habituée, avec ses parents, à fréquenter la haute société anglaise et ses évènements protocolaires. Soirées mondaines, bals, concours hippique, Wimbledon, etc. Elle avait profité de tout ce que le statut de ses parents pouvait lui offrir dans sa jeunesse. Elle en avait d'ailleurs profité presque à l'excès puisqu'elle passait la majorité de son temps dans le monde sorcier. Quand elle revenait chez elle, elle passait du temps avec ses parents et son frère pour pallier l'éloignement qu'entraînait inévitablement sa condition de sorcière. Probablement inconsciemment, elle désirait rassurer ses parents en se comportant comme une parfaite moldue. Elle avait donc intégré très vite toutes les conventions sociales qu'on désirait la voir affiché pour faire la fierté de sa famille.

Dans le monde sorcier, c'était une tout autre paire de manches. Elle connaissait la danse, ce qu'on attendait d'elle, les conventions, l'attitude qu'elle devait avoir, le soin à apporter à sa tenue, les opinions qu'on s'attendait à la voir soutenir. Tout n'était qu'une danse bien réglée sur du papier à musique. Elle ne possédait simplement pas le même statut. Oh certes, elle restait très bien considérée, mais il y en avait tant au-dessus d'elle. Anne aurait pu trouver ça gênant, mais elle connaissait le revers de la célébrité et de l'attention. Elle savait que pour le moment, elle était bien mieux comme elle était. Petite sang pur travaillant dans un département trop secret pour qu'on ose lui poser une question à ce sujet. Peu de personnes la scrutaient, on ne prêtait pas attention à ses actions et — pour le moment — c'était très bien comme ça.

Jolie femme, elle n'était pourtant pas de celle sur qui on se retournait en rue. Elle abordait généralement des tenues de qualité et de bon goût discrètes. Aujourd'hui, carnaval oblige, elle avait dérogé à la règle en faisant un effort particulier. Elle-même devait se l'avouer, elle était éblouissante. Sa robe était faite d'un tissu spécial dont la couleur changeait subtilement en fonction du décor autour d'elle. Dans le hall du ministère, elle avait été dans les tons de noir et de vert émeraude tandis que dans la salle où se déroulait la fête, elle prenait à présent des tons or et brun. Sur son corps, elle avait, à l'aide d'un sort, tatoué tout une série de symboles runiques inspirés de ceux que se tatouait une tribu sorcière en Australie. Un masque en argent recouvrait une partie de son visage, laissant tout de même sa bouche apparente. Elle n'était pas la plus exotique des personnes présentes. Certaines avaient défié les limites de l'imagination et du bon goût, mais elle se faisait tout de même remarquer.

Suite aux instructions de son chef de service, elle avait prévu de rester une petite heure à la fête. Elle n'avait plus qu'à trouver en compagnie de qui elle allait passer la dite heure. Elle déambula dans la salle, certaine qu'Hypérion était là. Avec lui au moins, elle ne s'ennuyait pas. Un serveur lui tendit un verre. Elle le prit avec reconnaissance tout en continuant à chercher son ami. Elle évita Fenton Sallybanks avec une certaine habilité et un certain soulagement tout en se demandant ce qu'il faisait là. Si Anne s'entendait bien avec Tom, elle se rendait bien compte que Fenton, son frère, ne l'avait jamais aimé et il la traitait avec une froide politesse qu'elle trouvait désagréable.

Soudain, une cohue se fit, elle se fit bousculer par plusieurs femmes, qui se précipitait sur la femme qui ministre qui venait de faire son entrée. Dans la cohue, elle bouscula un homme d'âge mûr par inadvertance et renversa le contenu de sa coupe sur lui. Elle porta une main à sa bouche, réelle embêtée et se confondit en excuse :

"Par Merlin, toutes mes excuses, je ne pensais pas que ces dames perdraient toutes mesures à cause de l'arrivée de Madame Malefoy. Permettez."

Elle sortit sa baguette et fit un rapide mouvement de poignet sans dire quoi que ce soit, effaçant au moins l'humidité des vêtements de sa victime. Elle replaça sa baguette dans son fourreau d'un geste expert et tendit sa main à l'homme.

"Contactez-moi si jamais j'avais abîmé vos vêtements de façon irréversible, je vous dédommagerais. Je suis Anne Fraser."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR

avatar
Date de naissance du joueur : 13/08/1990
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 13/08/2014
Parchemins postés : 242


Maître du Jeu


MessageSujet: Re: Event n°1 : Le carnaval puriste Mar 28 Juin - 10:41


Event n°1 : Le Carnaval Puriste


La fête battait son plein au ministère. On n'avait pas encore vu le ministre, on se demandait si on le verrait, mais les cadres étaient là. Ils vivaient tous dans une bulle, et la plupart ne savaient pas quelles décisions prendre. Ils se contentaient de faire la fête à une puissance et une vitesse inimaginable, comme si leur argent et leur nom pouvait les sauver de tout, alors que dehors, les grondements du peuple en colère raisonnaient lourdement. Il y avait trop de taxes, et Poudlard n'avait pas rouvert, on écrasait et on méprisait les gens. Même les plus conservateurs des sang mêlés, qui avaient voté pour Lucius Malefoy parce qu'ils voulaient quelqu'un qui défende la tradition, commençaient eux aussi à se montrer mécontents.

Les gens de la classe moyenne étaient dans la rue : ce n'était pas simplement les merlinistes, c'était plus large que ça. Mais le Ministère persistait à ne pas le voir et à travailler pour une élite, sans comprendre que le pays était au bord de la rupture, prêt à partir en grève généralisée ou pour des semaines de manifestations, ce qui serait impossible à gérer pour le ministre. Lorsque le directeur de la police magique débarqua au ministère et demanda d'urgence une réunion avec son supérieur, Chapman Rosier, qui dirigeait la Justice Magique, et Lucius Malefoy, le ministre, tout le monde savait qu'il fallait faire quelque chose.

Rosier avait toujours été un partisan de la dureté, il se fichait éperdument des conséquences et de l'avis des merlinistes : il fallait étouffer la révolte dans l'oeuf, sinon ils étaient partis pour des mois de conflit social généralisé, dangereux, et hautement nuisible et contraire au purisme, ce qui était intolérable. Ce point de vue l'emporta finalement lorsqu'il argua que cela montrerait l'autorité du gouvernement et que ce dernier ne se laissait pas faire ni impressionner par une bande de hippies défilant dans des rues.

Ils annonceraient plusieurs projets pour calmer le peuple : des vacances nationales pour relancer l'économie, éviter un mécontentement généralisé et faire oublier cet incident, et fin aout, la reprise des cours, à défaut de la réouverture de Poudlard, pour les élèves. Ce fut ce que le ministre déclara lorsqu'il se montra enfin à la fête, cloturant ainsi la réception. Le monde puriste ne devait même pas avoir vu qu'il se passait quelque chose, ni que l'espace d'un instant, la sorcellerie britannique avait vacillé.








crazyoilmachine pour Poudnoir


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event n°1 : Le carnaval puriste

Revenir en haut Aller en bas

Event n°1 : Le carnaval puriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Ministère de la Magie :: Niveau 8, Atrium
-