POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


    | Serdaigle ;; 5ème année

| Serdaigle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
Parchemins postés : 190



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Alice Rosier


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Jeu 1 Sep - 18:49

Le dîner Rosier avait marqué Alice. Elle était excédée, énervée, blessée, elle était morose. Au final, elle en voulait à tout le monde. Même à elle, elle se sentait proprement inutile. Elle n'avait pas haussé le ton, n'avait jamais osé dire ce qu'elle pensait de cette situation. Quand bien même ces frères étaient des abrutis finis, elle avait ce devoir de les avertir de leur débilité ambiante. Mais elle s'était retenue pour une raison réellement obscure. Morgan essayait tant bien que mal de recoller les morceaux. Alice était très rancunière et elle peinait à pardonner facilement. D'ailleurs, elle ne savait pas si elle y parviendrait réellement. Morgan était celui qui l'avait le moins déçue et pourtant, il en prenait continuellement plein la tronche. Il fallait maintenant envisager ce qu'elle était capable de faire subir à des Evan Rosier ou des Adrian Prewett. Oui, Prewett car il s'était rabaissé au niveau de leur absente de mère, la personne qui remportait haut la main le concours des pires putes du pays.
Soit, pomponnée comme jamais, elle terminait d'enfiler sa robe de soirée achetée plus tôt à la Galerie Souveraine – l'allée couverte prisée de la classe sorcière aisée. Elle sortait ce soir au Sabot de Bacchus pour les quinze ans de l'établissement. Elle y avait été invité par Morgan lui-même qui, fou de vouloir se racheter, lui assurait une soirée sans embûches entre frère et sœur. Elle lui avait octroyé cette chance unique de se rattraper. Il l'avait saisie sans hésiter un seul instant. Elle aimait au moins Morgan pour ça : il était spontané. Il vivait l'instant avec une certaine énergie. Pour elle qui réfléchissait trop, c'était reposant de se laisser aller.

Il était venu la chercher au manoir Rosier vers dix-neuf heure trente et ensemble ils avaient marché jusqu'au Sabot. Les premiers pas furent tendus, aucun ne parlait, Morgan se risquait à quelques blagues qui ne recevaient aucun écho. Puis, l'amertume laissant place au sourire discret, gêné, puis au rire franc et fraternel dont elle pouvait faire preuve. Elle lui en voulait encore, assurément, il le savait, mais il n'avait pas jeté la premier pierre. Et depuis toujours, au sein de la fratrie Rosier, il y avait une règle d'or. C'était à celui ayant fait couler la première goutte qui devait s'excuser auprès des autres. Aujourd'hui c'était au tour d'Adrian de faire ce qu'il avait à faire. Mais, honnêtement, Alice n'était pas sûr de pouvoir le voir d'un autre œil que celui qu'elle posait aujourd'hui sur lui.

Ils arrivèrent rapidement au Sabot de Bacchus qu'ils ne connaissaient pas si bien que cela. Chapman avait dû les y amener une fois ou deux si ce n'était pas Donovan lui-même. Les souvenirs étaient flous pour Alice et Morgan n'était pas mieux placé pour en parler. Aussi ils avancèrent, élégants et distingués en direction de l'entrée des vestiaires où ils enfilèrent chacun un masque. Morgan préféra, subtilement, un masque de cochon qui le faisait beaucoup rire tandis qu'Alice restait sobre en dressant un masque magnifiquement habillé de lierre et diverses plantes qui tombaient le long de sa robe.

Ils saluèrent Paul Fawley qu'ils connaissaient nécessairement dû à son statut puis entrèrent dans la réception. Elle reconnut sans mal Cassidy de loin, près du buffet, dû à sa crinière blonde évidente. Du reste, les masques l'empêchaient de trouver qui que ce soit qu'elle ait connu. Pourtant, il y en avait qu'elle fréquentait quotidiennement, ici. Morgan s'empressa de saisir un verre, puis un autre pour sa frangine, qu'elle refusa. L'alcool, Alice n'y avait jamais touché et, fidèle à elle-même, ne s'y risquait pas. Elle avait vu ce qu'Adrian était devenu, ça ne lui donnait pas envie.

Du reste, la soirée était agréable, elle errait parmi les convives sans réellement savoir à qui elle s'adressait de temps à autre. Morgan la suivait de près jusqu'à ce qu'il s'en aille chercher les toilettes. Restée seule, elle observait silencieusement la foule, c'était enivrant de savoir que personne ne la reconnaissait. Inconnue, elle était n'importe qui, pouvait penser n'importe quoi. Elle était qui elle voulait, et certainement plus Alice Rosier blessée et orpheline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Ordre du Phénix ;; Médicomage

| Ordre du Phénix ;; Médicomage

avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 09/09/2015
Parchemins postés : 122



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Alexa C. Turman


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Jeu 1 Sep - 21:41

Alexa avait maintenant un vere de vin à la main et, du fin fond de son coin, elle observait distraitement la salle. Elle ne connaissait personne. Vraiment. Ou alors elle ne les reconnaissait pas à cause des masques. C'était une possibilité. Mais elle pensait quand même être encore capable de reconnaître les gens qu'elle avait pu côtoyer. Enfin bon, de toute façon, elle n'y prêtait plus vraiment attention. Elle fixait désormais l'extérieur du restaurant à travers la fenêtre contre laquelle elle était appuyé. Elle avait déjà éconduit deux emmerdeurs plus très net et aait habilement semé un troisième. La soirée commençait bien, pensa-t-elle en soupirant légèrement. Heureusement, le vin était excellent.

Elle continuait à siroter son verre quand, soudain, quelqu'un l'interpella. Tournant la tête, Alexa se retrouva nez à nez avec un masque de raton laveur. Elle eut un léger mouvement de recul avant de reconnaître la personne qui se cachait derrière, et un sourire vint alors étirer ses lèvres.

- Will ! s'exclama la jeune femme, ravie. Je vais bien, et toi ? En forme ? demanda-t-elle. Oh, merci ! Elle n'est pourtant pas toute jeune, répondit Alexa lorsque Will la complimenta sur sa robe. Toi aussi, cette robe te va très bien !

Tournant la tête dans la direction que Will lui indiqua, Alexa vit alors un groupe assez imposant, pas très loin de l'entrée. Elle n'y avait pas prêté attention jusqu'ici. Elle repéra rapidement Ashley et Juliet Birch dans le groupe, ainsi qu'Adrian Rosier, Mangemort. Elle grimaça légèrement en le voyant, sans toutefois rien dire, puis lança un regard à Will. Bon, elle n'allait quand même pas la laisser se débrouiller et rester planter contre cette fenêtre tout le long de la soirée ! Et puis, s'approcher d'un Mangemort pouvait apporter son lot d'informations.

- Oui, pourquoi pas, répondit-elle alors.

Elles s'avancèrent alors jusqu'au groupe et Alexa se plaça immédiatement à distance raisonnable de Rosier, se plaçant à côté de Jule, qu'elle salua.

- Juliet ! Ravie de te voir, je ne pensais pas que tu viendrais, dit Alexa en souriant gentiment. Ashley ! ajouta-t-elle en se tournant vers son amie. Contente de te voir !

Elle salua rapidement les autres, tentant d'avoir un comportement le plus neutre possible envers Adrian. Puis elle porta son verre à ses lèvres, se postant finalement en observatrice silencieuse. Elle allait écouter et enregistrer absolument tout ce qui allait être dit devant elle. Et elle allait également profiter un peu de la soirée. Si elle faisait ça plutôt bien, elle pouvait cumuler les deux et s'en sortir relativement bien. Lançant un regard à Wil, ainsi qu'aux deux autres filles faisant partie de l'Ordre, Alexa se rassura. Elle n'était pas toute seule ici, et elle n'était certainement pas la plus en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 869



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Jeu 1 Sep - 22:27

Quand on est langue de plomb, on a rarement l'occasion de sortir pour se détendre. En particulier à des évènements officiels. En général, elle était toujours infiltrée ou assignée à la sécurité. Ici, même si elle pourrait servir de renfort en cas d'attaque, elle n'était pas en service. Au vu des grandes pompes présentes à la soirée, le ministère avait jugé utile d'assigné une équipe à l'évènement. Anne pouvait donc profiter tranquillement de la soirée. Elle en était d'autant plus contente qu'elle savait que l'évènement était important pour son oncle. En plus du plaisir qu'elle prenait à être là, elle trouvait un certain avantage à ce genre de soirée. On y rencontrait tout le monde et accomplissait ses devoirs sociaux du mois en une seule fois. Que demander de plus.

Quand elle était tombée sur Cassie, elle n'avait pas pu s'empêcher d'être étonnée. Qu'Hypérion soit présent, elle n'en doutait pas, il n'aurait jamais maqué ce genre d'évènement, mais elle ne pensait pas qu'il aurait amené sa fille. En général, il finissait rarement la soirée sobre et toujours au bras d'une femme différente, si pas deux. Pragmatique, comme toujours, elle se demandait comment l'adolescente allait rentrer chez elle. Après tout, ce n'était pas ses affaires. Cassidy, quant à elle, ressemblait à l'adolescente de ses souvenirs, un peu brute de décoffrage pour dire les choses gentiment. Néanmoins, Anne, la politesse même, lui répondit avec le sourire :

" - Qui sait, avec ton masque, dur de savoir si tu n'es pas un espion merliniste perdu dans la foule."


Elle but une gorgée de son verre souriante. Il ne pouvait pas y avoir un plus grand contraste entre Cassidy, cette adolescente se cherchant encore un peu et Anne cette femme faite, sûre d'elle, qui alliait des manières irréprochables en toutes circonstances. Elle scruta la salle quand Cassidy lui indiqua que son géniteur devait probablement être en train de boire et cru l'apercevoir, un masque de loutre adulte sur le nez, deux jolies jeunes femmes à ses côtés. Elle commenta :

" - Oh, vous êtes assortis, c'est adorable.", elle but une autre gorgée et ajouta un sourire en coin : " Si tu veux mon avis, il va d'abord partir à la pêche avant de boire, il a tout l'air d'avoir trouvé un joli ban. Reste à savoir si elles sont aussi intelligentes que jolies, mais c'est un autre débat. "

Elle haussa les épaules et se tourna de nouveau vers l'adolescente, elle avait un peu de compassion pour cette ado, trainée en soirée, sans personne à qui parler. Elle jeta un oeil à son groupe d'origine qui s'était agrandit entre temps et elle eut une idée :

" - Tu es fan de Quidditch si je me rappelle bien ? Ca ne vaut pas les Harpies, je n'en doute pas, mais viens, je peux te présenter mon compagnon, c'est un ancien joueur professionnel. On l'appellait le Marteau d'Appleby."

Sans vraiment lui demander son avis, elle traîna l'adolescente à sa suite et à la présenta à l'ensemble du groupe, dont Thomas, et salua les nouveaux venus :

" - Alexa et Wilhemina, c'est ça ? Enchantée. Ashley m'a déjà parlé de vous je pense."

Elle se tourna ensuite vers son cousin qu'elle embrassa :

" - Evan, je pensais que tu serais avec Alice. Elle n'est pas encore arrivée ? Tu connais probablement Cassidy je suppose ? C'est la fille d'un ami."

Avec tac, elle évita de mentionner l'article de Sorcière Hebdo, pas besoin de mettre de l'huile sur un feu déjà si bien fournis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 5ème année

| Gryffondor ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 937



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Jeu 1 Sep - 23:08

Pour le peu qu'elle la connaissait, Cassidy aimait bien Anne. Un peu trop polie à son goût, peut-être, mais au moins, elle n'essayait pas de se la jouer copine avec elle, juste pour se rapprocher de son père. Contrairement à d'autre.

« Si j'étais un espion, je serai pas en train de baffrer tout les sandwichs au homard. » Commenta Cassidy en riant.

On espionnait pas grand chose en gardant l’œil fixé sur le buffet. Au moins, personne ne pouvait soupçonner la gosse d'être ici pour autre chose que rentabiliser les vingt gallions de l'entrée.

Elle se dressa sur la pointe des pieds pour observer ce que faisait son père. Mouai rien de nouveau sous le soleil. Elle fit un geste évasif de la main.

« On a le père qu'on mérite, je suppose. »

Mais si quelqu'un avait prit la peine de lui demander son avis à elle, elle estimait qu'elle méritait un père bien meilleur que ça. Un qui quand il vous invite à sortir pour votre anniversaire ne vous abandonne pas dans un  coin, à peine la porte du restaurant passé, par exemple. Heureusement qu'elle avait sa mère. Elle, elle lui avait préparé un gâteau pour son anniversaire, il était cramé et immangeable, mais au moins, elle avait essayé.

« Et encore un joyeux anniversaire pour Cassidy. » Commenta-t-elle sombrement, en attrapant un verre de jus de citrouille.

Avant qu'elle n'ait pu dire quoique ce soit, Anne l'entraîna avec elle dans un groupe populeux. Elle voulait lui présenter le marteau d'Appleby, l'ancien batteur star des Flèches. C'était une gentille attention, et Cassie était toujours ravie de pouvoir ajouter un autographe de plus à sa collection. Mais lorsqu'elle rejoignirent la petite troupe, ce fut un autre joueur de quidditch qui attira son attention, une joueuse en réalité.

« Par Merlin ! Wilhelmina Cox, je peux avoir votre autographe ? »

Malgré le masque de raton laveur, elle reconnut la jeune femme. C'était une joueuse de classe internationale, Cassidy suivait sa carrière depuis qu'elle était gamine et l'admirait énormément. Ignorant complètement Tom, elle farfouilla son sac pour en sortir en morceau de parchemin.

Malheureusement, sa joie fut de courte durée. Soudain, sortit des ténèbres sa némésis et prétendu prétendant, Evan Rosier. Pourquoi fallait-il toujours qu'on le lui colle dans les pattes ? Est-ce qu'un jour elle alliait pouvoir faire une sortie publique sans se retrouver avec lui ?

« Faites pas comme si vous saviez pas que Sorcière Hebdo nous a fiancé » grommela Cassidy « Tout le monde ne parlait que de ça quand l'article est sorti. »

Ce qui en disait long sur l'étroitesse de ce monde, il n'y avait bien que les sorciers pour se passionner pour les fiançailles de deux gosses de riche de seize ans.

Mais puisque justement elle le tenait sous la main, autant rire un peu. Elle fit signe à tout le monde d'attendre, et traversa la pièce, pour aller rejoindre son Hypérion. Elle salua sa cour d'admiratrice gloussantes et leur demanda si il était possible qu'elle leur emprunte son père pour quelques minutes.

« Viens par ici, mon fiancé Evan Rosier est là, il meurt d'envie de faire ta connaissance. »

Elle revint rapidement auprès du petit groupe, accompagnée d'Hypérion cette fois. On allait enfin commencer à se marrer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts

avatar
Date de naissance du joueur : 02/04/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
Parchemins postés : 96



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Adrian Rosier


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 0:06


La soirée s'annonçait prometteuse. Adrian n'en doutait  pas un instant, pour Paul Fawley, elle serait une véritable réussite. Pour moi en revanche, je crois que c'est foutu. Est-ce que je rêve ou est-ce que tous les gens les plus insupportables qui soient sont dans le coin ? Il exagérait très probablement, mais il venait d'apercevoir la dégaine de Joe Emerald débarquer. Bientôt on aura droit à Chapman. Cette perspective peut rassurante poussa Adrian à s'emparer du coupe de champagne. S'il devait affronter le vieux, autant être très très gris.

D'ici à ce que ça arrive, il y avait peut-être moyen qu'il s'amuse un peu. Il daigna à peine répondre aux commentaires de Anne sur son possible mariage.

« Aucune chance, cousine, je ne suis plus l'héritier de la famille Rosier, tu n'as pas entendu la nouvelle ? »


Qui se répondrait sans doute à la fête. Il y a des roses dans les parages. Sa mère adorait ces fêtes. Il crut repérer la tante Grace. Avec ces deux là ici, aucune chance de voir Chapman dans le coin, une perspective rassurante. Tâchons de passer une bonne soirée !  Et là dessus, évidemment c'était le drame : Ashley qui débarquait, Jule avec elle, ainsi que d'autres amies qu'Adrian n'avait jamais vu. Il tenta de faire bonne figure, pourtant. Zen, mon pote.

« Salut Juliet ! Pas trop mal, et toi ? »
Il salua Alexa et Will distraitement, reporta son attention sur Jule Birch. « On est cousins, Ashley et moi, en fait. Même si on se voit pas trop, pas vrai Ashley ? Et tu dois te rappeller un peu Anne, Al et Tom ? De Poudlard au moins ? Ah et voici mon cousin, Evan. »

Il serra la main de Evan qui débarquait.

« Oh, cousin, salut. Comment tu vas ? Tu connais Tom, peut-être, il était dans l'équipe d'Appleby. Demande un autographe, il adore en signer ! »

Enfin ça c'était juste avant qu'une gamine au masque de loutre embarque Evan. Il lança avec nonchalance :

« Peu de succès avec les filles, ce soir Tom, dommage. Heureusement que tu es déjà casé. »

Il sourit à la ronde. On n'est pas si mal que ça finalement, là. Du moins pour sa part. Observant Jule - alors qu'il hesitait lui aussi à demander un autographe à Wilhelmina Cox - il constata que la jeune femme avait l'air mal à l'aise. Il lança mine de rien

« Quelqu'un pour tester le buffet avec moi ? Jule, ça te dit ? »
Il l'entraîna à sa suite. « On revient ! » Il eut un léger sourire. « Je ne pensais pas te voir ici, tu sais. Surtout après l'autre fois...» Ou tu avais trop bu et moi pas assez, sans doute. Mais il évita poliment le sujet et s'exclama : « Oh non, pas par là, tu n'as pas envie de rencontrer cet affreux snob qu'est Hypérion Nott.»

Ils obliquèrent donc pour tomber nez à nez avec une silhouette bien connue.

« Alice ? Qu'est-ce que tu fais là ? »
Oh non. Pitié. Pas de confrontation maintenant. Je ne suis pas prêt, et puis Jule... sobrement, il pensait qu'elle n'avait pas besoin de voir ça. « Euh...Jule, ma sœur, Alice Rosier. Alice, Juliet Birch, une amie de Poudlard.»

Ils n'étaient pas amis, mais autant simplifier le débat.


____________________________________

Vipère au poing.


Dernière édition par Adrian Rosier le Dim 4 Sep - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott
    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
Parchemins postés : 311



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Juliet Birch


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 1:18

Pour quelqu’un qui n’aimait pas les groupes et encore plus les groupes de gens qu’elle ne connaissait pas, il fallait avouer que ce genre de soirée pouvait donner le tournis. Ashley, bien entendu, était dans son élément. Sang pur de naissance, elle avait une ribambelle de cousins et cousines  dans la bonne société sorcière. Ici, les gens arrivaient et partaient, se présentant, discutant entre eux et au final, les seules personnes qu’elles connaissaient ici lui étaient soit probablement hostiles, soit étrangement ambiguës. Autant dire qu’il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’elle soit profondément mal à l’aise.

Merlin soit loué, elle aperçut Wilhemina – qu’on ne pouvait pas confondre grâce à ses cheveux – accompagnée d’Alexa qui arrivait. Sincèrement contente de les voir arriver, elle fit montre de bien plus d’enthousiasme quand celles-ci arrivèrent à sa hauteur.

« - Je suis vraiment contente de vous voir les filles. Je vois qu’on a sortit le grand jeu. Des poissons a attraper ce soir ? »

Après tout, ce n’est pas parce qu’on a plus de vie sentimentale qu’on ne peut pas blaguer sur celle des autres.

« - J’ai cru que je ne vous trouverais jamais. Ashley avait dit qu’elle m’attendrait à l’entrée, mais je ne la trouvais pas. », Elle se tourna vers Alexa et ajouta en jetant un air mauvais – pour rire – à Ashley. « J’avais juré que je ne viendrais pas, mais devine qui a réserver et payer à ma place pour que je vienne ce soir ? », Jule haussa les yeux aux ciel et désigna sa robe à Will et Alexa. « Alors voilà, j’ai ressorti une robe et il est probable que les talons auront raison de mes pieds d’ici la fin de la soirée, mais on ne pourra plus me reprocher de ne pas sortir de chez moi. Hein, Ash ? »

Elle savait bien que ça partait d’une bonne intention et la jeune femme se doutait bien de ce qu’on disait derrière son dos. En un sens, même si la démarche manquait sincèrement de tact, elle ne pouvait pas vraiment en vouloir à la médicomage, ça partait d’un bon sentiment.

Très vite, elle fut accaparée par Adrian qui tentait de se rendre aimable, mais elle était bien incapable de le regarder dans les yeux sans mourir de honte puisqu’elle se souvenait parfaitement qu’il avait du la raccompagner chez elle la dernière fois.

« - Oui, oui, je me souviens, Al et moi on était partenaires de potion pendant un moment. »

Et il valait mieux en rester là tant l’année s’était mal passé.

« - Je connais moins Tom. » Juste son fichier criminel. « Mais Jezabel est une bonne amie. » Et pour cause, elle avait été le témoin de Sean à leur mariage et les deux femmes étaient restées proches.

Et si les choses en étaient restées là, elle lui en aurait été reconnaissante et tout se serait bien passé, mais bientôt, avant qu’elle ne puisse protestée, elle fut entraînée par Adrian du côté du buffet. L’air désespérée, elle se tourna vers ses amies pendant qu’elle s’éloignait  au bras du mangemort et sans émettre un son mima avec ses lèvres un :

« - Sauvez-moi ! »

Tout ça, c’était la faute d’Ashley. Rouge, elle allait bientôt pouvoir confondre son teint de peau et celui de sa robe. Elle ne savait plus où se mettre et se laisse diriger sans protester par Adrian quand il l’empêcha d’aller vers Nott pour mieux se retrouver face à la sœur de celui-ci. De mieux en mieux. Toujours très rouge, Adrian lui tenant toujours le bras, elle se dégagea discrètement et salua la nouvelle venue :

« - Enchanté, Alice. »

Elle jeta un coup d’œil au frère et à la sœur et elle eut comme l’impression qu’elle était de trop. Se tournant vers Adrian, elle dit :

« - Est-ce que vous voulez que je rapporte quelque chose du buffet. »

Comme de l’alcool, elle ne voyait que ça pour ne pas sombrer à ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 5ème année

| Serdaigle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
Parchemins postés : 190



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Alice Rosier


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 2:58

Elle ne rêvait pas de grand chose, Alice Rosier. Elle avait une vie somme toute assez sobre, Alice Rosier. Elle n'était pas vraiment aimée non plus, Alice Rosier. On aurait pu dire ce qu'on voulait sur la vie épanouie de la gamine, on aurait eu du mal à préciser qu'elle était bien entourée. Pourtant, elle en redonnait, de l'amour, à ses proches. C'était difficile d'en obtenir autant en retour. Evan faisait ce qu'il pouvait, mais Evan n'était pas Chapman, Adrian, Morgan, Donovan, Kathryn ou feu son père. Il ne pouvait pas combler tous les trous et lorsqu'il échouait, comme au dîner – car lui aussi avait un avis bien tranché sur la question Rosier, qu'Alice ne supportait que difficilement – elle s'emportait sur lui. Comme sur les autres. Morgan échappait souvent à sa déception car c'était un personnage à part à ses yeux. Un peu gamin, un peu adulte, elle le maternait autant qu'il l'éduquait. Une relation étrange bien qu'enrichissante liait les deux et elle ne pouvait qu'admettre qu'il était plus simple de lui pardonner. Aussi parce qu'elle en attendait probablement plus de la part des autres. Elle attendait, de manière générale, beaucoup des autres. Elle voulait qu'Adrian soit là pour elle, mais il ne pouvait pas. Elle voulait qu'Evan soit aussi pertinent qu'Adrian, mais il n'avait pas son âge. Elle voulait que Chapman l'aime, mais il n'en était pas capable. Elle était coincée au bord du gouffre, à deux doigts de craquer, car elle se sentait désespérément seule. Et elle ne s'en rendait compte que maintenant. Maintenant que le dîner Rosier était terminé.

Errer au cœur de cette soirée mondaine sous couverture était un luxe absolu aux yeux d'Alice. Elle était d'habitude toujours accostée par multiples sangs-purs et vieillards en tout genre désirant ardemment savoir où en était la dernière des Rosier, le pur produit de Chapman lui-même. Ici, personne ne l'ennuyait, elle était seule, avec elle-même, cogitant sur tout et n'importe quoi. Elle était même passé rapidement par le buffet prendre une assiette de différents assortiments. Elle picorait, ici, et là, aiguisant ses sens. Elle crut même reconnaître Evan, de loin, mais se garda bien d'aller lui adresser la parole. Elle avait globalement autant de rancœur qu'elle avait honte d'en avoir. Elle était honteuse de son comportement et pourtant déchirée par celui des autres. Elle refoulait les larmes mais n'attendait qu'une chose : pouvoir relâcher la pression pesant sur ses épaules. Elle refusait de faiblir et de fondre en larmes. Elle voulait être forte, comme son père. Elle savait, néanmoins, qu'elle n'en avait pas le tempérament. Elle esquiva un trio déjà bien arrachés dont le meneur semblait porter un masque de loutre puis se prit de plein fouet un autre homme accompagné d'une dame aux cheveux blonds. Elle ne fit pas attention à leur présence, s'excusant même de les avoir bousculés, lorsque ce fut la voix d'Adrian qui lui répondit. Son sang se glaça d'une traite, elle se raidit et chercha du regard un échappatoire. L'assiette déjà bien entamée dans la main, elle ne savait quoi faire de l'autre. Drastiquement élevée, les politesses étaient d'usage et bien que gênée elle se permit d'enchaîner.

-Bonjour, enchantée, oui.

Elle n'osait pas regarder ni Adrian, ni Juliet dans les yeux. Bien que ce fut très malpoli, elle était bien trop honteuse pour se le permettre. Ses joues devenaient rouges, elle avait chaud. Néanmoins, elle ne pouvait esquiver Adrian et se contenta de répondre, penaude, comme une enfant prise la main dans le sac.

-Morgan m'a invité et heu... j'ai accepté du coup. Anticipant presque les recommandations qu'aurait dû faire Adrian s'il n'y avait pas eu le dîner Rosier, elle s'empressa d'enchaîner d'une voix plus précipitée.- Rien, je n'ai rien bu, pas d'alcool, niet.

Elle avait toujours ce sentiment de devoir bien se tenir et elle avait gardé cette image d'un Adrian plus protecteur qu'aujourd'hui qui ne l'aurait jamais touché une goutte d'alcool sans l'engueuler. Elle tendit l'assiette à Juliet lorsque celle-ci fit mine de s'éclipser.

- Non, je n'y ai presque pas touché. Ne vous gênez pas. Et moi... moi je vais peut-être retrouver Morgan. Il doit être... hum, par là-bas je suppose et heu...

Elle ne savait pas bien comment se sortir de cette situation oppressante où elle se sentait plus honteuse que jamais tout en devant rester droite et polie alors qu'elle enrageait de ne pas pouvoir s'effondrer dans les bras d'Adrian. Même les larmes lui montaient aux yeux tant il lui semblait difficile d'être avec son frère sans pouvoir lui expliquer ce qu'elle vivait. Elle ne parlait plus à grand monde et le monde ne lui disait plus rien. Elle était seule, Alice Rosier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette

| ADMIN DES POURRIS ;; Rédacteur Chef de la Gazette

avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2016
Parchemins postés : 304



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 12PV
Hypérion A. Nott


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 3:31

Hypérion n'était pas un mauvais père. Il n'était simplement pas un père. La parenté lui était tombée dessus sans qu'il ne l'ait présagée. Cassidy était arrivée sans avoir été prévue et la vie que menait alors le jeune journaliste n'était pas capable d'accueillir un bébé, encore moins un enfant, définitivement pas une adolescente. Il était l'instabilité même, il cherchait toujours les coups fourrés, il était dans chaque soirée, dans chaque réception, ne manquait jamais un rendez-vous public, il était l'exemple type du gars médiatique par excellence. On n'appréciait pas Nott, on l'adorait. Ou on le détestait. Il suscitait quelque chose d'extrême car, à sa façon, il était d'un extrême rare. Celui du jusqu'au-boutiste qui empêchait toute relation saine. Il savait qu'il n'avait pas su être le père que Cassidy aurait dû avoir. Il le savait, mais ne changeait rien. Car il était bien trop préoccupé par une vie qui l'intéressait. Nott était un égocentrique maladif. En plus d'être intellectuel. Aussi, autrui n'existait pas pour lui. Et s'il aimait réellement Cassidy, il était incapable de lui témoigner rationnellement cet amour. Car il n'y connaissait rien. L'amour que Demelza portait envers leur enfant était inconditionnel, Nott n'en avait simplement aucune conscience. L'amour n'avait pas de sens pour Hypérion. Non pas qu'il soit dénué d'émotions, loin de là. Mais il intellectualisait bien trop la notion d'amour pour pouvoir la comprendre réellement et donc, fondamentalement, la ressentir. Son égocentrisme mêlé à son élitisme notoire repoussaient autrui et il se retrouvait à s'aimer soi-même sans être capable de retranscrire l'équivalent pour la seule chose ayant réellement de la valeur à ses yeux : sa fille.

Pourtant il avait aimé. Il avait aimé sa mère. Mais c'était tout. Et il n'avait jamais su retrouver une figure aussi forte, importante, intelligente et pertinente que cette femme-là. Il avait cherché, en vain. Il avait cherché si bien qu'il se retrouvait aujourd'hui incapable de ne pas pourchasser la gente féminine. Il avait cette réputation d'homme à femmes qui découlait directement de l'envie de rencontrer, enfin, une femme ayant assez de pertinence pour l'empêcher d'aller voir ailleurs. Demelza n'avait pas cette qualité, il était parti.

Aussi, anniversaire ou non, il avait estimé que la fête était une belle réussite et un beau cadeau. Il adorait les réceptions, c'était l'occasion de se transcender, de découvrir, d'appréhender. Il avait voulu laisser Cassidy vaquer à ce qu'elle savait faire le mieux : tester. Et il ne se rendait certainement pas compte des dommages qu'il causait. D'ailleurs, les dommage s'appelaient Emilia et Clarence. Deux magnifiques sorcières, l'une Danoise, l'autre Française, de sang-pur et de bonne éducation. Il les faisait rire – car il était marrant quand même – et elle le manipulait autant qu'il les embobinait. Le jeu du chat et de la souris était son préféré. Il ne comprenait même pas qu'elles se jouaient de lui tandis qu'il les retournait sans effort pour les allonger au creux de son lit. Mais la fête ne dura pas longtemps puisqu'on lui agrippa le bras. Cassidy l'emmena à travers la foule tandis qu'il enquillait son probable cinquième verre de la soirée – exclus étaient les deux bouteilles de vin blanc. Il percuta avec un temps de retard.

-Ton fiancé?

Il bu une nouvelle gorgée comme pour faire passer la pilule et commenta.

- Rosier, cette famille d'arriérés. Tu vas te retrouver dans de jolis draps, ma fille.

Ils débarquèrent au milieu du petit groupe. Adrian était parti, tant mieux, il ne pouvait pas supporter cette petite gueule de pleurnichard incompris. Quel dégénéré celui-là. Du reste, il crut reconnaître vaguement Sallybanks, puis Anne bien sûr dont le regard ne loupait pas. Et face à lui Evan Rosier. Il embrassa Anne.

-Je ne savais même pas que tu étais là, tiens. Tom. Et qui sont ces dames? Il évoquait les Ashley, les Cox et toutes ces personnes qu'il n'aurait pas su identifier. Face à lui, une horde de merlinistes qu'il aurait bouffé en pâture. Mais tous insouciants qu'ils étaient, personne n'avait jugé bon d'éviter le scandale. Et donc, voilà Monsieur Rosier dernier du nom. Tu portes les vertiges d'un sacré type. Evan était un bon ami. Il paraîtrait que vous seriez fiancé vous deux ? Je te trouve très frivole Cassidy en ce moment, un certain Schulz serait déçu.

Il avait ses renseignements et s'il n'était pas le père parfait, il aurait été stupide de croire qu'il n'en était pas moins papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb

avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 869



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 10:03

Finalement, cette soirée promettait autant pour Paulie que pour elle-même. Au fil des arrivées, un groupe compact s'était constitué autour d'eux. Des visages connus et moins connus allaient et venaient. Pour Anne, l'ensemble des visages étaient en réalité connus si ce n'était quelques personnes dont elle n'avait pas eu le temps d'éplucher le dossier. Elle aurait par exemple pu, si elle l'avait voulu, expliquer l'absence de carrière professionnelle des deux suceuses de galions dont Hypérion était entouré, mais en femme polie, elle n'en vit pas l'intérêt et elle estima qu'il était bien assez grand que pour ne plus tomber dans les pièges que les femmes lui tendaient.

Avec un rire, elle embrassa Tom dont la notoriété n'était plus ce qu'elle était :

" - Tu n'aurais pas du arrêter le Quidditch. Tu ne fais plus autant d'effet aux jeunottes."

Elle regarda Cassidy se pâmer devant Wilhemina et se dit qu'elle avait fait une bonne chose en l'amenant par ici. Du point de vue d'Anne, la solitude dans ce genre d'évènement était pire qu'une malédiction. Sa cousine Alice n'aurait probablement pensé de même, mais en bonne Serpentard, Anne voyait les choses à sa façon.

La jeune femme avait voulu être discrète en ce qui concernait les fiancailles d'Evan et la fille d'Hypérion, mais puisque celle-ci ne semblait pas avoir de problèmes avec ça, ses scrupules l'abandonnèrent aussi vite qu'ils étaient venus. Aussi quand Cassidy revient avec son père pour présenter son fiancé, Anne ne réussit pas à retenir un rire moqueur. Si elle était parfaitement bien élevée, se moquer de ses cousins étaient un sport dont elle ne se lassait pas.

" - Hypérion, je suis contente de te voir. C'est amusant, je suis persuadée de t'avoir dis que je serais présente la dernière fois que je suis passée à la Gazette.", elle haussa les épaules, signifiant le peu d'importance qu'elle accordait à la question. " - Tu te souviens probablement de ma cousine Ashley Prewett ? Je te présente ses amies, Alexa et Wilhemina."

Traduction, c'est ma cousine, c'est hors limite. Anne n'était pas sans connaître les désamours d'Hypérion envers les merlinistes, mais s'attaquer à sa cousine à une soirée mondaine était hors de question aussi exaspérante soit-elle par moment. Hypérion n'allait pas fâcher une vieille amie pour le plaisir, si ? De toute façon, ils avaient plus croustillant sous la main et Anne se tourna vers son petit cousin.

" - Tu me déçois, Hypérion. Mon grand-oncle fait des siennes et tu ne fais rien ? Ca ne te ressemble pas."

Un verre en main, un sourire qui n'annonçait pas grand chose de bon, elle dit tranquillement :

" - Je me souviens parfaitement d'une discussion qu'on a eu il y a quelques années, et tu étais sobre, ça vaut la peine de le noter, où tu m'expliquais ce que tu infligerais au premier garçon qui approcherait Cassidy."


Se tournant vers l'adolescent avec un sourire complice, elle lui expliqua sur le ton de la confidence :

" - Ton père fut très virulent sur le sujet. Je me souviens avoir entendu parler d'un interrogatoire dans les règles fait par ton oncle et lui-même. Une séance en compagnie de ta mère, qu'il m'a décrit comme une femme au tempérament certain et il m'a assuré que ça lui ferrait également particulièrement plaisir de présenter l'élu de ton coeur à ta grand-mère. Je passe le reste sous silence Evan, je ne voudrais pas te faire fuir si tôt après vos fiançailles"

Tout un programme. Elle-même était hilare rien que d'y penser et tentait de le cacher. Se tournant de nouveau vers Hypérion, elle demanda :

" - Schulz ? Deux prétendants à la fois ? C'est ta digne fille, dis-moi !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 5ème année

| Gryffondor ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 937



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé ! Ven 2 Sep - 10:48

« C’est de ta faute tout ça, si tu ne m’avais pas laissée pendant la sortie sur le chemin de Traverse, je ne me serai pas retrouvée fiancé à cet idiot. » souffla-t-elle à mi-voix tandis qu’ils rejoignirent le petit groupe.

D’ailleurs le petit groupe commençait à se décanter, Adrian Rosier, dans un manque absolu de solidarité familiale, avait abandonné là son cousin pour filer en direction du buffet au bras d’une jolie blonde. Il y’avait aussi des nouvelles venues, ou simplement des gens qu’elle n’avait pas remarqué avant, entre autre Ashley Prewett, une collègue de sa mère, et qui l’avait soigné d’une affliction marine quelques temps auparavant. Cassidy salua la guérisseuse d’un signe de la main, destiné à lui montré que ses doigts avaient retrouvé toute leur intégrité.

Pauvre Evan, s’il comptait échapper à la famille Nott ce soir, c’était cramé. Il avait désormais deux loutres sur le dos. Et l’une des deux était bien décidée à ne pas le laisser tranquillement profiter de la petite soirée. Ils étaient promit l’un à l’autre, pour le meilleur et pour le pire, et puisqu’elle avait dû passer un après-midi en compagnie de Chapman Rosier, ce n’était que justice si Evan devait lui aussi passer un moment désagréable avec le père Nott.

« C’est grand-père qui tient à ces fiançailles idiotes. Evan me déteste, il me trouve stupide et agaçante, pas vrai Rosier ? » Demanda-t-elle en prenant un air faussement blessé.

C’était délicieux de le projeter ainsi au milieu de l’arène. Le Serpentard était toujours si confiant, si sûr de lui. Est-ce qu’il allait encore oser dire à Cassidy tout le bien qu’il pensait d’elle maintenant que son père était à ses coté. Si elle n’avait aucun plaisir à être fiancée à ce numéro, l’enquiquiner lui procurait toujours de bons moments. Finalement cette soirée ne serait peut-être pas si ratée que ça.
La Gryffondor se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire lorsqu’Anne, à son tour, commença à chercher le jeune Rosier sur ces prétendues fiançailles. Le pauvre, ce n’était plus un traquenard mais une véritable exécution. Elle rendit son sourire à Anne et approuva vigoureusement ses propose, elle appréciait de plus en plus la jeune femme.

« C’est normal de rencontrer la famille de sa fiancée. Je suis moi-même allée passer l’après-midi sur le voilier de Chapman Rosier. Un homme charmant.»

D’ailleurs, si quelqu’un avait fondé un club des gens qui détestait le vieux Chap, elle prenait sa carte tout de suite, sans hésiter une seule seconde.

« Ma mère est charmante tu verras. » ajouta-t-elle à l’attention d’Evan. « Ms Prewett peut en témoigner. »

C’était l’un des coté agaçant du monde sorcier, en particulier chez les sang-pur, tout le monde était cousin avec tout le monde, et tout le monde se connaissait. Mais parfois, comme ce soir, c’était agréable cette communauté.

A l’évocation de Niklaus Schulz, Cassidy releva son masque de loutron pour mieux toiser son père. Ça, il ne l’emporterait pas au paradis. Mais Hypérion n’avait pas le monopole de l’information.

« Nik et moi on est juste amis. Et depuis qu’il a passé un après-midi à picoler avec mon père, il me trouve moins drôle que lui et me snob peu. »

Cassidy n’était pas vraiment fachée, elle était même plutôt contente que son père se comporte comme un parent pour une fois et se préoccupe de ses fréquentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé !

Revenir en haut Aller en bas

Event n° 3 || Au bal masqué, ohé, ohé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Le Sabot de Bacchus
-