POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Chapman Rosier || Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 08/04/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2016
    Parchemins postés : 110



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: peu rempli
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 13PV
    Chapman Rosier


MessageSujet: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 16:15


Chapman Rosier


Identity



Mon nom  est Chapman Quintus Sullivan Rosier mais on me surnomme parfois Chap, grand-père, papy. On me surnomme également le Prêcheur, ou padre, par moquerie ou par affection. J'ai 73 ans. Je suis originaire de Londres où j'ai vu le jour le 15 Février 1926. Je suis actuellement veuf depuis cinq ans.. J'ai étudié à Poudlard au sein de la maison Serdaigle et à l'université magique de Johannesburg, puis à celle de Dublin et je travaille comme directeur du département de la Justice Magique en ma qualité de mangemort. Je suis sang pur. Ma baguette est en bois d'ébène, mesure 30,3 centimètres et contient une plume de phénix. et mon patronus est un bouledogue.Enfin, on dit que je ressemble à Clint Eastwood.

We know who you are...


♦ Famille : Chapman est le fils de Sullivan Rosier (1871-1946), ancien Serpentard et médicomage de renom. Il épousa tardivement sa femme, Pulchra Selwyn (1900-1975), qui ne travailla jamais et occupa toute sa vie à se répandre en commérages sur les membres de la bonne société sorcière après une scolarité pourtant brillante à Serdaigle. Ils eurent deux enfants : Druella (1921-1955), qui suivit l'exemple de femme au foyer de sa mère et épousa Cignus Black III, avec laquelle elle eut trois filles, Andromeda, Bellatrix et Narcissa. Chapman est donc l'oncle de ces trois dernières, le grand-oncle de Drago Malefoy et de Nymphadora Tonks (ce qui suscite chez lui plus de dégout qu'autre chose) et  l'arrière-grand-oncle de Teddy Lupin (ce dont personne n'a jugé utile de l'informer, il en ferait sans doute une attaque.)

Du coté de ses grands-parents, Julian Rosier (1849-1930) était un ancien Serdaigle et fut juge au Magenmagot. Sa femme, Alice Avery (1851-1936) étudia elle aussi au sein de cette maison et devint professeur de métamorphose à Poudlard pendant un certain temps avant de se retirer pour élever son fils. Du coté maternel, Quintus Selwyn (1862-1939), après avoir étudié à Serpentard, officia comme briseur de sorts chez Gringotts. Sa femme, Irene Travers (1865-1949), consacra son existence à ses enfants après avoir étudié elle aussi à Serpentard.

Chapman a épousé sa femme, Joséphine Parkinson (1926-1994) en 1942. C'était plutôt un choix de leurs parents, même s'ils se sont toujours bien entendus et qu'une vraie complicité est née entre eux. Si bien que depuis le décès de sa femme, il faut bien le dire : Chap' est excessivement malheureux. On dit qu'il erre sans but dans son manoir devenu trop grand pour lui, et que depuis la mort de Joséphine, il est de plus en plus aigri...

Chapman a eu deux fils : Evan (1946-1981), ancien Serpentard, mangemort et avocat de son état, était son ainé et son préféré, son portrait craché. Son second fils, Donovan (1951-) est un bon garçon, mais sans charisme particulier.

Il a également trois petits enfants : Adrian (1966-), ancien Gryffondor, mangemort travaillant au bureau des aurors, source permanente de déception pour Chapman, car il ressemble beaucoup plus à sa mère, une Prewett, sorte d'aventurière méprisable au plus haut point selon Chapman (c'est la tante de Molly Weasley et des frères Prewett, il n'y a rien à en attendre). Ensuite, il y a Morgan (1977-) qui effectue des études à l'étranger : un bon garçon, un peu trop jeune pour s'en faire une opinion, et puis bien sur sa petite fille, Alice sa favorite, qu'il a élevé à la mort de son père, et qui est sa petite préférée.


♦ Avis sur la situation actuelle : Chapman est un homme d'un autre temps : ses convictions sont résolument conservatrices, et sont le résultat d'une éducation logique au XIXe siècle, mais déjà dépassée au début XXe, lorsqu'il est né. Ainsi, pour le vieux mangemort, la société sorcière repose forcément sur une organisation sociale hiérarchisée et immuable. Les sang purs sont l'Elite de la Sorcellerie et doivent gouverner. Les sang mêlés doivent être tolérés, mais soumis aux pouvoirs, et gouvernés. Trop de dilutions du sang, trop de nés-moldus, sont dangereux pour la sorcellerie, car ils la conduisent à disparaître, anéantie par la culture moldue et la perte de pouvoir. Il ne faut donc pas de mélange, et cette structure ne peut pas être modifiée Toute personne qui ne respecte pas ce principe, et qui ne suit pas les règles de son groupe, est un danger pour la société et doit être éliminée. On ne peut pas se compromettre pour l'argent ou le pouvoir, seule compte la pureté du sang : le reste est foutaise. Par conséquent, il faut également, pour l'élite de la nation, avoir un comportement exemplaire, honnête et moral. Si Chapman est un mangemort depuis les premiers temps, et qu'il est un fidèle de la première heure, il n'apprécie donc que moyennement le gouvernement Malefoy : d'abord parce qu'il est trop tiède, et ensuite parce que Lucius ne pense qu'à sa pomme et pas à l'intérêt commun. Néanmoins, il a accepté de participer au ministère Malefoy : Chapman a en effet pour but de moraliser le gouvernement, et il veut être présent pour lutter contre l'Ordre du Phénix.

♦ Informations : Honnête ♦ Franc ♦ Austère ♦ Exigeant ♦ Travailleur ♦ Autoritaire ♦ Jaloux ♦ Protecteur ♦ Brillant orateur ♦ Attaché à sa famille ♦ Moralisateur ♦ Traditionaliste ♦ Illuminé complet se prenant pour Dieu le père, ou son représentant ♦ Sa mission est de punir les pécheurs qui mettent en danger la société sorcière ♦ Incorruptible ♦ Méprisant ♦ Peu causant ♦ Ne manque pourtant pas d'humour si on creuse bien ♦ Loyal ♦ Aime les livres, le thé, apprendre, la recherche, l'ordre ♦ N'aime pas : les gens dévergondés, la fête, l'alcool, le bruit ♦ Extrêmement seul depuis la mort de sa femme ♦ A toujours tenté d'être présent pour ses petits enfants ♦ Facilement déçu ♦ Accorde difficilement sa confiance ♦ Élitiste ♦ Impitoyable pour les traitres à leur sang et pour ceux qui mettent en danger la société sorcière ♦ Solitaire ♦ Misanthrope ♦ Peu bavard ♦ Fasciné par la mer et les bateaux, il aime beaucoup les promenades en bord de mer ♦ Possède une résidence secondaire importante près de Brighton, même si le manoir familial est à Londres

crazyoilmachine pour Poudnoir




We know your story...


Il détestait les interview, il détestait qu'on lui demande quoique ce soit – les journalistes commentaient sans jamais se mouiller, une position qu'il détestait. Malheureusement, parfois, pour les besoins de la cause, il n'avait pas vraiment le choix. Chapman Rosier avait donc accepté de recevoir dans son bureau au ministère, un sombre scribouillard de la Gazette, soit disant rédacteur au service politique. Même pas sang pur, il se plaindrait à Victor Greengrass, qui dirigeait le journal et qu'il connaissait bien. Bref, l'homme, rondouillard et suant comme pas deux, était mal à l'aise et ça se voyait. Il avait une plume à papote qui écrivait ce que chacun disait. Chapman parlait de manière précise, sèche, sans employer un mot de trop, Alex Corbin, le journaliste, bégayait un peu, ce qui lui valait d'être foudroyé du regard toutes les deux minutes par un Rosier des plus agacés, et donc de bégayer encore plus.

« Je vais revenir un instant sur votre parcours, si vous voulez bien, monsieur le Directeur, avant de vous poser quelques questions. Vous êtes donc né à Londres en 1926, de deux parents sang purs. On connait bien votre père, Sullivan Rosier, pour sa contribution à la recherche contre les maladies magiques orphelines. Inspiré par ce dernier, vous entrez à Poudlard en 1937, où le Choixpeau vous envoie à Serdaigle. C'est là que vous rencontrez vos futurs camarades de lutte, les mangemorts et dès cette période, vous jurez fidélité au Seigneur des Ténèbres. Après Poudlard, vous entrez à l'université magique de Johannesburg en 1942,où vous étudiez le droit international sorcier, puis d'Edimbourg, où vous apprenez le droit pénal. C'est là que vous rencontrez et épousez votre femme, Joséphine Parkinson. Un premier fils, Evan, nait en 1946. Vous revenez ensuite à Londres en 1951, où vous fondez votre cabinet d'avocats. Cette même année, votre femme donne naissance à votre deuxième fils, Donovan. En 1960, vous intégrez le Magenmagot comme juge, avant d'obtenir le poste de représentant de la Grande-Bretagne à la Confédération Internationale des Sorciers en 1970. En décembre 1981, après la défaite du Seigneur des Ténèbres, votre fils Evan est abattu par Maugrey Fol Oeil. Vous décidez de continuer à élever ses enfants, dont votre petite-fille Alice, qui nait après le décès de votre fils. Le Ministère décide alors de vous rétrograder simple juge du Magenmagot, un poste que vous occuperez jusqu'en 1997. Le Ministre Thicknesse vous nomme alors président du Magenmagot, puis directeur du département de la coopération internationale. Après la nomination de M.Yaxley à la tête de Poudlard, vous avez accepté la proposition de M. Malefoy et vous dirigez actuellement le département de la Justice Magique. »
Le journaliste marqua une pause : « Cette description vous convient-elle, monsieur le directeur ?
- Non. Il y avait tellement plus de choses à dire. Vous devriez savoir ça, vous qui faites dans le sentimental et l'émotionnel pour vendre vos copies... »


Alors il commença à raconter. Chapman était aigri et vieux, mais il estimait que sa mémoire était intacte et qu'elle ne lui faisait pas défaut. Il était également habile à ne dire que ce qu'il fallait : il n'appréciait guère la propagande, mais reconnaissait son utilité. D'autre part, il se répétait certains mensonges depuis si longtemps que le mangemort avait fini par y croire lui-même, et il les répétait très sincèrement, avec beaucoup de conviction :

« Mon père était un prêcheur. Un véritable prêcheur. C'est pour cela que les surnoms qu'ils me donnent me font hausser les épaules. Ils n'ont pas connu Sullivan Rosier, ni son père. Ils avaient des valeurs, et ils me les ont appris. Il y a toujours plus à apprendre en ce monde : il faut comprendre et s'intéresser à tout si on veut prétendre à des responsabilités. On ne peut pas ordonner sans connaître, car cela mène le monde à sa ruine. Mon père m'a appris qui j'étais, de quelle famille je venais. Il m'a dit que cela me donnait des droits, mais que ces droits n'allaient pas sans contrepartie. Nous les sang purs, nous avons l'honneur de représenter la sorcellerie depuis des temps ancestraux. En conséquence, nous devons la représenter dignement, avec foi et ferveur. »

Chapman Rosier n'avait jamais été un enfant : Sullivan ne lui en avait jamais laissé le loisir. La seule personne qui lui montra de l'affection fut sa mère. Mais il ne joua jamais à des jeux de son âge. Très tôt, on lui fit lire des livres, les bons livres, qui parlaient du purisme et de magie noire, et lorsqu'il manifesta ses premiers signes de magie, dès huit ans, son père décida que quand il serait temps, il l'initierait aux arcanes de la magie noire. Son éducation, en réalité, sévère et stricte, datait du dix-neuvième siècle et était déjà en décalage avec son temps. Son père était né dans les années 1870, et le grand-père de Chapman, encore plus tôt. Les Rosier formaient un cercle fermé, restreint, et personne n'entrait dans ce cercle facilement. Ils ne fréquentaient même pas vraiment les autres familles de sang purs, sauf celles qui leur étaient directement apparentées. Enfant solitaire – sa sœur Druella, de cinq ans son ainé, ayant autre chose à faire, en bonne commère puriste, que de s'occuper d'un sale gosse renfermé et froid – il trouva refuge dans la compagnie des livres, et dans l'apprentissage. Tout intéressait Chapman : il aimait véritablement apprendre.

« J'ai beaucoup aimé Poudlard. Le Choixpeau m'a immédiatement envoyé à Serdaigle, une des deux maisons où vont traditionnellement les membres de ma famille. C'était une période très intéressante pour entrer dans le monde sorcier. On était en 1937, et peu après, on a assisté à la montée en puissance de Grindelwald. C'était un précurseur, quelqu'un d'intelligent et je regrette sincèrement de ne jamais avoir pu le rencontrer. Ses idées ont beaucoup influencé ma réflexion autour du purisme. »


En réalité, il était conditionné par ses propres idées et sa propre éducation. Le « plus grand bien » de Grindelwald ressemblait à ce que disait son père et Chapman, se croyant déjà très intelligent à Poudlard parce qu'il avait une grande culture, qu'il s'intéressait à tout et comptait déjà s'impliquer dans la politique de son pays. Le journaliste l'interrompit à ce moment là :

« C'est également là que vous avez rencontré le Seigneur des Ténèbres, vous êtes l'un de ses premiers fidèles, n'est-ce pas ? »

Tom Jedusor. Chapman n'en parlait jamais. Tom avait le même âge que lui, il était à Serpentard. Il était plus doué que lui, plus dur – le temps avait contribué à le prouver. Le fait qu'il soit sang mêlé ? Possible, mais il croyait à la version de la descendance de Serpentard. Dans tous les cas, il n'en parlait pas. Il était un des derniers à être au courant de l'identité du Maitre, et c'était sans doute son secret le mieux gardé.

« Grindelwald est très vite tombé dans l'oubli, en effet. Et j'ai très vite compris que l'avenir, le rêve de Salazar, serait réalisé par le Seigneur des Ténèbres. J'ai quitté Poudlard en 1944, et l'année d'après Dumbledore a vaincu Grindelwald. J'ai tout d'abord pensé que c'était la fin du rêve puriste en Angleterre, et je me suis décidé à aller étudier le droit ailleurs, en Afrique du Sud, pour voir ce qu'on faisait là-bas. Mais en 1946, mon père est mort. » Le choc. Il avait vingt ans à peine, et il se retrouvait propulsé chef de famille. Il avait géré ça avec froideur, avec calme, comme toujours : tout était un devoir chez Chapman. De devenir la tête de la famille Rosier, en passant par finir son doctorat à l'université de Dublin. « J'ai exaucé ses dernières volontés et j'ai épousé ma femme, Joséphine Parkinson. »

Un long silence se fit. Elle était la meilleure personne qu'il eut rencontrée. Elle était digne, posée, et elle avait à peu près la même vision du monde que lui, un grand sens de l'honneur et de la famille. Ils s'étaient toujours soutenus mutuellement : ils étaient jeunes lorsqu'ils s'étaient mariés, et s'ils ne s'aimaient pas, au moins au début, une forme de solidarité et de confiance avait toujours existé entre eux. Il ne savait pas s'il avait perdu l'unique amour de sa vie en 1994, mais cette année là, il avait perdu sa plus précieuse alliée en ce bas monde. Chapman reprit :

« J'ai fini par avoir mon doctorat, et j'ai ouvert mon cabinet d'avocat, Rosier & Cie, qui maintenant a été repris par messieurs Fairfax & Burgess. Nous avons eu deux enfants, Evan et Donovan, et c'est  à ce moment là que j'ai décidé de rejoindre le Seigneur des Ténèbres. Il avait véritablement un projet pour le pays, quelque chose de grand, auquel je croyais moi aussi. C'est toujours mon objectif, d'ailleurs : sauver la société sorcière. La préserver des assauts du monde moldu, des dangers et des dérives du merlinisme. J'ai tout donné pour ça. Prendre la marque des Ténèbres est la meilleure décision de ma vie, celle que je regrette le moins. Nous avions à mener, aujourd'hui, nous devons le terminer. J'ai enseigné de transmettre ça à mes enfants. Evan avait cette foi, lui aussi. Elle l'a tué. Il était tellement brillant, convaincu, vrai, qu'il ne pouvait pas supporter la défaite ou l'échec, qu'il ne pouvait que se battre jusqu'au bout. En véritable écorché vif. En martyr. »

Il avait conduit son fils à la mort en l'éduquant comme son père l'avait fait. Il en avait fait son modèle en miniature. Avocat, froid, sans concession, Evan était l'incarnation du purisme et du mage noir, comme Chapman. Après avoir rejoint les mangemorts, dans les années 1950, il avait intégré le Magenmagot en tant que juge, puis le bureau des lois internationales, avant de devenir représentant du Royaume-Uni à la Confédération Internationale des Sorciers.

A la chute du Lord, terrassé par la mort de son fils, Chapman, qui s'était toujours battu pour défendre les mangemorts, pour éliminer les gêneurs,pour placer dans la bouche des bonnes personnes les bons discours, avait toujours la foi, mais plus le courage de combattre. Comment l'aurait-il pu ? Le Maitre avait disparu, et malgré ses efforts pour le retrouver, c'était impossible, et les meilleurs d'entre eux tombaient comme des mouches. Sans compter ceux de peu de foi, les lâches, ceux qui trahissaient...il passa des années à tenter de suivre des pistes pour retrouver le Lord, lorsqu'il ne s'occupait pas de ses petits enfants, mais ce fut toujours un échec.

« Vous êtes l'un des mangemorts qui n'a pas été à Azkaban, cependant...certaines personnes dans les sphères puristes vous le reprochent. Que pouvez vous dire à ce sujet ? »


Oui, en effet, parce qu'il avait conclu un pacte avec Croupton pour rester dehors : il redevenait simple juge mais on le laisserait tranquille, en échange de l'élimination du personnage problématique et beaucoup trop merlinistement honnête qu'était son collègue Douglas Emerald. Une sale engeance, les Emerald. Le père était un ancien auror malhonnête, mais un autre fichu merliniste : Joe Emerald avait commencé à enquêter sur son petit fils, Adrian, ce qui le conduisit finalement en prison.  Par pure représailles, Chap avait condamné Tom, le fils de Joe, beaucoup sévèrement qu'il ne l'aurait du. Quant à ce bien pensant de Fenton, son assistant, il l'avait renvoyé sans cérémonie. Il aurait la peau de ces gens, un jour. En attendant, il restait une question à répondre.

« Je sais ce qu'ils disent, et leurs avis m'importent peu. J'aurais préféré mourir pour le Seigneur des Ténèbres et que mon fils vive. Ce n'est pas dans l'ordre naturel des choses d'enterrer son fils. Ni d'élever mes petits enfants. Mais il fallait bien que je sois dehors. Leur mère est partie. Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières. Mais je ne suis pas le genre de grand-père qui abandonne ses petits enfants. Adrian avait quinze ans, Morgan à peine dix, je crois, et Alice n'était même pas née. Leur mère est incapable de s'occuper d'eux. Et c'est ma famille. C'est mon éducation. Il n'est pas puriste de ne pas attacher d'importance à son nom, et à ceux qui portent le même que vous. »


Alors il avait continué. Adrian était un petit con, décevant parfois ; il prenait la sale même route que sa mère. A peine Chapman voyait il les efforts qu'il faisait pour lui plaire, concentré sur sa précieuse petite fille. Trop bavarde, qu'elle était, Alice, mais elle croyait en quelque chose de plus proche de ses idées, et comme lui, elle ne pouvait pas encadrer les Prewett.

Le journaliste fouillait dans ses notes. Il lança durement :

« Vous avez encore beaucoup de questions ? J'ai un véritable travail, vous le savez.

- Euh...oui, oui. Vous avez donc été président du Magenmagot sous le Ministre Thicknesse, et aujourd'hui, vous êtes le directeur du département de la Justice Magique. Comment se passe votre collaboration avec monsieur Malefoy ?
- Nous n'allons pas assez vite. Nous devons accélérer. Beaucoup de réformes nécessaires au purisme doivent être mises en place. Le renforcement du contrôle du statut du sang, la régulation des hybrides. Nous devons progresser. Les taxes sont insuffisantes pour constituer un vrai programme puriste à elles seules. Nous devons rouvrir Poudlard pour offrir un enseignement puriste et correct aux jeunes, plus ouvert à toutes les magies pour en faire des sorciers d'Elite. »

Du haut de ses soixante-treize ans, il avait tout de même participé à la bataille de Poudlard. Rosier n'était pas réellement un combattant, même s'il était un bon assassin : son rôle de personnage charismatique, sec, était celui d'une référence et d'une autorité morale. Il avait été l'avocat des mangemorts, il était leur voix, leur porte-parole. Il était la caution du courant puriste le plus extrême qui permettait à Malefoy de gouverner. Chapman Rosier était vieux, mais alerte. Même si le Lord était affaibli, ses petits enfants étaient éduqués, les mangemorts avaient gagné, et il avait enfin le loisir de mettre en place le monde moral qu'il souhaitait. Quitte à collaborer avec Malefoy. Quitte à le renverser s'il le fallait. Il se leva et ouvrit la porte de son bureau après ces déclarations.

« J'ai répondu à toutes vos questions, je crois, et vous trainez ici depuis trop longtemps. Voyez le reste avec mon biographe, il saura vous répondre aussi bien que moi. »


Soixante-treize ans résumé en un minable papier par un minable scribouillard. Il tendait à croire que ça ne lui plairait pas. Tant pis. L'opinion des autres ne comptait guère pour Chapman Rosier de toute façon.  





Behind the mask


♦ Pseudo : It's me Tommy I come home so cooold *fuit* ♦ Age : Parait que j'ai 20 ans ♦ Fréquence de connexion : Parait que je traine ici h24, ce qui est faux. ♦ Avis & suggestions :Le staff c'est que des pourris   ♦ Comment as-tu connu Poudnoir ? c'est un dc ♦ Multicompte : C'est un dc² ♦ Veux-tu être parrainé ? : Je m'auto-parraine, merci   ♦ Codes du règlement :
crazyoilmachine pour Poudnoir

____________________________________

The necessary evil.
What are u doin' ? Tryin' to live ? Tryin' to fight ? × by lizzou.


Dernière édition par Chapman Rosier le Mer 29 Juin - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 922



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 16:18

Re-Bienvenue Papy !

Je te lis dès que je suis sur pc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage
    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage
    avatar
    Date de naissance du joueur : 03/06/1999
    Âge du joueur : 18
    Arrivé sur Poudnoir : 26/10/2015
    Parchemins postés : 251



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Ashley C. Prewett


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 16:23

Re bienvenue

____________________________________


Cassidy a écrit:
En vrai elle l'a pas vraiment gagné

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Ordre du Phénix ;; Médicomage

| Ordre du Phénix ;; Médicomage
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 09/09/2015
Parchemins postés : 141



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Alexa C. Turman


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 17:09

Re-Bienvenue Papy Rosier ! o/ :

____________________________________

Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 21/11/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2015
Parchemins postés : 81



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
E. Maya Price


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 19:44

Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2008
Parchemins postés : 327


Choixpeau Magique


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Lun 27 Juin - 22:10


  Vous voilà validé !


 
Ca ne sera pas une surprise pour toi, tu es validée. La fiche, malgré le fait que tu détestes en faire est très simple et bien écrite. Il y a deux, trois points qui m'ont d'ailleurs beaucoup fais rire. D'après les informations que j'ai pu trouver, on soupçonne Rosier d'avoir plutôt été à Serpentard, mais rien n'est sûr. Comme il n'est pas sûr qu'il soit réellement apparenté à Druella, mais puisque c'est beaucoup plus drôle comme ça. C'est ok pour moi !

Au passage, je pense que tu t'es un peu emmelée les pinceaux sur ce passage ci :  Nous avions à mener, aujourd'hui, nous devons le terminer. J'ai enseigné de transmettre


Vous voilà validé, c'est parfait !
Que faire à présent ? Avant de jouer, n'oubliez pas de :


- De demander votre premier RP ici, si vous ne vous ne souvenez pas de ce qu'est le premier RP, vous trouverez cette partie du règlement ici.
- D'avoir un avatar aux dimensions demandées (200*320)
- D'inscrire votre avatar dans le registre ici et également evotr patronus Ici

En jeu, n'oubliez surtout pas de :

- Prendre en compte le système des PVs et PA lorsque vous faites un duel
- Ne pas hésiter à poser des questions au Staff si vous avez des problèmes
- Participer à la vie du forum en souhaitant la bienvenue aux membres, en votant pour les top-sites, etc.
- Prévenir lorsque vous êtes absent ici.

Et pour finir :

- Amusez-vous ! N'oubliez pas que c'est un jeu, bon RP à vous.




 





 
   crazyoilmachine pour Poudnoir


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette

| ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2016
Parchemins postés : 323



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Hypérion A. Nott


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée Mar 28 Juin - 21:03

Re-bienvenue

J'arrive aussi !!!

Need un lien avec Hyp' aussi

(trop bien la fiche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chapman Rosier || Terminée

Revenir en haut Aller en bas

Chapman Rosier || Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Bienvenue sur Poudnoir

 :: Présentation des Membres :: Adultes :: Fiches validées
-