POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Carl Bissett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Rédacteur de la Gazette du Sorcier
    |  Rédacteur de la Gazette du Sorcier

avatar
Date de naissance du joueur : 12/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 11/08/2016
Parchemins postés : 10



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Carl Bissett


MessageSujet: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 15:18


Carl Lewis Bissett


Identity



Mon nom  est Carl Lewis Bissett mais on me surnomme parfois Carl Pissette ou Carl Piquette, de la part des plus farouches opposants à mes papiers dans la Gazette. J'ai 29 ans, bientôt 30 ans. Je suis originaire de Aberdeen où j'ai vu le jour le 03 décembre 1969. Je suis actuellement célibataire, et pas décidé à me réengager. J'ai étudié à Poudlard, dans la maison Serpentard et je travaille comme Reporter pour la Gazette du Sorcier, en charge de la rubrique "Le dragon qui fume". Je suis sang-mêlé. Ma baguette mesure 27 cm, est faite de bois de vigne et possède en son coeur un ventricule de dragon et mon patronus est un chimpanzé. Enfin, on dit que je ressemble à Michiel Huisman.

We know who you are...


♦ Famille : Carl a grandi dans une famille somme toute assez classique, presque cliché. Il ne s’y est jamais vraiment senti à sa place, ce qui l’empêche néanmoins pas d’éprouver une certaine forme d’affection envers ses parents qu’il se contente de voir quelques fois par an, pour célébrer en leur compagnie anniversaires, déjeuners dominicaux et fêtes de fin d’année. Les Bissett vivent dans un hameau à quelques dizaines de kilomètres d’Aberdeen, ont un accent écossais à couper au couteau et attendent patiemment leur retraite.
> Père : Lewis Bissett, 58 ans, sorcier, officier administratif de la Brigade de Police Magique. Lewis est un homme dur, peu conciliant et aux idées bien arrêtées. Passant plus de temps à entretenir sa moustache et à discuter des affaires l’occupant au ministère qu’à s’occuper de ses enfants, il n’a jamais vraiment été un père présent. Il se contentait de lever la voix lorsque cela était nécessaire. Il n’a jamais été vu comme un modèle par Lewis, qui exècre le modèle patriarcal imposé par son ainé ainsi que sa vision des choses très carrées. Lewis soutient le gouvernement en place.
> Mère : Jane Bissett, née Cameron, 56 ans, piètre sorcière et assistante Médicomage à Ste-Mangouste. Jane est une femme discrète et peu souriante, une mère de famille consciencieuse mais rarement dans l’affection. Carl a entendu plusieurs fois, de la part d’oncles et tantes notamment, que sa mère était, plus jeune, une sorcière tout à fait charmante rêvant d’une destinée hors du commun. Il a du mal à y croire tant cela est à des années lumières du quotidien morne et peu divertissant de sa génitrice. Jane n’a pas d’opinions particuliers sur les événements en cours. En réalité, Jane n’a pas d’opinions sur grand chose, et se contente d’acquiescer légèrement dès que son mari se met à parler politique.
> Soeur : Victoria Bissett, 24 ans, se réfugiant derrière de grands idéaux pour mieux justifier son absence de projet de vie. Carl et Victoria n’ont jamais été très proches. La différence d’âge, déjà, ne leur a jamais offert un cadre propice à quelque forme de proximité ou de complicité. De plus, Victoria a choisi de grandir en opposition frontale à son modèle parental, mettant un point d’honneur à penser l’exact opposé des idées de son père sur l’ensemble des sujets. Aujourd’hui, elle a soif de voyages et s’est décidé, sans réelles convictions, à militer pour une meilleure intégration des Détraqueurs dans la société sorcière.
> Ex-fiancée : Amanda McCough, 27 ans, Brigadière rattachée au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques, en charge de la localisation des Dragons d’Ecosse et d’Irlande. Carl a rencontré Amanda alors qu’il avait 25 ans et qu’il réalisait son premier reportage en Roumanie sur la population de Dragons sur place. Amanda, elle, était alors apprentie d’un Brigadier du Département de contrôle et de régulation des créatures magiques. Jeunes et pleins d’espoir, tous deux cyniques et un poil épicuriens, Carl et Amanda filèrent vite le parfait amour. Toutefois, après 3 années de batifolages d’insouciance, Amanda a choisi de quitter Carl pour s’installer avec l’un de ses collègues. Une véritable gifle pour le reporter, qui avait demandé six mois plus tôt la main de sa dulcinée et avait déjà averti amis et famille du mariage à venir. Leurs relations sont extrêmement tendues depuis, et Carl s’est juré de pourrir autant que possible la vie de son ex-fiancée.

♦ Avis sur la situation actuelle : Si Carl a un avis sur la situation actuelle, il tente de le garder bien pour lui. La situation est instable, bien plus qu’elle ne s’annonçait l’être, et le jeune reporter place ses pions avec précaution afin d’être en mesure d’occuper la meilleure place possible dans cette partie d’échecs à l’issue incertaine. Une certaine forme d’humanisme le pousse à penser que le merlinisme serait la meilleure issue envisageable, mais il se refuse à prendre position aux yeux de tous et évite subtilement de donner son avis dans le cercle public. Ainsi, le brun tente de n’être impliqué d’aucune manière dans les conflits actuels et d’être le plus consensuel possible pour assouvir ses envies de renommée et de prestige. Autant ne pas griller ses cartouches tant que l’équilibre est aussi instable, non ?
Il conspue Lord Voldemort, et regrette de voir certains de ses bons amis de chez Serpentard lui avoir prêté allégeance. Quant à l’Ordre du Phénix, difficile de se prononcer. Une belle bande d’idéalistes se battant, au goût de Carl, plus par amour de leurs amis tomber au combat que par réelle envie de changer l’ordre en cours.
Carl ne crache pas non plus sur les nés-Moldus. S’il évite de trop s’afficher à leurs côtés, ou de leur appuyer un soutien quelconque, il ne les considère pas forcément comme des sorciers inférieurs. Il se plaît simplement à penser qu’ils n’ont pas eu la chance de naitre sous les meilleurs hospices. Dommage pour eux…
Ceci dit, il reste à savoir comment Carl réagira si la situation venait à évoluer, d’un côté comme de l’autre. Renoncera-t-il aux principes qui l’animent en son for intérieur ? Fera-t-il fis de ses convictions pour mieux s’immiscer au sein de la société ?

♦ Informations : Cynique et tranchant, mais toujours avec un sourire et une décontraction affichés afin de mieux faire passer la pilule ♦ Manipulateur, mais pas sans valeurs pour autant ♦ A des envolées lyriques incontrôlables. Déformation professionnelle ? ♦ Fan de Quidditch, ne s’est jamais remis de ne pas avoir pu percer dans ce domaine, et lorgne depuis une place en tant que reporter attitré à ce sport ♦ Ambitieux et conscient qu’être au bon endroit au bon moment est souvent plus efficace qu’une loyauté, un dévouement et une efficacité sans failles ♦ A du mal à discerner le « verre de trop », et a un amour du bon vin et de la Biéraubeurre qui peuvent lui faire défaut ; fume beaucoup également ♦ Séducteur et charmeur, il aime être en bonne compagnie (et aussi être vu en bonne compagnie, étant donné l’importance qu’il accorde à son image) ♦ Calculateur, il tend à planifier ses actions et à toujours peser le pour et le contre avant d’agir ; l’impulsivité n’a pas sa place chez Carl ♦ Pas très ponctuel ni rigoureux, ce qui donne des cheveux blancs au Directeur de la Rédaction de la Gazette qui doit toujours attendre le dernier moment pour recevoir ses papiers ♦ Malin et roublard plus que sage ♦ Manque cruellement de confiance en lui, mais est passé expert dans l’art de faire croire le contraire ♦ Passionné par les Créatures Magiques, a très mal digéré le fait que leur étude ait été nommée « Etude des Nuisibles » à Poudlard … Il s’agit de la seule matière où il avait obtenu un « Optimal » à ses ASPIC ♦ Baroudeur et voyageur, Carl n’est pas « précieux ». Il s’accoutume plutôt bien de situations extrêmes ♦ Animal social, Carl s’efforce de comprendre les rouages liés à chaque caste, à chaque parti, pour toujours être en mesure de faire bonne impression ♦ Pas loin d’être misogyne depuis qu’Amanda a rompu leurs fiançailles, il a la remarque facile sur la gent féminine et se promet de ne plus jamais tomber dans ce piège … Jusqu’à une prochaine rencontre ? ♦ Paraît souvent prétentieux mais fort sympathique toutefois aux premiers abords ♦ Est effrayé à l’idée de casser sa baguette ♦ Déteste qu’on lui coupe la parole ou qu’on lève la voix sur lui ♦ Susceptible sur les bords.

crazyoilmachine pour Poudnoir




We know your story...


PETITE ENFANCE
Au mois de décembre à Aberdeen, il fait toujours moche. Toujours. C’est l’une des raisons pour lesquelles Carl déteste son anniversaire. L’autre raison principale étant l’incapacité de ses parents à en faire un événement festif. Jamais une seule petite fête organisée avec ses amis. Jamais un cadeau digne de ce nom. Et seulement deux gâteaux, dont un trop cuit, lors de ses dix premiers anniversaires. Autant dire que chez les Bissett, ce n’était pas folichon tous les jours. Pour dire, le plus gros fou rire qu’ait eu Carl enfant fut provoqué par la maladresse de sa mère, qui se renversa dessus une casserole d’huile, et qui ne savait pas quoi faire entre crier de douleur et se dépêcher de nettoyer l’ensemble pour éviter les ires de son mari. Pathétique, n’est-ce pas ? Et c’est là sans parler de la punition qui s’accompagna de cet affront fait à sa mère, lorsque son père eut connaissance de la situation.
Les punitions étaient d’ailleurs le lot commun du jeune couple Bissett. Humiliantes, physiques et arbitraires, elles ponctuaient le quotidien de la petite famille. Toujours données par Lewis, qui y voyait le seul moyen de remplir son rôle de père, elles avaient pour but de « forger » Carl et Victoria. Et les deux enfants réagirent tous deux très différemment à ce procédé d’éducation un peu douteux. Là où le premier s’y pliait sans rien dire et rêvait secrètement du jour où il quitterait le cocon familial, la seconde les voyait comme une mise au défi et tentait à chaque fois de s’en acquitter. Sans succès.

Pas d’enfants aux alentours pour jouer, peu voire pas de connivence avec ses parents : Carl dut très vite se créer un petit monde imaginaire pour survivre dans cet univers. Dans ses mondes, il était alternativement aventurier, chasseur de dragons, Ministre de la Magie ou star de Quidditch. Dans ses mondes, c’était lui qui triomphait, qui imposait la cadence. Dans ses mondes, le jeune Bissett était un peu moins seul. Dans ses mondes, il laissait de côté le masque austère qu’il s’était forgé pour laisser s’exprimer sa vraie nature : celle d’un enfant malicieux, fin stratège, qui trouvait toujours un moyen de s’en sortir bon gré mal gré, souvent au dépit des autres. Il faut dire que ses amis et rivaux imaginaires n’étaient jamais mis en situation pour s’en sortir. Malin, vous dis-je.

POUDLARD
Heureusement vint Poudlard. Nés de parents sorciers et ayant très jeune pris l’habitude de changer la couleur du chat familial (son apparence répondant aux besoins des histoires que Carl tissaient dans sa tête), la lettre d’admission fut reçue sans excès de joie. Plutôt comme une formalité. Mais elle apporta néanmoins à Carl une bénédiction : il allait pouvoir quitter le « cocon » familial, se libérer des barrières posées au sein du cottage familial.

Reçu à Serpentard après une brève hésitation du Choixpeau, qui lui murmura alors : « c’est sans doute là-bas que ton potentiel s’exprimera le plus », Carl eut une scolarité plus que correcte. Bien intégré dans sa Maison, et plus apprécié au sein des autres que ses petits camarades vêtus de verre (il faut ici souligner que le jeune Bissett était beaucoup moins virulent et sélectif que les autres Serpentard), le jeune garçon se révéla très social. Joueur et toujours partant pour toute forme d’activité, il compensait ici la frustration qu’il avait accumulé dans son hameau écossais. Scolairement, ses résultats étaient bons sans être excellents, et le manque d’application du jeune garçon lui faisait cruellement défaut. Ses professeurs étaient unanimes pour lui signaler qu’un long poil s’était glissé entre la paume de sa main et sa baguette, et qu’il faudrait que Carl s’en débarrasse avant d’avoir quelque prétention quant à son avenir. Il développa un goût prononcé pour le Soin aux Créatures Magiques, les Potions, la Botanique et les Défenses Contre les Forces du Mal, seules matières pour lesquelles il était prêt à faire des efforts dans son apprentissage. En parallèle, sa passion du Quidditch s’accentua, bien qu’il échoua à plusieurs reprises aux sélections de son équipe. Maigre consolation, sa bonne connaissance du sport sorcier ainsi que sa verve et son phrasé lui permirent de commenter certaines des rencontres, même s’il lui fut plusieurs fois reprocher un cynisme parfois mal placé.

Une fois ses BUSE en poche, il se spécialisa dans les rares matières où il était suffisamment bon. C’est alors que se dessina son premier choix de carrière, qui lui venait de ses plus fous rêves d’enfants : expert en draconologie. Mais il essuya là-aussi un revers, ses professeurs insistant suffisamment sur le niveau d’exigence absolu de ce genre de profession pour le réorienter vers quelque chose à sa portée. S’il vécut très mal cet échec, Carl commença néanmoins à cette époque à alimenter une soif de revanche sur la vie, une envie de reconnaissance et de prestige, une volonté de faire déjouer tous les pronostics et de s’en tirer avec la part du lion, de clouer le bec à ses camarades les plus studieux qui n’avaient que l’embarras du choix et hésitaient quant au département du Ministère le plus à même de les satisfaire.

LA GAZETTE
Fort heureusement, un coup du sort vint lui donner un sacré coup de pouce. A peine diplômé, il reçut une invitation de son professeur de Soin aux Créatures Magiques - seule matière dans laquelle il parvint à obtenir une note optimale - à épauler un de ses très bons amis dans ses recherches en la matière, en vue de publications sur le sujet des connivences inter-espèces au Royaume-Uni. Ravi - et n’ayant surtout pas moult autres opportunités, le jeune sorcier accepta sans vraiment hésiter et rencontra rapidement celui qui deviendraient son Mentor, Childeric Peterson. Un vieil homme toujours en forme, aux sourcils broussailleux et au nez proéminent, qui jouissait d’une certaine réputation dans le cercle fermé (et restreint) des experts britanniques en Créatures Magiques. Exigeant mais très généreux quant à ses connaissances, ce sorcier offrit à Carl une réelle opportunité de se spécialiser. Pendant six ans, le jeune Bissett alterna ainsi les phases de recherche intensive dans les plus grandes bibliothèques sorcières du pays et des phases d’observation et de recherches sur le terrain. S’il n’était que rarement mentionné dans les papiers publiés par son maître, Carl tira malgré tout une grande fierté du travail abattu et des connaissances retirées. Il put rencontrer d’autres experts du secteur, affiner sa connaissance de certaines créatures en particulier, et donner un peu plus de rigueur et de contenance à son style littéraire, une qualité qui allait s’avérer précieuse pour lui.

Alors qu’il venait à peine d’avoir 23 ans, lors d’un dîner mondain auquel Childeric l’avait convié, Carl fit la connaissance de l’un des rédacteurs en chef de la Gazette du Sorcier, qui lui avoua très vite être intéressé par le profil du jeune sorcier qui lui avait été recommandé par son ami Peterson. Le journal sorcier cherchait un expert en la question pour développer une chronique hebdomadaire sur le sujet et pour vulgariser certaines découvertes récentes en matière de Créatures Magiques. L’occasion était trop belle, et Carl accepta sans broncher, trop heureux de pouvoir mettre fin à son apprentissage qui, s’il fut très enrichissant, n’en demeurait pas moins contraignant et l’empêcher de s’épanouir et de profiter de sa jeunesse. Le retour à Londres fut donc salvateur et fit office de nouveau départ pour Carl, qui ne manqua pas d’écrire à certains de ses professeurs de Poudlard pour leur annoncer la nouvelle (ne se doutant pas du peu d’intérêt qu’ils accorderaient à ses missives).

S’enchaineront, à l’aube de cette nouvelle carrière, de belles histoires. La rencontre avec Amanda lors de son premier reportage à l’étranger pour la Gazette, réalisé sur les colonies de Dragons en Roumanie. Le petit succès de sa chronique qui, sans devenir la plus célèbre du journal sorcier n°1, rencontra son audience et fut maintenue au fil des ans. Bref, la revanche souhaitée fut acquise, et Carl commençait à se faire un petit nom. Mais cela n’était pas suffisant pour lui.

Le problème, c’est qu’après quelques belles années, la tendance s’inversa. La rupture inattendue avec Amanda, préférant au jeune reporter un de ses collègues plus âgé du Ministère, et ce à moins de 6 mois de leur mariage annoncé. L’enlisement de Carl dans la Gazette, incapable de prétendre à autre chose qu’à sa chronique, n’effectuant qu’à de rares occasions des remplacements de collègues malades ou en congés. Et, finalement, le retour de ses vieux démons, Carl se sentant comme rattrapé par le passé, incapable d’accéder à la popularité et au succès auxquels il avait toujours aspirés.

Le voilà donc, à l’aube de ses 30 ans, conscient qu’il n’est pas dans la pire des situations, mais aussi qu’il stagne depuis trop longtemps maintenant. Ses ambitions n’ont pas été revues à la baisse, et il compte bien profiter du climat d’instabilité pour voir quelques têtes tomber et gagner du galon.





Behind the mask


♦ Pseudo : Carlito ? ♦ Age : 23 printemps ♦ Fréquence de connexion : Ca varie, mais je vais vivre au Québec à partir de septembre, donc toujours en décalé ! ♦ Avis & suggestions : Très joli, un contexte simple mais rudement efficace, et tout est bien écrit   ♦ Comment as-tu connu Poudnoir ?  Google ! ♦ Multicompte : Nop ♦ Veux-tu être parrainé ? : Pourquoi pas ? Smile ♦ Codes du règlement : .
crazyoilmachine pour Poudnoir


Dernière édition par Carl Bissett le Ven 12 Aoû - 15:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage
    | Membre du Mouvement pour Merlin ;; Médicomage

avatar
Date de naissance du joueur : 03/06/1999
Âge du joueur : 18
Arrivé sur Poudnoir : 26/10/2015
Parchemins postés : 251



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Ashley C. Prewett


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 15:30

Heyyyyy

J'aime beaucoup ta fiche, bienvenue ici Chibi eyes

____________________________________


Cassidy a écrit:
En vrai elle l'a pas vraiment gagné

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | THE MOD ;; Serveur au Emerald's ;; Criminel

| THE MOD ;; Serveur au Emerald's ;; Criminel

avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2015
Parchemins postés : 605



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Tom Sallybanks


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 15:41

Trente ans, Serpentard, fan de quidditch ? Va falloir qu'on se trouve un lien En attendant bienvenue par ici, n'hésite pas à passer sur la cb, et on s'occupe vite de ta fiche !

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 795



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 16:21

Bienvenue dans le coin !

Quel avatar

Je lis ta fiche dès que je rentre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 5ème année

| Serdaigle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
Parchemins postés : 132



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Alice Rosier


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 17:01

Bienvenue ici !

Super fiche, j'aime beaucoup le ton Wink

Anne te trouvera un parrain si elle y pense !
Et on regarde ta fiche avant de te valider !

La bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 795



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 17:07

Ma fois, vu que c'est mon taff, tu peux me prendre comme Marraine si tu veux !

Ma boite à MP est toujours ouverte et je suis souvent dispo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR

avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2008
Parchemins postés : 319


Choixpeau Magique


MessageSujet: Re: Carl Bissett Ven 12 Aoû - 17:22


Vous voilà validé !



Superbe fiche, très agréable à lire, c'est un réel plaisir de découvrir Carl, sa famille de mornes sorciers (surtout sa sœur et ses détraqueurs) et ses ambitions inassouvies ! Hâte de te voir jouer ce personnage avec nous !

Tu es donc validé, c'est parfait !
Que faire à présent ? Avant de jouer, n'oubliez pas de :


- De demander votre premier RP ici, si vous ne vous ne souvenez pas de ce qu'est le premier RP, vous trouverez cette partie du règlement ici.
- D'avoir un avatar aux dimensions demandées (200*320)
- D'inscrire votre avatar dans le registre ici et également evotr patronus Ici

En jeu, n'oubliez surtout pas de :

- Prendre en compte le système des PVs et PA lorsque vous faites un duel
- Ne pas hésiter à poser des questions au Staff si vous avez des problèmes
- Participer à la vie du forum en souhaitant la bienvenue aux membres, en votant pour les top-sites, etc.
- Prévenir lorsque vous êtes absent ici.

Et pour finir :

- Amusez-vous ! N'oubliez pas que c'est un jeu, bon RP à vous.










crazyoilmachine pour Poudnoir


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Carl Bissett

Revenir en haut Aller en bas

Carl Bissett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Bienvenue sur Poudnoir

 :: Présentation des Membres :: Adultes :: Fiches validées
-