POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Adrian M. Rosier [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 02/04/1986
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 160



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: rempli
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Adrian Rosier


MessageSujet: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 15:39


Adrian Rosier


Identity



Mon nom est Adrian Manilius Rosier mais on me surnomme parfois Ady, qui est un diminutif proprement ridicule. Par moquerie, on me surnomme également la Ronce. J'ai 33 ans. Je suis originaire de Londres où j'ai vu le jour le 3 mai 1966. Je suis actuellement célibataire à la recherche d'une fiancée. Enfin, c'est ce qui se dit. J'ai étudié à Poudlard au sein de la maison Gryffondor et je travaille comme membre du bureau des mangemorts au Ministère de la Magie. Je suis sang pur. Ma baguette mesure 31.6 centimètres, est en bois de chataigner et possède un coeur composé d'un crin de licorne. C'est une baguette symptomatique de quelqu'un de passionné par la botanique, mais aussi de quelqu'un soucieux de justice - reste à voir quelle justice... et mon patronus est un ours.Enfin, on dit que je ressemble à Charlie Cox.

We know who you are...


♦ Famille : (Pour plus de facilités, un arbre généalogique vous est proposé ici.)

Evan Rosier : père sévère et peu présent, martelant constamment à son fils qu'il devait être respectable et exemplaire. Autoritaire et revêche, il n'a jamais montré la moindre affection à aucun de ses enfants. Il jouait son rôle d'héritier à la perfection : avoir une descendance n'était ni plus ni moins qu'un devoir de plus pour lui, même s'il n'aimait guère sa femme. L'idéalisation dont le mangemort, tué en 1981 par Alastor Maugrey , est la cible dépasse proprement Adrian, qui reconnait que son père était un type brillant, mais juge également que c'était un connard. Néanmoins, la mort de son paternel, roc solide et inébranlable, alors qu'il n'avait que quinze ans, fut un vrai choc pour lui.

Kathryn Prewett : archéologue magique de renom, mondaine, excentrique, aventurière et indépendante, elle s'est mariée par convention et collectionne, même aujourd'hui, un nombre d'amants incroyables. Elle était enceinte lorsque Evan est mort, et n'a pas souhaité élevé la fille d'un homme qu'elle n'a jamais vraiment aimé. Elle tente de se racheter par des diners mondains auxquels elle invite tous ses enfants et des cadeaux hors de prix. Détestée par Morgan et Alice, Adrian s'entend bien avec elle, sans doute parce qu'ils se ressemblent un peu - également parce qu'elle était sa seule alliée contre son père.

Donovan Rosier : On ne peut pas réellement dire que la famille Rosier soit pleine de joie et d'amour, mais l'oncle Don' a toujours fait de son mieux avec ses nièces et neveux. Il subit lui aussi de plein fouet l'influence de son père, Chapman, et doit se plier à ses quatre volontés, mais il a toujours été plus sympathique qu'Evan, même lorsqu'il était enfant. C'est une sorte d'oncle gâteau, et on peut toujours lui parler. En général, il est de bon conseil, et il est assez bon pour faire la fête.

Chapman Rosier : Adrian ne s'est jamais bien entendu avec son grand-père. Leurs personnalités sont mal assorties, opposées, contraires. Ils ne cessent d'avoir des différents sur tout : le purisme, la morale, les choix de vie de chacun. Enfant, pourtant, il trainait toujours dans les pattes du vieux prêcheur, à essayer de grimper sur ses genoux, ignorant la rudesse de son grand-père. Le temps est loin où Chapman l'emmenait faire du bateau, et il est le premier à se moquer du padre, surtout lorsqu'il a un coup dans le nez.

Josephine Parkinson : Sévérité et stricte morale. Telle était la personnalité de sa grand-mère, habituée à diriger son univers d'une main de fer, en bonne maitresse de maison. Il fallait la respecter, et plier à ses ordres, sans quoi elle pouvait se transformer en harpie. Adrian a tout de même pour elle un peu plus d'affection que Chapman, parce qu'au fond, elle, au moins, ne l'a jamais réellement et ouvertement méprisé et humilié. Elle lui a simplement forgé le caractère.

Manilius Prewett : Ce très vieux sorcier est le grand-père maternel de Adrian. Il est merliniste, ce qui est ennuyant, mais il correspond bien plus à l'idée d'un grand-père que des enfants peuvent se faire. Ancien chercheur au département des Mystères, cet ancien Gryffondor a pris sa retraite depuis longtemps et ne s'occupe plus trop des affaires politiques. Il a bien un avis sur la question et voit d'un assez mauvais œil les mangemorts – Adrian pense qu'il lui en veut un peu d'avoir adhérer au mouvement – mais son petit-fils vient tout de même le voir de temps en temps pour s'assurer que tout va bien pour lui. Manilius a encore l'esprit très agile pour son âge, et il aime encore débattre : comme c'est beaucoup plus facile avec Adrian qu'avec son beau-fils, Evan, aujourd'hui décédé, ils arrivent toujours à s'entendre malgré leurs différences d'opinions.

Aconia Greengrass :  La grand-mère maternelle d'Adrian, aujourd'hui décédée, était à Serdaigle et a consacré sa vie a élevé les enfants qu'elle a eu avec Manilius. Citons parmi eux Ignatius Prewett, qui a épousé Lucretia Black, mais aussi Augustus Prewett, dont les enfants, Charles et Edgar, sont les cousins d'Adrian. Les enfants de Charles sont par ailleurs ses petits cousins.


♦ Avis sur la situation actuelle : Adrian a été élevé dans l'idée que les sang purs sont supérieurs au reste du monde, et que, faisant partie de cette caste, il doit montrer l'exemple en se montrant responsable et digne de ce statut. C'est le côté Rosier qui veut ça ; lui, il a toujours été un peu moins radical, parce qu'il était du genre indépendant et qu'il était plus influencé par sa mère. Adrian était un peu plus ouvert que l'ensemble des mangemorts avant d'aller à Azkaban, aussi bien sur l'usage de la magie noire que sur les sang mêlés et les né-moldus, sa vision étant celle d'une sorcellerie supérieure en générale au monde moldu. Adrian s'est radicalisé avec sa condamnation à Azkaban, qu'il estimait injuste et disproportionnée : les merlinistes ne peuvent pas diriger, la société sorcière doit être protégée dans son intégrité, et il faut absolument éviter tout intrusion massive des moldus. On peut tolérer les sang mêlés bien intégrés, même avec un parent moldu, on ne peut pas tolérer les sang-de-bourbe, et bien évidemment, jamais un gouvernement merliniste ne doit revenir au pouvoir. Ceux qui servent la sorcellerie doivent être au pouvoir, et répandre la justice. Pour ça, il a fait des sacrifices. Voilà pourquoi il a rejoint les rangs des mangemorts et qu'il est entré au Ministère. Quant au gouvernement en lui-même, il le juge plutôt adapté car dirigé par des gens relativement modérés - sauf son grand-père, mais bon - et parce qu'il a enfin trouvé sa place et une compensation pour ses sacrifices et sa loyauté à la cause. On appelle ça rétribution.

♦ Informations : Bavard ♦ Drôle ♦ Sociable ♦ Honnête ♦ Courageux ♦ Colérique ♦ Jaloux ♦ Entier ♦ Têtu ♦ Indépendant ♦ Protecteur ♦ Instable ♦ Violent ♦ Charmeur ♦ Charismatique ♦ De toutes les fêtes ♦ Plus sérieux qu'il en a l'air ♦ Traumatisé par son passage à Azkaban ♦  Moins dur que le reste de sa famille, dont il trouve le style et les idées un peu dépassées ♦ Puriste convaincu mais assez modéré ♦ Aimerait être reconnu à sa juste valeur ♦ A fait de nombreuses concessions pour parvenir à prouver sa valeur à son grand-père : abandonner une possible carrière de batteur, ne pas devenir botaniste... ♦ Sans réel succès, ce qu'il vit mal ♦ Tente tout de même de démontrer ses capacités ♦ a donc accepté des responsabilités dans l'entreprise familiale, où il semble se débrouiller ♦ très affecté si les gens qu'il aime lui montrent de l'indifférence ♦ se vexe facilement ♦ Plonge alors dans un état de déprime et d’anxiété difficile à combattre ♦ Capable de se foutre une cuite au whisky juste pour oublier ses coups de blues ♦  beaucoup moins sûr de lui qu'il en a l'air ♦ violent ♦ a l'alcool mauvais, provocateur et bagarreur ♦  juste ♦  loyal ♦  passionné de botanique, continue d'entretenir une serre au grand dam de son grand-père ♦ Supporter des Flèches d'Appleby depuis l'âge de huit ans ♦ curieux ♦  essaye d'imposer son autorité au sein de sa famille et au sein du milieu sang pur

crazyoilmachine pour Poudnoir




We know your story...


 « Ce n'était pas un méchant gosse. Son père ne l'a jamais aimé, moi si. Mais Evan n'aimait personne, et surtout pas les enfants, il était toujours perdu dans ses délires politiques. Je ne suis pas une mère parfaite, je le reconnais : on m'a sans doute mariée trop jeune et comme nous ne nous aimions pas, il fallait bien que ça finisse un jour. Mais c'est une autre histoire. Pour en revenir à Adrian, c'était un petit garçon heureux de vivre, qui aimait découvrir des choses, se promener. Il aimait bien embêter Morgan, mais c'était aussi le premier à le protéger. Il n'avait rien de méchant, chez lui : il aimait se balader, partir voir la mer avec son grand-père. Il aimait tout le monde, mais vous connaissez les Rosier : ils ne connaissent rien sauf la froideur. Je crois que dès cette époque, Chapman a décidé que son petit-fils ne lui plairait pas. Il était agité, il ne se concentrait pas, il ne lisait pas autant que Morgan, et quand il a grandi, il s'est mis à avoir du caractère et à lui répondre. Il a aussi très vite aimé le Quidditch : Donovan l'emmenait voir les matchs avec Evan qui faisait la gueule à coté, c'était extraordinairement drôle. Je crois que c'est de là qu'est parti son ambition de devenir joueur de Quidditch. Comme il ne manquait pas d'imagination, et comme mes travaux de recherche, et ceux de mon père aussi, l'intéressaient, je crois qu'il s'est dit très vite qu'il allait partir là-dedans. Seulement, personne ne l'a laissé faire ce qu'il voulait. »
Kathryn Prewett, mère d'Adrian.

« Cette famille est sinistre. C'est simple, on dirait qu'elle est morte. J'ai passé des heures lugubres avec mon père et mon grand-père. J'avais six, sept ans, et ils me parlaient déjà de purisme. Qu'est-ce que j'y comprenais, moi ? Tout ce que je voulais faire, c'était jouer, et m'amuser. Leurs histoires, leur guerre, je m'en foutais. Ca ne m'intéressait pas, et c'était horrible, parce qu'ils essayaient de me dresser. Evan était dingue, avec ça : il ne s'est jamais comporté en père, il en était incapable, alors à chaque fois que je pouvais, j'accompagnais maman chez grand'pa Manilius. Il a toujours été gentil avec moi. On faisait des maquettes de balais volants ensemble, et il me montrait les photos de ses voyages de recherche. Mais Evan aimait pas trop que j'y aille : une fois, il a voulu m'en empêcher, maman n'était pas d'accord, où ils ont commencé à s'engueuler, et je sais pas si j'étais paniqué, ou en colère, mais j'ai fait explosé la vitre de la pièce où on était. Ca les a stoppé net, parole ! C'est comme ça qu'on a découvert que j'étais un sorcier. A partir de là, le vieux padre a commencé à me montrer des trucs de magie noire, oh, pas beaucoup, j'avais huit ans, hein, des trucs minimes. Mais au fur et à mesure que j'ai grandi, ça me plaisait de plus en plus. Toutes les formes de magie. Je voulais vraiment apprendre, mais j'étais un gros casse-cou. Et donc quand j'ai débarqué à Poudlard, le Choixpeau a longtemps hésité : Serdaigle ou Gryffondor ? Je voulais Serdaigle, pour faire plaisir à mon grand-père. Parce que pour le padre, vous savez, Gryffondor, c'est une maison de ratés et de merlinistes. Et donc évidemment, c'est là que j'ai atterri. Comme je suis pas vraiment merliniste, je crois que mon grand-père et mon père en ont conclu que j'étais un raté. »
Adrian Rosier

«  Ce n'était pas un mauvais élève. Nous avions quelques craintes à cause de sa famille, et puis un descendant de deux mangemorts à Gryffondor, c'était quelque chose d'un peu inédit pour nous. Pourtant, Adrian n'a jamais fait de vagues – pas plus qu'un élève comme Tom Emerald, si vous voyez ce que je veux dire. Il était dans l'équipe de Quidditch et c'était un batteur doué : je crois par ailleurs qu'il envisageait une carrière dans une équipe de la ligue d'Angleterre. Il aimait également la botanique, il y était très doué : un optimal aux BUSEs et aux ASPICs, tout comme en défense contre les forces du mal, ce qui nous a semblé un peu suspect. Sur ce plan, il était curieux et ouvert de toutes les formes de magies. Mais il n'ennuyait pas les élèves nés-moldus – ou s'il le faisait, je n'ai jamais rien pu trouver qui excédait une rivalité traditionnelle entre élèves à cause du quidditch. Je ne l'aurais pas toléré, de toute façon. »
Pr. Minerva McGonagall, directrice de la maison Gryffondor où fut envoyé Adrian Rosier.

« Mon père est mort quand j'avais quinze ans. C'était un choc. C'est Joe Emerald qui est venu me l'annoncer – ils ne voulaient pas envoyer Fol Oeil, ça aurait fait mauvais genre, vu que c'était lui qui l'avait buté. J'étais puriste pour faire plaisir à mon père et à mon grand-père, mais j'ai pas compris, et oui, sur le moment, j'ai détesté les merlinistes. C'était pas un assassin, Evan. Bien sur, c'était un connard, mais on ne tue pas les gens uniquement pour ça. Oui, c'était un mangemort, et si on cherche bien, sous le verni « puriste-bcbg-avocat-sourire brillant-froideur-mépris-membre de l'Elite » il n'y avait rien de reluisant. Mais quand même. C'était un type brillant. Un connard, mais il était doué. C'était un très bon sorcier, un excellent démoniste, et un avocat brillant. Oui, on ne s'aimait pas. Mais j'avais quinze ans tout de même et j'ai perdu mon père. Soudainement, l'héritier, c'était moi. Moi, Ady, le raté, legryffondor, ressemblant trop à ma mère pour être vraiment un bon Rosier, la Ronce, la mauvaise herbe. Moi, qui aimait la botanique et le quidditch et qui catastrophait le padre. On s'est beaucoup engueulés à cette période, même à l'enterrement. C'était une sale période. Maman s'est tirée après avoir abandonné Alice, qui venait juste de naitre. Dans un sens, je crois que je comprends pourquoi elle l'a fait – d'accord, c'est moche et on peut dire que c'est une mauvaise mère, mais elle n'a jamais aimé Evan. Elle voulait être libre, dès qu'elle l'a pu, elle s'est tirée. J'aurais peut-être fait pareil à sa place, sauf que moi, je ne pouvais pas...je suis l'héritier, moi, et on ne se débarrasse pas comme ça d'un héritage. »
Adrian Rosier

« Il y a eu...honnêtement, tout un tas de sales affaires autour de la personne d'Adrian Rosier. Des choses en rapport avec la magie noire, des agressions. On avait rien contre le reste de la famille, mis à part les actes d'Evan, mais Evan était mort, et pour le reste, on ne pouvait rien prouver. Il a peut-être pris pour le vieux juge Rosier, mais dès que j'ai essayé d'enquêter un peu sur lui, c'était verrouillé. Le petit-fils était louche quand même : de sales histoires, je vous l'ai dit. Des agressions assez moches, des disparitions. Alors j'ai obtenu un mandat pour Adrian – j'avais rien contre ce gamin, vraiment, il était pas méchant je pense, mais avec le juge McClay, on s'est dit que quelques années à Azkaban l'éloigneraient peut-être de sa famille, et que ça lui mettrait un peu de plomb dans le crâne. J'ai fait ce que j'ai pu : j'ai commencé l'enquête en 1986, c'était une de mes dernières affaires. Le vieux Rosier l'a mal pris et il a condamné mon fils, et puis Croupton m'a viré. Le juge McClay a du finir tout seul l'enquête. Ca lui a a pris cinq ans, et finalement ça n'a abouti à un procès qu'en 1991, pour que Rosier Jr parte en prison en 1992. Bien sûr, ça n'a pas marché, mais je croyais encore qu'on pouvait redresser les gens avec la prison. Au final, je me trompais. On ne redresse pas les gens. »
Joe Emerald, à propos de l'arrestation d'Adrian.

« J'ai fait cinq ans à Azkaban. Je devais en faire quinze. C'est le plus sale endroit au monde, et tous les jours, tous les jours, ça me hante. L'humidité, la peur, ça reste collé à vous comme des fringues trempées. Y en a qui gèrent ça bien, moi, je ne sais pas faire. Je le dis, cet endroit, je l'oublierai jamais, j'aurai toujours peur. Comment est-ce qu'on peut oublier les détraqueurs, ne pas être terrifié ? Comment est-ce qu'on peut tenir des années dans une cellule de quatre mètres sur quatre sans en subir les conséquences ? J'ai cru que j'allais devenir dingue, là-bas, et la seule chose qui me faisait tenir le coup, c'est la vengeance. La justice des merlinistes ? Ca n'existe pas, ils mentent. Ils ont tué mon père pour rien, et moi j'ai été envoyé en taule pour des meurtres que j'avais pas commis. Alors comment les croire ? Qu'est-ce qui vous dit, à vous, qu'ils vous disent la vérité ? Prenez les moldus, et les nés-moldus. On perd notre identité, à cause d'eux. Bien sur que mon grand-père exagère, mais quand même. Quelle sorte de justice ils espèrent rendre ? Je suis né dans ce monde, c'est le mien, je le défends, c'est celui de tous les sorciers qui y ont leur racine. Mais on va le perdre si on leur laisse. On va le perdre, parce qu'ils le fileront à d'autres, et sur quels critères ? On ne sait pas. Alors oui, on peut discuter. Mais j'ai passé dix ans à Azkaban pour rien. Et combien d'autres sont dans la même situation que moi ? Dix, vingt ? Cent, peut-être ? Je ne sais pas, mais jamais les merlinistes ne doivent revenir au pouvoir. C'est pour ça que quand Thicknesse est arrivé au pouvoir, quand je suis sorti, j'ai rejoint les rangs des mangemorts et que j'ai intégré le ministère. Je crois que je peux faire quelque chose, qu'il faudra peut-être se battre. Je crois que ce jour là, je serais là, avec tous les Rosier. J'en serais peut-être même le chef. C'est pour ça que j'obéis au vieux. Pour lui faire comprendre que je suis de son coté, qu'on se battra ensemble, et qu'il a pas à s'inquiéter pour quand il partira. J'ai fait énormément de sacrifices. Je suis pas batteur dans une équipe de quidditch, je suis pas botaniste, j'ai fait Azkaban, je gère au mieux une entreprise qui a obéit des années au padre. Et je sers la cause. S'il y a combat, je serais là. On y arrivera peut-être pas, parce qu'en principe, on a gagné, mais qui sait ? On verra bien. On n'a qu'à boire un verre en attendant. »
Adrian Rosier

«Adrian Rosier ? Oui, je le connais, il vient souvent.  Un richard comme les autres, qui profite du système et qui vient claquer son pognon au bar. C'est un pote de Tom Sallybanks, je crois, vous savez, le fils du patron.  Il est jamais bien rasé, il est toujours fatigué, et il dit toujours oui à un verre. Il cache souvent sa tendresse, par pudeur ou par faiblesse, sans doute. Il est sûr de n'avoir jamais peur de rien, aussi. Il le prétend. Il frime, il dit qu'il péterait la gueule à n'importe qui, qu'il est un mangemort, qu'il fait ce qu'il veut. Il profite du système. Mais au final, il est quand même tout seul. Même s'il a toujours les filles qu'il veut, elles ne restent jamais. Je sais pas s'il est malheureux ou pas. La famille ? Oh, il les aime, il est l'un d'entre eux, il se ferait tuer pour eux, mais parfois il les déteste, je pense. Il est en décalage complet avec le caractère familial : mais frimer, vivre, est sa manière d'affronter les traumatismes qu'il a vécu. Il est toujours prêt à rire, pour le meilleur et pour le pire, mais parfois il est bizarre, il se met à cogner pour rien, il traine dans les bars, et il se met minable. Je crois bien qu'il rôde la nuit de temps en temps. Je sais pas ce qu'il cherche. C'est pas un méchant garçon, mais je vous jure qu'il est bizarre. »
Steven Miller, serveur au Emerald's





Behind the mask


♦ Pseudo : Mojijo ? ♦ Age : Je ne sais plus, fichez moi la paiiiiix. (en vrai, j'ai 21 ans et je suis né le jour de la Saint-Barthelemy) ♦ Fréquence de connexion : Je sais pas, souvent ? ♦ Avis & suggestions : Big up aux Rosier     ♦ Comment as-tu connu Poudnoir ? A cause de TOM. C'est sa faute. Oui. ♦ Multicompte : Il semble que oui   ♦ Veux-tu être parrainé ? :Ca ira, je crois ♦ Codes du règlement :
crazyoilmachine pour Poudnoir


Dernière édition par Adrian Rosier le Mer 29 Juin - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage
    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage
    avatar
    Date de naissance du joueur : 03/06/1999
    Âge du joueur : 18
    Arrivé sur Poudnoir : 26/10/2015
    Parchemins postés : 251



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Ashley C. Prewett


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 15:44

ADRIAAAAAAAAAN
re-bienvenue!

____________________________________


Cassidy a écrit:
En vrai elle l'a pas vraiment gagné

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2008
Parchemins postés : 329


Choixpeau Magique


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 15:55


  Vous voilà validé !


 
Un personnage qui te ressemble bien. Je n'ai rien à redire sur cette fiche.

Par contre, sauve qui peut, on se fait envahir par les Rosier !


Vous voilà validé, c'est parfait !
Que faire à présent ? Avant de jouer, n'oubliez pas de :


- De demander votre premier RP ici, si vous ne vous ne souvenez pas de ce qu'est le premier RP, vous trouverez cette partie du règlement ici.
- D'avoir un avatar aux dimensions demandées (200*320)
- D'inscrire votre avatar dans le registre ici et également evotr patronus Ici

En jeu, n'oubliez surtout pas de :

- Prendre en compte le système des PVs et PA lorsque vous faites un duel
- Ne pas hésiter à poser des questions au Staff si vous avez des problèmes
- Participer à la vie du forum en souhaitant la bienvenue aux membres, en votant pour les top-sites, etc.
- Prévenir lorsque vous êtes absent ici.

Et pour finir :

- Amusez-vous ! N'oubliez pas que c'est un jeu, bon RP à vous.




 





 
   crazyoilmachine pour Poudnoir


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 1038



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 16:07

Je te re-souhaite la bienvenue cousin !

____________________________________

I'M NOT HEARTLESS

But I have a heart of stone


By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 08/04/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2016
    Parchemins postés : 122



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: peu rempli
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 13PV
    Chapman Rosier


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 18:34

Moi, je voulais pas qu'il vienne

Mais bon maintenant qu'il est là....

____________________________________

The necessary evil.
What are u doin' ? Tryin' to live ? Tryin' to fight ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 1038



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 18:54

On sait, on sait. Il n'y a que ta petite fille que tu aimes ...

____________________________________

I'M NOT HEARTLESS

But I have a heart of stone


By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette

| ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2016
Parchemins postés : 330



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Hypérion A. Nott


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie] Mar 28 Juin - 21:07

Re-bienvenue

I'm coming very soooooon !!!

(même pas de paragraphe sur ta soeur, j'suis outré.)
(Sinon j'ai adoré l'histoire, la manière dont c'est raconté)
(mais même pas un paragraphe, pourri !!!)
(mais j'ai aimé, oui.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Adrian M. Rosier [Finie]

Revenir en haut Aller en bas

Adrian M. Rosier [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Bienvenue sur Poudnoir

 :: Présentation des Membres :: Adultes :: Fiches validées
-